Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marine au front, un retour vers le passé

Marine au front, un retour vers le passé

L’écoute du discours de Marine Le Pen au congrès du Front national laisse apparaître un revirement politique très intéressant de la part de la direction. Une analyse de ce discours montre le ciblage d’un électorat prisonnier du passé qui refuse l’évolution de la société. En ces temps de mutations, malheureusement ce discours risque fort de faire des dégâts.

On était habitué à un discours du front national centré sur ces piliers :

  • L'immigration.
  • La nation.
  • La religion catholique.

Si l'immigration et la nation restent des thèmes forts du parti à la flamme, on remarque le remplacement du catholicisme comme pilier fort (bon nombre de leurs électeurs sont très traditionalistes dans ce domaine) par une défense forte de la laïcité. Cela montre que le front national, parti passéiste si il en est a abandonné le combat sur la religion. Il considère la perte d'influence des valeurs religieuses comme réglée, l'accepte. Ce faisant il s'éloigne fortement de l'extréme droite classique et se rapproche de la gauche. Il sera intéréssant de voir si ceci provoque des tiraillements au front.

Mais le plus étonnant est l'apparition d'une forte dominante économique et sociale dans le discours du front alors que ces sujets étaient alors considérés comme subalternes par ce parti. Certe, cela fait quelques mois que Marine expérimente sur ce terrain, mais l'écoute de son discours est très surprenante pour un parti d'extréme droite, puisque durant de longs moments on aurait presque eu l'impression d'entendre un discours de gauche bien rose. Les thèmes des délocalisations, de la désindustrialisation, de la marchandisation, du consumérisme, tous les classiques ont été évoqués. Le tout combiné à un nationalisme fort, bien de droite celui la et d'un refus des différence au sein de la France ("il ne peut y avoir qu'une seule communauté : les français").

Le discours de Marine est que l'on partage ou pas ses idées un moment important dans la politique française vu que l'on assiste de plus en plus à un déplacement de la ligne de clivage droite / gauche. En fait son discours est presque un plaidoyer contre la société post-industrielle et ses conséquences. Derriére une apparence de changement, le FN reste finalement très conservateur et aimerait nous faire revenir au temps de l'ére industrielle et des trentes glorieuses avec les piliers suivants : 

  • Une nation forte avec une population homogène (pas d'immigration) et une seule communauté (la France). De cette façon tout le monde se sent "chez soi".
  • Le consumérisme ne doit pas être la seule chose qui guide les populations. La nation doit reprendre ce rôle.
  • L'industrie doit reprendre un rôle important, la nation se doit de redevenir auto-suffisante en terme d'industrie et d'agriculture (ce qui n'est pas sans rappeler la philisophie du Juche de Kim-Il-Sung et son fils). 

A en lire Agoravox, cette façon de penser correspond visiblement à ce que pense une part non négligeable de la population. Pourtant on ne saurait classer ce programme ni à gauche ni à droite. Mais avec la diminution de la partie xénophobe, il est fort probable que cette nouvelle présentation du FN aura un fort succès parmis les perdants du passage à la société post-industrielle : Ouvriers, classes sociales défavorisées, ... Ce faisant, il est possible qu'un nombre de voix important soit prise par le FN non pas à la droite mais à la gauche. (A noter que le FN prenait déja traditionellement beaucoup d'électeurs au PCF mais ce phénoméne devrait s'amplifier avec le nouveau discours).

Le discours du FN représente donc le passéisme, une société qui se fige sur son passé glorieux et qui souhaite le retour de l'ordre de la société industrielle. Cette façon de penser va, dans la schyzophrénie actuelle attirer nombre d'électeurs et créer un "socle" politique stable et idéologiquement cohérent. Même si je ne partage pas du tout ces idées, ce n'est pas en soit une mauvaise chose qu'un socle idéologiquement cohérent se constitue dans la politique française.

Mais la question est maintenant : Que va-t-il se former en face ? Ni l'UMP ni le PS n'ont de socle idéologiquement cohérent pour se placer en face et drainer les foules Bien sûr la "peur" du FN va leur permettre de garder le pouvoir. Mais le manque de socle idéologique rend la gouvernance du pays complexe et crée un ras le bol chez les français. La logique voudrait l'émergence d'un vrai parti libéral rassemblant la composante libérale du PS sur les problèmes de société (libéralisation de l'homosexualité, des drogues douces, tolérance de l'immigration, ouverture, ...) et de l'UMP sur le coté économique cette fois ci. Un tel parti pourrait se positionner au centre droit, abandonner les idées les plus réactionnaires, et fournir à la france une acceptation du changement créé par le passage à l'ére post-industrielle. Il est probable qu'un tel parti n'aurait pas plus le pouvoir que le FN, le libéralisme et l'état minimal n'étant pas complétement accepté en France. Mais la fourniture de deux partis avec des socles idéologiques fort à ces deux extrémes (refus ou acceptation de la société post-industrielle) forcera les partis traditionnels à revoir leurs programmes pour s'affronter aussi sur cet angle de clivage. Et cela pourrait au final nous aider grandement à résoudre la crise politique que connait la France.

Retenons quand même la seule bonne idée de son discours : Le passage à un mandat de 7 ans non renouvelable pour le président.


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • TSS 17 janvier 2011 10:16

    one personne qui triche sur son vrai prenom (Marion) cela commence mal ... !!


    • LaEr LaEr 17 janvier 2011 12:35

      Vous direz ça à Marie-Ségolène Royale :D...


    • TSS 17 janvier 2011 14:24

      rien à faire  !!m’interesse pas... !!


    • Cocasse cocasse 17 janvier 2011 10:47

      Marine n’a aucune vision de « retour vers le passé » comme vous dites, mais bien une stratégie progressistes axée sur la préservation de la France et des Français face à la menace, très actuelle, du mondialisme.

      Le retour vers le passé, c’est ces 40 années de dégradation et de retour à la barbarie de la loi du plus fort, le profit de quelques uns avant tout, le disparition de la démocratie orchestrée par la gauche, la droite, l’europe et l’euro, remplacée par le néo féodalisme des transnationales.
      La philosophie barbare telle que déclamée par les « penseurs » néolibéraux, c’est la rentabilité maximum de l’être humain. Par exemple, pour Minc, les vieux sont une charge. L’Elimination physique des « inutiles » par l’exclusion économique.
      Le mondialisme met en place un retour vers le passé de plusieurs siècles.

      Depuis 40 ans, notre pays est devenu gravement malade, et il a besoin d’une vrai médecine : Marine, le Front, et les Français patriotes et lucides.


      • baska 17 janvier 2011 11:59

        C’est en privilégiant les riches (voir la politique fiscale du front national), en poursuivant la politique (initiée par sarko) de non remplacement des fonctionnaires partant à la retraite ou en portant à 70 ans l’âge légal de la retraite que votre championne compte guérir le pays ?
        Le fn est tout simplement un parti ultra-libéral et de régression sociale. L’umps et le fn, c’est kif kif bourricot !


      • non667 17 janvier 2011 13:55

        à baska
        L’umps et le fn, c’est kif kif bourricot !
        le gogo bourricot c’est toi qui n’a pas compris qu’il n’y a plus de gauche ni de droite (tu dis justement umps ! ) mais le puissant mondialo -capitalisme et le bébé nationalisme et qu’il y a lutte a mort entre ces 2 derniers
        et dans ce cadre qui est le plus important L’umps et le fn, celà ne peut être pareil, ça n’a rien de commun ,les mondialo -capitalisme abuse de leur énorme pouvoir merdiatique pour imposer leur embrouille et tromper les gogos bourricots qui sont ainsi à leur service !


      • Marc Bruxman 17 janvier 2011 19:21

        « Marine n’a aucune vision de »retour vers le passé" comme vous dites, mais bien une stratégie progressistes axée sur la préservation de la France et des Français face à la menace, très actuelle, du mondialisme.« 

        Le mondialisme est dans le sens de l’histoire. Avant la Bretagne et la Savoie ne fesaient pas partie de la France. 1532 pour la bretagne, au cours du XVIIIème siécle pour la savoie. Et encore, notre langue, le Français n’a été parlée partout que bien plus tard. La majorité des gens ne comprenaient que leur dialecte (ou leur langue selon les régions). La France est réelement devenue un pays unifié au cours du XIXème siécle de ce point de vue la et il est probable qu’avant les gens voyaient le roi un peu comme on voit Bruxelles aujourd’hui.

        Les révolutions techniques que l’on est en train de vivre font que nécéssairement les distances continuent de se raccourcir, les populations se mélangent, les mariages mixtes explosent et les échanges commerciaux suivent. La doctrine mondialiste en est une conséquence. Vous pouvez vouloir influer sur cette doctrine pour adapter la mondialisation aux désirs des peuples mais il est sot de croire que vous allez nager contre le courant. Les pays qui ont essayés de lutter contre la mondialisation se sont en général noyés rapidement. Ce que propose Marine c’est de nager contre le courant et revenir vers le passé »rassurant". Mais une chose est sure, le courant est tellement fort que l’on va s’y noyer.

        "Le retour vers le passé, c’est ces 40 années de dégradation et de retour à la barbarie de la loi du plus fort, le profit de quelques uns avant tout, le disparition de la démocratie orchestrée par la gauche, la droite, l’europe et l’euro, remplacée par le néo féodalisme des transnationales.« 

        Cela a toujours été la loi du plus fort. C’est juste les critéres qui servent à déterminer le plus fort qui changent. Si Adolphe avait eu la bombe atomique avant les américains nous serions Allemand. L’état du monde à un instant t est lié avant tout à l’équilibre des forces en présence. Les faibles n’ont jamais été respectés. Regardez comment sont traités les états affricains. Regardez comment était traité la Chine avant 1980 et comment elle est traitée maintenant. 

        Si les communistes avaient été plus fort que nous le monde serait aujourd’hui communiste au lieu d’être capitaliste.

         »La philosophie barbare telle que déclamée par les « penseurs » néolibéraux, c’est la rentabilité maximum de l’être humain. Par exemple, pour Minc, les vieux sont une charge. L’Elimination physique des « inutiles » par l’exclusion économique.« 

        Avec un système de retraite basé sur un schéma de ponzi pas étonnant. On a décidé de faire payer la retraite des boomers par leurs enfants, enfants qui sont en nombre insuffisants. Les boomers passeront surement le cap. Pour ce qui est de la génération X démographiquement il sera impossible de payer. Malheureusement dans un système par répartition déséquilibré comme le notre les vieux sont une charge. 

        Et puis dans le système des 30 glorieuses, le faible était très rentable. Il fesait un boulot de merde à la chaîne dans une usine, on le payait une misére, on lui permettait d’aboyer avec les syndicalistes mais au final il produisait un grand profit. Il était éliminé physiquement par un travail dur et pénible vous semblez l’oublier.

         »Depuis 40 ans, notre pays est devenu gravement malade, et il a besoin d’une vrai médecine : Marine, le Front, et les Français patriotes et lucides."

        Notre pays est avant tout malade de vouloir nager contre le courant et revenir à la société des 30 glorieuses. Elle n’a plus de sens. Il faut avant tout que l’on s’adapte ! Beaucoup de vieux refusent de voir et d’accepter que le monde a changé.


      • Voltaire Voltaire 17 janvier 2011 10:53

        Une bonne analyse du positionnement politique du FN.

        Le dernier paragraphe est plus spéculatif. On pourrait dire que le discours de François Bayrou, intégre mais réaliste, correspond assez bien à cette alternative que vous mentionez, mais celui-ci souffre actuellement de la division du centre. Néanmoins, 2007 a prouvé qu’une bonne campagne pouvait avoir un effet positif important sur l’électorat.

        Je ne suis d’autre part pas certain que ce qu’attendent les français soit actuellement les éléments les plus libertaire de la gauche alliés à la politique économique de la droite... Il me semble que c’est plutôt une politique sociale protectrice (portée par la gauche) alliée à une efficacité économique qui ne priviligie pas les plus fort (disons de centre-droit, favorable aux PME et réaliste sur le plan financier), le tout cimenté par une prise en compte des problèmes de communautarisme et de sécurité. C’est la raison pour laquelle il me semble que le discours de Bayrou est sans doute le plus proche de ces attentes, son principal obstace étant la crédibilité de son parti plus que celle de son projet.


        • non667 17 janvier 2011 14:05

          à voltaire
          modem =mondialisme = 0 marge de manœuvre sociale et économique = du fric pour la finance + pour ses valets qui trompe le peuple 


        • Marc Bruxman 17 janvier 2011 19:02

          "Le dernier paragraphe est plus spéculatif. On pourrait dire que le discours de François Bayrou, intégre mais réaliste, correspond assez bien à cette alternative que vous mentionez"

          Tout à fait et l’UDF était anciennement finalement plus libérale que l’UMP.

          "Je ne suis d’autre part pas certain que ce qu’attendent les français soit actuellement les éléments les plus libertaire de la gauche alliés à la politique économique de la droite... « 

          Oui une telle alternative ne gagnerait probablement plus l’élection que le FN. Mais elle aurait l’avantage de repolariser le débat entre deux extréme : FN = Controle étatique intégral et PL (Parti Libéral) = Controle étatique minimal. Et ce en utilisant les deux axes du diagramme de Nolan. 

          Entre ces deux extrémes, les deux partis »historique« vont naturellement se repositionner et ils offriront un éventail de mesures sur lesquelles pourront porter plus sereinement le débat politique.

          En politique, il sert d’avoir des lignes de lecture claires pour que les gens se positionnent. Et cela manque cruellement en ce moment.

          Quand à la protection »sociale", elle est tout à fait compatible avec un projet libéral via l’instauration d’un revenu universel qui remplacerait les autres transferts sociaux (retraite, assurance maladie, RMI, ...) non seulement un tel système serait très juste (tout le monde touche la même somme de sa naissance à sa mort), il encourage à la vertu (celui qui n’est jamais au chomage peut bénéficier de l’argent pour lui à sa retraite) et il fourni un minima social à tout un chacun. Il y aurait de quoi donner 300 € par mois à chaque français de sa naissance à sa mort sans augmenter les impôts. Chaque jeune aurait à sa majorité 64000 € sur un compte bloqué (plus les intérêts) de quoi financer ses études sans les banques, acheter un appartement, etc, ... Finalement pour le smicard ces 300 € représenteraient 23% d’augmentation alors que pour un cadre sup à 4500 € cela ferait 6% d’augmentation. Ce système contrebalancerait en quelque sorte la TVA. Le libéralisme a été beaucoup carricaturé mais il n’est pas complétement incompatible avec les transferts sociaux.


        • Philou017 Philou017 17 janvier 2011 11:26

          Comme commentaire haineux, j’ai entendu pire. Les journalistes font de l’anti-FN facile, dès qu’on émet une légère appréciation où il y a le mot juif.


        • Marc Bruxman 17 janvier 2011 20:04

          "Ne prenez pas les auteurs et commentateurs d’agoravox comme représentatifs des tendances profondes de l’électorat, vous auriez des surprises ! Pour exemple, lors d’un sondage-maison sur le PAS de dieudonné, Agoravox le creditait d’une bonne dizaine de % alors qu’il n’a fait que 0,3% aux dernieres européennes « 

          Ce n’est pas parce que les gens pensent quelque chose qu’ils votent pour. Au dernier moment il y a des considération très terre à terre qui entrent en jeu. Genre le »vote utile".

          «  »diminution de la partie xénophobe « pour vous ? Vous vous trompez lourdement.
          C’est le style qui a changé mais le fond de commerce reste le même : celui de papa »

          Je dirai que le fond de commerce reste le même : « Les loosers ». Déja Papa a réussi à partir de l’électorat d’extréme droite traditionnel et en a fait le premier parti ouvrier de france. Les électeurs du front sont statistiquement les moins diplomés de l’échiquier politique.

          On voit que l’ancien électorat disparait avec l’eau dans le vin (de messe ?) des valeurs cathos. Marine cible l’électorat populaire devenu majoritaire au FN et qui ressemble à l’ancien électorat PCF. Dans un cas on ciblait les déboussolés de la disparition du catholicisme et du passage à la laicité, aujourd’hui on cible les déboussolés de la fin de l’ére industrielle.


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 janvier 2011 20:10

          Exact , les sites comme Ago  et autres  ne représentent rien en valeur d’ électorat , juste deux ou trois opinions exprimées ici et là alors que la France compte 65 ? millions d’ habitants , une goutte d’ eau dans la mer  .


        • LADY75 LADY75 17 janvier 2011 11:35

          Lady Panam n’est pas dupe :

          « La forte dominante économique et sociale du discours ? »

          Cela ne peut duper que des ignorants ! Tous les mouvements d’extrème droite ont toujours, à un moment de leur histoire, pris une posture copiée sur des aspects de discours que l’on entend plus souvent à gauche.

          La dénomination officielle du parti d’Hitler était Parti National SOCIALISTE des TRAVAILLEURS allemands.. Le très conservateur maréchal Pétain présenta son programme comme une REVOLUTION nationale... Le dernier avatar de l’Italie fasciste fut celui de la « République SOCIALE italienne »

          Alors, à quoi assiste-t-on ? A un retour de l’extrème droite française vers le modèle fasciste ? A un relookage façon « Troisième Voie » ?

          En tout cas à un discours « attrape-tout, formaté en direction des masses populaires et des ouvriers qui n’auraient pas bien lu le modèle économique ultra-libéral (celui du Chili de Pinochet et des »Chicago Boys") qui a toujours été celui du Front National..


          • cmoy patou 17 janvier 2011 11:48

            Je crois qu’il est bien de se souvenir quand même afin d’éviter le retour de la peste brune mais que l’on ne soit pas dupe la shoah a servi aux sionnistes dans leurs desseins d’anéantissement du peuple palestinien donc pour moi ils sont encore pire que les nazis car ils ne peuvent pas dire qu’ils ne savaient pas !



              • Cocasse cocasse 17 janvier 2011 12:13

                Personnellement, je viens sur agoravox pour une certaine qualité des tribunes et des commentaires, par pour suivre de liens vers des mystificateurs professionnels comme « impasse89 ».


              • LADY75 LADY75 17 janvier 2011 14:04

                Lady Panam’ relève :

                "une certaine qualité des tribunes et des commentaires" ?!!

                He be ! Z’avez pas volé vot’ pseudo !


              • Marc Bruxman 17 janvier 2011 20:08

                Merci.

                Le but n’est pas tant que le parti décrit dans mon article ait un succés électoral. Certains parti ne sont pas voués à être élu directement mais à influer sur le débat. Les écologistes par exemple. Il s’agit en fait de créer une opposition diamétralement opposée au FN de façon à recréer une ligne de clivafe franche et de pouvoir refaire de la politique. Car losque la ligne de clivage est aussie floue qu’actuellement les électeurs ne savent pas ou ils en sont.


              • non667 17 janvier 2011 14:25

                après l’auto écroulement du communisme (de l’urss) reste le mastodonte capitaliste (usa ) qui veut mettre la main sur le monde 
                marine fédèrera- t- elle le village gaulois qui résistera à cette invasion  ?
                avec tout les gogos et les collabos rien de moins sur !
                le dilemme est là . c’est le moment de choisir son camp .
                 


                • Hijack Hijack 17 janvier 2011 14:46

                  Je suis prêt à parier, qu’après quelque temps (très court) de soi disant succès, Marine va tomber de très haut ... très bas et ne s’en relèvera pas.

                  En effet, vu qu’elle surfe sur la facilité, vu qu’elle fait semblant de ne pas voir qui vraiment gangrène la France ... elle finira par le payer très cher.
                  Son père, bien que je ne le soutiens évidemment pas, avait de l’avance ... et qu’il est presque normal qu’il soutienne sa fille, mais elle n’est en rien son héritière politique.

                  Comparer Marine à on papa, c’est comme comparer Frédéric Mitterand à son père !!!


                  • pastori 17 janvier 2011 15:06

                    « A en lire Agoravox, cette façon de penser correspond visiblement à ce que pense une part non négligeable de la population.  »


                    agoravox, c’est une vingtaine (sur des milliers d’inscrits) mais remuants ce qui peut sembler beaucoup.
                    si ça « correspond visiblement à ce que pense une part non négligeable de la population », c’est très rassurant.. smiley
                    rappelons nous, il y a peu, le nombre considérable de sarkosystes bêlants et insultant tous ceux qui les mettaient en garde ! où sont-ils passés !

                    souvent d’ailleurs c’était les mêmes ! si j’ai le temps j’irai chercher sur AV quelques « morceaux choisis » !
                    parce que comme aujourd’hui pour le FN , la presse matraquait sur sarkosy. 

                    ça va pas durer.

                    comptez en réalité environ 5% en temps normal, et 8% quand un fait divers couplé à une campagne de peurs secoue le microcosme.

                    • foufouille foufouille 17 janvier 2011 16:05

                      on verra
                      faut lui laisser une chance
                      les autres aussi sont raciste
                      mais ils l’ont pas souvent montre


                      • foufouille foufouille 18 janvier 2011 10:26

                        non mais, elle a le droit d’exister
                        de plus a gauche, ils sont pas foutus de s"entendre
                        et pire ca pete


                        • pastori 18 janvier 2011 11:46

                          ls pense qu’elle ne sera pas. mais 24% ceux qui pensent le contraire n’expriment pas une intention de vote 


                          faut pas prendre ses désirs pour des réalités. de plus 24% sans aucune alliance possible sauf avec l’ump qui doit être à 10% maxi, on est loindes 50, 1% nécessaires.
                          24+20=34% !

                          fini marine. la presse a bien vendu sa salade, et elle va parler d’autre chose.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès