Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marine Le Pen 2017 : de l’euro au franc national (FN)

Marine Le Pen 2017 : de l’euro au franc national (FN)

Un franc national (FN) sera égal à 1 euro ne cesse de répéter Marine Le Pen afin de rassurer son peuple, celui qui compte bien la porter au pouvoir en mai 2017 !

Absurdité ! Non madame, ce n'est pas vous qui fixerez, in fine, le cours du FN par rapport à l'euro et aux autres grandes monnaies internationales. En disant : 1 FN = 1 euro, vous montrez encore et pleinement votre incompétence monétaire et économique.

Votre incompétence pourquoi ? Parce que le cours d'une monnaie librement convertible (j'espère que le FN le sera) n'est pas fixé par sa génitrice ou son géniteur, comme dans les pays pauvres ou en développement où la monnaie est inconvertible, mais par le marché : le marché des changes international. Marché qui fonctionne 24h/24 et 7j/7. Le cours d'une monnaie y est fixé par la loi de l'offre et de la demande. C'est comme cela, pas autrement. Sachez-le !

Votre incompétence sera même amplifiée si, par exemple à l'automne 2017, vous écrivez et déclarez, encore, que vous osez fixer le cours du FN à 1 euro. Vous serez la risée du monde développé et la France entière, notre pays, avec vous !

Par ailleurs, dans votre projet vous dites textuellement que "… le bilan de l’euro est désastreux…" et "… les ravages de l’euro, monnaie surévaluée… " ont détruit notre économie.

Si l'euro est si mauvais, pourquoi créer une nouvelle monnaie ayant la même valeur ? Quelle est alors votre crédibilité à vouloir gouverner le pays ?

Vous n'êtes évidemment pas crédible et votre principal conseiller, énarque de surcroit (Florian Philippot, futur 1er ministre)), ne l'est pas plus. Vos incompétences conjuguées vous font dire tout et n'importe quoi !

Pourquoi ? J'imagine que vous n'êtes pas totalement idiots et que vous savez très bien que j'ai raison. Vous dites de grosses âneries, mais cela demande, pour les contrer, des connaissances que beaucoup n'ont pas. Cela s'appelle de la tromperie, du sophisme, du populisme spécieux, de la démagogie.

Par ailleurs, toujours dans votre projet, vous parlez de dévaluation compétitive : "… le retour bénéfique aux monnaies nationales qui permettra une dévaluation compétitive pour oxygéner notre économie et retrouver la voie de la prospérité."

Si vous voulez instaurer une monnaie dévaluée (c'est-à-dire dépréciée, faible), il ne faut pas fixer le cours du FN à 1 euro, mais plutôt à 0,90 ou 0,80 euro. Par ailleurs, encore une fois, si le FN est une monnaie convertible (ce qu'on espère, car la France n'est quand même pas un pays pauvre… aux frontières monétaires fermées), ce n'est pas vous qui en fixerez le cours. C'est le marché des changes ! Cela veut dire que, une fois au pouvoir :

- Si la confiance que vous inspirerez est bonne, voire excellente, le FN sera immédiatement demandé (achat) et son cours s'appréciera de quelques points. On aura peut-être : 1 FN = 1,10 euro ou plus ; 1 FN = 1,20 dollar ou plus. Le monde voudra détenir du FN, car il sera une monnaie forte et recherchée. Notre dette diminuera en valeur (*) et nos importations en dollars ou en euros coûteront moins chères. Mais, en contrepartie, nos exportations seront plus difficiles et nos entreprises exportatrices souffriront, voire licencieront, si elles n'arrivent pas à baisser leur prix, baisser les salaires ou leur marge et/ou à augmenter sensiblement leur productivité ainsi que leur qualité ou bien monter en gamme !

- Si vous n’inspirez pas confiance (ce que nous, n'ayant pas voté pour vous, nous ne souhaitons absolument pas, car la France sera terriblement et durablement affaiblie), le FN sera immédiatement chahuté et son cours se dépréciera de quelques points. On aura peut-être : 1 FN = 0,70 euro ou moins encore ; 1 FN = 0,75 dollar ou moins. Le marché des changes vendra du FN à terme pour spéculer sur sa baisse, car notre nouvelle monnaie sera considérée comme une monnaie faible, voire même exotique. Notre dette explosera en valeur (*) et nos importations en dollars ou en euros coûteront très très chères. Mais, en contrepartie, nos exportations seront facilitées, à condition que nos entreprises n'augmentent pas leur marge et/ou les salaires, donc leur prix ! À court terme cela peut paraît attrayant de voir le volume de nos exportations croître, mais la faiblesse de notre monnaie ne va pas encourager nos entreprises à faire des efforts de gamme, de qualité, d'innovation, ni même de productivité. In fine, nos entreprises exportatrices seront cantonnées dans le bas de gamme… avec des bas salaires, comme corollaires.

Dès votre élection, que choisira le marché des changes ? Un FN fort ou un FN faible ? C'est-à-dire : une France forte ou une France faible ?

Laissez le marché des changes décider ! Arrêtez de vous enfermer dans votre incompétence ! Vous n'êtes déjà pas crédible, n'en rajoutez pas !

Arrêtez aussi de faire croire au corps électoral que c'est vous qui allez tout définir, tout décider. C'est un mensonge !

Mais, vous me direz qu'en période électorale, c'est le jeu de dire tout et n'importe quoi pour accaparer les voix des gens (malheureux ou déboussolés) qui croient aux paroles des personnes comme vous. Personnes dont le métier est uniquement la politique (**).

Malheureusement, pour beaucoup de celles et de ceux qui vous écoutent et vont voter pour vous, seul compte le fait de bien parler, de dire ce qu'ils veulent entendre, d'être sympathique et télégénique. Vous êtes tout cela Marine Le Pen ! D'autres aussi ont, comme vous, ces qualités. Qualités de tout temps indispensables pour masquer l'océan de leur incompétence économique, monétaire et financière.

N.B : Le cours du FN est le premier sujet que je voulais aborder. L'autre est que l'on ne change pas de monnaie comme cela, du jour au lendemain.

Faut-il vous rappeler que ça nous a pris 2,5 ans pour passer du franc à l'euro et que cela nous a coûté plusieurs milliards avant que nous ayons des euros dans notre poche.

Alors, arrêtez de prendre les électrices et les électeurs pour des vaux (***), comme les leaders du Brexit l'ont fait pour le peuple britannique ! Ces malotrus, traîtres à leur peuple, ont d'ailleurs tous refusé d'assumer leurs responsabilités. Ces poltrons se cachent aujourd'hui (****). Française de souche apparemment pure, gauloise (sarkozyste) et catholique, vous valez mieux qu'eux, j'espère !

 

(*) Si notre dette est de 2 100 milliards d'euros et que le FN (fort) vaut 1,10 euro, la valeur de notre dette ne sera que de 1 909 milliards de FN. Si 1 FN = 1,20 euro, elle ne sera que de 1 750 milliards de FN.

Par contre, si 1 FN (faible) = 0,90 euro, la valeur de notre dette sera 2 333 milliards de FN. Et, 2 625 milliards de FN si le 1 FN vaut 0,80 euro. Ou : 3 000 milliards de FN, s'il vaut 0,70 euro.

(**) "[...] la politique est devenue un métier exercé par des gens qui n'en ont exercé aucun avant et qui n'ont aucune formation pour en exercer un autre après." (Jacques Attali : 100 jours pour que la France réussisse, p. 14).

(***) De Gaulle aurait dit que "83% des électeurs sont des vaux". À vérifier. Par Monsieur Philippot peut-être ?

(****) "Ceux qui ont provoqué ce résultat (le Brexit) quittent la scène les un après les autres : Johnson, Farage, d'autres", a commenté, mardi 5 juillet 2016, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, les qualifiant "de rétro-nationalistes, pas de patriotes".

 

Crédit photo : Wikipedia (2016)


Moyenne des avis sur cet article :  1.64/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

153 réactions à cet article    


  • Perceval 21 octobre 09:10

    Martine Le Pen c’est l’incompétence de Trump sans ses outrances verbales. Ca ne sert à rien pour piloter un ancien grand pays qui n’arrive pas à s’inscrire dans le nouveau siècle, juste 1/4 d’heure de nostalgie qui ferait encore reculer le pays.


    • Alice Rupert 21 octobre 17:25

      @Perceval

      Pour commencer, une conversion 1 FN = 1 Euro, bien.

      Qui voudrait un change 1 FN contre 1,73 Euro ? Peut-être les fabricants de calculettes smiley


      Au début, l’échange Franc/Euro s’est fait à taux fixe 1 Euro = 6,57 FRF), les allemands ont eu plus de facilité : 1 Euro pour 2 Marks, bien calculé !).

      Après, cela divergera ; le gouvernement FN fera marcher la planche à billets, ce qui n’est pas possible actuellement, grâce à l’Euro) pour rembourser les dettes.


      Je vous laisse imaginer le sort de nos économies smiley


    • Alice Rupert 21 octobre 17:27

      @Perceval
      Non, pas incompétente mais calculatrice.
       

      Changer de monnaie est le dernier souci des français ; ce qui les préoccupe est le chômage, le terrorisme islamique, la baisse des retraites, la baisse des salaires, la dégradation du cadre de vie, la délinquance, le manque de logements abordables...

       

      J’en conclus que, comme son père en 2002, qui entre les deux tours a fait campagne pour « le retour au franc »), elle ne cherche pas à être élue.


    • Alice Rupert 21 octobre 17:31

      @Perceval
       

      Et puis, une fois le FN battu aux élections suivantes, il faudra rechanger de monnaie pour avoir des billets et des pièces marqués PS ou LR. Très bon pour batteurs de monnaie.

       

      Et en rechangeant à nouveau de taux (1 PS contre 2,71 FN ou 1 LR contre 0,67 FN) cela relancera l’industrie de la calculette, des caisses enregistreuses, des softs de conversion,


    • izarn 21 octobre 19:28

      @Rupert
      Detrompez vous : La BCE rachete en seconde main la dette...Pratique des taux d’interets trés bas.
      Meme on obtient des taux négatifs...Sur le court terme.
      Un état ça vit sur le court terme ?
      Ensuite le Hollandou crétin emprunte a faible taux, il est vachement content.
      Mais si soudain ça monte à 6%, la France est en faillite totale.
      La seule solution ; controler la BCE. Comme c’est impossible, le Frexit est obligatoire.
      La planche à billet tu l’as déja. La BCE est bourrée de dettes d’état (Obligations ou bons du trésor) achetées en seconde main (C’est interdit en première), et qui ne valent pas tripette, et ne seront jamais remboursées. Avec le franc ce sera pas pire. Meme moins pire car la Banque de France n’aura pas à supporter les dettes des autres pays...Ensuite tu recouvres le controle de ta monnaie et t’es pas obligé de faire le lèche botte et de mendier à la BCE comme Hollande, Juppette et Cie...
      Quand à tes économies : Vote Rothchild/Macron, alors.
      Meme la tu seras marron. Pire, ils te voleront tout.
      On a vu ça à Chypre...


    • zygzornifle zygzornifle 21 octobre 19:32

      @Perceval


       incomplètement de 40 ans d’alternance entre droite de merde et gauche de chiasse .....

    • V_Parlier V_Parlier 21 octobre 21:03

      @Perceval
      Pfff... Au moment où on crée une monnaie alors qu’on en possédait déjà une existante qu’on remplace, la richesse intérieure du pays n’a pas encore changé. On crée donc le change qu’on veut à ce moment là (1 pour 1 comme 1/10 ou 10/1 selon ce qui est le plus commode), le principal étant que si c’est 1 pour 1 on doit se trouver avec la même valeur équivalente en circulation avant et après le changement. C’est seulement après ce « désarrimage » que la nouvelle monnaie fluctuera naturellement !
      Et l’autre qui fait des pages pour se moquer de MLP alors qu’il en connait encore bien moins smiley

      Le but de retour au Franc n’est d’ailleurs pas du folklore mais simplement une possibilité de faire ce que font tous les pays extra-UE : Avoir leur monnaie qui fluctue en rapport avec leur propre situation pour compenser de façon plus ou moins naturelle leur fameuse et sacrée « perte de compétitivité » (cette excuse aux délocalisations de masse afin que les favorisés puissent continuer d’acheter des produits manufacturés en masse pour une bouchée de pain).


    • V_Parlier V_Parlier 21 octobre 21:05

      @V_Parlier
      (Je précise pour éviter les mauvaises interprétations : Dans tous les cas on doit se trouver avec la même valeur équivalente avant et après).


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 octobre 22:34

      @V_Parlier
      Parce que l’euro ne peut pas être dévalué, la Loi El Khomri a remplacé la dévaluation de la monnaie, par « une dévaluation interne du prix du travail » en détruisant le code du travail.


      L’euro a été mis en place exactement pour cela.
      Pour empêcher les gouvernements d’utiliser les techniques économiques keynésiennes et « envoyer les Etats providence aux égouts », en faisant disparaître les acquis sociaux.

    • V_Parlier V_Parlier 21 octobre 22:51

      @Fifi Brind_acier
      C’est bien là que je voulais en venir.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 octobre 09:33

      @izarn
      « La seule solution ; controler la BCE. Comme c’est impossible, le Frexit est obligatoire. »

      Auriez-vous l’amabilité de nous montrer dans le programme officiel du FN, la phrase :
      « Le FN se prononce pour la sortie unilatérale de la France de l’ UE et de l’ euro, par l’article 50, et la sortie de l’ OTAN par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique Nord » ??


      Depuis plus d’un an, l’UPR promet une caisse de champagne à celui qui découvrira cette phrase dans le programme officiel du FN, et personne n’a trouvé.

      Il n’y a qu’une seule façon de parler du Frexit, toutes les autres façons signifient qu’on ne veut pas sortir de la construction européenne. C’est d’ailleurs ce qu’on trouve sur le site officiel du FN :
      « Plus libres, plus forts, une Autre Europe est possible »

    • covadonga*722 covadonga*722 21 octobre 09:10

      Personnes dont le métier est uniquement la politique (**).



      yep prendre Attali pour référence ,pour un jeune retraité « de la fonction publique »
      vous êtes certain que c’est ’scientifique" votre formation ?
      Pour le reste vu que je suis aussi incompétent que vous en économie no comment..... 

      • P.-A. Teslier 21 octobre 09:36

        @covadonga*722

        Vous dites bcp de choses sans savoir. Jeune retraité ne veux pas dire : être jeune en âge, mais être à la retraite depuis peu. J’ai 68 ans.

        L’économie est aussi une science. Être chercheur en économie, c’est aussi être scientifique.

        Vous dites « je suis aussi incompétent que vous en économie ». Je n’oserais me comparer à vous !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 octobre 11:31

        @P.-A. Teslier
        Vous confondez la parité de sortie de l’euro et la suite.
        Mais votre article ne sert à rien, le FN ne veut sortir de rien du tout !
        « Les 21 versions contradictoires du FN sur l’ UE et sur l’ euro ».


      • covadonga*722 covadonga*722 21 octobre 16:04

        @P.-A. Teslier
        .« Jeune retraité ne veux pas dire : être jeune en âge, mais être à la retraite depuis peu. J’ai 68 ans. »



        yep , ayant repris exactement votre terminologie , il n’y a aucun endroits de mon propos ou je vous présuppose jeune.Je note par ailleurs que j’ai supposé juste pour le reste.
         «  Je n’oserais me comparer à vous ! »

        et vous faites bien , le prolo sous-chien qui s’exprime s’estimerait insulté d’être comparé a un « éduqué » dont le référentiel s’appuie sur des traîtres stipendiés comme J .Attali . Ne commettez pas l’erreur de me croire soutien du fn , je tiens que ce parti même s’il soulève de réels problèmes a pour fonction de maintenir la colère 
        du peuple de ce sol dans les urne.Je suis quand a moi pour une jacquerie sociale et identitaire qui verrait l’éradication de votre caste éduquée et collaboratrice .

        aucune formule de politesse ne me venant a l’esprit.

        asinus : ne varietur

      • HELIOS HELIOS 21 octobre 19:07

        @P.-A. Teslier


        cher auteur,..

        Choisir d’émettre un franc national après l’Euro avec parité de 1 (1franc = 1 Euro) est la base du calcul de la dette. A partir de là vont se faire TOUS les calcul et il est evident que cela permet de ne pas se soumettre au diktat allemand ainsi que de celui de la BCE.


        Ensuite, que le franc national, comme vous l’appelez, « flotte » et voit sa valeur, par rapport a l’Euro, baisser ou monter -ce qui au passage est aussi probable que la baisse- ne changera plus rien mais reflétera la réalité de notre économie.


      • Le421 Le421 21 octobre 19:15

        @covadonga*722
        En trois coups de cuillère à pot, les votes affluent sur les posts où l’on parle du FN. Les - pour ceux qui critiquent et les + pour les affidés.
        Malheureusement, votre manie de prendre les gens pour des cons vous perdra.
        Comme pour votre politique, vous ne convainquez que des « bas de plafond » Facebookés à mort et bien incapables d’aligner deux phrases sans une multitude de fautes. Un comble pour des « patriotes » qui défendent leur pays.
        Alors, pas de doute.
        Sortez votre « boite à - » et sacquez moi correctement.
        Les gens sensés jugeront.
        Convaincre des abrutis, c’est comme parler à des brouettes. Ca ne sert à rien et elles ne comprennent pas.
        Cordialement


      • izarn 21 octobre 19:34

        @HELIOS
        Par rapport à l’euro ?
        Mais l’euro va exister sans la France ?
        Je pense que l’Allemagne retournera illico au mark...
        Quand aux autres :
        Adios, muchachos !
        Il faut comparer au dollar. Ou au Yuan. smiley


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 octobre 09:14

        Apparemment, l’auteur a une mémoire de poisson rouge, je lui rappelle que lorsque de Gaulle a introduit le « nouveau franc », il a simplement décrété qu’un nouveau franc valait cent anciens francs, il n’a pas tenu compte des marchés, les dévaluations se sont faites ensuite. Je ne vois pas ce qui empêcherait de faire la même chose si nous retrouvions notre souveraineté.

        Ah, évidemment, si nous prenons nos ordres à Bruxelles, rien n’est possible.


        • P.-A. Teslier 21 octobre 09:17

          @Gilles Mérivac

          Un peu d’HHHHHISTOIRE.

          Sous De Gaulle nons étions dans un système de taux de changes fixes !!!!!


        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 octobre 09:20

          @P.-A. Teslier
          Ah bon ? Pas de dévaluations, pas de serpent monétaire ?


        • JL JL 21 octobre 09:34

          @P.-A. Teslier
           

           vous êtes sûr ?

        • P.-A. Teslier 21 octobre 09:38

          @Gilles Mérivac

          Rappel, DE Gaulle : voir les accords de Bretton Woods.


        • P.-A. Teslier 21 octobre 09:40

          @JL

          Oui, ce système est mort le 15/08/71 via une décision de R. Nixon (fermeture du guichet de l’or).


        • JL JL 21 octobre 09:52

          Et alors ? ça n’a pas empêché les dévaluations que l’on a connues.

           
           Il me semble que, au contraire de ce que vous dites, la fin des accords de Bretton’s Wood a signé l’institution de fait des taux de change flottants, que les Européens auront cherché à minimiser en instituant le SME (serpent monétaire européen) lais qui n’aura pas tenu longtemps, d’où l’idée de créer l’euro, monnaie commune.

        • P.-A. Teslier 21 octobre 09:59

          @JL

          Dévaluation / réévaluation = change fixe.

          Dépréciation / appréciation = change flottant.


        • non667 21 octobre 10:49

          @P.-A. Teslier

          on est dans le mur !
           qu’est ce que vous proposez ?????????????????????
           qu’on avance encore ?
          ou qu’on recule comme propose marine ?
          moi je ne lui en demande pas tant !

          1°- virer le front ripoublicain ,l’herpès ++++++
          2°-je lui demande rien que du gratuit comme elle l’a promis :

          l’instauration du référendum d’initiative populaire càd. restaurer la démocratie non truquée

          - la primauté du référendum sur tout autres votes càd. qu’un vote réferendaire ne peut être annulé que par un vote référendaire a score supérieur


          - suppression du droit du sol (rétroactif ) rétablissement du droit du sang 

          - suppression du droit d’asile et de toute aide aux immigrés clandestin , de la double nationalité 

          - restauration de la peine de mort

          - récupération du droit de battre monnaie (annulation de la loi giscard-pompidou- Rothschild )

          - rétablissement des frontières,droits de douane

          - sorti de l’otan rapprochement d’avec la russie

          - suppression des lois liberticides ( gayssot .......,adopie )

          - mise en place de la proportionnelle maxi tout en gardant le scrutin majoritaire mais au mini (genre municipale pour les législatives )

          - suppression du sénat
          —ramener le nb de député a 100
          .....

          - voila pour les 100 1° jours
          le reste à échéance suivant la volonté du peuple


        • Trelawney Trelawney 21 octobre 12:45

          @Gilles Mérivac
          Lorsque en 1960, de gaulle a décidé avec Pinay de créer un « franc lourd » il a dans le même temps dévalué le franc de 17.5%. Il a ramené le nouveau franc à 180 milligramme d’or soit 0.20 dollars.

          A cette époque comme les monnaie sont indexées sur l’or qui est la valeur étalon, ce sont en quelques sorte les inflation qui régulent la monnaie. En 1967 une surchauffe économique entraine en France, une inflation plus importante et la crise de 1968 a des répercutions sur l’économie (l’augmentation des salaires entraine une spirale inflationniste). En 1969 on procède à la première dévaluation du Franc (sa valeur est portée de 180 mg d’or fin à 160 mg). Alors que dans le même temps, le DM est réévalué. Pour un semblant d’unicité de pris des produits agricole on crée les montants compensatoires monétaires si bien que l’agriculteur ne bénéficie pas de la dévaluation et que dans le même temps, la France gonfle faussement sa balance commerciale.

          En 1971 Nixon met fin à la parité Dollar Or, ce qui entraine une dévaluation du dollar et pour éviter l’acroissement des disparités dans les monnaies de la CEE (notamment la lire italienne) on crée le serpent monétaire européen qui préfigure en quelque sorte l’euro.


        • Le421 Le421 21 octobre 19:16

          @Gilles Mérivac
          Vous n’avez eu que douze votes positifs ??
          Le Bloc Identitaire serait-il en congés ce Vendredi ??  smiley


        • Le421 Le421 21 octobre 19:20

          @non667
          Suppression de la double nationalité... Pas pour Carlos Ghosn quand même !!

          Attendez qu’il ait fini de couler Renault au profit de Nissan comme Mittal a fait avec Arcelor, n’est-ce pas ??

          Au fait.
          Au sujet des frontières.
          Vous avez oublié les miradors !!
          Très important les miradors !!
          Les barbelés électriques aussi, c’est pas mal.
          Et puis internet.
          C’est fou ce qu’il y a comme propos subversifs sur internet !!  smiley


        • izarn 21 octobre 19:38

          @P.-A. Teslier
          Bretton woods c’était terminé en 1971....Et ensuite on est revenu à l’ancien franc ? smiley
          On va pas chipoter sur les dates...


        • non667 22 octobre 12:21

          @Le421
          Vous avez oublié les miradors !!

          pas besoin de tout ça ! tout les immigrés à l’image de patrik bruel benguigui quitteront la France spontanément  si le fn passe ! smiley smiley smiley


        • Parrhesia Parrhesia 23 octobre 19:20
          @P.-A. Teslier
          1971 est effectivement la date de l’abandon de la parité dollar/or par les U.S.A.
          En bonne logique, cette date aurait dû être également la date de l’abandon par tous les pays sérieux de l’usage du dollar comme monnaie de référence  !
          Les pays sérieux ne l’ont pas fait.
          Nous voyons aujourd’hui quel usage les USA et quelques autres dont l’Europe, font de leur monnaie de singe.
          Leur monnaie de singe leur sert à acheter sans retenue ni entrave des hommes, mais aussi des biens meubles et immeubles, et finalement des pays entiers dont la valeur reste, elle bien réelle. Elle leur sert aussi à financer des guerres qui devraient susciter un rejet généralisées.
          Il est dommage qu’aucun pays sérieux (à l’exception peut-être de la Chine), ne réalise comment va se terminer l’aventure de la volcanique arnaque des monnaies de singe uniquement garanties par la bonne foi, la technicité et l’honnêteté des capitalistes exclusivement financiers !!!
          Elle va se terminer d’une (peut-être même de plusieurs) manières analogues à la fin de l’optimisme béat de l’Europe en 1939 !!!
          Mais... Puisque certains trouvent cela amusant et sans danger ...

        • Parrhesia Parrhesia 23 octobre 20:10

          @Parrhesia
          J’oubliais : Ce que l’on nomme ici le F.N. porte un nom : cela s’appelle le Franc Français (F.F.) pour le différencier de certains autre « francs » de nationalités différentes.


        • JL JL 21 octobre 09:42

           @P.-A. Teslier,

           
           sauf erreur de ma part, la question ne se pose pas de la même manière quand on abandonne une monnaie nationale pour une monnaie commune ou l’inverse : dans le premier cas (francs -> euros) effectivement, on ne peut pas du taux de change.
           
           Mais dans le cas inverse, puisque l’on crée la monnaie nationale, à partir de rien, il n’y a absolument aucun repère : on peut décider de la valeur qu’on veut. et le taux qui s’impose logiquement, c’est la parité, à savoir : un pour un.

          • JL JL 21 octobre 09:43

            lire : on ne peut pas ne pas tenir compte du taux de change. Il s’impose de lui-même.


          • P.-A. Teslier 21 octobre 09:56

            @JL

            Vous dites : « on peut décider de la valeur qu’on veut ».

            Oui, juste le temps de le dire. Puis, c’est le marché qui le fixe selon la loi de l’Offre et de la Demande... sauf pour les monnaies inconvertibles !

            J’espère que le FN sera convertible.


          • JL JL 21 octobre 10:10

            @P.-A. Teslier
             

             Oui, juste le temps de le dire. Mais cela suffit.
             
             Vous venez d’admettre que l’on peut très bien décider : franc = un euro.
             
             C’est bien.

          • JL JL 21 octobre 10:11

            lire 


            un franc = un euro.

          • Trelawney Trelawney 21 octobre 11:15

            @JL
            Si jamais on change de système monétaire pour créer le FN (ce que je ne souhaite pas pour beaucoup de raisons), c’est vrai qu’à l’instant où vous le créer, votre FN vaut la valeur de l’ancienne monnaie à savoir 1 euro. C’est d’ailleurs ce qui c’est passé avec l’euro qui a été crée et c’est adossé sur une monnaie de référence réputée solide le DM allemand et c’est pour cela qu’à l’époque, 1 euro valait 2DM. Ce qui a permis au FF en devenant euro d’être réévalué sur la monnaie allemande et ce qui nous a pas mal servit à l’époque.

            Ca c’est à l’instant T et le mensonge de marine Lepen est qu’elle s’arrête à cet instant et nous fait croire que ça va rester en l’état. Hors la France qui est la 5ème puissance économique au monde devant la Grande Bretagne l’est car depuis le Brexit, la Livre anglaise ne fait que dévaluer.

            Donc à l’instant T+1 seconde, comme la France a le lourd handicape d’avoir le montant des dépenses de santé le plus élevé du monde, ce FN va être chahuté et va très certainement perdre de sa valeur. Donc comme le dit l’auteur : explosion de la dette, plus de possibilité d’emprunter sur les marchés car perte de confiance et donc réduction drastique des prestations sociales (santé, retraites, familles et chômage) et aussi augmentation des impôts et fermetures des services publics. Ce n’est pas du catastrophisme c’est exactement ce qu’il va se passer en Grande Bretagne quand ils sortiront de l’UE, alors que eux ils ont une monnaie réputée solide mais qui actuellement ne fait que se casser la gueule

            Si le FN est une monnaie fixe (fermeture des frontières, taxes douanières etc), comme la France est un pays touristique, les étrangers vont affluer en masse car, FN aidant, ce pays sera très peu cher et les commerçant demanderont du $ ou de l’euro pour leur transaction car ils pourront ainsi acheter à l’étranger des produits que personne ne vous vendra avec votre FN. Il s’instaurera une devise parallèle qui prendra vite le pas sur le FN

            Alors si vous voulez jouer sur les mots : Oui a l’instant T 1FN=1 euro mais après ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès