Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marine Le Pen au second tour d’après un sondage contestable

Marine Le Pen au second tour d’après un sondage contestable

Tel un tsunami s'abattant sur la classe politique française, un sondage Harris Interactive pour l'édition dominicale du Parisien place Marine Le Pen en tête des intentions de vote en vue du premier tour des élections présidentielles de 2012. En effet, la présidente du Front Nationale est créditée de 23% des suffrages contre 21% pour Nicolas Sarkozy et le candidat socialiste. C'est une première dans l'histoire de la Vème république. En effet, jamais un institut de sondage n'avait placé un candidat frontiste en tête du premier tour d'une élection présidentielle. 

Néanmoins, il ne faut pas accorder trop d'importance à cette enquête d'opinion, qui n'a pas la moindre valeur. En premier lieu, n'oublions pas que derrière les papiers sensationalistes et anxiogènes de la presse qui cherche à tout prix à amplifier la portée actuelle du FN, le mouvement frontiste est dans une mauvaise passe. Le parti est exsangue financièrement et le taux d'adhésion aux idées du FN n'a jamais été aussi bas depuis près de dix ans (voir mon article : Marine Le Pen, une percée en trompe-l'oeil). 

Le vote Jean-Marie Le Pen, diabolisé par les médias et par son attitude que l'on pourrait qualifier d'insulaire vis-à-vis de la classe politique, a toujours suscité la gêne voire la honte. Dès lors, la performance de Jean-Marie Le Pen aux échéances présidentielles était très souvent supérieure aux scores dont il était crédité dans les sondages. Pour Marine Le Pen, il ne faut pas se tromper : le phénomène n'est pas identique. Il est même inverse. En effet, l'héritière Le Pen a bataillé sans relâche pour la dédiabolisation du Front et a cultivé une image plus moderne que son père, notamment sur des questions comme l'avortement ou la peine de mort. Qui plus est, Marine Le Pen ne s'est jamais illustrée par des dérapages dont son père était coutumier. 

Dès lors, le vote Marine ne suscite ni la gêne, ni la honte. Il n'est donc pas anormal qu'elle soit créditée d'un score supérieur à celui de son père. Pis, certains sondés de droite, par mécontentement vis-à-vis de l'exécutif, n'hésitent pas à se prononcer pour Marine Le Pen alors qu'ils voteront Sarkozy le jour J. Marine Le Pen est donc le refuge du vote protestataire. Sinon, comment expliquer que sa cote d'avenir (voir enquête TNS Sofres) soit de cinq points inférieure aux intentions de vote dont elle est créditée ? 

En outre, ce sondage n'a pas la moindre valeur car l'identité du candidat socialiste n'est pas mentionnée. Or, dans le cas d'une échéance présidentielle où les enjeux sont personnalisés, cela est ridicule, la performance du candidat socialiste étant largement sous-évaluée. De plus, Marine Le Pen bénéfice dans ce sondage de la configuration choisie par Harris Interactive, un cas de figure où Dominique de Villepin est candidat, ce qui est encore loin d'être une certitude. 


Moyenne des avis sur cet article :  1.77/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • HASARD 7 mars 2011 10:12

    les électeurs vont donner un premier coup de semonce les 20 et 27 mars, pour les cantonales.


    • Kalki Kalki 7 mars 2011 12:33

      , l’extreme droite ou la droite ne te sauvera pas, personne ne peut crée du travail

      par contre il y a des richesses, mais la droite ,et l’extreme droite ne va pas les partager

      alors l’ami supporter du fn ou de sarkozy, suicide toi tout seul

      QUi met en avant Le pen, et l’extreme droite des petits pourris, ca s’appelle les médias

      qui décide de mettre en avant le pen, des petits cons incompétents ( une élite incompétente depuis longtemps mais là on est servi )

      Qui rapporte ces conneries, vous le cynique ou hypocrithe

      Qui crée une fausse crise , des cons, mais c’est pas forcément la meme élite , il faut le comprendre

      car en fait la petite bourgeoisie ( a la con ) , se tire une balle dans le pied, la petite bourgeoisie, va mourrir, la petite bourgeoisie meurt, et mettre du FN ca ne l’aidera pas

      Le probleme est simple, les électeurs du fn ou de l’extreme ont un qi en dessous de la moyenne, ills pensent encore en terme de terroir, alors

      la société industriel est là depuis longtemps, plus de 200 ans, elle a pris racine après la guerre

      le travail industriel a disparu

      remplace ( soit disant par du tertiaire, et du chomage et de la précarité )

      le travail de tertiaire disparait, et la petite bourgeoisie a la con, ne comprend pas que quoiqu’elle fasse elle est foutu

      alors on peut s’amuser a faire une petite hécatombe,

      mais ca ne changera rien

      et si

      et si

      on était un peu positif

      si on remettait le suicide collectif pour plus tard

      voter pour le fn, surtout pour son électorat voir a l’élite qui le pousse en avant,

      c’est en fait un suicide

      la société ne se controle pas par des idéologies, et des idées simples

      controler est en partie l’inverse de ce qu’il faut faire

      le monde du partage doit remplacer le partage du monde

      ou tout le monde, sans exception mourra

      le travail est MORT, l’extreme droite ou sarkozy ne créera pas DE TRAVAIL

      si vous en pensez en terme de travail et de croissance, vous mourrez

      Vous pouvez, espérer avoir votre chance : mais une chance contre 1 millard ca fait mince tout de meme

      très mince


    • robin 7 mars 2011 10:17

      Le FN est la seule candidature qui a une petite chance d’être anti-nouvel -ordre mondial impérialiste, c’est pourquoi l’empire nous enferme dans un ultimatum où il entend nous forcer moralement à voter pour l’oligarche israélien à passeport français qui sera évidemment présenté par la suite comme le seul rempart contre l"odieux FN soit-disant fasciste.


      • LE CHAT LE CHAT 7 mars 2011 10:53

        @L’auteur

        faut pas donner plus d’importance non plus aux cotes d’avenir dans ce cas là , les sondeurs et les méthodes sont les mêmes ....

        sans donner trop d’importance à ce sondage , il n’y a pas de fumée sans feu , on peut déjà pronostiquer le tiercé gagnant , après pour le toucher dans l’ordre faudrait être devin...
        Bayrou est loin derrière avec son cheval de labour ...  smiley


        • Robert GIL ROBERT GIL 7 mars 2011 11:12

          Faire croire à la protection de la classe ouvrière, alors que le FN n’a aucune proposition qui remette en cause les intérêts des plus riches est une véritable escroquerie.
          Le FN, parti ouvrier ? Faux ! Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ? Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour les retraites ? Lire ci-dessous...

          http://2ccr.unblog.fr/2011/01/17/le-fn-defenseur-des-classes-populaires/


          • HASARD 7 mars 2011 11:20

            Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ?

            Il est ...ICI...


          • non667 7 mars 2011 23:23

            à robert gil
            Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ? Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour les retraites ?

            les nervis de gauche interdisent au fn de manifester ( ces démocrates façon ex RDA ! ) ils ont bien trop peur de se faire prendre leur monopole du cœur ! smiley


          • JL JL 7 mars 2011 12:04

            L’UMP n’a pas de programme, et celui du FN est un anti programme.

            Le FN est à la limite de l’implosion vu que, au plan social il singe la gauche et il ne pourra pas leurrer longtemps les mécontents, et par ailleurs, pour être bien traité par les médias mainstream, il a fait ami ami avec les mondialistes : Jeanne d’Arc doit se retourner dans ses cendres.

            « Si on en croit Soral (on pense ce qu’on veut du bonhomme, manifestement, lui, il ne fait pas une carrière) qui vient de démissionner du FN, Marine serait financée et soutenue par Israël. » (Furax, là)


            • HASARD 7 mars 2011 12:22

              L’UMPS a un programme. Celui du MEDEF !


            • JL JL 7 mars 2011 12:33

              L’UMPS semble avoir vécu, le nouveau clivage s’étant déporté à droite. Maintenant on assiste aux retrouvailles des « rescapés » de l’UMP du FN

              Si l’UMP-FN n’a aucun programme de gouvernement, en revanche, ils ont les uns et ls autres un prgramme de camapgangne : rameuter le plus possibles d’électeurs de gauche déçus de l’UMPS.


            • Nanar M Nanar M 7 mars 2011 13:06

              Stop aux articles sur les 2 bouffis préférés des médias : la grosse lepen et le gras dsk !


              • bluerage 7 mars 2011 17:53

                à l’auteur

                « le vote Le Pen est un vote protestataire »

                ah, parce que tu ne vois pas de raison de protester, t’es aveugle ou fils à papa pas vrai ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès