Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marine Le Pen ou l’éloge du jambon beurre

Marine Le Pen ou l’éloge du jambon beurre

La fête du Travail a vu fleurir de drôles de slogans pour son édition 2013. Dans une ambiance générale euphémiquement à la déception et à la défiance vis-à-vis de la politique Hollandaise, la palme des pancartes et calicots les plus « signifiantes » revient sans doute aux foules du Front national avec « Ni Kebab, ni burger : vive le jambon beurre ! ».

Ce repli sur la gastronomie de bistrot de quartier semble devenu très porteur. Fait du hasard, ou pas, mais le souverainiste de l’équipe de l’Ami Mollette a fait connaître en ce début mai, son opposition au rachat de Daily Motion, filiale du français Orange, par le géant américain Yahoo. Arnaud Montebourg n’aime donc pas, non plus, les burgers.

Le « Fabriqué en France », pourtant aussi rare qu’un tigre de Sibérie ou un contrat à durée indéterminée, va être usé jusqu’à la corde d’espadrille d’ici la prochaine consultation électorale, tant redouté par la majorité.

Donc, la revendication en faveur de la baguette vient appuyer celle du « Ni gauche, ni droite », sur laquelle le FN - Rassemblement Bleu Marine compte bien tailler des croupières aux traditionnels PS et UMP lors des municipales 2014 (ce qui serait un événement politique considérable car les Frontistes et assimilés n’ont jamais réellement réussi à garder la gestion d’une commune importante).

Marine Le Pen, qui a choisi désormais de faire vibrer l’esprit de Jeanne d’Arc devant le Palais Garnier (au risque de voir sa foule un peu clairsemée sur cet espace plus large que les abords de la statue de la pucelle d’Orléans) , s’est affichée comme la garante d’une « autorité » et d’une sécurité basée sur la « tolérance zéro » faisant face aux dangers de l’Europe et d’une immigration qu’il faut « stopper ».

« Forte » d’une virginité en matière d’exercice du pouvoir et de sa troisième place obtenue il y a un an aux présidentielles (17,9% des voix), la pasionaria populiste a exalté ses partisans chauffés sous le crachin par un chômage galopant autant que la crise.

BOUCHE PLEINE

Les amateurs de jambon-beurre ont pu conspuer la bouche pleine les partis qui ont « honte de la France » au point de mettre l’Hexagone « sous tutelle de Bruxelles et de Berlin ». Le tout pour éviter que les pays sombre dans les « ténèbres » sous les coups d’une « politique d’absurde austérité sans fin ».

Pour éviter le chaos, « il faut maintenant un vrai chef, un chef qui agisse ». Ce genre de référence, fait un peu froid dans le dos quand on a bonne mémoire, mais ce culte n’est visiblement pas près d’être mis de côté par un parti qui fait pourtant des pieds et des mains pour acquérir une nouvelle image propre à lui ouvrir la voie du pouvoir.

Histoire de ne pas retomber trop crûment dans les poubelles de l’Histoire, Marine explique : cette autorité doit s’exercer en matière économique. Cela ne mange pas de pain et comble en paroles rapides les lacunes criantes du parti populiste.

Contrairement au Front de Gauche, le Rassemblement Bleu Marine prône d’abandonner « la folle politique de l’Euro » et de « négocier âprement le retour de la souveraineté nationale ».

« Nos élites comme du temps de Jeanne, trahissent », a entonné Marine devant son papa. « Hier, c’était le roi d’Angleterre devenu le roi de France » (l’Histoire, toujours l’Histoire…), a-t-elle poursuivi. « Aujourd’hui, c’est le roi de Bruxelles qui est devenu maître chez nous ». Qui ça ? Léon ? Au banquet du FN, on aime la mono alimentation : pas de Kebab, pas de burger et pas de … moules frites.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 2 mai 2013 12:41

    Combattre les personnes car les idées sont intéressantes.....

    Il ne vous reste que ça ?


    • Feilusha Feilusha 2 mai 2013 18:53

      Intéressantes ? Quelle idées d’abord ? Cadenassez la France ? Vous vivriez de quoi ? Elle a loué les avions renifleurs de Giscard, la Marine, pour trouver du pétrole, du gaz, du charbon et du fer ? Sans échanges, la France est cuite ! Quant au retour au franc, autant fermer boutique et vendre la France en lots à qui en voudra. C’est une ineptie d’un ridicule achevé ! Chute de la monnaie et inflation galopante garanties. Quant au prurit anti-étranger, c’est à la fois vulgaire et sans fondement sérieux. Juste le retour de la haine des « métèques » comme au bon vieux temps (tu parles !) des ligues d’avant guerre. La France toute seule ? Sait-elle que la Terre existe, la Marine ? A part ses vacances en Thaïlande, on peut en douter !


    • appoline appoline 2 mai 2013 20:06

      Ben oui, ils manquent d’arguments puisqu’ils ne peuvent faire référence aux bons résultats de la gauche ou de la droite, donc ils se rabattent sur les chefs de file. Typiquement français cela, car en faisant référence à l’histoire, on peut s’apercevoir que les courageux sont sortis de chez eux qu’au moment de la tonte


    • ARMINIUS ARMINIUS 3 mai 2013 08:03

      N’importe qui d’un peu sensé peut juger de ce que serait un repli sur le Franc : explosion du prix des énergies c’est à dire de ce qui est nécessaire pour se chauffer, s’éclairer et circuler donc explosion aussi du prix des denrées, alimentaires en particulier et retour à la chandelle ou à la lanterne où Marine Le Pen risquerait de se retrouver pendu par ceux-la mêmes qui auront voté pour elles...et ce n’est pas un scénario catastrophe...ça risque d’être encore bien pire !


    • Traroth Traroth 3 mai 2013 13:31

      Comme les autres partis de démagos, le FN est prêt à promettre tout et son contraire pour arriver au pouvoir...


    • fred74 fred74 6 mai 2013 10:46

      ET AVANT C’ETAIT COMMENT le marché commun existait deja et tout se passé bien,,,,quand à la dévaluation,,,,,,regardons la chine et son yen....qui eux devalut....les frontières,,,,regardons les autres pays hors de l’europe qui ont des frontière et se protége de ce qui entre chez eux....

      l’amérique et le autres...


    • wesson wesson 2 mai 2013 13:01

      bonjour l’auteur, 

      « Ni Kebab, ni burger : vive le jambon beurre ! »

      En fait, cela tente de répondre à une objection de bon sens que l’on peut faire à la fameuse thèse de « l’Eurabia ». 

      Si la France est aujourd’hui colonisée (et elle l’est effectivement), ce n’est pas par les kebab, mais bien par les burgers.

      Et oui, les gens dans la rue portent des Jeans et pas des Djellabas, il y a beaucoup plus de macdo et autres fast-food basé sur le modèle Américain que de boutiques de Kebab, dans les salles de Cinéma les films sont massivement Américains et pas Indien ou Chinois (alors que ces 2 pays produisent chacun plus de films que les états unis - plus du double pour l’inde), l’église de Scientologie et les témoins de Jéhovah sont bien mieux implantés que les frères musulmans en France, et - last but not least - on emploi déjà bien plus d’anglicisme dans le Français que d’expression arabophones. 

      Bref, la réalité de la colonisation culturelle Française va totalement à l’encontre de leur cible réelle, et même avec toute leur mauvaise foi, c’est une évidence difficilement contournable. 

      donc, ce slogan réponds à ce problème, leur permettant de dire qu’ils se battent contre « toutes » les colonisations, alors qu’en définitive la seule qui les intéresse et qui fait sens à leurs yeux, c’est le rejet de tout ce qui provient d’Afrique du Sud. 

      • bnosec bnosec 2 mai 2013 13:06

        « il y a beaucoup plus de macdo et autres fast-food basé sur le modèle Américain que de boutiques de Kebab »
        Vous devriez aller en ville de temps en temps...

        Sinon ce slogan est effectivement ridicule.
        Quand on voit en plus le prix d’un jambon beurre dégueulasse dans certains troquets...


      • Ariane Walter Ariane Walter 2 mai 2013 13:15

        Très juste ta remarque, wesson. 

        Hier j’etais a marseille-provence airport. Ils ont refait les boutiques. Dans le hall face à face : burger king et starbucks !

        Vive la France !
        Mais le fn, dont une bonne partie des lecteurs est de droite cad du cote des riches et des patrons, ca peut toujours aider, a la détestation. des plus pauvres qui les angoissent.

        Il faut bien comprendre que ces voix-la seront toujours acquises au Fn.
        Qu’on leur dise que le Pen a des amis dans la finance, ils en sont ravis et qu’elle est du coté de Thatcher, ils ne savent pas qui elle est.
        Je ne sais quelle frange de leur électorat, catho aussi par dessus le marché, pourrait « merde mais elle est de droite donc pour les patrons », ca ne doit pas être bezef !!

        Quand a leur faire entendre qu’elle ment comme Hollande mentait, qu’elle est l’arme parfaite pour capter les voix populaires et laisser au pouvoir la fausse alternance UMPS, bonjour et bonsoir !


        .

      • Jimmy 2 mai 2013 13:17

        ci ça c’est pas un procès d’intention...

        en gros le FN c’est des méchants quoiqu’ils disent, et même si on est d’accord avec ce qu’ils disent c’est des méchants

        pour moi les politicards sont pires les uns que les autres, mais je préfère au moins ceux qui disent des choses qui me conviennent


      • wesson wesson 2 mai 2013 14:25

        bonjour bnosec,


        « Vous devriez aller en ville de temps en temps... »

        Et bien allons y, dans ma ville Toulouse. 

        Des macdo, vous en avez 15 au total. Et chacun peut servir des milliers de repas chaque jour.
        Et je n’ai recherché que macdo, car vous avez aussi un tas d’autres chaines de restaurant de type Américain (KFC, quick, des indépendants ...)

        Des kebab, vous en avez 7, avec pour chacun une capacité de quelques dizaines de repas quotidiens.


        Tant en quantité de point de vente que en nombre de repas servi, on est largement au dessous.

        Et si vous faites la comparaison avec les autres secteurs que je citait (fringues, cinéma, ...) vous n’irez pas me dire que dans votre ville on ne fait que tomber sur des cinémas indiens qui vous diffusent du bollywood à longueur de séance...

      • Onecinikiou 2 mai 2013 14:56

        « FN=extrême droite »


        Hilarant de constater comment nos révolutionnaire de salons et faux dissidents reprennent à l’envie les antiennes propagées par la grosse presse, fers de lance de l’idéologie dominante. 

        Drolatique de voir comment nos faux dissidents toujours se soumettent docilement à leurs représentations idéologiques, et ne perçoivent en réalité du réel - donc du Front national - essentiellement ce que la grosse presse et la caste médiatico-dirigeante, leur impose de penser depuis 30 ans à ce sujet.

        Le programme du Front national s’inscrit actuellement à peu de chose près en droite ligne du programme de troisième voie gaullien du tournant des années 60 : souverainisme, réalisme géopolitique, indépendance NATIONALE, autonomie de décision, protectionnisme, anti-fédéralisme européen, anti-traités européens.

        Le reste n’est que bavardage pour puceaux boutonneux, et qui n’ont pas dépassé le stade de l’adolescence politique (il faut d’ailleurs ne pas l’avoir dépassé pour croire aux chimères programmatiques du père maçon Mélenchon, « l’Humain d’abord »...) !

      • bnosec bnosec 2 mai 2013 15:14

        Je suis tout à fait d’accord concernant l’omniscience de la (sous ?) culture américaine chez nous.

        Je disais juste que ça m’étonne qu’il y ait plus de macdo que de kebabs chez vous.

        15 macdos, soit, mais une recherche rapide me donne 51 kebabs enregistrés sur ce site pour la ville de Toulouse. Ce ne sont peut être pas tous des « vrais » kebabs, mais on est loin des 7 que vous avancez !
        Même pour des faits anecdotiques, vous êtes prets à manipuler des chiffres pour qu’ils aillent dans le sens de vos idées, c’est fou !

        http://www.kelbab.com/ville/31555-tous-les-kebabs-de-toulouse


      • Jimmy 2 mai 2013 16:27

        le FN est un parti nationaliste, c’est tout ce qu’on peut en dire, c’est effectivement de nationalisme qu’on a besoin actuellement, quand tout est fait par les élites au pouvoir pour dissoudre la France dans l’Europe et mélanger notre culture avec d’autres afin de faire de nous des individualités sans défense, bétail facile à exploiter

        non le FN n’a jamais été au pouvoir en France, quant à le comparer avec le parti NAZI ça doit être étayé, j’attends la démonstration, il ne suffit pas que les médias mainstream nous le rabachent


      • appoline appoline 2 mai 2013 20:08

        Il était étonnant que l’agrégée ne vienne pas mettre son grain sel, amère qu’elle est après l’avoinée de Méluche chez Pujadas


      • Malaparti Malaparti 2 mai 2013 20:27

        Jimmy :
        " non le FN n’a jamais été au pouvoir en France, quant à le comparer avec le parti NAZI ça doit être étayé, j’attends la démonstration, il ne suffit pas que les médias mainstream nous le rabachent..."

        On ne peut pas, objectivement, accuser Marine Lepen de prêcher pour un Reich français... (et je ne pense pas que Mein Kampf soit son livre de chevet...  smiley )

        Le problème du Front, c’est sa Genèse...

        A titre personnel l’idée d’adhérer à un parti fondé initialement par une brochette d’anciens collabos m’a toujours révulsé..., ce qui n’exclut pas que je puisse comprendre, voire partager certaines analyses de situation issues du discours de MLP (lorsque le ciel est bleu, ce devrait être pour tout le monde...).

        Le Front National, un parti Nationaliste ? A mon sens plutôt un parti familial... mais effectivement, il s’est construit initialement sur un nationalisme (d’extrême droite, il en existe d’autres) assumé, revendiqué .


        Mais aussi, en 1972, le Front ne pouvait pas se qualifier de Patriote..., la place était prise par les anciens résistants..., et nombre de ses pères fondateurs avaient été mis au pilori pour collaboration avec les nazis en étant frappés d’indignité nationale.

        Donc, pour les plus jeunes... et apparemment pour beaucoup d’autres tout aussi peu informés, voici ci-dessous quelques « créateurs » du FN :

        Léon Gaultier, ancien chroniqueur à « Radio Vichy »..., aussi parmi les fondateurs de la Milice française... Il combattit sous l’uniforme allemand de la Waffen-SS avec le grade de Untersturmführer, il commanda une unité française sur le Front de l’Est durant l’été 1944. Frappé d’indignité nationale, il est emprisonné et condamné aux travaux forcés en 1946.

        Pierre Bousquet, ancien Rottenführer de la 33e division de panzergrenadiers SS Charlemagne, membre de la Kampfschule de Wilhelm Weber, l’un des 300 desesperados Français qui défendront Berlin en avril 1945....

        • Victor Barthélemy
        , ancien membre du PCF..., salarié de l’Internationale communiste, devient fasciste après la défaite et entre dans la Légion des Volontaires Français, puis devient secrétaire général du PPF de Doriot.

        Emmanuel Allot dit François Brigneau, ancien sympathisant socialiste... (tu quoque filii ?) Membre du RNP (Rassemblement national populaire) de Marcel Déat, il collabore avec l’occupant durant la Seconde Guerre mondiale. En juin 1944, au lendemain du débarquement allié en Normandie, il s’engage dans la Milice, condamné pour collaboration avec les nazis. 

        André Dufraisse, ancien secrétaire adjoint de la CGT de Nice... (c’est viral ?) puis collaborateur, membre du Parti populaire français (PPF) et de la LVF...

        ... Ainsi que quelques négationnistes trop jeunes pour avoir collaboré.

        Pour rester équitable, d’anciens résistants étaient aussi représentés parmi les fondateurs du FN (mais ceux-là avaient rejoint l’extrême-droite après l’Algérie), avec des figures beaucoup plus honorables (et eux, patriotes véritables...) comme Roger Holeindre, ou Serge Jeanneret.

        Mais la tache de naissance demeure monstrueuse... et maligne... elle réapparaît de temps à autre..., l’on peut toujours se demander à juste titre si elle ne va pas évoluer en mélanome...


      • MARMOR 2 mai 2013 21:17

        Des mac do dans l’agglomération toulousaine, c’est au moins 22, quant aux Kebab et assimilés, j’en connais au moins une centaine !! sept, c’est sûrement dans votre rue. Sinon, jeanne d’arc, matabiau, lascrosses, carnot, place dupuy, minimes, états unis, blde suisse, mirail, la faourette, madrid, sept deniers, bayard, saint sernin, esquirol, république, pargaminières, peyrou, etc etc......

        Pas bien de mentir !!

      • MARMOR 2 mai 2013 21:19

        ce message est pour le « toulousain » Wesson


      • Jimmy 2 mai 2013 22:41

        merci Malaparti

        voila qui change des vociférations habituelles

        un parti peut très bien trahir ses origines du tout au tout, voyez l’UMP qui descend tout de même en ligne droite de celui créé par De Gaule et n’est plus maintenant qu’un ramassis de petits arrivistes minables qui ne songent qu’à piller au mieux la maison

        pour ce qui est du FN je n’y vois que le meilleur moyen de virer (absolument) l’UMPS du pouvoir, on verra bien ce qu’ils en feront, dire qu’une fois aux affaires on ne pourrait pas s’en débarrasser n’a pas de sens puisque justement si ils y viennent c’est qu’on aurait réussi à virer les parasites qui actuellement s’y cramponnent


      • wesson wesson 2 mai 2013 22:49

        bonsoir marmor,


        « c’est pas bien de mentir »

          La remarque s’adresse à google donc

          Vous savez, dans la boulangerie qui est proche de mon travail, effectivement dans les sandwiches vous en avez un qui s’appelle « kebab », au milieu des paninis et autres. Ils font même des petites salades. 

          Dois-je les compter dans les kebabs, ainsi que les cabanes à frites ? Dois-je considérer qu’ils ont une clientèle comparable aux macdo, en quantité ?

      • moebius 2 mai 2013 22:56

         en breton lepen veut dire cochon


      • wesson wesson 2 mai 2013 22:59

        « Même pour des faits anecdotiques, vous êtes prets à manipuler des chiffres pour qu’ils aillent dans le sens de vos idées, c’est fou ! »


        pfff, vous excitez pas. J’ai fait une recherche en 10 secondes sur google qui m’as donné ces 2 chiffres voilà. D’un coté je suis tombé sur le site macdo Toulouse qui ressemble à un truc officiel et 15 restaurants sont listés, et d’un autre j’ai tapé kebab Toulouse dans google qui m’as retourné 7 adresses. 

        Mais effectivement on peut douter de ces chiffres, tant ils me paraissaient l’un comme l’autre largement sous estimé. 

        Alors si on mets tout bout à bout, y compris les gargotes coincés entre 2 boutiques effectivement il doit bien y avoir une bonne cinquantaine de « kebab », mais je persiste à penser que en quantité de repas servi, on est à des niveaux largement moindre que la restauration rapide type hamburger.

        Et pour tout dire à titre personnel, je me retrouve bien plus souvent dans bon restau ou un macdo que dans un kebab. Mais pour le macdo j’ai une excuse : on m’y traine !

      • epicure 3 mai 2013 01:37

        @Par Onecinikiou (---.---.---.237) 2 mai 14:56

        hilarant de voir un gars faire des leçons sur le FN sans connaitre l’histroire du FN, sa lignée idéologique, et crier à qui veut l’entendre que le FN n’est pas un parti d’extrême droite.
        Mais le FN, c’est l’extrême droite française, hormis quelques groupuscules de quelques centaiens d’adhérents, il s’est fondé sur l’union des extrêmes droites françaises après le constat de l’échec de la stratégie de la force par l’extrême droite ( mai 68, algérie française etc... ), et donc sur la seule carte raisonnable, réaliste au vu du constat celui du parti qui se présente aux élection., pour essayer de diffuser ses idées. Mais le peuple français n’est pas réceptif à leur idéologie, le parti reste pendant 10 ans en dessous de 2%.
        Mais là le miracle des trents piteuses,de la déception du mittérandisme, entrainant le PCF, et la stratégie mittérandienne d’utilisation du FN pour diviser la droite, amène le FN à dépassser 10% dans des élections. Pour cela il a fallu que les dirigeants, dont lepen en premier modifient leurs discours, à la fois sensibilisant un électorat plus populaire, tout en gardant le message initial aux initiés de la première heure.
        C’est ainsi qu’on va pouvoir parler de deux FN : celui historique, des membres de la première heure, la pure extrême droite, et un électorat plus populaire, de culture « républicaine », plus assimilationiste que ségrégationiste, mais pour qui le discours sur les immigrés arabes était audibles car considérés comme non assimilés, non intégrés, et donc extérieur au peuple français.
        L’élection de marine lepen sur des discours s’adressant plutôt au nouvel électorat ( qui peut être vieux de plus de 20 ans maintenant ) plutôt qu’un discours d’extrême droite classique flattant les plus réactionnaires, est en quelque sorte le parachèvement de ce moment politique comencé en 1984. Débarrassée des excés réactionnaires et de la culture de la guerre 39/45, elle a pu présenter une image plus présentable que son père, vieux de la vielle dans l’extrême droite française ( les deux histoires de confondent depuis la fin de la guerre ) .

        Ce qui est marrant c’est qu’au fond l’ensemble des grands courants politiques français ont fait une rotation autour de l’axe central idéologique ces 30 dernières années, dans le même sens en gros sauf pour le centre qui ne bouge pas beaucoup, si on se situe sur une grille à deux dimensions.

        L’UMP sarkozyste se rapproche de la position du FN des origines dans la famille conservatrice, tandis que le FN s’en éloigne en se rapprochant des principes idéologiques du PCF stalinien et des jacobins autoritaires ( égalitaristes autoritaires )  tout en restant dans la famille d’extrême droite, tandis que le PCF et la gauche radicale non extrêmiste à gauche du PS revient vers les positions du PS de jaurès ( socialisme démocratique ) au sein du front de gauche, quand au PS il est entrain de se rapprocher des positions de l’UDF de giscard ( politique économiste tendance libérale associée au libéralisme sociétal ), abandonnant toute véléité sociales fortes, ainsi que la laïcité.

        La gauche radicale et extrême perd peu à peu ses vieux staliniens orphelins du mur de berlin, et se retrouve autour du noyau hoistorique de la gauche de la révolution républiciane, en passant par la Comune de Paris, à jean jaurès.
        Le FN perd peu à peu sa vielle garde nostalgique de vichy, de l’OAS et l’algérie française, du poujadisme etc.... remplacé par un public plus républicain.
        La droite de gouvernment perd ses vieux gaullistes qui avaient mis une barrière avec l’extrême droite.
        Le PS se rempli de carriéristes libéraux (DSK étant le meilleur exemple) qui n’ont de socialiste que le mot sur leur carte de membre du parti.

        D’où les mouvements de lignes idéologiques des différents partis/mouvements, c’est un changement d’époque avec la disparition des générations de la seconde guerre mondiale.




      • non667 3 mai 2013 10:12

        , il aime ça, il en redemande. !
        et cogno en votant umps au 2° tour il en a pas redemandé pour de vrai ?  smiley smiley smiley


      • MARMOR 3 mai 2013 13:32

        Pas besoin de google quand on est toulousain ! j’y vis depuis quelques décennies et je connais Toulouse comme ma poche, ce qui ne semble pas être votre cas. De plus, on se rend compte comment fonctionne la désinformation, en piochant chez google ou wiki, on récupère une info tronquée et on l’érige en fait véridique et vérifié.


      • epicure 3 mai 2013 20:12

        @Par cogno5 (---.---.---.179) 3 mai 12:35

        ni hitler, ni le FN en sont socialistes de près ou de loin.
        Le nazisme c’est un nationalisme raciste, alors que le FN version marine, est plus dans une lignée xénophobe assimilationiste.
        SI j’ia bien compris la chose, le nouveau FN prèfère un noir ou un arabe intégré et mieux assimilé, à un bankster blanc qui ruine le petit commerce français. Mais s’ils ne sont pas intégré, assimilé avec la nationalité, ils subiront par contre de fortes discriminations.
        C’est le mélange d’autoritarisme avec cette exclusion de l’autre qui fait que le FN reste un partie d’extrême droite, même si ce n’est pas le plus radical de la famille sur ce point.
        Dans la famille raciste assumée il y a le bloc identitaire, qui eux sont partisants de discrimination entre citoyens selon leur couleur/race supposée.


      • fred74 fred74 5 mai 2013 15:27

        Salut Ariane Walter,



        Si nous savions pourquoi les gens votent pour ce parti...Tenez moi, par ex, je vote pour eux et j’ai mes raisons car la gauche m’a décu depuis mittérrand . A contrario j’arrive a pas comprendre qu’on puisse encore voter à gauche et surtout monsieur melenchon un franc macon comme beaucoup....étrange tout de même...vous ne trouvez pas ?

      • Ariane Walter Ariane Walter 2 mai 2013 13:03

        Reconnaissez que c’est un slogan qui ne met pas de beurre ds les épinards !


        Ensuite, je relève que pour qq´un qui ne veut pas de burger, s’incliner devant l’action de Thatcher, c’est contradictoire ! 



        • alinea Alinea 2 mai 2013 13:14

          Ariane : voyons ! Tatcher c’est les « fish and chips » !! ( j’ai pris quelques kilos avec ça à l’époque !)
          Je me prépare, je l’attends la marine ! Obtiendrait-elle autant de complicités, locales, que les libéraux actuels ?


        • appoline appoline 2 mai 2013 20:11

          Il est vrai que les gens de gauche sont si bons qu’ils ne laisseront pas crever de faim leur compatriotes, il est vrai que Méluche coupera les têtes d’extrême-droite, ça en fera moins à nourrir ; allez les gazelles, je vous laisse à vos rêves (vous avez des piles ?)


        • louphi 2 mai 2013 13:07

          Denis Thomas

          « Dans une ambiance générale euphémiquement à la déception et à la défiance vis-à-vis de la politique Hollandaise, la palme des pancartes et calicots les plus « signifiantes » revient sans doute aux foules du Front national avec ‘’Ni Kebab, ni burger : vive le jambon beurre !’’ »

          Le Front National, Parti politique fascisant, a oublié d’inscrire aussi sur ses pancartes : « Ni riz, ni blé, ni banane, ni cacao, ni café, ni cacahuètes, ni coca, ni patates et. » ; toute nourriture d’origine extra-européenne sans parler du reste.

          « Contrairement au Front de Gauche, le Rassemblement Bleu Marine prône d’abandonner ‘’la folle politique de l’Euro’’ et de ‘’négocier âprement le retour de la souveraineté nationale’’ »

          Donc le Front National n’envisage pas sérieusement de retrouver la souveraineté nationale puis qu’il prône de la négocier.



          • foufouille foufouille 2 mai 2013 13:35

            en GB, le kebab, c’est du chien
            le burger est compose de reste poulet avec du coeur et du sang de boeuf (vache de reforme)


            • jeanpiètre jeanpiètre 2 mai 2013 16:26

              bref c’est de la fricadelle


              • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2013 13:49

                c’est pas plus démago que de promettre « le changement c’est maintenant ! » ou les pommes de l’UMP !

                avec l’appartement à 7 millions d’euros du pauvre fils Fabius , la cote du normal va plonger sous les 20% sous peu , et bientôt l’UMPS fera voter la proportionnelle pour sauver quelques trônes parce que le bleu marine va balayer tous ces incapables même au scrutin majoritaire , les gens en ont ras le berêt !


                • wesson wesson 2 mai 2013 14:27

                  bonjour LE CHAT,


                  « avec l’appartement à 7 millions d’euros du pauvre fils Fabius »

                  Ou comment l’extrême droite montre que elle aussi est jalouse des gosses de riches, à l’exclusion de Marine Le Pen, « parce que elle ça va ».



                • Onecinikiou 2 mai 2013 15:01

                  Non, le pire cher Cogno c’est d’avoir cru un instant que le père maçon Mélenchon eu pu dépasser Marine Le Pen aux dernières élections présidentielles, et qui rétrospectivement, se fait bidonner tout le monde...


                  Et êes-vous bien au fait des dernières intentions de vote en faveur des présidentiables ?

                • mrdawson 2 mai 2013 19:46

                  Wesson, jalousie ou non (bien qu’il y en ai un peu de mon côté je l’admet), un mec qui ne paye pas d’impôt et qui est propriétaire d’un 280m² à Paris, oui ça fait grincer des dents...


                • appoline appoline 2 mai 2013 20:15

                  Ca leur fait mal de regarder la réalité en face. 


                • wesson wesson 2 mai 2013 23:09

                  bonsoir mrdawson,


                  « un mec qui ne paye pas d’impôt et qui est propriétaire d’un 280m² à Paris, oui ça fait grincer des dents... »

                  d’une part, c’est bien de l’admettre, ce qui montre que vous n’êtes pas tout à fait convaincu par les idées de la droite, même si c’est (peut-être) pour elle que vous votez.

                  Et d’autre part, pour moi qui me revendique de gauche, mes dents ne grincent pas et même à la limite je suis content pour Thomas Fabius. 

                  Si cet appart a été payé par de l’argent provenant des détournements de fonds publics, par les impôts des Français, je serai scandalisé, et à juste titre, et j’en exigerait la justice. 

                  Mais si c’est juste le pognon de ses parents qui par ailleurs paient leurs impôt et n’ont en aucune manière cherché à frauder en achetant cet appartement, je ne voit pas une seconde où est le mal. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès