Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marine Le Pen ou la stratégie (gagnante ?) de l’échec

Marine Le Pen ou la stratégie (gagnante ?) de l’échec

Et si la candidate du Front National décidait délibérément de ne pas se présenter à la Présidentielle 2012 ?

JPEG - 9.2 ko

Chaque jour qui passe révèle une stratégie à plusieurs bandes dans la campagne de Marine Le Pen. Au centre du jeu électoral, la victimisation, facilité pratiquée depuis des lustres par le père qui s’affichait sauvagement, bâillonné, dans les rues de cette France qu’il chérit si élégamment alors que son parti ne s’appelait encore que celui des forces nouvelles. Puis les forces lui sont venues avec les crises diverses, les affaires variées, se posant en héraut de l’intégrité mais toujours en victime des médias et de « l’establishment », faisant son gras sur le dos des aigris du système ceux dont le crédo récurrent se réduit dans le discours politique à « y’en a marre ! »

La victimisation s’appuie sur plusieurs postulats : « on nous empêche l’accès aux médias, on nous diabolise, on nous diffame et - en période pré-électorale - on nous empêche d’obtenir nos 500 signatures alors que nous représentons 1 électeur sur 5 » Ce « on » recouvre pêle-mêle députés, maires, journalistes, responsables politiques divers et variés voire blogueurs pourvus qu’ils soient affublés d’un certain pouvoir. Voici le premier étage de la stratégie du Front National qui joue sa partition habituelle avec assiduité. Les arguments sont immuables : « on » fait pression sur les signataires potentiels pour ne pas accoler son nom à celle qui succède à son père.

Pensez donc qu’à la dernière élection JMLP n’avait déposé « que » 507 signatures. Mais ne dépose-t-on pas finalement les signatures que l’on veut ? Qui peut prouver qu’il n’y avait pas 600 ou 700 signatures en réserve ? Aujourd’hui, Marine Le Pen affirme qu’elle rame dans sa collecte à cause de ce fameux système qui impose la publication des noms des signataires. Recours en conseil d’Etat et saisie du Conseil Constitutionnel qui l’enverra bouler car tout ceci n’a rien d’anticonstitutionnel, ce que seul le Conseil est apte à juger. Mais ce sera l’occasion d’une nouvelle prise de parole pour s’ériger en victime du système. C’est à ce moment qu’intervient le second étage fumeux (mais efficace) de la stratégie du Front National. Imaginons Marine Le Pen ne pas déposer délibérément les fameuses signatures le 16 mars prochain.

En effet, Marine la finaude sait bien qu’elle ne sera jamais élue. Mais elle orchestre ainsi un fabuleux coup de tonnerre médiatique sans précédent qui peut lui permettre incontestablement de booster la campagne législative qui va s’ensuivre. Car c’est bien à cet instant de notre vie politique que se situera le véritable enjeu ; les électeurs du Front que l’on aura spolié de leur voix présidentielle se rueront sans aucun doute vers les urnes les 10 et 17 juin prochain pour faire entendre leur fameux « ras-le-bol » (déclinaison du « y’en a marre »), mettant ainsi sur orbite le parti de Marine Le Pen. Reste à savoir maintenant si la fusée restera sur sa trajectoire…


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • undeuxtroisquatre 10 février 2012 09:42

    Ne seriez-vous pas fin joueur d’échecs, vous ?


    • DSKprésident 10 février 2012 21:18

      Quel article tordu !

      Encore un sioniste qui travaille pour le système UMPS et la prochaine dictature du Nouvel Ordre Mondial.

      Mais c’est vrai qu’en victimisation, les sionistes comme cet auteur sont des spécialistes :
      avec la 2eme guerre mondiale, les camps, les chambres à gaz (pour ceux qui sont obligés de croire à la loi fabius-Gayssot)...

      Toujours à pleurnicher pour obtenir un petit billet (ce n’est pas de moi), et de se servir de la Shoah (nanas) comme bouclier afin de masquer leur génocide en cours sur les palestiniens.

      Article très mauvais, la propagande sioniste touche le fond.


    • René de Sescendres René de Sescendres 10 février 2012 21:27

      J’ai l’impression qu’il y a deux France : Celle qui souffre et qui vote Marine, et celle qui se porte bien, sans trop se fouler, qui est relativement épargnée des problèmes du pays, qui veut que ça dure comme ça, qui s’en fout du sors des autres, et qui vote pour l’UMPS.


    • devphil30 devphil30 10 février 2012 09:49

      Oui mais le mode d’attributions des députés n’est pas favorable au petit parti.


      Non elle n’organise pas un coup médiatique , elle sera présente avec un score supérieure à 5 % afin de lui permettre de rembourser ses frais et d’engranger de l’argent.
      Un bon score au présidentielle lui donne aussi une assise pour les législatives d’autant plus qu’avec un bon score en Avril et peu de députés , elle pourra arguer sur le mode de scrutin des législatives.

      Philippe 

      • LE CHAT LE CHAT 10 février 2012 10:52

        je n’y crois pas , si elle ne se présente pas , c’est qu’elle n’aura pas obtenu les 500 signatures


        • heliogabale boug14 10 février 2012 10:57

          Ce serait une stratégie suicidaire pour le FN...ils ont déjà dû investir beaucoup d’argent pour la campagne. Donc, une absence mettrait financièrement en péril le FN. Il pourrait peut-être se rattraper en obtenant des sièges de députés à l’A.N mais le scrutin majoritaire n’est pas du tout favorable au FN...


          • non667 10 février 2012 11:33

            à félicien
            la taupe du N.O.M. enfumeur !

            La victimisation s’appuie sur plusieurs postulats : « on nous empêche l’accès aux médias, on nous diabolise, on nous diffame et - en période pré-électorale - on nous empêche d’obtenir nos 500 signatures alors que nous représentons 1 électeur sur 5 » Ce « on » recouvre pêle-mêle députés, maires, journalistes, responsables politiques divers et variés voire blogueurs pourvus qu’ils soient affublés d’un certain pouvoir. Voici le premier étage de la stratégie du Front National qui joue sa partition habituelle avec assiduité. Les arguments sont immuables : « on » fait pression sur les signataires potentiels pour ne pas accoler son nom à celle qui succède à son père.

            et le FRONT RIPOUBLICAIN c’est un fantasme ???? o....e smiley smiley


            • Onecinikiou 10 février 2012 11:44

              @ l’auteur de l’article : connaissez le principe du Rasoir d’Ockham selon lequel la thèse la plus simple est la plus vraisemblable ?

              Or la thèse la plus simple est précisément en introduction de votre propos, je vous cite :

              « La victimisation s’appuie sur plusieurs postulats : « on nous empêche l’accès aux médias, on nous diabolise, on nous diffame et - en période pré-électorale - on nous empêche d’obtenir nos 500 signatures alors que nous représentons 1 électeur sur 5 » »

              Et c’est la plus simple car elle est fondamentalement vrai. CQFD.

              • morice morice 10 février 2012 12:15

                En effet, Marine la finaude sait bien qu’elle ne sera jamais élue


                ça peut aussi s’écrire :

                la bêtasse s’imagine toujours pouvoir l’être.

                Elle n’est PAS différente de son père, et vous oubliez 2002.... qui les fait depuis rêver...

                • non667 10 février 2012 14:27

                  à morice

                  qui dès qu’on parle fn sort sa connerie plus vite que son ombre !

                  autant en aviation ça vole haut !
                  autant en politique ça vole bas !
                  on ne peut exceller en tout ! smiley smiley smiley

                  ce qui te fait suer momo c’est que tu ne peux caricaturer marine en hitler sans paraître ridicule ! aujourd ’hui c’est fait à travers son père ! smiley smiley smiley

                  remontes dans ton avion momo !

                   


                • Rensk Rensk 10 février 2012 16:09

                  Messieurs... regardez ce qui a été élus dans les pays étant partie prenante de l’UE... Regardez qui est le plus grand parti de Suisse... qui n’a plus beaucoup d’influence auprès du peuple (a confirmer lors des prochaines élections)...

                  Le vote où une élection étant toujours anonyme... ne soyons pas si sûr...


                • appoline appoline 10 février 2012 17:38

                  Morice,


                  Ca s’est pas bien passé cette nuit ?

                • posteurfou posteurfou 11 février 2012 07:51

                  @Morice !

                   je reste persuadé que vous etes *Sarkosy* 

                  qui se cache sous le pseudo Morice !

                   

                  Crdt ...


                • J-J-R 10 février 2012 12:44

                  Vous pouvez postuler toutes les hypothèses qui vous arrangent, un fait est certain : une caste politique tente de s’accaparer le suffrage universel. Corine Lepage, écolo-humaniste convaincue, l’alliance écologiste indépendante, Christine Boutin, la militante affiliée à la démocratie chrétienne, Nicolas Miguet du Rassemblement des contribuables français et dans une moindre mesure Nicolas Dupont Aignant...... sont confrontés au même ostracisme de l’UMPS et de ses valets ( Front de gauche et EELV).


                  • Beaurepaire Beaurepaire 10 février 2012 16:25

                    La différence entre ces candidats et Marine, c’est qu’elle fait 19,5 % au niveau du dernier sondage et eux 0 %. Gnan-Gnan avec 0,5% est d’ailleurs très souvent à télé. Outre les parrainages le système avait prévu des candidats copiant Marine : NDA, la Boudin, le Nihous et Chevénement. Touchés, coulés... ils sont à 0%. Chevénement qui est un homme bien a compris qu’on l’avait trompé et il s’est retiré.


                  • Croa Croa 10 février 2012 22:33

                    à Beaurepaire,

                    Non, «  La différence entre ces candidats » c’est qu’il y a Marine qui passe à la télé et pas les autres !   smiley


                  • Beaurepaire Beaurepaire 11 février 2012 11:39

                    J’écoutais rarement son père à la télé. Il était très mal accueilli. Malgré quelques bonnes idées, certaines « blagues » faisaient que je ne votais pas pour lui. Donc je comprenais parfois certaines réactions... 


                    Marine c’est différent et pourtant certains journalistes continuent à l’agresser. D’autres lui laissent présenter son programme qu’elle prépare avec une équipe d’universitaires. Certains d’entre eux passent bien sur les plateaux. Maître Collard (centriste), Florent Phillipot (gaulliste), Louis Aliot (pied-noir patriote et très social)... 

                    Ceux des candidats qui se présentent pour des groupuscules n’ont pas de programme ou sont des nostalgiques du titisme. A part ces deux là qui sont à 0,5% les autres sont là pour nuire à Marine, Hollande et Eva Joly. 

                    Celle-ci est particulièrement médiocre, car grâce aux médias il y a un courant écolo dans l’opinion qui n’est pas d’habitude à faire 2/3%. Elle passe pourtant souvent à la télé. Mais c’est du charabia et c’est comique. 

                    Gnan gnan passe aussi souvent à la télé et il ne fait que baisser dans les sondages. On ne peut pas être membre du Siècle et jouer les contestataires. 

                    Les Français veulent un vrai changement pas un p’tit gars qui fait tout pour supprimer les protections douanières européennes et parle d’acheter français le temps de la campagne. Bayrou est passé d’un score égal à Le Pen à 10%.

                    Marine fait 19,5 % hier et 19 ce matin. Est-elle favorisée par les médias ? « Sur TF1, la candidate du Front national obtient 4,2% du temps de parole politique, loin derrière le chef de l’Etat (29,7%) et François Hollande (24,4%). Sur France 2, le CSA estime que François Hollande et le PS bénéficient de 39% du temps de parole, et que Nicolas Sarkozy et ses soutiens s’arrogent 22,9% du temps d’antenne politique. Or, le FN et Marine Le Pen n’obtiennent eux que 2,6% du temps de parole. Ce n’est guère plus équitable sur France 3 (7,8%), France 5 (0,1%), France Ô (5,7%). »

                  • papi 10 février 2012 13:32

                    @ l’auteur

                    Cette solution vous arrange,elle vous déculpabilise, non ce n’est pas nous ,c’est elle qui ne veut pas , donc nous on a rien à se reprocher..
                    En fait , vous arrivez à écrire un article spéculatif, sur des présomptions foireuses, !!! il fallait le faire !! bravo ..
                    Et vous faites d’une pierre deux coups, d’une part elle ne peut vraiment se présenter et vous êtes dédouané, et d’autre part , vous portez à l’attention du lecteur la manœuvre
                    indigne orchestrée pour un report sur les législatives !! beau travail de sape !
                    Dans les deux cas vous faites apparaitre le FN pour un fraudeur indigne..
                    J’en rirais si la situation me le permettait, mais ce n’est pas le cas, et je pense que MLP n’en rit pas non plus..
                    Vous faites partie de ces armes de destruction massive promises par un candidat ??
                    Vous avez fait long feu... Pchiiiiiittttttttt...


                    • Félicien Arcuel Félicien Arcuel 10 février 2012 14:37

                      Détrompez-vous chers lecteurs qui me traitez de soda ou autres. Ce serait un déni de démocratie que la candidate du Front National ne puisse pas aller au bout de sa campagne. Qu’elle puisse débattre argument contre argument, que ses thèses soient mises en lumière et que les électeurs se fassent un avis par eux-même. J’émets juste une hypothèse en espérant qu’elle ne se réalisera pas... Prévoir un coup aux échecs comme ailleurs est déjà une maniière de parer la prochaine manoeuvre


                      • Rensk Rensk 10 février 2012 15:58

                        Tiens a te lire je pense que tu pourrai être un Suisse... c’est au peuple d’élire librement leurs élus et non a des déjà élus de faire obstruction ! La connerie avancée pour crée cette loi a été que le peuple n’est pas « mature » donc selon les politiciens en ce temps-là le peuple a été un danger pour la démocratie... La preuve que rien n’a changé est le vote de 2005 et de ce qu’ils ont en osé faire !


                      • AN221 AN220 11 février 2012 01:05

                        Propagande suisse :"Elle balaie tout sur son passage, la vague bleue Marine. La fille de Jean-Marie Le Pen n’a jamais été aussi haute dans les sondages et fait trembler les candidats à la Présidentielle française du 22 avril prochain. Une équipe de Temps Présent l’a suivie dans le nord de la France, un bastion de la gauche, où désormais, les classes ouvrières basculent par familles entières dans le camp du Front National."

                        Pauvres SUISSES...
                        source :http://www.tsr.ch/video/emissions/temps-present/3772339-marine-chez-les-ch-tis.html


                      • Croa Croa 10 février 2012 22:38

                         smiley Restons crédibles !  smiley

                        Je corrige :

                        ceux qui ont voté sarko en 2007 ont été déçu et vont voter Hollande

                        et ils seront à nouveau déçu...


                      • Rensk Rensk 10 février 2012 15:55

                        Le « et si »... bonté divine... vous voulez être lu où pas ???

                        Avec des « si » et des « là »... ben ont fait une musique qui touche plus de fric sans droit d’auteur qu’avec... c’est-ti-pas-con-ça ?


                        • Rensk Rensk 10 février 2012 16:19

                          Donc a dans 5 ans... mais là bien plus fort qu’avant vu que...

                          Vous connaissez l’histoire du papillon ; de la fraise mécanique qui entre en « symbiose vibratoire » de par sa vitesse de rotation et la « légerté » de l’aluminium ?


                        • Beaurepaire Beaurepaire 10 février 2012 16:12

                          Charles De Gaulle, créateur de la Ve République et père de l’élection du chef de l’Etat au suffrage universel, n’a jamais été favorable au système de parrainage des candidats par les élus locaux. Quand ses ministres lui proposent la mise en place d’une obligation de parrainage par cent élus locaux pour éviter les candidatures fantaisistes, il répond : « Mais enfin, pourquoi toutes ces personnalités locales ne pourraient-elles pas se présenter ? Pourquoi voulez vous absolument les en empêcher ? Pourquoi avez-vous peur du folklore ? Est-ce que la démocratie, ce n’est pas, précisément, que tout le monde puisse se présenter à une élection ? Le peuple fera le tri ! »  


                          Le folklore de la kleptocratie qui s’est imposée grâce à l’argent de la finance internationale, c’est qu’un parti qui fait environ 15 % aux Présidentielles ait des problèmes pour avoir un candidat dans une démocratie dite pluraliste. Cette fois-ci sa candidate est à 19,5 % dans les sondages (au lieu de 8% habituellement pour son père). Marine Le Pen a rallié des sympathisants qui viennent de la droite, de la gauche et du centre. Elle représente 24% des actifs, selon le dernier IFOP-l’Huma. Donc contrairement à d’autres partis des jeunes et des adultes.

                          Je crois que le Général se poserait des questions en voyant une dizaine de candidats faisant entre 0 et 1 % avoir eux leurs 500 signatures.

                          Marine est-elle détestée des maires ? Non pas vraiment : Selon un premier décompte de l’AFP portant sur le 1er tour et les 30 départements métropolitains hors Ile-de-France concernés par le scrutin, le FN a triplé ses voix par rapport à 2001, passant de 300 à 1.031. Vous multipliez ces 1031 par 2, vous arrivez à 2062.

                          Quand on est un bobo qui n’a jamais quitté le Marais, on peut se figurer que les pressions sur les maires, c’est une invention. Pourtant j’en connais des dizaines et je sais qu’ils subissent les pires pressions des conseils généraux et régionaux, mais aussi des députés et sénateurs, sans parler de bande à Guéant dans les préfectures. 

                          Heureusement Marine est déjà à 27% dans les zones rurales et de nouvelles équipes vont se mettre en place. 

                          Pour l’heure toutefois la magouille paie. Louis Aliot a fait constater par huissier la situation. http://www.nationspresse.info/?p=159746 

                          La France était du temps du Général un pays riche, totalement indépendant et respecté dans le monde. En 2012 Sarko et le repris de justice Jupé donnent des conseils au Sénégal, pays indépendant. Mais nous nous en sommes où ? N’avez-vous pas envie de retrouver la grandeur, le progrès et la liberté ? 

                          • Rensk Rensk 10 février 2012 16:27

                            Vous venez de bien mieux que moi de parler de ce que je « ressent » de ma démocratie... Lui a en ce temps la osé parler de « folklore »... ce que je n’ose encore me permettre aujourd’hui en tant que Suisse... mais il a raison : Le peuple fera le tri ! (Je perds a 98% au moins a toutes les élections et a 70-75% aux votations (les lois et règlements) Donc aucun danger de moi smiley


                          • Beaurepaire Beaurepaire 10 février 2012 16:58

                            Je suis un ennemi juré des systèmes et idéologies totalitaires. Je les ai même combattu. Mais de nos jours l’ennemi n’est plus le communisme ou le fascisme. L’ultra-libéralisme devient de plus en plus totalitaire et il s’est allié avec les communistes-capitalistes chinois et les islamistes pour dominer le monde et nous transformer en esclaves. Même les partis de gauche et les syndicats français sont contaminés. Un exemple : 

                            Sarkozy, son Fion et toute la clique ont conclu avec la Tunisie « un programme pour l’emploi des cadres en 2008 », du temps de leur ami, le dictateur Ben Ali. Ils se sont engagés à recruter quelque 9000 cadres tunisiens par an en France. Comme des accords de ce type ont été signés avec plusieurs pays et que la France est en récession, nous serons à 6.000.000 de chômeurs sous peu.
                            http://www.businessnews.com.tn/details_article.php ?t=520&a=29200&temp=3&lang 

                            Le silence de Bayrou, de la gauche et des syndicats démontrent une grande complicité. Quand j’étais en 3e mon prof d’histoire nous avait fait disserter sur un texte où l’auteur imaginait que les capitalistes faisaient venir des trains d’esclaves modernes la nuit. Maintenant c’est la réalité ! 

                            Même si je sais le mal que les banquiers suisses et la fiscalité de votre pays nous font, j’ai un certain respect pour la démocratie suisse et je vous considère, vous les Suisses comme un peu épargnés. 

                          • lahalle 10 février 2012 16:33

                            Le front national et ses communicants jouent là une curieuse partition...

                            En effet, Monsieur Vanik Berberian (président de l’association des maires ruraux de France vient de faire la déclaration suivante...
                            Les zélateurs de la SARL Le Pen argueront, sans doute, que ce n’est pas un « français de souche » et qu« il est encarté au MODEM...Cependant, l’ association qu’il préside représente tout de même prés de 10 000 maires des communes de moins de 3500 habitants... C’est donc bien de l’avis d’une grande partie des élus de la »France profonde« dont il s’agît...
                            Ce ne sont donc pas, d’après lui, des pressions quelconques qui empêcheraient les maires de représenter les petits candidats -dont la martyre d’Hénin-Beaumont- mais plus réellement, une espèce de gréve perlée des parrainages.... Diable ! voilà la marine prise en otage par les maires...

                            Monsieur Berberian ajoute même  »...si elle a des difficultés, elle n’a à s’en prendre qu’à elle-même...« De cette phrase, on peut retirer deux idées :

                            1-Les positions extrémistes du front national et de sa présidente sur certains sujets font que les maires ruraux sont plus que frileux à la présenter.
                            2-Elle s’y est pris trop tard et de façon maladroite pour recueillir les présentations...

                            Quoiqu’il en soit, les communicants de cette sympathique officine, ont décidé de faire flèche de tout bois , et jouant sur la paranoïa et le goût de leur électorat potentiel pour les complots en tout genre, ils en ont inventé un de plus : la pression des corps constitués sur les potentiels signataires...

                            A partir de ce constat, et du résultat de la QPC, que les conseils de Mme Le Pen ont crû bon de soumettre au Conseil Constitutionnel, relative à l’anonymat des présentations, on peut se risquer à quelques projections sur un avenir très proche...

                            -1 Le Conseil Constitutionnel ne valide pas la QPC de Mme Le Pen et elle n’obtient pas les 500 signatures... Il sera alors intéressant de considérer le report de voix front national >> UMP pour se faire une idée de la versatilité de l’électorat lepéniste... Il n’y aura, à mon avis qu’un effet limité sur les élections législatives où de toute façon, un nombre de triangulaires était déjà envisageable, elles tourneront vraisemblablement à l’avantage de la gauche, mais tout laisse à penser que cela aurait déjà été le cas si Mme Le Pen avait pu se présenter

                            -2 Le Conseil Constitutionnel valide la QPC de Mme Le Pen et elle n’obtient pas les 500 signatures.... La honte pour la république et pour le Conseil Constitutionnel qui se contredit lui-même... Le désaveu pour le font national incapable, malgré le »coup de pouce« des »sages« de prouver sa représentativité auprès des élus locaux... Et surtout la preuve que les jérémiades sur les »pressions de l’establishment«  étaient une manœuvre politique...

                            -3 Le Conseil Constitutionnel ne valide pas la QPC de Mme Le Pen et elle obtient les 500 signatures... Tout laissera alors à penser qu’elle les avait déjà et que toute cette agitation n’était que l’habituel enfumage du front national avant chaque élection présidentielle... Mais sans doute, certains, pourraient aller plus loin et lui demander, en faisant semblant de croire au complot précité, comment et par quelles compromissions et magouilles avec » l’UMPS« elle a pu faire cesser la »pression" sur les maires ruraux... Ce qui revient à exprimer la 4éme proposition...

                            -4 Le Conseil Constitutionnel valide la QPC de Mme Le Pen et elle obtient les 500 signatures... On se retrouverait, alors, dans une situation qui laisserait à penser à une collusion entre le parti majoritaire et le front national... Ce qui affaiblirait le front national et élaborerait un pont... un viaduc... en or pour François Hollande et le Parti Socialiste...

                            Dans tous les cas de figure le jeu est dangereux et crier au complot en toutes circonstances revient, au final, à se mettre à dos les électeurs...


                            • qui2012 10 février 2012 18:36
                              Partir de la déclaration d’une seul personne, qui, certes représente un quart du corps électoral éligible pour accorder un parrainage, c’est un peu faiblard... D’autant plus quand la personne en question (1) est affiliée au MoDem et (2) fait ses déclarations sur Europe 1, propriété du groupe Lagardère (proche de l’UMP)... çà commence bien en terme d’objectivité...

                              Ensuite votre analyse oublie étrangement de dire que certains maires ne parrainent plus le FN en raison des « représailles » a posteriori dont il sont les victimes
                              Ou de citer Mr Pélissard (UMP), président de l’Association des maires de France (AMF) qui a déclaré qu’il serait bon que le système de parrainage soit plus républicain (entendons moins anti-démocratique) ds le Figaro (pourtant journal avéré de droite... groupe Dassault), reconnaissant donc à mots couverts certains problèmes avec cette méthode
                              Ou encore de donner la possibilité de se faire un avis avec cette lecture de l’article d Rue89.com

                              J’ajouterai une 3e idée à celles que vous nous avez doctement présentées : la possibilité qu’elle ait raison et que vous ayez tort...

                            • lahalle 10 février 2012 20:19

                              "Partir de la déclaration d’une seul personne, qui, certes représente un quart du corps électoral éligible pour accorder un parrainage, c’est un peu faiblard...« alors que partir de la seule parole des élus front national qui sont coutumiers de ce genre de jérémiade....c’est crédible...

                               »quand la personne en question (1) est affiliée au MoDem et (2) fait ses déclarations sur Europe 1...«  Je vous accorde qu’Europe1 n’est certainement pas un modèle en matière d’indépendance politique, cependant, si la personne avait fait ses déclarations sur france-inter, vous eussiez probablement taxé ce média de gauchisme et je n’ose imaginer votre réaction s’il s’était exprimé sur canal+ (Ah ! ce complot médiatique...) ; malheureusement, tout le monde ne peut pas être publié par Minute... Journal neutre dans ses idées comme chacun sait....

                              Vous n’avez rien compris aux déclarations de Monsieur Pélissard ou peut-être les entendez-vous à votre aise, puisque dans son rôle de représentant des élus il parle bien de système républicain et non de système démocratique, et que pour vous c’est la même chose... Vous conseillez, dans un autre message, à l’auteur de l’article, de lire Aristote, vous feriez bien, vous, de vous intéresser à Platon...
                              Pour le reste, je n’ai jamais parlé des représailles et qui plus est de représailles a posteriori parce que :

                              -C’est un pléonasme

                              -Mme Le Pen a surtout parlé des pressions politiques sur les maires de petites communes et qu’elles n’existent pas... Et votre lien vers l’Aisne Nouvelle le confirme : »Quant aux éventuelles pressions politiques, peu d’élus locaux témoignent ou considèrent que ce serait diffamatoire« ... Mais après tout ce journal appartient au groupe Hersant , alors forcément....

                              -Je ne doute pas que des représailles -le mot vous semble-t-il trop fort pour l’avoir mis entre guillemets- aient pu être exercées contre des maires ayant donné leur signature à Mégret et Le Pen en 2007, mais que faut-il attendre de plus à soutenir deux candidats ouvertement racistes et antisémites et de plus ces représailles n’atteignirent pas à en croire les victimes des sommets de cruauté ... Marine Le Pen qui, à l’entendre, n’est ni raciste ni antisémite ne devrait pas provoquer ce genre de réaction... A moins qu’elle reste totalement incomprise... (A cause des medias... Ah ! toujours ce complot)

                              And last but nos least :

                               »J’ajouterai une 3e idée à celles que vous nous avez doctement présentées : la possibilité qu’elle ait raison et que vous ayez tort..."

                              -Je n’ai pas présenté trois idées mais quatre et je n’ai jamais évoqué de tort ou de raison sur ces sujets, je me suis contenté d’évoquer les obligatoires 4 possibilités qui découleront de cette saisine du Conseil Constitutionnel...


                            • Félicien Arcuel Félicien Arcuel 10 février 2012 22:16

                              Ajoutons aussi et à toutes fins utiles que dans l’hypothèse (improbable, je le répète) où le Conseil Constitutionnel trancherait en faveur de Marine Le Pen (mais aussi, il est bon de le rappeler de Corinne Lepage et Christine Boutin) il faudrait passer par un texte de Loi organique (avec les navettes parlementaires inhérentes à toute Loi) qui ne pourrait en aucun cas être voté avant le 16 mars prochain. Nous sommes donc en train de parler de l’élection 2017 au mieux.


                            • papi 10 février 2012 23:30

                              @ cher felicien

                              je crains que vous ne vous fourvoyer dans votre estimation :
                              Si le conseil constitutionnel reconnait le bien fondé de la requête de MLP, la décision sera exécutoire immédiatement..


                            • Wazix23 10 février 2012 16:43

                              A Morice,

                              Présentez nos irrespectueux devoirs à Pol Pot, Kim jong, Mao Tse Toung, Staline, Fidel Castro, de véritables démocrates, pas comme Hitler.


                              • qui2012 10 février 2012 17:48

                                Félicien le finaud,

                                ton article est simplement mauvais : il ne démontre rien, ne pose aucun débat, n’avance aucun argument (ex : avec 507 signatures, JMLP en avait p-e 600 ou 700 : pure conjecture... et pq pas 42000 ?????).
                                Tu décryptes la stratégie du FN à la manière d’un gamin de 5 ans assis sur un banc d’école : tu reprends et répètes les mêmes mots qu’on lit et entend tous les jours (ex : victimisation) sans être capable de pousser un peu plus loin ta pensée pour nous livrer une intuition ou une remarque audacieuse.
                                Pour conclure, en définitive, que de toute façon elle ne sera pas élue, que le FN devrait se refaire aux législatives, et vive la fusée Challenger : c’est du charlatanisme de prédicateur.
                                En un terme plus polissé : tu es un sophiste (je t’invite à aller lire Aristote pour comprendre ce qu’il en dit au mieux, à ouvrir ton dictionnaire au pire) et il est facile de sentir à la lecture de ton texte que tu prends du plaisir à écrire, peu importe le contenu si la forme est là.
                                Commence par te demander ce qu’est une démocratie (et là encore, « La Politique » d’Aristote devrait t’éclairer... p-e un peu plus ardu que la lecture des X-Men, j’en conviens...), si notre « démocratie » en est bien une et p-e découvriras-tu ce que signifie le mot oligarchie. Tu auras alors la chance de comprendre pourquoi Marine Le Pen parle de caste et ce qui en fait une candidate « hors système » comme elle se définit elle-même.
                                Au moins, ce devrait te permettre de sortir de ton incurie culturelle et aborder les vraies questions. 

                                • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 10 février 2012 19:08

                                  La victimisation facile ! Lorsqu’on vous traite de nazie à tout bout de champ, lorsque l’on dit qu’être nationaliste français et patriote est du racisme, lorsque dénoncer la loi de 1973 est digne d’une théorie du complot , vous avez le droit de penser que vous êtes marginalisés dans votre propre pays ! Et pendant ce temps les BHL, Finkielkraut, Adler et autres membres du CRIF continuent de vous expliquer ce que doit être la France, c’est-à-dire le valet de l’empire americano-sioniste !

                                  Elle a bien le droit de dire qu’elle subit l’ostracisation par les signatures qui est une manière détournée de refuser la démocratie.


                                  • suumcuique suumcuique 10 février 2012 19:26

                                    « Charles De Gaulle, créateur de la Ve République et père de l’élection du chef de l’Etat au suffrage universel, n’a jamais été favorable au système de parrainage des candidats ».

                                    En attendant, c’est lui qui les a institués, ces parrainages. Dans le même ordre d’idée, de Gaulle n’était pas non plus favorable à la mise sous tutelle de la France : pourtant, c’est lui qui est à l’origine des accords d’Evian, sans lesquels la France aurait toujours ses colonies et serait ainsi pleinement indépendante énergétiquement ; sans lesquels l’Algérie française ne serait pas devenue la France algérienne. En 1944, il se disait anti-communiste, tout cela pour livrer les grandes entreprises françaises aux communistes en 1945, tout cela pour accéder, avec cette insondable vanité qui le caractérisait, au pouvoir, à ce pouvoir que les Judéo-Yankees, faute d’avoir pu dénicher mieux, c’est-à-dire plus anti-français, avaient dû se résoudre à lui déléguer en 1945.


                                    • Philodeme Philodeme 10 février 2012 19:44

                                      à l’auteur

                                      La stratégie de conservation du pouvoir par des hommes (ou femmes) de pouvoir a été mise en musique par Machiavel.

                                      Les TV diffusent actuellement les techniques, la plupart peu morales, de prise de pouvoir dans deux séries, l’une se déroule en France l’autre au Danemark.

                                      On y voit des personnages fictifs de l’ombre ressemblant furieusement à des personnages réels qui passionnent les médias par leurs petites phrases dépourvues d’intérêt mais formant rideau de fumée cachant la misère grandissante qui s’installe ..........

                                      Je ne vois pas en quoi le FN serait plus ou moins moral par rapport au RPR devenu UMP ou au PS ???????????
                                      Vous avez oublié « les pommes », du même « la fracture sociale », ou « travailler plus pour gagner plus » ou « je vous ai compris » ou la pantalonnade du Panthéon par l’ineffable Mitterrand etc. etc.

                                      et si élections rimait avec piège à cons ????????????

                                      MPL n’est ni mieux ni pire que les autres .........................


                                      • Philodeme Philodeme 10 février 2012 19:49

                                        Pour conclure, ceci dit sans intention graveleuse, on ne l’a pas encore essayée elle et son parti ...

                                        Les autres nous ont conduit dans la situation calamiteuse où nous sommes.

                                        Il nous restent donc à essayer le FN et à le mettre à l’épreuve du réel .... les autres on sait qu’ils sont nuls !


                                      • arobase 10 février 2012 20:34

                                         « les électeurs du Front que l’on aura spolié de leur voix présidentielle se rueront sans aucun doute vers les urnes les 10 et 17 juin prochain pour faire entendre leur fameux « ras-le-bol » (déclinaison du « y’en a marre »), mettant ainsi sur orbite le parti de Marine Le Pen.  »


                                        les législatives ne sont pas des élections nationales mais locales.
                                        Sauf grandes villes, les électeurs connaissent leurs députés physiquement, savent ce qu’ils valent ! les candidats aussi.

                                        alors pour que lepen fasse le plein dans beaucoup circonscription, il faudra d’abord trouver des candidats de qualité, crédibles et estimés de la population. afficher sans honte de telles idées n’est pas facile quand tout le monde vous connait.

                                         ensuite il faudra que les électeurs se détournent de leurs candidats préférés habituels et voter lepen. ça aussi c’est pas évident ! 

                                        tout ça fera pschitt parceque c’est tout ce que ça vaut : des bulles
                                         le pays a besoin d’autre chose que des irresponsables.

                                        • Philodeme Philodeme 11 février 2012 00:19

                                          Compte du bilan des 30 dernières années nous sommes déjà dirigés par des irresponsables ...

                                          Nous aurons désormais le parti unique : l’UIA (l’Union des Irresponsables Agréés)

                                          Enfin on pourra rester au lit les jours de vote sans remord.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès