Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marine Le Pen s’essouffle sur les braises

Marine Le Pen s’essouffle sur les braises

En se stabilisant à au moins 25% d’intentions de vote au premier tour de la présidentielle de 2017, Marine Le Pen semble assurée de se qualifier pour le second. Celle-ci stagne cependant désormais, et n’a guère été en mesure de capitaliser sur les événements dramatiques de la sanglante année 2015.

Si les sondages ne font pas l’élection, ils en donnent en tout cas la direction. Ainsi va la vie de la politique française et son lot d’études pré-présidentielles. Ce n’est pas tant les différents sondages qui sont individuellement intéressants, mais plutôt leur évolution tendancielle. A ce titre, le cas Le Pen est particulièrement révélateur. Car oui, osons le dire tout de go, en ce moment, Marine patine.

 

Marine patiente sur le seuil

Entendons-nous, Marine Le Pen reste à un très haut niveau dans les intentions de vote, oscillant entre les 25% à 28%. Un score conséquent qui ne laisse guère de doute quant à sa présence au second tour de l’élection présidentielle de 2017. Néanmoins, il convient de remarquer qu’après une progression fulgurante d'avril 2012 (17,90% au premier tour de la présidentielle) à septembre 2014 (de 28% à 30% dans les sondages), Marine Le Pen se stabilise voire régresse depuis désormais un an et demi.

Cette stabilisation à un haut niveau est en soi remarquable, mais ce qui est interpelle est que cette croissance sondagière se soit arrêtée au moment où la France a pourtant connu les pires attentats de son Histoire, soit en 2015. Dans un pays en proie à un degré de risque terroriste jamais atteint, soit à un sentiment d’insécurité pour le moins prégnant, le Front National, parti politique le plus « sécuritaire » sur le papier, semble donc dans les faits incapable de transformer en intentions de vote les peurs des électeurs.

 

Ca sent le vaincu

Cette stagnation de Le Pen un an avant l’échéance présidentielle n’est pourtant pas une nouveauté. Prenant la place de son père dans les sondages début 2010 dans la perspective de la présidentielle suivante, Marine Le Pen était passée de 9% à 18% en moins de 12 mois. 

Si elle prit alors les rênes du parti en janvier 2011, elle allait paradoxalement se stabiliser à partir de là, pour finalement finir 3ème de l’élection de 2012, à 17,90%. Ni son statut de nouvelle présidente du FN ni la campagne électorale ne lui permirent de franchir un cap supérieur. Et cinq ans plus tard, donc, l’histoire bégaye.

 

Choix par défaut, pas par défi

Au final, cet amoncellement de chiffres traduit une vérité implacable, qui dépasse le simple cadre de la sulfureuse année 2015 : le FN gagne la majorité de ses voix dans les périodes post-électorales, lorsque les électeurs se sentent trahis par ceux à qui ils ont confié les clés de l’Elysée. Dans la dernière ligne droite menant vers l’élection présidentielle suivante, en revanche, les positions politique des uns et des autres sont stabilisées, et le FN cale au moment de passer la vitesse supérieure.

Pourtant, le sang a coulé lors de l’année écoulée, pour au final son lot d’horreurs qui avait tout du message subliminal pour pousser les indécis scandalisés à se tourner vers Marine pour 2017. A croire que les propositions en toc auraient pris le pas sur les arguments chocs ? 

En attendant, qui stagne ne baisse pas, et Marine Le Pen a déjà sa place de réservée pour le second tour de la présidentielle, probablement face à Alain Juppé. Si sa mission à court terme aura donc incontestablement été remplie, la problématique à moyen et long terme restera identique : le FN ne pourra pas prendre les clés du pouvoir tant qu’il n’aura pas fait sauter le plafond de verre. Et se contentera encore et toujours de refaire l’histoire, à défaut de commencer enfin à écrire la sienne.

 

Gwendal Plougastel


Moyenne des avis sur cet article :  1.58/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • Beaurepaire Beaurepaire 2 mars 09:57

    Si l’on étudie les chiffres de la progression de Marine Le Pen au niveau des sondages, puis au niveau des résultats des élections du Ministère de l’intérieur, à la fois en pourcentage et en nombre de voix, on ne peut que s’étonner de lire ce genre d’inepties.


    Hier une partie des dirigeants du FN étaient au Salon de l’Agriculture. Beaucoup de médias sérieux nous rappelaient que son père y était hué. Chez les paysans il faisait 4%, même en 2002. Aux Européennes, aux Départementales, aux Régionales le Front a fait 36% chez les agriculteurs et les sondages la donnent à 40%.

    Il en est de même chez les ruraux, les jeunes, les petits patrons.... Chez moi en Région Centre le FN faisait péniblement 10%. Maintenant, dans pas mal de communes il est à 50%. 

    Et c’est partout pareil en Europe !


    Juppé au 2e tour ??? Le score de sa candidate aux Régionales dans sa grande région a été très mauvais. Il ne faut pas confondre cote de popularité où certains choisissent deux ou trois préférés ou municipales à Bordeaux et les vraies élections.

     Hollande sera là car l’extrême-gauche électoralement c’est fini, sauf dans la rue... Sarkozy et les centristes aussi !!!

    Tout ce petit monde votera contre Marine, mais les électeurs sarkozystes voteront-ils Hollande ou l’inverse ?

    • César Castique César Castique 2 mars 10:03

      @Beaurepaire


      « ...on ne peut que s’étonner de lire ce genre d’inepties. »


      C’est moins étonnant qu’il n’y paraît au premier abord : l’une caractéristiques essentielles de la plupart des journalistes-citoyens, c’est d’écrire ce qu’ils auraient envie de lire dans les journaux et d’entendre dans les médias audio-visuels.


    • Beaurepaire Beaurepaire 2 mars 10:57

      @César Castique


      Parler de non progression du FN c’est délirer. Quand j’étais étudiant le FN faisait 1% et le PCF 25/30%. Maintenant c’est l’inverse !

      Quand j’ai voté pour la 1re fois FN en 2010, tous mes proches m’ont dit : « Pas toi ! ». En 2016 les mêmes proches sont presque tous marinistes, voir cadre au niveau d’un ami avocat, fils de résistants comme moi.

      Dans mon village très UMP le Front fait 32% et dans une bourgade voisine hier encore à gauche 48%. 

      Tout cela dans une ex terre de mission pour le FN et chez des proches tous diplômés.

    • Onecinikiou 2 mars 12:13

      @Beaurepaire


      Surtout l’auteur omet de rappeler l’essentiel dans un contexte de domination idéologique des médias euro-mondialistes : le Front National ne joue pas sur le même plan que les autres partis institutionnels et qui ont tous, peu ou prou, participé au pouvoir au cours de ces dernières décennies, et sont donc comptables de la situation actuelle, calamiteuse voire mortelle pour le pays - nous le voyons encore à travers la crise savamment orchestrée par nos élites traîtres et qui frappe nos paysans. 

      Le Front National est en effet le seul parti de tout l’échiquier politique à être systématiquement diabolisé par les médias de masse, par l’intelligentsia, par les faiseurs d’opinions, par les pseudo experts autoproclamés, par le microcosme culturelo-mondain, par un monde associatif fourvoyé et gavé de subventions publiques, et évidemment par tous les autres partis politiques coalisés, « front des pourris » faisant foi. 

      Le Front National est le seul parti politique qui, au moment du juge de paix que représentent les élections (notamment à caractère national), parvient à transcender précisément les (faux) clivages et les oppositions (de façade) des autres formations politiques, et qui justifie aux yeux des benêts et des soumis, leur alliance objective afin de conserver le pouvoir, non pour eux-mêmes (ils ne gouvernent plus rien du tout), mais pour le compte de la ploutocratie cosmopolite transnationale et de la bureaucratie technocratique et totalitaire européiste.

      Ainsi parler de « plafond de verre » sans faire à aucun moment référence aux campagnes réitérées, encore une fois systématiques, de diabolisation, de manipulation de sidération émotionnelle des esprits faibles (ce qu’est, il faut l’admettre, la majorité de ce qui constitue un corps électoral décérébré), abrutis par les merdiacrates, matraqués par les éditorialistes, culpabilisés par la propagande de masse et les officines de subversion anti-nationales (pensons au rôle des assos prétendument antiracistes), et empêchés dans cet optique de se défendre, perdant à cette occasion toutes défenses immunitaires, par une prise de conscience politique salvatrice, dans le but évident de les conditionner à voter, et re-voter en l’occurence, pour les partis du Système. 

      Telle est la simple et dure réalité.

      Les Français - et plus généralement les Européens - méritent ce qu’il leur arrive, eux qui, contrit en génuflexion et en aplaventrisme, ont abandonné toute volonté de se défendre, de résister, bien aidé en cela par des médias de masse complices et totalement acquis aux préceptes mondialistes en vigueur, mais aussi trahis par leurs dirigeants théoriquement en charge de les représenter et de défendre leurs intérêts vitaux, et dont les plus atteints par cette maladie mentale, xénophile et ethnomasochiste, sont pris par une véritable et suicidaire pulsion de mort. 

    • Beaurepaire Beaurepaire 2 mars 13:06

      @Onecinikiou


      C’est très vrai et facile à constater. Il suffit d’écrire sur le forum du Figaro. Si l’on tient des propos crétins ou extrémistes en se prétendant FN, on a aucun problème. Si par contre on donne des chiffres officiels et on met le doigt là où ça fait mal on est censuré, puis viré. Surtout si l’on apprécie à la fois Philippot et Marion !

      En 2012 ce journal appartenant à Dassault comme le MEDEF soutenaient Sarkozy - ce qui est normal - mais aussi Mélenchon, ce qui l’est moins. Le FN et Montebourg l’avaient constaté. Depuis ils soutiennent Juppé et Valls, mais ils craignent de plus en plus une victoire du FN, donc ils sont encore plus hargneux. Le FN progresse en voix mais chez les jeunes et les classes moyennes. 

      Les Français - et plus généralement les Européens sont en train d’évoluer. 

      Raconter que si l’on sort de l’euro cela sera la misère ne prend plus. La Suisse, le UK, le Danemark, la Norvège ou la Suède sont les pays où les citoyens gagnent le plus dans le monde et le chômage y est à 5%.

      Les clandestins, même les Allemands n’en veulent plus. Les alliances visibles du système avec les islamistes ça n’est plus possible et pas seulement en Syrie !

      L’Europe allemande est rejetée de Londres à Varsovie. En Italie, il y a peu de temps encore très européiste, 56% des sondés n’en veulent plus.

       

    • Anthrax 2 mars 15:30

      @César Castique

      Une remarque frappée au coin du bons sens ! C’est même ce qui fait la différence entre un « journaliste »- citoyen (je rajoute des guillemets pour qu’on comprenne mieux) et un journaliste professionnel. Si cette différence était mieux signalée et plus présente à l’esprit des forumeurs cela dégonflerait sans doute pas mal de prises de becs.
      Les articles d’Agora Vox sont pour la plupart des copier-coller d’info déjà traitées dans des médias reconnus ou pas et de réflexions autour de ces infos, ou encore des prises de positions militantes, comme c’est je crois le cas pour l’article qui suscite ces commentaires. Mais qu’on ne me fasse pas dire le contraire de ce que j’écris : si le FN et l’épicerie le pen et filles disparaissaient je ferais immédiatement péter le champagne. Hélas, compte tenu de la vertigineuse médiocrités, de l’immense lâcheté des représentants des autres partis, c’est pas demain la veille que je me biture au Cristal

    • Anthrax 2 mars 15:50

      @Onecinikiou

      Dans les anti-FN tu as oublié les officines judéo-maçonniques. Non franchement, ça manque, le cadavre de Philippe Henriot en a été tout retourné. Oubli aussi de l’aumonier général de la boucherie-charcuterie du Val de Marne le révérend Shamshlik.

    • HELIOS HELIOS 2 mars 16:52

      @Onecinikiou
      ... c’est pour cela que la nouvelle tendance anti-FN est d’essayer d’assimiler le FN aux autres partis PS et LR.


      C’est le grand changement, par exemple, du discours de Fifi-Brin-d’Acier et de l’UPR (comme d’autres parti confetti) qui ont bien compris que tant qu’on sépare les responsables de l’état actuel de la France du FN, ce dernier progressera.

      Alors, a chaque fois que c’est possible ils mêlent PS-LR-FN pour qu’un amalgame se fasse.

      Or, l’amalgame est impossible, puisque le FN n’a JAMAIS été au pouvoir, si ce n’est dans les mairies où ses représentants sont généralement appréciés.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 20:57

      @HELIOS
      Le FN, c’est mensonges sur mensonges ! Soit disant, le FN qui voulait sortir de l’ Union européenne. Et que fait le FN en ce moment ?
      Il cogite en Pologne sur « les perspectives d’une Nouvelle Europe » !!
      De quoi parlent les militants du FN ? De l’ Islam et de l’ immigration.
      Et plus du tout de sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN !


      C’est ce qu’il faut pour que les électeurs se déplacent pour aller voter « pour faire barrage au FN » au 2e tour, et que le PS et l’ UMP soit élus. C’est ainsi depuis 1984.

      25% de votes FN, avec 50% d’abstention = 12,5% de l’ensemble des électeurs.
      Le FN n’a jamais dépassé les 15% de l’ensemble des électeurs.
      L’UMP fait 15% et le PS entre 10 et 12% .

      Non seulement le FN vous raconte des salades, mais les deux autres s’en servent à chaque élection. C’est pour cela que les médias invitent tant le FN, pour en faire un épouvantail.Et ça marche !

    • Onecinikiou 2 mars 21:29

      @Anthrax


      « Dans les anti-FN tu as oublié les officines judéo-maçonniques »

      Vous m’en direz tant ! Que répondez-vous donc à cela... ?



      Et à cela, serment du B’nai Br’ith faisant foi (plus grande loge maçonnique mondiale interdite aux non-juifs), que répondez-vous également ?




    • Croa Croa 2 mars 21:51

      À Beaurepaire «  La Suisse, le UK, le Danemark, la Norvège ou la Suède sont les pays où les citoyens gagnent le plus dans le monde et le chômage y est à 5%. »

      INFO : Justement la Suisse vient de retirer officiellement sa candidature à l’UE !  En effet, malgré un récent rejet populaire cette candidature existait toujours (elle était seulement reportée.) Les médias non suisses se gardent bien de diffuser ça : Hé oui, l’Europe de la finance ne fait plus rêver personne et c’est heureux !


    • Onecinikiou 2 mars 22:06

      @Fifi Brin_acier


      Moi j’en est vu un un un drôle d’épouvantail, invité chez Ruquier hors période électorale - alors que les dirigeants du Front, pourtant premier parti de France, ne le sont jamais, et que Mélenchon est invité tous les semestres - ce fut Asselineau suant à grosse goutte face à la kommandantur lui rappelant ses fréquentations d’extreme-droites avec l’ex-leader des skins français Serge Ayoub !

      Comment voulez-vous qu’il soit crédible ? C’est un leurre, qui à cause de ses outrances antisémites, xénophobes et racistes est chargé de faire réélire dans un fauteuil les partis du Système. 

       smiley

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 mars 08:44

      @Croa
      Vous ne confondez pas la Suisse et l’ Islande ?


    • Beaurepaire Beaurepaire 4 mars 13:17
      @Croa

      Laissez-moi vous parler aussi du miracle à l’islandaise. A Reykjavik, le taux de chômage est tombé à 1,9%. Pourtant, la crise islandaise de 2008 a été un vrai tsunami pour cette île. « Peu de pays, voire aucun, avaient vécu une débâcle économique aussi catastrophique », notait le FMI à son propos.

      Ce petit miracle à l’islandaise s’explique. Selon le Premier ministre, « nous n’aurions pu sortir de la crise si nous avions été membre de l’Union européenne », avait-il dit en novembre 2015. Sigmundur Davíð Gunnlaugsson avait même été plus loin en affirmant que ne pas être membre de la zone euro avait été une chance pour l’Islande : « Si toutes ces dettes avaient été en euros, et si nous avions été obligés de faire la même chose que l’Irlande ou la Grèce et de prendre la responsabilité des dettes des banques en faillite, cela aurait été catastrophique pour nous sur le plan économique. »

      Le pays a mené une politique mêlant contrôle des capitaux (une idée mal vue en Europe), austérité budgétaire mais aussi hausse des impôts et surtout dévaluation importante de sa monnaie (60%) qui a entraîné une importante inflation, aujourd’hui maîtrisée... et une reprise de la croissance. Résultat, Reykjavik n’a pas sacrifié sa politique sociale et le FMI a été totalement remboursé de ses avances financières. Cette politique a fonctionné, moins d’entreprises ont fait faillite et il n’y a pas eu d’exode des jeunes comme au Portugal, Espagne. Pays où j’ai pu constater, comme en Italie, les ravages de la zone euro et de Goldman-Sachs.

      Tout cela les victimes de la propagande eurpéiste ne le savent pas ou ne le comprennent pas.

      Certains anti-européistes rêvent de solutions communistes ou s’égarent dans une secte, Ils feraient mieux de lire Sapir et de constater que le FN a su évoluer, pas eux. D’où des scores autour de 1 ou 2%, malgré le soutien des médias capitalistes.

    • fred.foyn Le p’tit Charles 2 mars 10:20

      Bonjour Madame la Présidente...encore un article d’un « JALOUX » de votre notoriété..un cocu de la raie publique..un ’béni oui oui" de la France profonde qui vote pour la mafia au pouvoir depuis le départ de De Gaulle..issu de la fosse septique de l’ump/s sans doute... !


      • chantecler chantecler 2 mars 10:30

        Mouarf comme il est mignon le fervent supporter de la famille Le Pen .  smiley
        Jalou(x) à lui tout seul !
        Et , file leur ton N° de portable tant que tu y es !
        Une grande carrière politique t’attend ...


        • legrind legrind 2 mars 12:21

          (...) soit à un sentiment d’insécurité pour le moins prégnant

          En 2016 même les sociologues de la gauche tarée ( Mucchielli & les autres) n’osent plus écrire comme ça  smiley continuons comme ça et le FN passera bientôt pour le modem vu ce qui risque d’arriver. 

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 20:59

            @legrind

            Le souci premier des Français, c’est le chômage, le pouvoir d’achat et le logement dans les grandes villes. Vous êtes à côté de la plaque !


          • Croa Croa 2 mars 22:01

            À Fifi Brind_acier
            Oui comme l’auteur de l’article qui se plante complètement aussi.
            C’est vrai que beaucoup d’électeurs FN ont aussi des préoccupations sécuritaires... Sauf que celles-ci sont d’une nature très différente de celles issues des chocs médiatico-terroristes qui font défiler les charlots mais laissent le FN hors du coup (c’est d’ailleurs le but.)


          • legrind legrind 3 mars 20:48

            @Fifi Brind_acier
            Oui l’insécurité qui tourne à l’ensauvagement, les français qui sont obligés de fuir dans la France périphérique, la désintégration culturelle, sociale de notre nation, le changement de civilisation, même les journalistes du Monde en font le témoignage malgré-eux v la photo - sont des non-sujets, continuez de faire l’autruche vous êtes encore plus dans le déni que l’extrême-gauche , F Asselineau est un comique troupier en fait avec son article 50 et sa secte moon qui finance le FN, il devrait atteindre au moins 2% d’ici 30 ans.


          • sampiero 2 mars 12:55

            La question que se posent les gens en passe de voter Fn, c’est : 

            pour quoi faire ? 
             réponse : pour rien. juste pour râler.

            Comme la réponse est inévitable, du moins pour les gens intelligents, ils changent vite d’avis.

            La meilleure preuve est qu’ici sur AV où les lepénistes convaincus et qui donc ont logiquement pesé tous les éléments sont nombreux , aucun d’eux n’a jamais été capable de réponse une seule fois à la question fréquemment posée sur ce qui préoccupe vraiment les français :
             :
            - Pouvez vous citer deux ou trois mesures économiques urgents,  essentielles, réalistes et crédibles que prendrait lepen la première année de son élection ?

            Ils n’en savent rien.

            En général ils répondent par des pirouettes, des blagues quand ce n’est pas des insultes. Pour certains la réponse est :«  va lire le programme » ! ! pas très vendeur ! tu veux pas expliquer ? c’est à moi d’aller lire...

            Lequel des« programmes »est crédible ? il y en a eu des tas !

            Ça ressemble aux réponses des chefs de rayons de grandes surfaces aux questions des clients :

             -« Pouvez vous me dire la différence entre ces deux appareils ? »
            réponse :«  Zavez qu’à lire, c’est écrit dessus ! »

            . Attendez , ça va venir, les réactions vont être meu meu ! au premier de ces messieurs ! smiley

            • chantecler chantecler 2 mars 13:41

              @sampiero

              Pas du tout !
              Ils y croient , comme à P. Pétain en 1940 !
              Ave ! Le Maréchal , nous voilà !

              Lequel était un ancien galonné de 14/18 et responsable de quelques massacres , même si’l n’a pas été le pire ...

              Le J.M Le Pen a fait ses classes en Algérie ...
              Algérie française , attention ! :
              Donc département de la république française , et défendue par le ci-devant , à la gégène , mais avec doigté .

              Car ce monsieur ne reculait devant rien , comme les nazis et collaborateurs lors de la GM 2 ...

              Dont il a été le fier admirateur : le blond aryen, un peu pédé , mais ça c’est un détail .....

              Depuis la petite boutique familiale LP , prospère et nous en avons un échantillon particulier sur AgX .

              Je ne pense pas que tous leurs sympathisants soient neuneux .

              Non, mais ils se laissent abuser par la tchatche , le culot et les analyses simplistes ...

              C’est tellement rassurant !

              « ’Vous êtes anxieux , énervés , exaspérés, dans la mouise  ?

               »Rejoignez le FN et demain , grâce à notre programme passe partout , multidirectionnel, et poly structurel , et à Marine , la ptiote dernière, qu’a vécu dans la misère du 92 , à Saint Cloud , ville à tendance monarchiste , vieille France et bonapartiste , tout comme Versailles , vous serez heureux  !

              Allez Salut les buses !  smiley
              Cr.


            • fred.foyn Le p’tit Charles 2 mars 13:52

              @sampiero...bonjour..Alors comment et pourquoi tous les autres partis politique volent les idées du FN dans ces conditions.. (une constatation facile à voir..tous les médias en parlent..)..avez vous une réponse à cela.. ?

              Personnellement, avant une attaque, j’attendrais qu’ils arrivent au pouvoir
               pour en dire du bien ou du mal..ce que je fais avec tous les autres partis qui ont été en gouvernance pour couler notre pays..Je pense que vous en êtes conscient..ou vos délires sur le FN viennent de leur position dominante actuelle.. ?
              Non je ne suis en rien du ou pour le FN (jamais voté pour eux..) Un simple constat..

            • fred.foyn Le p’tit Charles 2 mars 14:19

              @Le p’tit Charles...Pas de réponse..juste un moins..(que rien sans doute..)


            • Onecinikiou 2 mars 14:34

              @sampiero


              Nous ne sortirons pas du marasme, et fait du suicide socio-économique, sans prendre des mesures dans le champ macro-économique inverses de celle qui ont été prises les décennies passées, et qui ont lourdement contribué à notre dépérissement. 

              Mais pour prendre ces mesures, encore faut-il au préalable recouvrer nos attributs et instruments de souveraineté, sans lesquels croire pouvoir agir est une gageure. Il s’agit de volonté et décision éminemment politiques.

              Après cela, quatre mesures économiques absolument évidentes et prioritaires, qui doivent être prises de manière concomitante viser l’efficience :

              - sortir de l’euro, qui plombe notre compétitivité vis à vis des autres pays européens, et singulièrement de l’Allemagne, avec laquelle nous partageons l’essentiel de notre déficit commercial. Le taux de change €/$ (qui s’est en effet amélioré, ce qui est bénéfique pour notre compétitivité vis à vis des marchandises produits en zone $) n’étant pas ici la cause première justifiant cette sortie. De même, le contre-argument systématiquement employé par les nervis de la Banque visant à disqualifier toute sortie au prétexte d’un risque d’accroissement de notre dette libellée en €, est nul et non avenue, comme le démontre parfaitement Sapir, la jurisprudence de la lex monetae s’imposant en toute circonstance.

              - réinstaurer des protections économiques aux frontières nationales, juguler le libre-échange mortifère pour notre économie et nos standards sociaux. Le pari consistant à soutenir que le libre-échange profiterait aux consommateurs par une baisse du coût des marchandises est un pari triplement perdu : 

              1/ l’essentiel des marges partant dans les mains des distributeurs,

              2/ si les consommateurs profitent d’une (faible) baisse des prix, les salariés eux subissent le chômage de masse et les citoyens les conséquences néfastes de déficits jumeaux chroniques (budgétaires et commerciaux), qui impactent nécessairement à terme les prestations sociales qui leur étaient jusqu’à présent octroyées. Les avancées civilisationelles et modèles sociaux d’avant garde étant vécus comme des handicaps de compétitivité une fois jetés sans défense au sein de la compétition mondiale. 

              3/ l’objectif initialement fixé de troquer des biens manufacturés à faible valeur ajouté précédemment délocalisé dans les pays à bas coût de production (exemple du textile), contre la vente aux mêmes de biens à forte valeur de type technologique, est un fiasco, faisant suite à une coupable illusion de la part de mentalités paternalistes. Qui pouvait croire en effet que des pays en forte croissance, à la main d’oeuvre intelligente et formée (cas des pays asiatiques), et disposant des excédents pour investir (en miroir des déficits occidentaux), allaient se limiter à des produits bas de gamme. 

              La Chine produit aujourd’hui des avions commerciaux, des trains à grande vitesse, de la maroquinerie de luxe, Taïwan des ordinateurs, la Corée du sud produit elle des centrales nucléaires (elle a d’ailleurs remportées un contrat de 4 centrales aux Emirats contre Areva/EDF), des voitures par millions, et est leader dans la production d’électroménagers. Ces pays prétendument en voie de développement taillent désormais des croupières à nos secteurs les plus en vue. 

              Nous perdons sur tous les fronts par pussilanisme et aveuglement idéologique, qui sert d’évidence la seule classe actionnariale occidentale, traitres à l’intérêt de ses peuples respectifs. 

              Là encore le contre-argument typique des tenants du laisser-fairisme néolibéral consiste à soutenir que nous nous exposerions alors à des mesures de rétorsions. Mais cela en omettant commodément de rappeler que seule l’Europe aujourd’hui s’expose sans protection à tous les vents mauvais de la globalisation, alors que toutes les autres sphères économiques sans exception mettent d’hors et déjà en oeuvre (en réalité elles ne les ont jamais abandonnées) des mesures protectionnistes, des quotas, des standards, des normes, des manipulations de leur taux de change, qui de facto préservent leurs marchés, leurs industries, leurs emplois, leurs finances.

              - réinstaurer des protections politiques aux frontières nationales cette fois, consistant à stopper immédiatement les flux migratoires légaux et illégaux, qui participent d’un processus de délocalisation importée, pendant du libre-échange dérégulé, et qui de surcroit en période d’un chômage européen endémique ne trouve aucune justification autre que de servir d’armée de réserve du Capital, outre qu’elle participe également de la dissolution des peuples autochtones, en mesure de détruire toute cohérence et homogénéité là encore en mesure de se révéler un frein et un obstacle à la logique de prédation capitalistique et à l’euro-mondialisme qui la sous-tend. 

              - dénoncer sans faiblir les traités internationaux nous empêchant de mettre fin au dumping social et salarial, et entérinant la concurrence comme nouveau dogme et horizon indépassable de la science économique. Comment expliquer en effet que l’Etat, les collectivités locales, ne puissent passer de marchés de gré à gré, sans appels d’offre, ou a minima en favorisant légalement les entreprises et salariés français, en contravention des règles ubuesques édictées par la bureaucratie européenne ? Comment expliquer que nous ne pouvons pas - que nous ne pouvons plus - fixer les prix minimum pour certain produit visant à préserver nos filières agricoles (lait, élevage etc...), et qui, au contraire, depuis cet abandon, provoque leur ruine ? Poser la question c’est y répondre. 

            • tf1Groupie 2 mars 15:15

              @sampiero

              C est exactement la même chose pour ceux qui sont en passe de voter Melenchon ou NPA : ils ne font que râler, sauf qu’ils font encore moins de bruit que les FN...

              Melenchon n’a absolument rien à proposer sur le domaine économique (à part rentabiliser les plages smiley ) ; normal il sait qu’il n’a aucune chance de passer au 2ème tour alors il est juste là pour beneficier du micro, pas pour proposer de vraies solutions.


            • tf1Groupie 2 mars 15:20

              @Onecinikiou

              Concernant la compétitivité monétaire tu es complètement à la masse : l’euro a déjà beaucoup baissé et c’est la guerre des monnaies au niveau mondial. sortir de l’euro permettra la guerre des monnaies entre pays européens, elle est géniale ton idée !

              Quant à vouloir redefaire les décisions des décennies passées c’est semble-t-il ce qu’on est en train de faire avec le code du travail. Tu dois être aux anges !


            • Anthrax 2 mars 15:41

              @tf1Groupie

              Laisse brâmer les lepenolâtres, quand on mesure l’imbécilité des propositions économiques de leur patronne on ne peut pas parler sérieusement avec eux. Quand tu penses que certains ont voté pour elle aux régionales en étant convaincus qu’elle allait faire sortir leur région de l’Europe !

            • Joseph Joseph 2 mars 15:41

              @Le p’tit Charles
              « Alors comment et pourquoi tous les autres partis politique volent les idées du FN dans ces conditions »
               
              Par calcul électorale, donc pour que des électeurs du front votent pour eux. Rien à voir avec une bonne ou une mauvaise idée malheureusement. Tout ça devient grotesque.


            • volapuk volapuk 2 mars 15:42

              @sampiero
              Les réponses sont très simples et je ne sais pas d’où vous sortez vos conclusions ?

              1º - L’Arrêt de l’Immigration.
              2º - Les préoccupations sécuritaires
              3º - L’Euro
              4º - L’identité
              5º - La mondialisation.

              Toutes ces réponses apparaissent dans un ordre différent, selon les individus.
              Le FN offre des choses très concrètes que les partis institutionels ont déjà abandonnés ou trahi.


            • chantecler chantecler 2 mars 17:07

              @volapuk
              Ouais, Adolf aussi proposait des choses très concrètes , mais il n’avait pas tout dit !
              Fallait chercher dans les recoins !


            • HELIOS HELIOS 2 mars 17:11

              @sampiero
              ... votre propos est intéressant, la question aussi.


              Mais, il y a le fatidique « mais », c’est votre mécanisme inductif qui est défaillant :

              - la constatation : la France va mal...
              - les actes : vote RPR...( rien de mieux), vote PS... (pas mieux), vote UMP... (euh, rien ne change), vote PS... (pire que l’UMP),....
              - l’avenir : continuer le PS ? pas question... revenir à l’UMP devenu LR ? pour pérenniser ce que le PS a fait ? toujours pas question

              - La réalité : quelles options avons nous... les petits partis de gauche, de droite, les confettis souverainistes ou les « chasseurs »... c’est en fait abandonner toute responsabilité, car quand le capitaine est mauvais ce n’est pas en confiant la barre au soutier que cela va aller mieux.

              Alors il reste le FN, « LE » parti qui a suffisamment d’emprise pour offrir une alternative.

              D’accord, cette alternative ne vous plait pas, mais la démarche des français est la plus logique et la plus saine... l’offre est telle que seul le FN, a ce jour, est une alternative pour laquelle la question que vous posez -pour quoi faire- n’est pas pertinente dans ce contexte

              Le FN, a defaut d’alternative, est le seul parti pour lequel des gens intelligents peuvent voter s’ils souhaitent vraiment changer.

              Ceux qui ne veulent pas changer, soit parce qu’ils sont bien, soit parce qu’ils ne savent pas, soit encore parce qu’ils sont abruti par la télé et la desinformation continueront a voter pour les PS/LR/Exx et les petits partis ramasse-miette.

              Ceux qui veulent un renouveau pour la France n’ont en fait pas le choix : le FN avec évidement , l’énorme travail de reconstruction qui va s’ensuivre. cela aussi fait peur a certain qui hésitentencore....

              Tout citoyen intelligent doit voter pour le FN, ce n’est pas « pour quoi faire », c’est pour FAIRE !





            • OMAR 2 mars 17:18

              Omar9

              @Le p’tit Charles  :« Alors comment et pourquoi tous les autres partis politique volent les idées du FN dans ces conditions.. ? ».

              Il est vrai que le PS et les Républicains volent les idées du FN, malheureusement.

              Cependant, ils n’en font qu’un paragraphe dans leur programme.

              Contrairement au FN où la xénophobie, la lutte anti immigration et anti Islam est leur seul programme.... détaillé, commenté et.... planifié..


            • non667 2 mars 19:34

              @sampiero

              revoila sampiero qui vient poser sa crotte anti fn

              sampiero =@ ,= pastori = django= soleil=tournesol = …et j’en passe ! = bac-5
              on a beau lui dire que 1+1 =2 et pas 3 il y revient toujours ,d’après lui il est bac +5 , mais c’est 5 ans de MATernelle SUPérieur qu’il a repiqué !
               inutile de le lire !automatiquement le moinser !ou le tacler (comme momo )
              , il disparaîtra pour réapparaître sous un autre pseudo vite reconnu à sa c.....ie inimitable et indépassable ! et il s’étonne en plus qu’on lui réponde pas ! !
              pour le dîner de c.. on se l’arrache !


              La question que se posent les gens en passe de voter Fn, c’est : 

              pour quoi faire ? 
               réponse : pour rien. juste pour râler.

              et aussi maintenant pour faire ch... les sampiero ! smiley smiley smiley

              ......................................................................



            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 21:01

              @Le p’tit Charles
              De quelles idées parlez-vous ?


            • Onecinikiou 2 mars 22:15

              @chantecler


              Vous êtes sur de vous ? Moi je le trouve au contraire très clair :


              Quand aux résultats socio-économiques concrets, ils sont justes sidérants d’efficacité :


              Toutes les informations sont sourcés concernant ce dernier article. Libre à chacun de les contester, arguments et sources à l’appui, évidemment. 




            • Onecinikiou 2 mars 22:30

              @tf1Groupie


              Avez-vous seulement lu mon argumentation concernant l’euro ? J’ai pourtant bien précisé que la justification d’une sortie n’était précisément pas le taux de change €/$, mais bien le fait que notre principal déficit commercial était avec l’Allemagne, et qui est en même temps notre premier partenaire commercial (la réciproque n’étant plus vrai depuis cette année). Allemagne qui partage la même monnaie avec la France, ce qui devrait normalement dessiller vos yeux mi-clos.

              il n’est pas question de déclencher une guerre monétaire, mais simplement d’acter le réel : une monnaie correspond à la compétitivité de l’appareil productif d’une nation et d’un peuple, la politique et je dirai même l’anthropologie rejoignant ici l’économie. C’est d’avoir oublié ce fait fondamental que nous connaissons la crise larvée actuelle. 

              Crise de compétitivité de toute une série de pays européens donc, les moins à même de soutenir la concurrence avec l’Allemagne, qui elle même profite de contingences historiques (géographie, culture, histoire) pour asseoir sa prédominance industrielle, et dont il est vain et une vue de l’esprit de croire qu’il suffirait de décréter une convergence des autres pays pour qu’elle se réalise. 

            • Onecinikiou 2 mars 22:33

              @Anthrax


              Nous attendons impatiemment vos arguments en matière macro-économique, mais si vous vous en sentez capable, je me ferai à cette occasion un plaisir de vous répondre. 

            • Cadoudal Cadoudal 3 mars 01:46

              @Anthrax
              Mais Jacques Sapir ajoute : « Je préfère qu’il y ait des gens comme lui chez Marine Le Pen plutôt que d’autres. Je ne lui enlève absolument pas ma confiance. Nous nous connaissons depuis plusieurs années. Nous avons travaillé ensemble et il a toujours été d’une honnêteté rigoureuse. C’est quelqu’un d’une grande valeur mais il aurait mieux fait d’apporter ses travaux au Front de gauche… »


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 mars 08:49

              @volapuk
              1- l’euro n’a pas de clause de sortie, il fut sortir de l’ UE pour sortir de l’euro.

              2- l’immigration est gérée par des textes européens, pour changer quelque chose à l’immigration, il faut sortir de l’ UE, ce que le FN ne propose pas.

              3- la mondialisation, c’est pareil, il faut sortir de l’ UE.

              4 - les préoccupations sécuritaires, elles sont liées à la Défense et à l’ OTAN.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès