Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marine lève le voile

Marine lève le voile

C’est entendu, Marine a le vent en poupe, et elle se jette à l’eau : elle veut se démarquer de son père qui avait le racisme facile, tenant des propos inqualifiables sur les camps de concentration, et qui s’affichait avec des personnes infréquentables.

Bref, ça y est, elle est présidentiable.

Mais la pièce qu’elle est en train de nous jouer est à deux faces, Pile la Fille, et face, le Père.

La stratégie que déploie Marine est intéressante : elle prend des voix autant à gauche qu’à droite, se désintéressant du centre, lequel, de par sa position, se trouve marginalisé.

A droite, elle profite du désamour que les français vouent à Sarkozy, lequel ne sait plus à quels saints se vouer pour regagner leurs faveurs. Lien

D’un coté, elle l’accuse d’avoir tapé dans la caisse de son « fond de commerce », immigration, et insécurité, lui reprochant de parler, plutôt que d’agir.

D’un autre coté, elle promet, si elle est élue, de fermer les frontières à l’immigration.

On le sait, ces deux thèmes de campagne sont propres autant à l’UMP qu’au FN, à tel point que de nombreux politologue comme Stéphane Rosez, par exemple, n’arrivent pas à discerner ce qui les sépare. Lien

Il est vrai que leurs convergences sont nombreuses.

Un exemple parmi tant d’autres, Marine, malgré son prénom, est hostile au voile, tout comme Boutefeux, Besson, Guéant, et d’autres.

C’est en effet sur le voile et sur les musulmans, que Marine est la plus prolixe. Elle n’a pas hésité à comparer « les prières dans la rue » à l’occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale. Lien

On se souvient qu’aux dernières élections, l’UMP n’avait pas appelé à un « front républicain » pour barrer la route du FN, preuve évidente de la proximité entre les deux partis. Lien

C’est peut être l’une des erreurs qu’à fait l’UMP, car en refusant de le sanctionner, il banalise le vote du front.

Mais Marine Le Pen pioche aussi allègrement dans les rangs des classes dites populaires en maniant des slogans pour le moins contradictoires comme celui-ci :

« De droite économiquement, de gauche socialement », le grand écart, en quelque sorte.

Son électorat est essentiellement populaire, surtout ouvrier, masculin, peu diplômé, plutôt âgé, et plutôt privé que public,

Or cette posture (de droite économiquement, et de gauche socialement) a plutôt été celle du dernier programme du PS.

Mais c’est sur le refus de l’Europe qu’elle crée la différence, et récolte des adhésions.

Comme le dit l’économiste Jacques Sapir, « Marine Le Pen surfe aussi sur l’échec de l’Europe ».

Elle a beau jeu de mettre en porte à faux le PS et l’UMP, rappelant que ces deux partis ont contourné le « NON » au référendum de 2005 et qu’ils refusent d’admettre s’être trompé lourdement au sujet de l’Europe, puisqu'ils prétendent : « l’Europe nous défend et l’euro nous protège ». Lien

Le nucléaire, sujet sensible s’il en est, n’est pas oublié par la représentante du FN.

Elle déclarait jusque là : « le nucléaire est l’élément essentiel de notre indépendance énergétique » (lien) prouvant sa parfaite méconnaissance du dossier, car, comme chacun le sait, il y a belle lurette que nous sommes dépendant sur la question uranium, qui nous vient du Niger et d’ailleurs. lien

Devant le basculement de l’opinion, puisque 77% de la population française y est désormais hostile, (lien) elle prend le vent, et change timidement d’opinion, en affirmant être favorable à un référendum, et puis le 14 juin, sur l’antenne de France Inter, elle finit par déclarer que « la sortie du nucléaire était un objectif qu’il faut avoir à l’esprit parce que c’est une énergie énormément dangereuse  ». lien

La politique de la girouette a encore de beaux jours devant elle.

Le dernier point stratégique de la candidate du front est dans l’apparence : tout comme la teinture de blonde qu’elle s’est fait, elle s’est donné un look de présidentiable fréquentable, et pourtant elle n’est que l’autre face d’une même pièce, dont son père était le recto.

Un blogueur, « larelèveagauche » en fait la démonstration sur cette vidéo.

Alors on comprends la pugnacité de la candidate FN qui ne veut pas que son parti se laisse voler la victoire comme en 2002, se rappelant sans doute la belle phrase de Marcel Pagnol dans sa célèbre « partie de carte » : « c’est dans la marine qu’il y a le plus de cocus »

D’autant qu’aujourd’hui, d’autres candidats à la présidentielles viennent jouer dans sa cour, comme par exemple Christine Boutin qui, annonçant sa candidature le 22 juin dernier, (lien) a affirmé que sa première mesure sera d’imposer le port de l’uniforme à l’école.

Et elle n’est pas un cas isolé, car François Barouin, Philippe de Villiers, François Bayrou, et Xavier Darcos y sont eux-aussi favorables.

D’ailleurs 3 députés UMP ont déposé en 2006 une loi défendant cette idée et selon eux : « l’instauration d’une tenue commune permettrait de lisser les différences sociales entre les élèves, de limiter les insultes et agressions sexuelles dont sont victimes les jeunes filles et permettrait au monde éducatif d’évoluer dans de meilleures conditions ». lien

Mais revenons à MLP.

Son programme n’est guère moderne : outre le port de l’uniforme à l’école, il y a le retour au franc, le retour des frontières, le retour de la semaine de 40 heures (ou plus ?), celui de la peine de mort (par référendum) et un lot de promesses non explicitées : « révolution fiscale, lutte contre les pratiques abusives et les « super profits » des grands groupes financiers, réduction des inégalités territoriales de revenus… » lien

Mathieu Madénian sur l’antenne d’Europe 1, le 23 juin dernier, dans son numéro de «  télé délire  », s’adressait à David Pujadas, l’invité du jour, lequel recevait le soir même, dans son émission « des paroles et des actes  », Marine le Pen : « le nouveau crédo de Marine Le Pen c’est la dé-mondialisation, le retour au franc, sortir de l’Europe, restaurer les frontières douanières…David tant qu’à faire demandez lui  si elle va s’arrêter là, ou si elle va reconstruire des châteaux forts, à quand le retour de la dime, de la gabelle, organiser des combats de gladiateurs…  », puis constatant « qu’un français sur 5 se dit prêt a voter Marine Le Pen », il demanda au public qui votait Le Pen de lever la main, et voyant qu’aucune ne s’était levée, il concluait : « car au fond les gens qui vote Le Pen, ils savent que c’est pas bien  » lien

En tout cas, lors de cette émission de la «  », on apprenait avec surprise que le programme économique du FN n’était pas chiffré, puisqu’elle répondait à l’économiste de l’émission : «  les présidentielles, c’est dans 1 an, laissez moi le temps de faire un programme économique chiffré !  » lien

Pourtant, sur le site du FN, les propositions sont bel et bien écrites, mais chaque fois que l’économiste de service opposait aux déclarations péremptoires de Marine Le Pen des contre arguments chiffrés, celle-ci lui rétorquait «  vous n’avez strictement rien compris  »

Cécile Duflot venait aussi apporter la contradiction, et l’attaquant sur l’expulsion de France de 10 millions de personnes sur la base des critères du FN se voyait elle aussi rétorquer : « vous n’avez strictement rien compris à ce que j’ai dit ». lien

On le voit, Marine Le Pen est une grande incomprise.

En tout cas, la présidentielle c’est dans 11 mois…et déjà à droite les candidatures se multiplient mettant le candidat UMP dans une posture de plus en plus délicate.

Entre Borloo, et Nihous, en passant par De Viillepin, Dupont-Aignant, Bayrou, Boutin, De Villiers, Morin, même si certains de ces candidats risquent de ne pas peser très lourd le jour de l’élection, ce sont autant de voix qui sont enlevées au candidat présidentiel, et la montée inexorable de Marine Le Pen n’arrange pas ses affaires. lien

A gauche on s’inquiète aussi, car sur le chapitre européen, le PS n’est pas vraiment à son aise, d’autant que la crise grecque prend de l’ampleur, et que la France risque des sanctions avec bientôt ses 2000 milliards de dettes.

Et puis les candidats se multiplient.

Outre EELV, Chevènement montre le bout de son nez, Mélenchon est lancé, les radicaux de gauche disent qu’ils auront un candidat, tout comme le NPA, Nathalie Arthaud a fait acte de candidature pour Lutte Ouvrière, jusqu’à Gérard Schivardi qui semble avoir pris gout au jeu électoral. lien

Le dernier sondage donne gagnant Hollande ou Aubry qui recueilleraient 60 % des voix (58 % pour Aubry) lesquels battraient Sarközy et Le Pen. lien

Mais la partie ne fait que commencer.

Tout les acteurs sont prêts, et même si des coups de théâtre ne manqueront pas de se produire, la pièce qui va être jouée pourrait être passionnante, à moins que les électeurs préfèrent un autre spectacle, car comme dit souvent mon vieil ami africain : « si vous voulez que vos rêves se réalisent, ne dormez pas ».

L’image illustrant l’article provient de « malinet.net »


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

243 réactions à cet article    


  • jako jako 24 juin 2011 09:04

    Ah bin si Marine n’aime plus les voiles ! merci Olivier.
    Putain ! encore 11 mois ! ceci dit j’attends avec un peu d’angoisse ce vote, autour de moi , comme en 2007 on commence à dire : « mais qui d’autre... »


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 11:17

      jako
      en politique, c’est bien sur au second tour la politique « du moins pire »
      mais que faire d’autres ?
      a moins que d’ici la le peuple francais des résignés, tourne vraiment a l’indignation.
       smiley


    • Robert GIL ROBERT GIL 24 juin 2011 18:27

      pour Calmos.....et ceux que ça interesse, voici un PPS trés instructif sur les retraites :

      http://2ccr.unblog.fr/2010/12/02/pps-retraites/


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 18:56

      perseus
      ce qui compte c’est de faire vivre le débat, mais comme le chroniqueur humoriste d’europe1, Madenian, je constate que lorsque l’anonymat est permis, ceux qui choisissent le pen n’hésitent pas à s’exprimer,
      par contre, ils sont moins nombreux à le faire, voire pas du tout, lorsque l’anonymat n’est pas possible,
      y aurait-il une honte à s’afficher publiquement « front national » ?
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 19:03

      Calmos
      le boulot d’un rédacteur c’est de confronter des opinions, de tenter de faire des analyses d’une situation,et pas vraiment de donner son opinion,
      mais si ça peut vous éclairer, les valeurs que défend le front national sont aux antipodes des miennes.
      ça vous surprend ?
       smiley
      mais la question n’est pas là, elle est seulement d’essayer de mettre en évidence les contradictions, voire les contre-vérités, dont le FN est l’auteur, et de mettre aussi en évidence les convergences entre ce parti et l’UMP.
       smiley


    • Gargantua 24 juin 2011 19:56

      Mon calmos elle se prend pour Jeanne d’Arc du ruisseau.


    • Robert GIL ROBERT GIL 24 juin 2011 20:20

      sacré Calmos,
      t’a peur d’apprendre quelque chose qui pourrait ebranler tes certitudes. Au FN vous etes tous comme ça, ecouter le chef, seulemnet le chef ?


    • LE CARDINAL 24 juin 2011 09:30

      immigration, insécurité, islamisation seront encore les grands thèmes de l’élection.

      les électeurs pointent les conséquences du laxisme européen en la matière. Bientôt ils définiront la cause : le mondialisme !

      le FN est aujourd’hui le seul mouvement à prôner la nation comme base, socle, fondation d’une politique qui place les Français au cœur de son action.

      Merci Olivier, le bonjour à ton ami Africain et rappelle lui que : "On n’est pas orphelin d’avoir perdu père et mère, mais d’avoir perdu l’espoir."


      • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 11:19

        cardinal
        ne soyez pas dupe, tous les pays du monde ont besoin d’immigration,
        le brassage des cultures, et des opinion, est une bénédiction pour le Monde,
        et se refermer aux autres est un signe d’impuissance,


      • Strawman Strawman 24 juin 2011 14:04

        @ Olivier Cabanel

        « ne soyez pas dupe, tous les pays du monde ont besoin d’immigration »

        De même, tous les humains ont besoin d’eau, mais si en buvez 30 litres, vous mourrez. C’est la dose qui fait le poison.


      • Le citoyen engagé asse42 24 juin 2011 14:30

        @ Le cardinal

        Si nous sommes d’accord pour dire que l’ennemi est le mondialisme, nous ne sommes évidemment pas d’accord pour dire que celui-ci est véhiculé par l’Islam ! Cela c’est le côté racialiste et raciste qui ressort au côté du FN et qui le décrédibilise finalement puisque ses mesures économiques sont justes. Oui il faut sortir de l’euro et même de cette Europe mortifère pour les peuples avant que l’on nous impose la dictature.

        Lutter contre le mondialisme c’est lutter contre l’empire anglo-saxon et le sionisme.


      • sisyphe sisyphe 24 juin 2011 17:43

        Par Christian Navis (xxx.xxx.xxx.37) 24 juin 10:41
         Je vous assure que, hier soir, je sentais chez Duflot l’odeur âcre de la bête traquée et chez les duettistes haineux les remugles fétides de leurs sueurs acides.

        Faut faire le ménage, de temps en temps, chez vous ! 

      • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 19:06

        strawman
        partant du principe que nous sommes tous issus d’une seule race, la race noire, tous les peuples de la terre ne se sont pas construits à coups de quotas.
        c’est la mixité de nos cultures qui en fin de compte en font la richesse.
        et les mariages consanguins n’ont jamais donnés d’excellents résultats
         smiley


      • Strawman Strawman 24 juin 2011 20:16

        @Olivier Cabanel

        « partant du principe que nous sommes tous issus d’une seule race, la race noire »
        1. Le mythe « out of Africa » a été réfuté par Yves Coppens, et ne survivait à la base que par une fantastique propagande au sein même de la communauté scientifique
        2. Les races sont un concept d’élevage définies selon des critères arbitraires et peu rigoureux. Les généticiens lui préfèrent celui de sous-espèce. Et non, les Européens et Africains ne font pas partie de la même sous-espèce.

        « c’est la mixité de nos cultures qui en fin de compte en font la richesse. »
        Cette affirmation étant posée en termes délibérément vagues et subjectifs, il n’est pas possible de la prouver ou la réfuter. Le mieux est donc de l’ignorer.

        « et les mariages consanguins n’ont jamais donnés d’excellents résultats »
        Voici la carte de la consanguinité à travers le monde.
        http://www.consang.net/images/0/0e/Globalcolorsmall.jpg
        Vous constaterez qu’elle est beaucoup plus élevée dans les pays d’Afrique. 39% en Algérie, avec des pics à 86% dans certaines zones (http://www.algerie-dz.com/article10916.html).
        L’idée est donc de diminuer notre consanguinité (au demeurant fort faible) en faisant venir des gens d’endroits où elle est très élevée. Lumineux. Et pour diminuer la salinité de l’océan, que proposez-vous ? Y verser du sel ?


      • Robert GIL ROBERT GIL 24 juin 2011 20:53

        Marine dans son programme indique que l’immigration est à la source de la plupart des maux qui affectent le pays. Certes l’immigration est un problème et la gauche a grand tort de le nier trop souvent. Mais en faire la source principale de la crise française, c’est recourir à une outrance propagandiste inadmissible. La crise financière, la crise écologique, la crise industrielle, la crise du commerce extérieur, la crise de l’euro, n’ont rien à voir avec la présence d’immigrés en France. Par cette proclamation brutale, on assigne aux immigrés un rôle de bouc émissaire qui reflète avant tout un préjugé ethnique.
        Pour les chiffres de l’immigration, Marine Le Pen se réfère au rapport Milloz, publié dans les années 90 et qui aboutit au chiffre de 60 miliards. Elle oublie de préciser que ce monsieur Milloz est un membre du Club de l’Horloge, think tank d’extrême-droite bien connu et qu’il est très proche du FN. C’est un peu comme si Nicolas Sarkozy disait "ma politique est excellente, comme le démontre le rapport Guéant". Là encore, les immigrés sont des bouc émissaires.
        Voir ci-dessous un autre rapport sur les chiffres de l’immigration :
        http://2ccr.unblog.fr/2010/12/17/les-chiffres-de-limmigration/


      • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 21:12

        strawman
        Copens est un scientifique indubitable, mais la science peut se tromper, et qu’est il face aux autres qui disent le contraire, comme on peut le constater sur cet article déjà ancien
        http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/noirs-nous-sommes-tous-noirs-39479


      • LE CHAT LE CHAT 24 juin 2011 22:37

        @robert GIL

        il vaut mieux faire partie du club de l’horloge que de celui de la rollex de vos amis blingbling umps !


      • Neptune 25 juin 2011 00:25

        Hé bien, asse42, vous ne soutenez plus Ségolène Royal ?


      • cWal 24 juin 2011 09:32

        Je suppose que vous faites référence au débat télévisé que j’ai regardé aussi. LePen à la télé c’est toujours un grand moement, surtout vu le niveau des opposants en général.
        Cécile Duflot a été égale à elle-même, débitant sa logorrhée habituelle la plupart du temps sans queue ni tête, pas la moindre logique dans ses propos, parlant de la Bretagne à propos de la binationalité (!), avec une méchanceté non contenue qui se lisait sur ses traits et transparaissait dans sa voix. Décidément toujours aussi conne, pas d’autre mot.
        Les deux de la fin était le top, animés par une rancoeur et une haine viscérales, qui n’ont posé que des questions sur des points de détail qui n’intéressent personne à part eux, juste dans le but de décrédibiliser leur adversaire. Reprocher au grand-père LePen d’avoir obtenu une décoration malhonnêtement ça fait vachement avancer le débat !
        Je ne suis pas « pro-FN » mais j’avoue que je respecte bien davantage cette femme pour son courage que ces 3 guignols dont on se demande s’ils ont d’autres buts dans la vie que de combattre le FN.
        Et si vous votez FN, ne vous inquiétez pas trop à propos de la sortie de l’euro : il se sera effondré bien avant que Marine LePen soit élue. Je me rappelle avoir récemment lu quelque part que l’Allemagne commence à réimprimer des Deutsche Mark en grande quantité...
        Et si vous ne votez pas FN, et bien on continuera avec les mêmes, comme d’hab. En espérant quand même que Duflot n’aura jamais de ministère, le temps qu’elle trouve son chemin son mandat aura expiré...


        • Rounga Roungalashinga 24 juin 2011 09:59

          Les deux de la fin était le top, animés par une rancoeur et une haine viscérales, qui n’ont posé que des questions sur des points de détail qui n’intéressent personne à part eux, juste dans le but de décrédibiliser leur adversaire. Reprocher au grand-père LePen d’avoir obtenu une décoration malhonnêtement ça fait vachement avancer le débat !

          Il faut dire aussi que Le Pen non plus n’a pas été avare de mauvaise foi, de langue de bois et de pirouettes.


        • cWal 24 juin 2011 11:17

          « Il faut dire aussi que Le Pen non plus n’a pas été avare de mauvaise foi, de langue de bois et de pirouettes. »

          Pas vraiment, elle a plutôt répondu honnêtement aux 3 intervenants qui lui ont posé des questions sensées. Après on peut être d’accord ou pas avec ses réponses.
          Je lui reprocherais juste vers la fin d’avoir éludé la question à propos du papier que lui brandissait sous le nez Mme Fourest, trop heureuse d’avoir trouvé un truc si « énorme » dans le programme du FN !
          Mais c’était d’une telle mauvaise foi que je la comprends. Et encore aurait-il fallu qu’ils la laissent en placer une...
          Papier que Poujadas lui a gentiment remis sous les caméras à la fin de l’émission en souriant bêtement.
          Alors question mauvaise foi...


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 11:20

          cwall
          tout n’est pas a jeter dans ce que vous avez écrit,
          on peut bien sur ne pas apprécier duflot, mais le thème de l’article etait, vous l’avez remarqué, sur marine lepen, donc j’en resterais la.
           smiley


        • cWal 24 juin 2011 11:41

          cwall
          tout n’est pas a jeter dans ce que vous avez écrit,
          on peut bien sur ne pas apprécier duflot, mais le thème de l’article etait, vous l’avez remarqué, sur marine lepen, donc j’en resterais la.

          Exact, je me suis focalisé sur cette émission parce que l’avez citée. Mais à propos de Duflot, dont je me fiche pas mal en fin de compte, étant donné que j’aurais plus d’affinité pour les Verts que pour le FN, je trouve juste impensable que ce parti soit représenté par une andouille pareille, vraiment triste à pleurer.
          Merci pour votre article plutôt impartial sur ce thème. La « diabolisation » du FN ça a marché un temps, longtemps même. Et leurs adversaires en ont bien profité. Mais je crois décidément que c’est terminé. Je ne sais pas si les français ont « compris », ni ce qu’ils ont compris, mais ce qui est sûr c’est qu’ils en ont marre des mensonges habituels qui propulsent tout le monde dans le mur. Depuis 50 ans ce sont plus ou moins les mêmes personnes que l’on retrouve en politique, avec les mêmes ritournelles, les mêmes promesses, les mêmes écueils et les mêmes déceptions au bout.
          Marine LePen ne sera probablement pas élue en 2012, et si elle l’était elle ne ferait pas sans doute pas mieux que les autres.
          Mais arrivera un jour où si l’on continue comme ça elle ne fera pas pire non plus !


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 11:54

          cWal
          par contre, la, à mon avis, elle fera pire.
          car, si elle était élue, entre l’uniforme à l’école, les frontières fermées etc, c’est une france qui ne me réjouit pas du tout.
           smiley
          ca sent le siècle dernier !
          il ne manque plus que le verre de lait obligatoire...
           smiley
          comme du temps de pétain.


        • tigron 24 juin 2011 12:29

          Pour essayer de faire passer le FN pour un parti nostalgique de Pétain, tu insinues que c’est sous son régime qu’il a eu lieu.
          Tu devrais te souvenir que c’est ton grand ami Mendès France , radical socialiste qui a fait voter en 1954 le verre de lait obligatoire à l’école.
          Ta mémoire te fais défaut.


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 13:25

          Rounga
          la difficulté avec l’homme (ou la femme) politique, c’est de l’empecher a utiliser la « langue de bois »
          il faudrait un signal d’alarme, ou une sonnerie quelconque, qui se mette en route, chaque fois que la langue de bois est utilisée dans un débat télévisé...
          le problème, c’est qu’elle serait toujours en train de carillonner.
           smiley


        • slipenL’air 24 juin 2011 15:58

          bONJOURS oLIVIER

          l’uniforme à l’école

          C’est la blouse en kevlar,les protège tibias,et le casque à pointe
          qui serai la tenue adékouette
           smiley

          votez pas pour Marine, c’est une fausse blonde smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 19:11

          tigron
          bien sur c’était Mendes France,
          il l’avait fait pour pallier à la malnutrition de l’époque,
          c’était juste une image pour évoquer la France d’avant, celle des blouses grises, et des coups de règles sur les doigts...
           smiley


        • thaumaetopea 25 juin 2011 04:41

          « ... Bac + 5 »... c’est souvent quelqu’un qui a passé le bac il y a 5 ans.


        • frugeky 24 juin 2011 09:44

          Le Pen et le vote populaire, de la part d’un parti qui est contre toute représentation des salariés, l’augmentation du temps de travail, l’abrogation du smic...mdr.


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 11:21

            frugeky
            je partage totalement, mais les français sont des grands naifs
            il suffit de voir qui a été élu président en 2007 pour s’en rendre compte
             smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 2011 11:29

            orion
            pas mieux,
            je partage
             smiley


          • Rounga Roungalashinga 24 juin 2011 09:55

            Pourtant, sur le site du FN, les propositions sont bel et bien écrites, mais chaque fois que l’économiste de service opposait aux déclarations péremptoires de Marine Le Pen des contre arguments chiffrés, celle-ci lui rétorquait « vous n’avez strictement rien compris  »


            Il faut quand même dire que ces « contre arguments chiffrés » n’étaient rien d’autre que deux « graphiques » présentant la croissance et l’inflation comparés de la France, de l’Allemagne, de l’Angleterre et des Etats-Unis. Les résultats étant meilleurs pour l’Allemagne et la France, dans la zone euro, que pour les USA et l’Angleterre, la conclusion tirée était « vous voyez bien que l’euro nous protège ». Comme si la relation de cause à effet allait de soi. Comme si le seul critère expliquant la différence observée était l’appartenance à la zone euro ! A la télé, il ne faut pas s’attendre à voir des analyses rigoureuses, mais là c’était vraiment trop énorme.


            Cécile Duflot venait aussi apporter la contradiction, et l’attaquant sur l’expulsion de France de 10 millions de personnes sur la base des critères du FN se voyait elle aussi rétorquer : « vous n’avez strictement rien compris à ce que j’ai dit ».

            Effectivement elle n’avait rien compris car elle a confondu « demander aux binationaux de choisir entre leur deux nationalités » et « expulser tous les binationaux », ce qui n’est pas exactement la même chose si on regarde bien.

            Désolé de venir défendre Marine Le Pen, qui m’a vraiment déplu sur beaucoup de points hier soir, mais il faut dire que ses contradicteurs étaient encore pire !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès