Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Maroc Algérie :« le printemps arabe » va-t-il éponger le contentieux (...)

Maroc Algérie :« le printemps arabe » va-t-il éponger le contentieux historique entre les deux pays ?

Les relations entre le Maroc et l'Algérie ont été toujours tumultueuses et tendues depuis l'indépendance de cette dernière en 1962. Les contentieux territoriaux, les incompréhensions, les rivalités entre les deux régimes ont été exacerbées dans l'affaire du Sahara. Les aspirations des deux peuples dans des relations apaisées ne peuvent aboutir que si le lourd passé historique opposant les deux pays est épongé.


Les relations tumultueuses entre Rabat et Alger ont pour objet un passif historique perçu différemment dans les deux pays. Cette incompréhension remonte à la colonisation de l'Algérie et la résistance menée par l'Emir Abdelkader. En effet Moulay Abderrahmane -Sultan du Maroc à l'époque- avait soutenu le chef de la résistance algérienne l'Emir Abd el-Kader contre la colonisation française. De ce fait, un conflit a éclaté entre l'armée français et l'armée marocaine conduite par le Sultan Moulay Abderrahmane. Cette bataille s'est terminée par la défaite de cette dernière à Isly (14 août 1844). Par le traité de paix qui lui était imposé, le Sultan reconnut la présence française en Algérie et s'engagea par conséquent à ne plus soutenir l'Emir Abdel Kader lequel après avoir mené une guérilla se rendit aux français.


Pour les algériens, c'était une trahision du Sultan du Maroc, mais pour les marocains au contraire, la bataille d'Isly qui s'est soldé pour le Maroc par la perte de 800 hommes est un signe de solidarité dont les conséquences furent lourdes pour le pays : un tracé des frontières imposé par la France, l'affaiblissement du Pays qui a conduit à la perte de Tétouan en 1860 au profit de l'Espagne et un peu plus tard à la partition du Maroc entre la France et l'Espagne.


Pendant l'occupation française de l'Algérie, la France a annexé de larges portions du territoire marocain notamment en 1900 et 1901. A l'indépendance du Maroc, Mohammed V a refusé l'offre de la France de restituer ces territoire en contrepartie de ne plus héberger les combattants du FLN. Le roi Mohammed V voyait cette proposition comme un « coup de poignard dans le dos » des « frères algériens »[, et parvint séparément à un accord le 6 juillet 1961 avec le chef du Gouvernement provisoire de la République algérienne, Ferhat Abbas.
A leur indépendance les autorités algériennes ont refusé de discuter du sujet alors même que lors du référendum d'indépendance en Algérie, les habitants de Tindouf indiquaient sur leur bulletin : « OUI à l'indépendance, mais nous sommes marocains »
Ceci entraina les deux pays dans une guerre en 1963 http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_sables
Les conséquences de cette guerre pour les deux pays étaient lourdes. Les deux régimes ne se sont vraiment jamais réconciliés depuis. Alger a toujours reproché à Rabat cette guerre ce qui l'a entrainé à vouloir déstabiliser le régime marocain de Hassan2 par opposants interposés. Cela s'est aussi traduit par des expulsions de ressortissants dans des conditions souvent inhumaines.
La création du Polisario au départ un mouvement de libération du Sahara sous occupation espagnole sous l'égide du Maroc et qui va être rapidement instrumentalisé par Alger dans ce lourd contentieux historique http://www.lepost.fr/article/2010/12/24/2350710_le-front-polisario-quelle-histoire_1_0_1.html


Or les révolutions arabes viennent rappeler aux dirigeants des deux pays qu'éponger ce passé historique devient une nécessité face la montée des frustrations sociales dans les deux pays.Car la pertinence de relations apaisées voire des relations étroites est susceptible de permettre un développement harmonieux de leurs deux économies qui sont complémentaires dans beaucoup de secteurs. 


En effet les deux peuples n'ont jamais été aussi proches en dépit de la fermeture de la frontière terrestre : CHoumicha Star TV de la cuisine marocaine est adorée par les algériennes, les chanteurs algériens du Rai déplacent des foules quand ils se produisent au Maroc et de leur coté les algériens se retrouvent dans la chanson marocaine à travers la deuxième chaine de télévision marocaine 2M.


Lors du dernier match qui a opposé les deux équipes de foot, les supporters marocains ont été bien reçu à Annaba et agréablement surpris par l'accueil du public algérien. A rappeler que les téléspectateurs marocains avaient soutenus jusqu'au bout l'équipe algérienne dans son l'histoire tumultueuse avec l‘équipe d'Egypte.
Ce qui semble signifier  que cette jeunesse a déjà fait le deuil du lourd contentieux historique entre les deux pays. Reste maintenant aux politiques de trouver les formules pour hisser les relations politiques au niveau des relations populaires.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Alliance Rebelle citoyen du sud 15 avril 2011 14:48

    tout d’abord il n’y as aucun problème entre les peuples du Maghreb qu’ils soient marocain algériens tunisiens etc...

    le vrai problème est entre la junte militaire d’Alger et la dynastie alaouite de rabat
    une rivalité au début sur une question de frontière hérité du colonialisme franco-hispanique 
    pour le problème entre ces 2 régimes actuellement c’est que des le début l’algerie s’est attaché au droit international reposant sur l’intangeabilité des frontières colonial , ce qui as poussé Alger , fidèle a ce principe , a ne pas reconaitre l’annexion du sahara occidental par le maroc en 75 
    car pour le sahara , ce n’est pas un probleme entre le maroc et l’algerie , mais un probleme entre le maroc et le droit international
    il suffit juste au maroc d’accepter le referedum pour que ce probleme soit reglé 
    mais comme un tel referendum deboucherais sur l’independance du sahara , et le maroc le sait , alors le probleme traine ...
    en attendant , on ne peut qu’esperer que ce probleme finissent par devenir la tombe de cette dynastie corrompu et corruptrice 
    peut etre que ce sont nos freres et soeurs sahraoui qui nous debarrasseront d’elle qui sait ? car la perte du sahara entrainera automatiquement la fin de cette monarchie esclavagiste
    pour le moment ca craint pour elle avec bientot la reconduction de la minurso , et esperon que cette minurso  soit dotée d’un mécanisme de défense des droits de l’homme cette fois ci , et que la france n’arrivera pas a proteger son vassal de rabat http://www.demainonline.com/?p=2353
    après dans l’attente les esclaves makhzanisé peuvent continuer a debaler leurs conneries habituel genre que c’est un probleme qui viens d’Alger

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès