Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Martine Aubry, le retour

Martine Aubry, le retour

vcbnblkn.1205834241.jpg

Portée par sa large victoire à Lille (66 % au second tour), Martine Aubry réinvestit la scène nationale. L’ancien ministre du Travail veut tirer la substantifique moelle du laboratoire lillois pour en faire un mode de gouvernance applicable au niveau national. Sorti de sa torpeur, le rouleau compresseur Aubry est en marche. Le PS est prévenu, il va falloir compter avec elle.

A l’occasion de l’émission Le Franc-parler (FranceInter/I-télé/LeMonde) lundi 17 mars, les auditeurs et surtout les spectateurs ont pu découvrir une Martine Aubry new look, à la féminité beaucoup plus soignée, qui n’est pas sans rappeler... une certaine Ségolène Royal.

Passé la forme, c’est sur le fond que l’ancien ministre surprend le plus. Personnalité controversée, ne donnant pas dans la dentelle, la maire de Lille a invité le PS à jouer collectif et à travailler. “Nos valeurs n’ont jamais été autant d’actualité, même si certains en ont douté. Nous devons nous mettre autour de la table, remonter nos manches, et quand nous aurons préparé notre projet, notre intelligence collective choisira le meilleur ou la meilleure. Je le dis non pas parce que j’ai des ambitions cachées, mais parce que (mon avenir au PS), je n’en sais rien”.

Lorsqu’elle déclare donner la priorité au “projet” des socialistes plutôt qu’au choix d’un dirigeant, jugeant que se déclarer candidate à la succession de François Hollande serait aujourd’hui “la pire des choses”, c’est immanquablement le contraire que l’on retient.

Pour Martine Aubry, l’échec du PS aux dernières présidentielles est avant tout lié à l’absence de mise en avant des valeurs fondamentales de la gauche : “Nous avons eu l’impression qu’il valait mieux suivre les Français dans ce qui pouvait leur plaire plutôt que de leur proposer une vision de notre société. Et, par moment, nous avons eu des doutes sur le fait que nos valeurs étaient vraiment ce qu’on attendait”.

Sans le dire ouvertement, c’est une attaque en règle contre Ségolène Royal qui avait fait le pari inverse en s’exonérant à de multiples reprises des clivages traditionnels gauche-droite. “La stratégie qui était la sienne, à l’évidence, n’est pas celle qui a convaincu les Français”, n’a pu s’empêcher de glisser Mme Aubry.

Un mauvais choix répété selon elle pour les municipales avec la proposition de Ségolène Royal d’alliance systématique avec le MoDem. “Je n’étais pas d’accord pour qu’on envisage systématiquement l’alliance avec le MoDem.” “Je ne l’aurais jamais fait avec le MoDem à Bordeaux, sans doute avec difficulté à Paris (...)”. Reprenant l’exemple lillois, Martine Aubry a expliqué que son alliance locale avec le parti de François Bayrou avait été permise par des prises de positions de celui-ci antérieures aux élections.

Grisée par sa victoire aux municipales, Martine Aubry voit la vie en Lille. L’édile a mis en avant la “Lille touch”, un art de vivre à la lilloise marqué par un dynamisme et une volonté de vivre ensemble.

La fille de Jacques Delors voit dans les collectivités locales un contrepouvoir qui doit amortir la dureté de la vie à l’image de la disposition prise par sa commune de diviser par deux le prix des cantines municipales. Concernant la politique du gouvernement, elle s’est déclarée choquée par les propos de François Fillon selon lesquels les Français veulent plus de réformes. “Les Français veulent des réformes sous réserves qu’elles soient justes et acceptées”, a-t-elle rétorqué.

Martine Aubry a cependant été rattrapée par son vieux travers de donneuse de leçons. Celle qu’au PS les mauvaises langues surnommaient la “mèremptoire” a indiqué “qu’il faut plus de justice et une autre façon de faire de la politique”. La mère des 35 heures a opposé la politique politicienne à “une politique de terrain ou plutôt de conviction”. Autrement dit, la sienne.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 20 mars 2008 12:19

    Avec Ségolène ROYAL,Martine Aubry et Bertrand vont faire une sacrée équipe du PS !

    Bref,le PS est vraiment dead !

     


    • kall kall 20 mars 2008 15:08

      Toutafé !

      Et en face on a Sarkozy, Coppé, Devedjian, Dati, Morano et Pecresse (entre autres)

      Vous voyez que c’est encore pire à l’UMP


    • Bulgroz 20 mars 2008 12:43

      En compulsant les législations sociales des différents pays, j’ai pu déterminer la liste des pays ayant appliqué ou non les géniales lois de la Sainte Aubry sur les 35 heures :

      Une erreur a pu se glisser dans mon étude, merci de me donner les rectifications ; de la même manière, je n’ai pas pu accéder aux données de pays récents comme le Kosovo. Merci de compléter mes données.

       

      Liste des pays ayant appliqué les géniales lois de la Sainte Aubry sur les 35 heures

      France

      Liste des pays n’ayant pas (encore) appliqué les géniales lois de la Sainte Aubry sur les 35 heures

      Afghanistan ; Albania ; Algeria ; Andorra ; Angola ;Antigua & Barbuda ; Argentina ; Armenia ;Australia; Austria ; Azerbaijan ; Bahamas ; Bahrain ; Bangladesh ; Barbados ; Belarus ; Belgium ;Belize; Benin ; Bhutan ; Bolivia ; Bosnia & Herzegovina Botswana ;Brazil Brunei Darussalam ; Bulgaria ; Burkina Faso ; Burma (Myanmar) ; Burundi ; Cambodia ; Cameroon ; Canada ; Cape Verde ; Central African Republic ; Chad ;Chile; China ; Colombia ; Comoros ; Congo ; Democratic Republic of the Congo ;Costa Rica ; Côte d’Ivoire ; Croatia ; Cuba ; Cyprus ; Czech Republic ; Denmark Djibouti ;Dominica;Dominican Republic ;Ecuador; East Timor ; Egypt ; El Salvador ; England ;Equatorial Guinea ;Eritrea; Estonia ; Ethiopia ;Fiji; Finland ; Gabon ; Gambia, The Georgia ; Germany ; Ghana ; Great Britain ; Greece ; Grenada ; Guatemala ; Guinea, Guinea-Bissau ; Guyana ; Haiti ; Honduras ; Hungary ;I celand ;India;Indonesia ; Iran ; Iraq ; Ireland ; Israel, Italy ; Jamaica ;Japan;Jordan ;Kazakhstan; Kenya ; Kiribati ;Korea, North Korea, South Kosovo ;Kuwait Kyrgyzstan ; Laos ; Latvia ; Lebanon ; Lesotho ; Liberia ; Libya ; Liechtenstein ; Lithuania ; Luxembourg ; Macedonia ; Madagascar ; Malawi ; Malaysia ; Maldives ; Mali ; Malta ;Marshall Islands ; Mauritania ; Mauritius ; Mexico ; Micronesia ; Moldova ;Monaco; Mongolia ; Montenegro ; Morocco ; Mozambique ; Myanmar ; Namibia ; Nauru ; Nepal ;The Netherlands ;New Zealand ; Nicaragua ; Niger ;Nigeria; Norway ; Northern Ireland ;Oman;Pakistan ; Palau ; Palestinian State ; Panama ;Papua New Guinea : Paraguay : Peru ;The Philippines ; Poland ; Portugal ;Qatar;Romania ;Russia;Rwanda ;St. Kitts & Nevis ; St. Lucia St. Vincent & The Grenadines ; Samoa ; San Marino ; São Tomé & Príncipe ; Saudi Arabia ; Scotland ; Senegal ;Serbia Seychelles ; Sierra Leone ; Singapore ; Slovakia ; Slovenia ; Solomon Islands ; Somalia ; South Africa ;Spain; Sri Lanka ; Sudan ; Suriname ; Swaziland ; Sweden ; Switzerland ; Syria ;Taiwan; Tajikistan ; Tanzania ; Thailand ;Togo; Tonga ; Trinidad & Tobago ; Tunisia ;Turkey; Turkmenistan ; Tuvalu ;Uganda; Ukraine United Arab Emirates ;United Kingdom ; United States ;Uruguay; Uzbekistan ;Vanuatu; Vatican City ;Venezuela;Vietnam ;Western Sahara ;Wale;Yemen ;Zaire;Zambia ;Zimbabwe.

       

       


      • Bretzel man 20 mars 2008 13:39

        La Corée du Nord pratique en revanche les 60h, mais avec un résultat médiocre.


      • Timothée Timothée 20 mars 2008 13:14

        Tant mieux, je suis content de revoir Martine Aubry sur la scène nationale, elle le mérite amplement. Je pense qu’elle est largement d’une catégorie au dessus de Ségolène Royal. Elle a fait du bon travail à Lilles, qui lui est reconnaissant. Désormais, il va être intéressant de voir quel engagement elle aura dans la rénovation du PS.


        • geko 20 mars 2008 13:21

          L’attaque en régle de M. Aubry contre S.R. sonne juste ! Cette dernière n’a fait que développer une image people sans fond venant faire la pub de son bouquin et n’intervenant que pour faire de la politique politicienne un peu comme une parvenue ou presque !

          C’est de M. Aubry dont le PS a besoin pas d’arrivistes sans valeurs et sans projets autres que leur ambitions personnelles !


          • LE CHAT LE CHAT 20 mars 2008 13:47

            ptêt bien que si elle dépose une motion en chti au prochain congrés , elle surfera sur la vague Dany Boon pour réussir une OPA sur le P.S !

             

            remplacer camarades par biloutes , enfin du changement au pays de la rose !


            • leréveur 20 mars 2008 13:57

               

              ça devient URGENT qu’elle prenne les manettes !!!

               

              allez ! ... on lui pardonne les 35 h


              • leréveur 21 mars 2008 05:54

                 

                 

                très bon


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 23 mars 2008 12:54

                @calmos

                 

                toujours aussi nul(le) et très pétasse ce Calmos avec ses posts entre racisme, sexisme ...


              • LE CHAT LE CHAT 20 mars 2008 14:31

                 on dit aussi inchpé !  cha va ête eul ’kermesse avec tertous socialeus qui vont ête in bisbroulle !


              • LE CHAT LE CHAT 21 mars 2008 10:11

                @CALMOS

                un peu min cousin qu’j’a été arveter ch’film ! ché pas toudis qu’in cause chu nouzotte !

                 

                pour Lerma , en chti le Sarko on l’apelle chtiot bas d’cul et le chirac le grin dependeu d’andoules !


              • philou 20 mars 2008 14:53

                Espérons qu’elle n’aura pas besoin d’une quatrième cure de désintoxication ...


                • snoopy86 20 mars 2008 15:03

                  Un ticket Royal-Aubry au PS, Sarko lui-même ne l’aurait pas rêvé....

                   

                   

                   


                • Nemo 20 mars 2008 16:13

                  La seule chose qu’elle a réussi à Lille, c’est à faire semblant d’être là. Pendant toutes ces années, elle a passé beaucoup plus de temps à Paris dans les salons mondains qu’à Lille dans sa mairie. Ce n’est que lorsqu’elle a perdu sa circonscription de député, qu’elle a pris peur de perdre Lille dans la foulée, qu’elle s’est décidée à bosser la proximité. Et vu le contexte national, la faiblesse du candidat de droite en face, et l’abstention massive à ces élections, elle est passée sans coup férir.

                  Mais c’est le problème des politiques. A la moindre victoire, ils prennent le melon. Tout le monde leur dit "C’est formidable, c’est fantastique" et ils le croient. Donc ça y est, Martine est entrée dans la danse pour devenir calife à la place du calife, dans un élan d’égo qui rappelle ses "meilleures" années.

                  La machine à perdre du PS est à nouveau en marche, et à plein régime...


                  • Jean-Paul Doguet 20 mars 2008 23:18

                    @Némo

                    Machine à perdre ? Avec plus de 60% des voix ? On se frotte les yeux, Némo, à la lecture de votre pas très brillant commentaire. Ne prenez pas vos désirs pour des réalités. Qui a gagné les municipales et qui les a perdues ? Et si M. Aubry a juste fait "semblant d’être là" comment a-t-elle fait pour obtenir un tel résultat ? Vous prenez les Lillois pour des imbéciles.

                    Le problème de Martine Aubry c’est qu’aux yeux des électeurs elle est identifiée aux 35 heures, qui en réalité ont causé du tort à la gauche et ont probablement détaché d’elle une partie du vote populaire. Si elle veut faire un vrai retour politique national, elle a tout intérêt à modifier cette perception et peut-être (sans le dire) à faire un aggiornamento sur cette question. Sinon je pense effectivement qu’elle est beaucoup plus solide et autrement plus intelligente que Ségolène Royal. 


                  • Nemo 21 mars 2008 16:39

                    @ Ludo,

                    Pour ceux qui ont la mémoire courte : quand Madame la Martine est arrivée à Lille, elle a foutu dehors, sans aucune espèce de considération, l’ancien premier adjoint de Mauroy, un vrai socialiste militant, qui a fait un boulot énorme pour sa ville. Elle l’a foutu dehors à coups de pied au c..., comme un malpropre, en territoire conquis, faisant campagne dans les salons lillois, sans jamais mettre les pieds à Lille Sud.

                    Et durant toutes ces années, elle a passé largement plus de temps à Paris qu’à Lille. Dans les faits, le maire de Lille, c’était toujours Mauroy, qui tirait les ficelles depuis la Communauté urbaine. Heureusement qu’il était là ! Heureusement pour elle, surtout, que Huygues l’a chassée de son siège de député, sinon elle n’aurait pas pris conscience qu’il fallait qu’elle s’occupe un peu de sa Mairie si elle ne voulait pas la perdre

                    @ Jean-Paul Doguet,

                    La machine à perdre, c’est la machine socialiste dans son ensemble. Dès qu’ils gagnent une petite élection intermédiaire, ca ne loupe pas, il se voient tous dans le costume du Président de la République. Et vas-y que je me lance à l’assaut du parti, pour finir comme toujours par une motion de synthèse à la con, avec à sa tête la prochaine cible à flinguer, en espérant que le plantage aux présidentielles laissera la place au suivant. Et ça recommence...

                    Quant à son intelligence supérieure à celle de Ségolène Royal, c’est vrai, mais c’est vrai aussi que ce n’est pas difficile. La Dinde a, pendant la campagne des présidentielles, battu tous les records de conneries à la minute, incapable - par vengeance personnelle - au soir de sa victoire lors des primaires, de jouer le jeu du rassemblement et de faire de la place dans son équipe de campagne aux DSK et Fabius. Elle a attendu de plonger dans les sondages pour les appeler à la rescousse - lamentable.

                    De toutes façons, tant que le PS restera plombé par son aile gauche anti-européenne, qui nous fait encore en 2008 le coup du "camarades" et de "l’Internationale", il ne sera jamais en mesure de gagner une présidentielle.


                  • manu 26 mars 2008 14:56

                    encore faut-il qu’elle admette son erreur ! Je ne l’ai pas encore entendue à ce sujet...


                  • judel.66 20 mars 2008 17:35

                    helas elle n’a pas perdu son pouvoir de nuisance .....un sacré couple d’épouvantails avec f.hollande......fuyez les capitaux ....allez faire travailler l’ouvrier etranger ......


                    • le pen la vie la vraie 20 mars 2008 18:38

                      elle a une qualité, que n’ont pas les autres socialistes, une certaine forme de sincérité et de densité. Quand elle parle de social, de pauvreté, d’élan, de changement, on sent parfois qu’elle y croit vraiment et qu’elle n’est pas dans les faux-semblants. Si j’étais de gauche, je voterais pour elle, haut la main !


                      • Fred 21 mars 2008 10:28

                        Elle a peut être des qualités au niveau local par contre elle a été une catastrophe au niveau national avec sa loi sur les 35 heures.


                        • Tours2France Tours2France 21 mars 2008 15:49

                          Le retour dans le jeu de Martine Aubry est une excellente nouvelle : il va enfin être possible de se livrer à une critique de Ségolène Royal SUR LE FOND sans encourir un procès en "machisme" !

                          Retour salutaire (au-delà du PS) pour une alternance de Gauche-avec-des-convictions.


                          • franssoa59 22 mars 2008 20:24

                             

                             Dans la mesure où les 35heures sont la plus grande réalisation du gouvernement jospin

                            dans la meilleure tradition progressiste, le retour de Martine redonnerait plus de coeur à l’ouvrage

                            à la gauche française que ce renoncement à être elle même qu’incarne Ségolène.


                            • Jean-Paul Doguet 22 mars 2008 20:47

                              @ franssoa59

                              Les sondages indiquent que les 35 heures passent très mal dans les milieux populaires. Elles sont au contraire plébiscitées par les cadres supérieurs. C’est assez compréhensible. Quand on galère et qu’on a un salaire faible, le slogan sarkozyste "travailler plus pour pour gagner plus" passe beaucoup mieux. Beaucoup de gens en situation précaire voient dans les 35 heures un obstacle à l’amélioration de leur situation économique. C’est pourquoi à mon avis la gauche devrait prendre ses distances vis à vis de cette mesure. Ce serait un moyen de faire revenir à elle beaucoup d’électeurs. D’autant plus que si Sarkozy réalise le rapport Attali il y aura beaucoup de gens qui seront obligés de travailler plus pour gagner moins. La voilà la machine à perdre que se prépare l’UMP. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès