Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mauvaise passe pour François Hollande

Mauvaise passe pour François Hollande

Après avoir connu l’ivresse des victoires électorales collectives et réussi l’organisation des primaires au sein de son parti, François Hollande semble depuis traverser une mauvaise passe. Une situation exprimée sans détour, dans un humour douteux, par Arnaud Montebourg, porte-parole de sa compagne : "Ségolène Royal n’a qu’un seul défaut, c’est son compagnon." Hollande a beau être caustique, il y a des chances que les propos du dandy de la Bresse sur Canal + le 17 janvier lui vaillent quelques aigreurs. Sous ses aspects rondouillards, celui que beaucoup ont rebaptisé Flanby est loin d’être dans la réalité le gaffeur un peu benêt que certains aiment décrire. C’est au contraire un gagneur, suffisamment fin politique pour avoir su non seulement éviter l’éclatement du PS, mais surtout le remettre en ordre de bataille.

Les responsabilités et les présidences, il y a belle lurette que François Gérard Georges Hollande les assume. Frais licencié en droit, il préside la section de l’Union nationale des étudiants de France à l’Institut d’études politiques de Paris. Présidence toujours du comité de soutien à François Mitterrand à HEC Paris où il entre en 1974. Sorti 11e, c’est-à-dire parmi les meilleurs, en 1980 de l’ENA, il devient auditeur à la Cour des comptes avant d’être recruté par Jacques Attali dans son brain trust, comme conseiller de François Mitterrand pour les questions économiques.

En 1983, son ascension se poursuit. Il endosse désormais les habits de directeur de cabinet de deux porte-parole successifs du gouvernement de Pierre Mauroy : Max Gallo et Roland Dumas. Au chaud, au cœur du pouvoir, il n’hésite pas à aller défier Jacques Chirac sur ses terres corréziennes. Il échoue aux élections municipales et aux législatives mais il persiste, et se crée un fief. En 1988, après la réélection de François Mitterrand, il est élu député de Tulle, dont il deviendra maire en 2001 après deux échecs.

Parallèlement, en 1984, peu tenté par les querelles de tendances et les différentes écuries, il fonde les transcourants. En 1990, au Congrès de Rennes, il soutient la motion Mauroy-Mermaz-Jospin. En 1993, il perd son mandat de député et prend la présidence du Club témoin de Jacques Delors, qu’il conserve jusqu’en 1997. En novembre 1994, il devient secrétaire national du Parti socialiste, chargé des questions économiques. Il se rapproche de Lionel Jospin après le renoncement de Jacques Delors. Lionel Jospin fait de lui un des porte-parole de sa campagne présidentielle, puis celui du parti en octobre 1995, avant de le choisir pour lui succéder comme premier secrétaire du parti.

Le retrait de Lionel Jospin lui offre l’occasion de s’affirmer en patron de la vieille maison. En mars 2004, le PS remporte 20 des 22 régions de métropole et la Guadeloupe. 51 départements sur 100 ont un président de gauche. Le Parti est au plus haut avec 29 % des suffrages exprimés aux élections européennes.

En 2004 pourtant, il trébuche sur le référendum sur la constitution européenne. Le PS en interne fait le choix du oui. Une frange du PS emmenée par Laurent Fabius viole la discipline du parti et mène campagne pour le non qui l’emporte dans les urnes. Le Congrès du Mans le remet en selle. Sa motion obtient 53,71 % et il réussit l’impossible, la synthèse des courants.

Conscient de son manque de charisme, il s’efface dans la course aux présidentielles devant sa compagne, en s’enfermant dans une neutralité bienveillante. La suite, on la connaît. Une désignation écrasante de Ségolène Royale en partie permise par une ouverture du parti à de nombreux nouveaux adhérents, et surtout la reconnaissance de leur défaite par les deux autres challengers. Reste désormais à François Hollande à trouver sa place.

Une position dans l’immédiat inconfortable, entre compagne qui revendique son autonomie et parti délaissé qui cherche son utilité. Gageons pourtant que d’ici quelques mois, la situation sera éclaircie, et que son rôle dans tous les cas se sera clarifié. En attendant, tel un gros matou assoupi, François Hollande demeure un acteur incontournable. Ceux qui l’oublient s’exposent à quelques coups de griffes. A ce jeu-là, le chat l’emporte toujours sur la souris.


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (288 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • eric luc (---.---.7.18) 18 janvier 2007 13:32

    est ce que Ségolène va dénoncer une campagne de racaille à son encontre ???? Oups....

    D’ailleurs c’est bizarre je l’ai pas entendu réagir sur le livre anti sarkozy de ses amis socialistes, devenu grotesque par l’énormité des critiques qui lui sont faites... A quand la faute de Sarko si l’hiver est trop doux ????

    Visiblement l’unité de façade est en train de se fissurer au PS... Elle multiplie les gaffes ( justice chinoise), baisse dans les sondages ... A quand un retour d’un éléphant ?

    Montebourg vient d’etre suspendu de ses fonctions.... bel exemple de liberté de paroles ! Elle rigole plus la Ségo..

    Amis socialites , on ne vous entend plus ????

    Eric


    • Bill Bill 18 janvier 2007 17:39

      @ Actias

      « Il etait l’un des rares a etre animées de convictions sinceres et capable de mettre les pieds dans le plats pour faire bouger les choses. »

      Montebourg parle très bien et c’est un personnage marquant. Il s’est surtout fait connaitre en demandant à se qu’on mette Chirac en prison !

      Mais n’est il pas un peu arriviste ? Il s’exprime un peu vite et toujours un peu fort, pas vraiment à bon escient, (les Suisses, le compagnon de Royal), il a un coté un peu démago ! Je doute un peu de ses convictions, bien qu’il soit « marquant » !

      Bill


    • équité (---.---.250.243) 18 janvier 2007 17:59

      Quand l’économie va, la population s’appauvrie. Sinon Tatcher ou Reagan auraient enrichi leur pays.


    • Gwendal JL (---.---.73.200) 18 janvier 2007 18:05

      Pour ceux qui ont un peu de culture : Montebourg a voulu esquiver par une pirouette la question gênante en paraphrasant l’expression : « la première chose que l’on regarde chez une jolie femme, c’est son mari ». Dire que c’est son principal défaut était dans le compliment, un pas de trop, et la chute dDans le précipice, le piège tendu par ces questions qui ont pour but de faire trébucher les invités.

      C’est à ma connaissance, la deuxième fois que AM se fait piéger ainsi. Je crois que le défaut de SR est d’avoir choisi comme porte parole un gaffeur, qui s’écoute parler.

      Pardon AM, je ne critique pas tes idées, au contraire.


    • samyzdat (---.---.58.12) 18 janvier 2007 19:04

      un peu de culture « populaire » :

      la citation exacte est une réponse de Catherine Lara à la question posée :
      - qu’est-ce qui vous attire le plus chez un homme ?

      elle avait répondu « sa femme ».

      ce qui est chez elle une attirance prononcée et avouée.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2007 19:43

      Salut Actias,

      Quelques infos sur Arnaud Montebourg prénommé Arnaud le teigneux par P@py !

      Dixit Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Arnaud_Montebourg

      3- Son épouse Hortense de LABRIFFE (née en 1968) est la petite fille (par son père) du Marquis de NEUVILLE (propriétaire du prestigieux Château de Gambais, en Yvelines) et petite fille (par sa mère) de l’Académicien Jacques de LACRETELLE (1888-1985).

      T’in si Arnaud le teigneux s’ennuie, il peut toujours aller compter les lames de parquets dans le studio de sa belle famille !( le lien ci-dessous )

      http://www.chateau-neuville.com/

      @+ P@py


    • at97434 (---.---.101.192) 20 janvier 2007 14:04

      Trouver des qualités à MONTEBOURG quand il subit les foudres dues à ses écarts de langage, c’est se servir d’un non-événement pour discréditer Ségolène ROYAL et c’est digne d’une hypocrisie grandissante des partisans de l’UMP qui elle c’est bien connu ne connait pas ses affres. TOUS derrière, tous derrière.


    • Rocla (---.---.249.104) 18 janvier 2007 13:34

      Ben dis-donc , j’ savais même pas qu’ il faisair des passes .

      Rocla


      • Bill Bill 18 janvier 2007 13:39

        Et si Hollande ne devait sa mise en avant qu’à cause de son manque de charisme ?

        Certes, le Ps n’a pas volé en éclat, mais on ne peut pas dire non plus qu’il est parfaitement uni ! En tant que secrétaire, il n’a pas su l’unifier.

        Qui aurait voulu devenir le capitaine du PS après la défaite de Jospin ? Quand le bateau coule, le capitaine coule avec...

        Bill


        • niko (---.---.130.208) 18 janvier 2007 13:43

          il ne reste que l affaire hansse et la boucle est bouclée

          L’affaire Bernard Hanse, ou la tache indélébile sur le tailleur blanc de Ségolène Royal

          Qui se souvient de l’affaire de Montmirail ! :

          * Le 2 Juin 1997, Bernard Hanse ( professeur d’EPS ) évacue sans violence un élève perturbateur. * Le 7 juin, la famille transmet au principal les affabulations vengeresses de l’élève expulsé, accusant l’enseignant d’attouchements. * Le 9 Juin, le principal informe Bernard Hanse de l’accusation dont il est l’objet. L’enseignant demande une confrontation avec la famille et l’élève. Celle-ci est prévue pour le lendemain. * Le 10 Juin, vers 16 h 10 le principal informe Bernard que la confrontation prévue avec la famille ne se fera pas. A ce moment il lui annonce que la justice est saisie, le procureur est informé.

          Bernard Hanse sort du collège, révèle à son épouse par téléphone la procédure judiciaire suite à une accusation mensongère et lui précise l’existence d’une lettre révèlatrice de la terrible machination dont il est l’objet.

          Il met fin à ses jours en se tirant une balle dans la tête !.

          La déclaration de Marie Ségolène Royal.

          Témoignages de parents (1) et (2)

          Témoignage d’élèves (1) (2) et (3)

          Témoignage d’enseignants.

          L’élève ne tarde pas à se rétracter. La justice reconnaitra le mensonge de l’élève et l’innocence du professeur.

          Qu’importe la décision de la Justice pour Marie Ségolène ( Ministre délégué à l’Enseignement Soclaire ). Pour elle la parole de l’enfant est sacrée. Elle écrit une lettre glaciale, accusatrice et indécente, sans un mot de compassion ( page 1, page 2 ).

          Bernard Hanse sera officiellement réhabilité par le ministre délégué aux affaires scolaires, Xavier Darcos, à l’Assemblée Nationale le 4 mars 2003.

          Marie Ségolène persiste toujours dans le bien fondé de ses paroles, malgré la vérité judiciaire.


          • Ar Brezonneg (---.---.13.151) 18 janvier 2007 14:15

            Ah Oui je me souviens de cela ! C’était vraiment dégueulasse cette « affaire » ! Qu’attendent donc les journaleux pour en parler ??? Si on avit un « New York Times » ici dans ce pays !... Ah ce n’est pas le Monde qui en parlerait !

            A l’époque j’avait touvé la « nullitude » de l’intéréssée vraiment révoltante...

            Pour des socialistes qui ont le mot « justice », plein la bouche...

            Maintenant que je sais qu’elle a rénié son propre père !...

            Puis finalement à j’avais mis cela sur le compte du progressisme....


          • Hal Eurode (---.---.118.66) 18 janvier 2007 15:33

            Je me doutais qu’elle était con, mais en voila la preuve flagrante !

            Hal


          • Bill Bill 18 janvier 2007 15:45

            A mon avis les « journaleux » se gardent cette petite information pour plus tard, au cas où ! Faut économiser les cartouches et viser juste !

            Les informations sur les Impôts du couple Hollande et Royal sont arrivées à point nommé, entre les tentes et Johnny Hallidays...

            Cette information arrivera aussi en temps et en heure !

            Belle campagne en perspective !

            Bill


          • Vive la verite (---.---.238.178) 18 janvier 2007 17:37

            Je ne pense qu’il y a une solution tres simple pour que la presse en parle et decortique le sujet : en parler encore et encore dans les blogs et faire circuler l’information par email ! Au bout de quelques jours la presse officielle en parlera forcement


          • Met (---.---.132.2) 19 janvier 2007 09:42

            L’affaire Bernard Hanse . VIDEO DEJA EN LIGNE

            http://segovilaine.canalblog.com/


          • vraitravailleur (---.---.229.222) 18 janvier 2007 13:44

            Apparence de « gaffeur un peu benêt », « gagneur », « gros matou assoupi », « manque de charisme », « acteur incontournable », « président de section de l’UNEF », voilà réellement la description du véritable apparatchik de l’époque soviétique. Le but d’Henry Moreigne est-il de faire l’éloge de François Hollande ou, au contraire, de le rendre antipathique ?

            vraitravailleur


            • niko (---.---.130.208) 18 janvier 2007 13:48

              L’affaire Bernard Hanse, ou la tache indélébile sur le tailleur blanc de Ségolène Royal

              Qui se souvient de l’affaire de Montmirail ! :

              * Le 2 Juin 1997, Bernard Hanse ( professeur d’EPS ) évacue sans violence un élève perturbateur. * Le 7 juin, la famille transmet au principal les affabulations vengeresses de l’élève expulsé, accusant l’enseignant d’attouchements. * Le 9 Juin, le principal informe Bernard Hanse de l’accusation dont il est l’objet. L’enseignant demande une confrontation avec la famille et l’élève. Celle-ci est prévue pour le lendemain. * Le 10 Juin, vers 16 h 10 le principal informe Bernard que la confrontation prévue avec la famille ne se fera pas. A ce moment il lui annonce que la justice est saisie, le procureur est informé.

              Bernard Hanse sort du collège, révèle à son épouse par téléphone la procédure judiciaire suite à une accusation mensongère et lui précise l’existence d’une lettre révèlatrice de la terrible machination dont il est l’objet.

              Il met fin à ses jours en se tirant une balle dans la tête !.

              La déclaration de Marie Ségolène Royal.

              Témoignages de parents (1) et (2)

              Témoignage d’élèves (1) (2) et (3)

              Témoignage d’enseignants.

              L’élève ne tarde pas à se rétracter. La justice reconnaitra le mensonge de l’élève et l’innocence du professeur.

              Qu’importe la décision de la Justice pour Marie Ségolène ( Ministre délégué à l’Enseignement Soclaire ). Pour elle la parole de l’enfant est sacrée. Elle écrit une lettre glaciale, accusatrice et indécente, sans un mot de compassion ( page 1, page 2 ).

              Bernard Hanse sera officiellement réhabilité par le ministre délégué aux affaires scolaires, Xavier Darcos, à l’Assemblée Nationale le 4 mars 2003.

              Marie Ségolène persiste toujours dans le bien fondé de ses paroles, malgré la vérité judiciaire.


              • (---.---.109.102) 18 janvier 2007 14:04

                Encore une fois SVP, c’est tellement intéressant ce commentaire.


              • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 18 janvier 2007 15:02

                Non, deux fois, c’est pas assez, on dit bien « jamais deux sans trois ». Allez, encore un coup, svp... Mais le même, hein, sans retouches !


              • Jaï (---.---.251.244) 18 janvier 2007 14:04

                C’est vrai que Françoi Hollande est maladroit et largement aussi gaffeur que Marie Ségolène. Cependant dans l’opicité du programme socialiste, Hollande en fait nous a révélé ce que tout les socialistes pensent tout bas une fois qu’ils seront au pouvoir.

                Lors de la désentralisation, les socialistes ont-ils posé la question aux français, à savoir « si vous êtes pour la décentralisation, sachez que l’on augmentera les impôts locaux de 30% ? »

                Et bien NON ! C’est comme ça qu’en vivant dans une région socialiste (Languedoc Roussilllon) je prends un coup de bambou sur mes impôts locaux !.

                Voilà Hollande a vendu la mêche !

                Ca fait 25 ans qu’on vous préviens, et les fait nous donnent largement raison, le socialisme c’est plus d’impôts, plus de taxes, plus de TVA, plus d’inflation. Tout simplement car le socialisme est un système ou ils savent faire que ça, c’est l’épine dorsale de leur école.

                Autre épine dorsale du socialisme, c’est la croyance dans le dévellopement de la puissance de l’état à l’infinit, cela passe aussi par l’augmentation de la fiscalité, mais également par l’augmentation des dépenses.

                Jamais, au grand jamais, les socialistes ne feront de réforme de l’état. Tout simplement car c’est un système interventioniste et bureaucratique extrêmement glouton !

                Bien sur on va m’accuser d’avoir une vision archaïque, dépassée, d’être un poujadiste. Cependant porté les socialistes au pouvoir, il est indéniable que dans 5 ans les fait me donneront raison, d’ailleur depuis 25 ans c’est ce qui c’est passé et se passera dans l’avenir.

                Ne cherchez pas plus loin les raisons de l’opacité du programme socialistes, ils savent bien que la France est dans une position délicate entre le mur et l’épée, c’est à dire que les caisses sont vides (tout le monde le sait) et quoi qu’ils disent on leur demandera comment ils comptent financer tel ou tel projet, et de l’autre côté s’ils commencent à dire qu’ils veulent réformer l’état et diminuer les dépenses on les taxera de libéraux, tout en sachant que les syndicats de fonctionnaires les attendent au tournant prêts à tout pour défendre leurs intérêts jusqu’au coup de force. De plus ils ne veulent surtout pas perdre de votes du côté des fonctionnaires.

                Grosso modo, malgrès ce que les médiats veulent bien nous dire, ce debut de campagne est d’après mon opinion extrêmement pauvre en propositions et débats, on a vraiment l’impression que les canditats ont le cul entre deux chaises.


                • Jaï (---.---.251.244) 18 janvier 2007 14:07

                  «  »« Il met fin à ses jours en se tirant une balle dans la tête !. »«  »

                  Je crois qu’il s’est plutôt défenéstré !


                • (---.---.109.102) 18 janvier 2007 14:07

                  Il y en a un peu marre de tous ces gens qui se plaignent de payer trop d’impôt !

                  Si quelqu’un se plaint de payer 20’000 € d’impôts par an, je suis prêt, pour le soulager et par altruisme, à changer sa place contre la mienne.


                • Gwendal JL (---.---.73.200) 18 janvier 2007 18:16

                  C’est plus facile de taper sur ce gaffeur de Montebourg, que de rapporter ses propos de bon sens : il a dit : 30% d’augmentations d’impôts, mais 2000% de transfert de charges".

                  Dans ce pays de sourds (qui n’entendent que ce qu’ils veulent), il est difficile de faire entendre le vrai.

                  Je note en lisant ce blog que ce sont surtout des Sarkoziens qui sévissent ici. Les électeurs de gauche n’ont-ils pas le temps, les moyens ? Ou bien sont-ils écoeurés par tous ces aboyeurs ? Ceci interpelle sur les profils respectifs.


                • Gwendal JL (---.---.73.200) 18 janvier 2007 18:34

                  Question : ce blog est-il encore fréquentable ? il est infesté d’un tas d’incultes à la solde de Sarko, je le dis sans ambages.

                  C’est quoi le deal les mecs ? un CDD pour ce boulot de parasites ? une prime en cas de victoire ?

                  Je ne peux croîre que ces propos sont sincères. Ni la forme ni le fond ne sont recevables.


                • (---.---.108.114) 18 janvier 2007 21:43

                  « @gwendal Je note en lisant ce blog que ce sont surtout des Sarkoziens qui sévissent ici. »

                  Agoravox ce n’est pas qu’une rubrique politique et même dans cette dernière ,j’ai pas l’impression que les sarkoziens soient majoritaires , bien au contraire smiley


                • yves (---.---.15.118) 19 janvier 2007 10:22

                  Qu’il y est des partisans de Sarko sur le forum : c’est après tout normal, ils sont au moins 10% de la population française. Ce qui est plus intéressant c’est qu’ils ne développent aucun argument politique. Leurs critiques restent largement en dessous de la ceinture ! Sur les propos de Montebourg et le carton jaune qui lui a été infligé : franchement, que ce serait il passé ici s’il n’avait pas été sanctionné ?


                • at97434 (---.---.101.192) 20 janvier 2007 14:14

                  Eh vous ne vous posez jamais la question de savor pourquoi dans ces conditions les membres du Parti Socialiste n’ont pas créé un autre parti. A droite, c’est clair : on change de nom dès qu’un problème surgit, donc dans ce cas, les aveuglés comme vous se perdent et ne peuvent attribuer à l’UMP les erreurs du RPR, et ainsi de suite. Et pourtant, ils ont en faits des conneries en commencant par être ceux qui ont le plus augmentés les impôts ; n’ont-ils pas créé la TVA pour que même les pauvres paient des impôts sur ce qu’ils consomment.

                  Allez, un peu d’analyse, un peu de courage et surtout une dose d’intropection, et vous y arriverez peut-être à regarder les autres différemment.


                • maxim maxim 18 janvier 2007 14:24

                  ça remue chez Sego......

                  son mec se fait tailler un costard......

                  et on dit au tailleur de se tailler......


                  • Briseur d’idoles (---.---.162.32) 18 janvier 2007 14:35

                    Il ne fait plus recette !

                    Sa clientèle lui préfère sa femme !


                    • herve33 (---.---.187.101) 18 janvier 2007 15:08

                      Moi , ce qui me sidère chez Hollande , c’est ce j’aime pas les riches . C’est du même niveau que j’aime pas les Corses , les juifs , les arables , les américains , les mangeurs de pizza etc ... Peut-etre ne s’aime t-il pas lui-même .

                      Un tel propos , au US , aurait suffi à l’éjecter définitivement de la classe politique , où la richesse est vue comme un gage de succes .

                      On peut critiquer la manière dont on gagne de l’argent , et l’amplitude entre les salaires les plus bas et les plus hauts qui ne cessent d’augmenter .

                      Soyez certains que les gens les plus riches ont toujours les moyens de payer moins d’impôts ou placer de l’argent dans des paradis fiscaux .

                      Ce qu’il faut c’est s’attaquer à la spéculation sans productivité pour notre pays , mais surtout pas diviser nos concitoyens de la même manière que dans les sombres heures de la dictature communiste .


                      • sweetsmoke (---.---.241.2) 18 janvier 2007 15:17

                        Quel programme ?

                        les socialistes n’ont absolument aucun programme et compte sur la france dépréssive qui à besoin d’une nounou stylée en hotesse de l’air au bla bla lénifiant et soporifique pour lui tenir la main en attendant d’exploser en vol.


                        • at97434 (---.---.101.192) 20 janvier 2007 14:21

                          Savez-vous écouter ou repetez vous ce que les autres disent sans contrôle. La candidate du PS a promis pour le 11 février 2007 son programme quand elle aura auscultée les francais. Je sais que cette démarche choque le partisans de la droite qui attendent des réponses aux questions qu’ils n’ont pas et que les Médias créent pour eux. smiley


                        • David972 (---.---.100.166) 18 janvier 2007 15:21

                          Hollande ne fait peur à personne.

                          La preuve, la campagne menée contre Sarkozy le traitant de néoconservateur américain a eu excaltement l’effet inverse souhaité...

                          En clair, Sarkozy est devenu intouchable. Pourquoi ? Parce que depuis qu’il s’en tient à discours selon lequel il n’attaque personne, il fait son chemin, il est devenu très difficile de l’attaquer de la sorte...

                          Surtout que ce n’est pas Hollande qui fait campagne... C’est Royal et Royal seule.

                          Pourra-t-il rattrapé la grosse bourde de Royal traitant Srakozy de racaille ? je ne le crois absolument aps car il y a rupture d’image. Les Français ont entendu Royal reprendre exactement les propos qu’elles dénonçaient il n’y a pas si longtemps...

                          Bref, c’est très mal parti. Pire, alors que tous les obsrvateurs s’attendaient à ce que Royal s’échappe quelque peu après son sacre à elle, il n’en fut absolument rien. Par contre, Sakozy lui prend l’avantage avec l’effet d’une Convention américaine. SI Sarkozy ne fait pas de grosse bourde et si Sarkozy poursuit son chemin comme il l’a commencé, il sera extrêmement difficile à Royal et à son entourage de reprendre l’initiative !

                          Dois-je rappeler aussi que le PS n’a gagné les régionales et les européennes que du fait de l’impopularité de la droite ? C’est un fait admis de pratiquement tout le monde !

                          Bref, Hollande est sympathique mais cela ne suffit absolument pas à gagner une élection. Et Sarkozy ne demande que ça. Car pendant que le PS se déchire, pendant que la pression est sur Royal, pendant que Royal vire Montebourg, lui il se montre unitaire, heureux, calme, paisible, déterminé...

                          Bref, la confrontation des images est cruelle pour Royal !


                          • seb59 (---.---.180.194) 18 janvier 2007 16:01

                            Oui, elle a interet à avoir un programme beton, segolene, sinon c’est deja fini pour elle.

                            Elle n’a pas la carrure.

                            Si elle n’a rien prevu pour les vacances, elle peut rejoindre jospin à l’ile de ré.


                          • (---.---.108.114) 18 janvier 2007 21:48

                            « SI Sarkozy ne fait pas de grosse bourde... »

                            faut être un sarkolâtre pour pas les voir smiley


                          • EDARI (---.---.124.117) 18 janvier 2007 15:34

                            Lequel a eu cette idée : François ou Ségolène :

                            Appeler au secours Dominique, pour revoir la partie finances du programme socialiste.

                            Ce dernier était sur RTL dimanche et qu’a-t-il fait : comparer Nicolas Sarkozy à Berlusconi, les Français n’étaient pas au courant que Sarkozy avait d’un Empire financier comprenant des chaînes de télévision..., après le livre noir également sur Sarkozy d’Eric Besson (qui va d’ailleurs collaborer avec DSK), un pamphlet satirique/névrotique, on s’aperçoit très rapidement que le seul programme du P.S., c’est de casser du Sarkozy à chaque intervention.

                            François ne s’en est pas gêné non plus, critiquant,à la télé, le rassemblement de l’UMP et Sarkozy.

                            Après tout, on peut toujours dire qu’un programme n’engage que celui qui le lit et, donc, que l’on peut s’en passer.

                            Il parait, que Zapatero, qui a été élu par surprise, gouverne au jour le jour, et ça à l’air de lui réussir, mais il a eu Aznar avant lui, Tony Blair a eu Margareth Tatcher avant lui, alors pourquoi pas, sans programme, cela aura un avantage, personne ne sera déçu.

                            Le seul problème c’est que si Ségolène est élue, elle n’aura pas eu avant elle, Giscard/Barre comme Mitterrand, et, actuellement, la situation des caisses de la France n’est pas très florissante, je dirai même à marée basse.


                            • (---.---.106.97) 19 janvier 2007 09:54

                              Au fait, qui les a vidées les caisses ?

                              Ne serait-ce pas la droite au pouvoir ? Qui a baissé les impôts indirects (ce qui ne profite qu’au 20 % de la population, les plus aisés). la même droite qui vend maintenant les bijoux de famille (autoroutes ...) pour tenter de combler le trou qu’elle a creusé.

                              Et Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkosy est totalement impliqué dans cette politique de gribouille. N’est-il pas au gouvernement depuis plus de 5 ans. Et comme l’a si bien dit Chevénement en démissionnant d’un gouvernement de gauche : « Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne ».

                              Comme Sarkozy n’a pas démissionné, il faut donc en conclure qu’il est parfaitement d’accord avec la politique qui a été menée, autrement, il aurait démissionné. Et maintenant, il vient nous parler de rupture. Rupture avec quoi ? Avec la politique qu’il a cautionnée ? Allons, un peu de sérieux.


                            • M a n u (---.---.136.71) 18 janvier 2007 16:09

                              Ségolène Royal a suspendu Arnaud Montebourg de ses fonctions de porte-parole pour un mois, après ses propos sur François Hollande que le député de Saône-et-Loire a présenté comme « seul défaut » de la candidate présidentielle.

                              Arnaud Montebourg est « suspendu », il ne parlera pas au nom de Ségolène Royal « pendant un mois », après son commentaire qui se voulait humoristique sur Canal+ concernant le premier secrétaire du Parti socialiste, a-t-on précisé dans l’entourage de la candidate du PS.

                              Arnaud Montebourg avait auparavant fait savoir, dans un communiqué, qu’il avait « remis ce matin à la première heure à Ségolène ses fonctions de porte-parole dont elle disposera ».

                              Interrogé mercredi soir sur le plateau du Grand Journal de Canal+ sur le principal défaut de la candidate socialiste dans la course à l’Elysée, il avait répondu : « Ségolène Royal n’a qu’un seul défaut, son compagnon ».

                              « Je pensais vous faire rire. C’était pour rire », avait-il ajouté face à l’incrédulité générale suscitée par ses propos, évoquant une « boutade ».

                              Dans son communiqué, Arnaud Montebourg répète que ses propos avaient une « vocation humoristique » et qu’ils ont été « malheureusement mal interprétés ». Il précise avoir présenté dès mercredi soir ses excuses à François Hollande et Ségolène Royal.

                              Arnaud Montebourg fut l’un des trois porte-parole de Ségolène Royal pendant la campagne interne pour l’investiture socialiste.

                              Depuis l’annonce de son organigramme de campagne présidentielle, en décembre, la candidate n’a pas confirmé les noms de ses porte-parole officiels. Dans son état-major, Julien Dray occupe la fonction de « coordinateur des porte-parole ».

                              Ce dernier a relativisé ce qui ressemble à un nouveau « couac » de campagne, venant s’ajoutant aux tiraillements des derniers jours entre la candidate et son compagnon, à la polémique sur leur patrimoine née de rumeurs diffusées sur internet et aux inquiétudes sur le tempo de la campagne socialiste.

                              « Cela s’appelle de l’humour », a assuré Julien Dray au micro d’Europe 1.

                              MANSUÉTUDE DES « SÉGOLÉNISTES », IRONIE DE SARKOZY

                              « Les propos ont pu paraître déplacés ou blessants mais je voulais les remettre dans le contexte » d’une émission d’humour, a estimé pour sa part François Rebsamen, co-directeur de campagne de Ségolène Royal, interrogé sur France Inter.

                              « Du coup, Arnaud Montebourg a présenté sa démission et il était logique qu’elle l’acceptât pour un mois. Mais il va continuer à travailler mais cela ne va pas nous faire changer de ligne de campagne », a-t-il souligné.

                              Une mansuétude que tous ne partagent pas au Parti socialiste, notamment dans l’entourage du premier secrétaire.

                              « Déjà qu’il avait failli nous faire déclarer la guerre avec la Suisse, c’est consternant », commente un responsable en référence aux propos d’Arnaud Montebourg contre le « paradis fiscal » helvète. A ses yeux, depuis deux semaines, « la séquence est atterrante ».

                              Pour Stéphane Le Foll, directeur de cabinet de François Hollande et député européen, les propos d’Arnaud Montebourg sont « inadmissibles ».

                              « Une campagne longue et dure a commencé, comme le prouvent les attaques de la droite et leurs méthodes sur internet. Tout le monde au Parti socialiste doit avoir le sens des responsabilités », a-t-il déclaré à Reuters.

                              Le fils de François Hollande et Ségolène Royal a également expliqué qu’il n’était « pas du tout d’accord politiquement » avec Arnaud Montebourg.

                              « Je pense que d’avoir le premier secrétaire du Parti socialiste avec soi dans cette campagne pour rassembler le parti et le mettre en ordre de marche, c’est un avantage exceptionnel et sûrement pas un inconvénient », a-t-il déclaré en marge d’une conférence de presse de son mouvement.

                              En déplacement en banlieue parisienne, Nicolas Sarkozy a manié l’ironie. « Franchement, quand j’ai entendu ça, je me suis dit, heureusement qu’il est le porte-parole de la candidate », a confié aux journalistes le candidat de l’UMP à l’élection présidentielle. « Parce que, un porte-parole pareil ... ».

                              http://fr.news.yahoo.com/18012007/290/montebourg-suspendu-un-mois-de-ses-fonctions-de-porte-parole.html


                              • Joseph (---.---.73.1) 18 janvier 2007 16:12

                                Un peu usant a la longue cet anticommunisme primaire sur agoravox. Surtout que pour comparer le socialisme français et le socialisme marxiste il ne faut vraiment avoir aucune culture politique et historique

                                Cette obsession ridicule socialisme=impots est vraiment consternante et caricaturale

                                Le socialisme a la française est bourgeois et donc liberal (et quelques mesurettes demagogiques ne changerons rien a cet etat de fait)

                                Je donnerais bien des liens pour votre edification culturelle mais en general ceux qui tiennent de tels propos ne se determinent que par l’affectif et sont en general incapables de se remettre en question et d’adopter la neutralité et l’absence de préjugés qui sont necessaires a tout ceux qui cherchent la verité

                                Comment s’exprimer face a des gens qui ne font que reprendre, sans le savoir (je l’espere), les pires mensonges du nazisme et du revisionnisme a propos du communisme et qui donc ne connaissent la plupart du temps qu’une version fasciste de l’histoire est ce si peu credible que des « historiens » bourgeois mentent sur leurs ennemis mortels (les communistes) et cherchent a les criminaliser ?

                                J’espere que vous etes plus intelligents que ça

                                http://www.communisme-bolchevisme.net/Joseph_Staline_et_les_mensonges_de_la_bourgeoisie.htm


                                • Vive la verite (---.---.238.178) 18 janvier 2007 17:52

                                  Cher Monsieur

                                  Je n’ai toujours pas compris pourquoi on ne peut pas condamner queluqu’un pour negationisme quand comme vous, on nie le genocide et les crimes contre l’humanite perpetre par le « Petit Pere des Peuples » ! Pour moi, faire de la pubilicite d’un site niant la famine en Ukraine dans les annees 30, est aussi criminel que les allegations de Gollnish !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès