Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Max Gallo pourrait apporter son soutien à Nicolas Sarkozy

Max Gallo pourrait apporter son soutien à Nicolas Sarkozy

A chaque soir de victoire, lors de la Coupe du monde de football, les drapeaux fleurissent. Bleu, blanc, rouge : vive la France !

Retour du patriotisme ou simple admiration envers l’équipe de France ? Dans ce moment d’attente, où Italiens et Français se font masser les cuisses, la question était posée, ce matin, sur RTL, à 7h50, à Max Gallo, écrivain, historien, auteur d’un Fiers d’être Français, publié au début de cette année. Sa réponse est intéressante. Oui, juge-t-il, les gens ont envie de repères, et ils sont fiers, à cette occasion particulière, de dire leur joie, leur fierté, d’appartenir à un pays. Ce fut vrai, durant ce Mondial, pour les Allemands, si longtemps vicitimes d’un complexe en la matière ; c’est vrai, bien sûr, des Français.

Le problème, la difficulté, c’est de prolonger ensuite ces sentiments, de leur donner une consistance dans le débat social et politique. A quoi sert le patriotisme dans une société ouverte et dans une économie mondialisée ? Pas facile. Max Gallo s’est dit convaincu que la question, d’une manière ou d’une autre, surgira dans prochain débat présidentiel.
Pour cela, il fonde des espoirs sur Nicolas Sarkozy qui, il l’a cité spontanément, a prononcé un vibrant discours sur la grandeur de la France, son identité, à Nîmes, voilà deux mois. A ce propos, Max Gallo, homme de gauche, a exprimé son refus de voir diaboliser Nicolas Sarkozy. Il a même laissé entendre qu’il pourrait, au moment du choix, lui apporter son soutien. C’est ainsi que nous avons glissé, ce matin, de la Coupe du monde à la politique. Erreur ! Pour battre les Italiens, Raymond Domenech l’a redit hier, il faut rester concentré, penser à ça et seulement à ça.

Donc, je résume : vive la France ! Et si je peux me permettre d’ajouter quelque chose : vive la France !
Ca ira comme ça ?...


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • José W (---.---.25.142) 7 juillet 2006 12:44

    Article rigolo : ce serait comique de voter pour Sarko dans le but de renforcer la France, alors que tout le monde sait bien que Sarko en fait roule pour lui-même et pour ses soutiens mondialisants New-Yorkais.

    La vieillesse est un naufrage disait le Général de Gaulle...


    • Serge Weidmann (---.---.124.141) 7 juillet 2006 23:30

      Et la jeunesse : un défaut dont on se corrige vite, comme disait casanova.


    • Zen (---.---.8.157) 7 juillet 2006 13:25

      J’ai admiré longtemps M.Gallo pour sa rigueur et sa détermination, sa constance à lutter contre toutes les forces dissolvantes de l’hyperlibéralisme...

      Alors là, je ne comprends plus...Il se laisse fasciner par les sirènes sarkoziennes :soit il est naïf, soit l’âge a altéré son sens critique....


      • Bloggy Bag (---.---.152.115) 7 juillet 2006 13:37

        J’ai entendu une bonne partie du discours de Sarkozy à Nimes. Et honnêtement, bien que pas du tout favorable au gaillard, son discours était effectivement excellent. Il était cohérent, marqué des repères de la droite, il était volontaire. Je ne suis pas d’accord avec une très grande majorité des choses qu’il raconte, mais pour cette fois au moins, il est sorti de l’attrape-tout et du dites moi ce que je veux entendre. Sur la question du patriotisme, il est donc peu étonnant que Gallo l’ait apprécié.

        Seul bémol, peut-être dû à un côté parano, Nicolas Sárközy de Nagy-Bócsa n’a pas arrêté de se toucher le nez pendant son discours : serait-ce son côté pinnochio ?


        • ganao (---.---.102.41) 7 juillet 2006 13:55

          Je pense qu’avant de critiquer qui que ce soit, nous devrions tous lire ou écouter le discours de Nîmes de Nicolas Sarkozy. Je pense que l’intelligence de Max Gallo, homme de Gauche , fut de le faire et ensuite de s’exprimer lors d’une émission « Cultures et Dépendances » .Sarkozy et Gallo ont débattu ,comme j’aimerais voir tous les débats..avec un grand respect. Ils ne sont pas du même avis sur tout mais savent reconnaître la valeur de certains arguments de l’opposant.Et j’avoue avoir été séduite par les réactions de l’un et de l’autre ! Bravo messieurs.

          Cessez de diaboliser Nicolas Sarkozy. Il est ambitieux ,oui , mais pour la France...j’en suis persuadée !


          • Bloggy Bag (---.---.152.115) 7 juillet 2006 14:24

            Chère Ganao, votre enthousiasme est touchant, mais il ne faut pas trop en rajouter...

            Pour un discours cohérent, l’homme verse facilement dans 10 déclarations à l’emporte pièce dans le seul but de chatouiller les medias là où cela leur fait du bien. Qui plus est, son discours a un problème de fond : il prône la rupture à un électorat largement conservateur (on remarquera qu’à gauche on a une candidate qui fait exactement le contraire !). Cette campagne marche sur la tête !


          • Adolphos (---.---.59.170) 8 juillet 2006 07:01

            « à un électorat largement conservateur »

             ???? Mais pas du tout ! Nous sommes pour le Progrés, c’est à dire la mondialisation et le libéralisme. Les conservateurs, c’est à gauche qu’ils sont, en train de réciter leurs priéres sur les valeurs républicaine ou je ne sais quoi d’autre..


          • Maximilien FRICHE (---.---.193.52) 7 juillet 2006 14:48

            Il est curieux que ces gens se réveillent trop tard. Sur le cadavre de la France, il fantasme sur ce qu’elle était à l’agonie. Max Gallo est certainement un homme bien, qui a eu tort, qui, comme tous les modernes, a eu raison d’avoir tort en son temps, mais ce n’est pas un petit retour Chevènementiste qui en fera un amoureux du pays. Et si il tient Sarkosy pour un recours, qu’il sache que ce n’est pas un homéopathe qui peut rannimer uncadavre et lui dire lève toi et marche. Ceux là ne sont pas nostagiques de la patrie, ils le sont tout au plus de la patrie idéologique, révolutionnaire, ce que la gauche a baptisé la nation, celle qui est capable d’envoyer de la chair à canon exploser que Paris en une nuit remplacera (Napoléon.) Certains (surtout des présidents de la république) ne sont pas non plus nostalgiques de la patrie, mais le sont en fait de l’Etat, de l’autorité absolue qui se passe de Dieu, ils fantasment sur louis XIV. Peu, en revanche, ne savent que la patrie est celle du territoire pour lequel nous avons quotidiennement à rendre grâce à Dieu, qu’elle est l’agrandissement fantasmé de la famille. La France est morte il y a longtemps et ce n’est pas la mort de la nation aujourd’hui ou la mort de la modernité tuée par son double engendré qui me fera donner du crédit à la posture d’un Gallo. Cependant, il fait très bien de ne pas envisager de voter à gauche, ce brave homme. (Ref : Jean de Viguerie - Les deux patries)


            • Marcel Patoulatchi (---.---.103.59) 7 juillet 2006 15:38

              Vous êtes médecin-légiste, habilité à constater la mort des Nations ?


            • Maximilien FRICHE (---.---.193.52) 7 juillet 2006 16:05

              Les nations ne m’intéressent pas. Elles sont le fruit d’idéologie. C’est justement en faisant la distinction entre la patrie et la nation et l’état que l’on arrive à identifier ce que l’on recherche réellement. Car il s’agit de ne pas se tromper. Il est par exemple intéressant de lire Jean de Viguerie qui explique que l’Action Française s’était trompé de combat en versant dans le militarisme et qu’elle n’avait fait que servir l’idéologie révolutionnaire.


            • Daniel Milan (---.---.168.180) 7 juillet 2006 14:49

              Je n’en suis pas du tout surpris. Sarkozy est apprécié des racistes, des Amis d’Israël et du CRIF, qu’ils soient de « droite » ou de « gauche » !! voire, des extrêmes !


              • Stef (---.---.106.202) 7 juillet 2006 14:53

                N’attond pas d’autres choix d’être bassinner par les propos de Sarko/Sego.... Même sur Agoravox, la dictature du sondage a pris le dessus.

                Belle démocratie.... Pourtant , on peut pas dire que cela manque de candidat.

                Et si, on mettait la balle au centre, puisqu’on connait déjà fort bien les résultats de la droite/gauche/cohabitation depuis 30 Ans. C’est à dire, la même politique de destruction du tissu socail, pour mieux servir ces grands loups de la finance qui n’ont que faire de l’identité nationale (bien au contraire, entretenir le fort chômage pour faire baisser les salaires).

                Un enfant qui n’a connu que la crise, mais y parait que ça a du bon, ça fait maigrir !!!


                • Stephane Klein (---.---.101.8) 7 juillet 2006 15:48

                  Oui he bien j’ai beau etre de l’UDF, le centre m’a l’air d’etre de plus en plus en un centre mou qui s’est trouve un hochet dans la 6e republique et qui n’a toujours pas de programme digne des defis imminents. On denonce la dette mais qu’est-ce qu’on propose ? rien.

                  Quant la reference a la France, depuis quand etre fier de soi est un mal ? Le nationalisme est reprehenseible et dangeureux, pas le patriotisme, certains ne savent appremment pas encore faire la difference, ca viendra un jour.

                  En attendant, je n’exclue pas du tout de voter utile des le premier tour.


                  • joë (---.---.28.222) 7 juillet 2006 16:37

                    La précampagne est engagée pour le 2e tour. Le politiquement pensable : La Justice et l’Ordre Royal et l’Ordre et la Justice Sarko.

                    Faux témoins mais vrais acteurs, les médias qui commandent les sondages, qui font parler l’« opinion » : ils interviennent directement dans le champ politique, prescrivant directement aux partis eux-mêmes ce qu’ils doivent dire et penser : les lecteurs-électeurs, eux, sont conviés à assister à la lutte d’influence.

                    CONNIVENCES & COMPLAISANCE...


                    • joë (---.---.28.222) 7 juillet 2006 16:53

                      Janvier 1995 : Le Monde, en UNE :

                      « Pour l’opinion, l’élection présidentielle est déjà jouée » : Victoire de Balladur

                      Février 2006 : Le Monde : (Jérôme Jaffré)

                      « En quelques mois, Ségolène Royal a capté l’espérance du peuple de gauche ».


                    • Bloggy Bag (---.---.152.115) 7 juillet 2006 17:06

                      Il est vrai que le Monde en particulier, s’est fait le défenseur de Royal et de Sarkozy avec parfois des articles qui frisent le ridicule à force d’en faire trop (je vous recommande ceux d’Isabelle Mandraud pour Royal, ils ont un goût de « on passe nos vacances ensemble » absolument délicieux).

                      Heureusement il y a le web où l’on peut trouver autre chose, et même parfois des idées, des textes, des programmes pour de vrais candidats.


                    • (---.---.158.101) 7 juillet 2006 17:56

                      à Bloggy Bag

                      Pour trouver autre chose et SURTOUT SE FAIRE SA PROPRE OPINION, il y a PLUSIEURS journaux qui ne sont « enchaînés » ni aux politiques ni aux publicitaires. Bien les chercher dans chez votre marchand de journaux, ils sont là mais pas très visibles...

                      Bonne lecture.


                    • joë (---.---.158.101) 7 juillet 2006 17:57

                      à Bloggy Bag

                      J’ai oublié de signer. Bonne lecture !


                    • joë (---.---.128.165) 7 juillet 2006 18:08

                      à Mr APHATIE,

                      Je connais un peu Rtl - trop de pubs - ainsi que le Figaro : CONNIVENCES & COMPLAISANCE... à mon avis, comme les autres radios et journaux officiels, bien que privées.


                    • rhass (---.---.57.248) 7 juillet 2006 17:47

                      En cette fin de semaine, je prends le temps de lire, plus attentivement ! Formidable, Mr APATHIE, qui se pose en censeur (courtois)de ce pauvre M GALLO, qui dit ce qu’il croit, et qui le réitére ce matin sur RADIO CLASSIQUE. Oui ce pays a du ressort, en foot et en dehors du foot, Oui ce pays n’a pas les élites qu’il mérite, mais pour une simple raison, nous n’avons pas chassé les usurpateurs, qui depuis des années, se font passés pour des élites. Il s’agit en fait, en grande majorité, d’arrivistes, qui ont vu dans la politique professionnelle, le syndicalisme à vie, et la presse dite politique, le moyen de monter dans un ascenseur social confortable. Il rest un peu de temps pour remettre tout cela à plat, sans parler de 6eme république. On réforme le statut de l’élu et le cumul des mandats, en 2006, pour avoir une vraie émergence, aux différents scrutins à venir. On définit ce que sont les vraies élites, des hommes et des femmes, qui ont réussi leurs vies, qui ont de vraies expertises, et sont disponibles pour s’investir, pour un temps déterminé. c’est l’ambition que nous avons, avec pour seul objectif, dire la vérité, sans complaisance, proposer un projet réaliste et chiffré, un calendrier d’éxécution et des rapports semestriels d’avancement et des retours ponctuels vers le peuple, pour revalider des orientations ; une équipe ressérée et visible, en prise directe, avec les administrations, pour éviter que le moule technocratique des cabinets ne dévoit les actions ; C’est possible ce ne sera pas facile, il faut prendre les choses dans l’ordre, car juste aprés la présidentielle il y a les législatives, et là un vrai mouvement d’opinion peut constituer une assemblée nationale « Constituante » d’un vrai sursaut, avec des élus qui seront ni UMP ni PS et donc sortis du carcan partisan.


                      • 3p (---.---.102.41) 7 juillet 2006 18:07

                        Le problème avec Sarko, c’est que pour être élu, il est capable de dire tout et son contraire dans la même semaine.

                        Il est capable de trahir son camp : voir 1995

                        Il sera donc capable de trahir ses électeurs sans le moindre problème.

                        Ce mec est très bon, c’est ce qui me fait peur.

                        S’il accède au pouvoir, il prendra sa revanche sur la vie. Sur les humiliations qu’il a dù subir, sur les couleuvres qu’il a dù avaler sans broncher. Tout çà éclatera et nous en prendrons plein la gueule. Les 2 derniers hommes de pouvoir qui répondent à ce schéma ( petit, moche, plein de rancune, coléreux) s’appelaient Napoléon Bonaparte et Hitler.

                        Je m’en fous, j’aurai pris le maquis.

                        Je précise que je suis un gaulliste anti-UMP, que j’ai voté Chirac en 2002, et que j’en pleure encore tous les jours.

                        Allez, votez bien, vous aurez ce que vous aurez voulu, ne venez pas vous plaindre.


                        • (---.---.102.41) 7 juillet 2006 18:25

                          C’est pas vrai hein, Max, tu ne vas pas soutenir Nabot-Léon ? Tu te rappelles ton roman : « un homme de pouvoir » ?. Qu’est-ce qui t’arrives, réveille-toi Max.


                        • Tristan (---.---.245.12) 7 juillet 2006 18:15

                          La gauche plurielle est une exception Française, créée à des fins électoralistes, mais dont l’incohérence est totale. Dans la plupart des démocraties modernes, il y a eu scission entre les socio-démocrates et les anticapitalistes. Les dirigeants socialistes français n’ont pas eu ce courage et ils risquent de le payer en 2007 car les classes populaires, ainsi que certains intellectuels de gauche attachés à la notion de patriotisme, se retrouvent d’avantage dans le Sarkozysme que dans un socialisme attrape-tout incarné par une Ségolène Royal qui déroute de plus en plus une partie de son électorat.


                          • decapactu (---.---.216.106) 7 juillet 2006 19:10

                            Le but de la manoeuvre était de tirer Sarkozy vers le haut.

                            Cela semble plutôt tourner à une sinistre farce : personne de peut croire à la subite reconversion patriotique de l’admirateur de W. Bush, du chantre des bienfaits du néolibéralisme mondial.

                            Max Gallo va perdre tout crédit dans l’affaire. On va conclure qu’il lui suffit d’être « Fier d’être Français », comme un rappeur est fier de marcher en Nike, fut-elle « made in Taiwan ».

                            On attendait qu’il soit non seulement fier de la France, mais que la France puisse également être fier de lui, ce qui implique qu’il soit capable de la défendre. Au lieu de cela, il met sa caution au service d’un ambitieux qui a déjà trahi tout ceux qu’il a pu trahir, qui répète 200 fois le mot FRANCE avec des trémolos dans la voix, pour ensuite rassurer ses amis européistes sur le thème : « moi, j’ai toujours dit OUI à l’Europe ! ».

                            Si Max Gallo avait été sincère dans sa démarche, il aurait obtenu au minimum de Nicolas Sarkozy qu’il revienne sur sa promesse faite à Angela Merkel, de faire ratifier (illégalement) par voie parlementaire le Traité constitutionnel rejeté.

                            Morales de l’histoire :

                            1) cela confirme l’ampleur du cynisme de Sarkozy, capable de prendre la France pour la vendre en prétendant la sauver.

                            2) nous savons maintenant qui est Max Gallo, capable de se rendre complice de cette forfaiture.


                            • Albert (---.---.41.190) 7 juillet 2006 23:51

                              Le patriotisme a ses défauts,il rend sourd et aveugle.Je préfère la patrie européenne voire la citonneté du monde,en d’autres termes l’horizon.

                              Max Gallo se fait vieux,et il est vrai que la vieillesse nous rapproche de la terre,puisqu’il n’ y aura qu’elle pour couvrir nos vieux os. Celà me fait penser aux vieux qui « commencent » à croire en Dieu,quand arrive l’automne de la vie ou au mieux l’hiver.

                              La Patrie ce n’est pas seulement nous ou les anciens,ce n’est pas seulement notre terre,c’est aussi les autres,c’est aussi l’Europe,c’est aussi le monde.Regarder « ses pieds » n’a jamais fait grandir un homme. L’Europe doit être aujourd’hui notre « patrie ».

                              Laissons Max et Sarko à leurs « délires » antiques,ils sont décidemment trop vieux. Nous, nous savons que la source de vie ne peut plus être « le tien »,« le mien », mais « le nôtre ». Vive l’Europe !


                              • Internaute (---.---.213.40) 8 juillet 2006 08:35

                                Max Gallo est un homme de gauche qui regrette ses sentiments de droite. Il est assis entre deux chaises. Comment peut-on être de gauche, c’est à dire défendre l’Internationale Socialiste et l’Egalité planétaire, tout en étant pour la France ? En lisant son bouquin j’ai vite compris comment il réussit le grand écart.

                                Pour lui, être français, signifie défendre l’administration publique française mais ne consiste jamais à défendre le peuple français en tant que tel. Ainsi, il est fier d’être citoyen français, c’est à dire d’avoir une carte d’identité, mais fustige tous ceux qui essayent de trouver un avenir aux français en France (cf la caricature du FN dans son bouquin). Il veut bien de la Maison France mais sans les gens qui l’on faite. Une fois fabriquée elle doit être une maison ouverte à n’importe qui pourvu qu’on n’y fasse pas de graffitis sur les murs.

                                Exercice périlleux s’il en est, voué à l’échec. Sarko aussi suit le même discours - défendons la France, aux armes citoyens, pour une France ouverte et libre d’accès aux citoyens du tiers-monde et à l’internationale mercantiliste. Il confond la géographie, la nation française et la république. Cette trinité ne faisait qu’un jusqu’à l’arrivée de Giscard au pouvoir. On en discute maintenant la vente par appartements.


                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 juillet 2006 08:57

                                  Bonjour Monsieur J.M. Aphatie,

                                  Ceci n’est pas un troll, juste une question à 2 € !

                                  Dimanche si la France gagne dimanche, .. combien de bagnoles de cramées ?

                                  Question subsidiaire ,… et si elle perd , combien ?

                                  Question subsidiaire bis : le nombre de morts pour la demi finale, il a été de 7 ( source ) : http://permanent.nouvelobs.com/sport/20060707.OBS4345.html

                                  Monsieur Jean-Michel Aphatie vous qui avez la plume alerte et talentueuse, ses débordements de violences et de bêtises vont crescendo, pourriez vous SVP nous faire partager votre analyse.

                                  Pour calmer les excités, et autres allumés en tout genre, P@py lui a bien penser à des centres de vacances du coté des îles Kerguelen ( la fraîche, c’est bon pour les nerfs !)

                                  Au plaisir de vous lire

                                  @+ P@py


                                  • www.jean-brice.fr (---.---.30.134) 8 juillet 2006 09:51

                                    Autant je pense que Max GALLO a bien fait d’écrire son livre « FIER D’ETRE FRANCAIS », autant je serai déçu qu’il soutienne le démagogue SARKOZY, représentant du CAC 40 : c’est un gaulliste qui vous parle .


                                    • apocalypse (---.---.201.50) 8 juillet 2006 12:38

                                      vive Sarko, quel bonheur de savoir qu’il sera triomphalement élu Vive la France, la Vrai


                                      • www.jean-brice.fr (---.---.110.123) 11 juillet 2006 10:00

                                        ça, c’est à voir ...


                                      • peggy picot (---.---.188.220) 8 juillet 2006 16:41

                                        Ce ne serait qu’un juste retour des choses dans la mesure où Sarkozy semble avoir bien apprécié le dernier opus de Gallo, « Fier d’être français », au point d’en utiliser les grandes idées, en paraphrasant le livre à tire-larigot, dans son discours de Nîmes du 9 mai 2006... à tel point d’ailleurs que je me suis demandée si le sieur Gallo n’en était pas l’auteur... smiley


                                        • jacquot (---.---.235.232) 8 juillet 2006 20:10

                                          J’ai été convaincu par le discour de Nime. Il est trés cohérant et cible parfaitement les adaptations nécessaires à notre constitution et à la répartition des pouvoirs.

                                          Je ne suis pas étonné que Max Gallo y adhère et je m’en félicite car c’est un homme de bon sens et réfléchi.


                                          • www.jean-brice.fr (---.---.110.123) 11 juillet 2006 09:59

                                            Les discours ne sont pas des actes, surtout lorsqu’ils sont contradictoires ...


                                          • no (---.---.131.254) 9 juillet 2006 17:36

                                            Gallo est un homme de gauche intelligent et ses analyses sont pertinentes, si il apporte son soutient a sarkosy tant mieux...que l’on aime ou pas sarkosy.... les proces que l’on fait a sarkosy tiennent plus de la carricature....

                                            Pour ma part je trouve que sarkosy perd toute credibilité face au chantage d’education sans frontiere et des clandestins en utilisant leurs enfants pour une fois de plus ne pas respecter les lois républicaines.... et y’en a plus que marre ....

                                            Sarkosy a interet a etre ferme face aux clandestins et a education sans frontiere...(immigration sans frontiere)...moi je suis deçu que sarkosy cede aux chantages affectifs en utilisant ces enfants clandestins....

                                            A ce que je sache on accueille des immigres qui parlent pas français alors on a bien le droit d’en expulser meme si il parlent français (parents et enfants) la demagogie d’education sans frontiere n’ a pas de limite...quand des citoyens se rassemblent pour violer les lois c’est une association de malfaiteurs.... y’a rien de citoyen la dedans et de noble la dedans..faut arreter les delires

                                            Quand je vois cela je suis degoute de voir autant de laxisme... si sarkosy recule la dessus et ce montre pas ferme pour denoncer des associations qui incitent a violer les lois ce sera du pain bénit pour le front national....

                                            Les français tirerons des conclusions comme moi... « tu es africains, tu ne peux pas immigrer en france », pas de probleme fait un gosse en france, - met le a l’ecole au frais du contribuable, ton gosse c’est ton cesame qui te permet l’impunite face aux lois française et qui te permettrons d’avoir des papiers pour rester en france.....l’extreme gauche et les tiers mondiste te soutiendrons dans ta victimisation...

                                            La france le pays de l’enfant roi qui permet de violer les lois republicaines et qui permet de mettre des adultes en prison sans preuve (affaire d’outreau)....

                                            C’est pas la coupe du monde et c’est mascarade de facade d’unité nationale qui m’empechera de constater la realité... notamment quand les apres match tourne plus a la guerilla urbaine et ou la securite des citoyens n’est pas guarantie dans de nombreux lieux en france....


                                            • Bulgroz (---.---.20.196) 9 juillet 2006 17:54

                                              Mister No,

                                              Il se passera ce qu’il se passe toujours, on laissera faire, et on sera envahi d’illégaux et sans que toujours on ne nous demande notre avis, on nous dira que nous sommes une société multi culturelle et qu’il faut laisser la place aux autres. Car le blanc Français doit payer pour les guerres coloniales, pour l’esclavage, pour toute l’histoire, pour sa chrétienté, pour ses richesses que nous avons volées...

                                              Et comme l’a dit, lui même Sarkozy dans son dialogue avec Gallo : l’immigration, on ne contrôle plus rien.

                                              Ainsi va la France des bons sentiments.


                                            • Univers (---.---.192.250) 11 juillet 2006 16:29

                                              Message pour No*

                                              J’adore l’humanité qui transpire de vos propos ...

                                              ... et je suis dégouté que vous apparteniez à « notre » humanité. Je crains que vous n’en ayez abandonné les caractéristiques depuis longtemps. Votre langue est celle d’une bête ... qui doit se révèler féroce !


                                            • Univers (---.---.192.250) 11 juillet 2006 16:33

                                              Pour Mister Bouledogue alias Bulgroz

                                              Voir commentaire adressé à Mister No

                                              Pour moi les êtres « humains » sont ceux qui sont capables d’avoir de « bons » sentiments ... pas les aigris de la Vie !


                                            • Emile Red (---.---.192.31) 9 juillet 2006 18:12

                                              Arffff... Pauvre cheval, pauvre Gallo.

                                              Etre de gauche et soutenir celui qui, il y a quelques mois, disait : la France doit se mettre au TRAVAIL.

                                              Celui qui, il y’a peu disait : il faut soutenir la FAMILLE.

                                              Le même qui, aujourd’hui, nous dit qu’il faut retrouver la PATRIE.

                                              Ne serait-ce point du « déjà vu » ?

                                              Pauvre Galo, ne serait-ce point un de trot, pauvre cheval ?

                                              Ou, espoir, peut-être que c’est Max et l’effet railleur ....


                                              • jen Bwen Youssen (---.---.26.203) 10 juillet 2006 09:24

                                                Un lèche-cul de plus pour Sarko le démago !


                                                • Gourouni (---.---.38.140) 10 juillet 2006 12:18

                                                  Au lieu d’élire des « monarques-présidents de la république », pourquoi ne pas recourir à la monarchie parlementaire ?

                                                  - Le monarque, comme chacun d’entre nous, a le souci de l’heritage laissé a son successeur et à son peuple. Il incarne la Nation.
                                                  - Le monarque est légitime (cf elections 2002).
                                                  - Le monarque est forcement au dessus des partis (cf Le général De Gaulle, unique en république), de la gauche et de la droite.
                                                  - Le monarque peut etre jeune.
                                                  - Le monarque, lors d’un projet ( architecture, service public...) ne pense pas budget et lobbying , il pense interet pour la france et pour son peuple et ne pense pas à sa réelection.

                                                  Qu’en pensez vous ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès