Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > McCain, autre fanfaron

McCain, autre fanfaron

Dans cette campagne électorale qui s’étire en mal, avec la dernière déclaration de l’ineffable colistière-boulet qui voudrait être "élue par Dieu", et de chaque adversaire qui rivalise de bassesses, une des dernières attaques de McCain semble être passée inaperçue. Elle concerne ses capacités supposées à régir en cas d’événement grave, histoire de faire passer Obama pour un jeunot ne sachant pas prendre de responsabilités. Dans un discours récent à Harrisburg, le candidat républicain s’est enflammé à évoquer la crise de Cuba, en agitant le spectre d’une guerre nucléaire (ben tiens !) et en parlant surtout sa participation directe à l’événement, et en affirmant avoir été sur le point lui-même d’aller bombarder l’île de Fidel Castro : "J’étais assis dans le cockpit sur la piste de décollage du (porte-avions) USS Enterprise au large de Cuba. J’avais une cible". Personne n’a relevé, tout le monde l’a cru sur parole. McCain, sanglé dans son avion, aurait attendu l’ordre de Kennedy d’attaquer. Comme ça date d’un peu moins de cinquante ans, tout le monde s’est dit que c’était plausible et crédible. Les Etats-Unis avaient effectivement projeté de bombarder Cuba au cas où. C’est vrai. Ce que McCain a tout simplement oublié de dire, c’était avec quel avion... certainement pas celui le sien. McCain, à l’époque, ne sait piloter ni un Crusader ni un Skyhawk, les deux jets offensifs embarqués sur l’Enterprise (avec l’élégant Vigilante, devenu par la force des choses avion de reconnaissance non armé). Notre vieux fanfaron aurait donc menti ?

Revenons tout d’abord sur le pilote McCain et ses états de service dans la Navy (et non l’Air Force). Devenu certes un héros, on va voir comment un peu plus loin, mais pas nécessairement un brillant pilote : le 12 mars 1960, il avait déjà mis en bouillie son AD-6 Skyraider, l’appareil pour lequel il avait été formé à la base, dans la baie de Corpus Christi après avoir raté son atterrissage : selon lui, son moteur "avait lâché". "The engine quit while I was practicing landings", avait-il écrit sur son compte-rendu de l’incident. "But an investigation board at the Naval Aviation Safety Center found no evidence of engine failure", note méchamment le Los Angeles Times. Selon les enquêteurs, McCain avait tourné trop bas en sous-évaluant sa puissance moteur et était tombé faute de portance sur les ailes, le coup classique de l’abattée en virage : une vraie faute de débutant. En décembre 1961, toujours à bord de son Skyraider, à bord du porte-avions Intrepid, parti faire le clown au-dessus de l’Espagne, il s’est retrouvé à couper des lignes téléphoniques à voler encore une fois trop bas. Il avait ramené à bord trois bons mètres de câbles derrière son appareil en se faisant sévèrement sermonner par le "pacha" du porte-avions. Ce jour-là, on lui fait remarquer qu’il a eu de la chance de ne pas embarquer avec la ferme sur laquelle était fixé le poteau télégraphique "I said, ’You’re lucky to be alive." McCain said, ’You bet your ass I am", Sherwood said. "He almost bought the farm", précise le dénommé Clark Sherwood qui était à bord pour constater les dégâts.

Sa conversion au jet en 1965 n’a guère été plus brillante : il a d’abord commencé par crasher en Virginie, un T-2 Buckeye de la VT-7, le 28 novembre de l’année, un avion d’entraînement, réputé comme étant… incrashable ou presque (sauf cas particulier !) par tous les pilotes, avec son aile droite, et sa vitesse limitée et sa très grande facilité de et stabilité de vol. La version qu’il pilotait était certes la première, une monomoteur (voici le second), mais l’explication de la panne de réacteur qui a précédé son crash a elle aussi été discutée : l’avion n’en avait pas eu semble-t-il ("no flameout"), et McCain semblait ce jour-là avoir "emprunté" cet appareil tout simplement pour aller voir le match de foot interarmes annuel..., en prime, en ratant son atterrissage d’urgence, il s’était éjecté… trop bas, sans avoir de combinaison adéquate ni même s’être correctement sanglé... Bref, le casse-cou inconscient intégral ! McCain à bord d’un avion, c’était bien une tête brûlée. L’avion venait juste d’être révisé à neuf et même repeint : "McCain came to the flight line that day, carrying his dress whites, and said, ’Give me a pretty plane’ ", Morrison said. "Nobody had ever asked me for a pretty plane before. I gave him this one because it was freshly painted. The next time I saw him, I said, ’Don’t ever ask me for a pretty plane again.’ I think he laughed."

Puis est survenu chez lui l’épisode dantesque de l’explosion du 29 juillet 1967, l’une des pires catastrophes survenues à bord d’un porte-avions. Pas sa faute, celle-là, il faut bien le reconnaître. Ce jour-là, sur le Forrestal, une roquette Zuni (un engin archaïque non guidé lancé par lots ou individuellement), tiré accidentellement d’un avion atteignit l’avion voisin de celui de McCain, un Skyhawk. L’événement dramatique a été entièrement filmé par les caméras d’appontage et les dégâts montrés après également. La réaction en chaîne - explosion des bombes chargées et de l’essence embarquée - entraîna la mort de 134 personnes et a détruit 20 avions, McCain ayant ce jour-là une chance incroyable en sautant de son cockpit sur le nez de son jet et en bondissant ensuite sur le pont au milieu des flammes pour s’en sortir avec quelques égratignures. A voir les images, on se dit qu’on aurait pu ne jamais l’avoir comme candidat présidentiel, ou alors comme clone d’un héros des Marvel Comics.

Trois mois plus tard, le 26 octobre 1967, lors de sa 23e mission de guerre, une attaque sur Hanoï effectuée… trop bas, à 3 000 pieds au lieu des 4 000 conseillés, son Skyhawk est atteint par un missile SAM SA-II, sur l’aile droite, alors qu’il s’apprêtait à balancer ses bombes. McCain s’éjecte aussitôt, et tombe pile dans le lac Truc Bach près de Hanoï, jambe et bras cassé. Repêché par les Viet-Congs, il reçoit un coup de fusil à l’épaule et une baïonnette au pied gauche (c’est pour ça qu’il ne peut plus lever les bras !). Emprisonné plus de cinq ans, il en ressort littéralement couvert de médailles : une Silver Star, une Legion of Merit for Valor, une Distinguished Flying Cross, trois Bronze Stars, deux Commendation Medals et deux Purple Hearts et une douzaine d’autres... pour au total un peu moins de 20 heures de vol passées au-dessus du Viet-Nam (plus la Prisoner of War (POW) Medal bien entendu) font remarquer certains. Ce que d’autres ayant passé 7 000 heures au combat, à terre et n’en ayant eu aucune lui feront remarquer. McCain est surtout le fils de l’amiral (fils lui-même d’amiral !) en charge à l’époque des opérations, ce que les Viet-Congs ont vite compris dès sa capture. Eux ne savent pas nécessairement qu’à son examen de pilote il a terminé 894e sur 899 (ce qui expliquerait en grande partie ses "exploits" aériens). Aujourd’hui, notre candidat casse-cou serait même devenu l’idole de son geôlier (on ne sait combien a touché l’ex-geôlier pour d’aussi touchants aveux) ! Selon le Los Angeles Times, la carrière aéronautique de McCain a donc surtout été marquée par ses erreurs et ses bévues lamentables. C’était avant tout un fort mauvais pilote. "This examination of his record revealed a pilot who early in his career was cocky, occasionally cavalier and prone to testing limits". MCCain, de retour aux Etats-Unis, crashera encore un cinquième appareil, paraît-il, malgré son interdiction de vol. "One possible reason : After McCain had returned from Vietnam as a war hero and was physically rehabilitated, he was urged by his medical caretakers and military colleagues never to fly again. But McCain insisted on going up. As Carl Bernstein reported in Vanity Fair, he piloted an ultra-light, single propeller plane — and crashed another time. His fifth loss of a plane has vanished from public records, but should be a subject of discussion in his Navy file. It wouldn’t be surprising if his naval superiors worried that McCain was just too defiant, too reckless and too crash prone". Remarquez, ça ne peut pas être pire que les états de service de Georges W. Bush, porté régulièrement absent de son "Champagne Squadron", des Gardes nationaux, à savoir ceux qui n’allaient pas au Vietnam car tous fils à papa exemptés de combats. Ses qualités de vol sur F-102 n’en parlons pas, il peine à faire décoller le Cessna de ses amis milliardaires texans  ! Donnie Evans s’en souvient parfaitement : "the guy didn’t even know how to start the thing", Evans reportedly said. "That was a bad omen. Finally we get it started and roll down the runway, and he tries to take it straight up like a jet ! We go into a stall, buzzcrs are going off. I say, ’Give it some gas !’ We finally get it airborne, and he decides he better turn around and go back. I can tell he’s nervous, but he says, ’Okay, Evvie, got it under control.’ We come down and he lands half on the runway and half on the grass. And then he pats my leg and says don’t worry, and he takes it up again. This time he’s so scared he says, ’Hey, let’s fly around Midland.’ He had to get his confidence up. Somehow we got back safely. He’s never flown again".

La crise de Cuba démarre avec un autre pilote que McCain ou W. Bush : le major Anderson, pilote d’avion espion U-2, qui survole San Cristobal à Cuba... et ramène le 14 octobre, des clichés inquiétants montrant que les Russes construisent là-bas de quoi accueillir des missiles longue portée nucléaires. C’est de la provocation pure et simple et l’escalade ultime de la longue montée en force de la guerre froide démarrée quinze ans plus tôt. En réponse, du 9 octobre au 6 décembre, Kennedy envoie le tout premier porte-avions nucléaire des Etats-Unis (et le plus grand jamais construit, doté de 8 turbines nucléaires !) au large de Cuba. L’engin est neuf, il est entré en service le 25 novembre 1961 seulement. A bord, des Vigilantes de reconnaissance, des Skyhawks et des Crusaders de la VF-33 d’attaque (et un de reconnaissance comme l’a piloté John Glenn), un E1C-Tracker (avion radar) et des Skyhawks, de la VAW-33 NightHawks (des AD-50) et de la VA-65 Tigers de McCain, des AD-6. Le célèbre Phantom II, qui est entré en service il y a à peine un mois n’est pas encore sur son pont. A son arrivée, les Skyraiders disparaîtront de ce fameux pont.

Le 29 octobre, les Etats-Unis perdront un U2 : celui, justement, du major "sacrifié" Rudolf Anderson, abattu par les Cubains (et leurs alliés soviétiques présents, dont Leondi Garbuz) : on n’en saura rien, il faudra attendre plus de vingt ans pour l’apprendre. Et découvrir qu’Anderson avait volé 82 fois au-dessus du pays  ! Les Russes avaient déployé en effet à Cuba des missiles SAM SA-2, qui étaient déjà fort redoutés. Gary Powers, abattu en URSS à bord de son U2 en savait quelque chose. Dans un rapport précis du 4 octobre 62, Robert Mac Namara prévoyait effectivement d’attaquer Cuba... en commençant par les sites de SA-2, trop dangereux. Avec pour ces attaques, une vague de Skyhawks, mais pas de Skyraiders, jugés bien trop lents par Robert Mac Namara lui-même : "The Navy plans to attack SA-2 targets at low level using 4 divisions of A-4D’s (4 aircraft per division) armed with 250 pds, 500 pds,, and 2000 pds, low drag bombs and napalm. All crews are proficient in the delivery techniques planned. Similarly, the Air Force plans primary use of napalm and 20 mm cannon delivered at low level, and crews are proficient. Both have made detailed target studies ; target folders are in the hands of crews ; and crews are familiar with their assigned targets. As new missile sites are located, they are picked up in the target and attack plans within a few hours of receipt of photographs". Dans un autre document sur le "plan d’attaque aérien de Cuba…" même topo : une attaque certes, mais rapide, à l’aide des jets disponibles et non avec les tortillards à hélices, même si du napalm devrait être emporté… par les Skyhawks, sur lesquels McCain ne sera certifié que trois ans après... Dans un rapport secret de la CIA déclassifié, idem : les batteries de missiles sont jugées bien trop dangereuses pour les Skyraiders. Un McCain qui est donc peut être allé un peu loin en affirmant de façon péremptoire qu’il avait reçu des plans pour une action éclair avec un appareil capable de 520 km/h maxi (à vide), dans un endroit infesté de missiles ! Au Vietnam, on ne déploiera jamais les Skyraiders (surnommé "le Spad" ou "Able Dog") autrement qu’en soutien terrestre ("Sandy"), et dans des zones éloignées de toute batteries de missiles SAM. Les trains étant ses cibles favorites, comme pour le P-47 Thunderbolt. La belle histoire d’oncle McCain est donc bien un racontar prétentieux. Un de plus.

Un Skyraider certes camion à bombes et roquettes, à qui on fera tout larguer, même les pires facéties d’artificier. Mais pas un Skyraider à envoyer sur Cuba. On avait déjà un pilote fanfaron, mauvais militaire au discours guerrier à la Maison-Blanche, espérons qu’un deuxième, qui a lui au moins combattu au Vietnam, ne va pas hériter des clés dans les jours à venir...


Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (96 votes)




Réagissez à l'article

413 réactions à cet article    


  • Mr Mimose Mr Mimose 24 octobre 2008 12:41

    Hahaha ça me rappelle une histoire, j’ai connu une histoire semblable lorsque j’étais militaire, à sarajevo une tete brulée de mon régiment (après avoir bu plus que de raison ) s’amusait à courir face au position serbes en les insultants ou en pissant face à eux. Il à été bléssé deux fois à sarajevo, et il à recolté tout un tas de médailles ! Comme quoi y’a un bon dieu pour les alcoolos !


    • Atavus 24 octobre 2008 13:08

      Pourquoi vivre d’amour et d’eau fraiche quand il est possible de vivre de sexe et d’alcool



    • Céphale Céphale 24 octobre 2008 12:51

      @ Morice

      Que McCain soit un pilote médiocre, ce n’est pas très important. Ce qui est grave c’est qu’il est médiocre en tout.

      Merci tout de même pour ces informations bien documentées. Et merde pour tous les trolls qui vous assaillent bêtement.


      • stephanemot stephanemot 25 octobre 2008 03:54

        Dans l’histoire, ce qui m’a le plus frappe en ecoutant McCain, c’est qu’il utilisait cet exemple pour dire qu’il avait ete teste dans la situation extreme par excellence pour un President, a la difference d’Obama.

        Mais l’argument ne tient pas la route : le President teste dans l’histoire c’est JFK. McCain n’etait qu’un grouillot attendant les ordres d’en haut, pas le decision maker.

        Obama et McCain ont subi le test du feu sur la premiere vague du krach boursier, et on a vu qui avait l’attitude de meneur et qui avait l’attitude de suiveur.

        McCain aura meme besoin d’une aide exterieure pour son October Surprise.


      • morice morice 25 octobre 2008 08:31

         Mais l’argument ne tient pas la route : le President teste dans l’histoire c’est JFK. McCain n’etait qu’un grouillot attendant les ordres d’en haut, pas le decision .

        excellent !!!


      • morice morice 24 octobre 2008 12:57

         Que vient faire le dénommé Maugis ici ? Mystère : quand d’aucun, ici, arrêterons leurs FIXATIONS, on n’y arrivera peut être... j’en doute.


        • morice morice 24 octobre 2008 13:01

           Comme quoi y’a un bon dieu pour les alcoolos !

          et Mccain boit moins que Bush même si sa femme a hérité des caisses.. Elle distribue la Budweiser... 


        • morice morice 24 octobre 2008 13:04

           par Atavus (IP:xxx.x8.2.28) le 24 octobre 2008 à 12H58 

           
          Très joli l’avion !!! 

          merci, c’est TROP gentil. C’est bien le modèle utilisé par McCain, mais c’est pas lui dedans, pour tout vous dire ; Merci pour vos "encouragements" : venant de vous, je ne peux y voir qu’un compliment : "nul a chier" s’applique aussi bien à l’émetteur du message.

          • Michel Maugis Michel Maugis 24 octobre 2008 16:19

            @ Morice

            évidemment que vous êtes castriste, communiste, antisémite et bien pire encore (si ça existe).


            C´est mal de bombarder un pays, vous le savez très bien. vous êtes donc un pervert de faire croire que les USA bombardait un pays ordinaire.

            Vous aurriez dû dire "Infame dictature communiste castriste et sanglante" et non Cuba.

            Et lá vous seriez devenu un bon démocrate, bien de chez nous

            Michel Maugis


            • ouallonsnous 24 octobre 2008 17:15

              Elles rejoindront les censeurs siono-israéliens, à l’ouvrage dans tous les médias français, chargés de camoufler les monstruosités commises en Palestine à l’égard des populations civiles, ainsi que de construire la légende d’un état israélien légitime et exemplaire, composé d’élus divins qui sauveront le monde.

              Pauvre humanité que celle qui laisse perdurer de telles falsifications de la réalité !!!


            • armand armand 25 octobre 2008 23:50

              Pour le moment, la plus grosse monstruosité, ouallonsnous, c’est ton sens de l’exagération qui confine à la stupidité...la mauvaise foi... ou simplement l’anti-judaïsme poussé jusqu’au dernie degré. J’opterais plutôt pour la dernière option.

              Car si la répression parfois lourde en Palestine pour toi est plus monstrueuse que les centaines de milliers d’arabes , d’afghans et de pakistanais massacrés par leurs frères islamistes à travers le monde, soit t’s un crétin, soit t’es de mauvaise foi.


            • armand armand 26 octobre 2008 00:01

              En résumé, être pilote de chasse qui a été au feu ne donne pas nécessairement la mesure de ses capacités de commandement. Grande trouvaille ! C’est même le général Wesley Clarke qui l’a dit...
              Je passe sur la connaissance fort imparfaite qu’a morice du métier de îlote qui, en d’autres temps, s’accompagnait forcément de beaucoup de casse de matériel.
              J’ajouterais que si on n’est pas tête brûlée (surtout à l’époque) on ne se lançait pas dans cet type de carrière.

              Mais surtout, survivre comme prisonnier de guerre en refusant une libération anticipée mérite respect. Bien entendu, compte tenu du persiflage incessant dont certains posteurs et rédacteurs entourent la moindre évocation du métier des armes, je ne suis pas surpris de la teneur de cet article.

              Dis, morice, t’es-tu jamais trouvé dans une situation où tu as vu la mort d’en face ? Où tu ne savais pas si dans les minutes, heures, jours qui venaient tu allais y passer ? Et non par les aléas habituels de la vie mais du fait d’un ennemi, muni d’une arme ? Alors un peu d’humilité.

              Par contre, j’ai bien plus confiance dans le calme et la rigueur d’un homme comme Obama, à la tête d’une superpuissance, que dans le tempérament bouillonnant et coléreux de McCain. Et je ne parle même pas des idées.


            • morice morice 26 octobre 2008 00:02

               Car si la répression parfois lourde en Palestine pour toi est plus monstrueuse que les centaines de milliers d’arabes , d’afghans et de pakistanais massacrés par leurs frères islamistes à travers le monde, soit t’s un crétin, soit t’es de mauvaise foi.

              armand : exact, mais ne minimisons pas non pour autant plus les palestiniens. Pour l’instant cessons si vous le voulez bien ces chiffrages qui ne conduisent à rien : combien de morts par erreur au Pakistan ? Combien par attentats ??? Revenons en à un problème crucial : Lipni va échouer ce week-end à former un gouvernement, la faute aux extrémistes religieux qui lui préfèrent Benjamin : ce dernier va se pointer et être élu. ET ça, c’est l’assurance d’un désastre pour Israel.. et pour les palestiniens : c’est la frange neo-con qui va diriger le pays. C’est inéluctable, et à partir de là je ne donne plus aucune chance de paix dans la région : l’Iran va y avoir droit, avec les complications mondiales que ça va provoquer. 


            • morice morice 26 octobre 2008 00:19

               par armand (IP:xxx.x5.61.78) le 26 octobre 2008 à 00H01 

               
              En résumé, être pilote de chasse qui a été au feu ne donne pas nécessairement la mesure de ses capacités de commandement. Grande trouvaille ! C’est même le général Wesley Clarke qui l’a dit... 
              Je passe sur la connaissance fort imparfaite qu’a morice du métier de îlote qui, en d’autres temps, s’accompagnait forcément de beaucoup de casse de matériel. 
              J’ajouterais que si on n’est pas tête brûlée (surtout à l’époque) on ne se lançait pas dans cet type de carrière. 


              Vous rigolez ??? tout avion a toujours été comptabilisé, par toutes les armées du monde !!! vous avez raté son classement, ce n’est pas possible ! je ne parle pas de chevaux de bois : je parle d’une virée en goguette qui se termine mal !!! 

              PS : Armstrong l’homme de la Lune est rentré de mission avec un poteau télégraphique Coréen fiché dans son aile droite de Panher. Lui, il a l’héroisme beaucoup plus discret et c’est un très grand homme (et un sacré pilote !).


              Mais surtout, survivre comme prisonnier de guerre en refusant une libération anticipée mérite respect. Bien entendu, compte tenu du persiflage incessant dont certains posteurs et rédacteurs entourent la moindre évocation du métier des armes, je ne suis pas surpris de la teneur de cet article. 

              vous oubliez une chose : cette libération a aussi été négociée car les Viets savaient très bien qui il était...
              . e ont négocié fort longtemps... exprès.

              Dis, morice, t’es-tu jamais trouvé dans une situation où tu as vu la mort d’en face ? Où tu ne savais pas si dans les minutes, heures, jours qui venaient tu allais y passer ? Et non par les aléas habituels de la vie mais du fait d’un ennemi, muni d’une arme ? Alors un peu d’humilité. 


              qu’en savez vous ? vous savez, il n’y a pas qu’a l’armée qu’on rencontre des armes .... vous devriez venir à Tourcoing plus souvent.... un peu d’humilité de votre part donc. Et le coup de t’as pas connu tu peux pas en parler essayez ailleurs, svp, j’ai déjà assez donné là.

              Par contre, j’ai bien plus confiance dans le calme et la rigueur d’un homme comme Obama, à la tête d’une superpuissance, que dans le tempérament bouillonnant et coléreux de McCain. Et je ne parle même pas des idées. 

              Là vous vous trompez : l’homme s’est beaucoup policé. McCain restera la bête à part du parti républicain, the Maverick.

              PS : votre icone précédente vous trouvait plus posé. Les propos pareils.

            • morice morice 26 octobre 2008 00:31

               par italiasempre (IP:xxx.x1.110.202) le 25 octobre 2008 à 23H50 

               
              Salut Morice, 

              Revenons a l’essentiel 
              je trouve ton article assez agreable a la lecture mais je ne comprends pas tres bien ou tu veux en venir. 
              Mc Cain est visiblement un exécrable pilote... et ? 

              et hop une autre bouchée à l’émeri : l’article n’est pas sur ses exploits de pilote..Mais sur le fait qu’il n’a piloté un jet qu’à partir de 1965. Ça me semble clair : y’a toutes les dates.

              Avant, il ne vole que sur Skyraider (quand il ne le crash pas). La photo est PARLANTE : c’est un avion à HELICE.

              En 1962, Mac Namara envisage de bombarder Cuba si les russes ne retirent pas leur fusées.C’est aussi dans l’article. Dans un rapport, il préconise l’usage SEUL des jets pour cela... c’est dit noir sur blanc, je me suis fait chier à vous retrouver le pdf qui le PROUVE..

              A partir de là, McCain dit : en 1962 j’étais dans mon avion attendant les ordres pour aller bombarder cuba.

              N’importe quel être normalement constitué trouve la suite tout seul, sauf...vous.

              Ça fait la troisième fois que vous me faites le coup de ne rien piger à ce qu’on écrit et ce que tout le monde à compris : mieux, c’est même dans le TITRE. Que dois-je en conclure à votre propos ? Que vous avez une facette blonde prononcée ou que vous admirez tant Palin que vous raisonnez aussi bien qu’elle ???

              On répète donc : hélice, jet, Cuba, bombardement, prétentieux, etc....

            • morice morice 26 octobre 2008 00:34

               par italiasempre (IP:xxx.x1.110.202) le 26 octobre 2008 à 00H29 

               
              Mimi 

              Existe-t-il une danse plus aboutie que celle-là ?


              celle-ci ....

            • armand armand 26 octobre 2008 00:46

              morice :
              L’avatar précédent datait de 1881... alors autant dévoiler son vrai visage. Il paraît que c’est la mode désormais sur ce site.

              Je maintiens : les ’vrais’ pilotes que j’ai connus - et certains qui se sont manifestés ici - attestent du grand nombre de ’tetes brûlées’ dans cette arme. Certains sont plus ou moins excités, endommagent plus ou moins de matériel. Et encore une fois, nous parlons d’il y a pratiquement un demi-siècle.
              On ne se risque pas face à des missiles et des canons antiaériens si on n’a pas une bonne dose d’inconscience... ou de bravoure. Je n’ai jamais craint un ’boulot’ de fantassin... mais je n’ai jamais voulu me risquer dans un blindé, encore moins dans un avion. Et de mon temps il n’y avait plus de guerre, à proprement parler.

              Je sais bien qu’on peut avoir de méchantes surprises à Tourcoing. Quand j’ai démarré ma carrière comme enseignant, mes premières heures se déroulaient à Roubaix. Il était parfois nécessaire de défendre le bâtiment, de virer des importuns alcoolisés, d’escorter les étudiantes au tramway ou à la gare. Ma formation initiale me donnait un avantage sur mes collègues.
              Et on n’est pas obligé d’avoir été au feu pour porter jugement sur un fait militaire. Mais un peu de respect s’impose, et si je suis le premier à critque le programme de McCain (apparemment vous avez mal lu ma dernière phrase - allez, comme pour les marchés financiers, ne confondez pas vitesse et précipitation !), je respecte le bonhomme.


            • morice morice 24 octobre 2008 13:17

               
              PS : Michel Maugis = Morice 

              C’ est la même personne. Evident !


              C’est évident. D’ailleurs il va venir le dire lui-même, je pense...


              • morice morice 24 octobre 2008 13:19

                 par Pascal Silauret (IP:xxx.x22.33.216) le 24 octobre 2008 à 13H16 

                 
                Les Brigades djihadistes sur Internet : 

                ça vient faire quoi ici ? ils ont des avions et vont aussi bombarder Cuba ??


              • Dr. Larsen Mr Hyde 24 octobre 2008 13:21

                Ne faites pas semblant de ne pas comprendre Morice...


              • Super resistant de l’islam 24 octobre 2008 16:10

                @ gilles

                Je sais pas ce que c’est un hardis.

                Hardis comme dans lorel et hardis ? Ou voulais tu ecrire radis ? 
                A moins que ca soit un article sur le HARDIScount ? smiley


              • Gilles Gilles 24 octobre 2008 16:27

                Seb

                En fait se sont les Haredis, des juifs orthodoxes, un peu le pendant juif des talibans, et qui essaitent d’adapter la torah au monde moderne de manière croustillante

                Donc comme il s’agit de juifs, je suppose que ça va encore être un article qui va dégénéré. D’où mon doute qu’il soit publié, même s’il est intéressant



              • Super resistant de l’islam 24 octobre 2008 16:37

                Ah... je savais pas.

                En meme temps on voit rarement un integriste juif faire peter une bombe devant une ecole ou couper une tete.

                Mais je ferai attention desormais aux hardis... smiley


              • Traroth Traroth 24 octobre 2008 18:29

                Non, ils balancent des bombes sur les enfants palestiniens depuis des avions. On appelle ça de "l’antiterrorisme". Comme dirait Chomsky : terrorisme, antiterrorisme, où est la différence ?


              • armand armand 25 octobre 2008 23:46

                Marrant, Traroth, tu dis une grosse connerie (et un mensonge par-dessus le marché) et tu te fais applaudir... La vie est belle, n’est-ce pas ? Mais on avait déjà remarqué ici que l’anisémitisme était fédérateur !


              • Traroth Traroth 26 octobre 2008 19:42

                Franchement, les massacres de Palestiniens par l’armée israélienne sont de notoriété publique. J’observe que vous entretenez savamment la confusion entre juif et israélien, puisque vous appellez ça de l’antisémitisme. Il y a pourtant des Juifs pour dénoncer cette situation, et ils ont tout mon respect.


                • ouallonsnous 24 octobre 2008 17:31

                  Dommage, ca donnerait un prétexte, un vrai, aux Usraéliens pour taper sur l’Iran !!


                  • CANAAN 24 octobre 2008 13:43

                     Elle concerne ses capacités supposées à régir en cas d’événement grave, histoire de faire passer Obama pour un jeunot ne sachant pas prendre de responsabilités...

                    Ca me fait penser à SEGOLENE...imaginons un instant le monde en crise et segolene à la tête de la FRANCE à la place de SARKOZY...ça fait peur, non ???
                    Je ne m’inquiète pas trop pour OBAMA...on va le coacher !!!


                    • ouallonsnous 24 octobre 2008 17:39

                      Ce qui fait peur, c’est que ce soit "le nabot" et ses compéres, de ce qu’il nomment l’Eurogroupe, qui sont aux commandes, surtout qu’eux ils sont coachés, devinez par qui ?


                    • antitall antitall 24 octobre 2008 13:51

                      Bel article Morice !Mac Cain un mauvais pilote ? ça ne m’étonne pas ! lui qui veut bomber tout le monde ,donnons lui un B52 gavé de bombes,et il sera capable de raser le pentagone ,la maison blanche et Wallstreet..... smiley avant de finir dans l’empire state building,un vrai "false-flag" !!!
                       les moinsseurs, censureurs,signaleurs d’abus et autres trolls malfaisants,amusez-vous !!!.....la fin des temps a commencé smiley....


                      • Super resistant de l’islam 24 octobre 2008 14:37

                        et quel est le rapport entre ses prouesses de pilote et l’election ?

                        Est ce qu’il faut empecher segolene de se presenter parce qu’elle conduit comme un pied ?

                        Ca serait pas de la discrimination, ca par hasard ?

                        Je pensais que l’equipe de morice etait contre les discriminations .... oh


                      • Godwin Godwin 24 octobre 2008 14:50

                        "la fin des temps a commencé"

                        Je te le garde au frais pour plus tard celui là. On en reparle dans 1 an.


                      • Traroth Traroth 24 octobre 2008 18:39

                        Seb59 : Je demanderais plutot : est-ce que Dati doit démissionner parce qu’elle a menti sur ses diplômes (la réponse est oui) ? C’est plus en relation.


                      • Super resistant de l’islam 27 octobre 2008 16:57

                        Si elle a menti sur ces diplomes pour acceder à l’etat , alors oui il faut sanctionner.

                        Mais de nombreux hommes politiques doivent etre dans le meme cas, le mensonge etant courant dans ce milieu.

                        C’est comme ceux qui disent soutenir les travailleurs et qui ont plusieurs propriétées et un gros compte en banque...


                      • CAMBRONNE CAMBRONNE 24 octobre 2008 14:06

                        SALUT MORICE

                        Alors selon vous cela va aller mieux aux states une fois débarassés des républicains et de Mac Cain ?

                        Les Démocrates US n’ont rien à voir avec vous et vos amis mon pauvre Morice . ils sont plutôt plus à droite que l’UMP .

                        Donc il est inutile de charger la mule avec Mac Cain et sa vice présidente . Vous en faites d’ailleurs tous beaucoup trop pour que soit innocent .

                        Vous faites de mac Cain un héros bidon ! OK ! qu’avez vous fait pour votre pays Monsieur super résistant .

                        Moi j’aime bien Mac Cain même si je pense qu’il n’est pas à la hauteur des enjeux actuels .

                        OBAMA ! vous allez vite voir que c’est un prédicateur américain classique, écoutez le parler ! il prêche . Ce qui compte ce sont les équipes aux US . Souhaitons donc pour le monde qu’ils sachent l’un ou l’autre bien s’entourer .

                        Vive les US quand même

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès