Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Médaille de bonze pour bouddhiste boudé

Médaille de bonze pour bouddhiste boudé

Alors que le dictateur libyen avait été reçu avec excès d’honneurs par l’Elysée, le Dalaï-Lama, prix Nobel de la paix, ne sera pas reçu par le chef de l’Etat et n’aura droit qu’à une visite en catimini au palais Bourbon le 13 août. A cette occasion, la presse sera censurée, la Chine en ayant décidé ainsi. Des voix s’élèvent pour protester, dont celle du député UMP Lionnel Luca qui avait également fait entendre sa voix lors de la visite de Khadafi tandis que la ministre des Droits de l’homme avait été sommée de se taire par Sarkozy.

"Je trouve inadmissible que l’on reçoive Kadhafi au palais Bourbon, protestait Lionnel Luca (député UMP des Alpes-Maritimes). J’aurais trouvé plus normal de l’entendre dans le cadre de la commission d’enquête sur les conditions de libération des infirmières bulgares." Au passage, il félicita Rama Yade pour ses propos fracassants qui avait valu à la ministre une injonction de se taire de la part du chef de l’Elysée, de se taire définitivement, puisque, depuis, elle n’existe plus politiquement.

Aujourd’hui, le même Lionnel Lucas donne de la voix pour s’insurger contre la manière de recevoir le Dalaï-Lama : "Nous devons le recevoir à huis clos, dans le bureau d’un sénateur. C’est une honte  !", a déclaré le député Lionnel Luca. Soulignant que le Dalaï-Lama est prix Nobel de la paix, il a relevé que "ce n’est pas le cas des dirigeants chinois. Eux, c’est plutôt le prix Nobel de la dictature. Elle me fatigue, l’ambassade de Chine".

Lionnel Lucas est président du groupe d’études sur le Tibet à l’Assemblée nationale. Son homologue du Sénat, Louis de Broissia (également UMP), déplore aussi cette décision et précise que ce choix de rencontre en huis clos a été imposé par le président du Sénat Christian Poncelet "craignait de fâcher la Chine" avec une réception officielle. "En outre, Christian Poncelet a souhaité que les journalistes ne soient pas là. Heureusement, il ne peut pas interdire aux parlementaires d’accéder au Sénat !", dit-il, ironique, dans un entretien au journal La Croix à paraître mardi.

La décision d’interdire la presse n’a pas été prise de façon libre et démocratique. Elle a été imposée par l’ambassade chinoise qui, rappelons-le, avait menacé la France de graves représailles si le chef de l’Etat croisait le leader tibétain. La décision d’écarter tout journaliste passe mal auprès de Reporters sans frontières (RSF) qui appelle le président du Sénat à revenir sur sa décision. "Le président du Sénat tente une nouvelle fois de faire plaisir aux autorités de Pékin en refusant à la presse de couvrir une rencontre entre des élus français et le Dalaï-Lama. Invoquant une visite strictement privée à laquelle le Sénat ne veut absolument pas être liée, Christian Poncelet tente d’empêcher la presse de se faire l’écho d’un événement qui revêt une grande importance pour la communauté tibétaine", a affirmé l’organisation. Les journalistes étrangers sont aussi choqués par le procédé. Ainsi, le journal Le Soir de Bruxelles regrette que Paris ait cédé à la pression chinoise.

Ainsi, après avoir cédé à la menace de représailles de l’ambassadeur chinois, la France s’incline encore en muselant la presse à sa demande. Le Dalaï-Lama sera donc reçu avec les honneurs les plus simples, à peine dignes d’un bonze. Pourtant, au cours des douze derniers mois, il a été reçu officiellement par le président Bush, par Angela Merkel et par le Premier ministre britannique, Gordon Brown.


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 13 août 2008 13:28

    Le Dalaï-Lama en fait trop et profite du culte douteux dont il est l’objet
    Cette starisation m’indiffère...pour utiliser un euphémisme

    S’il était un peu zen , il saurait se faire discret...
    Il n’a pas lu ses classiques .Tchouang-Tseu , par exemple...


    • La Taverne des Poètes 13 août 2008 13:39

      Tchouang-Tseu c’est le taoïsme donc c’est chinois. Et le Zen, c’est pas le bouddhisme traditionnel tibétin.
      Sinon je trouve le Dalaï lama particulièrement serein face au mépris que la France lui oppose. C’est pas grave dit-il. Ma visite est surout spirituelle, etc. Et pourtant Sarkozy lui en fait voir.

      Les grands chefs d’Etat l’ont reçu avec les honneurs. Sarkozy préfère, lui, dérouler le tapis rouge aux dictateurs sanguinaires plutôt qu’au Nobel de la paix.




    • ZEN ZEN 13 août 2008 13:48

      J’ai utilisé "zen" dans son sens large
      Le label "Prix Nobel de la paix" ne représente plus rien pour moi..
      Kissiger le fut bien


    • Mescalina Mescalina 13 août 2008 13:54

      Le Da La i La Bas m’indiffère au plus haut point, mais je le trouve néanmoins très habile, un vrai pro de la com, il a parfaitement calculé sa visite en France, et son intervention politique (prévue comme telle) ce matin.

      Contrairement au 98% des commentateurs et leur "free Tibet" fièrement affiché, j’adopte ma solution "centriste" préférée lorsque je ne dispose pas de la connaissance nécessaire (REELLE, pas 2-3 conneries lues sur internet ou ailleurs) pour dresser l’état des lieux des responsabilités, qui qui est méchant qui qui est gentil : JE M’ABSTIENS.

      A en croires les "free tibets (teubés ?)" le Tibet c’est tout beau et les chinois c’est tous des méchants. Trop simpliste évidemment, et j’ai raison en ne connaissant rien sur le sujet. C’est pas beau ça ??? smiley


    • vieuxconCGT vieuxconCGT 13 août 2008 18:17

      Vous venez de prouver avec brio (avec qui ?) que ce n’est pas parce qu’on à rien à dire qu’il faut fermer sa gu....
      Bravo pour ce commentaire pertinant. ne feriez vous pas partie des proches de Lerma ?


    • Mescalina Mescalina 13 août 2008 23:57

      Au vieux con : merci de m’avoir si bien compris smiley Au vue de votre production habituelle sur ce site, vous êtes clairement dans la démarche que j’ai énoncé. Un mystère néanmoins : Yoda est un sage... Vous êtes un rigolo... Pourquoi lui ?????????


    • Mescalina Mescalina 14 août 2008 00:01

      Et pour finir : j’estime Lerma, non pas parceque ce qu’il dit est forcément intelligent (rarement d’ailleurs de mon point de vue), juste parceque contrairement à la majorité des commentateurs il complète ses posts de liens et qu’il se base sur des chiffres et analyses qu’il utilise / analyse / commente. Cela le situe au dessus de la masse.
      On peut considérer qu’il dit de la merde, mais ses posts sont en tout cas bien plus intéressant que les votres, par exemple. Car on le supporte pas mais on le lit, vous on vous ignore... tout simplement.


    • barbouse, KECK Mickaël barbouse 13 août 2008 13:42

      bonjour,

      pour qui s’intéresse au boudhisme au dela de la façade d’amour et de paix vendu aux occidentaux naifs, on n’a pas moins reçu au travers du dalaï lama un des chefs d’une dictature fondée sur une théocratie.

      les gentils bonzes préchant l’amour vivent sur le dos des "serfs au mauvais karma" dont ils possèdent la terre, encore aujourdh’ui en inde, aussi, si on peut arréter 2 minutes de délirer sur l’universalité de nos droits de l’homme et la liberté de culte, et regarder ce que c’est que le boudhisme, on constaterai qu’on prétend défendre le droit d’un serf a le rester parce qu’il est de "culture boudhiste"...

      amicalement, barbouse.


      • TALL 13 août 2008 13:43

        Je ne suis pas pro-chinois, mais de là à me faire du souci pour un illuminé qui passe ses journées à courir en peignoir et les mains jointes.

        Il n’a même pas de pétrole, pffffff .... au moins, à l’époque des flower people, ils vendaient de l’herbe, et c’était de la bonne.

        Pour ça le Kadhafi, avec son équipe de femmes body-guards, il a autrement + d’allure.

        Allez Taverne, laisse-toi corrompre, c’est tellement gai ... smiley


        • A. Nonyme Trash Titi 13 août 2008 15:50

          TALL, vous n’y entendez rien !!! Le Dali Lama, fils caché de Dalida et de Serge Lama, a été abandonné dès son plus jeune âge dans les hauteurs tibétaines.

          Pour se venger, il a monté une bande de Skinhead composée d’une poignée d’individus qui courent en pyjama orange dans les rues quand ils sont tout bourrés (à la bière chinoise).

          La Taverne, si on arrêtait un peu les chinoiseries à propos du "rebel" bouddhiste ? Il sera reçu le 10 décembre à l’Elysée, c’est déjà pas mal. Quand à le recevoir aujourd’hui, pendant les JO comme le demandait l’autre cruche (euh, c’est comment son nom à celle-là), ce n’est peu être pas très habile. Enfin des fois, la conneritude est sans limites...


        • A. Nonyme Trash Titi 13 août 2008 15:53

          ... "pyjamas oranges" en l’honneur de François Bayrou dont ils sont les derniers électeurs. Voilà aussi pourquoi, la Taverne les soutient aussi vivement !


        • La Taverne des Poètes 13 août 2008 16:05

          Il sera reçu parmi les prix Nobel de la paix (lire ici), donc cela montre combien l’Elysée a peur de froisser la dictaure pékinoise. Il aura droit à une poignée de main en passant vite fait ? Par ailleurs, ce n’est pas sûr du tout : on attend la confirmation du rdv par l’ambassadeur de Chine. C’est lui qui décide de l’agenda de Sarkozy pour ce genre de rencontres.


        • Gabriel Gabriel 13 août 2008 14:09

          Bonjour,

          Peu importe que l’on soit pour ou contre. Une chose est certaine, le Daila lama prêche la paix et non la violence, il arrive encore à convaincre les Tibétains sur ce chemin. Mais pour combien de temps encore ? Vous pouvez dormir tranquille il ni a pas de terroristes Tibétains pour se faire sauter et tuer des centaines d’innocents. Qu’un chef politique ou spirituel défende la liberté de son pays et demande l’arrêt du génocide par épuration ethnique pratiqué par un envahisseur, je trouve que ça mérite un certain respect.


          • La Taverne des Poètes 13 août 2008 14:24

            Lionnel Luca : "La Chine, c’est la pire des politiques" : "Il n’y a que le frémissement des contrats et des billets de banque qui explique notre lâcheté." Le député UMP des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca, ne décolère pas." (...)

            Va-t-on accuser le député UMP de faire de l’anti sarkozisme primaire ?


            • L'enfoiré L’enfoiré 13 août 2008 14:30

              salut "Vieille branche des tavernes",

               Il n’y a pas qu’en France que ce phénomène de "haute stratégie politique" qui se perd un peu dans l’égalitarisme, s’est produit.
               Je me souviens qu’en Belgique, une visite du DL en Belgique (a été postposée d’un an, pour ne pas gêner les bons rapports avec la Chine. 
              http://web.radicalparty.org/pressreview/print_right.php?func=detail&par=12275


              • La Taverne des Poètes 13 août 2008 14:49

                Je lis : "Mais le chef de la diplomatie belge Karel De Gucht tient à souligner que le dalaï-lama, à qui ce problème "fut soumis", a lui-même pris "en toute liberté" la décision de renoncer à son voyage de dix jours en Belgique à la date prévue, selon le communiqué." Je comprends à présent où Sarkozy a été piquer cette idée...


              • La Taverne des Poètes 13 août 2008 15:04

                Albert III, roi de Belgique portait-il des Ray Ban. Sarkozy l’a-t-il imité aussi ? Voir ici, c’est flagrant.


              • L'enfoiré L’enfoiré 13 août 2008 16:50

                Merci, de me montrer ce portrait original, plutôt "éloigné" des photos officielles.
                "Le tableau reste la pièce maîtresse du musée des Arts et traditions populaires wallones d’Antwerpen".
                Est-il dit. Sais-tu pourquoi ?
                Léopold III a été l’acteur de la "Question royale".
                Un moment chaud de notre histoire http://fr.wikipedia.org/wiki/Question_royale
                Son retour après la guerre était désiré par 72% des flamands et 58% par les Wallons. Il a abdiqué pour Baudouin à la suite. 

                Anwerpen (ou Anvers en français) est en région flamande.
                Aujourd’hui, il y a plus de Wallons qui désirent l’unité de la Belgique avec le roi que de Flamands. Tout change.


              • La Taverne des Poètes 13 août 2008 16:58

                "Anwerpen (ou Anvers en français)" : Et à l’endroit ça donne quoi ?


              • La Taverne des Poètes 13 août 2008 17:01

                Autre affaire de tableau et de roi belge relatée dans Le Monde.


              • jamesdu75 jamesdu75 13 août 2008 15:02

                Je pige pas tous ceux entrain de dire, bouhhhh le mechant lama qui s’habille pas comme nous et vie un culte different. Mais de quoi il se plain, alors qu’il vie dans sa montagne en Inde. Pour infos, il ne posséde rien de chez rien, contraiment au Vatican qui est très riche (etrange pour un prophéte qui était pauvre).

                De plus comment certains pense qu’il a le même pouvoir qu’un dictateur !!!!! Et la pape qui permet la mort de millions de personnes du SIDA en Afrique ?????


                Hier j’ecouté un député dire que c’était normal car il est un representant religieux et pas politique. Or on se souvient le drapeau Français en berne pour la mort du Pape mais rien pour Yasser Arrafat !!!!

                Deux poids deux mesures, quel etrange conception vous avez du bouddhisme.


                • Acidifié 13 août 2008 15:30

                  Il y a 150 ans, le Dalaï-Lama et le Pencham étaient les chefs d’une clique de moines guerriers qui faisaient régner la terreur, la misère et l’illetrisme dans les contrées tibétaines. Non à la dictature : c’est un beau message. Mais il faut voir qui le porte. Ne pas recevoir un ex-théocrate autoritaire, c’est une bonne chose.


                  • Gabriel Gabriel 13 août 2008 16:11

                    Petit rappel de l’histoire, renseignez vous bien : "Il n’y a jamais eu de guerre bouddhiste"  

                    Dans la conduite infatigable du Dalaï-Lama pour promouvoir la lutte tibétaine comme une affaire complètement non-violente, Celui-ci n’a pas fait de demande extravagante en proposant simplement l’ouverture du dialogue avec la Chine. Il ne demande même pas l’indépendance du Tibet mais simplement l’arrêt de l’éradication du peuple Tibétain. N’est ce pas hautement respectable ? Pour nos dirigeants l’analyse, la discussion et l’évaluation des réalités se résument au commerce avec la Chine et le maintien du statu quo qui sont définitivement plus importants que la liberté tibétaine. La dernière convenance étant devenue d’abandonner le but principal de l’indépendance en vue de sauver la « culture tibétaine bouddhiste » Un euphémisme. Pour être franc, le courage et l’intégrité sont inexistants dans le cercle de nos dirigeants.

                     


                  • vieuxconCGT vieuxconCGT 13 août 2008 18:39

                    Le Dalaï-Lama est le chef spirituel et temporel du peuple tibétain. Tenzin Gyatso, le 14ème Dalaï-Lama, est né le 6 juillet 1935 à Takhster, un petit village au nord-est du Tibet, dans une famille de petits paysans. Reconnu à l’âge de 2 ans selon la tradition tibétaine comme réincarnation du 13ème Dalaï-Lama, il a été intronisé le 22 février 1940 à Lhassa, la capitale du Tibet. Il est Geshe Lharampa, c’est-à-dire docteur en philosophie bouddhiste.

                    Le 7 octobre 1950, les forces chinoises, avec à leur tête Mao Ze Dong, envahirent le Tibet. Sa vie étant en danger, le Dalaï-Lama trouva refuge en Inde en 1959 avec plusieursmilliers d’autres Tibétains qui le suivaient.Depuis, il ne cesse de plaider en faveur d’une solution négociée de la question tibétaine. En 1989, ses efforts furent couronnés par le Prix Nobel de la Paix.


                  • sisyphe sisyphe 13 août 2008 18:40

                    par Acidifié (IP:xxx.x14.44.68) le 13 août 2008 à  15H30

                     
                    Il y a 150 ans, le Dalaï-Lama et le Pencham étaient les chefs d’une clique de moines guerriers qui faisaient régner la terreur, la misère et l’illetrisme dans les contrées tibétaines

                    Bon : ok.
                    Mais il y a 150 ans, il était jeune, le Dalaï-Lama : on peut lui pardonner certaines erreurs de jeunesse, non ?
                     

                  • La Taverne des Poètes 13 août 2008 16:13

                    Le dalaï lama a estimé mercredi que la communauté internationale avait la "responsabilité d’entraîner la Chine sur le chemin de la démocratie" lors d’une conférence de presse tenue à Paris.

                    "La Chine est désireuse de se joindre à la communauté mondiale", a déclaré en anglais le chef spirituel tibétain.

                    "La communauté internationale a la responsabilité d’entraîner la Chine sur la voie de la démocratie", a ajouté le dalaï lama. Le monde ne "doit pas isoler la Chine", a-t-il ajouté.

                    Il devait être reçu mercredi par des parlementaires au Sénat, seule rencontre à caractère politique d’un séjour aménagé pour ne pas froisser Pékin. L’opposition de gauche ("erreur" de l’AFP : ce sont les présidents UMP des groupes parlementaires sur le Tibet qui ont le plus vivement réagi) a dénoncé un accueil en catimini du responsable tibétain et accusé le président Nicolas Sarkozy d’avoir cédé aux pressions de la Chine.

                    Mardi, le dalaï lama avait réaffirmé son "plein soutien" aux Jeux Olympiques lors d’une visite à une pagode en région parisienne.

                    Même au plus fort des troubles au Tibet, en mars, le dignitaire religieux avait toujours jugé que la Chine "méritait" d’organiser le plus grand événement sportif de la planète.

                    AFP 13 août.


                    • La Taverne des Poètes 13 août 2008 16:29

                      A Robert Badinter, qui lui demandait si "pendant la trêve olympique la Chine avait au moins suspendu ses oppressions, ses arrestations (...), la réponse a été très précise : ’Non. Pendant que se déroulent les Jeux, l’oppression du peuple tibétain et la répression continuent’"

                      Ce qui fait bien de nous des complices : Sarkozy en allant aux JO mais en ne recevant pas le Dalaï lama soutient un camp contre l’autre...


                    • La Taverne des Poètes 13 août 2008 16:34

                      "Avec d’autres députés et sénateurs, Lionnel Luca s’est rendu vendredi, jour d’ouverture des JO, devant l’ambassade de Chine à Paris, où Reporter sans frontières a organisé une manifestation interdite par la préfecture de police de Paris, avant d’être validée par la justice. Il a été "scandalisé" par l’impressionnant dispositif policier déployé" (Le Monde")

                      La Chine a exporté son système de répression en France, pour toute la durée des JO, avec le concours actif du président Sarkozy. On se souvient aussi que lors du passage de la flamme à Paris, des policiers chinois faisaient régner l’ordre chez nous.


                    • sisyphe sisyphe 13 août 2008 18:36

                      Moi, je me pose une question essentielle vis à vis du Dalaï-Lama :

                      - est-ce toujours le même bras qu’il a nu ?

                      - et, dans ce cas, a-t-il le bronzage "tour de France" ?



                      • Mescalina Mescalina 14 août 2008 00:04

                        Très bon ! smiley


                      • ACTARIUS 14 août 2008 10:31
                        Taoïsme : il arrive qu’il y ait des ennuis.

                        Hindouisme : ces ennuis se sont déjà produits auparavant.

                        Islam : s’il t’arrive des ennuis, prends un otage.


                        Bouddhisme : quand des ennuis t’arrivent, s’agit-il vraiment d’ennuis ?


                        Catholicisme : si j’ai des ennuis, c’est que je les ai mérités.


                        Témoins de Jéhovah : toc, toc, voilà les ennuis.


                        Judaïsme : pourquoi les ennuis m’arrivent ils toujours à moi ?


                        Athéisme : pas d’ennuis ?
                         
                        Ceci dit c’est bien parce que je suis athée que j’aime tout le monde.
                         
                        Il n’y a aucune intention de vous blesser, en quoi que ce soit dans ces phrases. L’athéisme respecte le droit de chacun de croire à Dieu, à Vichnou, à Allah etc..., au Père Noël, ou à n’importe quoi.
                        Mais les croyances religieuses menace la liberté individuelle et sont souvent porteuses pour les fanatiques.
                        Il faut plus que jamais lutter contre le fanatisme, contre l’intolérance et l’indifférence.

                        Argument d’Épicure.
                        Dieu est un être tout puissant et tout amour. Tout puissant il peut tout, tout amour il ne veut que le bien. Or le mal existe bel et bien en ce monde.
                        Alors ou Dieu veut ôter le mal et ne le peut pas (dans ce cas il n’est pas tout puissant)
                        ou Dieu peut ôter le mal mais ne le veut pas (dans ce cas il n’est pas tout amour) ou Dieu ne peut ni ne veut ôter le mal (dans ce cas il n’est ni tout puissant ni tout amour)
                        ou Dieu veut et peut ôter le mal (comme le mal existe, Dieu n’existe pas).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès