Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon à Hénin-Beaumont : Le bon choix !

Mélenchon à Hénin-Beaumont : Le bon choix !

Jean-Luc Mélenchon a décidé de se déclarer candidat à Hénin-Beaumont, circonscription où Marine Le Pen veut tenter de se faire élire députée. C’est un excellent choix, pour que l’ex « candidat commun » à la présidentielle continue à porter les couleurs du Front de Gauche à un niveau national.

On peut déjà se féliciter que Jean-Luc Mélenchon ait choisi de ne pas se faire « parachuter » dans une circonscription plus facilement gagnable sur la droite. Les critiques n’auraient pas manquées de pleuvoir sur celui qui aurait fait tout cela pour un siège de député. Tel ne sera pas le cas. 

Pour Jean-Luc Mélenchon, les jeux sont très loin d’être fait à Hénin-Beaumont. Il suffit de rappeler quelques résultats électoraux récents :
Au 1er tour de la présidentielle, Marine Le Pen arrivait en tête avec 35.48% des suffrages, devant François Hollande ( 26.82 %) Nicolas Sarkozy ( 15.76 %) ; Jean-Luc Mélenchon n’y arrivait qu’à la 4ème place ( 11.98 % ).
Aux élections législatives de 2007, le PS arrivait en tête du 1er tour avec 28.24%, devant Marine Le Pen 24.47 %. Au 2d tour de 2007, le député PS a été élu avec 58.34 % des voix, devant Marine Le Pen a 41.65 %.
Le duel annoncé avant l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon était un duel PS / FN, entre un député prenant la suite d'un sortant confortablement élu aux dernières élections et un FN fortement implanté et en pleine progression.
Jean-Luc Mélenchon arrive donc en terrain loin d’être conquis. Nul ne pourra lui reprocher d’avoir choisi la facilité.

Le Front de Gauche souhaitait pour Jean-Luc Mélenchon une circonscription qui illustre trois aspects essentiels du Front de Gauche :

* Une terre ouvrière et industriel victime de la désindustrialisation,
* Une circonscription où le PS apparait à bout de souffle,
* Un lieu emblématique du combat contre le FN.

Force est de constater que l'ancien bassin minier, où le PS est aux prises à de multiples affaires et terre de prédilection de Marine Le Pen répond parfaitement à ces trois criètes. 

Jean-Luc Mélenchon a ainsi choisi d’illustrer personnellement le combat pour empêcher le Front National d’entrée à l’Assemblée Nationale en tentant de faire trébucher sa médiatique présidente.
Deux forces politiques majeures, le Front de Gauche et le Front National, se revendiquent d’une rupture avec le « système ». Et les deux accusent le rival d’être le « chien de garde du système ». Au lendemain du 1er tour, Marine Le Pen a ainsi repeint l’appel du Front de Gauche à battre Nicolas Sarkozy en ralliement à François Hollande, préfigurant une chasse au marocain ministériel. Il n’en est rien, « on laisse » avait dit Jean-Luc Mélenchon, parlant du programme présidentiel de François Hollande « à prendre ou à laisser » ; et je doute fort qu’il y’ait des ministres issus du Front de Gauche dans le gouvernement Hollande qui sera annoncé ce mercredi.
Mais en venant combattre directement Marine Le Pen sur une circonscription où il a fort peu de chance de gagner un siège molletonnée au Palais Bourbon sur le candidat sortant socialiste , avec pour principal objectif de faire trébucher la tentative de conquête de Marine Le Pen ; Jean-Luc Mélenchon et derrière lui le Front de Gauche viennent de prouver qu’ils privilégient le combat des idées, la lutte contre le Front National à la lutte des places.

Par ailleurs, on peut imaginer que les médias avaient prévus de suivre à la loupe la campagne de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont. En venant également à Hénin-Beaumont Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche réalisent un beau coup médiatique. Nul doute que les médias auront à cœur de mettre en scène le combat « Front contre Front » privant ainsi Marine Le Pen d’une belle occasion d’occuper seule la scène médiatique.

A ce titre, il serait catastrophique que le candidat PS se retire au profit de Jean-Luc Mélenchon. Celui-ci ne le demande d'ailleurs pas et le PS ne semble pas le souhaiter. Comment Jean-Luc Mélenchon pourrait incarner l'esprit de résistance du Front de Gauche à l'assemblée nationale si c'était le PS qui lui avait ouvert les portes du Palais Bourbon en ne présentant pas de candidats ?

Le choix n'est pas cependant exempt de critique. La première est que Jean-Luc Mélenchon court un véritable risque de défaite, tout autant face à Marine Le Pen que face au candidat du PS. Une défaite pourrait écorner son image. Néanmoins, elle l'écornera sans doute moins qu'une "victoire sans gloire" dans une circonscription acquise.

Si je ne devais faire qu'une critique, c'est de donner l'impression de vouloir jouer la finale des perdants de l'élection présidentielle. Le Front de Gauche a fait campagne contre la personification de la politique, qui culmine avec les élections présidentielles "rencontre d'un homme et d'un peuple".
Le duel de deux ex candidats à la présidentielles pour une circonscription va hélas exactement dans ce sens de personnification, si hostile à la VIème république chère au Front de Gauche.

Mais, il me semble que cette critique s'efface devant les nombreux avantages de la candidature de Jean-Luc Mélenchon à Hénin-Beaumont, auquel je souscris tout à fait.


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

124 réactions à cet article    


  • frugeky 18 mai 2012 08:15

    J’ai l’impression qu’on entend déjà moins parler de Le Pen depuis la candidature de Mélenchon sur les terres de Hénin-Beaumont. Si c’était vrai ce serait toujours ça de pris.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 mai 2012 12:36

      A Hénin, pour Mélenchon, le terrain est miné et il va vers de grands terrils ! Il faut lui reconnaitre de ne pas avoir peur d’aller au charbon !


    • J-J-R 18 mai 2012 13:55

      C’est vrai il est très méritant le brave homme. Sans ce baroud d’honneur il n’existerait déjà plus pour les médias mais Mélenchon le narcissique veut à tout pris exister et fanfaronner devant les télévisions. Merci monsieur, grâce à vous et au vote discipliné de vos adeptes on a même vu Fabius jubiler à la passation de gouvernementale. Fabius, celui qui a trempé dans l’ abominable affaire du sang contaminé, numéro 2 du nouveau gouvernement, fallait bien le soutien des maoïstes et des marxistes pour en arriver là.


    • Beaurepaire Beaurepaire 19 mai 2012 15:45

      Si si Marine Le Pen est toujours là lol Elle vient de faire 6.400.000 voix et son électorat est jeune, très jeune, trop jeune. Marine a encore le droit de parler ??? Elle a, par exemple, sur France 5 souhaité « Bonne campagne » à Mélenchon. Pourquoi cette amabilité qui n’en n’est pas une ??? 


      Certains ici ne semblent pas connaître la réalité dans le bassin minier en 2012... et pas du temps du père Marchais, qui était aimé du peuple de France !!! Sarko vient de faire 15%, mais les candidats UMP sont éliminés pour le 2e tour à toutes les élections. Car il faut 12,5% des inscrits. Le MODEM n’en fait pas la moitié. Le PS est très bien implanté. La mafia rose toutefois, comme dans le 13, paie pour les affaires et les impôts locaux ont augmenté parfois de 225%. Cela calme les ardeurs de gauche. 

      Néanmoins un duel Marine/PS n’était pas gagné, malgré 34%. Il reste à prier pour les marinistes - qui ont la foi, ce n’est pas mon cas - que le Mélenchon arrive à 12,5% des inscrits, voir 20% pour qu’il se figure avoir des chances. Cela va assurer la victoire à Marine. Par bêtise et par hargne le crapaud rouge du Maroc va donner la victime à notre « Marguerite »
       smiley
      « Une grenouille vit un boeuf 
      Qui lui sembla de belle taille.
      Elle, qui n’était pas grosse en tout comme un oeuf,
      Envieuse, s’étend, et s’enfle, et se travaille,
      Pour égaler l’animal en grosseur.
      Disant : » Regardez bien ma soeur ;
      Est-ce assez ? dites-moi ; n’y suis-je point encore ?
      Nenni. - M’y voici donc ? - Point du tout.
      M’y voilà ?
      Vous n’en approchez point «  
      La chétive pécore.
      S’enfla si bien qu’elle creva. » 
       smiley

    • Beaurepaire Beaurepaire 19 mai 2012 15:49

      lire victoire et pas victime


    • legrind legrind 18 mai 2012 08:17

      Le quart -heure de gloire du bouffon révolutionnaire Mélenchon est fini depuis qu’il est monté sur le pédalo sans coup férir.


      • Pingouin094 Pingouin094 18 mai 2012 08:31

        S’il avait accepté un poste de ministre, ou si certains membres de son parti avaient accepté un tel poste, on aurait pu parler de « monter sur le pédalo ».


        Hors, si avec 2% des voix, les verts ont eux 1 ministre et 1 ministre délégué, le Front de Gauche a refusé d’entrer au gouvernement Hollande.

        Votre argumentaire ne tient pas !

      • Fergus Fergus 18 mai 2012 08:36

        Bonjour, Pingouin.

        Il n’était pas question pour Hollande de faire entrer des ministres FdG au gouvernement Ayrault 1. Cela se fera après les législatives dans le gouvernement Ayrault 2 si le FdG constitue une force indispensable à la formation d’une majorité.


      • Fergus Fergus 18 mai 2012 08:39

        Autre chose : il faut arrêter de considérer que les écologistes ne pèsent que 2 %. La présidentielle en général, et celle-ci en particulier, ne leur est pas favorable. Si l’on considère leurs scores dans les différents scrutins, ils se situent plutôt dans une fourchette moyenne de 6 à 8 %.


      • Romain Desbois 18 mai 2012 12:23

        Surtout il est absurde de se baser sur le score des présidentielles pour légitimer ou non le fait de participer au gouvernement.
        Ou alors si on se fie à ce principe , le gouvernement devrait être constitué d’un paquet d’UMP.


      • Jowurz 18 mai 2012 12:51

        Mille fois de votre avis Fergus

        Après être passés dans un Gouvernement PS, si celui-ci est reconduit après les législatives, les verts seront laminés comme le fut le PCF à l’époque de Mitterrand. Ils auront fait la preuve par Cécile Duflot que le PS est écologiste. Merci Eva l’incorrigible incorruptible !
        Ils ne représenteront plus que 0, 5 % ! Les erreurs tactiques ont toujours leur prix…

        Le sous-marin vert prend l’eau et les scarabées ne savent pas nager ! Les pirates vont toutes voiles à bâbord et seront bientôt là. La gauche se modernise.

        Quant aux 8% prévus pour ce qui concerne les législatives 2007 cela est une faute de frappe sans doute, selon le ministère de l’intérieur les écologistes représentaient 0,47% des inscrits et 0,8% des suffrages exprimés sur l’ensemble du pays. En ce sens le score d’Eva l’incorruptible à la présidentielle est remarquable. Votre fourchette 6 à 8% est une solide fourche.

        L’envolée des européennes (16% des suffrages exprimés) a fait long feu. Il faut bien entendu pondérer ce succès par la faible participation ( 40,63 %) et le % peu significatif des suffrages exprimés (38,88%). Vous avez dans un élan généreux diviser ce succès par 2 pour émettre votre prudente estimation.

        Les Français ne sont pas fans du scrutin par liste où ils votent un parti et non un candidat, un principe qui ne les excite pas vraiment, en sus ils n’ont pas bien compris le rôle du Parlement européen résultant du Traité de Lisbonne.

        Apparemment, après l’office dominical, effarouchées par le rouquin de Francfort, les dames patronnesses du FN et de la bourgeoisie provinciale n’ont pas été glisser, en relevant leur voilette, leur petit bulletin dans l’urne ce jour-là. Seuls les mecs en mémoire du 22 mars 68 sont allés voter. Pour ce qui est des sondages concernant les législatives, les écologistes plafonnent à 4,25 % ce qui est une magnifique progression qui ne leur permettra pourtant pas de déferler comme un tsunami sur le palais Bourbon.

         


      • remramm 18 mai 2012 21:04

        Le vote FdG du second n’était pas une demande de « permission de monter à bord » du pédalo mais avait pour but de couler le yacht Sarkozy.


      • Gabriel Gabriel 18 mai 2012 08:27

        C’est un choix courageux et une option difficile qu’il a choisit. Il aurait pu comme certain  prendre une circonscription toute acquise afin d’être élu dans un fauteuil mais, fidèle à son engagement de campagne, il va au bout de ses idées. Qu’on l’apprécie ou pas, il faut au moins lui reconnaître cela. Beaucoup non pas cette audace…


        • legrind legrind 18 mai 2012 08:32

          C’est un choix courageux et une option difficile qu’il a choisit.

          ah oui on n’a parlé que de ça, une de Libé etc... Trop risqué ! Comme quoi les journalistes parfois c’est bien.

        • Fergus Fergus 18 mai 2012 08:42

          Bonjour, Gabriel.

          Entièrement d’accord. Mais il faudra, s’il ne veut pas dégrader son image, et surtout saboter l’avenir du FdG, qu’il fasse preuve de plus de discernement dans son attitude et son expression. Oui à la pugnacité et au volontarisme, non aux envolées agressives et aux attaques ad hominem !


        • sylf 18 mai 2012 08:35

          Sur le fond, ce n’est pas une mauvaise idée du tout. C’est même tout à son honneur.
          Ce qui est mauvais c’est la sur-médiatisation de cette même idée...


          • 59jeannot 18 mai 2012 08:46

            Je pense que les habitants d’Hénin-beaumont ne veulent pas de la sur-médiatisation nationale qu’offre le combat front contre front. Voyez comment sont stigmatisées les villes anciennement dirigées par un FN. Non, les gens d’Hénin ne sont pas xénophobes et ne veulent absolument pas que l’on puisse y penser une seconde. Rien que pour cela, ils voteront JL Mélenchon.


            • Cigogne67 18 mai 2012 09:25

              ouais, mais Marine LE PEN a quand même fait 6 421 773 voix ... loin d’être les porte-paroles de la xénophobie en France. Beaucoup d’électeurs adhèrent aux propositions de Marine LE PEN en matière d’emploi, d’immigration, de ruralité, de valeurs...bref, de notre mode de vie


            • 59jeannot 18 mai 2012 10:17

              c’est quoi son plan pour l’emploi, le smic, les retraites ? un ouvrier qui vote pareil qu’un milliardaire, sûr, un des deux se trompe.


            • 59jeannot 18 mai 2012 11:44

              je ne crois pas que 5€ de plus ou de moins vous fassent ouvrier ou milliardaire


            • Lavoi Lavoi 18 mai 2012 12:44

              à cordless
              arrête de défendre la racaille a col blanc, t’es out mon pote et les clowns de l’ump avec toi !!!!
              vous êtes morts.... la france morte !!! nigaud !!!! avale-ça !!!!!!!
              nouveau slogan à faire circuler :
              CONTRE L ’AUSTERITE BOUFFEZ DU RICHE !!!!!!


            • 59jeannot 18 mai 2012 19:44

              alors, peux-tu me citer des exemples où les communistes français ont obligé les riches à leur donner de l’argent. Que je sache, le PCF n’a jamais été en mesure d’établir quelque budget que ce soit, en vue d’établir une fiscalité qui ruinerait les riches.
              Par contre, on peut noter qu’à chaque fois que la droite était au pouvoir, les déficits plongeaient ainsi que les inégalités, les riches devenant encore plus riches, les pauvres encore plus pauvres. L’application même du dicton « faisons payer les pauvres, ils sont plus nombreux »


            • ANTIGNAC 18 mai 2012 19:57

              Ah oui !!! vos « nationalistes » qui " aiment leur pays’ il fut un temps ou il entraient en masse dans la Milice pour combattre les résistants. Ils donnaient ainsi un bon coups de main à l’occupant.

               


            • voxagora voxagora 18 mai 2012 08:49

              .

              J.L. Mélenchon a donné son corps à la science politique :

              il se soumet à des expériences grandeur nature pour éprouver l’électorat
              et en retirer les informations nécessaires à la gauche en général et au P.S. en particulier,
              dont il n’est absolument pas l’ennemi, j’en suis fort aise.
              Au contraire des faux mélenchoniens qu’on détecte avec un test très simple :
              leur degré de détestation du P.S.
              .
              .

              • Jeff Parrot Jeff Parrot 18 mai 2012 08:55

                Francais, prenez conscience que la peste brune est de retour (et oui 16+2 aux presidentielles), la haine de l’autre, le repli sur soi, menacent notre douce démocratie, mais heureusement le FDG va nous sauver de la bête.

                Alleluia


                • spartacus spartacus 18 mai 2012 09:00

                  Mélenchon est un négationniste des horreurs communistes.

                  Preuve :

                  Pour ceux qui ignorent le bilan de tous les régimes communistes :
                  Quand a ceux qui se réclament de Trotski, il titra l’un de ses derniers ouvrages, publié en 1939, Leur morale et la nôtre, opposant la morale « bourgeoise » à la morale « prolétarienne », revendiquant le principe que la fin justifie les moyens et confirmant, à vingt ans de distance, ses appels à l’assasinat de masse et la guerre civile.


                  • voxagora voxagora 18 mai 2012 09:37

                    .

                    Mélenchon fait de la politique expérimentale :
                    il veut éprouver l’effet, sur l’électorat, d’un discours radical et démagogique de gauche extrême
                    par rapport à un discours radical et démagogique de droite extrême.
                    C’est pour cela qu’il va à Hénin-Beaumont et pas ailleurs.
                    .
                    .



                  • 59jeannot 18 mai 2012 10:20

                    le capitalisme a fait et fait encore bien plus de morts que le communisme qui soit dit en passant, n’a jamais été appliqué. On n’a connu que des simulacres qui n’ont été que des dictatures, 


                  • spartacus spartacus 18 mai 2012 11:02

                    Les pays libéraux n’ont aucun morts sur les mains. 

                    Les pays libéraux n’ont jamais créé de goulag.
                    Les pays libéraux n’ont jamais fait de déportation de masse.
                    Les pays libéraux n’ont jamais organisé de « planifications ».

                  • 59jeannot 18 mai 2012 11:52

                    écrire en gros des contre-vérités ne donne pas certificat d’authenticité.
                    La guerre d’Irak, d’Afghanistan : combien de morts pour du pétrole ?
                    le coup d’état du Chili, combien de morts pour installer Pinochet ?
                    la famine dans le monde due à la spéculation sur les ressources alimentaires, etc....
                    je ne te fais pas la liste, tu la connais aussi bien que moi.
                    Quant à la planification, crois-tu que les grandes multinationales ne font pas de plans et donc navigueraient à vue ?


                  • Pyrathome Pyrathome 18 mai 2012 15:12

                    Inutile de répondre à cet idiot de spartacus, c’est un condensé de mauvaise foi et de haine.....


                  • sisyphe sisyphe 18 mai 2012 15:26

                    Par spartacus (xxx.xxx.xxx.157) 18 mai 11:02

                    Les pays libéraux n’ont aucun morts sur les mains. 

                    Pétard, il y aurait vraiment de quoi mourir de rire, si ce n’était si dramatique !

                    2 guerres mondiales
                    des centaines de milliers de morts dus à la colonisation (aux colonisations)
                    guerres du Vietnam, d’Algérie,
                    guerres d’Irak (2)
                    guerre d’Afghanistan
                    sans parler des coups d’état militaires : Equateur, Chili
                    bombes atomiques sur le Japon
                    crises économiques (la Grande Dépression de 1929, la crise économique asiatique de 1997, la crise économique argentine de 1998...) et de la crise financière de 2007-2008.

                    Allez, un petit document pour faire le bilan

                    spartacus, tu n’es qu’un valet des puissances meurtrières ; tu devras en répondre un jour.


                  • alinea Alinea 18 mai 2012 15:29

                    Ah bon ? Et les États-unis ? Ils n’ont pas de sang sur les mains ? Et l’OTAN à la traîne ?
                    Je ne sais pas moi, lisez Chomsky, renseignez-vous : l’aveuglement n’est que de la croyance ; voyez-vous, il n’y a aucun système qui a plus tué que le libéralisme ; et cela ne semble pas fini.


                  • spartacus spartacus 18 mai 2012 17:10

                    Confondre des guerres avec des monstruosités sur sa propre population pour se dédouaner !

                    Piètre arguments, cher révisionnistes. 
                    Aucun pays libéral n’a tué, emprisonné en masse sa population.

                    On sent que ça vous ferait bien plaisir qu’il y en aie, mais la passé communiste, actuel et passé n’a jamais enfanté que l’horreur !

                    Selon le chercher du CNRS Courtois, le communisme a tué environ 85 millions de personnes au 20eme siècle, dont plus de la moitié contre sa propre population

                  • alinea Alinea 18 mai 2012 19:55

                    Peut-être ! Mais tuer la population des autres, installer un dictateur à sa solde, cela vous paraît plus moral peut-être ? Et personne ici ne défend Staline et autre Mao, la question n’est pas là ! Les dictatures ont tué en masse, quelque fût leur couleur, mais le libéralisme se réclame de la démocratie ! C’est une infâme hypocrisie, mais si cette hypocrisie peut vous aider à vivre à l’aise avec votre conscience, personnellement, je m’en fous !


                  • wesson wesson 18 mai 2012 23:04

                    " Selon le chercher du CNRS Courtois « 


                    En fait, il s’agit du propagandiste d’extrême droite Stéphane Courtois, qui se prétends historien. 

                    C’est lui qui a commis »le livre noir du communisme« , qui est un condensé de textes provenant de coauteurs dont plus de la moitié se sont désolidarisés de Courtois. Il y additionne poules, chèvres et pastèques à partir de chiffres faux et manipulés pour arriver aux fameux »100 millions de morts du communisme« , une obsession chez cet auteur. 

                    Le but de ce torchon est en fait d’établir un parallèle entre communisme et nazisme, ce qui est proprement ridicule. Au delà des chiffres bricolés de Courtois, et de sa volonté d’associer »le communisme« à n’importe quelle dictature horrible, le parallèle qu’il tente d’établir (à l’aide d’ailleurs d’une citation bidouillée de Staline) est qu’il n’y a pas de différence entre un koulak ukrainien mort de faim et un juif mort dans les camps. C’est juste faire abstraction que dans le cas du koulak, sa mort est due à l’incompétence et la stupidité d’un régime, et dans le cas du juif gazé, il s’agissait d’une extermination planifiée et parfaitement industrialisée.

                    Bref, livre bidon d’un auteur d’extrême droite. Au passage, évitez de parler de »preuve« constitué par un lien qui pointe sur le site de »l’Indien" fdesouche

                  • spartacus spartacus 21 mai 2012 10:00

                    Mais bien entendu quand c’est pas dans le bon sens les chiffres dérangent.

                    Le livre de Courtois est un « best seller » international. Il mériterait d’être sujet de disertes à l’école.
                    Vous préférez ceux de Amnesty International qui indiquent qu’il y a 15000 prisonniers politiques dans le joli pays de Castro ?
                    Celui qui a déporté les familles de ses opposants ?
                    Celui qui a fait des prisons politiques ?
                    Celui qui a fait fuir 25% de sa population ?
                    Celui qui fait jetter des sacs de sable sur les radeaux pour que les fuyards périssent en mer ?
                    Celui qui fait des procès Staliniers sur les dénonciations ? ce qui fait que les structures sociales sont brisées et que les pères se méfient des fils...
                    Selon Mélenchon ce n’est pas un dictateur.
                    Abjecte personnage révisionniste !

                  • vipaire 2 septembre 2012 10:01

                    Vous avez des amnésies sélectives.

                    Les premières déportations INDUSTRIELLES humaines contre leur propres populations débutèrent aux États Unis sous la présidence de Andrew Jackson, que les historiens nomment l’Hitler Américain. Déportation massives et exterminations des indiens pour s’emparer de leurs terres et les revendre afin de désendetter l’État Fédéral.

                    Vous avez les répressions massives en Europe de 1515 à 1557 des catholiques contre les réformés, ainsi que les déportations de Huguenots en France.

                    Vous devriez consulter aux Archives Nationales à Paris, ainsi que dans chacune des Archives Départementales, les dossiers judiciaires des guillotinés de la période 1792 à 1794, plus de 2 millions de français exécutés au nom de la République Française, laquelle venait d’ériger en loi l’universalité des Droits de l’Homme.

                    Cette République Française servit de modèle à Marx et à Lénine pour construire le Communisme.


                  • alec de rode 18 mai 2012 09:02

                    Etes-vous favorable à l’instauration de la proportionnelle intégrale aux législatives, marque d’une authentique démocratie ?


                    • Cigogne67 18 mai 2012 09:17

                      voir mélenchon se tortiller pour un accord avec le PS est jouissif lorsqu’il y a encore peu il envoyait les éléphants en croisière sur un pédalo.

                      Je pense aux électeurs du FG qui croyaient, naïvement, que mélenchon était LE candidat anti-système

                      ben voilà, les choses sont déjà clarifiées, mélenchon est le petit mousse du capitaine, qui servira la soupe après avoir passé le balai.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès