Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon à propos de la viande halal sur France 5 : Circulez, il n’y (...)

Mélenchon à propos de la viande halal sur France 5 : Circulez, il n’y a rien à voir ! Une trahison de la laïcité !

Mélenchon, dimanche dernier dans l’émission C Politique sur France 5, à propos de ce que les médias ont pris pour habitude d’appeler « la polémique halal », explique qu’on ne doit pas avoir peur d’attraper une religion en mangeant de la viande, comme si cela était le problème. Mais en bon démagogue et spécialiste de l’enfumage idéologique il ne soulève pas le vrai problème, lui, le « laïque », sous prétexte que ce serait Marine Le Pen qui aurait levé le lièvre, en fait un de ces arguments qui ne sert qu’à interdire de penser par diabolisation, alors qu’en réalité, c’est un reportage d’Envoyé spécial, auquel on doit rendre grâce, qui le fit. Il est vrai qu’il est bien difficile de regarder la réalité en face lorsque l’on a pour fond de commerce cette bienpensance qui va de la « gauche socialiste » à l’islamo-gauchisme. Ratisser large mérite sans doute, en ce temps des démagogues, quelques concessions…

Un scandale incroyable incroyablement minimisé qui met en cause la laïcité

Pour lui, donc, le scandale du halal serait un problème négligeable, insignifiant, avec l’écho en creux à cet euphémisme, que seuls les xénophobes et les demeurés s’y arrêteraient. On apprenait pourtant la semaine dernière, par un rapport confidentiel commandé par le ministère de l’agriculture lui-même, dont les résultats étaient relayés par l’hebdomadaire Le Point, que c’étaient 51% de la viande provenant d'animaux abattus en France qui l'étaient selon le rite musulman ou juif, sachant que pour ce dernier cela ne concerne qu’une infime minorité de cette activité. Puisque la consommation de viande halal en tant que telle, étiquetée, ne représente que 7% de la viande abattue en France, il y a 44% de viande essentiellement halal qui est vendue sans que le consommateur-citoyen qui l’achète le sache.

On le sait aujourd’hui, on paie dans la viande halal anonymée, donc à notre insu, le coût d’un sacrificateur certifié par la mosquée de Paris, de Lyon ou d’Evry, contre monnaie sonnante et trébuchante et de plus employé directement par elles. Les mosquées sont garantes d’exigences religieuses pour le respect desquelles elles nomment des « sacrificateurs contrôleur en abattoir », relativement à un marché énorme.

N’est-ce pas trahir la cause de la laïcité que de refuser de voir le problème gravissime posé ici, qui fait fracture avec nos institutions, les droits et libertés de chaque citoyen puisqu’il y est inscrit d’imprescriptible le choix d’avoir une religion ou pas, la liberté de conscience, et donc de n’être malgré soi assigné à aucun culte ?

Etre ainsi manipulé, instrumentalisé en étant bafoué dans ce qu’il y a de plus fondamental dans l’ordre des droits de l’homme cela ne le fait pas broncher ! Circulez, il n’y a rien à voir… Par cette attitude il relaye toute une frange de l’extrême gauche qui met en accusation systématiquement les laïques, qui défendent eux des principes intangibles qui ne sauraient subir le moindre compromis, de défendre les thèses de l’extrême droite ou tout du moins de faire son jeu ou encore de verser dans l’islamophobie.

L’exigence d’une moralisation de cette filière en répondant au droit de savoir du consommateur-citoyen

D’ailleurs, cette filière de l’abatage devrait être moins obsédée par le profit et plus pointilleuse sur la qualité et le respect des normes sanitaire ici, sachant que, lorque l’animal est abattu sans étourdissement cela lève le protocole habituel dans ce domaine, alors que dans le cas de la viande halal on coupe les artères en même temps les vicères avec des risques bactériens connus.

On parle de sommes inquiétantes s’agissant ce que ce trafic, incroyablement légal qui est un véritable hold-up, rapporte aux mosquées concernées. On a le droit de savoir et il faut qu’on le sache, et que cela s’arrête, car il en va de nos droits les plus élémentaires qui se voient ici bafoués. Nous mangeons tous à un moment ou à un autre de la viande halal sans le savoir et payons dans le prix du produit un denier au culte musulman, une dime à notre insu. Comment est-ce donc possible !

Oui, la question de savoir si le fait d’acheter de la viande halal sans le savoir contribue au financement des mosquées, est un devoir de la Nation à moins que l’on rêve lorsque l’on se rapelle qu’il y a dans ce pays eu la séparation des Eglises et de l’Etat, que notre République est laïque, comme le dit l’article premier de notre Constitution.

Mais mettre en cause l’islam, dénoncer un fait vrai qui devrait capter tout l’intérêt des laïques de tous bords politiques confondus, c’est aux yeux de beaucoup de notre classe politique dont Monsieur Mélenchon, dans le droit fil de la biepensance, faire acte de rejet de l’autre, de sa culture, de son identité. Pourquoi cette réaction ?

De l’icône du musulman à celle de l’immigré, une idéologie qui ne rend service à personne

Parce que c’est s’attaquer à ce qui est à leurs yeux impardonnable, à un tabou, celui de l’immigré, pas de l’immigré réel mais d’une idéologie, de cette nouvelle icône véritable fabrique de la bonne conscience de ceux qui en le défendant se lavent de tout le reste. La France demeure une terre d’accueil, la seconde au monde pour les demandeurs d’asile et l’une des toutes premières destinations de l’immigration tout court, et ce n’est pas cela qui est remis en cause ici. Mais bien au contraire, il s’agit de faire respecter des droits qui sont ceux aussi des immigrés et particulièremet des musulmans, afin qu’eux aussi aient le droit de choisir et de ne pas être assignés à une conception du culte plus ou moins conservatrice, intégriste, qui ne soit pas la leur, ou de pouvoir changer en toute liberté de religion s’ils le souhaitent.

Faire cet amalgame qui met en procès des laïques sincères pour empêcher de révéler des vérités gravissismes qui mettent en cause notre liberté, c’est tout simplement soutenir un islam conservateur qui nuit aux musulmans, c’est nourrir le délit de blasphème, car c’est renforcer l’impossiblité de critiquer cette religion et les pratiques de ceux qui la représentent en en renforçant la caractère sacré, tabou, intouchable. Et ce, alors que l’islam communautaire est largement inffluencée par l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), communautariste, qui domine le Conseil Français du Culte Musulman, avec en droit fil, des Tunisiens de France qui on voté massivement pour l’élection des islamistes en Tunisie. C’est un cadeau empoisoné aux musulmans eux-mêmes en poussant dans le sens de les livrer à l’islamisation et au rejet de l’intégration.

Remise en cause en France du droit de changer de religion pour les musulmans : à quand la dénonciation de ce fait par le candidat Mélenchon ?

Pourquoi celui qui se présente comme le candidat de la gauche radicale et champion de la laïcité ne parle-t-il pas de ce qui fait, de façon plus qu’inquiétante, référence pour ceux qui ont la responsabilité de représenter les musulmans de France, tel que le texte qui suit le reftète : « Il est légitime qu’une religion combatte le renoncement à la foi. La perte de la foi est la fin de la religion, et la religion doit s’armer contre ce renoncement qu’elle analyse, pour le fidèle, comme un égarement, et pour elle, comme un péril. Une religion peut ainsi mettre en garde les fidèles contre l’affaiblissement de leurs pratiques religieuses. Le dogme peut également fulminer les sanctions les plus rigoureuses , visant à l’intériorisation du principe de fidèlité (…) le droit est sans prise sur la foi. »

Voilà une déclaration qui télescope un des droits fondamentaux inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme (article 18), celui relatif à la liberté de changer de religion,qu’on pourrait penser être le fait d’une déclaration de l’un des pires intégristes islamiques. Il n’en est ren. C’est un extrait du livre de chevet des imams de France, fait par les avocats de la mosquée de Paris, réputée progressiste, et de celle de Lyon (1), qui dans un manuel de droit à destination des musulmans et particulièrement de ses activistes qui travaillent à gagner toujours plus sur l’espace commun leur religion, donnent des conseils dans cet état d’esprit, sur tous les plans, ou comment par toutes les aspérités de la société française faire avancer la loi divine contre le droit commun ! 

Ce dont il s’agit ici, c’est de l’assignation militante de plus en plus de musulmans malgré eux à une lecture littéral et conservatrice du coran, qui est une véritable catastrophe et une bombe à retardement non seulement pour la société française mais pourquoi le cacher, pour tous ceux qui sont attachés à l’Etat de Droit. C’est-à-dire à la liberté que confère une séparation des pouvoirs qui est un acquis majeur de l’histoire des Etats nations modernes, qu’aucun pays arabo-musuman n’a jusqu’alors acquis réellement. La Tunisie, de Ben Ali à aujourd’hui, a dans le premier article de sa Constitution que la religion des Tunisiens est l’islam, même si une tentative de ne pas laisser le droit de la famille à la religion a été bien réel dans ce pays, ses acquis laïques sont gravement menacée, dans un silence assourdissant des médias et de la classe politique française !

Il faut une commission d’enquête pour avoir la réalité de l’ampleur du problème et y remédier.

Viande halal, prières collectives de rue, extension du port du voile, piscine ouverte uniquement aux femmes, interdiction pour une femme musulmane d’une consultation par un médecin homme, assignation au carré musulman pour des personnes d’origine arabo-musulmane ne l’ayant pas souhaité, procès contre des caricatures de mahomet, financement public des mosquées, dévelopement de salles de prières dans l’entreprise… l’islam organisé ne cesse de vouloir absorber tout ce qu’il peut, au nom de la vérité donné d’un dieu et de la soumission à lui (al-islâm qui signifie : soumission). Se soumettre à un dieu peut être une démarche propre à un individu et qui ne regarde que lui, si cela n’a pas d’incidence sur les droits d’autrui. Mais ici, il en va tout autrement, car, en voulant imposer dans l’espace commun cette référence à travers le développement de revendications communautaires en augmentation permanente, on en vient à mettre en péril le droit de chacun à être respecté dans ses droits, égalitairement précisément, car c’est bien d’une non reconnaisance des droits et libertés donnés par le droit ordinaire d’où vient cette volonté d’imposer l’islam aux autres, c’est là que le bas blesse. Voilà pourquoi la vigilance est de rigueur.

Il faut qu’une commission d’enquête soit nommée avec pour mission de rendre public un état des lieux en la matière, c’est essentiel pour rendre confiance au consommateur comme au citoyen, car nous touchons là, à la mise en cause d’un droit tout a fait fondamental, celui de ne pas être assigné à une religion sans l’avoir choisi, ce qui constitue un véritable viol de la liberté de conscience.

Dans l’attente qu’elle rende son rapport et que des décisions de fond puissent être proposées, il faut immédiatement appliquer le principe du droit européen qui prévoit l’étiquetage systématique de l’origine et donc la traçabilité de la viande à commencer par son mode d’abatage.

Un islam de la modernité est possible, qui passe par l’aider à épouser l’Etat de droit

Si l’on veut qu’émerge un islam de la modernité qui se revendique de l’être contre toutes les dérives d’une loi divine se concevant comme au-dessus des lois des hommes, des droits de l’homme, il faut sortir de cette bienpensance qui est le fond de commerce de trop de responsables politiques qui s’écartent de l’universalisme et de la défense de l’Etat de droit au nom du droit à la différence, de l’égalité de traitement des religions qui n’est nulle part dans nos institutions, bien au contraire. Il faut aider les musulmans de France à épouser sans ambiguïté l’Etat de droit en menant une lutte sans complaisance contre le mouvement d’islamisation entamé depuis des années en France par un islam conservateur tourné contre les libertés. Résoudre la question soulevée par le scandale du halal en fait intégralement partie.

L’islam de France tel qu’il se dessine est-il un grave problème que Mélenchon refuse de voir ou le dire est-ce de l’islamophobie ?

1 – Droit et religion musulmane, Chems-eddine Hafiz, avocat de la Grande mosquée de Paris et Gilles Devers, avocat de la Grande mosquée de Lyon, Dalloz, 2005, page 35.

Guylain Chevrier, historien.


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (117 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 13 mars 2012 11:31

    Excusez moi, mais avec tout le respect que je vous dois, vous n’en faites pas un peu trop avec ce halal ? Gros enfumage de la part des dirigeants actuels. Quand parlez vous d’emploi, de logement, de santé, enfin de choses primordiales ? Lisez le programme de ce Monsieur Mélenchon et vous verrez, c’est pas si mal que ca ! 


    • scorpion scorpion 13 mars 2012 15:52

      Je vois que la carotte lancée par ce gouvernement fonctionne à merveille. Le sujet passionne les foules surtout chez les bas du front. Je suis d’accord avec Gabriel qui pense qu’on force la dose avec ces conneries et que les vrais enjeux sont ailleurs.


    • vost 13 mars 2012 15:57

      @ Vani shert

       

      Ne dîtes pas n’importe quoi, faîte marcher votre cerveau, vous en êtes capable je n’en doute pas.

       

      Pourquoi ne soulevez vous pas la responsabilité des abattoirs dans cette histoire, qui par rationalisation économique (étapes en moins dans le processus industriel, marché hallal/casher amalgamé au reste du marché) optimise sa compétitivité ? 

       

      Ensuite, pour qui vous prenez vous ? Vous décidez pour les Afghans de leur politique d’immigration ? Comme un larbin impérialiste vous décidez donc dans votre coin obscur d’ouvrir les frontières de l’Afghanistan aux musulmans du monde entier.

      Si je vous suis : les juifs en Israël, les musulmans chez les afghans… mais alors les chrétiens on les met au Vatican ou bien ? Je ne parle même pas des boudhistes, des animistes, des totemistes…ou encore des non croyants tel que moi (je propose de les foutres à la mer avec une bouée).

      Dans tous les cas ça concerne pas mal de français. Effectivement il y aura pas mal de logement vacant du coup.

       

      Vous voyez bien que votre xénophobie vous éborgne, vous aveugle pardon.

       

       

      Allez on respire, on pense l’humanité comme un ensemble anthropologique incessible, pas comme une compétition et on se détend.  

       

      .

       

       

       

       


    • papi 13 mars 2012 17:37

      @ scorpion

      « Bas du front » quel front ??

      Lisez le programme de ce Monsieur Mélenchon et vous verrez, c’est pas si mal que ça !

      finalement d’accord avec vous pour bas du front !!!


    • Gabriel Gabriel 13 mars 2012 17:41

      Hou la la ! Est ce que tous ces propos virulents me sont adressés ? Je n’ai pourtant agressé personne ...


    • mbdx33 mbdx33 13 mars 2012 22:00

      @Vani shert

      Epargnez nous vos propos haineux et vos référence à Napoléon qui ne se reconnaitrait en rien dans vos idées.


    • sisyphe sisyphe 14 mars 2012 10:56

      Par Vani Shert (xxx.xxx.xxx.145) 13 mars 14:14

      Emploi et logement sont parfaitement liés avec la problématique halal.
      En effet, si le gouvernement prenait en compte ce qu’est l’islam, immédiatement il forcerait les musulmans à renoncer à partie de leur dogme pour le mettre en accord avec les lois républicaines, comme Napoléon l’avait fait avec les juifs.
      Et alors les illuminés islamistes s’en iraient pour beaucoup pratiquer leur foi « pure » dans des pays qui les veulent ainsi. Le Pakistan, Pays des Purs, leur serait par exemple grand ouvert.
      Et cela réglerait déjà une partie des problèmes de logement et d’emploi.

      Bah oui, quoi !

      Supprimons la viande halal, et les problèmes d’emploi et de logement seront réglés ! smiley

      Le ridicule ne tue pas : la preuve !



    • tikhomir 13 mars 2012 12:24

      « Un islam de la modernité est possible, qui passe par l’aider à épouser l’Etat de droit »

      Merci, on j’en rigole encore ! Quand les « laïques » pseudo-laïques veulent réformer une religion et dire aux gens qui la pratiquent comment doit être leur religion. Très drôle.

      1400 ans d’islam et les doux rêveurs y croient encore... Pourtant l’islam n’a pas changé en 1400 ans.

      En fait, les laïques, ce sont eux les imams ^^

      Répétez après moi la chose laïque suivante : Allah’ou Akhbar !


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 mars 2012 16:39

        @ tikhomir

        Vous avez raison, après 1400 ans d’islam il n’y a que les doux rêveurs pour croire à sa possible « modernisation ».

        Vous seriez plus crédible, cependant, si vous aviez la même lucidité sur le christianisme.

        Il y a 1500 ans que les Pères de l’église catholique ont confirmé que c’est bien Dieu qui a commandé, il y a plus de 3000 ans, le génocide des cananéens .

        Il y a 15 ans que le moderne cardinal Ratzinger a fait confirmer par son prédécesseur Jean-Paul II que c’était un massacre parfaitement justifié « pourvu qu’il soit bien interprété ».

        La nature de l’islam lui interdit de se moderniser et de se pacifier, mais il ne fait pour moi aucun doute que, si les catholiques dont vous êtes s’indignaient de l’horrible re-sacralisation papale, de très nombreux musulmans chercheraient activement une foi compatible avec la non-violence et la paix du monde.


      • tikhomir 13 mars 2012 16:59

        On en reparlera quand vous me montrerez des appels à la violence de la part de Benoît XVI... Vous chercherez longtemps et jusqu’à maintenant, vous ne m’en avez toujours pas fourni smiley.

        Je vous ai déjà expliqué que votre lecture ne valait rien car vous projetez votre propre lecture sur l’Eglise et ensuite vous reprochez cela à l’Eglise. Vous reprochez donc votre propre lecture à l’Eglise mais sincèrement, qu’est-ce que ça vaut ? Rien, car ce n’est pas un travail sérieux.

        Mais de toute façon, là n’est pas le sujet de l’article car il s’agit ici d’islam et de halal smiley.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 mars 2012 17:23

        Vous vous enfermez donc une fois de plus, tikhomir, dans votre négationnisme sur la question.

        En me demandant une fois de plus de vous apporter des preuves de ce que vous me faites dire et que je n’ai jamais dites.

        Quand au rapport avec le sujet je vous rappelle que, pour moi, ce n’est pas que la viande hallal qui fait la nocivité de l’islam.

        Et ce n’est pas que la complicité avec les islamistes sur ce seul problème qui fait la trahison de nombreux prétendus républicains prétendument attachés à la laïcité. Rappel :

        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-l-ambassadeur-des-82314


      • tikhomir 13 mars 2012 17:44

        Donc je constate que vos affirmations ne sont appuyées de rien. Le jour où vous aurez quelque chose de tangible, je vous aiderai. Je vous l’ai déjà dit : rejeter le corps, c’est rejeter la tête et je pense que vous savez de quoi je parle.


      • Laulau Laulau 14 mars 2012 10:13

        On en reparlera quand vous me montrerez des appels à la violence de la part de Benoît XVI.

        Ben, peut-être du temps où il était dans les jeunesses nazis, non ?


      • OMAR 13 mars 2012 18:56

        Omar 33

        Salut Juluch.

        J’ai une bonne nouvelle pour vous, Pollution-Marine vient d’avoir ses 500 signatures...

        Mais j’en ai, hélas, une mauvaise aussi, elle vient de chuter...

        Dans les sondages, pas dans les escaliers....


      • mbdx33 mbdx33 13 mars 2012 22:04

        La saule marionnette que j’ai vu dernièrement c’était MLP à la télé et franchement vu ses prestations, je me demande si elle n’a pas mangé de la viande avariée.

        CROYEZ MOI

        CROYEZ MOI

        CROYEZ MOI

        c’était son seul argument


      • focalix focalix 13 mars 2012 13:13

        Bien sûr que la question de la viande halal est un problème :
        - de laïcité.
        - de « bien-être animal » comme l’écrit étrangement le législateur.

        Oui c’est Marine le Pen qui a « levé le lièvre ».
        Elle s’en tape Marine du « bien-être animal ».
        Ce qui l’intéresse, c’est le caractère clivant du sujet traité à la sauce islamophobe, façon « Riposte laïque » qui est à la la laïcité ce que le concours de pets est à la symphonie.
        La preuve ?
        Elle ne pipe mot sur la viande casher, qui relève exactement de la même problématique.
        L’auteur de cet article non plus d’ailleurs.

        Oui, la question est sérieuse.
        Mais doit-on la mettre systématiquement en tête de gondole dans la hiérarchie des problèmes dont souffre une majorité de gens dans notre pays ?


        • J-J-R 13 mars 2012 14:12

          Faux, ce n’est pas Marine Le Pen qui a « levé le lièvre ». MLP n’a fait que répercuter un combat mené de longue date par des associations de la société civile, apolitiques, fidèles à l’humanisme prôné par de grands hommes de la littératures française conscients que l’animal est un être sensible. Victor Hugo élu Président d’honneur de la première ligue anti-vivisection créée en 1983 déclara dans un discours de soutien : « la vivisection est un crime ! »

          Combat qui valu aux « animalistes » de connaître le couperet de la censure dans une campagne d’affichage menée en 2010, bien qu’étayée par trois instances gouvernementales. Un rapport de novembre 2011 émanant du Conseil général de l’alimentation (CGA), le volume d’abattage rituel est estimé à 40% pour les bovins et 60% pour les ovins. D’après une précédente étude PROVENANT des ministères de l’Agriculture et de l’Intérieur de 2005, publiée sur le site www.abattagerituel.com c’était alors 80% des ovins, 20% des bovins et 20% des volailles qui étaient abattus en France selon le rite halal. Les trois organismes officiels susmentionnés évoquent des dérives puisque "la demande en viande halal ou casher devrait correspondre à environ 10% des abattages totaux."


        • jorie 13 mars 2012 15:51

          Moi aussi je suis pour la défense de l’animal, être sensible. Résultat, je mange moins de viande, parce que je sais dans quelles conditions horribles les porcs sont élevés, les bovins sont transportés par camions dans toute l’europe et en toute saison, les pattes brisées et qu’on faisait sortir en leur faisant passer du 220 volts dans le derrière, . J’ai vu des poussins aspirés vivants par des aspirateurs et broyés immédiatement par des machines, j’ai vu des porcelets dont on limait les dents à vif et idem pour le coupage de queue, j’ai vu des veaux gavés maintenus par des plaques en bois, parce qu’ils nepouvaient pas tenir sur leurs pattes. J’ai vu des porcs se suicider par automutilation dans des élevages industriels et, SVP, en écoutant de la grande musique et en avalant des tonnes de calmants et d’antibiotiques. Bienvenue les bisounours affolés par le rite halal dans le monde bienveillant du productivisme capitaliste. Soyez heureux, maintenant, grace à l’Union européenne, vos poulets peuvent disposer d’un espace de la taile d’une feuille A4 ! aveugles, sans plumes, à moitié dévorés par leurs congénères. Donc, je mange BIO quand jemange de la viande, donc, je n’en mange pas bcp, parce que c’est cher. Alors, arrêtez de nous bassiner avec ça. Si les musulmans sont 6% à manger halal dans le respect de leur tradition, cela veut dire que 94% n’en ont rien à foutre et mangent ce que....vous osez manger tous les jours.


        • mbdx33 mbdx33 13 mars 2012 21:25

          oui c’est MLP qui a lancé cette polémique suite à la diffusion d’un reportage et Wesson a raison . Vous volez vraiment très bas vous abordez des sujets tout à fait secondaires par les temps qui courent, C’est bien pratique. La dédiabolisation ayant atteint ses limites, le FN a repris ses bonne habitudes : Faire parler de lui en créant des polémiques pour éviter de parler des sujets de fond. Chacun a pu voir lors du non débat avec Mélenchon que MLP n’était pas à l’aise et s’était trompé de stratégie en refusant de répondre. Pire sur le plateau de TF1 elle s’est montrée incapable de comprendre les questions et en dehors de réciter par cœur sa leçon de chiffres et d’argumenter par des « Croye moi » sur des sujets qu’elle ne maitrisait pas et face à des personnes qui visiblemnt eux connaissait la réalité du terrain. Piètre prestation. A côté la prestation d’un Mélenchon, d’un Sarkosy ou d’un Bayrou passent pour du grand art politique.

          Vous êtes si bas, si bas.
          Et vous avez l’ambition de diriger un pays ?
          Même Philippe Poutou qui n’est pas un professionnel donne une meilleure image de lui. son projet et ses idées ne sont peut être pas réalisables mais au moins il respire l’honnêteté, le vecu et il a le mérite de poser les vraies problématiques economiques et sociales qui intéressent les français, le chômage, le pouvoir d’achat, l’industrialisation, etc.

          Vous me faites honte.


        • Croa Croa 14 mars 2012 09:33

          Oui, étrangement l’auteur focalise sur cet aspect laïcité alors que l’atteinte au bien être animal, plus concrète, est autrement plus grave ! smiley

          Ceci dit cela pose le problème de l’incohérence des exceptions législatives, cause de failles où s’engouffrent toujours les intérêts d’argent. Pour cette raison on ne peut qu’approuver l’article.


        • wesson wesson 13 mars 2012 13:20

          bonjour l’auteur, 


          franchement à l’extrême droite, vous parlez de sujets passionnants : le beef halal, les parrainages de mlp, la burka, l’islam, ... que des sujets qui à n’en pas douter sont à même de répondre à la formidable crise que nous sommes en train de traverser, et qui vont à coup sur mettre un peu de beurre dans les épinards des gens qui en souffrent....

          C’est bien à cela que vous servez : à parler de sujets qui n’ont strictement aucune importance.

          • interlibre 13 mars 2012 13:40
            Bonjour,

            "  que des sujets qui à n’en pas douter sont à même de répondre à la formidable crise« 

            Vous êtes médisant, bien sur que ça peux être une solution, regardez :
            1) Monter (encore plus) les gens les uns contre les autres, idéalement les gens de cultures différentes, c’est plus facile. Le FN, l’UMP et les journaleux font déjà un travail excellent.
            2) Instrumentaliser (encore plus) les gesticulations des chefs arabes et de nos chefs...
            3) Déclencher une guerre mondiale avec un beau false flag (idéalement, pour rester dans le »sens« de l’histoire)
            4) Faire un max de blé avec les ventes d’armes, relancer l’économie, réduire la population, réduire les libertés...
            5) Si on a la chance d’avoir survécut, compter ces billets et avec toute cette monnaie s’acheter une impunité pour les crimes de guerres. Si en plus on a vendu plus d’arme au gagnant (si y en a un...) on ne risque rien et on reçoit une médaille.

            Voila.
            Désolé pour le cynisme, ça faisait longtemps :)
            Dans toute cette Histoire, ce qui m’exaspère le plus ce n’est même plus les mafieux qui nous »dirige" mais c’est les moutons qui suivent en répétant les mêmes erreurs historique encore et encore.




          • J-J-R 13 mars 2012 14:17

            @ wesson, vous n’en avez pas marre de vous regarder le nombril ?
            Alphonse de Lamartine :  « On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas. »


          • mbdx33 mbdx33 13 mars 2012 22:19

            Ce n’est pas parce que vous citez Lamartine que vous pouvez vous en réclamer.
            Vos polémiques sur le halal ne sont en rien romantique ou républicaine. En le citant ainsi vous osez comparer les causes qu’il a défendu avec vos mesquineries. Tant de prétention pour si peu d’intelligence, ...


          • non667 13 mars 2012 14:39

            avant de lire un programme ou d’écouter des promesses il faut être sûr de la sincérité de l’auteur.
            sarko je zappe
            hollande itou 
            mélanchon ?
            on lui doit le non à Lisbonne malheureusement bafoué par l’umps .je croyait en lui .
            mais après ?
            -approbation des bombardements judéo-américano-sarkosien sur la lybie !
            -désistement pour hollande au 2°tour
            -sa position sur l’ halal .(sujet de l’article )
            - prétend socialiser l’ue (27 états ) de l’intérieur alors qu’il n’a pu socialiser le ps (6 tendances ) et à du le quitter !
            - fidèle a son passé (trotsko-franc-mac ),dans ses meetings ses principales attaques sont pour marine ! avant l’umps ?
            conclusion :
            c’est une taupe mondialo capitaliste destiné a faire la part du feu contre la poussée patriotique/nationaliste .
            inutile de lire son programme ou de l’écouter .et de voter pour lui
             


            • ALIS ALIS 13 mars 2012 14:46

              Pour sortir une ineptie du genre « on ne doit pas avoir peur d’attraper une religion en mangeant de la viande », il faut être sacrément à côté de la plaque. Vaudrait mieux qu’il arrête la fumette notre candidat à la présidentielle.
              Et dire que cet uluberlu démagogique grimpe dans les sondages, un matérialiste trotskiste pure souche formé à bonne école pour qui l’animal est une simple mécanique sans âme. Un anti système autoproclamé , qui fut pourtant ancien ministre du PS, deux fois sénateur du PS, un fidèle de la première heure de l’establishment qui soutient un programme clairement supporter de l’Europe fédérale et qui a soutenu le vote du « oui » aux deux traités soumis à référendum. Que demande le peuple ? Un énième entubage de toute évidence.


              • Innsa 13 mars 2012 14:57

                Lorsque la crise couvait, on nous sortait un débat sur la burqa. Lorsque le chômage augmentait, on nous sortait un débat sur l’identité nationale. Aujourd’hui, la France s’enfonce de plus de plus dans la crise, on nous sort une polémique sur le Halal.


                Tant qu’on s’occupera du fonctionnement des boucherie comme priorité, au lieu de s’occuper de l’industrialisation de notre pays, de l’hôpital, de l’éducation, de la recherche, de la sécu, des SDF, du logement, de la corruption de nos hommes politiques, de l’Europe etc. etc. il ne faudra pas s’étonner qu’on termine comme le grecs.

                PS : Ca ne dérange personne de bouffer des OGM, des aliments cancérigènes aux des pesticides, de donner à nos enfants du lait contaminé aux hormones ?

                • Nejibus 13 mars 2012 15:10

                  Allez parler du halal à toutes les personnes qui souffrent du mal logement, de la malbouffe, du chômage, de l’impossibilité de se soigner faute de couverture complémentaire...etc OUI c’est un faux problème. c’est un sujet évoqué pour enfumer les cerveaux des incultes, des frustrés, des abrutis.

                  Le halal, je m’en bats les c...ce que je veux c’est un avenir et de l’espoir pour la jeunesse de notre pays. Et de cela on n’en discute point.

                  On verra par la suite, si on peut faire mieux mais l’urgence c’est le travail et le pouvoir d’achat qui sont détruits par la mafia de la finance avec la bénédiction du pouvoir actuel.

                  C’est comme cela que je comprends la logique de Mélenchon.


                  • fred74 fred74 13 mars 2012 15:56

                    NEJIBUS,,,,,

                    Eh,,,,,bien continuez comme vous le faite,,,,,,
                    «  »"Le halal, je m’en bats les c...ce que je veux c’est un avenir et de l’espoir pour la jeunesse de notre pays. Et de cela on n’en discute point.«  »« 
                    Le problème n’est pas le halal,,,mais tout ce qui se fait en France dans votre dos,,,,,,,,,,
                     »«  »les cerveaux des incultes, des frustrés, des abrutis.«  »«  »pensez y pour votre avenir justement.


                  • leypanou 13 mars 2012 15:25

                    « Mais en bon démagogue et spécialiste de l’enfumage idéologique il ne soulève pas le vrai problème » : je ne sais pas si JL Mélenchon est spécialiste de l’enfumage idéologique, mais vous et vos pareils, vous êtes spécialiste de l’enfumage politique en exagérant un problème mineur car des millions de personne ont donc apparemment mangé de la viande hallal sans le savoir et n’en sont même pas mortes (entre parenthèse, parlez-nous plutôt de ce grossiste en viande du Nord de la France, membre du FN, qui a quitté le parti pour cause de divergence politique).

                    A moins de 2 mois des élections présidentielles, on va discuter de la viande halal qui ne date pas de maintenant, si problème il y a ?

                    Le doctorat en histoire peut peut-être en mettre plein la vue à des esprits fatigués, mais à eux seulement.


                    • suumcuique suumcuique 13 mars 2012 15:38

                      Il n’y a aucune trahison.

                      Mélenchon, comme tout franc-maçon, comme tout marxiste (le « grand soir » n’est qu’une version sécularisée de l’Apocalypse) est, non pas un religieux, mais - pire, infiniment pire - un esprit religieux. C’est l’esprit de l’ancien testament qui souffle dans son costume trois pièces.

                      Avec le halal et le casher, on nous refait le coup des minarets. Le halal et le casher sont la conséquence de la présence sur le territoire français de millions d’individus ethniquement extra-européens, qui, bientôt, seront majoritaires dans ce qui peut bien rester de la France, avec la bénédiction urbi et orbi de l’UMPS.

                      Pour résoudre définitivement en France le problème que pose un abattage aussi peu hygiénique que celui-là, il n’y a qu’une seule solution.


                      • jorie 13 mars 2012 15:44

                        Mélenchon recentre le débat sur les formidables profits réalisés par la filière viande qui avec la viande halal économise l’anesthésie de l’abattoir classique. Il dénonce ça, et il faudra y mettre bon ordre. Maintenant, sur le rite religieux (queje condamneà titre personnel), il ne concerne que 6% des musulmans. Et en visant le « rite », on tombe obligatoirement sur le dos d’une pratique musulmane qui n’est pas majoritaire, et on cible donc une partie de la population. La réaction de Mélenchon est donc « politique ». Vous êtes conscients qu’on traverse une crise grave avec ciblage d’une partie dela population, que le contexte géopolitique (récession européenne), une probable guerre avec l’Iran, notre intégration)à l’otan (ce qui est un scandale) et l’abominable ciblage du pouvoir actuel sur les roms, les immigrés, les chomeurs etc...toute cette ambiance risque de nous exploser à la figure. La thématique Le pen est promue au coeur de la campagne, et le halal s’inscrit là dedans. Il ne faut pas être aveugle au problème essentiel qui consiste à faire exploser les haines sociales et interethniques. Le halal est un moyen d’y arriver. La réalité, c’est qu’il existe 6% de halal « rituel » et que les autres pourcents que vous citez ne traduisent pas une invasion « islamiste », mais l’exploitation économique et capitaliste de ce système. C’est ce que reconnaissent les abattoirs eux mêmes et la filière agricole. Voilà pourquoi il est vital de réagir violemment contre cette dérive. Ce n’est pas parce que mélenchon soutient les immigrés qu’il prend part à l’apologie d’un rituel religieux kascher ou halal ! il essaie de vous montrer que l’horreur de l’histoire commence toujours par là. Dans les années 30,idem, on a commencé par cibler les habitudes alimentaires et vous savez comment ça a fini. IL faut sortir de ces conneries. Le problème du productivisme qui entraîne à tout niveau la souffrance animale est important. Mais faut le prendre par le bon bout. La laïcité ne se fait pas dans les abattoirs. La laïcité consiste à ne pas se mêler des rites religieux, à tenir la religion à l’écart de la république, sans pour autant nier son droit à l’existence.
                        Vous mélangez tout. Quand on condamne les prières dans la rue, on le règle par le respect de la circulation et le trouble de l’ordre public. On n’attaque pas les musulmans. Il existe un fondamentalisme religieux dans toutes les religions et le FDG est le seul à s’attaquer à tous les fondamentalismes.


                        • nopi78 13 mars 2012 15:50

                          La viande Hallal, ça n’existe que pour les croyants et les racistes.

                          Pour moi, c’est de la viande.


                          • tikhomir 13 mars 2012 16:31

                            En gros, vous nous dites que toute personne refusant de financer l’islam est raciste... Donc vous nous dites que les musulmans sont une race. C’est touchant de naïveté...


                          • nopi78 13 mars 2012 16:44

                            On ne finance pas l’Islam en bouffant du steak !

                            Les abattoirs n’ont rien de confessionnels, ils font du fric et abattent les bêtes de manière la plus économique.

                            Sont évidemment racistes ceux qui inventent un débat pour débiles dans le seul but de dénigrer les musulmans.

                            A bon entendeur...


                          • tikhomir 13 mars 2012 17:04

                            Effectivement, mais vous le financez en achetant cette viande par contre. Vous croyez que le sacrificateur fait ça gratuitement ? Vous croyez que le coût n’est pas reporté sur le client et que l’abattoir nous fait gentiment cadeau du sacrifice (et quand bien même, ce serait à refuser) ?

                            Bien sûr que vous payez le sacrifice. Mais ça vaut aussi pour le casher.


                          • baska 13 mars 2012 18:32

                            Manquait plus que le petit soldat de Ratzinger, Tikhomir, s’érige en défenseur de la laïcité. Il est amusant de noter que ce gus qui vient aujourd’hui au secours de la laïcité est celui là même qui s’oppose systématiquement à la moindre mise en cause de ses amis cathos intégristes, notamment ceux qui occupent illégalement l’église du Saint Nicolas de Chardonnet (une mouvance proche de la fraternité Saint Pie X). Est-il nécessaire de préciser que ces cathos détestent la République, considèrent que la laïcité est d’essence satanique, organisent des messes en l’honneur de Pétain, de collaborateurs antisémites comme Brasillac ou Bardèche, du dictateur Franco. Faut savoir aussi que c’est dans ce chantre très « laïque et républicaine » que l’héritière de la pme le pen a jugé bon de faire baptiser ses trois enfants. Les amis de Tikhomir se sont d’ailleurs fixés comme objectif principal « la soumission de l’ordre politique à l’ordre chrétien », autrement dit orienter les décisions politiques et les lois selon une vision vaticanesque (celle antérieure au deuxième concile bien entendu).

                            Drôle de laique le petit soldat de Ratzinger !


                          • tikhomir 14 mars 2012 09:40

                            @baska

                            Vous devez vous tromper de personne, pour moi cela n’a rien à voir avec la laïcité et la laïcité « à la française », je suis contre. Donc je ne risque pas de défendre la laïcité smiley


                          • jorie 13 mars 2012 15:56

                            tu as raison, d’autant plus, que la défense de l’animal devrait aussi se préoccuper du fait qu,e le FN si protecteur envers notre pureté nationale et les animaux, veut revenir sur l’interdiction de la peine demort. Comment va t on exécuter ceux qui dérangent ? on va les anesthésier ou les couper en deux, comme avant, tout vivants ? halal ou pas ?

                            OUVREZ LES YEUX , par pitié, ne tombez pas là dedans, ne vous laissez pas détourner de votre humanité tout court. Faites comme moi, attaquez l’élevage industriel, l’exploitation capitaliste , ya beaucoup à faire si on veut promouvoir notre humanité. Et c’est autrement plus grave que le rite halal pratiqué à des fins religieuses par 6% de notre population immigrée, tout le reste, c’est la filière viande qui fait des économies sur votre dos !


                            • fred74 fred74 13 mars 2012 15:58

                              Bonjour,,,,NOPI78

                              «  »« La viande Hallal, ça n’existe que pour les croyants et les racistes. »«  » ah,,,,,bon,,,,,,et tout ce qui ce fait dans votre dos,,,,,,,

                              Mais vous avez raison,,,,votre raisonnement sonne juste. Poursuivez

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès