Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon, l’heure du choix

Mélenchon, l’heure du choix

Les militants du Parti de gauche sont à la croisée des chemins. Ils refusent – et c’est à leur honneur – de rallier les manœuvres de Pierre Laurent (PCF-PGE) et de la « gauche unitaire » (trotskystes socialo-dépendants) visant à un rapprochement avec le PS par l’entremise des prétendus « frondeurs » du PS.

Cette resucée de la « gauche plurielle » ne donnerait rien d’autre en effet qu’un « Syriza » à la française, c’est-à-dire une social-démocratie de gauche incapable de rompre avec le néolibéralisme. Pour rompre avec lui – et in fine, avec le capitalisme ! – il faut en effet sortir de l’UE atlantique et de l’euro, ce que ni Laurent, ni Piquet, ni les prétendus « frondeurs », tous plus « euro-constructifs » les uns que les autres ne veulent. Or jusqu’ici, M. Mélenchon les a suivis idéologiquement en déclarant en 2012 que « l’Europe est à nous » et que « l’euro est notre monnaie » (sic). L’UE, l’OTAN, l’euro comme le Grand Marché Transatlantique sont de A à Z conçus contre les peuples !

 La voie d’une alliance nationale privilégiée entre Europe-Écologie et le PG est également une impasse, sauf reniement par le PG de ses références républicaines à la nation et à la laïcité, les verts font la part belle à l’euro-fédéralisme, voire à une forme de communautarisme.

La réalité politique incontournable est donc la suivante : si le PG veut, non pas en paroles mais en fait, construire une alternative indépendante du PS maastrichtien, il ne faut pas seulement qu’il rompe avec la socialo-dépendance directe, entendons par là, l’alliance en position subordonnée avec le PS. Il faut qu’il rompe aussi et surtout avec ce dont le PS « hollandien » est le nom : l’acceptation de principe de la funeste « construction européenne » sur la base des mots d’ordre mensongers de l’ « Europe sociale » et de l’ « euro au service des peuples » et pourquoi pas, de l’OTAN au service de la paix et du GMT au service du progrès social et de la culture ?

Aux militants du PG de bien réfléchir. S’orienter vers la seconde voie, c’est-à-dire construire avec les militants franchement communistes et les vrais républicains un Front antifasciste, patriotique et républicains peut seul rouvrir la voie à une gauche de combat, de classe et de masse dans notre pays. C’est de tout cela que le PRCF propose publiquement et fraternellement au PG, ainsi qu’à toutes les forces du mouvement ouvrier, progressiste et républicain, de discuter.

A retrouver sur www.initiative-communiste.fr site web du PRCF

http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/melenchon-lheure-du-choix/


Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 25 juillet 2014 14:40
    Mélenchon, l’heure du choix...C’est l’heure de l’apéro..Pastaga ou kyr.. ?

    • claude-michel claude-michel 25 juillet 2014 17:13

      bof...Méluche est un tartufe...Il n’y a que les pauvres d’esprits qui le trouve bien.. ?


    • claude-michel claude-michel 26 juillet 2014 07:09

      Voyez par vous même..la démonstration est faîte.. !


    • Scual 26 juillet 2014 12:29

      Oui la démonstration est faite une fois de plus par vous... ceux qui le combattent n’ont rien à dire.


    • DanielD2 DanielD2 25 juillet 2014 15:30

      Conjugaison du verbe « groupusculer » :

      Je groupuscule, tu groupuscules, il groupuscule, nous groupusculons, vous groupusculez, ils groupusculent.


      • taktak 25 juillet 2014 16:13

        Et sinon quelques chose à dire d’intéressant ?

        Car il est où le rapport, cette article pose une problématique politique, pour l’avenir du pays, loin justement de débat de chapelles ou de débat politicien... C’est peut être cela qui vous dérange. Habituez que vous êtes à vous ranger au pas de loi derriere celle que vous désigne les médias.

        C’est vrai cela vous évite de réfléchir et de vous engager.


      • DanielD2 DanielD2 25 juillet 2014 16:41

        Je rappelais juste que tout ce dont parle cet article va se dérouler dans une cabine téléphonique :D

        Combien de militants au PG ? Combien au PRCF ?


      • logan 25 juillet 2014 23:15

        http://www.jolpress.com/adherents-elus-partis-politiques-france-ump-ps-fn-pcf-article-823312.html

        Parti de gauche 12000 adhérents.

        Arrêtez donc d’être malhonnête et haineux.


      • tf1Groupie 26 juillet 2014 13:09

        Daniel a malheureusement raison : un petit parti trouve le moyen de semer la zizanie (voir Astérix) a l’intérieur de ses propres rangs.

        Ces gens qui nous serinent avec leur « amour de l’autre » passent leur à se foutre sur la gueule. Un bel exemple.


      • Robert GIL ROBERT GIL 25 juillet 2014 16:24

        et oui, il doit faire un chois entre deux alternatives...

        voir : REVOLUTIONNAIRE OU REFORMISTE ?


        • diogène diogène 25 juillet 2014 18:56

          Une alternative, ça propose déjà un choix, alors deux alternatives, ça en propose quatre : réactionnaires, conservateurs, réformistes et révolutionnaires ?


        • alinea alinea 25 juillet 2014 16:50

          Mélenchon ne les a pas « suivi idéologiquement », Jean-Luc Mélenchon était le porte parole du Front de Gauche ! J’espère que vous saisissez la nuance !


          • taktak 25 juillet 2014 18:06

            Bonjour Alinea.

            Certes. Et tu remarqueras Alinea qu’au delà du titre de cet article qui convoque le porte parole du FdG qui est également et surtout leader du PG invite à la réflexion les militants et sympathisant du PG, du PCF et plus largement du FdG. En les invitants à arréter de suivre idéologiquement les P Laurent & cie qui ont fortement influencés la ligne politique et stratégique du FdG pour rester PS compatible

            Cela ne retire rien à la responsabilité personnelle et politique de Mélenchon. Il a la responsabilité de prendre position sur cette question. Tu dis qu’il ne tenait ces discours que parceque tenu par le consensus de sa position de porte parole ? soit. Alors qu’il vient de reprendre sa liberté de parole, il est logique de lui demander de parler clair et du.
            Et de dire ce qu’il y a à dire sur l’UE : c’est une menace pour la paix, pour la démocratie. C’est une machine de guerre contre les travailleur ; pour une politique de gauche, il faut en sortir. Le choix est là. Ou s’accrocher à de vieilles illusions perdantes soit pour se comprommetre avec ceux qui se mettent à la remorque de la droite complexée qu’est le PS, soit en vertu d’un déni de réalité.

            C’est ce que montre bien cet article du PRCF, qui au passage je trouve à le grand mérite de dépasser les stériles querelles de chapelle au moment ou ne devrions être tous mobilisé dans un front du peuple, un front antifasciste populaire patriotique et progressiste


          • Fergus Fergus 25 juillet 2014 18:54

            Bonjour, Taktak.

            Non, l’UE n’est une menace pour personne en tant qu’entité politique. La menace vient des dirigeants des pays qui la composent, presque tous de droite car mis au pouvoir par des peuples de plus en plus à droite.

            Changeons ces dirigeants, et l’UE changera elle aussi. D’ici quelques décennies, cela sera peut-être possible si nous parvenons à démontrer que la ligne libérale est la pire solution pour les classes populaires.

            Mais ce n’est pas gagné, surtout lorsque les médias font tout pour saper ce discours. Encore aujourd’hui en vantant la reprise de l’Espagne (comprendre face à une France qui s’enfonce) après des mesures drastiques d’assouplissement des droits du travail, de réforme des retraites et de diminution des dépenses publiques.


          • taktak 25 juillet 2014 21:05

            « l’UE changera elle aussi. D’ici quelques décennies »

            Vous êtes gentils mais d’ici quelques décennies, l’UE aura rétablie l’esclavage au train ou cela va !

            Et pendant que le crocodile le dévorait, il répétait que cet animal magnifique à force de prières deviendrait végétarien.

            Cela fait déjà 5 décennies que vous promettez, 5 decennies que l’expérience concrète démontre que c’est de pire en pire.
            Non l’UE n’est pas réformable. La construction européenne a depuis l’origine pour but d’anihiler toute souveraineté populaire, de rendre toujours plus irrévocable la contre offensive de l’oligarchie. Je vous rappelle que le dogme de la « concurrence libre et non faussée » s’appliquant à tous les domaines et déjà écrit en 1957 dans le Traité de Rome.

            Fergus, vous êtes agréable à lire, mais vous faites parti de ceux qui à force de déni nous mène droit dans le mur, ceux qui ouvre un boulevard à l’extrème droite.


          • alinea alinea 25 juillet 2014 22:05

            Le problème ne me paraît pas simple ; il y a énormément de militants PC qui sont sur la même longueur d’onde que le PG, sur le nucléaire par exemple ; mais quitte-t-on son parti pour ça ? Si le FdeG se dissout, certains le feront, d’autres non ! On oublie tout le temps qu’il y a des humains derrière tout ça !
            Je sais que Mélenchon passe la main ; peut-être était-il le problème, comme le pense les dirigeants PC ; peut-être était-il le ciment ! Je ne sais pas !!


          • alinea alinea 25 juillet 2014 22:08

            je ne comprends pas cette histoire d’Europe ! L’idée su PG est : nous faisons notre politique ; nous espérons que cela engagera d’autres pays dans ce sens ; sinon, on se fait virer !
            Je dois dire que cela me convient !


          • foufouille foufouille 26 juillet 2014 17:30

            « D’ici quelques décennies, cela sera peut-être possible si nous parvenons à démontrer que la ligne libérale est la pire solution pour les classes populaires. »

            on sera tous morts de faim avant


          • Humanis Humanis 26 juillet 2014 19:12

            « du PCF et plus largement du FdG. En les invitants à arréter de suivre idéologiquement les P Laurent & cie »

            Pierre Laurent démocratiquement élu par les adhérents du PCF,130000 personnes quand même.

            Je constate que vous utilisez les mêmes méthodes que les réactionnaires,« les militants du PCF sont gentils c’est ces dirigeants qu’ils ont démocratiquement élus qui sont méchants ! »

            C’est une antienne que j’entends depuis plus de 50 ans !Mais je m’attendais pas l’entendre dans la bouche de nos pseudos alliés ! 

          • alinea alinea 25 juillet 2014 16:52

            ... et c’est pour cela qu’il faut ( il est temps !) prendre le temps de réfléchir et ne plus se balancer dans l’arène médiatique et pseudo démocratique via les élections !


            • Xenozoid Xenozoid 25 juillet 2014 17:21

              Isga va aimer, le principe de la démocratie, c’est d’élever le prolétaire au niveau du bourgeoi


            • Xenozoid Xenozoid 25 juillet 2014 18:26

              mais voté est bourgeois,ca em-pêche les prolos de bouger leurs culs entre 2 sondages et autres erections


            • Fergus Fergus 25 juillet 2014 18:57

              Bonjour, Alinea.

              Non, toujours non à cette option qui ne fait que conforter le vainqueur quel qu’il soit !

              Ce qu’il faut : soutenir l’offre la plus conforme à ses propres attentes, aussi marginale soit-elle dans un premier temps.


            • taktak 25 juillet 2014 21:09

              Votez « utile » ! Et c’est pour cela que Hollande et sa clique pousse partout Le Pen, tapant sur la gauche de gauche (trop soucieuse des attentes du peuples, eructant trop et refusant la compromission)...

              Ca suffit, on ne joue plus

              Fergus, plus je vous lis, moins je comprend vos motivations...


            • alinea alinea 25 juillet 2014 22:09

              Je ne comprends pas ton comm Fergus ; de quelle option parles-tu ?


            • Fergus Fergus 25 juillet 2014 23:07

              @ Alinea et Taktak.

              Ce que je veux dire est qu’il faut voter au 1er tour, en ce qui nous concerne pour le FdG. Mais voter également au 2e tour pour éviter le pire tant que les Français continueront de préférer un modèle libéral.


            • alinea alinea 25 juillet 2014 23:45

              Et qui tu vois au deuxième tour qui éviterait un modèle libéral ?


            • Fergus Fergus 26 juillet 2014 08:13

              Bonjour, Alinea.

              Non, mais il reste des différences de détail. A chacun de les évaluer. Cela dit, je comprends les abstentions de 2e tour, pas celles de 1er tour.


            • Perpia 25 juillet 2014 16:58

              A trop vouloir faire le grand écart, il a fini par faire péter ses adducteurs.


              • Auxi 25 juillet 2014 17:28

                C’est le PCF qui fait le grand écart… entre la droite solférinienne et la gauche. Point essentiel du débat : le PS n’est PAS de gauche !!! Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes ! Ce n’est qu’à partir de ce constat qu’on discutera utilement. Le PS n’est qu’une droite complexée aux côtés de la droite décomplexée de M. Copé.


                • Humanis Humanis 25 juillet 2014 17:36

                  Il ne fait aucun grand écart,il reste sur les positions de départ du FDG:le rassemblement le plus autour d’un programme réellement de gauche.

                  « Le PS n’est pas de gauche » mais beaucoup de ses militants,quelques uns de ses élus eux le sont.
                  Le PS n’est pas monolithique il est divers et beaucoup d’adhérents souhaite reprendre la main face à la droite du PS.
                  Ce n’est pas avec des anathèmes que l’on rassemble,mais avec des faits et avec des idées et un programme..
                  Il semble que vous sembliez sérieusement manquer de tout !

                • Humanis Humanis 25 juillet 2014 17:41

                  Il ne fait aucun grand écart,il reste sur les positions de départ du FDG:le rassemblement le plus large autour d’un programme réellement de gauche.

                  « Le PS n’est pas de gauche » mais beaucoup de ses militants,quelques uns de ses élus eux le sont.
                  Le PS n’est pas monolithique il est divers et beaucoup d’adhérents souhaite reprendre la main face à la droite du PS.
                  Ce n’est pas avec des anathèmes que l’on rassemble,mais avec des faits et avec des idées et un programme..
                  Il semble que vous sembliez sérieusement manquer de tout !
                  Et il n’y a aucun rapprochement avec le PS mais uniquement avec des gens qui refusent désormais de soutenir ce gouvernement même si ils leurs restent de grands pas à franchir !

                • taktak 25 juillet 2014 18:10

                  Humanis, il n’y a pas de programme réellement de gauche sans rupture franche avec l’UE qui est une arme de destruction massive de nos acquis sociaux et démocratique.
                  L’UE c’est la guerre et le nationalisme européen, celui la même qui alimente le fascisme. L’Ukraine où les séides de l’UE viennent d’interdire le parti communiste en est la preuve éclatante.
                  Oui pour la démocratie, pour la paix, pour le progrès sociale, il faut sortir de l’UE par la porte de gauche. C’est ce que propose le PRCF.


                • alinea alinea 25 juillet 2014 22:11

                  Tout le monde oublie tout le temps l’humain ! Je pense que Mélenchon connait assez bien certains dans le PS ; pourtant je crois qu’il a été déconfit du dernier vote à l’assemblée ; je me demande même si ça n’a pas joué dans sa volonté de cerner ses activités politiques !!


                • Auxi 25 juillet 2014 22:57

                  Ah, pardon, Humanis, je suis un vieux schnoque et j’en suis resté à Mitterrand qui disait que « celui qui ne veut pas la RUPTURE (d’avec le capitalisme), celui-là ne peut pas être membre du Parti socialiste »… cherchez un peu, je ne peux pas tout faire. On connaît la suite. Privatisations en pagaille, casse des services publics, actionnaires qui se gavent, Bourse qui flambe, chômeurs esclavagisés par l’imbécile et criminelle dégressivité des allocations chômage, laquelle crée un marché aux esclaves nommé Pôle « emploi » et jette à la rue les plus vulnérables… Vous pouvez me citer UN acte de « rupture d’avec le capitalisme » dans la politique des solfériniens depuis 1981 ? Pour nous, le menu peuple, la chair à suffrages, RIEN n’a changé. Mais il n’y a rien de tel que le vécu pour apprendre : faites comme moi, « vivez » avec 895 euros par mois de pension d’invalidité, vous verrez, ça apprend la vie… Vous avez une idée de ce qui me reste pour « vivre » une fois casqué le loyer et les factures ? C’est « de gauche » ? C’est « socialiste » ? Vous avez vu la baraque de Bartolone ? Pour le sociétal / esbrouffe, ils sont champions, mais pour le social (dans socialiste, il y a social…), c’est le néant ! Patrons rendus tout-puissants par le chantage à l’emploi, actionnaires qui ne se sont jamais autant enrichis – en dormant – que sous les « socialistes », misère à tous les coins de rue… sur quelle planète vivez-vous ? Fabius, l’homme le plus riche de France, il est « socialiste » ? Vous les avez bien regardés, dans leurs costards à dix SMIC, leurs trois / quatre baraques avec piscine, leurs restos de luxe matin, midi et soir ? À votre avis, comme des millions d’autres, depuis quand ne suis-je plus parti en vacances ? Ne cherchez pas, je ne m’en souviens plus moi-même… Alors, la morgue hautaine de vos commentaires, seule ma bonne éducation m’empêche de vous dire l’usage hygiénique que j’en fais.


                • Onecinikiou 26 juillet 2014 04:59

                  Auxi, pour qui avez-vous voté au second tour des dernières présidentielles ? Car vous avez bien voté n’est-ce pas, derrière vos airs de citoyen faussement désabusé... ? 


                  Auriez-vous par maladresse cautionné le porcinet sudoripare, le traitre soumis et lâche qui siège actuellement à l’Elysée et fait honte comme jamais à la France, et que vous agonisez par ailleurs à juste titre, lui comme tout ce que charrie son clan (sa « bande » aurait dit tonton, qui savait mieux que quiconque de quoi il parlait), de faits et tendances objectives ?

                  Je vais vous dire : on pourrait faire un parralèle interressant entre les gens de votre accabit (Mélenchon et son ralliement « sans condition »), qui après avoir bien contribuer à faire élire les traitres à la patrie et à l’intérêt général sous le prétexte ô combien falacieux de l’alternance - une mascarade éhontée - déplorent a posteriori les effets de politiques que les mêmes ne manquent pas de mettre en oeuvre, avec nos concitoyens musulmans, qui selon les études d’opinion ont été à plus de 90% à porter au pouvoir le candidat du parti so...sioniste !!

                  Cocu, voilà ce que, vous comme eux, chérissez d’être. Et bien dansez maintenant. Mais surtout : ne venez pas vous plaindre. Vous n’avez pas le droit. Vous êtes illégitime.

                • Humanis Humanis 26 juillet 2014 13:37

                  Ouais mais Mitterand il causait beaucoup et n’a pas lui même rompu avec le capitalisme ou alors pourquoi « la pause » et Fabius ou Rocard premier sinistre ?

                  Et depuis quand je ne suis pas parti en vacances ?ben je suis sur depuis plus longtemps que vous !Mais je refuse de faire pleurer dans les chaumières !
                  Mon loyer,EDF-GDF comme tous le monde j’ai du mal et comme vous les fins de mois sont difficiles surtout les 30 derniers jours !
                  Mais cela ne m’empêche pas de réfléchir au comment changer.
                  Si c’est cela que vous appelez morgue hautaine c’est qu’effectivement vous vous laissez déborder par la colère et ne réfléchissez plus !
                  Et mettre tous le monde dans le même sac c’est surement pas rassembleur et révolutionnaire !

                • diogène diogène 25 juillet 2014 18:16

                  Il y a quelque chose que je ne comprends pas !


                  Pourquoi utiliser un vocabulaire complètement sclérosé et vidé de son contenu ?
                  La gauche, singulière ou plurielle, sage ou extrème, qu’est-ce que ça veut dire ?

                  Ça englobe des gens et des convictions totalement inconciliables et contradictoires.
                  On sait maintenant sans aucun doute que les dirigeants du PS sont atlantistes et partisans d’une économie capitaliste néo-libérale.

                  Il y a moins de différences entre Moscovici et Juppé qu’entre Hollande et Mamère !
                  Les vieux mots d’ordres issus de la litanie du programme commun sont serinés comme des cantiques et on ne cherche même plus à analyser tout ça. On dirait qu’il faut à tout prix récupérer les pièces cabossées d’un très grave accident pour rafistoler les bagnoles qui se sont télescopées.

                  Ce n’est pas comme ça qu’on développera une force capable de proposer une solution alternative au pillage des richesses du pays et du monde par quelques familles.

                  La gauche a vécu, point barre !

                  Est-ce que la construction d’une société socialiste est encore envisageable ?
                  Oui ?
                  Non ?

                  Si c’est oui, alors il faut compter sur les individus partants et non pas sur des appareils pourris et obsolètes dirigés par des vieillards cacochymes et ringards !

                  • Doume65 26 juillet 2014 11:49

                    « Il y a moins de différences entre Moscovici et Juppé qu’entre Hollande et Mamère ! »

                    En effet, les photos parlent d’elle-mêmes !


                  • Michel Maugis Michel Maugis 25 juillet 2014 19:19

                    Pour moi une chose est très clair.


                    François Asselineau est le président qu’il nous faut.

                    J’ accuse les partis dit progressistes d’ avoir tout fait pour faire élire une crapule sioniste en évitant que Asselineau puisse être présidentiable.

                    Il appartient à ces partis de mettre en avant la seule candidature possible qui puisse recevoir une majorité de votes aux prochaines présidentielles. C’est François Asselineau.

                    Le PRCF, hélas, est complice dans cette irresponsabilité, au nom de je ne sais quoi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès