Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > #Mélenchon : l’homme central de la politique française

#Mélenchon : l’homme central de la politique française

Depuis plusieurs semaines maintenant, le Front de Gauche en général et Jean-Luc Mélenchon en particulier, sont devenus l’épicentre de la vie politique française. Pas une déclaration du premier ministre ou d’un second couteau de l’opposition tel Gérard Longuet, pas un mot du F haine ou des ultras réactionnaires de la manif pour tous sans que le FDG ou Mélenchon ne soient la référence de la réflexion ou de l’action. Des mots aux images utilisés, tout tourne désormais autours de la gauche progressiste et écosialiste. Pour s’en convaincre, il suffit de passer au fil de la comparaison et de l’analyse le discours d’une classe politique totalement désemparée face à la marée citoyenne qui gagne le pays à l’initiative d’un Front de Gauche qui rassemble.

Commençons par la comparaison et l’analyse des images.

image

Au Front de Gauche, ce qui prime c’est le peuple. Aussi, est-il naturel qu’il soit au centre des représentations visuelles. A l’image du bandeau que l’on retrouve sur le site “place au peuple”. On y voit un peuple en action, en rouge qui opère un mouvement dans le but de réellement changer la politique et ses pratiques, dans le but de réellement changer la vie. imageLes médias tentent d’imposer l’idée que c’est le F Haine qui impose sa vision au reste de la classe politique. Pourtant, c’est le F Haine qui courre derrière le Front de Gauche en reprenant son visuel phare. Le peuple est devenu bleu, mais il agite drapeaux et banderoles. Ce simple changement de couleur ne peut masquer le plagiat incroyable opéré par la formation fasciste. Ce plagiat révèle un F Haine en carence intellectuel grave face à un Front de Gauche productif et inventeur d’une nouvelle manière de faire de la politique.imageComme est novatrice sa convocation du peuple, des citoyens pour allez vers une révolution idéologique, pour aller vers un renversement des idées préconçues telle cette soit disant obligation de rembourser une dette impayable. Mais nous y reviendrons. Pour l’instant restons en toujours aux images. Quoi de plus normal alors que de convoquer les symboles visuels les plus parlants de la révolution citoyenne de 1789 ? Les manifestants du Front de Gauche défilaient le 18 mars 2012 comme le 5 mai 2013 avec des bonnets phrygiens rouges sur la tête pour réclamer une 6e République.Les ultras conservateurs catholiques, attachés à un clergé réactionnaire refusent le mariage pour tous, refusent l’égalité des droits…alors ils portent sur la tête un bonnet phrygien. Le plagiat suit le même processus, seule la couleur change…Mais ils ont conscience, eux aussi, que c’est bel et bien le Front de Gauche qui fait la course en tête, qui a raison de convoquer les citoyens. Alors ils imitent, d’un rose pâle, avec des Mariannes qui dissimulent à peine une Marie pourtant mère d’un enfant élevé par deux pères

Poursuivons avec la comparaison et l’analyse des mots.

Le slogan que le porte voix du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, scandait durant la présidentielle est resté dans les mémoires : “l’humain d’abord”. Il s’agissait même du titre donné au programme politique de la gauche écososialiste. Le Front de Gauche criait également sa volonté de donner toute sa “place au peuple”. Un an plus tard, le F Haine s’est trouvé un nouveau mot d’ordre : “le peuple d’abord”. D’évidence, le ridicule ne tue pas chez les Le Pen. Plus c’est gros, moins ça se voit doivent-ils penser. A Gauche pour de Vrai ! nous avons vu alors nous donnons à voir comment Jean-Marie, Marine et Marion, probablement durant un brainstorming fumeux ont contracté “l’humain d’abord” et “Place au Peuple”. Pourtant, les médias continuent de dire que les copieurs sont des inventeurs, les usurpateurs des leaders. Enfin, lors de l’émission ” des paroles et des actes” de la fin du mois d’avril de cette année, Jean-Luc Mélenchon a démontré pourquoi les dettes des états ne seront jamais remboursées, comment elles servent de prétextes à l’austérité et à l’étranglement des peuples au profit des fonds de pension allemands ou aux privatisations progressives des états pour enrichir les spéculateurs sur les places boursières. Même le journaliste Lenglet ne pouvait démentir le chef de file du Front de Gauche, ce journaliste ayant confirmé cette évidence dans son dernier ouvrage “qui va payer la crise ?”. Depuis, du premier ministre au pire des seconds couteaux de l’UMP, tout le monde s’y met pour essayer d’étouffer cette évidente vérité. Le soir du 5 mai dernier, Jean-Marc Ayrault courre le plateau de TF1 pour affirmer que la dette sera remboursée, que Mélenchon est un irresponsable en prétendant le contraire et que desprivatisations de services publics auront bien lieu, dette oblige. Il est rejoint quelques jours plus tard par un Gérard Longuet qui vole à son secours. Pour Longuet, Marine Le Pen : “respecte la loi, au moins autant que d’autres. Elle ne dit pas comme Mélenchon, les dettes on ne les paiera pas, ce qui est tout à fait illégal. Elle n’a pas, à cet instant, franchi de ligne jaune”.

Jean-Luc Mélenchon et tout le Front de Gauche sont devenus le centre d’inertie de la vie politique française. A gauche ils rassemblent. Pour preuve, ces militants d’EELV, avec à leur tête Eva Joly, venus soutenir la 6e République et la fin de ces politiques libérales de droite. Nous les avons filmé, Eva et ces militants courageux d’EELV. Vous pouvez donc les écouter revendiquer une autre politique, une autre république.


AGPDV au coeur de la marche citoyenne du 5 mai par sydne93

A droite, ce front commun contre la gauche écosocialiste se crispe autour d’une alliance “objective” mais bien “réelle” pour essayer de marginaliser un mouvement qui forme désormais des marées de citoyens dans la rue. Mais un plagiat des mots ou des images pour les uns, des incantations rhétoriques sur une dette “légitime” et “remboursable” pour les autres ne suffiront pas à avoir raison d’une révolution citoyenne pour une 6e République et contre une austérité illégitime à présent en marche et pour longtemps.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (90 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • babeuf babeuf 11 mai 2013 09:17

    le front de gauche et mélanchon ,que l on aime ou pas, on en parle c est le « phénomène »qui
    monte c est pas un parti , c est pas un programme qui vient que de militants cartés c est le mouvement d un raz le bol général , c est de la diversité , dans l unité, l humain d abord


    • CAMBERLIN CAMBERLIN 12 mai 2013 02:20

      c’est aussi la diversité qui converge se saisissant des problèmes de l’heure, car il y a urgence, la situation ne laisse pas de choix à la multitude


    • babeuf babeuf 11 mai 2013 11:17

      famine@ne mélanchon pas tous


    • Anaxandre Anaxandre 11 mai 2013 14:49

       Disons plutôt : « les gauchistes manipulés », comme ils le furent toujours dans l’histoire, de la Révolution bourgeoise de 1789 à la révolution libérale-libertaire de 1968.

       Ne rêvez pas, d’ « autre Europe », vous n’aurez point ; vous aurez peut-être même en plus un Grand Marché libre échangiste méditerranéen des Biens ET des Personnes !

       Et la voix de Mme Joly (qui représente une large partie d’une certaine idéologie de gauche de destruction des Nations) sera sans doute déterminante pour finir de détruire notre armée, offrir notre siège au conseil de sécurité à l’UE, supprimer quelques jours fériés bien trop « franchouillards » et les remplacer par des fêtes juives ou musulmanes, etc...

       Que Mélenchon dénonce certaines réalités, soit, mais si j’envisage globalement la politique que lui ET ses alliés mettraient en place, je n’y vois que la continuation de la destruction de la Nation française et de son Peuple (ou bien qu’on m’explique par exemple comment résoudre le chômage de masse en conservant l’euro, en régularisant massivement les clandestins et en ouvrant davantage encore nos frontières à l’immigration du sud...).


    • Onecinikiou 11 mai 2013 18:21

      Absolument Anaxandre, et les contemplatifs et groupies pro-Mélenchon seront bien incapables de répondre aux contradictions fondamentales que vous soulevez à juste titre, et qui équivalent de résoudre la quadrature du cercle.


      D’autre part le verbiage insensé usité par l’auteur de cet article ferait presque rire s’(il ne rappelait furieusement quelques délirants qui voyait notre ayatollah trotskiste à 20% voire au second tour des dernières présidentielles. Décidément la dissonance cognitive et le déni du réel sont caractéristique du courant de pensée de nos gauchos-illuminés.

    • CAMBERLIN CAMBERLIN 12 mai 2013 02:30

      certains ont la phobie des petites bêtes, d’autres de l’orage, pour vous c’est l’immigré ce qui vous émancipe de vous poser les questions relativement à la banqueroute du système : la spéculation prédatrice, les banques et leurs agissements à risque, les états mis en faillite par la modération salariale imposée au détriment de l’économie de casino (Subprimes.....)

      et pour vous d’avaliser les supercheries de Le Pen

    • Anaxandre Anaxandre 12 mai 2013 14:47

       Vous avez mille fois raison : dans notre « phobie », n’oublions pas l’infâme communauté financière transnationale dont le représentant d’État, Mr Moscovici, a bel et bien « un visage et une adresse » ! Et contre tous ceux-là :

       « Tous ensemble, tous ensemble ! Ouais, ouais ! »

        smiley smiley smiley


    • jluc 11 mai 2013 09:58

      Bonjour Sidne93, un reproche : vous abuser du ’’F Haine’’.

      La majorité des électeurs du FN sont (selon moi) des personnes qui se sentent victimes d’injustices, d’incompréhension, d’ostracisme... Alors ne cherchons pas à les culpabiliser encore en accusant leur parti de haine, de ’fascisme’. Ce n’est pas comme cela que l’on rassemblera le peuple. Et, Que le FN ne soit pas le seul à leur montrer du respect et de l’attention. Enfin, c’est mon avis .

      D’ailleurs, on ne combat pas la haine par la haine... Ce n’est qu’un sentiment humain, après tout. L’humain d’abord ! et le peuple aussi, tout le peuple.


      • babeuf babeuf 11 mai 2013 10:50

        fn 40 ans, front de gauche 4 ans à 11% pas mal pour le début


      • Jicé Jicé 11 mai 2013 12:29

        «  Alors ne cherchons pas à les culpabiliser encore en accusant leur parti de haine, de ’fascisme’. Ce n’est pas comme cela que l’on rassemblera le peuple » Il ne s’agit pas de culpabiliser les personnes... Il s’agit de les éclairer sur la véritable nature du parti qui prétend les défendre ou leur présenter des solutions de bon sens qui ne sont que des solutions de repli sur soi de haine de l’autre, bref le contraire de l’Humain d’abord... Dire à ces personnes ce qui se cache par exemple derrière ce parti dont la présidente se trémousse avec des néo-nazis dans des bals autrichiens ; dont un des proches a aidé très patriotiquement certaines huiles à expatrier des capitaux vers des horizons suisses, et combien d’autres faits...


      • wesson wesson 11 mai 2013 13:27

        Bonjour jluc,


        « La majorité des électeurs du FN sont (selon moi) des personnes qui se sentent victimes d’injustices, d’incompréhension, d’ostracisme »

        vous avez probablement raison, toutefois je ne prends pas les gens pour des imbéciles, et je pense qu’ils savent dans quelle église ils mettent les pieds, et ils le savent très bien.

        Je vais essayer de prendre une image. Si vous êtes dans une bande et que on vous emmerde, vous avez plusieurs solutions. Soit vous vous en prenez au plus fort de la bande auquel vous résistez. Vous vous en prendrez plein la gueule, et peut-être même vous devrez partir. Ou alors, vous vous en prenez à celui qui est plus faible que vous, celui qui est arrivé juste après, et vous lui faite subir tout ce que vous avez subi, en pire.

        Et bien c’est ce choix là qu’effectue à mon sens les gens qui vont au FN, de s’en prendre aux plus faibles, à ceux qui sont arrivés après eux. 

        Les mecs qui se comportent comme ça dans les bandes, moi j’ai toujours appelé ça des connards et des fachos, je ne voit aucune raison pour laquelle je devrais qualifier leur équivalent fonctionnel du FN de « victimes ». En reprenant la thématique centrale du FN qui est d’expulser une bonne partie de la population, ou plus récemment de démanteler les cités, c’est eux-même qui expriment le fait qu’ils ne souhaitent pas se rassembler, et qui veulent culpabiliser une autre population.

        Pour résumer voilà ce que je pense. Les arabes, les jeunes des cités qui n’ont pas de boulot, c’est pas ma tasse de thé. Mais on va faire quand même avec eux et commencer par leur faire confiance, parce que ils sont avant tout des Français, comme moi ni plus ni moins, donc c’est ensemble que on va s’en sortir, et pas sans eux ! Et oui, la Liberté, l’égalité et la Fraternité, ça ne souffre pas de modulation en fonction de la couleur de peau ou de l’origine, géographique ou sociale.

      • Jicé Jicé 11 mai 2013 15:36

        « Nationaux »... « légitime primauté »...« légué leurs ancêtres » : vous voulez parler de quoi là quand on regarde l’histoire, ses guerres d’invasion, ses mouvements de population, ses frontières ou territoires artificiels souvent taillés dans le marbre de l’histoire des vainqueurs ??? Vos mots sont ceux d’une idéologie qui fait de l’homme un loup pour l’homme, où la vie n’est perçue que comme lutte et compétition à outrance... Même Darwin dans l’extrême logique de ses recherches théorisait la compassion et la solidarité comme moyens ultimes de sauvegarde et de progrès de l’humanité ; à fortiori à notre époque d’information mondialisée qui fait de la planète la dernière frontière à préserver et du genre humain notre famille à tous...


      • francesca2 francesca2 11 mai 2013 15:50

        Voui voui Jicé, allons constluile un monde sans flontièles, plus de Pays, plus de Nations, un beau village global sur un beau tellain vague où tout le monde est gentil et dans lequel l’homme est un agneau poul l’homme ! 



      • ptimarc 11 mai 2013 20:52

        La majorité des électeurs du FN sont (selon moi) des personnes qui se sentent victimes d’injustices, d’incompréhension)et bla et bla

        dans l’entreprise qui nous employait,nous etions deux « agents de maitrise »meme ancienneté,meme salaire.lorsqu’un livreur entra ,d’origine africaine,mon collegue,dit sur un ton meprisant« tiens voila »bamboula".moi je fus choqué par son attitude.

        alors,de quoi se sentait il victime ?

        il aurait fallu prendre des gants,ne pas lui qu’il etait con ?


      • alinea Alinea 11 mai 2013 21:16

        Expliquez-moi Schweitzer, comment vous allez faire ? Et ce que cela va nous coûter ? Sarko s’y est employé pourtant, ça a coûté un bras ! Et alors ? Et puis, dîtes-moi, ces gens, ne sont-ils pas issus de pays qui ont fait notre richesse ? Que l’on a pillés, exploités ? Pensez-vous que cela ne fasse pas partie de notre dette ? Dette d’argent, et dette morale ?
        Et puis, à part les Roms qui chient dans les fossés en bas de chez vous un jour de noces, en quoi « ceux-là » vous gênent-ils ?


      • alinea Alinea 12 mai 2013 00:04

        La délinquance n’est pas l’apanage des immigrés mais d’une classe sociale démunie de tout dans un monde où la seule valeur est le fric ! C’est vrai qu’il se trouve que les immigrés et leurs descendants font partie de ces classes-là. Les richesses mieux réparties dans un système qui ne serait plus aussi inégalitaire ( pour faire vite !) la délinquance serait réduite à peau de chagrin !
        Je suis sûre que quand vous avez mal à l’estomac, vous allez voir un stomatologue ! Que voulez-vous que je vous dise : c’est tout qui est à revoir ! Ni vous ni moi ne sommes responsables du pillage des « matières premières » ; ni l’un ou l’autre des descendants de la première classe d’immigrés en France n’est responsable de ce jeu de dupes. Alors prenons les faits tels qu’on en a hérités : ces gens sont là ; ils sont pauvres, exclus et haïs ! Que devons-nous faire ?
        Devenons accepter une réalité qui nous gêne et y remédier, ou bien la nier ? Car vous savez comme moi qu’il est impossible de « virer ces gens-là » ! Vous pouvez nourrir votre colère contre eux en les tenant pour responsables, cela ne changera rien !


      • CAMBERLIN CAMBERLIN 12 mai 2013 02:54

        le fonds de commerce du Front National est de détourner la détresse sociale sur un bouc émissaire, en d’autres temps, de sinistre mémoire, cela amena au meurtre collectif des juifs, tziganes rejoignant dans les camps de la mort les opposants à la dictature.

        Le Front National utilise les ressorts les plus archaïques de la subjectivité qui a besoin dans une situation de détresse de s’appuyer sur un recours commode et simple,l’Autre est à l’origine de tous nos maux, son existence doit être éradiquée. La détresse ainsi cristallisée préparant meurtre, elle détourne dans l’instant des enjeux urgents.
        En bref, la haine de l’émigré détourne de l’affrontement au système corrompu, malfaisant à l’agonie.
        les nazis aimaient la musique, beaucoup certainement étaient de bons pères de famille,ce qui ne les garantissaient pas de l’abandon de toute humanité.
        Si le mot de « haine » ne vous convient pas,disons : il faut en finir avec ce système qui détruit l’humanité, met en concurrence les uns avec les autres à son seul profit en nous engageant dans la barbarie

      • francesca2 francesca2 12 mai 2013 12:09

        Bonjour schweizer,

        vous dites A la différence du Front national, je soutiens le communautarisme, parce que je crois que la communautarisation est la seule façon de faire vivre côte à côte des populations qui ne sont pas faites pour vivre ensemble.
        Mais que faire lorsque les revendications identitaires, qui deviendront alors légitimes, se feront de plus en plus pressantes ? 

      • francesca2 francesca2 12 mai 2013 13:21

        Je ne peux pas vous répondre, parce que je ne vois pas de quel type peuvent être 


        Toutes, jusqu’à l’application de la charia pour les personnes concernées.

      • simir simir 13 mai 2013 14:01

        @ schwetzer

        Il n’y a pas lieu d’additionner les anciens partisans de Besancenot et LO dans le total du FdG car il me semble bien qu’en 2012 il y eut Poutou et Arnaud pour le NPA et LO 
        Si l’on additionne pour 2007 le PC (1,93) LO (1,33) Schivardi (0,34) et NPA (4) on obtient 7,6 % 
        Mais encore une fois c’est un sacré racourci que d’assimiler les électeurs du NPA et LO au Fdg
        Quant à Bové n’en parlons même pas c’est un pseudo écolo de droite (voir ses sorties sur Mélanchon ou son tracteur étasunien de marque International bien qu’il casse des Macdo
        Donc oui une sacrée progression !!!!

      • wesson wesson 11 mai 2013 13:30

        bonjour le pnune,


        moi y’en a rien compris blabla pélicastreux jouisseur

        moi y’en a devoir dire « amen » après ça ???

      • agent orange agent orange 11 mai 2013 10:35

        Quand est ce que le FdG arrêtera son concours stérile et inutile avec le FN pour savoir qui a la plus grosse ?

        Marre de cette politique politicienne. Si cela amuse la galerie en « divertissant » de l’urgence, cela ne fait en rien avancer le schlimblick et résout encore moins les problèmes dont le peuple fait face.
        Le peuple attend des solutions urgentes et n’a que faire de ce grand spectacle de Guignol(s).


        • lambda 11 mai 2013 11:12

          @ agent orange


          Ce grand spectacle de Guignols est orchestré pour faire pendant au FN afin qu’existent des oppositions structurées face aux deux partislUMP et PS qui sont les deux faces d’un parti unique et collectiviste pour empêcher l’existence d’une union des peuple derrière la même bannière : le PARTI DU PEUPLE

          Car de cela aucun parti n’en veut !!!! et c’est la raison de leurs manigances pour maintenir les équilibres mais avec les partis politiques 

          Ils ont des intérêts communs qui ne sont pas les nôtres


        • alinea Alinea 11 mai 2013 15:00

          Il ne nous reste que le citoyen lambda !


        • taktak 11 mai 2013 10:42

          Il n’est pas de sauveur suprème. Et cela vaut aussi pour Mélenchon. Je ne suis pas le dernier à lui trouver des mérites, mais je crois que cette ultra personnalisation, confinant parfois à des comportements de fan plus que de militants politiques voir à un début de culte de la personnalité ou de bonapartisme (on suit le chef sans réfléchir...) est contreproductive pour faire progresser les idées progressistes.

          Et ce n’est pas parceque le système médiatique « selectionne » un mélenchon, brillant orateur et bête de plateaux médiatiques, qu’il nous faut accepter sans discuter et sans broncher sa ligne plus social démocrate que vraiment révolutionnaire et son europhilie totalement désarmante.

          Bref, je lui suis reconnaissant de repolitiser à gauche et d’avoir une vrai capacité de dynamisation. mais que diable conservant un peu d’esprit critique !

          http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-sortir-en-sortir-s-en-sortir-135636


          • Jicé Jicé 11 mai 2013 13:13

            « ...sa ligne plus social démocrate que vraiment révolutionnaire... »

            Ne nous laissons pas aveugler ou arrêter par des mots, ou des étiquettes qui empêchent d’aller au fond des choses et ont le défaut de bloquer les gens dans des « cases » mentales... Mélenchon apporte à l’intelligence de chacun d’entre nous des éléments, des arguments comme autant d’armes pour lutter contre l’emprise idéologique dominante (pour résumer : le TINA Thatchero-reaganien) ; chacun fait son miel de cet apport, reconstruit sa vision du monde avec, mais garde son esprit critique (Mélenchon n’est que « porte-parole », rappelons-le)... Pour provoquer je dirais que Mélenchon pour moi est le véritable « centriste » de la vie et de l’histoire politique française... « Centriste » en ce sens où il tente de remettre le peuple au centre de l’intérêt et de la vie du pays, et dans ce peuple l’être humain qui en est le coeur (com)battant... « Centriste » en ce sens où il replonge et nourrit notre réflexion dans la tradition la plus progressiste et toujours à renouveler de l’universalisme révolutionnaire de 1789, qui nous conduit à rester à égale distance des dérives issues de cette Révolution (et figées dans l’ultra-libéralisme incarné aux USA et le totalitarisme soviétique, pour les exemples les plus parlants)... Pas un « centrisme » à la Bayrou qui n’est qu’une position de curseur entre 2 positions (UMP et P« S ») qui dérivent continuellement vers plus de droite au fil des années... 

          • wesson wesson 11 mai 2013 13:37

            « Il n’est pas de sauveur suprème. Et cela vaut aussi pour Mélenchon  »


            et ça je suis parfaitement d’accord.
            Toutefois si Mélenchon n’est pas le sauveur suprème ni l’homme providentiel, aujourd’hui dans l’offre politique que on nous présente, c’est une étape obligée pour aller de l’avant.

            Pour moi l’important c’est effectivement une constituante dans des conditions convenables, et c’est le seul à la proposer. Après, la règle du jeu sera ce que le peuple en fera vraiment (même si là effectivement, j’ai quand même quelque craintes, car les médias vont se charger d’orienter tout cela il faudra y être très attentif ...)

            Mélenchon là dedans : il fait le boulot, propose les idées du FdG pendant la rédaction et une fois la nouvelle règle du jeu écrite, il peu se casser ou continuer à inaugurer les chrysanthèmes, si c’est le rôle auquel le nouveau président sera dévolu. 

          • SuperGigaTony Upoz 11 mai 2013 15:24

            Je suis bien d’accord, attention à l’idolâtrie .

            Je trouve ça triste qu’il n’y ai pas plus de personnes comme Mélenchon, où sont nos sages ?

            Il fait reconnaitre que Jean-Luc explique tellement bien les idées du Front De Gauche, avec un telle clarté et en maintenant la cap des idées, que l’on croit et l’ on est convaincu que c’est possible .

            Moins radical que moi, mais pour changer les choses, il faut être prêt à faire quelque concessions, respecter le fait que tout le monde n’est pas aussi radical (même si aujourd’hui il est urgent de l’être)

            Et comme tout homme il n’est pas parfait, fait des erreurs. Je regrette quand même son acharnement sur le FN (même si ces derniers détournent, trompent les gens depuis trop longtemps, par la peur et la division), trop de colère envers le FN et par filiation ses électeurs, est contre-productif .
            Concentrons nous à faire tomber les masques .


          • Dwaabala Dwaabala 11 mai 2013 11:53

            Un optimisme inoxydable.


            • Bloom Ulrich Bloom Ulrich 11 mai 2013 13:07

              L’homme à abattre, en tous les cas.

              Le détournement outrancier des visuels et du slogan du Front de Gauche m’évoque un peu la campagne de dénigrement limite raciste (faux tracts anonymes jouant sur l’arabophobie) menée contre Mélenchon à Hénin-Beaumont.

              Ah, les bonnes vieilles méthodes de l’extrême-droite : manipulation, embrouille, escroquerie intellectuelle... Semer la confusion, foutre le bordel dans les esprits. Ils s’insurgent contre la PMA-GPA alors qu’ils étaient les premiers à vouloir légaliser les mères porteuses dans leur « programme » présidentiel. Ils clament défendre le bon peuple mais traitent les manifestants contre la réforme des retraites d’« émeutiers ». S’affirment laïcs mais veulent « rechristianiser » la France.
              Et l’entreprise familiale Le Pen de se prétendre démocrate et républicaine, on croit rêver, mais c’est un cauchemar bien gluant.


              • Montagnais Montagnais 11 mai 2013 13:56

                On est tous d’accord avec vous Sidney, tous d’accord ..


                - Le F Haine n’a pas le monopole de la Haine

                - Le Front de Gourdes n’a pas le monople des Gourdes

                .. il est évident que les militants sont pour un rassemblement. 

                Fraternellement.

                • legrind legrind 11 mai 2013 13:58

                  Si on remplace le mot homme par bouffon incohérent je suis d’accord.


                  • DanielD2 DanielD2 11 mai 2013 13:59

                    Au debut j’ai cru que c’était du 2eme degrés ironique, hé ben non ...


                    • francesca2 francesca2 12 mai 2013 13:27

                       smiley Moi aussi ! 


                    • Dwaabala Dwaabala 11 mai 2013 14:33

                      Mélenchon, avec un e et non un a.
                      Combien de fois faudra-t-il le répéter ?


                    • alinea Alinea 11 mai 2013 15:04

                      Dwaabala : il y a des tas de gens qui ont toujours prononcé : Mittrand ! Que c’est petit ! mais cela ne trahit qu’une seule chose, ces gens-là n’ont rien à dire !


                    • SuperGigaTony Upoz 11 mai 2013 15:33

                      Perso je m’en fout des fautes d’orthographe, ça marive oçi .


                    • Jicé Jicé 11 mai 2013 15:44

                      S’en « foutre des fautes d’orthographe » : perso je suis assez tolérant en la matière, mais sur les noms des gens c’est inacceptable, surtout quand ces noms sont publics, publiés à longueur de journaux et de journées, donc connus d’un très grand nombre de personnes ; c’est d’une certaine façon une atteinte à l’identité de la personne, à sa singularité ; en tout cas la preuve d’une façon assez vile et pas très glorieuse de s’attaquer à la personne ...


                    • SuperGigaTony Upoz 11 mai 2013 16:31

                      .........humour.....

                      Ne soyons pas si totalitaire, même si certains calculent leurs fautes d’orthographe (tel mitrond), phonétiquement, melanchon mélenchon, mailanchon, c’est la même .

                      J’essaie pour ma part de faire attention aux fautes, mais je ne suis pas de ceux inspecteurs d’orthographe.......... jusqu’à une limite où ça deviens incompréhensible (langage sms), ou l’écorchement volontaire d’un nom .


                    • Jicé Jicé 11 mai 2013 17:08

                      ...idem pour France, Franse, Frense, etc...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès