Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon : l’homme qui fera gagner la gauche !

Mélenchon : l’homme qui fera gagner la gauche !

Que n’a-t-on pas dit et écrit sur la forte progression du Front de Gauche ces 3 dernières semaines ! La thèse en vogue était, bien entendue, celle de l’affaiblissement du PS avec le risque de plus en plus élevé d’une défaite de la gauche. Comment ? Par le phénomène bien connu des vases communicants :

les intentions de vote qui se concentrent sur Jean-Luc Mélenchon génèrent une déperdition des intentions de vote en faveur de François Hollande,

les électeurs modérés, effrayés par la poussée du Front de Gauche et une possible radicalisation du PS se retourneront vers l’autre François, le Bayrou, au premier tour,

et finalement, ces électeurs modérés confirmeront leur rejet d’une gauche radicale au deuxième tour en votant Sarkozy.

En clair, le scénario anti-Front de Gauche s’est parfaitement organisé ces 3 dernières semaines, scénario imaginé par toute la presse conservatrice mais également par le PS lui même, qui est tombé dans le piège tendu par Sarkozy en personne les deux pieds joints. Aussi, les appels au vote “efficace” n’ont alors pas cessé de se multiplier de toutes parts, même de celle qui voulait incarner la vraie gauche lors des primaires du PS, sa première secrétaire, qui avait ces mots insultants à propos de Jean-Luc Mélenchon pas plus tard qu’hier soir dans le “Grand Journal” de Canal plus et en ch’ti s’il vous plaît :” Melenchon c’est un grand diseux mais un petit faiseux”.

Sauf que le peuple, lui, raisonne bien plus qu’il n’insulte. Sauf que le peuple,lui, veut une gauche forte bien plus qu’un centre mou ou qu’une droite dure. Et depuis plusieurs semaines il confirme son désir de gauche véritable en faisant progresser le Front de Gauche et à travers lui la gauche toute entière.

Vous ne nous croyez pas ? Alors A gauche pour de vrai ! nous allons vous le démontrer.

Le dernier sondage CSA réalisé les 2 et 3 avril est intéressant à plusieurs titres. D’abord, il confirme que Jean-Luc Mélenchon est bien le troisième homme avec 15% des intentions de vote. Sa progression est de 2,5 points ce qui relègue à présent le F Haine assez loin et totalement en perte de vitesse. Aussi, la théorie des vases communicants devrait nous donner une baisse de 2,5 points de François Hollande. Or, ce n’est pas du tout ce qui se passe. Ce dernier progresse de trois points atteignant 29% d’intentions de vote favorables au premier tour.

La théorie du Front de Gauche qui progresse au profit d’un PS qui s’écroule s’effondre donc totalement.

Dès lors, comment expliquer la progression de Mélenchon et celle de Hollande ?L’institut CSA donne la réponse en battant en brèche les idées reçues sur le vote utile et efficace :

La première victime des appels au vote utile adressés par l’équipe de François Hollande écrit l’institut est le vote en faveur de François Bayrou, qui passe de 12,5% à 10% seulement. Désormais en cinquième position, le candidat centriste voit nombre de ses électeurs potentiels aller au secours du vote anti-Sarkozy le plus puissant. Ceci est attesté par plusieurs indices, par exemple le fait que la part des électeurs de François Bayrou de 2007 qui choisissent aujourd’hui François Hollande dès le premier tour a progressé en une semaine de 22 points. En clair, les principaux renforts du PS proviennent des électeurs Modem qui ne semblent pas du tout effrayés par la forte poussée du Front de Gauche. Leur obsession première est d’éliminer Sarkozy et on va pas les en blâmer à Gauche pour de vrai !! 

CSA poursuit ses explications :le vote Mélenchon…suscite l’intérêt de personnes qui se tenaient en lisière du jeu politique, comme le montre la progression de 11points des intentions de vote parmi celles s’étant abstenues ou ayant voté blanc au premier tour de 2007. Donc, le Front de Gauche ramène à la politique des citoyens qui l’avaient déserté, redonne au peuple l’envie de s’impliquer et de prendre la place qu’il mérite. Il ne “pique en rien” les électeurs du parti social libéral !

Puis l’institut a la bonne idée d’additionner toutes les voix de gauche. Et cette addition donne à lire un chiffre qui non seulement redonne un teint bien rouge à la gauche toute entière mais qui va surtout inquiéter Sarkozy, ses sbires et ses 32 ridicules mesurettes. Ce sont 47% des Français qui s’apprêtent à voter à gauche dès le 22 avril. Ils n’étaient que 39% en 2002 et plus que 37% en 2007.

Non seulement Jean-Luc Mélenchon réussit à renforcer la gauche forte, celle qui s’assume, en faisant revenir dans son giron des citoyens qui l’avaient quitté car déçus par la dérive sociale libérale du PS de ces 10 dernières années, mais en ciblant clairement la droite et son chien de garde le F Haine, il n’affaiblit pas le potentiel global de la gauche, mieux il le fait fortement progresser !

Il est désormais grand temps pour le PS de se remettre à l’endroit, d’arrêter de marcher sur sa tête et de s’en prendre à Sarkozy plutôt que de continuer à vivre dans le mythe d’un Jean-Luc Mélenchon qui affaiblirait la gauche, mythe savamment orchestré par la droite, le Medef et leurs relais favoris que sont le Figaro, RTL et BFM TV.

Allez Martine, allez Arnaud, allez François, encore un petit effort et vous finirez bien par vous en prendre au Medef et à son porte voix Sarkozy plutôt qu’au porte voix du Front de Gauche à qui vous devrez une fière chandelle bien plus tôt que vous ne l’imaginez…la chandelle de la victoire de la gauche forte le 6 mai 2012 !

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (98 votes)




Réagissez à l'article

120 réactions à cet article    


  • Tall 6 avril 2012 09:38

    Le PS ne s’est pas fait piéger en parlant contre Melenchon.

    C’est plus net que ça : le PS n’est plus de gauche.
    C’est devenu un parti centriste depuis 2008.

    • Fergus Fergus 6 avril 2012 11:47

      Bonjour, Tall.

      Exact : le PS n’est plus de gauche, et cela depuis belle lurette. Pour autant, il n’y a que le PS qui puisse gagner cette élection et « dégager » Sarkozy, eu égard à la sociologie du pays en 2012.

      Comment sérieusement croire qu’une majorité de Français puisse voter lors d’un 2e tour pour Mélenchon alors que ses troupes et ses soutiens se limitent actuellement aux communistes orthodoxes, aux trotskystes ralliés et aux communistes révolutionnaires en rupture de NPA ?

      Je sais : tu vas me dire que le programme de Mélenchon n’est plus vraiment communiste. OK, et personnellement, ce programme me convient parfaitement. Mais crois-tu qu’il sera de nature à attirer des votes plus centristes alors que serait brandi l’épouvantail bolchevik par toute la droite et les grands médias réunis ?

      Aucune chance. D’où ma position : vote Mélenchon au 1er tour, vote Hollande au 2e, et pacte de non-agressivité d’ici au scrutin de 1er tour. Après viendra de toute façon le temps de l’accord PS-PC voulu par une majorité de communistes.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 12:01

      Salut, Fergus, Tall.

      Sans oublier les élections législatives, quand l’autre petit cintré aura été chassé de l’Elysée. Le FdG et le PS gagneront ensemble.


    • Tall 6 avril 2012 12:19

      Salut Fergus et Peachy

      A mon avis, Sarkozy ne sera pas réélu quoiqu’il arrive. Il a suscité trop de déceptions, et même pas mal de rancoeurs larvées, car il est très autoritariste dans sa pratique du pouvoir. Il fait peur à beaucoup de monde, et aussi aux journalistes.
      Il pourrait y avoir une libération dans l’isoloir.

      Le spectre du bolchevisme ne marchera pas avec Melenchon, car c’est un républicain amoureux des valeurs des Lumières et de 1789.

      Je pense qu’un Melenchon - Sarkozy passera encore mieux qu’un Hollande - Sarkozy. Surtout dans le duel télé entre les 2 tours.

    • Tall 6 avril 2012 12:25

      Enfin, le meilleur allié de Sarkozy, c’est l’abstention par résignation désabusée.

      Et à ce jeu-là, Melenchon est + sûr qu’Hollande.
      Car il réveille, il enthousiasme et donne envie d’aller voter.



    • Fergus Fergus 6 avril 2012 12:53

      @ Tall.

      Mélenchon « républicain amoureux des Lumières ». Parfois un peu trop : en citant Robespierre, il fait précisément ressurgir des épouvantails de Terreur et donne ainsi d’avance des arguments à la droite.

      Mais on parle dans le vide car Mélenchon ne sera pas au 2e tour. Je serais déjà bien content qu’il puisse maintenir ses positions actuelles, entre 13 et 15 %. Restera, comme le souligne Peachy, les législatives, et c’est véritablement là que le FdG pourra se donner les moyens de peser sur le PS.

      A propos du dynamisme de Mélenchon, j’espère qu’il va se ressaisir car hier à Toulouse il était mou de chez mou, et en plusieurs occasions il a perdu le fil de son discours. Une grosse fatigue passagère, espérons-le.


    • Croa Croa 6 avril 2012 13:19

      « Le FdG et le PS gagneront ensemble. »

      Comme s’il n’existaient que ces deux là ! smiley

      Et si cela ouvrait le parlement un peu aux nouvelles sensibilités ? Les maires n’auront pas la facultés d’éliminer les idées novatrices à ces élections là smiley


    • Tall 6 avril 2012 13:55

      Ici le discours intégral de Melenchon à Toulouse

      Je ne le trouve pas mou du tout .... c’est franchement révolutionnaire
      Il y défie l’UE, les USA, la finance et veut redonner à la France toute sa souveraineté que Sarkozy a vendue.

      C’est très puissant !

    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 14:06

      Il y avait énormément de références historiques et littéraires dans ce discours. Victor Hugo, Emile Zola et même Abraham Lincoln. « Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance. »

      Ca nous change de l’abominable Sarkozy et de son gloubiboulga verbal.


    • Catart Catart 6 avril 2012 19:48

      @ Tall

      Je suis ok avec toi et c’est le côté hyper positif de Mélenchon, Hollande je suis désolé est avachi sur son pupitre dans ses discours en mimétisme à Mitterrand...

      Et à ce jeu-là, Melenchon est + sûr qu’Hollande.
      Car il réveille, il enthousiasme et donne envie d’aller voter.

      Tout à fait et si tu y rajoutes ta première analyse

      Hollande n’est plus de gauche...

      Là je suis inquiet pour les français il ne donne pas lui l’envie d’aller voter... ??

      http://www.indigne-je-propose.fr/

    • bigglop bigglop 6 avril 2012 20:06

      Bonsoir à tous,
      L’article et les commentaires sont tout simplement passionnants.
      Mais je pense que peu de citoyens connaissent cet autre visage de JLM dans son intervention sur le thème de la Défense au Cercle Républicain. Brillantissime
      http://www.dailymotion.com/video/xpvina_intervention-de-jean-luc-melenchon-sur-la-defense_news


    • Emmanuel Aguéra LeManu 6 avril 2012 20:10

      Je ne vois pas, je l’avoue, ce qui malgré un bel article, permet de dire que notre ami Mémel rassemble ou même fédère les voix ou le peuple de gauche. Je crois surtout que celui qui a réveillé la gauche dans ce pays, si réveil de la gauche il y a, et si le PS y est encore assimilé, c’est sans conteste le pantin aux talonnettes, le meilleur ami de Peachy, vous savez... bon sang ! son nom m’échappe encore.


    • mojique mojique 6 avril 2012 21:04

      Mélenchon n’est pas dangereux pour la Gauche, il fera à peine 12 % et ses militants voteront pour la plupart pour Hollande. Le plus imprévisible est Bayrou et ses électeurs extensiblement indécis. Eux risquent de remettre $arko sur sa chaise. çà doit discutter sec entre l’UMP et Bayrou. Une place de premier ministre comme carotte et pas sur que l’homme du Bearn refuse. Sarko le virera à la première occase.


    • mojique mojique 6 avril 2012 21:05

      Erratum pas pour la gauche, Hollande n’est pas de gauche mais pour la sociale démocratie (PS)


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 avril 2012 09:55

      @ Fergus


       Je vous envie d’avoir encore l’énergie de poursuivre ce débat, dans cette Nème reprise du même psychodrame électoral éculé dont la trame et les rôles sont portant aussi connue que celle de n’importe quel scénario de la commedia dell’arte. 

       Quand on a compris - et dit autant de fois que nécessaire pour apaiser sa conscience - que les élections ne servent qu’à créer chez Quidam Lambda l’illusion qu’il a encore une certain pouvoir politique -le dissuadant d’utiliser le pouvoir qu’il a vraiment qui est de casser la baraque - on perd intérêt...

      Je me distrais en regardant comment les rôles des intervenants sur les articles d’Agoravox sont désormais scénarisés avec soin eux-aussi, éliminant l’espoir qu’on pouvait entretenir il y a quelques années qu’une pensés constructive allait se développer sur Internet... Fascinant.

      J’attends avec une certaine curiosité de voir comment le systeme manipulera l’inévitable ressentiment qui suivra cet « exercice démocratique ».


      Pierre JC Allard



    • Yohan Yohan 7 avril 2012 10:21

      Si Villach était là, il aurait pu nous faire un nartik sur le leurre d’appel d’un Hollande réduit à singer la gestuelle de Mitterrand. Pour le coup, il est franchement ridicule 


    • 3615_anon 3615_anon 7 avril 2012 12:43

      Fergus : c’est sur que si les gens suivent ton raisonnement, c’est certain que mélenchon ne passera pas le 2e tour...

      Mais bon les gens ne raisonnent pas comme toi. Si le candidat du FDG arrive au 2e tour, il y a de très très grandes chances qu’il écrabouille sarkhollande ! (personne ne veut d’eux)


    • Gabriel Gabriel 6 avril 2012 09:45

      La question à se poser est : « Quel est le programme le plus humaniste, le plus juste pour la communauté, celui qui inverse les priorités en plaçant l’homme avant la finance ? » Une fois que vous avez répondu à cette question, vous savez quel modèle de société vous voulez et vous allez voter pour celui qui s’en approche le plus. Pour cela, il suffit de savoir lire, comprendre et choisir en son âme et conscience. 


      • Croa Croa 6 avril 2012 13:30

        Nous devons même « dépasser l’humanisme » ainsi que l’a exposé Charolois mardi soir sur France Info.

        Monsieur Mélanchon n’en est pas là smiley
        mais il fait des efforts d’ouvertures qu’il faut bien reconnaitre smiley

        Un premier pas qui mérite attention de la part de ceux qui, comme moi, ont vu leur candidat non qualifié... personnage à suivre donc smiley


      • Croa Croa 6 avril 2012 18:08

        Il y a un défaut sur le lien ! smiley

        Gérard Charolois est président du CVN (Bon lien cette fois.)


      • BOBW BOBW 6 avril 2012 21:55

        Croa :Erreur de lien ? 


      • Croa Croa 7 avril 2012 08:57

        Non il n’y a pas erreur cette fois !

        (La première est purement technique et due aux automatismes du site qu’il faut parfois écraser.)

        Le CVN est un mouvement politiquement indépendant mais qui cherche partout soutiens à ses idées, donc aussi bien à droite qu’à gauche mais de préférence (tout de même) auprès de mouvements écologistes rassembleurs. Or l’écologie indépendante n’a plus de candidat, Monsieur Gouvernatori quasiment boycotté par les médias n’ayant eu qu’un peu plus de 400 signatures. Madame Joly roule en réalité pour la gauche réformiste (et Madame Lepage, également éliminée, voulait concilier écologie et économie !) ce qui ne saurait satisfaire l’écologie profonde représentée par le CVN.  

        L’écologie est tristement absente des débats dans cette campagne smiley alors même qu’il y va de l’avenir du vivant.

        Pour autant, trouver des avancées significatives dans les projets des candidats restants est possible et c’est toujours ça. Les propositions de Monsieur Mélanchon sont anthropocentrés, certes, mais c’est déjà mieux que la primauté à l’économisme de certains écologistes déclarées... à suivre donc !


      • jojoduchato jojoduchato 6 avril 2012 09:49

        N’oublions pas un élément majeur notamment pour l’avenir : Le Front de gauche est la seule force de poids à gauche qui a refusé le traité de Lisbonne qui avait été repoussé par le peuple Français en 2005 ! N’oublions pas que Le PS et l’UMP l’on approuvé malgré le verdict du peuple Français !

        Le front de gauche est la seule force politique en France réellement démocratique. IL faut le reconnaitre ! 


        • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 6 avril 2012 11:08

          @Commandante

          Je suis entièrement de votre avis en ce qui concerne le PS.

          Si Hollande est élu, va t-on avoir droit à un épisode DSK le retour ?

          On voit ce sinistre individu donner (ou tenter de donner....quand il se fait bouler...) des conférences, se montrer, notamment en Ukraine, pour dire « coucou, je suis encore là...françois, dont forget me... »

          D’autant que les principaux ex-lieutenants de DSK, moscivici en tête , encadrent très bien le Sieur Hollande...
          On va sûrement se faire encore embrouiller...sauf si le front de gauche passe le premier tour !

          Bonne journée.


        • Romain Desbois 6 avril 2012 09:56

          Je ne vais rien sur les affirmations basées sur le marc de café. Faut croire que les sondages ont la même utilité psychologique que la voyance.

          Si vous vous voulez faire des simulations, voici un truc bien fait :
          simulateur de vote


          • Fergus Fergus 6 avril 2012 11:57

            Bonjour, Romain.

            Pas mal fait, effectivement. Personnellement, cela m’a donné un victoire étriquée de Hollande par 51,3 % contre 48,7 % à Sarkozy.


          • reveil 6 avril 2012 10:01

            La seule véritable opposition à la politique libérale de l’UMPS, c’est le front de gauche. Donc chers électeurs si vous prétendez être vraiment de gauche, votez Jean-Luc Mélenchon.

            Pour les autres vous pouvez partir en week end, le total des voies de droite et complices dépasse malheureusement les 60%. Hollande pathétique imite Mitterrand, nous ne voulons pas d’un pale imitateur falot mais d’un véritable chef d’état, d’un « grand homme ».

            • Fergus Fergus 6 avril 2012 12:00

              Bonjour, Reveil.

              Au 2e tour, il faudra pourtant faire avec ce « pêle imitateur » si l’on veut éviter un 2e mandat dévastateur de Sarkozy, le pire des meux dont pourrait souffrir notre pays durant les 5 ans à venir.


            • sto sto 6 avril 2012 15:43

              Je ne comprend pas d’ou vient cette croyance tenace que F. Hollande serait au 2eme tour.
              Rien n’est joué...


            • musashi 6 avril 2012 16:20

              Voter Mélenchon ok pourquoi pas mais après....
              S’il est au 2e tour contre Sarkozy...Sarkozy passe donc ?


            • Croa Croa 6 avril 2012 18:15

              Mélanchon ne peut s’imaginer en effet ailleurs que dans un de ces camps qui sépare le peuple en deux, ce qui profite évidemment à l’oligarchie de la haute finance. smiley 


            • Croa Croa 6 avril 2012 19:53

              à l’attention des moinsseurs, (qui ne comprennent rien)

              Contre Mélanchon, Sarko passera parce qu’il semble représenter ceux qui se ne se situent nulle part, donc à droite, alors qu’il ne représente que la très haute finance. (Et aussi les beaufs maladivement craintifs il faut bien l’admettre, ce qui ne saurait constituer une majorité car ceux-là votent aussi Sarkozy contre Hollande.)

              Il n’y a pas de « peuple de gauche » mais un seul peuple (dans ses diversités) !


            • mojique mojique 6 avril 2012 21:09

              Hollande est sur de gagner contre Sarko, Mélenchon est sur de perdre contre Sarko. Je vote donc Hollande au premier tour.


            • Croa Croa 7 avril 2012 12:39

              « Hollande est sur de gagner contre Sarko, Mélenchon est sur de perdre contre Sarko. Je vote donc Hollande au premier tour. »

              La logique sociologique n’est cependant pas immuable et les sondages sur les potentiels seconds tours sont encore moins fiables.

              Ces calculs n’ayant cependant rien de sûr, il vaut mieux à mon avis que chacun vote au plus près de ses convictions, seul moyen de ne rien avoir à regretter !


            • chantecler chantecler 6 avril 2012 10:10

              Mais oui le FdG , victime du PS ...

              Vous ne manquez pas d’air !

              Je constate , moi que les médias aux ordres font appel au FdG pour essentiellement dénigrer le PS sur les ondes .

              Il faut vraiment être aveugle pour ne pas le constater .

              Aveugle ou très partisan ce qui revient au même .

              Ce matin il y avait une analyse des reports de voix sur FI : Le FdG a reçu des renforts du FN , du modem , et du PS .

              Tant que l’éviction de la sarkosie n’est pas remise en cause, le FdG ne me dérange pas, au contraire mais il serait bon de ne pas trop jouer au con .

              Car si le FdG tient une importance sur l’échiquier à gauche , ça me ferait vraiment braire que le petit nain manipulateur repasse .

              Car là ce sera la catastrophe ....

              Pendant 3 mois il s’est montré moins virulent mais à mon avis , s’il est réélu , la contre offensive bridée par les contingences démocratiques ,sera mortelle pour les salariés, la population à faible pouvoir d’achat et foudroyante .

              Je pense même que sur ces cinq dernières années nous n’avons encore rien vu .

              Ce sera libéralisme à outrance et casse des restes de la démocratie et de la social démocratie à outrance .

              Le risque sociétal est immense et ne doit en aucun cas être sous évalué .

              D’autant qu’il y a deux éléments :

              *Je doute que le programme FdG puisse s’appliquer au sortir de ces élections .

              *Et que le FdG puisse coaguler une majorité de l’électorat .

              Donc , nous avons besoin d’un FdG présent pour pousser à gauche , mai d’un PS élu .

              Et d’une assemblée vivante , avec des médias libérés .


              • Tall 6 avril 2012 12:07

                Moi je pense que c’est le PS qui devrait soutenir le FdG.

                Car le PS ne luttera pas vraiment contre la dictature des marchés.
                Et comment faire du socialisme dans ces conditions ?
                La réponse est en Grèce, et maintenant en Espagne.

              • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 6 avril 2012 12:24

                @chantecler

                bonjour,

                L’auteur sydney93 a parfaitement raison...
                Sapin, collomb, le faux-jeton Montebourg, et maintenant Aubry..
                au grand journal..

                http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-ps-qui-prend-l-eau-fait-feu-sur-113803


                Le PS ferait mieux de s’attaquer sérieusement au bilan de Sarkozy,
                au lieu de venir se défouler sur le FDG !
                Votre candidat n’arrive toujours pas à dire ’Nicolas Sarkozy’ ,
                il nous dit toujours le ’candidat sortant....a fait ceci celà’’
                Quel charisme, ce Hollande....

                Jean-luc Mélenchon lui, il attaque bille en tête...comme à Toulouse...
                et appelle un chat... un chat...

                « ....Et que le FdG puisse coaguler une majorité de l’électorat ... »

                Le jour où le PS arrivera à drainer 120000 personnes à bastille, on en reparlera..

                Vous roulez pour le PS depuis combien d’années ?
                Vous en avez pas marre de vous faire avoir ?

                Si le PS repasse, où sera le changement ?? dans la continuité ??
                En fait, nulle part, vu qu’ils ne remettent pas en cause le SYSTEME !
                iLS EN RESTERONT DONC PRISONNIERS ;; ;

                « il serait bon de ne pas trop jouer au con .. »
                Vous avez raison, mais c’est le PS qui joue au con depuis longtemps..
                C’est le PS qui n’a pas voulu cet été
                faire un tronc commun avec les autre formations de gauche...
                (JLM en a parlé dans plusieurs meetings...)
                La question est : Pourquoi ?
                Parce que le PS ne veut pas faire une politique de gauche,
                mais veut continuer à faire de l’ultra-libéralisme...
                Serviraient-ils les mêmes MAITRES ??? que l’UMP ???

                Si Sarkozy repasse, ce sera UNIQUEMENT de leur faute, comme d’hab !!

                Le VRAI changement, c’est maintenant, et c’est le FDG.

                Concernant Sarkozy, je partage votre point de vue.
                Le plus dur est devant nous, si il repasse...c’est clair..

                Mais cela me ferait mal au coeur de donner un blanc seing
                aux socialistes pour avoir la même politique continuer..en plus LIGHT...

                Bonne journée à vous,

                Vive la révolution citoyenne !!


              • reveil 6 avril 2012 13:32

                Tout à fait d’accord, le PS en affrontant le front de gauche se tire une balle dans le pied. Faute de dialogue, les électeurs qui veulent un vrai changement vont devoir se tourner vers Jean Luc Mélenchon et en faire le Président.


              • Romain Desbois 6 avril 2012 13:43

                Chanteclerc

                Je comprends votre argumentation qui est censée.

                Mais pour moi c’est pas possible de voter (au 1er tour) pour un candidat qui n’a pas pour projet de supprimer la réforme Fillon sur les retraites.

                Et là faudra pas nous refaire le coup de 2002 . Si le PS perd dés le premier tour, il ne pourra qu’à s’en prendre à la tiédeur de son programme.

                A vouloir être aimer par tous, on est aimé par personne.


              • musashi 6 avril 2012 16:23

                lutter contre « la dictature des marchés » à traduire par les « exigences des créanciers » je suis plutôt pour mais c’est assez compliqué à faire quand on a besoin d’emprunter.

                Le FDG et Mélenchon le savent d’ailleurs puisqu’ils empruntent 1 millions aux banques pour financer la fin de la campagne...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès