Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon : le courage politique qui paie !

Mélenchon : le courage politique qui paie !

Finalement, il n’y a que deux manières de faire de la politique :

  1. se battre pour ses idées, les diffuser, éduquer, convaincre, et finalement prendre des risques et ainsi faire preuve de courage,
  2. ou bien calculer des part de marchés à gagner en ne prenant pas le risque de perdre celles déjà acquises.

Alors entendre un Jean Luc-Mélenchon proclamer en plein meeting que sa couleur c’est le rouge, son signe de ralliement le poing levé, son obsession la défense des classes populaires, démontre qu’il se bat pour ses idées, les diffuse.

Lorsqu’en plein meeting il déclare que la gauche est de retour, qu’il faut avoir peur d’elle quand on est ultra riche. Lorsqu’en plein meeting il qualifie le F Haine et ses dirigeants de vermines fascistes qui agissent comme les chiens de garde d’un capitalisme dévastateur, il éduque, il convainc, il prend des risques, il fait preuve de courage politique. Il n’y a alors plus aucun doute aux yeux des Français. Il est celui qui marque des points dans cette campagne présidentielle, loin devant tous ses concurrents selon une étude Sofres du jour. En clair, il a le courage d’affirmer les idées du Front de Gauche, sans calcul, sans arithmétique, simplement pour ramener à la politique ceux qui la fuient. Comment ? En faisant de l’éducation, sans dévier, sans renoncer, en affirmant chaque jour les valeurs d’une gauche qui est désormais de retour en France.

Entendre à l’inverse, un François Hollande vouloir taxer les hauts revenus à 75% parce que la poussée populaire de gauche est forte n’est qu’un calcul. Déclarer le lendemain qu’il n’a rien contre les riches, c’est chercher à ménager une part de marché potentielle. Puis finir par affirmer que cette taxe (donc ce n’est plus une tranche d’impôt) sera transitoire le temps de la crise, c’est refuser de prendre le risque de froisser l’électeur centriste qui serait un consommateur potentiel du bulletin Hollande. La conséquence, c’est que les Français ne comprennent plus, n’adhèrent plus et le critiquent sévèrement pour son manque d’obstination et son absence de prise de risque. Aussi, toujours selon cette étude de la Sofres, il perd 11 points de crédibilité.

Mais comme toujours avec les sociaux libéraux, la baisse de leur champion est la conséquence de la dispersion des voix à gauche, comme la dispersion d’un nuage de points sur un graphique statistique. Et les appels au vote utile reprennent de plus bel, en dépit du fait que jamais depuis des décennies le nombre de candidats de gauche à une élection présidentielle n’aura été aussi faible.

Alors que la raison principale de cette reculade, qui met en danger toute la gauche, et dont les sociaux libéraux devront assumer toute la responsabilité en cas de défaite, incombe d’abord aux sociaux libéraux eux mêmes. Leurs peurs, leurs calculs de petits marketeurs, leurs craintes de froisser Pierre au profit de Paul finit par leur faire dire tout et son contraire à la fois. Un jour ils veulent taxer les riches, le lendemain ils s’abstiennent sur le MES et le surlendemain ils déclament partout que les riches sont leurs amis. Allez y comprendre quelque chose.

Alors que le Front de Gauche et son porte voix, Jean-Luc Mélenchon, ne dévient pas, s’arment de patience et de courage, éduquent et n’hésitent pas à désigner l’adversaire de droite et d’extrême droite. Ils progressent et offrent à toute la gauche une réserve de voix inespérées. Ils progressent tellement qu’ils se font attaquer désormais par tous les chiens de garde du capital et de la petite notabilité bourgeoise qui craint pour ses petits intérêts.

Car en politique, il y a toujours un adversaire. Le nier ou chercher à le ménager par crainte de paraître trop radical ça finit toujours par redonner l’avantage à votre adversaire ! Hollande, et tout ses conseillers sociaux libéraux, Valls en tête suivi d’un Sapin affaiblissent finalement la gauche, rendant désormais crédible une victoire de Nicolas Sarkozy.

Alors, la seule intention de vote utile qui rendra le courage aux sociaux libéraux d’affronter l’adversaire de droite, parce que l’arithmétique rendra l’équation imparable et qu’ils n’entendent décidément que cet argument algébrique est de porter au plus haut le Front de Gauche et son porte voix, Jean-Luc Mélenchon. 

Finalement, en politique, le courage paie bien plus que le marketing.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (97 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • Yvance77 17 mars 2012 10:29

    Salut,

    Une des meilleures choses qui puisse lui arriver, serait de se retrouver face à Pipol 1er lors d’un débat de fond.

    Là, je donnerai pas chère de la peau de la raclure sur son trône.


    • subliminette subliminette 17 mars 2012 11:55

      Si une chaîne souhaite faire un énorme score d’audience un de ces soirs, c’est ça qu’elle doit programmer. Succès garanti !

      Un sincère contre un sac à mensonges
      Un cultivé contre un Q.I. de poisson rouge
      Un cerveau contre un pot de gélatine...

      Beau match que je ne manquerai pour rien au monde !


    • colza 17 mars 2012 16:06

      Je dirais plutôt que c’est la meilleure chose qui pourrait NOUS arriver...

      Match Sarkozy/Mélenchon : Mélenchon vainqueur en trois sets : 6/0, 6/0, 6/0. smiley

    • Connolly 17 mars 2012 17:42

      Vous êtes de mauvaise fois cher ami. Vous me faites penser à un adolescent attardé cherchant à se distinguer à tout prix. 

      « Collaboration avec Cohn Bendit, le jetteur de pavé au général De Gaulle et diplomé BAFA section colonie de vacance »

      Il a proposé aux Verts, via Cohn-Bendit, de s’allier au FdG estimant à juste titre (de l’avis même de certains dirigeants écolo) que ces derniers plus proches de sa formation idéologiquement parlant que du PS (je pense entre autres au projet de 6e république). On sait ce qu’il est advenu depuis. Les Verts ont sacrifié leurs convictions sur l’autel de leurs ambitions.

      Tout cela pour dire que la démarche de Mélenchon ne relevait en rien de la tartufferie.

      « Collaboration avec Strauss Khan, ex patron du FMI, institut qui a esclavagisé et ruiné l’afrique et l’amérique latine ».

      Là vous racontez vraiment n’importe quoi. D’autant plus que votre lien renvoie au débat Mélenchon-Lepen !

      « Et pour ceux qui n’ont pas encore compris la tartufferie, Mélanchon avait déjà affronté le Fn en face à face, et le front de gauche s’est fait ridiculisé INTEGRALEMENT, la preuve ici meme :

      http://www.youtube.com/watch?v=HnfFhInDf8o »

      La preuve ? Pour le coup il vous faudra trouver autre chose cher ami. D’autant plus que l’économie est le talon d’achille de MLP.

      « Méluche est le bras armée du PS, il est la pour prendre et donner les coups à la place du PS, plus machiavelique que ça tu meurt ! »

      Quelle originalité !!

      Bref tout cela ne constitue à mes yeux que des attaques gratuites et sans fondements.


    • CITOYENNNES...CITOYENS

      NE LOUPONS PAS CETTE CHANCE D AVOIR UNE VARIE GAUCHE..AVEC LE PCF ET LE FG

      NE REFAITES PAS LA BETISE DE 2007

      plus de mafieux amis des très riches au pouvoir...ils vendent notre FRANCE EN TRANCHES A LA CEE ET AUX BANKSTERS

      CITOYENS.DEBOUT ET BOUTONS SARKO.....TRUANDDEHORS MAFIEUX....


    • momo momo 19 mars 2012 07:59

      Qu’il continue comme ça et il sera pour Hollande ce que Chevènement fut pour Jospin en 2002. Au lieu de diviser la classe ouvrière dans le plus grand interêt de la bourgeoisie dont il fait partie, il ferait mieux de suivre nos conseils.

      Et vous aussi, lecteurs d’Agora, signez la pétition : Signez la pétition, faites signer la pétition :

      http://11114.lapetition.be/

      http://www.mesopinions.com/Lettre-ouverte-a-Marine-Le-Pen-et-a-Jean-Luc-Melenchon-petition-petitions-a82a584ddcfdef1cf30469343263766e.html

      http://poilagratter.over-blog.net/article-lettre-ouverte-a-marine-le-pen-et-a-jean-luc-melenchon-100315216.html


    • momo momo 2 avril 2012 10:02

      Méluche sera pour Hollande ce que fut Chevènement pour Jospin en 2002. Que vous avez la mémoire courte.

      2ème tour prévu grâce à Méluche : Sarko - Le Pen, seul cas de figure ou Marine peut gagner le 2ème tour.

      Marine à l’Elysée grâce à Méluche ?


    • Papybom Papybom 17 mars 2012 11:41

      Bonjour Sydne93,

       

      « Lorsqu’en plein meeting il qualifie le F Haine et ses dirigeants de vermines fascistes qui agissent comme les chiens de garde d’un capitalisme dévastateur, il éduque… »

      Evitons à notre niveau la Haine et parlons du Front National. Ce parti, comme le votre, représente une certaine population. Le respect des autres n’est pas une tare.

      Ecrire que Monsieur Jean Luc Mélenchon éduque….Vous y croyez véritablement ?

      Rendons-lui une qualité, il a trouvé un créneau porteur pour son entreprise. La mise en scène du lancement de Free doit l’avoir inspiré. Nathalie Arthaud défend également un programme de lutte populaire, un programme communiste. Mais, elle n’insulte personne.

      Plus Mélenchon critique les médias, et plus les médias en parle. Pas pour lui faire plaisir, pas par adhésion à son programme, non ! Juste pour faire des titres et vendre. Ancien journaliste, il connaît le milieu.

      Ce Monsieur ne sera jamais un éducateur. Sauf dans une école de cirque, et encore, pas en Monsieur Loyal  !  

       

      Cordialement.


      • Papybom Papybom 17 mars 2012 13:15

        Bonjour Vani Shert,

         

         

        Le courage du FdG consiste à moinsser. Impossible de discuter sereinement. Mais je connais bien ce principe sur mes petits articles. Attention au réveil, messieurs les révolutionnaires du clavier. Un agité pendant cinq ans, c’est bon !

        Réfléchir calmement n’est pas un luxe.

        Cordialement.


      • JL JL1 17 mars 2012 13:36

        vani shert et papybom,

        désolé mais vous dites n’importe quoi !
        Où avez -vous vu que le souverainisme est mal vu par le FDG ?

        Pfff !

        « rester dans le cadre ou sortir du cadre, c’est la seule question importante du point de vue du débat politique à venir. C’est cela la différence entre la droite et la vraie gauche.

        Quelles sont les contraintes structurelles qui forment le cadre en question ? Elles sont au nombre de trois, le cadre est triangulaire :

        - Premièrement le régime du commerce international, càd le libre échange et on y incorporera également la liberté des investissement directs, càd ce qui très concrètement autorise les délocalisations ; ; donc premier coté du cadre, le régime du commerce international ;

        - Deuxième coté du cadre, la finance foldingue, càd celle qui a donné l’accident des subprimes, la libération complète des marchés de capitaux, la licence des institutions financières de faire ce qu’elles veulent et de prendre en otage les pouvoirs publics et les corps sociaux censés pouvoir leur venir en aide quand elle se pètent la binette ;

        - Troisième coté du cadre, le modèle de politique économique européen tel que il a délibérément organisé la surveillance des politiques nationales par les marchés financiers : c’est le fait que les marchés financiers et les créanciers internationaux sont devenus les véritables décideurs en dernier ressort des orientations des politiques économiques. La démondialisation qui est le contraire de toutes ces contraintes est l’autre nom de la sortie du cadre. »

        A écouter là : Frédéric Lordon sortons du cadre néolibéral

        La démondialisation qui est le projet du FDG, n’a rien à voir avec un quelconque rejet du souverainisme. Au contraire !

        Je le répète, vani shert, vous dites n’importe quoi. Et j’ose le dire : comme tous les frontistes. Vous ne faites que vociférer et énoncer des contre-vérités ; j’attends encore un seul argument qui ne soit pas une plate copie de ceux du FDG !


      • Papybom Papybom 17 mars 2012 14:13

        Bonjour‭ ‬JL1

        Non,‭ ‬je ne dis pas n’importe quoi.‭ ‬J’expose une réflexion sur des propos vulgaires.‭ ‬C’est encore autorisé,‭ ‬j’espère ‭ !

        Souvenez-vous de‭ ‬ce passage.‭ http://www.lefigaro.fr/politique/2010/10/08/01002-20101008ARTFIG00523-melenchon-insulte-pujadas.php

        « ‭ ‬Le président du Parti de gauche,‭ ‬qui s’est donné pour mission‭ « ‬de libérer les médias‭ »‬,‭ ‬traite de‭ « ‬salaud‭ » ‬et de‭ « ‬larbin‭ » ‬le journaliste de France‭ ‬2. ‭ »

        Voila un exemple de votre future chef d’état ‭ ?

        Cordialement.


      • JL JL1 17 mars 2012 14:32

        Bonjour Papybom,

        il se trouve que Vani Shert, qui n’a même pas le courage de me répondre n’est pas frontiste, mais fait campagne pour Bayrou ! Je ne sais plus qui disait de Bayrou qu’il est le pire de tous ! Mais je commence à croire que ses militants sont aussi rares que furieux.

        Pour ce qui est des gazettes libérales et de leurs scribouillards, je n’ai moi non plus aucun respect. Alors, ce qu’ils écrivent ...

        Enfin et surtout, j’ai posté sur l’article d’Imhotep des commentaires argumentés : Rien ! Pas une réponse ! du moinssage, c’est tout. Je compte à mon actif à ce jour 100 fois plus de posts argumentés sans réponse que le contraire !

        vani shirt, vous n’avez aucun argument, que des insultes : c’est quoi ces émeutes encagoulées dont vous parlez ? Vous avez des visions ? Vous êtes l’hôpital qui se fout de la charité.

        Laissez moi vous dire une chose : si Hollande passe, quelque crétins friqués partiront ! La belle affaire.

        En revanche, si Mélenchon passe, ce ne sont pas les chars russes que vous attendrez, mais les bombardiers de l’Otan ! Et le pire, c’est que vous les appellerez de vos voeux.


      • cevennevive cevennevive 17 mars 2012 14:34

        Dites, Papy, ce n’était pas un peu, un tout petit peu mérité ?

        Le pauvre journaliste a payé seul l’impéritie de tous ses confrères. Quelquefois, moi aussi, je les traiterais bien de .... et de.... tellement je suis en colère d’entendre leurs mensonges.

        Mais je sais bien qu’ils n’y sont pour rien, ils sont obligés de bramer avec le troupeau pour toucher leur salaire. Beurk !

        Quant à Marine, bon chic bon genre, parlant bien le français, maniant les circonvolutions compliquées de notre langue, ne pratiquant pas l’injure (quoique...), je ne souscris pas du tout à son message. Il comporte une mauvaise odeur de racisme, d’ostracisme, et un relent de connivence avec les oligarchies soigneusement caché...

        Cordialement.


      • Papybom Papybom 17 mars 2012 15:01

        JL1‭ ‬et Cevennevive,

        Je ne critique pas les idées,‭ ‬tous les candidats font de la surenchère de promesses pour récupérer des voix.

        Je n’aime pas le mépris des autres sachant que s’il parvient au poste suprême,‭ ‬il changera de comportement.‭ ‬Politique extérieure oblige.‭ ‬Pour obtenir du respect,‭ ‬respectons l’adversaire dans un combat démocratique.‭ ‬Et que le meilleur gagne,‭ ‬avec courtoisie.‭

        Je suis vieux jeu,‭ ‬je vous l’accorde.‭ ‬Mais il y a longtemps,‭ ‬dans ma jeunesse,‭ ‬on nous enseigné la politesse‭…

        Cordialement.


      • JL JL1 17 mars 2012 15:10

        Papybom,

        Il y a deux sortes de promesses : la surenchère dans le cadre du système, et la promesse de sortir du cadre. Seul Mélenchon promet de sortir du cadre. Il y a entre lui et les autres une différence essentielle : il est le seul qui évoque le véritable clivage, le seul qui compte !

        cf. mon post de 13:36 resté sans réponse de la part de ceux qui disent qu’au FDG on ne sait pas argumenter !


      • Zangao Zangao 17 mars 2012 20:24

        Libérer les medias c’est aussi virer les ventouses soumises qui les occupent ......


      • credohumanisme credohumanisme 17 mars 2012 20:32

        JL1 : "il se trouve que Vani Shert, qui n’a même pas le courage de me répondre n’est pas frontiste, mais fait campagne pour Bayrou ! Je ne sais plus qui disait de Bayrou qu’il est le pire de tous ! Mais je commence à croire que ses militants sont aussi rares que furieux.« 

        Bonjour JL1,

        Il est clair que le style de Vani Shert ne plaide pas en sa faveur, et j’aurais cru aisément qu’elle était côté Marine au vue des messages de ce fil.
        Ceci étant ne mettez pas je vous prie tous les »pro-Bayrou« (je ne suis pas militant), dans la même catégorie. La réalité est aussi que nos messages sont frénétiquement allumés de manière caricaturale.
        Comme vous (comme tous ?) les »moins" qui ne sont pas commentés m’agacent.

        J’en profite au passage pour donner à votre candidat crédit d’un certain nombre de ses prises de positions (fin de vie, taxe Tobin ...) et de son indéniable talent.

        Ses positions, les vôtres ont tout à fait leur place dans un débat démocratique ... comme les miennes j’espère.

        .


      • paoum 17 mars 2012 16:53

        vani shert c’est ça :

        « gna,gna,gna....je répète toujours la même chose...gna,gna,gna, j’insulte et j’insulte encore, c’est tout ce que je sais faire, j’ai dû avoir uncerveau dans une autre vie, j’insulte, je suis vulgaire, j’insulte...etc.. »

        ça fait vraiment pitié.

         smiley


      • Carida 17 mars 2012 17:39

        @Vani Shert
        C’est fou comme votre sens de l’argumentation est prononcé.
        Dites-vous simplement que, bien que ça ne soit pas compliqué de le comprendre, ce n’est pas le FdG ni JL Mélenchon qui sont à l’origine d’autant de pertes humaines. Ne confondez pas fascisme, communisme, néo-communisme.

        Rappelez-vous que Mélenchon était autrefois au PS. Et s’il ne l’est plus aujourd’hui, c’est non pour cette raison idiote que vous rabâchez à tout-va, à savoir le fait qu’il se soit transformé en Staline, mais c’est bien parce que le PS, lui, s’est droitisé dangereusement ces trente dernières années. Mélenchon, lui, est resté le même.

        Le communisme bolchévique du siècle dernier n’est pas le nouveau communisme en France. Le concept évolue au fil des décennies. Aujourd’hui, le FdG n’est à l’extrême gauche que parce que les autres partis sont trop à droite !

        Et sinon, il va falloir nous expliquer pour quelle raison saugrenue vous préférez voter pour Bayrou, ce chien de garde de l’empire Sarkozy, qui en plus se croit élu de Dieu et né pour assumer la fonction de président de la république française ?! Vous savez, je ne pense pas que ce soit la meilleure idée pour sortir de la dictature de l’UMPS... !


      • sisyphe sisyphe 17 mars 2012 18:13

        Par Vani Shert (xxx.xxx.xxx.145) 17 mars 11:42

        Le rouge, quelle belle couleur !
        Les historiens constatent entre 20 et 100 millions de morts.

        Vani shert : la reine du point pavlov ! 


      • Jicé Jicé 17 mars 2012 18:19

        « Le rouge, quelle belle couleur !
        Les historiens constatent entre 20 et 100 millions de morts.
         »
        Ça c’est de l’argumentation qui argumente !!!!
        J’admire ces gens qui ont la faculté d’envoyer en 2 lignes et quelques clichés des centaines d’années d’Histoire... C’est tellement simple le monde et l’histoire vus ainsi...


      • gege061 gege061 17 mars 2012 18:37

        Je ne suis pas historien mais je vous rappelle qu’un enfant meurt de faim toutes les 6 secondes dans le monde. Ce n’est pas le fait des rouges mais du capitalisme.
        Pour mémoire c’est à la bourse de Chicago que le prix des matières premieres est fixé et que ca n’est pas le manque de denrées qui tue mais le prix du à la spéculation
        Mon choix est fait


      • onetwo onetwo 17 mars 2012 23:34

        Les extrêmistes de droite se déguisent pour tromper les classes populaires.

        Après Marine qui photocopie le programme social du Front de Gauche, mais sans le salaire maximum, sans la hausse du SMIC, sans le blocage des loyers...

        Voici que l’extrême droite nous vole nos slogans.

        « NO PASARAN » est le slogan historique de la gauche contre les fascistes d’extrême droite !

        Vous faîtes pitié.


      • Gaveroche 17 mars 2012 12:03

        Bonjour,

        Je trouve votre article vraiment très réaliste, lucide et plein de bon sens, rien à rajouter, bravo, vous avez très bien explicité la situation.
        Je suis de gauche, très à gauche, mais... non, tout sauf révolutionnaire. Un homme, une femme qu’ils soient de gauche ou de droite, s’ils sont honnêtes, doivent être respectés.
        J’avoue que cet article m’a, un peu, conforté dans mon changement d’opinion... Non..., j’ai toujours été, je suis et je serai toujours de gauche et je ne changerai pas de veste au gré des interventions télévisées et encore moins des sondages.
        Je voulais voter utile dès le premier tour. Mais là... Monsieur Hollande me déçoit vraiment trop, oui Monsieur Mélenchon, je vous rejoindrai dès le premier tour car vous parlez vrai et êtes le seul à dire la vérité. M. Hollande s’est fait bousculer par M. Copé ?... Ben oui, quand on traînes des casseroles derrière soi, difficile de museler son adversaire sur ses propres casseroles !...
        Pour attaquer et ne pas se faire museler, il faut être intègre et honnête ! Quand donc le retour la votation aux femmes et hommes honnêtes, sans casiers judiciaires et qui tiennent leurs engagements.


        • paillekann 17 mars 2012 12:12

          Que Mélenchon soit un tribun de bon niveau : ok.
          Mais sur le reste...
          Une anecdote : il a refusé l’entrée aux journalistes du petit journal à une conférence publique alors qu’il a accepté les autres...
          La Démocratie risque d’être à échelle variable avec lui.


          • frugeky 17 mars 2012 12:35

            Les « journalistes » du petit journal font de la désinformation, mentent sciemment, 

            http://www.acrimed.org/article3789.html c’est avec eux que la démocratie est à échelle variable. Au vu des actionnaires de Canal plus c’est tout à fait normal que le Front de Gauche leur fasse peur.

          • Scual 17 mars 2012 12:32

            Qu’il est bon de voir arriver les chiens de garde des adversaires du FdG avec pour seule armes des mensonges, des calomnies, des procès d’intention etc...

            On voit leur vrai visage et cela... renforce complètement la position du FdG de leur tenir tête en les traitant comme il le méritent.

            Chacun de ces mensonges emplis de haine prouvent la légitimité de ce combat... et la lâcheté de ceux qui y avaient renoncé avant que le FdG s’y mette. Quelle incroyable victoire morale !


            • hacheii 17 mars 2012 13:40

              "Lorsqu’en plein meeting il qualifie le F Haine et ses dirigeants de vermines fascistes qui agissent comme les chiens de garde d’un capitalisme dévastateur, il éduque,"
              .
              Historiquement ce sont les socialistes qui sont fascistes,
              Mussolini et Hitler étaient des socialistes.
               Les idolâtres de l’Etat, aujourd’hui comme dans les années 1930 sont les socialistes ; Ils défendent moins les services publics que les sept millions de fonctionnaires, dont les salaires ruinent la France ; Salaires qui sont payés par les gens qui travaillent et particulièrement les ouvriers ; Ces fonctionnaires sont les forces vives du PS, enfin forces vives légèrement ringardes et passéistes, mai 68 est loin ; mais ils constituent l’électorat du PS, c’est la partie qui lui permet de passer le premier tour à toutes les élections.
              .
              Les 11% de Mélenchon sont des bobos principalement et des fonctionnaires d’après un spécialistes des sondages, très peu d’ouvriers, vous, les Fascistes de Gauche, vous êtes les apparatchiks du système, comme en ex URSS.
              .


              • logan 17 mars 2012 19:34

                Ouais ils étaient autant socialistes que Marine Lepen défend les ouvriers. On retrouve exactement les mêmes artifices du côté de l’extrême droite à des disaines d’années d’écart, se servir des douleurs sociales comme tremplin.


              • onetwo onetwo 17 mars 2012 23:39

                Jaurès était socialiste. Vous le classez aussi dans les fascistes ?

                L’extrême droite s’habille en agneau pour tromper les classes populaires.

                Elle traite de loup ceux qui veulent défendre les travailleurs.

                Ne vous faîtes pas avoir.


              • hacheii 18 mars 2012 07:20

                La gauche c’est la bête immonde.
                .
                dans les années 1930 les socialiste étaient alliés des nazis pour exterminer les juifs
                .
                Aujourd’hui les socialistes sont alliés des juifs pour exterminer les français de souche
                .
                C’est bien la même bête immonde
                .
                Le programme socialiste est un programme raciste, anti français ........ !
                .
                Un fasciste c’est avant tout un idolâtre de l’Etat, c’est un type qui dit à la TV en parlant méchamment à Marine Le Pen, : « mais les millions d’immigrés qui sont en France et ont maintenant la nationalité ne sont pas des Français pour vous ? »
                Parce que pour le facho, l’Etat est tout, l’Etat est le maître, le souverain tout puissant, le peuple, les gens, les Français, ne comptent pour rien, c’est pour cette raison entre autre qu’on dit que les fasciste sont anti démocratique ; pour eux le peuple n’est pas souverain, c’est l’Etat qui l’est et le peuple les gens n’ont rien à dire, ils n’ont qu’à se taire.
                .
                Ce ne sont pas des Français qui ont bazardé la nationalité Française en la donnant à des millions d’immigrés, ce sont des fonctionnaires qui l’ont décidé sans en référer au peuple et qui l’ont fait à l’insu du peuple


              • JL JL1 18 mars 2012 10:16

                hacheii est le plus inculte de tous les agoravoxiens.

                Mais cette inculture est contagieuse, c’est pourquoi il convient de réagir.

                L’expression « fascistes de gauche » est une insulte à la raison. aussi stupide que serait l’expression de « communistes de droite ».

                En effet, le fascisme est forcément de droite, puisque sinon ça s’appelle le bolchevisme.

                Deux citations qui vont bien à ce sujet :

                « La gauche condamne les fascismes, pas les totalitarismes » (Orwell)

                « TINA selon Chomsky, est avec le bolchevisme et le nazisme, l’une des trois formes qu’a successivement connu le pouvoir totalitaire aux XX et XXI siècles. TINA est l’abréviation pour ’There is no alternative’. Le pouvoir du TINA est au fondement de l’empire des prédateurs. Pour Chomsky, l’énoncé fondateur du TINA est le suivant : »« il n’y a pas d’alternative au système du mercantilisme mis en place par les entreprises s’appuyant sur l’état et décliné à l’aide de différents mantra tels mondialisation et libre échange »" (Jean Ziegler). 


              • JL JL1 18 mars 2012 10:22

                Ce que hacheii désigne ici par bête immonde, le Front de gauche, c’est le seul parti qui refuse tous les totalitarismes, j’ai nommé : les fascismes, le bolchevisme et le TINA.

                Les partis de droite (UMP, MOdem, PS) sont inféodés au TINA, excepté le FN qui , pour être souverainiste de droite est tout sauf TINA ou bolchevique : l’extrême droite est rédhibitoirement xénophobe et poujadiste. C’est déjà pas mal !


              • jaja jaja 18 mars 2012 10:57

                Rappelons à JL1 que le FdG n’est pas un parti mais plusieurs organisations dont la plus importante et qui composera les gros bataillons cet apm à la Bastille est le PCF

                Allez y dénoncer le bolchévisme en bloc et venez nous raconter comment les militants l’ont pris... J’en rigole d’avance...


              • JL JL1 18 mars 2012 11:09

                jaja,

                si vous préférez les inepties d’hacheii, libre à vous. De fait, en intervenant ici précisément, vous révélez votre vraie nature : donner du grain à moudre à tous les illuminés d’extrême droite.

                Et d’ailleurs, on est se demande qui fait mousser qui, de lui ou de vous ? Sont-ce là vos fond de commerce ?


              • jaja jaja 18 mars 2012 11:14

                Hachier ne dit que des âneries. Je ne lis même plus ses commentaires... Je suis tombé sur le votre et je dis ce que j’en pense. C’est tout !


              • JL JL1 18 mars 2012 11:46

                jaja,

                que je sache, le PCF n’a jamais été un parti bolchevique ?

                "La « bolchévisation » à partir de 1924, sous Staline, signifie la mise au pas des sections nationales du mouvement communiste pour qu’elles répercutent purement et simplement les points de vue de Moscou.

                Le centre de l’Internationale communiste luttait contre les tendances divergentes qui continuaient d’exister au sein de divers mouvements communistes. La bolchévisation a marqué la prise en main complète des partis nationaux par Moscou, et a été le prétexte à de nombreuses exclusions." (cf. Wikipedia)


              • jaja jaja 18 mars 2012 12:10

                Vous devriez vous procurer les Cahiers du Bolchévisme, organe théorique du PCF....section française de l’Internationale communiste... Ca date mais bon.... ça se trouve encore !

                http://www.priceminister.com/s/cahiers+bolch%E9visme+septembre


              • JL JL1 18 mars 2012 12:20

                Jaja,

                je ne considère pas cela comme une réponse, mais limite comme un bottage en touche.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès