Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon : “le Yvette Horner de la politique”

Mélenchon : “le Yvette Horner de la politique”

Ce sera le “buz” du débat … C’est dire !

Il est toujours hasardeux et guère sérieux de vouloir dégager un « vainqueur et un vaincu » à l’occasion d’un débat politique télévisé. Chacun regarde l’émission avec ses opinions, ses antipathies personnelles plus ou moins marquées.
Quand il s’agit de deux protagonistes présentés comme en concurrence alors que tout les sépare, pour se partager un électorat supposé commun et que d’autres nomment « populiste », c’est encore plus délicat.

Au passage il serait possible de s’étriper sur ce “populisme” passionnant les salons et des dessinateurs se rêvant humoristes sans émouvoir le “peuple” A ce titre le dessin de Plantu qui défraya la chronique, s’inscrit dans cette polémique sémantique. On remarquera qu’il fait porter le brassard infâme, non pas à Marine, mais à Jean-Luc et il n’est pas moins drôle de lire que ce Monsieur Plantu défend son dessin au prétexte que Mélenchon refuse de qualifier Cuba de dictature, mais qu’il n’hésite pas à recevoir un prix de la part du Quatar, le prix « Doha Capitale Culturelle Arabe » (10 000 euros) des mains de l’ambassadeur Mohamed Al Kuwari : on a les dictatures que l’on peut.

"Moi j'ai le sens de l'humour, M.Mélenchon" déclare la blonde sourire aux lèvres, devant un Mélenchon dossiers sous le bras qui rétorque, "ce n'est pas vous qui portiez le brassard ..." On vole très haut ! La fille a été entraînée aux coups par le Père ...

Revenons à nos protagonistes : Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen se rencontraient sur BFM TV et l’exercice pouvait s’apparenter, aussi, à une « caricature ». Soyons rassurés, l’émission prouva qu’au delà de soucis communs, aux formulations faussement proches, les deux “gladiateurs” sont en opposition radicale, ce qui contredira encore Plantu.
Sur le thème de l’immigration et de la laïcité personne ne pourra faire des assimilations oiseuses. A ce titre, il apparaît certain que les électeurs réservés aux deux débatteurs, auront été plus convaincu par Marine Le Pen accrochée au « basique » sans nuances. Les vérités de Mélenchon sur l’apport des immigrés ne rencontreront pas l’assentiment général. Quand Mélenchon demande la régularisation générale de tous les travailleurs sans papiers, il aura du mal à convaincre.

La monnaie européenne est une autre divergence radicale et, là encore, Marine Le Pen par son « radicalisme » sans fard l’emporte certainement auprès d’une « clientèle partagée » par rapport à un Mélenchon qui défend une monnaie commune mais encadrée par l’Etat et non par les capitalistes et les banques, qu’elles soient centrales ou non.
Marine malmène sans vergogne Jean-Luc quand il s’agit de rappeler les « pêchés anciens » d’un Mélenchon Ministre sous Mitterrand, l’obligeant à s’emporter sur “un FN qui ne sert à rien” et n’ayant jamais eu à régler le moindre dossier.

Il fut même possible de s’envoyer du St Louis et du Louis XVI à la figure : quand Mélenchon est en difficulté il puise dans sa culture ou effectivement Marine Le Pen peine à suivre, mais l’auditeur n’en aura cure, considérant ces détours historiques comme des dérobades. En revanche, Yvette Horner frappe plus dur ! On se demande d’ailleurs ce qu’Yvette Horner a bien pu faire à Mme Le Pen, mais elle y fera sans cesse allusion pour ringardiser dans l’esprit de l’auditeur son opposant. C’est son le fil rouge à elle : faire passer Mélenchon pour un vieux débris dépassé, se battant sur des sujets d’un autre âge et avec des arguments éculés. Elle veut mettre la modernité de son côté et renvoyer Mélenchon à un vieux passé Mitterrandien démodé.

Au total il n’est pas certain que Mélenchon ait réussi son pari : marginaliser Marine Le Pen et la renvoyer dans le vieux pré-carré du père : le contraire est plus vraisemblable, c’est Mélenchon qui a été obligé de se débattre avec son passé.
Un débat sans doute inutile pour Mélenchon aux yeux d’un panel parfois considéré, à tort, comme commun.

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 15 février 2011 08:57

    Pour etre complet lire aussi le programme du FN pour les classes populaires :

    http://2ccr.unblog.fr/2011/01/17/le-fn-defenseur-des-classes-populaires/


    • Cocasse cocasse 15 février 2011 10:21

      Quand Mélenchon demande la régularisation générale de tous les travailleurs sans papiers, il aura du mal à convaincre.

      Si j’entendais ça du fin fond de l’Afrique ou du magreb, j’irais directement en France à la nage ou en brouette, s’il le faut.
       smiley


      • JL JL 15 février 2011 10:24

        En attendant, ceux qui arrivent en boat people depuis la Tunisie jusqu’à Lampédusa ne sont peut-être pas des miséreux du Maghreb. J’aurais plutôt tendance à croire que ce sont ceux que Ben Ali n’a pas pu emporter avec lui dans ses soutes.


      • Cocasse cocasse 15 février 2011 10:52

        Oh le beau colis...
         smiley


      • iakin 15 février 2011 22:27

        Et si vous entendiez dire qu’ils comptent régulariser tous les sans-papiers en Chine ou aux Etats-Unis, vous sauteriez dans le premier bateau qui passe pour vous rendre là-bas ?

        Ce que vous dites n’a pas de sens... l’Afrique vous la voyez comme on la montre à TF1, remplie de jeunes loups crevant la dalle prêt à tout quitter pour aller manger un bout de saucisson dans un resto du coeur...


      • JL JL 15 février 2011 10:21

        Bonjour jlhuss,

        bon article, mais je dois avouer que je n’ai pas vu l’émission.

        Vous écrivez : « ... il s’agit de deux protagonistes présentés comme en concurrence alors que tout les sépare, pour se partager un électorat supposé commun et que d’autres nomment « populiste », ...  ».

        Ce que les partis dits de gouvernement appellent populisme, c’est tout discours qui s’adresse au peuple et qui emploient sans vergogne les mots tabous dans la novlangue comme « lutte des classes », « oligarchie », « empire », etc.

        Mais le populisme de droite est un hommage à la vertu du populisme de gauche parce qu’il n’est que démagogie. Le populisme de droite est communautariste au contraire du populisme de gauche qui est universaliste.


        • Cocasse cocasse 15 février 2011 10:31

          Ce moment « populisme » a été vidé de tout sens.
          A ce moment, Mitterrand était populiste, De Gaulle était populiste.


        • JL JL 15 février 2011 11:11

          « moment » ? Cocasse !

           smiley

          Apparemment, cocasse, vous n’avez pas compris ce que j’ai écrit. Par exemple, De Gaulle parlait-il de luttes des classes ? Mitterrand parlait-il d’oligarchie ?


          « Les mots Impérialiste, classe possédante, Oligarchie, … n’existent pas en novlangue ». Si ces mots n’existent pas dans les discours dominants, en revanche ils font partie du vocabulaire des opposants : C’est probablement ce que Nicolas Sarkozy désigne par la Pensée unique. Pensée unique, comme libéralisme et d’autres mots sont des places fortes que chacun des deux camps tente de prendre et garder. « Cet anticonformisme d’apparat (ici La PU désignée par Sarkozy) revient à retourner le célèbre constat formulé en 1847 par Marx et Engels, et d’affirmer : les idées dominantes d’une époque [en l’occurrence la nôtre] sont les idées des dominés. » … « Pour Marx et Engels, l’ « idéologie dominante » désigne bien autre chose : « les pensées de la classe dominante [l’ « idéologie dominante »] sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes, autrement dit la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est aussi la puissance dominante spirituelle »



          « La langue politiquement correcte contribue à l’édification d’un vaste discours anonyme qui discipline la pensée de tous, tout en faisant taire la singularité de chacun… Le pouvoir symbolique, c’est d’abord le pouvoir d’amener les dominés à prévoir et à décrire les choses comme ceux qui opposent des positions dominantes ont intérêt à ce qu’ils les voient et les décrivent. En d’autres termes : celui qui impose à l’autre son vocabulaire, lui impose ses valeurs, sa dialectique et l’amène sur son terrain à livrer un combat inégal…. Selon Philip K. Dick, l’instrument de base de la manipulation de la réalité est la manipulation des mots. Certains termes sont dépréciés ou sont connotés négativement : tout ce qui gravite autour du peuple par exemple, à un point tel que l’on serait tenté de croire que le changement de conjoncture politique et intellectuelle invite à voir dans le peuple le principal problème à résoudre et non plus une cause à défendre. Le recours à l’adjectif populiste permet de stigmatiser toute référence au peuple, un adjectif qui a par ailleurs perdu toute signification à cause de sa sursaturation médiatique... La novlangue, ce jargon des propriétaires officiels de la parole se compose de généralisations et d’expressions toutes faites et entraîne un appauvrissement sémantique qui lui-même induit un conformisme idéologique. » (Les mots détournés, outil de propagande )


        • Cocasse cocasse 15 février 2011 11:41

          Cette référence à K.Dick et cette analyse est très intéressante.

          Même si je ne suis pas d’accord avec votre affirmation précédente.
          "Mais le populisme de droite est un hommage à la vertu du populisme de gauche parce qu’il n’est que démagogie."


        • JL JL 15 février 2011 23:16

          @ Cocasse : il fallait lire : « le populisme de droite est au populisme de gauche un hommage du vice à la vertu parce qu’il n’est que démagogie. »
           
          La deuxième phrase : «  Le populisme de droite est communautariste au contraire du populisme de gauche qui est universaliste », démontre pourquoi il est démagogie.

          Evidemment, je pose que, à l’inverse de l’universalisme, tout discours communautariste est démagogique .

          Et j’ajoute : CQFD.


        • Cocasse cocasse 15 février 2011 10:28

          La monnaie européenne est une autre divergence radicale et, là encore, Marine Le Pen par son « radicalisme » sans fard l’emporte certainement auprès d’une « clientèle partagée » par rapport à un Mélenchon qui défend une monnaie commune mais encadrée par l’Etat

          C’est toute l’imposture de Mélenchon : il n’a AUCUN moyen d’imposer sa vision au reste de l’Europe. Laquelle est structurellement opposée à cela.
          Et ses multiples réformes de justice sociale, bien que séduisantes, ne peuvent s’établir sans souveraineté législative.

          Au lendemain de son élection, Mélenchon ira voir les parlementaires, la commission, la BCE, avec ses idées, et ce sera le refus brutal.
          Il reviendra vers ses électeurs en faisant aveu d’impuissance, ce qui ne lui permettra pas de mettre en place ses réformes anti-libéralisme, faute de moyens.

          Croire ou faire croire que l’on peut « changer l’europe et l’euro » pour le bien des peuples est une supercherie, ou alors la changer vers plus de dérégulation et de domination des nations, ça oui.


          • Jashugally 15 février 2011 13:28

            Cocasse, renseignez-vous sur la stratégie de Mélenchon avant de sortir des choses incorrèctes.
            Il a clairement indiqué que s’il rencontré un refus européen il utilisera l’arme du opt out au même titre que les anglais et la sortie du traité de Lisbonne (cf. son dernier livre ou thèse 7 ici ).


          • Cocasse cocasse 15 février 2011 14:18

            Merci pour ce lien, j’ai lu tous ces points, et j’en reconnais d’intéressants.

            Cependant, cette idée de mélenchon d’interdire le FN est proprement scandaleuse, et ses idées sur l’immigration sont catastrophiques.
            Mais mettons cela de coté, et intéressons nous au point 7.

            Si mélenchon est sincère, son cas est qu’il a reconnu tardivement « l’ennemi », l’europe de bruxelles.
            Tout autant qu’il est encore bien à la traine sur les mesures à envisager, et ses solutions sont bien celles que je critique ! Rien sur l’euro, la réclamation de « points de souveraineté », probablement jamais accordés. On fait quoi sinon ?
            Il y a un manque de cohérence dans tout cela.

            L’analyse de l’europe la plus convaincante à ce jour est celle de F.Asselineau, allez voir ses conférences.


          • iakin 15 février 2011 22:53

            Asselineau c’est la caution intellectuelle de Marine Le Pen, elle joue tout là-dessus en nous racontant qu’il faut voir les politiques par le prisme qui est « système », qui est « anti-système ».

            Asselineau dit des choses intéressantes, mais ses petits dessins et ses citations chinoises vous ont bien eu quand même.
            Si vous jetez maintenant un œil sur le site de l’UPR, vous verrez que pour lui Le Pen est tout autant dans le système que Mélenchon :
            http://www.u-p-r.fr/actualite/france/compere-melenchon-et-commere-le-pen

            Quand à Mélenchon, il compte récupérer la souveraineté spoliée par l’UE grâce à une nouvelle constitution rédigée par une assemblée où tous les politiques en fonction ne pourront s’y faire élire. Ce qui me semble effectivement le meilleur point de départ déjà.
            Pour info, Le Parti de Gauche avait réussi à mettre en débat à l’Assemblée nationale une loi constitutionnelle pour conserver la souveraineté fiscale de la France, prévoyant la ratification simplifiée du traité de Lisbonne.
            Martine Billard avait défendu le projet :
            http://www.dailymotion.com/video/xfzrcl_martine-billard-02-12-10-rapport-ppl-svnte-fiscale_news
            Et quasiment tous les députés ont voté contre, UMP comme PS.

            Quand je vois des choses comme ça, je me demande qu’est-ce qu’ont fait effectivement le FN ou Asselineau pour lutter contre la perte de souveraineté ...

            Sinon, au sujet de l’UE, avez-vous vu cette conférence du Parti de Gauche où Bernard Cassen énumère les moyens de pression que nous aurions à disposition ?
            C’est une vidéo à voir aussi :
            http://www.dailymotion.com/video/xg046j_bernard-cassen-sortir-du-traite-de-lisbonne_news


          • Jashugally 16 février 2011 13:30

            D’accord avec vous concernant sa position sur l’interdiction du FN. Tout le monde soit pouvoir s’exprimer librement. Pour ajouter de l’eau à votre moulin, je trouve également que le ton légèrement dédaigneux employé envers MLP (au même titre que certains journalistes avec Arlette à une autre époque) assez déplaisant. Bon il n’empêche que je continue à le soutenir car ce qu’il propose me parait tenir la route, certains positionnement du FN m’empêchant de voter pour eux (IVG, peine de mort, atlantisme, laïcité...).


          • pastori 15 février 2011 12:31

            le peuple est infantilisé.


            yvette horner, populisme, religion..... tactique, sondages, blabla....pendant qu’on fait joujou, on ne pense pas à l’essentiel : les programmes.

            les titres qui accrochent l’attention et la monopolise , c’est à dire ce qui préoccupe le plus, sont fait de choses dérisoires.

            sarkosy avait annoncé toute les saloperies q’il a réalisé au détriment des petites et moyennes gens, qui l’ont pourtant voté !!.
            pourquoi ? parce que pendant qu’il annonçait le bouclier fiscal, il mettait sous le nez du peuple un chiffon rouge qui allait attirer toute son attention. eh hop, pas vu pas pris. 

            continuons à débattre du sexe des ange. quand on prendra une gifle et qu’on s’en plaindra, ceux qui nous l’ont donnée nous diront « on vous l’avait annoncé ! » 


            • Cocasse cocasse 15 février 2011 14:20

               smiley ah ah trop fort !


            • pastori 15 février 2011 13:12

              occupe toi de ton peuple roumain, kronfi, il en a bien besoin et laisse nous débattre de nos affaires. nous on est Français et on vit en France. pas toi.


              les ânes qui répètent comme des perroquets les mots d’esprit de lepen, qui a de qui tenir, on en a suffisamment chez nous pour que tu vienne de si loin grossir leurs rangs.

              • Cocasse cocasse 15 février 2011 15:38

                nous on est Français et on vit en France. pas toi.

                Pastori partisan de « la France aux Français ».
                Qui aurait cru que je vivrais pour voir ce jour ! smiley


              • pastori 15 février 2011 18:54

                c’est pas ce que tu croit, mais j’estime que nous sommes assez grands pour savoir comment nous devons être gouvernés et pour qui il faut voter.


                 kronfi alias un tas d’autres noms est un roumain qui vit en Roumanie, et son rêve serait que nous ayons un pouvoir d’extrème droite qui s’allie avec son internationale d’extrême droite. 

                ils se rependent sur les blogs de tout pays pour soutenir les partis qu’ils pensent être proches.

                ce qu’il oublie c’est ce n’est pas dans nos valeurs humanistes et républicaines. 
                alors qu’il aille faire la propagande chez lui. mais ça m’étonnerais que les roumains qui ont subi le système soviétique aient envie de tomber dans celui, bien pire, des fachos.

              • kéké02360 15 février 2011 13:21

                4 articles Mélenchon en même temps sur Agoravox c’est pas un hasard !!!! 

                vous avez réussi à nous donner la nausée !!! j’en ai vomi mon  déjeuner


                • Jashugally 15 février 2011 13:30

                  Mélenchon et Le Pen...


                • Cocasse cocasse 15 février 2011 14:21

                  Disons alors « pro-mélenchon ».


                • pastori 15 février 2011 20:17

                  en tout cas tout ce tintouin montre une chose essentielle et importantissime, pour ne pas dire essentielle :


                  plus personne ne parle de voter pour Sarkosy ! ça devient un gros mot 
                  ses centaines de députés godillots vont pointer au chômage.

                  alléluia !

                  il va finir avec les 3% des français les plus riches qui vont devoir se cotiser pour rembourser ses frais de campagne.

                  à moins voyant qu’il devient inutile, n’écoutant que leur coeur, pardon, leur portefeuille, ils lui disent « casse toi p c » .

                  pour le reste, aucun souci, le gouvernement sera de gauche, quelque soit le pilote, et nous on sera là pour veiller à ce que :
                  - les salaires soient équitables et plafonnés
                  -exit bouclier et niches fiscales de tout ordre
                  -exit loi sur les retraites
                  -taxation des plus- values de la spéculation
                  -préparation de l’assemblée constituante
                  -participation du peuple aux grandes décisions.

                  juste pour se mettre en boucle. le reste suivra.

                  quelqu’un n’est pas d’accord ?

                  • kemilein 20 février 2011 16:23

                    —Sur le thème de l’immigration et de la laïcité (...) auront été plus convaincu par Marine Le Pen accrochée au « basique » sans nuances.

                    bah oui bien sure ?
                    la nana qui veut rechristianiser la france elle est laïque ? bah voyons... t’en a d’autre des comme ca ?

                    —Les vérités de Mélenchon sur l’apport des immigrés ne rencontreront pas l’assentiment général.

                    on est tous des enfants d’un arrière G-parent immigré, a part quelque consanguins. donc chte la fait simple, la france aujourd’hui, tu le veux, tu le veux pas, c’est 1/4 de sang pas gaulois (voir pluss)
                    (je ne suis pas favorable a la conciliation culturelle, ceux qui vienne en france vivent en francais point barre. maintenant si un noir beurre jaune rouge bleu veut bien, il est le bien venu. il nous partagera poliment sa culture en nous montrant comment ceci, comment cela, nous on regardera ca de facon folklorique, et on se couchera moins con)

                    --La monnaie européenne est une autre divergence radicale et, là encore, Marine Le Pen par son « radicalisme » sans fard l’emporte

                    mais oui bien sure, et 1€ = 1franc ca change quoi au niveau du prix ? Walouuuu !!
                    la lepen elle a rien comme programme économique, ha si, plus de libéralisation (sisi y’a qu’a regarder) au moins le méluche il veut « imposer » en europe des normes sociales mais si ca marche pas lui il s’en fout il fera quand meme ce qu’il « veut » en france.
                    sortir de l’EU c’est bien beau... (moi je veux !) mais pour faire quoi ? c’est tres bien de viser la lune, mais une fois qu’on y est ? faire tout ce chemin pour rien c’est con.

                    mais l’auditeur n’en aura cure, considérant ces détours historiques comme des dérobades

                    vous en tant qu’auditeur crétin peut etre, tout le monde n’est pas dans votre cas... évitez le Freudisme (extrapolation généralisée de vos tares)

                    —marginaliser Marine Le Pen et la renvoyer dans le vieux pré-carré du père : le contraire est plus vraisemblable

                    ta bergère fasciste a commencé tete premiere sur l’imigration, la pauvre.. on subit l’imigration chinoise.. pas des personnes, mais de leur merdes fait par des esclaves a l’autre bout du monde, vendu par des traitres avide (traitre a la france, et traitre a la chine, puisque c’est eux qui les exploite)

                    encore un bon FNiste... ca vous manque pétain hein ?


                    • kemilein 20 février 2011 16:44

                      ha et j’oubliais :

                      —Marine malmène sans vergogne Jean-Luc quand il s’agit de rappeler les « pêchés anciens » d’un Mélenchon Ministre sous Mitterrand,

                      il a été ministre de l’enseignement professionnel... avec ca il gérait, il est vrai, l’armée, la finance internationale, le trésor public et bercy ainsi que la politique étrangère !
                      au moins lui a son poste il a fait du bon travail, on peut pas en dire autant de vous, ou des autres.


                    • Ronald Thatcher rienafoutiste 21 février 2011 09:34

                      cette photo est magnifique de ridicule, la meluche en papier attrape-mouches !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès