Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon, les journalistes et les maisons closes

Mélenchon, les journalistes et les maisons closes

On entend beaucoup Jean-Luc Mélenchon se répandre dans les médias sur le mauvais traitement que lui aurait réservé France Télévision. Aussi, en bon revanchard, il semble bien que l’ensemble des médias et en particulier tous les journalistes doivent faire les frais de son énervement. Et alors que j’avais jusque-là plutôt de la sympathie pour Jean-Luc Mélenchon, j’avoue avoir été désagréablement surpris lorsque j’ai vu la vidéo suivante et qui commence à faire son petit buzz :
Mélenchon : Les journalistes sont de "petites cervelles"
 
Les journalistes, responsables de tous les maux

Comme je l’ai dit, Jean-Luc Mélenchon se paye une fois de plus les médias. Il n’a peut-être pas tort sur le côté partisan de certains médias qui pourraient vouloir détourner ou orienter le débat politique. Mais le métier de journalisme ne peut pas être traîné dans la boue parce que certains ne font pas leur métier avec déontologie ou parce que Jean-Luc Mélenchon a eu un différend avec France Télévision. La très grande majorité des journalistes est heureusement compétente et on peut se réjouir en France d’avoir une information de qualité. Par ailleurs, Jean-Luc Mélenchon se trouve ici face à un journaliste débutant, élève de Science Po. Et il ne semble pas l’ignorer visiblement. Il n’est donc pas face à l’un de ceux qu’il insulte (à moins de l’insulter pour tous les mauvais papiers qu’il pourrait faire par la suite).

On voit donc Jean-Luc Mélenchon se répandre en insultes contre les journalistes. Faisons les comptes :
 - La presse "prostitue l’esprit public"
 - le pauvre interviewer à "la tête pourrie" est traité de "refoulé politique de la petite bourgeoisie" ou encore de "petite cervelle"
 - le "métier pourri" de journaliste est réduit à une "sale corporation de voyeuristes et vendeurs de papier".

Ouf ! Voilà les journalistes habillés pour l’hiver.

Je ne sais pas si Jean-Luc Mélenchon veut nous prouver quelque chose par l’insulte mais il prouve au moins qu’on peut parfois être un bon orateur mais aussi parfois un très mauvais. Et il se dessert autant qu’il dessert son parti, ses électeurs, voire même sa famille politique.

La prostitution, ce "sujet de merde"

J’ai vu plusieurs articles sur cette vidéo et certains éludent complètement l’autre sujet de cette vidéo : les maisons closes et l’opinion qu’en a Jean-Luc Mélenchon. Et cette opinion est tranchée, c’est un "débat sans aucun intérêt". Et là, moi qui suis de gauche comme Jean-Luc Mélenchon, je ne peux m’empêcher de hurler intérieurement contre cette ânerie monumentale dans la bouche du leader du Parti de Gauche.

Il faut reconnaître une certaine maladresse chez le journaliste qui interroge Jean-Luc Mélenchon sur un sujet qui est un peu hors de propos car Jean-Luc Mélenchon n’a abordé le thème de la prostitution que pour mener sa croisade contre les médias manipulateurs de l’opinion qui détourneraient le débat dans l’entre deux tours des régionales. Mais le journaliste est libre de poser les questions qu’il souhaite poser, et Jean-Luc Mélenchon est libre de ne pas y répondre. Mais il choisit de répondre en adoptant une position très éloignée de ce qui me semble être l’idéal de la Gauche.

La réouverture des maisons closes n’est pas un débat sans intérêt et Jean-Luc Mélenchon, qui dans la vidéo adopte uniquement le point de vue du client, semble oublier aussi de se placer du point de vue des travailleurs du sexe. La réouverture des maisons closes est un enjeu social pour de nombreux travailleurs du sexe et pour leurs clients. C’est l’espoir de meilleures conditions de travail. On peut citer en autres :
 - de meilleures conditions sanitaires pour les travailleurs et leurs clients (lieux propres, accès à la contraception, suivi médical constant...).
 - la possibilité de cotiser pour la retraite.
 - une plus grande sécurité dans l’exercice de la profession.
 - un plus grand contrôle et une réduction de la prostitution clandestine.
 - une reconnaissance et une réhumanisation des travailleurs du sexe qui sont encore aujourd’hui déconsidérés ou mal considérés dans notre société.
 - une levée des tabous liés au travail du sexe.
 etc.

C’est donc un vrai sujet politique porteur de nombreux enjeux et qui, de plus, s’inscrit concrètement dans la lutte sociale. Et on ne peut pas se permettre, si l’on se dit vraiment de Gauche, de balayer d’un revers de la main cette question non essentielle mais très importante pour ceux qu’elle concerne, même s’ils ne sont pas dans le quartier de Jean-Luc Mélenchon (aux dernières nouvelles, il ne s’est pas engagé en politique seulement pour les gens de son quartier !)

Ainsi, cette vidéo est peu flatteuse pour Jean-Luc Mélenchon, d’une part parce que l’insulte n’est jamais une bonne solution et ne règle rien. Tout au plus, elle défoule. Ensuite parce que même si les questions sont hors de propos (Jean-Luc Mélenchon est en pleine distribution de tracts pendant l’entre deux tours), le journaliste est libre de poser les questions qu’il souhaite poser et Jean-Luc Mélenchon libre de répondre seulement à celles auxquelles il désire répondre. Il y a des choses plus importantes en politique, mais il y a aussi un grand nombre de sujets qui touchent moins de monde, sont plus confidentiels, et qu’il est tout aussi nécessaire de régler. La réouverture des maisons closes est l’un de ces sujets.
 
Cet article a été publié précedemment sur mon nouveau blog personnel : www.zone-de-blogage.com
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Deneb Deneb 31 mars 2010 11:04

    Merci pour cet article juste. Il va cependant être descendu en flammes par la majorité sur AV, les gens qui se disent « de gauche », comme si cette expression obsolète pouvait avoir encore un sens à l’ère de l’internet.

    Dans toute la faune politique, celui qui, par l’intonation et par sa façon de s’exprimer serait à mon sens le plus proche de l’esprit de Melenchon, c’est Milosevic, un cas d’école d’un puritain rouge-brun. C’est fou ce qu’il me fait penser à Slobo, celui là.

    Cela dit, c’est vrai que la presse papier ne fait pas le poids face à internet. C’est vrai que le « métier » de journaliste se limite souvent à la traduction des pensées de celui qui le paie. Mais quand pour une fois un apprenti-journaliste fait sortir de ses gond un politicard et dévoile ainsi son vrai caractère dans toute sa splendeur, j’applaudis.

    Oui, Melenchon est de gauche, comme Staline. Si vous, qui allez me moinsser, vous arrivez à l’oublier ne serait-ce qu’un instant, répondez alors à une simple question : lui confierez-vous le bouton nucléaire ?


    • Frédo45 Frédo45 31 mars 2010 15:31

      Faux, je suis de gauche mais je n’approuve pas les propos de Mélenchon et surtout pas la forme.

      Maintenant, je ne puis non plus laisser dire que Mélenchon est stalinien. Votre remarque est aussi absurde que les insultes de Mélenchon.


    • Deneb Deneb 31 mars 2010 18:11

      Mais où avez-vous lu que M. était stalinien ? J’ai écrit qu’il était de gauche, Staline aussi. Rien d’autre. Vous pouvez l’interpréter, si ça vous chante, mais je pense ni plus ni moins ce que j’ai écrit, c’est tout


    • Capone13000 Capone13000 31 mars 2010 18:22

      Là ou vous vous trompez, c’est que la plupart des lecteurs d’Agoravox ou même des electeurs ne sont pas de Gauche, mais la plusart des gens de veulent plus être définis dans ce clivage, qui vous enferme dans votre case.
      Il s’agit d’être du coté de l’elite ou du coté du peuple
      .
      Il n’y a véritablement que 2 partis aujourd’hui :
      - L’élite (Dirigée évidemment par les banques et les multinationales, avec comme petits cadres les Hommes politiques)
      - Le peuple qui croit de moins en moins qu’avec un bulletin de vote tout va changer puisqu’on lui a promis tellement de fois et ca ne s’est jamais produit.
      Le reste c’est que de la propagande.


    • Gorg Gorg 31 mars 2010 11:06

      @L’auteur

      Article sans intérêt, du remâché.

      Vous êtes comme le journaliste en question, un peu lourdingue non ?

      Un commentaire ici aurait amplement suffit.

      http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/colere-de-melenchon-les-72590

      Hallucinant d’autisme


       


      • cimonie raoul 31 mars 2010 17:57

        "La très grande majorité des journalistes est heureusement compétente et on peut se réjouir en France d’avoir une information de qualité.« 

        Lorsque l’on voit tous les quotidiens de presse titrer en première page »la victoire de la gauche« lors des élections régionales au lieu de »la victoire du PS" , on peut à juste titre se demander où est l’information de qualité.


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 31 mars 2010 12:22

        C’est vrai c’est lassant.
        Et ça en devient même suspect.


      • Vipère Vipère 31 mars 2010 13:28

        A chantecler,

        Bonjour à tous

        Excellent coup de gueule, si je puis me permettre !!!

        Des doublons, voir des triplons ressassant les mêmes thèmes publiés à peu de jours d’intervalle.

        De quoi donner le tournis à une toupie. Certains diront que nous sommes largués et que le monde est ainsi fait que tout va très vite, qu’importe, je suis adepte de qui ménage sa monture va loin.

        Cordialement


      • curieux curieux 31 mars 2010 20:18

        Exact, après l’intox sur Zemmour, l’intox sur Mélanchon. Ca devient lassant. Pendant ce temps, AV a fait passer l’article d’Aurélien à la trappe.


      • King Al Batar King Al Batar 31 mars 2010 11:42

        A l’auteur, bonjour,

        Je ne suis pas d’accord avec la première partie de votre article sur la présupposé victimisation des journaliste.

        En revanche je suis totalement d’accord avec vous sur le point qui concerne le fait que la prostitution n’est pas un sujet de merde, et qu’un homme d’extrème gauche puisse dire cela est abherant.

        La question du gosse aurait porté sur le scooter de Jeannot, la burqa de Fatima ou Quick hallal du plus grand ghetto de France (une ville de plus de 70% de population musulmane), il aurait eu dix milles fois raison de l’incendier.

        En revanche la protection de citoyennes dans l’exercice de leur fonction, meme si ce sont des prostitués (certainement une fonction pas très honorable pour Melechon, et qui ne doit pas l’interesser comme electorat) me parait etre un sujet important. La prostitution etant l’un des stade les plus extrème de la précarité féminine. C’est un peu comme si il disait les SDF c’est un sujet de merde, moi je parle des vrais choses. etc..... Du coup, avant j’aimais bien ce type aujourd’hui je pense que c’est un sombre connard...

        Je suis allé sur un blog hier, qui parlait de cela, un blog assez interessant d’ailleurs, ou l’auteur, qui pretend connaitre Melenchon, affirme selon lui que la colère de Melenchon etait calculé et que Melenchon, qui connait bien le web, aurait fait cela pour créer lui même un buzz....

        http://guybirenbaum.com/20100330/jean-luc-melenchon-la-sale-corporation-voyeuriste-et-vendeuse-de-papier-les-sujets-de-merde-le-metier-pourri/

        Ca me parait gros, mais si c’est le cas, il vaut pas mieux que pas mal de politiques, et est encore plus une catin que celles qu’il méprise et que les journaliste.


        • boris boris 1er avril 2010 07:17

          Tout à fait d’accord le King !

          Donc, si j’ai bien compris Monsieur Mélanchon serait un politicard « populiste ». Un de plus.

          Je sens pas trop le gars, engueuler un jeune étudiant même formaté par ses « maîtres » me semble pas la meilleure façon de faire, du moins pour un politicard.

          D’autant plus qu’un politicard est rompu à la pratique de l’interview et je pense que Monsieur Mélanchon savait trés bien ce qu’il faisait, qu’il jouait la comédie habituelle.

          Ne perdons jamais de vues que ces gens entrés en politique sont avant tout de formidables bêtes de scénes.

          Monsieur Mélanchon à eu le buzz attendu, manipulé d’avance.

          La routine , quoi !



        • Bélial Bélial 31 mars 2010 12:45

          « Jean-Luc Mélenchon, qui dans la vidéo adopte uniquement le point de vue du client, semble oublier aussi de se placer du point de vue des travailleurs du sexe. La réouverture des maisons closes est un enjeu social pour de nombreux travailleurs du sexe et pour leurs clients. C’est l’espoir de meilleures conditions de travail. »

          On peut aussi construire un monde où les femmes et les filles ne seront pas obligées de vendre leur corps.


          • non666 non666 1er avril 2010 11:24

            Oula, vade retro feministas !


            Et puis quoi encore, remettre en cause le New World Order ?
            Refuser l’économie sociale de marché hautement compétitive (néologisme européen signifiant libéralisme intégral) ?

            Tout est marchandise et comme le dit notre phare de la pensée :
             l’égalité c’est a chacun selon son mérite...

            Il faut des macs pour que les filles ecartent les jambes, il faut des députés pour que les Français acceptent les décisions de la trilatérale, il faut des « grands patrons » pour organiser la confiscation des biens collectifs entre les mains de quelques uns.

            Amen.



          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 31 mars 2010 12:48

            Ce matin l’ouverture du 12h30 de France 3 est consacrée aux prothèses mammaires défectueuses. Tout y passe : rappel des faits, interview, reportage. Il manque juste l’intervention de Roselyne Bachelot. Ce sera certainement pour 13 heures.

            Pour poursuivre sur la lancée je propose de mixer les "informations essentielles« que la presse nous sort depuis le lendemain des élections. Le tout pourrait prendre la forme d’un »grand débat national" sur les femmes portant la burqa et qui se prostituent dans des maisons closes parce que leurs prothèses mammaires ne sont pas halal. Le tout serait organisé en préfecture, filmé par « 50 minutes inside », et produit par Endemol.

            Il ne resterait plus qu’à envoyer des élèves journalistes faire réagir les politiques devant des caméras. Ca permettrait aux banksters de souffler un peu.


            • Gorg Gorg 31 mars 2010 13:23

              @Peachy Carnehan
              Excellent.


            • Deneb Deneb 1er avril 2010 06:10

              Peachy, mais vous passez votre vie devant la télé ! Ca ne vous fait pas peur de perdre votre temps et de vous faire manipuler par des sujets imposés. Vous en êtes encore à regarder le journal télévisé. C’est clair : média de m...e, sujets de m...e. Imposé par le pouvoir afin d’anesthésier.

              Moi, je ne me plains pas des médias. Q’ils écrivent ce qu’ils veulent, je choisis les sujets qui m’intéressent sur Internet. Les intégrateurs de news sont suffisament performants pour satisfaire ma première curiosité. Que la presse écrite s’en donne à cœur-joie aux prothèses mammaires, ça ne me touche pas plus que ça.

              Quant aux journalistes, il y en a des bons, talentueux, et ce n’est ni ceux qui sont les plus payés, ni ceux qui monopolisent les Unes de la presse écrite.

              Mais on ne me fera jamais croire qu’un politicien, dont la seule compétence est de brasser du vent pour se faire élire, soit le mieux placer pour gérer les ressources, humaines et matérielles. C’est pour cela que le sujet des maisons closes je le trouve autrement plus intéressant que la mascarade des régionales, pour élire des beaux parleurs de tous les bords, tous parfaitement incapables de maitriser les sujets sur lesquelles ils prennent pourtant des décisions et y engagent les moyens. Hier on disait que les abstentionnistes allaient à la pèche. Il y en a pourtant qui préfèrent regarder les filles que les poissons - n’est-ce pas bien humain ?

              Le modèle d’intégrateur des news, où ce n’est pas un humain mais les statistiques qui déterminent les sujets dignes d’intérêt, pourrait très bien s’appliquer à la gestion des ressources d’un pays. On corrompt difficilement une machine. Un humain, par contre, dés l’instant qu’il détient le pouvoir dans ses mains, il est corrompu, une règle qui ne souffre malheureusement aucune exception.

              Un journaliste ne pourra jamais être remplacé par une machine. Un politicien, oui. La géstion des ressources relève de mathématiques de base, il faut juste mettre au point un algorithme. Et les gens qui ont du talent et du charme pourront enfin se consacrer à un travail utile, plutôt que de brasser du vent pour récolter les voix.


            • Philou017 Philou017 31 mars 2010 13:00

              Premier article sur agoravox et très limité, il faut le dire.
              Vous dites :
              « La très grande majorité des journalistes est heureusement compétente et on peut se réjouir en France d’avoir une information de qualité. »
              Auto-proclamation que vous vous gardez bien d’argumenter. La plupart des agoravoxiens pensent le contraire et avec d’excellents arguments.

              Mélenchon :
               - La presse « prostitue l’esprit public »
              Tout à fait. Par une information superficielle et conforme aux intérêts des pouvoirs en place (toute la presse a soutenu le TCE rejeté par référendum, par exemple)
               - le pauvre interviewer à « la tête pourrie » est traité de « refoulé politique de la petite bourgeoisie » ou encore de « petite cervelle »
              petite cervelle est parfaitement adapté. je pense que les possibles bons apprentis journalistes sont dégoutés par les méthodes de marketing qui ont remplacé une approche saine et déontologique du métier et qu’on assène dans la plupart des écoles de journalisme. Reste plus que « les petites cervelles » dont les plus opportunistes finiront par obtenir une bonne place dans nos médias.
               - le « métier pourri » de journaliste est réduit à une « sale corporation de voyeuristes et vendeurs de papier ».
              Je peux pas mieux dire. Cette semaine, deux enquêtes sur M6 et FR3 sur les dérives de l’OMS qui ont conduit au scandale des vaccins, information facile bien après coup. Sur agoravox, ca fait longtemps que ce sujet a été décortiqué. Mais bien d’autres sujets n’ont droit qu’à la mise en scène médiatique des vérités officielles.

              « Et cette opinion est tranchée, c’est un »débat sans aucun intérêt« . »
              Le débat sur les maisons closes, ne présente que très peu d’intérêt, car pas à l’ordre du jour politique. Donc très très secondaire. Encore plus dans un entre-deux tours d’élection.
              Je pense que Mélenchon a été au-delà de sa pensée dans son énervement.
              Ne pas vouloir le comprendre et en tirer des conclusions faciles me parait le signe d’une vision obtue et assez bornée. L’auteur « petite cervelle » également ?

              « Mais il choisit de répondre en adoptant une position très éloignée de ce qui me semble être l’idéal de la Gauche. »
              J’aimerais être sur que votre idéal et votre article ont quelque chose à voir avec la gauche. Cela ressemble à un propagandiste de droite qui se camoufle.

              « La réouverture des maisons closes n’est pas un débat sans intérêt et Jean-Luc Mélenchon, qui dans la vidéo adopte uniquement le point de vue du client, semble oublier aussi de se placer du point de vue des travailleurs du sexe. »
              Attaque gratuite et écœurante de mauvaise foi. Mélenchon a voulu dénoncer la manipulation de sujets aguicheurs et voyeuristes par la presse. En déduire qu’il méprise les travailleurs du sexe est une opinion qui tend à l’accusation gratuite et malsaine.
              Si vous voulez parler de vrais problèmes, parlez des réseaux de traite des femmes absolument scandaleux qui prospèrent en Europe avec la complicité passive des états Européens.

              « C’est donc un vrai sujet politique porteur de nombreux enjeux et qui, de plus, s’inscrit concrètement dans la lutte sociale. »
              Et puis quoi encore. Décidément, j’ai de plus en plus tendance à penser que vous avez votre carte dans un parti adversaire de Mélenchon. difficile d’expliquer autrement une telle mauvaise foi.

              « Et alors que j’avais jusque-là plutôt de la sympathie pour Jean-Luc Mélenchon, »

              Bien sur....


              • Gorg Gorg 31 mars 2010 13:36

                @Philou017
                Vous montrez parfaitement la perfidie de cet article.


              • Lorenzo extremeño 31 mars 2010 15:59

                @ Philou017

                Merci de votre commentaire dont l’analyse en détail de l’article vaut largement celui ci
                ouvertement de mauvaise foi.
                Aprés Bailly,et dans une moindre mesure Schneidermann, c’est la profession qui
                monte au créneau pour défendre l’un des leurs.
                C’est un mauvais procés que l’on fait á Mélenchon au lendemain du résultat des
                municipales qui a d’autres préocupations que de commenter la premiére page du
                Parisien !
                Mélenchon l’a sans doute perçu comme une provoc’ et a répondu de même.
                Ce n’est pas une attitude qui lui est habituelle,il suffit de voir l’émission de
                Parlons Net de David Abiker,pour le voir au prises avec plusieurs journalistes,
                en restant courtois mais pertinent.

                Bien cordialement.


              • Voltaire52 Voltaire52 31 mars 2010 15:26

                Article absurde , question , l industrie classique (metallurgie, siderurgie etc...) va t’elle être remplacée par l industrie du sexe (bordel) ?.....Françaises devenez putes , il y a de l’ embauche... !

                « C’est donc un vrai sujet politique porteur de nombreux enjeux » quels enjeux ??? 

                la delocalisation massive d entreprises ayant touchées des aides d etat çà c’est porteur de nombreux enjeux !!!

                Les bordels ou maisons closes , ce n est pas une économie strategique pour le peuple français , et les français dans leur majorité ne sont pas en quete de maisons closes ....

                encore un sujet fumeux, pour noyer le poisson ...

                bravo Melenchon

                Ps je suis triste que des femmes soient vues comme travailleuses , ou « offres » , qu’elles se vendent...


                • Frédo45 Frédo45 31 mars 2010 15:29

                  Le sort de ces femmes ne peut être pris à la légère sous prétexte que c’est la crise. Est-ce parce que ce n’est pas une des préoccupations premières des français qu’on en doit pas traiter le sujet ? Heureusement non, sinon, on ne parlerait jamais du Moyen-Orient, de la misère en Afrique etc...


                • Frédo45 Frédo45 31 mars 2010 15:26

                  1) Mélenchon n’en est pas à son coup d’essai. autant je suis proche des idées du Front de gauche, autant je en supporte pas cet homme qui est dans la lignée des Frêche, Gremetz, Le Pen... Tout, avec eux, est dans la provocation ! Je n’attend pas d’un homme politique qui se positionne au niveau des discussions de comptoir mais au contraire, qu’il élève le niveau du débat.
                  2) Mélenchon reproche aux journalistes d’être subjectifs. Et alors, doit-on être objectif quand on est journaliste , rien ne l’oblige, au contraire... Bien sûr, les débats ouverts par les médias traditionnels ne sont pas toujours en phase avec les besoins et préoccupations des citoyens mais c’est aussi aux hommes et femmes politiques, notamment ceux de l’opposition, de rappeler aux gouvernants, ce qui est important à leurs yeux. nul besoin de manier l’insulte pour le faire. Surtout quand on est en face d’un journaliste en herbe qui n’a rien demandé à personne.
                  3) Mélenchon se trompe quand il dit que ce débat sur les maisons closes n’est pas important. il préoccupe peut-être moins les Français mais les hommes politiques qui ne traiteraient que du chômage, de l’insécurité et de l’environnement faillissent à leur tâche en ne traitant que ces sujets. Ils sont populistes et Mélenchon est un magnifique spécimen de populisme.


                  • Voltaire52 Voltaire52 31 mars 2010 15:46

                    « il préoccupe peut-être moins les Français » ......voilà vous avez tout dit .....

                    et traiter du chomage , de la securite et de l environnement c’est etre populiste ?....non c’est faire preuve de bon sens


                    • Wonderzone Wonderzone 31 mars 2010 15:46

                      On me fait un joli procès ici. « S’inscrire dans la lutte sociale » ne signifie pas "représenter la lutte sociale" Il est important de lutter pour sauver les emplois chez Renault ou Continental, de se battre pour que tout le monde ait une retraite décente, se battre pour que les français ait un accès facilité aux différents services publics, etc.

                      Mais au delà de ces grands combats nationaux importants, il existe un très grand nombre de combats qui ne touchent parfois que des dizaines de personnes mais qu’il faut mener aussi. La politique doit descendre un peu de son piédestal et ne pas systématiquement dénigrer les luttes de moindre importance. Les français en ont ras-le-bol de la politique car elle est déconnectée de leurs préoccupations. Les régionales et l’abstention l’ont prouvé. L’abstention est une sanction pour la gauche comme pour la droite.

                      Les travailleurs du sexe, ce sont des milliers de personnes en France. Et c’est un combat politique comme un autre avec de vrais enjeux sociaux pour ceux qu’il concerne.

                      La réouverture des maisons closes ne résoudra pas le problème du chômage de masse, elle ne résoudra pas la crise et la Grèce ne sortira pas de la faillite si on règle ce problème. Doit-on considérer pour autant que ce sujet est sans importance et sans enjeu ? Non.

                      La presse est peut-être complice, je n’en sais rien. Je ne suis pas journaliste, je ne connais pas le milieu de la presse et présentement je vous avoue que je m’en fiche. Vous tombez tous dans le même panneau sur cette vidéo. Vous commentez et commentez encore les insultes de Mélenchon qui ne représentent que la moitié de mon article. Et vous oubliez le deuxième sujet. Vous tombez dans la facilité en espérant quoi ? Que les médias se remettent en cause ? Si plusieurs personnalités médiatiques portés par une vague populaire se lancent dans ce débat, peut-être qu’il se passera quelquechose. Je ne soutiens pas complètement Mélenchon dans sa croisade, mais je le soutiens encore moins lorsqu’il n’y met pas le style.

                      Donc je persiste à penser que l’intérêt de la vidéo ne se situe pas exclusivement dans les insultes de Mélenchon et les questions hors de propos du journaliste. Car c’est un mauvais exemple pour porter le débat sur les médias complices du pouvoir, ça serait ramener ce débat dans le caniveau. L’intérêt de cette vidéo est aussi le débat sur les maisons closes. Et c’est un vrai combat politique, même s’il n’est pas de première importance pour la majorité des français, il l’est pour des milliers de personnes concernées par les avantages qu’il pourrait y avoir à réouvrir ces maisons closes.

                      Pour répondre à certain, je suis favorable à la réouverture des maisons closes. Je suis plutôt fataliste et je pense que le travail du sexe existera de tout temps. Et je ne suis pas moralement choqué de savoir qu’il existe, ce qui me choque c’est les conditions dans lesquelles il se pratique.

                      Enfin, je le redis, je suis bien de gauche, membre du PS et du MJS et opposé à la politique sociale menée par le gouvernement. Et je ne suis à la solde de personne. Je ne suis pas payé pour détourner le débat (je n’ai pas de preuve à apporter et si vous ne voulez pas me croire c’est votre problème...)


                      • Gorg Gorg 31 mars 2010 16:08

                        C’est cela oui, continuez à nous prendre pour de jambons......


                      • King Al Batar King Al Batar 31 mars 2010 16:21

                        Mais oui c’est bien mon gars défend toi tu as raison.

                        Je ne suis pas d’accord avec tout ce que tu dis, notament sur la pretendu qualité des journalistes, mais tu as raison sur les prostitué.

                        Tu es victime des meme attaques que ce pauvre gamin par les posteurs, qui soutiennent Mélenchon parce qu’il exprime toute la rage qu’on ses posteurs, de ne pas etre des journalistes. Alors ils haissent ce gamin, comme ceux qui prendront sa défense.

                        Défends toi mec t’as raison et ne change pas ta ligne, ton article est bien mieux que ce qu’ils en ecrivent, d’ailleurs la plus part n’ont jamais écrit d’article.

                         smiley


                      • Pierre Crépeau 31 mars 2010 17:06

                        Dans mon métier, on dit :
                        « un marin sans couteau, c’est comme un bordel sans putains ou une femme sans con ! »
                        Voilà donc Mélenchon à couteau tiré avec les putes vierges de ce bordel en déroute.....
                        « Tiens bien la barre matelot, chaque tour d’hélice te rapproche du trou qui glisse ! »
                        Pardonnez moi ma vulvarité mais c’est celle de mon métier qui est bien « mal embouché ».
                        Je devrais la « fermer » ma bouche..... ?
                        Comme Mélenchon le dit si gentiment à vos jeunes et chastes oreilles.
                        Quoi ma gueule ? Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? T’ar ta gueule à la récrée ! Au suivant....
                        Des tubes de ’Pauv-cons« sans doutes ?
                        A titre d’information et pour suggérer enfin une enquête journalistique passionnante je rappelle à ce jeune étudiant que la maison Clause à été racheté par Limagrain. Le Groupe est leader mondial dans le domaine des semences destinées au grand public. Il se situe au 2e rang mondial dans celui des semences pour les professionnels, numéro quatre mondial du secteur derrière Monsanto, Pioneer Hi-Bred, et Syngenta.
                        Il est intéressant de noter que Limagrain est doté d’un statut de coopérative regroupant environ 600 exploitants agricoles il emploie près de 6 000 personnes dans le monde.
                         »Lime à grain« , jolie nom pour un bordel coopératif......
                        A lire : »Les petits soldats du journalisme« de François Ruffin aux éditions »les arènes"


                      • Deneb Deneb 31 mars 2010 18:20

                        P.Crepeau : excellent ! Seriez vous parent avec Capitaine Haddock ?


                      • DIMEZELL 31 mars 2010 16:02

                        Merci de préciser les choses relativement aux travailleuses traitées dans un autre article de tous les noms, il y a des commentaires à vomir.
                        Mais je pense néanmoins que l’intérêt de la vidéo est bien du côté de la colère du bonhomme qui a dit depuis qu’il était fatigué. Il était cependant bien haineux, bête et très incorrect.
                        Il a trouvé sa petite place et sa petite rente pour pouvoir ainsi baver en toute quiétude sur les autres dans tous les médias.


                        • Dolores 31 mars 2010 16:03

                          @ philou017

                          Vous avez totalement raison !

                          Il y a beaucoup de « petites cervelles » qui n’ont rien compris à la question du « bébé journaliste » (à qui il convient de ne pas faire de peine, le pôvre !) et à la réponse de Mélenchon.

                          Mélenchon est en train d’expliquer comment les journalistes détournent les questions politiques primordiales (pour ne pas informer) en donnant un exemple, et ce petit con saute à pieds joints dans la facilité en choisissant de poser la question qui démontre qu’il dérive lui aussi dans la superficialité, la futilité, la légèreté et le people.
                          Pendant qu’on parle de ces dames, on évite les vrais sujets, ceux qui gênent les politiques, comme la misère, le chômage, les manipulations du gouvernement, les restrictions des libertés, etc..

                          Notre auteur se préoccupe d’avantage du sort des prostituées qui se gèlent les fesses que de celui des 8 000 000 de personnes, adultes et enfants, qui vivent sous le seuil de pauvreté, des 3 ou 4 000 000de chômeurs.... et des raisons politiques qui les ont conduits à cette situation.
                          A moins bien sûr qu’il y ait 12 millions de prostituées en France !

                          Il faudrait qu’il y ait plus de Mélenchon pour que les journaleux fassent correctement un vrai travail d’information et non de la propagande ou du people.

                          La vérité déplait, semble-t-il, à wonderzone  !


                          • Deneb Deneb 31 mars 2010 18:37

                            Philou : « A moins bien sûr qu’il y ait 12 millions de prostituées en France ! »

                            Vous savez, lorsque vous travaillez pour un patron qu’au fond vous méprisez, mais vous vous obligez de lui faire du charme pour garder votre job, et vous y mettez même de l’imagination et du coeur, ce n’est certes pas comme tapiner dans le rue, mais dans le fond c’est la même chose - vous êtes un pro, comme d’autres professionnelles. Si le plus vieux métier du monde n’a jamais disparu, alors que d’autres si, c’est qu’il est d’utilité publique. En Danemark la Sécu paie les putes aux handicapés - voilà un Etat qui se comporte de façon humaine, ce qui est loin d’être le cas ailleurs. Sans oublier qu’en Corée du Nord et en Chine ça ne tapine pas - certains diront que c’est le paradis...

                            Nous sommes sur Terre pour rire et copuler, voilà les seuls vrais valeurs qui donnent un sens à la vie, le reste c’est des foutaises.


                          • shadow shadow 31 mars 2010 16:28

                            Je trouve que Mélenchon était llmite menaçant envers ce jeune journaliste qui débute dans ce métier . Comme si les maisons closes n’étaient pas un sujet politique !! Que Mélenchon demande à Sarkozy si le fait d’avoir fait voter une loi en 2003 sur le racolage passif n’était pas un sujet sérieux et politique !! Décidemment ce Mélenchon est bien moins professionnel avec toutes ses années d’expérience que ce jeune journaliste débutant...Bien décevant ce monsieur, mais on s’y attendait. C’est pour cela qu’il ne gouvernera jamais.


                            • chmoll chmoll 31 mars 2010 16:41

                              mé lanchon c’est foutre aussi l’bordel, mais bon mélanchon pas tout quand mème


                              • King Al Batar King Al Batar 31 mars 2010 17:36

                                J’ai failli ecrire tu sors !

                                Mais comme j’ai esquissé un sourire tu reste ! tu peux meme recommencé, c’etait drole.

                                 smiley


                              • Wonderzone Wonderzone 31 mars 2010 16:44

                                @chantecler et bien d’autres

                                Eh bien oui, c’est mon premier article. Et je ne le regrette pas. Je ne considère pas m’être planté. Si j’avais fait un long article sur les travailleuses du sexe, quels commentaires aurais-je eu ? Des commentaires m’expliquant comment je détourne le débat des vraies questions...

                                C’est un article d’opinion, et s’il me plaît de parler d’un problème de société comme la prostitution et les maisons closes, je le fais, et qui plus est au travers d’un buzz si usé que vous le commentez allègrement.

                                Les politiques, d’une manière générale, se sont réfugiés dans des tours d’argent et ne voient plus que de grands problèmes qui sont très très important (ne pensez pas que je le chômage, la pauvreté, l’environnement... ne m’intéressent pas) et oublient, voire traîtent avec condescendance, des sujets « mineurs ».

                                Vous ne comprenez même pas que les propos de Mélenchon sur les médias serviles vis-à-vis du pouvoir en place sont une carotte électoraliste au même titre que l’insécurité ou l’immigration pour la droite. Croyez-vous que cette croisade va régler le problème du chômage, la crise en Grèce ou encore le problème des retraites ? S’attaquer aux médias a toujours été le crédo des deux extrêmes.

                                Écrivez des articles sur les sujets que vous me reprochez de ne pas aborder et desquels je détourne votre attention avant de me faire la morale !

                                Enfin, sur la prostitution, je ne sais pas si la réouverture des maisons closes est LA solution, mais je pense qu’encadrer cette profession (et je persiste avec ce terme de travailleurs du sexe (je précise au passage que ça ne concerne pas que des dames)) peut aider ceux qui aujourd’hui travaillent dans l’illégalité ou à la frontière de la légalité. On trouvera bien évidemment des voix discordantes mais je crois que c’est une question qui devrait être réglée. Pas prioritairement vis-à-vis d’autres sujets politiques plus importants, mais en parralèle. Aux dernières nouvelles, nous avons pas mal de monde au gouvernement, il doit bien y en avoir un qui a du temps pour s’occuper d’un sujet comme celui-ci


                                • King Al Batar King Al Batar 31 mars 2010 17:34

                                  Et encore un plussage,

                                  Bravo mec, tu fais partit de ceux qui ne se laisse pas berner.

                                  C’est quand même dingue que quand Melenchon fait du Lepen tout le monde dit bravo.


                                • Philou017 Philou017 31 mars 2010 20:44

                                  "C’est un article d’opinion, et s’il me plaît de parler d’un problème de société comme la prostitution et les maisons closes, je le fais, et qui plus est au travers d’un buzz si usé que vous le commentez allègrement."
                                  Le problème n’est pas les maisons closes, mais la façon dont vous attaquez Mélenchon et lui prêtez des intentions qui n’ont rien de prouvé.

                                  Vous ne comprenez même pas que les propos de Mélenchon sur les médias serviles vis-à-vis du pouvoir en place sont une carotte électoraliste au même titre que l’insécurité ou l’immigration pour la droite.
                                  Alors là je rigole. Plus aucun politique n’ose attaquer les médias, parce qu’il dépendent d’eux et les craignent. Un des rares, c’est Bayrou qui s’est ensuite fait descendre lors de l’accrochage avec Cohn-Bendit. Vous inventez une carotte qui n’existe plus depuis longtemps. Cette dépendance des politiques vis à vis des médias est catastrophique.

                                  Croyez-vous que cette croisade va régler le problème du chômage, la crise en Grèce ou encore le problème des retraites ? S’attaquer aux médias a toujours été le crédo des deux extrêmes.
                                  Les médias désinforment, et font la promotion inlassable des options des pouvoirs financiers et politiques Ce faisant, ils déforment l’opinion qu’on peut avoir des problèmes et cassent tout débat intelligent. Quand on est désinformé, il est difficile de soutenir les solutions, parce qu’on ne comprend pas les problèmes.
                                  Les médias SONT le principal problème.

                                  Écrivez des articles sur les sujets que vous me reprochez de ne pas aborder et desquels je détourne votre attention avant de me faire la morale !

                                  Je vous encourage à écrire d’autres articles, mais sans vous appuyer sur des jugements trop lapidaires et mal soutenus.


                                • Serpico Serpico 31 mars 2010 17:06

                                  L’auteur : « C’est donc un vrai sujet politique »

                                  ******************

                                  Pu-tain !

                                  Arrêtez l’enfumage, vous dépassez les limites. c’est indécent. Oser dire ça alors que le pays part en confetti, c’est irresponsable. Essayer de nous convaincre que le petit abruti qui a voulu piéger Melenchon était un journaliste crédible relève de l’escroquerie.


                                  • Wonderzone Wonderzone 31 mars 2010 17:16

                                    @Serpico : C’est un sujet politique, et si vous pensez le contraire, alors donnez de bons arguments.

                                    Quant au journaliste, j’ai déjà dit que ces questions étaient hors de propos. Je n’ai pas dit que c’était un bon journaliste. Et pour tout dire je me fous des questions du journaliste. Ce sont les réponses de Mélenchon qui m’intéressent.

                                    L’enfumage ça serait de dire que ce sujet est la priorité du moment ce que JE NE DIS JAMAIS. Je dis, je redis et je dis encore qu’il y a des sujets beaucoup plus importants. Ça n’est pas une raison pour oublier tout le reste.

                                    Quand Mélenchon en campagne nous parlait du voile d’une candidate NPA, ça n’avait pas non plus une grande importance au regard des grands problèmes de la France et du monde.


                                    • Gorg Gorg 31 mars 2010 21:05

                                      @L’auteur
                                       En résumé lorsque je lis votre post « plus j’avance moins vite, moins je pédale plus fort et plus j’avance moins fort, moins je pédale plus vite ». Suis-je bête, c’est évident .... Vous ne pouviez pas le dire plus tôt, ça nous aurait évité de perdre tout ce temps ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Wonderzone

Wonderzone
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès