Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon redonne bonne mine au peuple

Mélenchon redonne bonne mine au peuple

Avec Mélenchon le prolo retrouve des couleurs, il a de nouveau la mine bien rouge du grand air révolutionnaire qui habite la gauche de combat, celle à qui nous devons tant d’acquis sociaux, et que le sarkozysme se charge de détruire. 

On peut trouver que Mélenchon en fait trop avec les journalistes (quoi que ) , qu’il fait parti du système tout comme eux , qu’il est un ancien ministre , qu’il est un politique comme les autres , qu’il est trop grande gueule….

Il y a plus ou moins un fond de vérité dans toutes ces accusations , mais on doit au moins lui reconnaitre une chose , il a redonné de la dignité à la classe populaire française .

Car aujourd’hui si les chômeurs, les ouvriers, les travailleurs pauvres, les victimes et les adversaires du monde de l'argent et de l'ultralibéralisme, si tous relèvent la tête ensemble c’est bien grâce à la colère et à la gouaille de la Méluche.

Plus de 100 000 à la Bastille, des dizaines de milliers à Toulouse, des sondages qui s’envolent, le peuple de France retrouve sa jeunesse et son ardeur emporté par les mots du tribun du Parti de Gauche.

Son discours a au moins le mérite de redonner l’espoir, la force et le courage à ceux qui souffrent, à ceux qui sont blessés dans leur corps et dans leur âme par des décennies de souffrance, et par 5 ans d’arrogance, d’insultes et d’injustice totale.

Il suffit pour cela d’écouter les meetings de Mélenchon ou l’on cite Hugo et d’autres poètes, face à ceux d’un Président sortant qui n’a dans la bouche que la division et la haine, au point que l’on se croirait revenu par instants dans l’Europe fasciste des années 30.

Abandonné par un parti socialiste qui s’est mis dans les pas de Reagan et Thatcher dans les années 80, la classe populaire n’a jamais plus retrouvé depuis une voix pour parler en son nom.

Totalement laissé à l’abandon, la France d’en bas, comme la nommera quelques années plus tard un premier ministre, se réfugie là ou elle peut.

Quelques uns ont voulu croire en Arlette et son « travailleurs, travailleuses, on vous spolie », mais au-delà de ce slogan, le discours était bien limité.

Quelques années plus tard, ils iront sur le porte-bagage d’un facteur qui a su faire passer son message, mais qui refuse de participer à tout gouvernement .

D’autres totalement perdus, iront se réfugier vers les discours haineux du FN.

Pour les derniers , dégoutés et écœurés par ce monde politique, ils choisissent de rester en dehors de ce triste spectacle.

Et puis arrive 2007 un bonimenteur d’un rare culot promet la lune et même plus, il parle de Jaurès et Blum le matin, il discute avec le Medef le midi , et reprend le discours du FN le soir, mais la majorité des français ne voit pas l’imposture.

Même des anciens électeurs de gauche votent pour un candidat qui s’apprête à appliquer la politique la plus à droite jamais mise en place dans notre pays depuis des décennies, et aveuglée par la propagande médiatique, une partie de la classe populaire est prise au piège et va vite le regretter.

Car de la France qui se lève tôt, au summum du « cancer de la société », du triste ministre Wauquiez, propos digne d’une dictature, les petits, les sans grades, en auront supporté pendant ce quinquennat.

Cette France humiliée pendant 5 ans, qui s’est tue et qui s’est courbée sous les coups du sarkozysme, est aujourd’hui prête à bondir pour hurler au Président qui n’a jamais su habité la fonction : « dégage », reprenant ainsi le slogan du « printemps arabe ».

Alors faisons de ce mois de mai notre « printemps français », pour se débarrasser de l’arrogance, de la vulgarité, du mensonge, de la division et du pouvoir de l’argent.

Avec Mélenchon le prolo retrouve des couleurs, il a de nouveau la mine bien rouge du grand air révolutionnaire qui habite la gauche de combat, celle à qui nous devons tant d’acquis sociaux, et que le sarkozysme se charge de détruire.

Mais gageons que ce grand air révolutionnaire donne au peuple de France le souffle et le courage pour renverser les ennemis d’aujourd’hui et de demain , qu’ils soient représentés par une droite arrogante et méprisante, ou par des multinationales qui cherchent la main d’œuvre la moins chère et la plus malléable possible, comme ils l’ont toujours fait à travers l’histoire, quitte à collaborer avec l’immonde. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (109 votes)




Réagissez à l'article

217 réactions à cet article    


  • eric 9 avril 2012 10:15

    A l ;auteur : Rien oublie rien appris ! Le sondage de l’Humanite IFOP sur l’electorat melenchon, confirme ce que l’on sait historiquement de toutes les forces de type communiste. Classe moyenne a statut. Pratiquement pas de « prolos » comme vous dites. L’electeur type est un homme d’age mur de la moyenne fonction public, et le plus souvent un decu de l’ecologie.

    1 les prolos ne votent pas pour deux raisons : l’abstention massive et le fait que plus souvent qu’a leur tour, il sont etrangers.

    2 Si on s’en tient aux ouvriers et qu’on en retire ceux qui sont fonctionnaires, il votent essentiellement a droite a commencer par le FN.

    il y a cependant quelque chose de vrai dans ce discours propagandiste, mais c’est malgre vous. Les peres du communisme etaient petris d’humanite classiques. Ils savaient encore que dans l’empire romain, il y avait des « citoyens », ceux qui avaient le droits a du pain et des jeux comme service public a peu pret gratuit, et p[uis les « masses » esclaves et affranchis, qui faisaient tourner la machine economique et financaient les premiers par leur travail. Le proletariat, c’etait la categorie la plus basse de ces citoyens. C’est bien ce que represente Melenchon. C’est a hurler de rire d’entendre ce « tribun » de la « plebe » revendiquer un quasi monopole de la citoyennete proletarienne.... Cela sonne comme un aveux. Traduit en socilogie contemporaine, cela veut dire : les plus petits profiteurs du systeme en veulent plus, et bien sur, qu’importe le « peuple »

    En face heureusement, nous avons Spartacus-Sarkozy qui represente les forces laborieuses.
    Les soutiers du pays, ceux qui font tourner la machine en etant expose au monde, a la crise.

    C’est pourquoi vous etes foutus. meme en cas de victoire electorale, la revolte du « sous proletaria » des droites francaise est la garantie de votre echec. comme en URSS. On a a pressure les koulaks. Ils ont simplement arrete de produire et le pays s’est pris 30 ans de retard sur le monde qu’il n’a toujours pas rattrappe.

    SI Hollande melenchons passent, demain, je vends mon appart, je planque mon fric en russie, je fait un divorce fiscal, je me met au chomage, je demande des bourses pour mes enfants, et je me met en file d’attente pour un HLM et apres, j’attends de voir venir en allant a des spectacles d’intermittens et en militant a plein temps.

    Vous voulez de la citoyennete civile citoyenne ? Vous allez en avoir....


    • sto sto 9 avril 2012 10:28

      Eric,

      1) les propositions de Melenchon ne sont que rarement communistes, je ne vois pas vraiment ce que le ccommunisme vient faire dans l’histoire, a part des considerations historiques.
       C’est la meme chose que pour le PS, qui n’est plus socialistee, mais a vire a droite.

      2) "2 Si on s’en tient aux ouvriers ... il votent essentiellement a droite a commencer par le FN."
      Bof, pas convaincu. Ils se rendent bien compte que le FN n’a pas plus a proposer que l’UMP, en plus fasciste.


    • wesson wesson 9 avril 2012 10:30
      Bonjour Eric,

      " En face heureusement, nous avons Spartacus-Sarkozy qui represente les forces laborieuses « 

      ahahahahahahah !

       »SI Hollande melenchons passent [...]"

      mais mais mais ... ça ne s’appellerait pas du chantage ça ??? 

    • Dunizel 9 avril 2012 10:59

      @eric,

      "SI Hollande melenchons passent, demain, je vends mon appart, je planque mon fric en russie, je fait un divorce fiscal, je me met au chomage, je demande des bourses pour mes enfants, et je me met en file d’attente pour un HLM et apres, j’attends de voir venir en allant a des spectacles d’intermittens et en militant a plein temps.« 

      Quel bel esprit citoyen !
      Cependant, vous avez de mauvais renseignements : votre pactole ne sera pas à l’abri de l’impôt en Russie smiley

      Et où a-t-on vu que les sondages étaient honnetes, scrupuleux, représentatifs de la pensée de 35 millions d’électeurs ? Savez-vous à qui appartiennent les »instituts" ?

      L’exposition à la dette convient tout à fait à Sarkosy, lui qui l’a explosée ! Lui qui signe le MES et le traité européen où il abandonne la capacité de la France à décider pour elle-même. Lui qui nous a trahis avec le traité de Lisbonne, copie conforme de Maastrich où nous avions dit NON !

      Héhé, n’est pas le + endoctriné celui que l’on croit !
      Je vous souhaite bon réveil smiley


    • Scual 9 avril 2012 12:01

      Faut il vous rappeler que ce « sondage » sur l’électorat de Mélenchon date de l’époque où les sondages le mettaient à 7%.

      Donc c’est qui maintenant les 8% supplémentaires de l’électorat Mélenchon ?

      Ce sondage n’a plus la moindre valeur l’électorat de Mélenchon ayant plus que doublé. Entre temps les meetings ont vu leur population changer radicalement les jeunes sont arrivés, les syndicats, les femmes et les retraités... ça fait comme un petit changement.


    • Scual 9 avril 2012 14:20

      Oui au cours du premier trimestres 2011... c’est à dire pendant les cantonales.
      Au lendemain du score de 10% du FdG au cantonale les sondages ont immédiatement décidé de mentir... franchement à ce niveau là il n’y a aucune autre explication.

      Lendemain de la cantonale, avril 2011 premiers sondages concernant la présidentielle pour Mélenchon qui vient de faire 10% deux semaines avant rappelons le :

      o.way : 4.2%, Harris : 5%, ifop : 5%, ipsos : 4%, BVA : 4%, CSA : 3%

      Merci de me donner les informations démontrant mon propos et même l’aggravant en réalité. Selon le sondage CSA il aurait en un an quintuplé ses intentions de vote... pas mal non ?

      A l’automne 2011 quand le sondage sur la nature de l’électorat FdG a été publié, les intentions de vote pour le FdG tournaient autour de 7 à 8%.

      Donc on résume avec une telle augmentation de l’électorat, celui ci à forcément changé et l’enquête sur la nature des électeurs FdG n’a plus aucune valeur. La seule autre possibilité est que les sondeurs sont, comme ont la vu entre mars et avril 2011, si peu crédibles que cette enquête n’a jamais eu la moindre valeur, JAMAIS.


    • eric 9 avril 2012 19:14

      A tous, vous avez tous raison, Melenchon n’est pas communiste et Hollande n’est pas socialiste, et les uns et les autres se partagent les strates de la classe moyenne a diplome et statut pour continuer a vivre sur le dos du reste de la population. C’etait pareil quand ces gens votaient ecolo ou trotskiste. A la fin, c’est toujours a peu pret les memes, en gros plus ou moins 40% de la population en agglomerant les conjoints et les cadres sup urbains qui profitent du syteme.

      Les partis de gauche sont des partis de classe. mais cela ne se voit que peu parce que c’est la classe des profiteurs au sens large qui contient de riches et des pauvres relatifs.

      Toutes ces tempetes dans ce verre d’eau pour savoir si cela sera du 30/10 ou du 25/15, de toute facon c’est vous et vos querelles internes n’ont pas grand interet pour les autres.
      Soyez un peu honnetes avec vous memes. dans vos reunion et vos manifs, vous croisez combien de travailleurs du secteur prive toutes classes confondues ?

      J’ai ete a la Bastille. A part les gars des usines en greve qui tranchaient etrngement sur le gros des corteges, ils avainet tous le profil genre, si tu leur dit boujour monsieur el professeur, il y a une chance sur deux pour qu’ils te demandent en quel classe ils t’nt eu, et une chance sur deux pour qu’ils te repondent que tu fais erreur, lui il est fonctionnaire territorial ou meme genre.

      Sarkozy passant, nous devrions pouvoir continuer a remmettre le pays sur pied et a sortir les plus defavorises de la marginalisation ou les ont plonges toutes les politiques de gauche.

      Si la gauche minoritaire parvient a gagner a force d’escroquerie intellectuelles et de peopolisation a outrance pour ne pas parler des vrais problemes, il y aura vraiment un troisieme tour populaire, celui que vous appellez regulierement de vos voeux, mais n’est pas possible a gauche faute de peuple.
      Simplement, ce ne seront pas des tranes savatte meublant leur week end par des manifs dans la rue.
      Les classes laborieuses, c’est a dire les droites, en ont marre de payer sans avoir le droit de donner leur avis.
      Du reste, si vos emplois de fonctionnaire vous donnez plus l’occasion d’aller a l’etranger autrement qu’en touriste, vous constateriez que les expats, ce sont des riches et des pauvres. Ceux qui en ont marre des blocages bureaucratiques que vous nous imposez depuis des decennies.
      Et oui, ceux du PS sont deja pret a vous sacrifier pour maintenir leur niveau de vie a eux, et non, meme avec Melenchon a 15%, cela ne suffira pas a ce que vous leur imposiez de partager vraiment
      La seule vraie alternative, c’est de retrousser ses manche et de participer a l’effort commun. Ce, y compris dans la fonction publique.

      Du reste, parmis les commentateurs ci-dessus si il y en a un qui n’emarge pas d’une maniere ou d’une autre a la depense publique, mais est un entrepreneur Schumpeterien qui cree des emplois et paye plus d’impots qu’ils ne recoit de fric public, qu’il se signale. Cela me ferra peut etre un peu croire qu’il reste encore un peu de « peuple » a gauche.....

      Que vous defendiez vos beasteak egoistes n’est en rien condamnable. Que vous le fassiez en tondant ceux qui bossent est assez typique. Que vous le fassiez soit disant au nom des pauvres auquels vous ne laissez que des miettes et quand meme un peu nauseabond...


    • Scual 9 avril 2012 19:21

      Ah ben là vous avez fait très fort comme ânerie.

      Alors déjà Mélenchon était bel et bien la figure de proue médiatique du FdG et la personne qui le représentait le plus souvent au moment des cantonales, d’ailleurs il était déjà à ce moment candidat à l’investiture par le FdG. Il fut pour cette raison celui qui fut interrogé dans tout les journaux au moment de la soirée électorale et avec le consentement du reste du FdG pour lui laisser la parole. Bref vous dites n’importe quoi.

      De plus le score était bel et bien de 10 % puisque le FdG n’a pas été comptabilisé comme tel, mais divisé, avec toute une partie rangée arbitrairement dans les « divers gauche »... le vrai score en remettant tout ceux qui faisaient parti du FdG au bon endroit était bel et bien de 10%. Bref vous avez encore dit n’importe quoi.


    • Scual 9 avril 2012 19:26

      @eric :

      Il est beau votre monde imaginaire. J’espère que ça vous fera pas trop mal le jour où vous vous éveillerez.

      En tout cas j’ai bien rigolé, je croyais que plus personne ne croyait les Elkabach et compagnie mais non, y en a encore qui y croient.


    • onvalefaire onvalefaire 9 avril 2012 19:29

      Libre à toi de choisir tes engagements et bien sur, tes choix politiques...

      Nous sommes venus à 10 du fin fond de l’Ariège...1 petit entrepreneur, 1 plaquiste jointeur, 1 agriculteur, 1 employée dans une pme toulousaine, 2 étudiants, 1 employé logistique dans une entreprise de sous traitance airbus ( de 20 ans), 1 employé véolia (de 25 ans), 1 ouvriers textile et 1 chômeur ...bref, pas de fonctionnaire du corps enseignant (qui ont aussi tous les droits d’être là) , pas de gauche bobo défendant leurs avantages...

      Juste des gens qui essaient de survivre et qui ont envie de vivre...

      Comme des centaines de milliers d’autres...


    • Thucydide Thucydide 9 avril 2012 19:55

      @ Eric

      Mon pauvre ami...
      J’ai assisté au meeting de Vierzon, et y ai trouvé non seulement un discours intelligent, clair, équilibré et instructif mais aussi une foule de gens de tous bords attentive, calme, réfléchie...
      Et très populaire ne vous en déplaise.

      De même que j’ai lu attentivement votre post et y ai découvert avec stupeur que les ficelles les plus grossières de la doxa libérale trouvent encore des esprits faibles pour s’y pendre...

      Je vous plains smiley


    • eric 9 avril 2012 20:42

      A waldwangler, oui, je comprends, quand on vit depuis 150 ans sur les memes mythes, c’est difficile de regarder la realite en face. 10 points de difference avec la moyenne nationale, sans compter les retraites de la fonction publique, sur 25% de la population active, si, cela fait de la gauche le parti des fonctionnaires. D’ailleurs il suffit de regarder la composition des militants et le contenu des programmes, des impots, des credits des postes et plus de service public alors qu’on est a 57% du PIB de depense. En ce qui concerne l’electorat « ouvrier » comme l’abstention est de memoire de pret de 70%, si, cela veut dire que le petit quart de la fonction publique qui a le statut de fonctionnaire et d’ouvrier et qui est en general largement syndique et encadre par la gauche, suffit sans doute a expliquer l’essentiel d’un vote ouvrier de gauche. Et si on y rajoute quelques grands groupes et ex privatisees, on doit bien arriver a 100%. Quand aux chomeurs qui s’abstiennet encore plus....

      Le « peuple » n’est pas a gauche, et les plus militants d’entre vous le savent parce qu’ils ne le croisent pas dans les reunions de section ou de cellule. Ils le savent aussi quand ils prennent encore la peine, et c’est rare, de trainer dans les banlieues ou de bosser dans des PME..
      Quand aux agglomerations importantes, certes elles sont des lieux de creation de richesse et elles votent a gauche. mais c’est parce qu’elles sont beneficiaires nettes de la depense publique. Paris est un paradis fiscal pour la classe moyenne sup. les impots locaux les plus bas, avec les services publics les plus performants et finances par le reste du pays.

      Aujourd’hui, la gauche rassemble essentiellement les beneficiaires de la depense publique au sens le plus large et veut rouvrir les robinets autour d’un programme politique ; Sarkozy est petit et faisont payer les riches.

      je penseet espere que cela ne suffira pas.


    • eric 9 avril 2012 20:53

      Thucidide, confirmation que vous ne connaissez pas le « peuple » . Tres populaire ? Des clous ! j’ai ete a la bastille, deleguation du 93, 2 blacks et peut etre un arabe. dans le 93 !. Vous croyez qu’ils sont ou les quelques millions d’imigres francais ou pas en france ? Dans les deciles que Fabius et Jospin ont exonere d’IR en 2002 ? Dans les 3% de salaries du prive syndiques ?
      Vous auriez du venir a Villepinte pour voir ce qu’est un meeting populaire comme on l’entend a droite, c’est a dire avec tous le monde, et notamment nos millions de concitoyens « colores » Cela suffit en soit a voir la difference.
      Bon, je connait un peu la Sologne, j’ai du mal a croire que les PC ait rassemble plus d’imigres la bas qu’a Paris....


    • Le péripate Le péripate 9 avril 2012 22:29

      Tout ce que vous dîtes est exact éric, surtout concernant la composition du « peuple de gauche ». Cependant je ne vois pas que Sarkozy ai manifesté la carrure d’un Reagan ou d’une Tatcher et à part un intéressant travail sur l’autonomie des universités je ne vois à peu près que mesures crypto-socialistes, dont l’inquiétante croissance surveillance de la vie privée (Hadopi) est un exemple parfait.
      Bref, j’aurais 25 km à faire pour voter dans mon ancienne commune. Au prix où est l’essence...


    • Connolly 9 avril 2012 22:30

       « j’ai ete a la bastille, »


      Cela, cher ami, personne ne peut le vérifier. Il est même possible d’en douter fortement. En effet sur 120 000 personnes, il est qd même très difficile de faire un bilan participatif « ethnique » des plus objectifs.

    • eric 9 avril 2012 22:57

      Bonjour peripate, vous oubliez que nous sommes un pays « papiste » qui a ses propres rythmes, avec ce bas clerge toujours excessivement nombreux en charge du social et du public propre aux societes catholiques, toujours pret a agiter les foules pour eviter tous changement et que toutes reforme qui ne prend pas en compte son immobilisme, son sectarisme et son egoisme peut degenerer facilement. En Indochine, les syndicats de la fonction publique avaient reussi a imposer en pratique, salaires et statuts differents a diplome egal pour les indigenes, et Ho Chi MIn, revenant de la metropole ou il avait eu l’impression d’etre considere comme un etre humain, s’est retrouve du jour au lendemain traite comme un indigene colonise. Il a prit le maquis. Mais si on avait impose la reforme, c’etait la greve generale. A la fin il n’y a plus eu d’Indochine et de fonctionnaires coloniaux. En metropole, il faut une vraie crise pour qu’un type aui ait une volonte puisse mener de vrais changement, a condition qu’il n’en parle pas trop ( confere napoleon 3, De gaulle etc...) Je pense que comme les choses ne sont pas partie pour aller mieux sans effort, on a la choix entre Sarko et l’espoir qu’il mette cela a profit avec un nouvel effondrement des gauches, ou attendre 5 ans a rien faire en attendant que cela craque tous seul. je pense que cela merite 25 bornes (maintenant je ne suis pas tres sur de pouvoir finalement voter en france, et c’est sur que je ne ferai pas trois mille bornes pour le premier tour....Pour le second peut etre.


    • eric 9 avril 2012 23:32

      A wald wanger, je suis d’accord avec des tas de trucs que vous dites, mais la, il est tard. J’en resterai donc a ce qui me parait essentiel. Aujourd’hui, avec Sarko, on voit vaguement ou on va cahin caha. Il dit que c’est pas bien barre et qu’il va falloir faire des efforts.A vec Hollande on le voit tres clairement et c’est peut etre la meme chose comme vous le dites, mais en pire, parce que le fond du truc, c’est quand meme que tous va continuer comme avant sans efforts en faisant payer quelques riches, et cela, il faut vraiment etre fonctionnaire pour y croire. Qui plus est, entre le pressing vert et celui des rouges, on sait en gros aussi qu’on ne sait pas ce qu’il fera apres les legislatives, mais qu’a priori, cela ne peut qu’etre pire que le peu qu’il ait dit jusqu’a present dans la pression fisclae, l’incoherence politique, l’immobilisme clienteliste etc...


    • onvalefaire onvalefaire 9 avril 2012 10:28

      Eric...prépare tes valises...pas de problème

      Si les prolos, comme tu les appelles, ne votent pas, c’est que personne ne représentait leurs aspirations...

      Voilà qu’aujourd’hui, un souffle s’est levé, puissant : les centaines de milliers de personnes réunies à la Bastille, sur la place du Capitole, à Lille, bientôt Marseille et toute la France ont tous en commun l’espoir de voir une nouvelle république, humaine, solidaire et juste...

      Les « prolos », ils bossent (ou pas) pour survivre (ou pas)...ils n’ont rien à craindre...ta crise, c’est une crise du marché financier,du grand capital...de l’argent, il y en a partout...beaucoup...et on va aller le chercher

      Et si tu n’es pas d’accord, pas de problème...les frontières resteront ouvertes dans les 2 sens !!!


      • lemouton lemouton 9 avril 2012 13:55

        à onvalefaire.. 
        Les « prolos », ils bossent (ou pas) pour survivre (ou pas)...ils n’ont rien à craindre...ta crise, c’est une crise du marché financier,du grand capital...de l’argent, il y en a partout...beaucoup...et on va aller le chercher

        —> bien dit.. !!!
        chapeau bas et combien j’envie votre répartie.. smiley


      • eric 9 avril 2012 19:30

        N’importe quoi. La moitie de l’electorat FN vient de l’abstention. Les categories « populaires » comme vous les nommez ont trouve leur voix d’expression et cela vous defrise tellement que vous les nommes tous nazis a tour de bras.
        Cela va aller en embelissant. On est a 80% d’une classe d’age au Bac. A 18-25 ans, le crane bien bourre par leurs profs, les jeunes sont la categorie qui vote le moins Fn, Tout d’un coup, vers 25 ans, ils decouvrent la vie et qui est gagnant du « modele social francais » et il se mettent a voter marine comme des fous.
        Vous n’avez toujours pas compris qu’il ne suffit plus de rajouter populaire ou peuple tous les trois mots pour faire illusion. L’essentiel de la population est desormais a meme de comprendre le rapport qualite prix de ce que vous essayez de nous vendre sous vos vocable de modele social et de justice social et qui enprofite vraiment : vous.

        Et vu la moyenne d’age a la bastille, avant d’aller chercher de l’argent ou que ce soit, et surtout a l’etranger, va falloir faire des cures d’amaigrissement et des sceance d’entrainement serieuses.
        de toutes facon, vous n’avez toujours rien compris a l’economie. Il n’y a fondamentalement pas de l’argent quelque part qu’il suffirait d’aller chercher. Il ya des capacites a produire, a innover et des volontes.
        L’experience de 81 aurait quand meme pu vous servir. Il ne suffit pas de vider les caisses. Il faut qu’il reste des gens ayant envie des remplir.
        Crise financieres, crise du grand capital ! Faut sortir le dimanche apres la manif.....


      • onvalefaire onvalefaire 9 avril 2012 19:38

        A qui s’adresse cette diatribe UMPiste ?? voire frontiste ??

        Si 81 n’a pas servi de leçon ?? Mais je confirme : en 81, j’étais à la bastille...et oui, j’ai été déçu progressivement par la droitisation de la politique mitterrandienne...mais c’est un autre débat...une autre époque, et de toute façon, les acquis sociaux de cette période sont toujours de meilleures « leçons » que ce que l’on subit depuis 17 ans, et encore plus, les 5 dernières années...

        Et puis, oui, 2012, comme en 1981, j’y crois !!!

        Comme quoi, non, 1981 ne m’a pas servi de leçon...


      • eric 9 avril 2012 20:18

        Les acquis sociaux de 81, c’est 2 millions de fonctionnaires en plus plus 800 000 precaires non statutaires pour faire le boulot a leur place avec 35 heures et 5 semaines de conges payes pour un service public qui n’a pas cesse de se degrader depuis 30 ans de l’avis tous les syndicats unanimes, avec pour le financer une part croissante d’un PIB croissant et une dette egalement croissante. C’est un budget de l’etat ou les invetissement se sont effondres au profit du fonctionnement, c’est a dire des salaires de ces embauches. C’est les meilleurs retraites du pays avec le regime le plus deficicitaire, alors meme que c’est la categorie qui a connu le plus d’embauche, et donc dont la pyramide des ages devrait etre la plus favorables. C’est surtout 8 millions de pauvres qui autrefois s’en sortaient avec les transferts sociaux. Vous ne vous souvenez pas que c’est apparu en 81 et qu’a l’epoque, on appellait cela les nouveaux pauvres ?

        Je suis absolument sur que vous voulez recommencer comme en 81.

        En gros, le peuple est d’un avis assez different. Et c’est pour cela que les gauches minoritaires sont obligees de jongler entre promesses creuses, alliances contre nature, demonstration de petits poings humides bien serres facon melenchon. Un jour centriste, le lendemain pseudo revolutionnaires, le troiseme pseudo ecolo. On ne dirige pas un pays comme cela.

        Quand on pense que Melenchon a applaudi comme a une victoire ideologique, la proposition de Hollande dont les resultat consistera a augmenter de 50 le cheque du fisc a madame bettancourt !
        Vous etes non seulement egoistes mais incompetent....
        Sans parler de vos tartufferie sur le smic a je ne sais plus combien pour tenter d’acheter quelques electeurs avec l’argent des autres. Il n’y en a pas de smic.

        Pour tous les jeunes non diplomes, ou d’origine etrangeres que vous excluez de 25% du marche de l’emploi, avec la preference nationale et l’obligation de diplome et de concours defendue par tous les syndicats de gauche, ou vous voulez qu’ils en trouvent des smics a gagner ?
        et des diplomes ? Avec les syndicats qui refusent de facon recurrente qu’on envoie les meilleurs profs dans les banlieues en les payant mieux au nom de l’egalite republiciane entre profs ?
        Si vous etiez un tant soit peu sociaux et partageux, c’est cela les mesures sociales par excellence. Arretez de les exclure d’un quart du marche du travail. Arretez de refuser qu’opn envoie ce que l’on a de mieux en formation la ou cela ferait vraiment une difference.
        D’ici, la votre naive hypocrisie egoiste de classe ne peut que faire au mieux sourire...


      • onvalefaire onvalefaire 9 avril 2012 20:44

        comme quoi, la gauche est quand même plus sympa que la droite, hein...

        je vous fais sourire...

        vous me feriez pleurer...

        c’est sans doute là, notre plus grande différence...


      • Connolly 9 avril 2012 20:45

        « c’est 2 millions de fonctionnaires en plus plus 800 000 precaires non statutaires pour faire le boulot a leur place avec 35 heures et 5 semaines de conges payes pour un service public qui n’a pas cesse de se degrader depuis 30 ans de l’avis tous les syndicats unanimes, avec pour le financer une part croissante d’un PIB croissant et une dette egalement croissante ».


        C’est le bilan de la droite que vous nous dépeignez là cher ami.

      • eric 9 avril 2012 21:05

        Le bilan de la droite ! La derniere fois qu’on a essaye de sauver le systeme de retraite, toute la gauche syndicale fonction publique est descendue pour exiger et obtenir de ne pas participer a l’effort commun sous menace de paralyser le pays en pleine crise. C’est bien pour cela, parce que qu’ils obtiennent par la pression minoritaire dans la rue et les negociations occultes, refuser les choix democratiques, qu’il faudra bien recourir au referendum dans l’avenir. Est il normal, qu’une categorie echappe completement a toute solidarite avec le reste de la population et en particulier avec les plus pauvres. Qu’est ce que ces tartuffes qui denoncent la pauvrete et le chomage, mais n’ont jamais propose que ceux qui sont a 100% a l’abri du risque contribuent a la solidarite nationale ?
        Ceux qui, en moyenne, ont commence a bosser plus tard, avec des diplomes payes par les impots des plus jeunes qui bossaient deja, travaillent moins longtemps en cotisant moins pour prendre en meilleure sante des retraites plus elevees dont ils profitent plus longtemps et expliquent que c’est les boites du prive ecrasees par les charges qui doivent etre plus solidaires en payent encore plus de cotisations qui sont les plus elevees du monde ?

        Je crois que ce que vous ne comprenez pas tres bien, c’est que si Sarko ne fait pas le mnenage en douceur, progressivment et en preservant la paix sociale, a terme cela se passera avec des commisions de la hache et des prodedures genre grande bretagne ou Grece. Vous devriez vous souvenir de 83 ou Miterrand en a etet reduit a baisser le pouvoir des fonctionnaires pour eviter le crise finale. A l’epoque, il n’y avait pas de « crise du capitalisme et de la finance mondiale ». Je crois que vous etes completement inconsient et privilegier vos appetit egoistes de court terme sans comprendre que vous ne parviendrez pas eternellement a faire payer les autres.


      • Connolly 9 avril 2012 22:25

        « Qu’est ce que ces tartuffes qui denoncent la pauvrete et le chomage, mais n’ont jamais propose que ceux qui sont a 100% a l’abri du risque contribuent a la solidarite nationale ? »


        Un enseignant paye des impôts à ce que je sache et perçoit un salaire qui oscille entre 1400 euros (en début de carrière) à 3500 (en fin de carrière s’il est agrégé), ce qui n’est pas lourd par rapport à d’autres pays (comme en GB notamment) et au regard de leur niveau d’étude (aujourd’hui bac + 5 minimum). Bref parler de privilège en ce qui concerne les fonctionnaires relève de la malhonnêteté intellectuelle la plus totale, et vos pseudo-démonstrations exprimées doctement mais « scientifiquement » creuses ni changeront rien : les seuls privilégiés sont ceux qui touchent des émoluments disproportionnés eu égard à leur talent intrinsèque. Dit autrement : rien ne justifie de telles écarts de revenues entre les humains, lesquels ne peuent donc qu’être le fruit de « l’exploitation de l’homme par l’homme », concept qui n’a rien de désuet (dans les faits s’entend) en ce début de 21e siècle.

      • eric 10 avril 2012 06:56

        A conolly, ce n’est pas desuet, c’est honteux. Toujours le meme discour. Tant que les 40 patrons du CAC 40 ne seront pas payes comme un prof certifie, tant que les 1,5% de contribuables qui payent 41,5% du total de l’IR, ne seront pas a 85% de leurs revenus en impots, il est hors de question que les 6 ou 7 millions de fontionnaires participent a quelque solidarite que ce soit avec les « pauvres ». En revanche ceux ci peuvent continuer a financer les intermittents sur leurs cotisations chomage, parce qu’avec 3 mois de vacances par an, si il n’y avait pas les festivals subventionnes, on se demande a quoi on occuperait son temps libre.

        Faut dire qu’il y de quoi faire, avec le taux d’endogamie des profs et leur souci ecologique, vous nous parlez de familles qui sont a entre 3000 et 7000 euro par mois hors transferts pour 1,5 enfant hors recomposition, et on ne sait pas trop combien de part fiscales grace au PACS

        Dans la baisse relative des ressources de l’etat depuis 2002, il y a en gros un tiers de cadeaux fiscaux Jospin fabius contracyclique a leur clientele, un tiers de transferts de ressources aux collectivites locales dispendieuses gerees par les gauches pour l’essentiel, pour eviter leur faillittes, un tiers de baisse de charge Sarko pour les entreprises et les salaries. Voir le rapport de la cour des comptes.
        Ce que vous proposez est de continuer comme cela, avec le soutien aux entreprises et salaires en moins. Et pour financer, augmenter le cheque de madame Bettancourt ( voir plus haut ou Canard enchaine du 20 Mars).

        En face, il y a les remarquables resultat de sarkozy dans la lutte contre la pauvrete.

        Les pauvres sont moins pauvres (comme c’est une proportion des revenus medians qui ont augmente, cela signifie que les pauvres d’aujourd’hui sont moins pauvres qu’il y a 10 ans), surtout leur nombre de date a date, toutes choses egales par ailleurs, a considerablement baisse. Avec 200 000 regroupements familliaux par ans, qui dans l’ensemble, n’abondent pas la classe moyenne superieure, cela veut dire au doigt mouille 2 millions de personnes en plus pour alourdir mecaniquement les statistiques de pauvrete, puisqu’a la place d’un celibataire a smic plus quelque chose, on se retrouve avec une famille eventuellement nombreuse au depart, mais de toute facon croissante sur 10 ans pour le meme revenu.

        Sarko qui a batu le record des trentes dernieres annees en matiere de construction sociale, propose de limiter raisonablement l’effort a venir. La gauche propose de construire 10 000 logement de plus en creant 400 000 nouveaux ayant droit ( regularisation des sans papier0 tout en maintenant les vannes ouvertes. Dansle meme temps, on doit avoir dans les 300 000 jeunes entrant sur le marche du travail dont pas mal auraient besoin d’etre loge.

        Une election des Hollandes Melenchon contient par nature une augmentation de la pauvrete et du mal logement en France. L’electorat de gauche confirmant ici et notamment a travers vous qu’il est bien entendu inenvisageable qu’il participe au financement de la politique sociale.


      • Connolly 10 avril 2012 08:28

        Je crois que vous n’avez aucune idée de ce qu’est le concept de « l’exploitation de l’homme par l’homme ». Tout le reste ne vaut nullement la peine d’y répondre tant cela respire la méthode Coué et surtout la mauvaise foi la plus totale. Pourquoi ne parlez-vous pas des niches fiscales et autre bouclier fiscal ?


      • Connolly 10 avril 2012 17:51

         « il est hors de question que les 6 ou 7 millions de fontionnaires participent a quelque solidarite que ce soit avec les »pauvres« . »


        Et comment se déclinerait la participation des 6/ 7 millions de fonctionnaires à « quelques solidarité que ce soit avec les pauvres »", sachez que les fonctionnaires comptent nomnbre de smicards ?
        A mon sens, vous n’en savez fichtre rien. Votre discours n’a pour but de pourfendre gratuitement une catégorie de la population active qui n’est en rien privilégié au regard des vrais privilégiés.

      • Connolly 10 avril 2012 17:52

        ... sachant que ... et non « sachez que »


      • Connolly 10 avril 2012 18:01

        @eric


        Voici la description matérielle d’un vrai privilégié : celle de votre maître à penser en personne. Bonne lecture cher ami.

        Juste histoire d’énerver un peu, car il n’y a rien à faire sinon de le savoir !... 
        Et oui, une retraite de ministre est transmissible aux héritiers par une conversion en rente viagère. Pas sûr que beaucoup de gouvernements parmi les plus pourris de notre planète aient pensé à ça ! 
        Petite info croustillante :
         On s’en doutait mais la Direction des Services Fiscaux vient de le confirmer !
         SARKOZY ne paye aucun impôt depuis plus de 12 ans.
         Alors que depuis son élection ses revenus se décomposent ainsi :
         - Indemnité mensuelle du Président de la République : 24.874, 55 Euros
         - Retraite de député ( à vie ) :
         9.298,21 Euros
         - Retraite de ministre ( à vie et convertible après son décès en rente viagère pour ses héritiers tranquilles) : 8.776,34 Euros
         - Retraite de maire de Neuilly ( à vie ) : 6.241, 92 Euros 
        Soit un total mensuel de : 49.191,02 Euros 
         Une grande misère....misère, aurait chanté Coluche.
        Même si, tout à fait légalement, 30 % de ces revenus ne sont pas imposables, il reste tout de même à notre agité de l’Elysée un revenu imposable mensuel de : 34.435,71 Euros 
        Mais sur ces petites rentes, Sarko ne paye plus aucun impôt, malgré les réclamations qui lui sont faites depuis 1995 !!! 


      • Connolly 10 avril 2012 18:04

        Suite au message précédent :


        Et ce n’est pas tout ! 
        Sarko a déclaré pour l’ISF un patrimoine de 1.576.394 Euros, juste avant l’élection présidentielle. 
        Or il est propriétaire, outre de trois assurances-vie totalisant 897.654 Euros, de
        - 3 studios de rapport dans le 6ème, 
         - 1 résidence d’été de 11 pièces et 13.000 m² de terrain à côté d’Ajaccio (son intérêt pour la Corse n’est pas que désintéressé..), 
        - 1 appartement pour les sports d’hiver au-dessus de Chamonix ( 120 m²) 
        Sans compter quelques jolies collections de tableaux non assujetties à l’I.S.F. Inutile de valoriser ces babioles !
         Le tout ne dépasse sûrement pas 1.576.394 Euros.
        (*)
        Vous qui peinez sous le labeur et les charges, diffusez largement cesVÉRITÉS autour de vous !!! 
         La France qui travaille et la France qui empoche ...
        (*) Toutes ces informations sont vérifiables sur le site de la Recette Principale de Neuilly.




      • Connolly 10 avril 2012 18:08

        Quant au bilan soi-disant extraordinaire de votre maître à penser. Voici ce qu’il en est réellement via un article du nouvel obs.


        Nicolas Sarkozy, candidat à sa succession, va devoir défendre son bilan. Le chef de l’Etat a souvent fait l’apologie de la politique du résultat, Terra Nova l’a pris au mot.

        Le think tank, proche du Parti socialiste, a dressé la liste des principaux chiffres de son quinquennat.

        Bien évidemment, la crise est en partie responsable de ces contre-performances. Mais leur comparaison aux déclarations de Nicolas Sarkozy en 2007 offre un contraste saisissant.

         

        Je vous ai promis le plein emploi, je vais me battre pour le plein emploi« . Place de la Concorde, 6 mai 2007.
        • Résultat : 1 million de chômeurs supplémentaires

        Selon Terra Nova, »le chef de l’Etat restera le recordman de la hausse la plus brutale du taux de chômage depuis trente ans« . A 8,1% en 2007, son taux devrait être autour de 10% cette année, selon les dernières prévisions de l’Insee.

        La baisse des moyens consacrés à la lutte contre le chômage s’est accélérée depuis 2008 (-10,5% entre 2010 et 2011 et -11,3% entre 2011 et 2012), pointe Terra Nova. Le think tank estime que certaines mesures, comme la défiscalisation des heures supplémentaires ont eu des effets néfastes sur l’emploi en période de crise.

         

        Je m’engage à ramener la dette en dessous des 60% du PIB d’ici 2012 ». Entretien au Parisien, mars 2007.
        • Résultat : 600 milliards d’euros de dette publique

        Depuis 2007, la dette publique a explosé de plus de 600 milliards d’euros, passant de 64% à plus de 85% du PIB, affirme Terra Nova. « Le déficit public a de son côté augmenté de 49,5 milliards d’euros, de 2,3% à 5,4% du PIB ». Cette année, la dette publique devrait atteindre 89,1% du PIB, et 89,3% en 2013, selon les dernières prévisions du ministère des Finances.

        « La crise est loin d’être la seule responsable de ce dérapage budgétaire », rappelle Terra Nova, qui cite un rapport de la Cour des comptes de 2010. En effet, les Sages ont montré qu’un tiers seulement de ce déficit (de 7,1% en 2010) était imputable à la récession économique. Que 4,4 points de déficit étaient structurels, héritages des gouvernements passés, de gauche comme de droite. Et que la politique de Nicolas Sarkozy a contribué pour 0,7 points au déficit (référence 2010).



      • Connolly 10 avril 2012 18:09

        Suite de l’article précédent


        Je n’augmenterai pas les impôts, mais au contraire ferai tout pour les baisser« . Programme présidentiel de 2007.
        • Résultat : 75 milliards d’euros de cadeaux fiscaux

         »A 43,4% il y a cinq ans, le taux de prélèvements obligatoires atteindra 45% à la fin de l’année« , affirme Terra Nova. Terra Nova rappelle que la »TVA sociale« , qui devrait affecter les plus modestes, devrait représenter »une hausse de 11 milliards d’euros d’impôts« .

         

        Je n’accepte pas l’idée d’une désindustrialisation inévitable (…). Je n’accepte pas l’idée d’une France sans usine ». Discours à Rouen, avril 2007.
        • Résultat : 350.000 emplois industriels détruits

        En cinq ans, près de 350.000 emplois industriels ont été détruits en France, affirme Terra Nova. Le think tank cite un rapport du Trésor démontrant que les délocalisations au sens strict vers les pays à plus faibles coûts salariaux n’expliquent qu’entre 10 % et 20 % des pertes d’emplois industriels.

         

        Je veux être le président de l’augmentation du pouvoir d’achat.« Congrès de l’UMP, janvier 2007.
        • Résultat : 337.000 pauvres

         »Depuis 2007, près de 337.000 personnes supplémentaires sont passées sous le seuil de pauvreté – 954 euros par mois en 2009 – selon l’Insee, soit 8,2 millions de Français« , affirme Terra Nova. »Il s’agit de l’augmentation la plus brutale mesurée depuis que cet indicateur est suivi.« 

        Dans un récent entretien au Monde, François Fillon affirmait de son côté que »le pouvoir d’achat avait progressé de plus de 6% depuis 2007« . En réalité, le pouvoir d’achat n’a augmenté que 2% par ménage sur cette période, et devrait baisser en 2012, selon l’Insee.

        Bien entendu, ce chiffre n’est qu’une moyenne. Certaines personnes ont subit une perte de pouvoir d’achat, d’autres un gain. Terra Nova fait notamment mention de l’augmentation de 172% du salaire du chef de l’Etat, décidée au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Et de citer le chef de l’Etat à Epinal en juillet 2007 : »Je veux une République irréprochable."

         
        Par Donald Hebert

      • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 9 avril 2012 10:29

        Il y a plus ou moins un fond de vérité dans toutes ces accusations


        Vous vous faites donc arnaquer en connaissance de cause.

        • nilasse nilasse 9 avril 2012 10:29

          je voterais melenchon,mais je ne me fais aucune illusion,tf1 rappellera au plus grand nombre pour qui il faut voter. les français sont aussi révolutionnaires qu’une paires de chaussures trouées et c’est ce même peuple qui a voté sarkozy en masse en 2007. je doute que dans l’intervalle,il se soit gauchisé ou qu’une majorité ne comprenne que la moitié du quart des propositions du FDG,pourtant passionnantes et innovantes. il y a quelques jours,j’ai fait mater a des potes un meeting FDG très intéressant,ils n’ont trouvé a dire que « il parle super bien »,mais bougres de cons,c’est le programme qu’il faut regarder,melenchon lui même vous le dit. le français de base est un boeuf décérébré et ça,les élites l’ont parfaitement compris,voila pourquoi les idées du FDG n’arriveront malheureusement jamais au pouvoir. comment pourraient ils faire un choix rationnel grâce aux médias main stream,entre une pub pour yaourt et une émission de télé réalité,on leur sert un vague sondage qui s’apparente a du subliminal et a de la suggestion. la france est un pays de droite et de vieux,en gros de vieux de droite,donc conservateur,voir réactionnaire sur bien des points. vivement que la masse n’est plus la possibilité de mettre a bouffer dans son frigo et que des escadrons d’huissiers saisissent les ecrans plats a crédits,la les choses bougeront.


          • Tall 9 avril 2012 11:11

            au lieu de se laisser abattre, explique à tes potes tout ce que tu as compris avec leur langage

            si tout le monde fait comme ça, ça passera
            car nous sommes le nombre, et de loin

          • nilasse nilasse 9 avril 2012 11:33

            y’a rien a expliquer. je suis content qu’ils viennent plutôt du coté du front de gauche,mais imagine si c’était un type complètement barge prônant la supériorité raciale (petit point godwyn) qui avait le verbe haut et la pédagogie d’un melenchon,ils diraient« wow,comme il parle bien ». c’est toute l’horreur de l’acculturation et de la bêtise humaine. j’ai donné moultes explications et j’ai réussi a rallier un certain nombres de personnes a ce que je crois juste,mais sans me faire l’illusion qu’ils aient compris le dixième de ce que je leur racontais. ce qui amène ma pensée a se perdre dans le questionnement suivant,une minorité éclairée ne vaut elle pas mieux qu’une majorité décérébrée ? ou encore,tout le monde a-t-il les facultés mentales et intellectuelles pour voter ? car le reproche que j’émets sur mes connaissances sont tout aussi valables pour les sympathisants ou militants du FN,l’UMP,du PS et de tous les micros partis existants. 


          • Tall 9 avril 2012 12:18

            tout le monde a-t-il les facultés mentales et intellectuelles pour voter ?

            gros dossier ...
            mais ne revenons surtout pas en arrière avec le censitaire et tout ça
            disons que c’est à la minorité intelligente de faire le travail pour se faire comprendre
            ça fait partie du challenge qui mène au pouvoir
            la pédagogie demande de l’empathie et de l’intelligence ... ce ne sont pas de mauvais critères
            évidemment quand on a affaire à un super-menteur, on l’a dans l’os
            d’où le mandat limité à 5 ans

            à ce propos, le parcours de Melenchon me paraît tout-à-fait réglo ( sa fiche wiki )



          • nilasse nilasse 9 avril 2012 12:37

            voila bien des années que je suis front de gauche,mais la persuasion ne se fait pas par le truchement de la pédagogie,mais de la manipulation la plus basique qui soit. la preuve,les médias n’ont aucune pédagogie et jouent sur des registres émotionnels et prosaïques,et ça marche ! jouer sur ce qu’il y a de plus vulgaire dans la nature humaine, amène a la masse un sentiment éjaculatoire (pardon pour ce petit néologisme) bien plus puissant que toutes les explications les plus rationnelles de l’univers. bien qu’étant front de gauche,melenchon n’est pas pour moi l’homme providentiel, même si j’ai beaucoup d’admiration pour le personnage. hors,il y a un malentendu entre des attentes populaires,qui ne sont en réalité basées que sur une soif toujours plus grande de consommation,et le programme que défend le front de gauche, plutôt partisan d’une forme soft (et a laquelle j’adhère) de décroissance. quant les gens entendent smic a 1700 euros,pour eux,ça veut dire,écran a plasma dans le salon et crédit sur voiture avec pétasse coté passager. c’est tout ça qui me fait horreur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès