Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mesures pour l’emploi des jeunes en France

Mesures pour l’emploi des jeunes en France

Face à des chiffres de plus en plus catastrophiques en ce qui concerne le chômageen France, et plus particulièrement celui des jeunes, le gouvernement promet de mettre en place des mesures chiffrées à 1,3 milliards d’euros.

Il est vrai que le France ne fait pas office de bon élève en matière d’emploi des jeunes (ni même pour les 55 ans et + d’ailleurs). Les faits :

  •  Taux de chômage des jeunes (Jusqu’à 25 ans) en février : 20,9 %. Il n’y a guère que l’Italie et L’Espagne qui font pire que le France dans la zone Euro.
  • Mesures que le gouvernement compte mettre en place : 
  1. Exonération de charges pour les entreprises qui embauchent des apprentis jusqu’en juin 2010.
  2. Doublement des contrats initiatives emploi (CIE)
  3. Rémunération des jeunes en stages de +2 mois (400 Euros).
  4. Renforcement de la formation en alternance.

Autant, je trouve louable que l’on cherche des solutions aux problèmes, autant, celles-ci me semblent une nouvelle fois vouées à l’échec, tout comme les mesures des 15 dernières années. En effet, le chômage des jeunes est un problème conjoncturel et non structurel, or, les mesures citées plus haut, n’auront d’effet que sur la formation et sur une exonération de charges temporairement. Voici déjà quelques idées et doutes qui me viennent à l’esprit :

  • Beaucoup de stages, n’excèdent pas 2 mois, et non sont donc pas concernés par les mesures.
  • Tout comme les mesures passées, je pense que celles-ci auront l’effet pervers de favoriser le recours à des emplois temporaires pour les jeunes, le temps de profiter des mesures, et surtout, de pouvoir bénéficier des compétences d’un jeune à moindre coût.
  • La formation en France, est loin d’être mauvaise. Le souci, c’est qu’il n’y a plus de débouchés suffisants. D’ailleurs de plus en plus d’emplois sont pourvus avec des personnes sur-qualifiées par rapport aux exigences des postes. (ex : des jeunes avec BTS qui sont facteurs, ou des conseillers à l’emploi avec des BAC+5 et plus, des caissières avec des diplômes universitaires …etc…).

En somme, le problème est aussi simple que malheureux : Il n’y a plus de CREATION D’EMPLOIS en France, mais bien au contraire, une DESTRUCTION D’EMPLOIS. Voici les faits :

  • Le nombre de chômeurs supplémentaires en France en février 2009 : 80 000
  • Le nombre de chômeurs supplémentaires en France en mars 2009 : 90 000
  • Il y a donc à peut prêt 3000 chômeurs de plus par jour. Donc 3000 postes en moins. Et je ne parle que des chômeurs de Catégorie A (2 384 000 en Février déjà), alors que le nombre total de chômeurs Catégorie A,B,C,D et E s’élevait à 3 820 000 toujours en Février (Source : http://www.travail.gouv.fr/)

Que faut-il alors faire ? Le seul moyen d’aider les jeunes au chômage, et d’ailleurs d’aider tous les chômeurs, c’est de faire en sorte qu’il y ait création d’emplois, donc relance économique, faire en sorte de créer plus de demande que d’offre comme dirait notre bon vieux Adam Smith, choses qui nous font actuellement cruellement défaut, et que le gouvernement semble ignorer ou peut-être sous-estimer.

Nous avons également entendu, que la consommation a bondit en mars 2009 en France : 1,1%.

Mais sachant que rien que les produits manufacturés en Chine représentent depuis 2008 plus de la moitié des produits vendus en France, cette hausse profite donc à des entreprises, et donc des économies étrangères. Dernière preuve, notre balance commerciale au pire niveau de son histoire :

  • -54 955.00 millions d’euros (2009) (Source : Douanes)

Pour nous résumer, je pense que cette mesure pour l’emploi des jeunes, n’est à nouveau qu’une mesure de plus pour détourner notre attention des vrais problèmes. D’ailleurs, je ne vois que 2 raisons à cette mesure :

  • Soit le gouvernement fait à nouveau fausse route et sous-estime le problème.
  • Soit, ceci n’est qu’une mesure pour s’attirer la faveur des jeunes, sachant que les élections européennes avec leur lot de promesses pointent leur nez pour Juin 2009.

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 1er juin 2009 15:07

    Allez histoire de rigoler, je vais foutre un peu la merde !

     

    Solution ultralibérale pour régler le problème du chômage des jeunes :

     

    1  Stages voie de garages - De stage en stage, demandez aux diplômés.

    2  Emploi à temps partiels et salaire de misère - Demandez, au caissières, serveurs etc.  

    3  Emploi sous payé avec aide de l’état - Les grosses sociétés se frottent les mains.

    4  Exonération des charges aux entreprises qui pourront utiliser des jeunes apprentis pour pas un rond !

     

    Solution humaniste pour essayer de régler le problème :

     

    1  Taxation des entreprises qui délocalisent - A réinvestir dans la recherche.

    2  Taxation des entreprises qui licencient tout en faisant des bénéfices - A réinvestir pour  la croissance verte.

    3  Arrêt des heures supplémentaires sauf cas exceptionnel.

    4  Pré retraite des seniors à partir de 57 ans - Utilité dans les associations, Accompagnement des jeunes au premier emploi etc.

    5 Forte taxation des produits importés de pays ou il ni a pas de protection sociale - A réinvestir dans le domaine de la santé et des retraites.

    6 Versement de 90% du SMIC pour les femmes ou les hommes qui désirent s’arrêter pour  élever leur enfant les dix première années - Cela devrait régler quelque problème psychologique et de délinquance.

    7 Taxation des transactions boursières de 0,01% - A réinvestir dans l’éducation et les services de proximité.

    8 Suppression du bouclier fiscal - A réinvestir dans la formation.

     

    Etc etc.

     Au cas ou il manquerait un peu d’argent, veuillez vous adressez aux banquiers et aux traders qui piocheront dans les paradis fiscaux.


    • Gabriel Gabriel 1er juin 2009 15:17

      Allez histoire de rigoler, je vais foutre un peu la merde.

      Solution ultralibérale pour régler le problème du chômage des jeunes

      1  Stages voie de garages - De stage en stage, demandez aux diplômés.

      2  Emploi à temps partiels et salaire de misère - Demandez, au caissières, serveurs etc.  

      3  Emploi sous payé avec aide de l’état - Les grosses sociétés se frottent les mains.

      4  Exonération des charges aux entreprises qui pourront utiliser des jeunes apprentis pour pas un rond !

      Solution humaniste pour essayer de régler le problème

      1  Taxation des entreprises qui délocalisent - A réinvestir dans la recherche.

      2  Taxation des entreprises qui licencient tout en faisant des bénéfices - A réinvestir pour  la croissance verte.

      3  Arrêt des heures supplémentaires sauf cas exceptionnel.

      4  Pré retraite des seniors à partir de 57 ans - Utilité dans les associations, Accompagnement des jeunes au premier emploi etc.

      5 Forte taxation des produits importés de pays ou il ni a pas de protection sociale - A réinvestir dans le domaine de la santé et des retraites.

      6 Versement de 90% du SMIC pour les femmes ou les hommes qui désirent s’arrêter pour  élever leur enfant les dix première années - Cela devrait régler quelque problème psychologique et de délinquance.

      7 Taxation des transactions boursières de 0,01% - A réinvestir dans l’éducation et les services de proximité.

      8 Suppression du bouclier fiscal - A réinvestir dans la formation.

      Etc etc.

      Au cas ou il manquerait un peu d’argent, veuillez vous adressez aux banquiers et aux traders qui piocheront dans les paradis fiscaux.


    • Jérôme M. 1er juin 2009 16:11

      @ Gabriel


      J’adore

      • Candide Candide 1er juin 2009 19:03

        à Gabriel,


        Non seulement vous ne foutez pas la merde, mais vous dites des vérités premières. Vous oubliez néanmoins les prothèses auditives qu’Audika aurait l’obligation d’offrir à tout membre décisionnaire, qu’il soit en entreprise ou au gouvernement.
        Bien à vous.
        Sans oublier bien sûr de dire Merci à Jérôme pour ses articles toujours intéressants.

        • Serge Serge 2 juin 2009 09:27

          Et les médias aux ordres n’auront de cesse de nous « vendre politiquement » cet effet d’annonce...
          Mais pas un n’évoque,même en pointillé,le scandale des EVS...vous connaissez ?
          EVS : Employés de Vie Scolaire.
          Ils sont 30 000 dont le contrat prend fin le 30 juin et à qui « on » conseille de s’inscrire au Pôle emploi !!!
          Ces emplois précaires furent créés en 2005 par la loi Borloo dite de « cohésion sociale. »...cynisme incommensurable !!!

          Ils devaient permettre à des personnes en difficulté d’intégration sur « le marché du travail » (sic...et re-sic...) de retrouver un emploi grâce à une formation à suivre pendant leur contrat de 3 ans...mais cette formation a été pour l’immense majorité de ces personnes« l’Arlésienne » dont on parle mais qu’on ne voit jamais !!!

          De toute façon,même si ce plan de 1,2 milliards voit le jour...c’est une goutte d’eau ( comme en 2005 ! ) par rapport au chômage des jeunes...et à comparer aux dizaines de milliards dilapidés au profit des prédateurs du système libéral responsables du mer...dans lequel on est !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JM


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès