• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Michel Onfray : Voici venu le temps des assassins
#20 des Tendances

Michel Onfray : Voici venu le temps des assassins

Ce virus risque de précipiter la mort de plus que des hommes… Il accélère le processus de décomposition de nos fausses démocraties qui montrent dans la lumière aveuglante des scialytiques hospitaliers ce qu’elles sont véritablement : de véritables autocraties libérales -pour ne pas dire des dictatures.

© Michel Onfray, autorisation de réplication avec copyleft ; réplication depuis Dreuz.

 

JPEG

 

A l’heure où j’écris, une loi dite d’urgence permet à l’employeur d’imposer à son salarié de prendre ses congés pendant la durée du confinement. Le sénat a limité la disposition à six jours ouvrables et l’Assemblée nationale a confirmé la chose en commission ! Quel humanisme ! Quelle humanité ! Quelle générosité ! Quelle grandeur d’âme !

Ce sont les mêmes élus du peuple qui, il y a peu, crachaient sur la douleur de parents qui avaient perdu un enfant et auxquels il était refusé l’aumône de quelques jours de congés supplémentaires afin qu’ils puissent tenter de faire face, un peu, au malheur.

Quand les gilets-jaunes se sont dirigés un samedi vers l’Assemblée nationale pour y faire entrer enfin le peuple, même symboliquement, ils visaient juste : car le peuple n’est pas dans cette enceinte dans laquelle on ne trouve plus que des politiciens professionnels qui prétendent le représenter mais qui se contentent de jouir du pouvoir et de ses avantages.

Ce qui veut dire que la facture de cette épidémie, qui va être terriblement salée, va être partagée entre les pauvres et … les pauvres -ne parlons pas des assureurs dont le métier consiste toujours à échapper aux remboursements des dommages par des finasseries contractuelles. Les riches y échapperont car leur argent est déjà ailleurs, inaccessible à ce qui reste d’un pouvoir d’État qui, de toute façon, sous régime maastrichtien, ne leur cherchera pas noise !

Macron et les siens, les maastrichtiens de droite et de gauche, n’ont en effet pas décidé de réquisitionner les fortunes planquées dans les paradis fiscaux. Pas question que les riches paient alors qu’ils ont constitué leurs fortunes en fraudant le fisc, ce qui veut dire : en ne payant pas l’impôt avec lequel on peut, entre mille autres choses, construire des hôpitaux et les maintenir en état de marche… Tout citoyen français qui dispose d’un compte en Suisse ou dans un quelconque paradis fiscal doit être tenu pour responsable de la mort de qui n’aura pas pu bénéficier d’un respirateur hospitalier, responsable et coupable. On lira la liste de quelques-uns de ces assassins en appendice.

Il serait pourtant légitime de dénoncer enfin ce qui a mis la santé publique dans cet état que des soignants se trouvent dans l’obligation de trier les vieux à l’entrée des services d’urgence, une terrible responsabilité qui réactive une pratique de sinistre mémoire : à droite ceux qui vont vivre, à gauche ceux qui vont mourir. Le personnel hospitalier n’a pas fait autant d’années d’études pour sélectionner dans un genre de Jugement Dernier dont ils seraient les dieux des élus à sauver et des damnés à tuer ! Ils n’ont pas vocation à travailler dans un abattoir ! Il en va pour eux d’une insupportable souffrance psychique, mentale et spirituelle qui s’ajoute à leurs fatigues professionnelles, à leur épuisement. Eux ne disposent pas de ces pitoyables cellules psychologiques qui sont envoyées sur place pour toute une classe, comme quand une diarrhée de cantine envoie six enfants d’une école en observation hospitalière pour une demi-journée… 

Car, ceux qui tuent, ce ne sont pas ceux qui, sur le terrain, sont obligés de tourner le pouce vers le bas en présence d’un corps trop atteint, de poumons ravagés comme jamais, ce ne sont pas ceux qui, sans masques, se retrouvent au contact de la mort, ce ne sont pas ceux qui, couverts de sang et de bave, de morve et des postillons des grabataires, touchent et portent ces corps comme la piéta le corps de son enfant mort, mais ceux qui, dans les bureaux, depuis des années, ont rayé des lignes comptables sur des budgets sous prétexte de rentabilité.

Ce genre de criminel tue avec un silencieux : en fermant les hôpitaux après avoir estimé qu’ils perdaient de l’argent ou qu’ils ne dégageaient pas assez de bénéfices ; en donnant l’ordre de privilégier les actes rentables, au risque de les multiplier sans raisons véritables ; en décrétant que, dans les petites villes de province, ces structures de proximité sont trop dangereuses sous prétexte que les chirurgiens n’y effectuent pas assez d’actes pour être professionnels et efficaces ; en incitant les hôpitaux à développer l’activité ambulatoire parce qu’elle réduit la durée des séjours, ce qui expose les malades aux complications faute de suivi ; en traitant par le mépris l’appel au secours des personnels soignants qui manifestent depuis plus d’un an et à qui Macron promet d’agir sans procéder autrement qu’en saupoudrant ici ou là, mais sans jamais entamer la véritable révolution qui consisterait à découpler la santé publique du critère de rentabilité.

Ce qui doit primer dans un hôpital n’est pas qu’il soit rentable, mais qu’on y soigne tout le monde, riches et pauvres. De même, ce qui doit primer dans une école n’est pas qu’elle soit rentable, mais qu’on y fasse triompher l’instruction publique sans distinctions sociales. Mais aussi : ce qui doit primer dans la police ou dans l’armée n’est pas qu’elles soient rentables, mais qu’elles disposent des moyens d’assurer partout l’ordre public et républicain. Et l’on pourrait ajouter à la liste la culture, le renseignement, la justice, etc.

La République, c’est cela : le souci de l’intérêt général et du bien public avant l’intérêt privé de quelques-uns, d’un groupe ou d’une aristocratie de milliardaires. Hélas, le marché a gangrené la totalité du corps social au point qu’il a évincé la politique et qu’il se fait passer pour une politique, pour la seule politique d’ailleurs : or, il n ‘est pas une politique mais le seul intérêt du Capital.

Voilà pourquoi Macron, qui ne connait que ce logiciel, ignore ce qu’est la politique et se retrouve chef de l’État alors qu’il n’a pas quarante ans -c’est d’ailleurs pour cette raison, son innocence, que l’État profond a tout mis en oeuvre pour le placer là où il se trouve, c’est un formidable pantin désarticulé, un pion jadis rutilant, un second couteau ébréché. Voilà aussi pourquoi, dans cette situation exceptionnelle, il décide tout et le contraire de tout, n’importe quoi, c’est le triomphe historique du « en même temps » ! On ne craint pas le virus mais on le craint, on ne confine pas mais on confine, on ne ferme pas les frontières mais on les ferme, on ne sort pas mais on peut sortir pour voter, on ne porte pas de masques, c’est inutile, mais on en fait fabriquer des millions, etc…

Dès lors, quand Ségolène Royal, tout au gonflement de sa propre baudruche, attaque Olivier Veran, l’actuel ministre de la santé, pour sa responsabilité passée, elle oublie juste de dire qu’avant de grossir le rang des macroniens, ce monsieur vient lui aussi, comme tant d’autres, du Parti socialiste, dont elle fut la candidate aux présidentielle, et que ce Parti socialiste n’a plus de socialiste que le nom depuis qu’en 1983 un certain François Mitterrand l’a jeté à la poubelle afin de pouvoir rester au pouvoir -ce qui lui a d’ailleurs plutôt bien réussi puisqu’avec cette forfaiture il a effectué deux septennats qui ont initié la casse de tout ce qui était public, hôpital compris, et qu’on lui doit aussi, comme autre héritage notable, d’avoir a mis la famille Le Pen au-devant de la scène politique…

Nous avions des millions de masques, nous n’en avons plus, où sont-ils passés ? Guéguerre picrocholine pour savoir si c’est à l’impéritie passée de la « gauche » qu’on doit cette pénurie ou à celle de la « droite » : mais c’est au deux, à la droite maastrichtienne et à la gauche maastricthienne qui, l’une et l’autre, en même temps comme dirait l’autre, copines comme cochonnes, ont mis la France dans cet état : merci Mitterrand ! Merci Chirac ! Merci Sarkozy ! Merci Hollande ! Merci Macron ! Car ce sont eux qui ont rendu possible cette incroyable monstruosité que, dans cet hôpital public qu’ils ont tué pour en faire des usines à fric, le résultat soit qu’on trie les gens pour diriger les malades les plus atteints, dont les vieux, vers les pompes funèbres, pour ne soigner que les cas les moins préoccupants. De sorte qu’avec ces hôpitaux libéraux, le plus malade est le plus vite mort.

L’hôpital libéral, c’est un nouveau concept orwellien : on pourrait imaginer des slogans peints sur les murs de ces usines de mort que sont devenus ces hôpitaux-là, nos hôpitaux : « Plus vous serez malade, plus vite on vous expédiera au fond du trou ! ». Ou bien, sur la porte du bureau des personnels soignants : « Aux urgences, évitez ce qui est urgent ». Au bureau des soignants : « Aux mourants, prodiguez la mort ». Au bureau du comptable : « Un bon patient est un client à tondre ». Et puis, à l’entrée du funérarium, ceci : « Aux morts, Maastricht reconnaissant », car l’action des PFG doit se trouver bigrement en hausse.

Un dernier mot : chaque soir, au journal de vingt-heures, les journalistes, qui disposent ainsi de leur séquence « vivre-ensemble » (c’est leur moment homéopathique positif) nous montrent les gens qui, aux fenêtres, applaudissent le personnel soignant en faisant des pitreries, en tapant sur des casseroles, en chantant, en criant. Ils manifestent, nous dit-on, leur solidarité avec ces héros de notre époque qui bravent la mort dans leur métier ! Très bien, très bien… Tout cela est vrai.

Mais combien, parmi ceux-là, postillonnant du haut de leurs balcons, gavés par la propagande maastrichtienne, ont voté pour des candidats qui, droite libérale et gauche libérale confondues, ont justement fabriqué cet hôpital kafkaïen où l’on contraint de pauvres soignants à distribuer la mort ou à conférer la vie en vertus de plans de route décidés depuis un quart de siècle par cette Commission européenne, qui n’est pas élue, et qui impose sa loi, aujourd’hui dans le sang et les larmes, les glaires et les crachats, aux sujets de l’Empire maastrichtien ?

Combien ?

Je n’ai pour ma part pas envie d’aller sur mon balcon pour bêler avec les moutons. Je pense à ces gens formidables, en effet, qui m’ont sauvé d’un infarctus quand j’avais vingt-huit ans, qui ont été près de moi lors de mes deux AVC, qui ont si bien accompagné ma compagne pendant les dix-sept années de son cancer et de ses chimiothérapies avant qu’elle finisse par mourir, et qui, de fait, méritent notre profond salut. Mais pas depuis dix jours…

J’ai plutôt envie de pleurer sur ce qu’est devenue la France tuée par ces assassins qui, eux, se portent bien…

© Michel Onfray

Appendice 1 :

Dans la Notice Wikipédia intitulée « Évadés fiscaux », on peut lire ceci : »Challenges a fourni dès juin 2013 une liste de 86 contribuables apparaissant sur cette liste et faisant l’objet de poursuites. On comptait notamment Nina Ricci, Arlette Ricci, Jean-Claude Guidicelli, Simon Benharrous. Le 27 janvier 2014, le journal Le Monde a publié d’autres noms, dont Christian Karembeu, les frères Christian et François Picart, Alain Afflelou, Cédric Klapisch, Gérard Miller, Michel Tubiana, et Richard Prasquier. Tiens tiens, Gérard Miller, psychanalyste chez Drucker et Drucker chez les psychanalystes !

Arlette Ricci, héritière des parfums Nina Ricci, est condamnée le 13 avril 2015 à trois ans de prison dont un ferme et un million d’euros d’amende, pour fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale et organisation frauduleuse d’insolvabilité pour échapper à l’impôt ».

Appendice 2 :

Français établis fiscalement à l’étranger

Sportifs :

 Jean Alesi, réside en Suisse
 Marion Bartoli, réside en Suisse
 Julien Benneteau, réside en Suisse
 Arnaud Boetsch, réside en Suisse
 Arnaud Clement, réside en Suisse
 Nicolas Escudé, réside en Suisse
 Guy Forget, réside en Suisse
 Richard Gasquet, réside en Suisse
 Jean-Claude Killy, réside en Suisse
 Henri Leconte, réside en Suisse
 Sébastien Loeb, réside en Suisse
 Paul-Henri Mathieu, réside en Suisse
 Gaël Monfils, réside en Suisse
 Christophe Moreau, réside en Suisse
 Amélie Mauresmo, réside à Genêve en Suisse
 Stéphane Peterhansel, réside en Suisse
 Cédric Pioline, réside en Suisse
 Alain Prost, réside en Suisse
 Fabrice Santoro, réside en Suisse
 Florent Serra, réside en Suisse
 Gilles Simon, réside en Suisse
 Jo-Wilfried Tsonga, réside en Suisse
 Vincent Rives, réside en Irlande
 Jean-Philippe Gatien , réside au Delaware aux Etats Unis

Chanteurs :

 David Hallyday, réside en Suisse
 Patricia Kaas, réside en Suisse
 Florent Pagny, réside en Patagonie (Argentine)
 Michel Polnareff, réside aux Etats-Unis
 Yannick Noah, réside aux USA (le « personnage préféré des français… !!!)

Acteurs :

 Daniel Auteuil, réside en Belgique
 Emmanuelle Béart réside en Belgique
 Laetitia Casta, réside au Royaume-Uni
 David Habibi, réside au Canada
 Alain Delon, résident et citoyen Suisse

Auteurs :

 Anne Marie Mitterrand (3), réside en Begique
 Christian Jacq, réside en Suisse
 Marc Levy, réside au Royaume-Uni

Patrons et Actionnaire :

 Jacques Badin (Carrefour) réside à Bruxelles en Belgique
 Thomas Bata (marque de chaussures Bata) réside en Suisse
 Famille Baud (dont Jean Baud), (marques Franprix et Leader Price), résident en Suisse
 Lotfi Belhassine, (président d’Air Liberté), réside en Belgique. Il a fui la France car l’ISF représentait 93% de ses revenus
 Claude Berda, (AB Groupe), réside à Cologny en Suisse
 Des membres de la famille Bich (Groupe Bic) résident en Suisse
 Michèle Bleustein-Blanchet, une des héritières de Publicis, réside à Cologny en Suisse
 Corinne Bouygues, réside à Genève en Suisse
 Pierre Castel, PDG du groupe Castel Frères (Cristalline, Thonon, Vichy Célestins, 33 export, Saint-Yorre) réside près du Lac Leman en Suisse
 Des membres de la famille Mulliez (Auchan, Décathlon, Mondial Moquette, Norauto et Kiabi), résident en Belgique
 Georges Cohen, groupe Sogeti, (informatique et armement), réside en Suisse
 Bernard Darty, fondateur de Darty, réside en Belgique
 Jean-Louis David, fondateur des salons de coiffure, réside en Suisse.
 Des membres de la famille Defforey, à l’origine de la société Carrefour, résident en Belgique
 Des membres de la famille Despature, dont Paul-Georges Despature, propriétaire des marques Damart et Somfy, résident en Suisse et en Belgique
 Paul Dubrulle, (co-créateur du Groupe Accor) et ancien sénateur-maire de Fontainebleau, réside à Cologny en Suisse
 Des membres de la famille Ducros résident à Cologny en Suisse
 Pierre-François Grimaldi (iBazar), réside en Belgique
 Eric Guerlain, (Groupe Christian Dior), réside en Grande-Bretagne
 Daniel Hechter, créateur réside en Suisse
 Philippe Hersant, (groupe Hersant presse) réside en Belgique
 Philippe Jaffré, (ancien président dElf)
 Robert Louis-Dreyfus et des héritiers Louis-Dreyfus (Groupe Louis-Dreyfus, Olympique de Marseille) résident à Zurich en Suisse
 Des membres de la famille Mimram, dont Jean-Claude Mimram, (Compagnie sucrière sénégalaise…) résident à Gstaad en Suisse
 Alexandra Pereyre de Nonancourt et des membres de la famille, (propriétaire des champagnes Laurent-Perrier), résident en Suisse
 Denis Payre (1), (fondateur de Business Objects), réside en Belgique ou il a démarré une nouvelle société, Kiala, qui a embauché 100 personnes
 Des membres de la famille Peugeot, (Groupe PSA), résident en Suisse
 Jean Pigozzi, (héritier des voitures Simca), réside en Suisse
 Michel Reybier, (ancien PDG de Justin Bridou, Cochonou, Aoste), réside en Suisse
 Jacques Tajan (2), (ancien premier commissaire-priseur de France), réside en Belgique
 Des membres de la famille Wertheimer, (Chanel), résident à Cologny en Suisse
 Antoine Zacharias, (ancien PDG de Vinci), réside à Genève en Suisse
 Roger Zannier, (Kookaï, Z, Kenzo, Oxbow, Chipie et Absorba), réside à Cologny en Suisse
 Alain Ducasse, cuisinier, a troqué sa nationalité française pour rejoindre Monaco
 Famille Primat (Schlumberger Limited)
 Benjamin de Rothschild (Groupe financier Edmond de Rotschild)
 Famille Lescure (Seb, Tefal, Rowenta, Krups, Moulinex, Calor… )
 Famille Murray
 Nicolas Puech (Hermès…)
 Famille Zorbibe (Lancel)
 Famille Lejeune (SEITA…)
 Philippe Jabre (Jabre Capital Partners)
 Famille Harari (laboratoire Negma)
 Famille Taittinger (4) (Champagne Taittinger)
 Denis Dumont (Enseigne Grand Frais)
 Michel Lacoste (Vêtements Lacoste)
 Nicole Bru-Magniez (Laboratoire UPSA)
 Alain Duménil (Acanthe Développement)
 Bruno Moineville (Réseaux câblés de France)
 Hugues de Montfalcon de Flaxieu (Maxiris)
 Christian Picart (Buffalo Grill)
 Thierry Roussel (Carat Group, SGFC, Onassis)
 Paul Dubrule (Accor)
 Maurice et David Giraud (Pierre et Vacances)
 Jérôme De Witt (Horlogerie De Witt)
 Dominique Frémont (Mauboussin)

Liste dressée par Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

134 réactions à cet article    


  • Vous semblez avoir changé d’avis concernant Macron... Je ne pense pas que les riches soient plus à l’abris. Excellent articles de LA LIBRE : https://www.lalibre.be/debats/opinions/coronavirus-invisible-l-ennemi-prend-des-proportions-folles-5e7a3ba97b50a6162bafa42a


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 12:18

      Il n’y a que les imbéciles, qui ne changent pas d’avis. Cela dit, une autre espèce d’imbéciles en changent tout le temps.




    • ASTERIX 27 mars 11:40

      @Meruidos Nuctuallos
      CES ASSASSINS SONT / MACRON PHILIPPE ET BUZYN- VEIL- LEVY SARKO BERTRANS ET CULBUTOPS

      IL FAUT LES JUGER ET LES PENDRE  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 27 mars 14:40

      ARGHRGRHRGRHRGRHRGRHRGRRRR ! smiley


    • vesjem vesjem 29 mars 13:25

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      il faudrait plutôt dire les les riches ont beaucoup moins de risque d’en mourir que les gens ordinaires
      on va nous faire tout un cinéma pour signifier que devedjian est mort alors qu’il faisait partie de la classe supérieure (pour justifier ta thèse et la montrer en exemple)


    • troletbuse troletbuse 29 mars 13:29

      @vesjem
      Oui, y’en a que pour lui aujourd’hui. Rakoto a été baisé, il n’avait pas prévu pour Devedjian smiley
      Pourtant, avec ou sans coronavirus, vers 75 ans, il y a une palanquée de personnes de cet age qui meurt.


    • The White Rabbit The White Rabbit 25 mars 11:29

      Les cris d’Onfray, aussi légitimes soient-ils, manquent de passage à l’acte.


      • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 12:19

        Han, trop bonne, la paronomase, en plus, han, vous êtes le premier à la faire, han, nan mais, han, trop drôle, allô, les cris d’Onfray, nan mais trop.



        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 12:22

          De rien. Pour moi aujourd’hui (ça n’a pas toujours été le cas) Michel Onfray serait de « Nouvelle Droite française », à supposer que ces notions aient un sens (gauche, centre, droite) surtout concernant cette mouvance marxienne, européenne et décroissante ... il suffit de consulter mes articles. Notoirement, je pense à celui-ci.


        • Sébastien A. 26 mars 07:56

          @Meruidos Nuctuallos

          Michel Onfray n’est pas de droite, et plus de gauche d’ailleurs. Ces mots ne portent aujourd’hui aucune valeur.
          Je pense qu’il représente le renouveau d’un concept un peu oublié dans les idées : « le socialisme ». Pas à la Mitterrand ou Hollande ; mais à la Proudhon, Blanqui, Marx. Bref le mouvement ouvrier. C’est-à-dire le peuple contre l’élite. Le peuple des gilets jaunes, pas celui faussement revendiquée par Le Pen.
          Mouvement qui a du mal à se structurer mais qui devient une réalité et qui possède déjà ses intellectuels (Onfray, Michéa, Guilluy, voire Todd dans une certaine mesure). Les bases idéologiques sont là, reste à le changer en mouvement politique.


        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:06

          La bonne nouvelle c’est que nous sommes d’accord, et que ce qu’il est convenu à tort de nommer « la Nouvelle Droite français » est raccord, pourtant.


        • Lucadeparis Lucadeparis 27 mars 11:59

          @Sébastien A.
          Tout à fait ! L’enjeu est la difficulté à créer un rassemblement démocratique.


        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 27 mars 14:43

          Et voilà des initiatives.


        • vesjem vesjem 29 mars 13:34

          @Sébastien A.
          je pense plutôt qu’il faut désormais distinguer les « mondialistes » des « patriotes (ou nationalistes) », dans un environnement global capitaliste toutefois
          le communisme a vécu et a prouvé ses dérives , comme le néo-libéralisme d’ailleurs
          ces 2 formes de gouvernance entraînent automatiquement à terme la surveillance de masse et la dictature (molle ou dure)


        • akaroa akaroa 25 mars 14:30

          Je pense que compte tenu de la conjoncture, Mr Onfray doit effectivement passer à l’acte courageux de soutenir l’UPR et M Asselineau et l’annoncer clairement sur les plateaux de TV, sinon à quoi bon ces discours sans engagement politique.  


          • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 14:46

            A bon de laisser chacun en tirer les conclusions pratiques auxquelles il aspire, si seulement on accorde du crédit à ces constats.


          • The White Rabbit The White Rabbit 25 mars 17:42

            @akaroa

            Remarquez Onfray rêve d’une union de tous les populismes allant de la FI au RN, et c’est possible qu’il englobe RN et UPR. smiley


          • Cadoudal Cadoudal 25 mars 17:51

            @The White Rabbit
            Onfray à choisi sa tribu...
            Et c’est pas celle des Insoumistes ni celle des Asseliniens...lol...

            il suffit qu’une centaine de tribus de ces zones perdues refuse le confinement pour que la totalité du confinement ne serve plus à rien pour le reste des Français. Les territoires perdus de la République qui refusent le confinement perdent la République toute entière : ils le savent bien, ils le veulent bien, puisque c’est leur projet…

            https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/faire-la-guerre


          • The White Rabbit The White Rabbit 25 mars 19:00

            @Cadoudal

            Le philosophe populiste s’est fait contaminer par le Corrina virus de Zemmour smiley


          • OMAR 25 mars 19:23

            Omar9
            .
            @Cadoudal.
            .
            Si certains énergumènes des cités de banlieues ne respectent pas le confinement, ils en seraient les premières victimes du coronavirius.
            Surtout qu’ils ne peuvent pas quitter leur fief sans être arrêtés par les flics.
            .
            Donc, que du bonheur pour toi, Onfray et ses ouailles tarées.
            .


          • foufouille foufouille 25 mars 19:31

            @OMAR

            j’ai pas encore vu de barrage de flics ni le bus qui fait un détour pour éviter le hlm « arabe ».

            les gens pas blancs se déplacent comme les autres.

            la flicaille est évidement nombreuse en centre ville.


          • OMAR 25 mars 20:02

            Omar9
            .
            @coucouille
            .
            Tu viens de nous donner la preuve que c’est toi et des énergumènes comme toi, qui ne respectent pas le confinement, en allant épier ce qui se passe dans le bled.
            .


          • Cadoudal Cadoudal 25 mars 20:06

            @OMAR
            Je ne sais pas si Onfray milite comme moi et Nunez pour l’indépendance des territoires occupés..

            À en croire le Canard enchaîné, le ministère de l’Intérieur ainsi que plusieurs préfets ont « relâché la pression » face au régime de confinement qui n’est pas toujours respecté dans les cités

            « Ce n’est pas une priorité de faire respecter dans les quartiers les fermetures des commerces et de faire cesser les rassemblements », aurait-il déclaré lors d’une visioconférence organisée avec les préfets.

            https://twitter.com/lostontranslati/status/1242807513159995393


          • OMAR 25 mars 20:12

            Omar9
            .
            @Cadoudal
            .
            Ton « philézeufs » est un petit menteur-escroc, car ce n’est pas dans les banlieues que des petites racailles brisent les pare-brises pour voler les caducées dans les voitures de soignants et organisent ensuite le trafic de matériel médical volé, mais plutôt dans les CHU des grandes villes comme Nantes ou Grenoble :
            https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/03/17/agglo-grenobloise-des-vehicules-d-infirmieres-et-de-medecins-roulottes-les-caducees-voles
            .
            Alors fais gaffe de la connerie virale qu’il vient de te transmettre...


          • Cadoudal Cadoudal 25 mars 20:19

            @OMAR
            Djobi, djoba...lol...


          • dimitrius 25 mars 20:20

            @OMAR

            Comment ??? T’as pas pu partir au bled ??? Ils t’ont refoulé tes frères Algériens ?? Merde alors il y a plus de solidarité chez les Muzzs quand çà chie.


          • foufouille foufouille 25 mars 20:21

            @OMAR

            gros niqueur de bouc, je passe par là tous les jours, c’est tout.

            je sors comme eux, fais mes courses et aide aussi une femme plus handicapée que moi.


          • Cadoudal Cadoudal 25 mars 21:09

            @dimitrius
            La réaction de quelques voyageurs bloqués sur place, qui s’en sont pris à des magasins, visait à « faire réagir les autorités algériennes »

            https://www.algeriepatriotique.com/2020/03/23/intervention-brutale-de-la-police-quarrive-t-il-a-nos-concitoyens-a-istanbul/

            Ils ont essayé de piller l’aéroport d’Istanbul...

            Tellement cons ces colons Algériens qu’ils pensent que tous les flics du monde ressemblent aux flics français...

            25$ le baril...

            1,2,3 viva Algéria...lol...


          • Aimable 25 mars 21:35

            @OMAR
            Suivant un témoignage vu a la télé ( je ne me souviens plus de la chaine ) , une razzia sur des masques a bien eu lieu dans un local sécurisé d’un hopital .
            On se demande bien qui peut avoir fait le coup ?


          • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:15

            L’extrême-droitophobie me débecte, car elle est falsificatrice de tout ce qu’elle touche même qui ne vaut pas qu’elle le touche. Enfin bon. On a les phobies qu’on vaut bien, j’imagine.


          • OMAR 26 mars 10:29

            Omar9
            .
            @détritus
            .
            Tu me confonds avec ton pote @massa-crado.
            .
            Car ce sont ses coreligionnaires qui sont bloqués un peu partout dans le monde :
            https://fr.timesofisrael.com/des-voyageurs-israeliens-supplient-les-autorites-de-les-rapatrier-et-dagir/?utm_source=A+La+Une&utm_campaign=a-la-une-2020-03-21&utm_medium=email


          • OMAR 26 mars 10:35

            Omar9
            .
            @Aimable
            .
            Quelque soit l’origine ou la situation du ou des coupables, il faut dénoncer et condamner ces actes crapuleux.
            .
            Mais quand c’est un état européen comme la Tchéquie qui détourne des masques qui devaient protéger ces malheureux italiens, que doit bien en penser Onfray et ses gueux des valeurs de l’Occident ?
            https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-infos-de-7h-coronavirus-la-republique-tcheque-detourne-l-aide-humanitaire-chinoise-7800291203
            .


          • OMAR 26 mars 10:42

            Omar9
            .
            @coucouille :« ..gros niqueur de bouc, je passe par là tous les jours ».
            .
            Allez mon bouc, avoue, c’est pas toi qui a fait un crochet chez la maison de retraite des vieux, dans les Yvelines ?
            http://www.leparisien.fr/yvelines-78/coronavirus-dans-les-yvelines-deux-deces-parmi-les-residents-de-l-ehpad-de-louveciennes-10-03-2020-8276790.php 


          • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:07

            Vous n’en avez pas marre ?


          • Jonas Jonas 26 mars 23:42

            @akaroa "Mr Onfray doit effectivement passer à l’acte courageux de soutenir l’UPR et M Asselineau et l’annoncer clairement sur les plateaux de TV« 

            Asselineau est un pro-islamiste, défenseur des organisations de l’Islam radical.
            Il donne même des interview sur Oumma.tv, la chaîne de l’islam radical en France, qui nie l’identité européenne financée par les États-Unis pour noyauter la France avec la population islamisée !!
            Ne croyant pas au choc des civilisations, Asselineau explique dans ses conférences qu’il est pour la reprise du projet EURABIA des années 1970, c’est-à-dire une fusion de l’Europe et du Maghreb, et donne des conférences dans les mosquées radicales des Frères Musulmans (à Nantes, voir vidéo [10:38]).

            Comment faire confiance à Asselineau, qui considère que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel auteur de l’attentat de Nice revendiqué par Daech ayant fait 86 morts et 458 blessés en juillet 2016, n’est pas un terroriste islamiste ?

            Pour résumer, Asselineau veut accélérer le suicide de l’Europe, allant jusqu’à nier le projet politique du  »Grand Remplacement", qu’il traite de théorie conspirationniste raciste et islamophobe !
            Il favorise ainsi le noyautage de l’Europe par la population immigrée islamisée.


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 mars 08:30

            @Jonas

            Très utiles précisions.

            Asselineau, pour atteindre son projet de destruction de l’Europe de Maastricht – et il a raison, selon moi, sur ce point – est prêt à utiliser les pires moyens, dont l’islamisation de la France et de l’Europe, en niant l’évident « remplacement de population ».

            Il est, ici, aussi révoltant que la fausse Gauche, toutes tendances confondues, de ces dernières décennies.


          • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 27 mars 14:45

            Nous vivons une époque où tout est décidément dégottable.


          • vesjem vesjem 29 mars 13:37

            @akaroa
            au contraire, son efficacité provient de son (apparente) indépendance des partis


          • HELIOS HELIOS 29 mars 15:27

            @Meruidos Nuctuallos

            Je ne sais pas ce que veut diire « dégottable »... pourtant, en lisant ce texte et de nombreux commentaires de ce fil, il se dégage une forme de discussion sur le sexe des anges, ou la sodomie de mouches !

            La vrai réalité, celle qui nous sortira de la m... dans laquelle nous sommes, c’est uniquement celle qui consiste a revenir vers une entité gérable, homogène et décidée... c’est a dire la notion de « nation »  !

            Peu importe qu’elle soit blanche ou noire... quoi que..., mais ce qui est important c’est qu’elle fasse unités (avec un « s »),... unité de civilisation, de culture, d’histoire etc... je l’ai déjà écrit par ailleurs.

            Et qui dit nation dit « souveraineté » et les éléments qui la compose dont sa constitution au dessus de toutes autres lois y compris les traités, sa langue, les frontières, la monnaie (ou un mecanisme qui en permette la gestion, si, si, c’est possible), sa défense et également son droit de ne pas signer ce qu’elle ne veut pas signer avec oh, honte suprème aujourd’hui, la consultation de son peuple pour entamer ou etendre ces concepts !

            Il n’est pas vrai que nous devions nous soumettre a quelque continent que ce soit pour assumer notre indépendance et si c’est le cas aujourd’hui, c’est justement parce qu’on a accepté cette soumission pour des interets qui ne nous concernent pas.

            Michel Onfray a raison, sur ce texte en tout cas, il est intolerable de meler la loi du marché a des services publics comme la santé, il manque un chapitre dans les comptes publics réservés a ce type de dépenses... et même ces coûts ne devraient pas apparaitre dans le PIB qui lui-même n’est qu’une mesure comptable sans valeurs humaines, la preuve, detruire la richesse pour la reconstruire est considéré comme de la croissance !!!

            Bon, j’arrete, il n’est pas question de politique la dedans, juste du bon sens et le retour a une orthodoxie societale de laquelle ne peut etre exclue les choix de gestion du pays ne pouvant etre contrôlés par personne d’autre que les français eux-mêmes, avec les outils les plus representatifs possibles comme les mecanismes electoraux 100% proportionnels, les recours aux consultations populaires comme les referendum et enfin la révocations immediates, comme n’importe quel fautif, de ceux qui ont la lourde charge de cette representation.


          • Cadoudal Cadoudal 29 mars 15:33

            @HELIOS
            unité de civilisation, de culture, d’histoire etc...

            Cette chanson est tirée du groupe le plus célèbre d’Italie
            dans les années 70. Ils ont cédé les droits d’auteur à
            l’hôpital de Bergame. Chaque clic sur la vidéo est donc
            virtuellement un don, puisque YouTube verse au propriétaire de
            l’argent par clic

            Roby Facchinetti - Rinascerò, Rinascerai

            2 872 982 vues
            •Sortie le 27 mars 2020

            https://www.youtube.com/watch?v=D5DhJS5hGWc&feature=youtu.be


          • Cadoudal Cadoudal 29 mars 15:38

            @HELIOS

            Nord : Une quinzaine de soignants retrouvent les pneus de leur voiture crevés, des ambulances dégradées

            https://actu17.fr/nord-une-quinzaine-de-soignants-retrouvent-les-pneus-de-leur-voiture-creves-des-ambulances-degradees/



            • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 15:04

              On peut compter sur vos sources fictionnelles, Mélusine ...


            • @Meruidos Nuctuallos
               
              Le tableau clinique du patient monde est pourtant parfait. Vous croyez vraiment ce que raconte OUI QUI ? Ah non, vous vous fiez à ONFRAY. 


            • @Meruidos Nuctuallos
              Le Naufrage du « Titan » est un roman écrit par Morgan Robertson et publié en 1898 sous le titre Futility (en français Futilité) C’était aussi une fiction,....


            • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:16

              Per Brigantia ocianata !


            • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:24

              J’aurais pu répondre, comme d’autres fois : Et tout est démontré ...


            • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 25 mars 15:02

              Parler de justice dans un système compétitif donc ou règne l’élimination des autres donc la société pyramidale financière, donc le conflit, donc la guerre, donc la pauvreté etc est œuvre d’imbéciles ................de mon humble avis !

              car tout ce qui se passe et absolument tout est intégralement conforme aux choix de la masse donc de chacun sauf exception, et personnellement vu nos choix, en gros ? tout pour ma gueule, valable pour quasiment tout le monde, je trouve que il n’y a rien à redire car nous choix étant celui de la compétition entre humains qui donnerait le meilleur, nous avons donc partout et tout le temps le meilleur possible ...donc Macron est le meilleur, et là je suis sérieux , enfin d’après les choix de la majorité 

              car après tout il est possible que 98% des humains se trompent totalement..

              n’est il pas ?

              car il est dit : Ce qui doit primer dans un hôpital n’est pas qu’il soit rentable, mais qu’on y soigne tout le monde, riches et pauvres. De même, ce qui doit primer dans une école n’est pas qu’elle soit rentable, mais qu’on y fasse triompher l’instruction publique sans distinctions sociales. Mais aussi : ce qui doit primer dans la police ou dans l’armée n’est pas qu’elles soient rentables, mais qu’elles disposent des moyens d’assurer partout l’ordre public et républicain. Et l’on pourrait ajouter à la liste la culture, le renseignement, la justice, etc.


              • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 15:08

                Ce que vous dîtes sur les choix de chacun est absurde. Dysheureusement (ni mal- ni bien-heureusement ... ) il y a un praticisme inévitable commun. C’est trop facile, d’accabler Manu le prez avec Jojo le Gilet jaune.


              • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 26 mars 09:22

                @Meruidos Nuctuallos
                 Saut,je n’accable pas, le fait n’accable jamais..ce qui accable c’est la distance entre l’image de moi et le réel..pas de soucis nous en sommes tous là..ne pas voir le fait souligné empêche tout changement, le maître lui sait cela ..bonne journée bien sur... smiley


              • Parrhesia Parrhesia 26 mars 10:42

                @Meruidos Nuctuallos
                Si j’ai bien identifié « Emmanuel-le-preux », il semble bien qu’il soit d’autant plus facile de l’accabler qu’il nous fournit chaque jour, et qu’il ne cessera de nous fournir aussi longtemps que la France le maintiendra au pouvoir, des tonnes de battons pour se faire battre…
                Ce monsieur, c’est l’image symbolique même de la qualité globale de notre corps électoral !!!


              • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:14

                Mais bande de crétins il est à peine élu par un cinquième des électeurs réels. Non, « les Français » ont tout simplement de la respectabilité, de la faculté de respect, par-devers marave policière, gilets jaunes et manifs rougissantes. Ou plutôt, il n’y a pas à généraliser sur « les Français ». Il y a un praticisme inexorable, une ambiance, une balance dans laquelle le peuple n’est pas cause, quoiqu’il perpétue dans son genre. Au fond, je pense que nous ne croyons pas que cela peut durer de soi-même, et que nous nous sentons suffisamment francs (de francheté, sens médiéval et contemporain), pour au contraire « laisser faire, laisser aller », car tout cela nous ennuie dans notre relatif art de vivre. Nos élites nous bassinent avant tout, et c’est nous qui leur faisons une faveur.


              • Parrhesia Parrhesia 26 mars 18:52

                @Meruidos Nuctuallos
                Que ce monsieur Macron n’ait été élu que par 1/5° des électeurs ne change rien au fait que 100% de ces électeurs ont reçu une carte leur permettant de s’exprimer.
                Or les 80% qui n’ont pas voté pour cette « personnalité » se sont bel et bien globalement exprimés ( ou abstenus) de telle sorte qu’il a finalement été élu ! 
                Cela ne mérite quand-même pas une « ovation debout »  !!!


              • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 27 mars 14:45

                L’important c’est d’y croire, tout donner, l’important c’est d’aimer, ne pas abandonner ...


              • zygzornifle zygzornifle 25 mars 15:37

                Ce qui veut dire que la facture de cette épidémie, qui va être terriblement salée, va être partagée entre les pauvres et … les pauvres 

                C’est l’évidence même , on a jamais vu les riches passer a la caisse .... 


                • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:19

                  Michel Onfray porte la voix du petit peuple, dirons-nous, sorte de Leopold Senghor des Blancs. Aussi répète-t-il bien des évidences à la base pour le sommet, qui l’extrême-droitise pour ne pas l’entendre. Néanmoins, Michel Onfray passe pour un saint à bien des yeux populaires, alors qu’il pompe beaucoup ce qu’il lit de par internet pour s’avoyer. Il a au moins le mérite de porter haut, et de s’avoyer, dirons-nous, bien qu’il se fasse passer pour authentique. Ne crachons pas dans la soupe.


                • blablablietblabla blablablietblabla 25 mars 15:46

                  La vache beaucoup de nos compatriotes résident en Suisse, en espérant qu’ils crèveront le cul à l’air avec leur fric . Excellent article.


                  • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:20

                    Les Suisses ne sont pas tous banquiers.


                  • cevennevive cevennevive 25 mars 15:54

                    Bonjour,

                    Tout cela est honteusement vrai, ignominieusement vrai.

                    Une sorte d’assassins en gants blancs comme on dit.

                    Les salopards !



                    • Arogavox 26 mars 12:35

                      @cevennevive

                      "ll serait pourtant légitime de dénoncer enfin ce qui a mis la santé publique dans cet état que des soignants se trouvent dans l’obligation de trier les vieux à l’entrée des services d’urgence, une terrible responsabilité qui réactive une pratique de sinistre mémoire : à droite ceux qui vont vivre, à gauche ceux qui vont mourir. Le personnel hospitalier n’a pas fait autant d’années d’études pour sélectionner dans un genre de Jugement Dernier dont ils seraient les dieux des élus à sauver et des damnés à tuer ! Ils n’ont pas vocation à travailler dans un abattoir ! 

                      « 


                       le clou de l’hypocrisie de ceux qui se contentent d’applaudir et encourager les soignants sans avoir jamais milité, par des actes, pour réhabiliter démocratiquement le serment d’Hippocrate, c’est d’abuser de la vertu des plus responsables pour retourner contre eux l’interdiction qu’ils se font de démissionner ou de faire le grève du zèle !
                       (Me revient ici le souvenir de cette élue »de gauche« qui considérait que Mère Teresa ne méritait aucune attention : selon cette »représentante« des citoyens de sa commune, cette ’prétentieuse’ n’avait fait que s’adonner à »ce qui lui faisait plaisir" !)

                    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:17

                      Le libéral-libertarisme post-soixante-huitard est goguenard, hein ?


                    • rhea 1481971 25 mars 16:05

                      A quoi sert e = mc2 quand la vitesse de la lumière est le module

                      d’un nombre complexe dont l’argument est 1°,36 ?


                      • FONTAINE 25 mars 16:39

                        @rhea 1481971
                        A rien !... On ne sait toujours pas pourquoi la vie et la mort existe t-elle ? et on ne le saura jamais ! Na !


                      • rhea 1481971 25 mars 17:18

                        @FONTAINE
                        Si à tenir l’imaginaire des peuples.


                      • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:23

                        Je ne conseillerai pas à tous les déprimés de se suicider, parce que la loi l’interdit. Au contraire, je leur témoignerai toute mon assistance naturelle à personne en danger, en mode nietzschéen, pour la petite histoire.


                      • cilaos 25 mars 17:15

                        Pour établir une telle liste de personnes qui s’établissent à l’étranger pour échapper au fisc je pense qu’il faut tout simplement être « piloter » par les marchands d’armes qui contrôle l’information sur tous les médias ou s’abreuve Monsieur Michel Onfray qui est sans doute très « tendance » j’aurai préféré une autre liste (il n’a pas l’ai au courant) qui ne mentionne pas les noms de quelques footballeurs ou sportifs mais le nom des ingénieurs, des employés, des ministres impliqués dans la vente d’armes au monde entier. Pour Monsieur Onfray l’événement 2019 c’est les gilets jaunes et hop un petit coup devant la télé... Pendant ce temps la France fourgue 12 sous marins de guerres à l’Australie. Monsieur Onfray fustige aussi les chanteurs mais pas De Gaule qui à fait enfouir en France des dizaines de têtes nucléaires qui ne servent à rien bien.


                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 25 mars 17:54

                          @cilaos

                          Michel Onfray le dit clairement, pour établir sa liste il a simplement reproduit celle qu’a établie Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info.


                          C’est pour moi le plus stupéfiant dans cet article : une sorte d’association du plus dogmatique des capitalistes adorateurs de Trump et de l’un des rares philosophes très médiatisés qui ne soit pas un athée obscurantiste.


                        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:26

                          Vous lui donnerez peut-être des idées, qui sait, vu qu’ils clament haut ce que beaucoup ne peuvent que dire çà et là, en mode Leopold Senghor des Blancs.


                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 26 mars 09:53

                          @Meruidos Nuctuallos

                          Ici j’avoue ne pas comprendre


                        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:19

                          Moi non plus : je ne comprends pas pourquoi je l’ai mis au pluriel. Je parlais d’Onfray !


                        • uleskiserge uleskiserge 25 mars 18:22

                          Tiens, tiens... après Causeur, avec Dreuz.info, Onfray a son cachet « pro-israélien »...

                          Comme quoi, tous les chemins mènent au sionisme, bras armé du judaïsme...

                          Onfray nous surprendra toujours !

                          Sur le fond, rien à redire à l’analyse d’Onfray. 

                          (Pour info : Le temps des assassins  film de Duvivier 1956 avec



                          • uleskiserge uleskiserge 25 mars 18:22

                            @uleskiserge

                            Film noir très noir sur la nature humaine... 


                          • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:32

                            Mais bordel vous n’avez rien compris. Il y a les hommes, d’une part, qui peuvent se proclamer juifs, qui ne sont d’ailleurs ni fatalement (néo)sionistes, ni fatalement israéliens ... et il y a la religion et l’Histoire du judaïsme, l’idéologie si vous préférez. Je suis anti-monothéiste quant à moi, ce qui implique tout à la fois l’anti-judaïsme, l’anti-christianisme et l’anti-islamisme, sans qu’aucun Sémite ne soit en cause, encore que ce soient originellement trois sémitismes. Les choses ont beaucoup changé, depuis le temps : « les juifs », ça n’existe pas plus que « les femmes » ou les prétendus « extrêmes-droitiers » souvent allégués tels par extrême-droitophobie aveugle et stupide, de diverses nations et génomes tout autour de la Terre sans plus de racine commune que l’identité dans lesquelles chacun voudrait bien mettre du coeur, jusqu’au militantisme.


                          • uleskiserge uleskiserge 26 mars 08:06

                            @Meruidos Nuctuallos

                            Sur-argumenté... merci de ne pas perdre votre temps... 


                          • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:23

                            Merci de m’avoir fait découvrir cette nouvelle infamie de la volonté de ne pas penser : le reproche de sur-argumentation, c’est énorme. Voilà que votre engeance se lance dans l’anti-intellectualisme, on voit de tout, de nos jours. Les arguments, autant qu’il faut et même plus, sont le fondement du débat. Ici donc, vous reconnaissez votre sur-connerie, votre nullité, votre hors-jeu, votre fondamentale inutilité existentielle : votre perte de temps sur Terre, à vous.


                          • uleskiserge uleskiserge 25 mars 18:25

                            Sinon... voici un lien qui ne salit personne ou presque : celui du site d’Onfray même : https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/-voici-venu-le-temps-des-assassins-


                            • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:40

                              Il faut vous suivre.


                            • Polybe 25 mars 19:07

                              L’ISF aurait pu rapporter 4,2 milliards d’euros, on l’a remplacé par l’IFI qui rapportera 1,1 milliards d’euros.

                              De ce fait, toutes les personnes mentionnées dans cet article vont rentrer en France pour participer à notre effort national.


                              • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:34

                                Dans les années 70, USA et Grande Bretagne pratiquaient des impôts à hauteur de 35-40%, comme la France. Le monde se portait bien. Et puis, il y a eu Thatcher, Reagan, suivis des « présidents maastrichiens » français, etc.


                              • Julot_Fr 25 mars 20:36

                                Moi je suis parti de France car je n’aime pas les gouvernements fascistes et les populations molles qui se laisse priver de leur libertes. En plus la crise qui se materialise etait previsible.

                                Onfray suggere que les assassins sont les politiques (et s’acharne regulierement sur le FN RN).. on voit la les caracteristique de l’indignation bobo symbolique et sans contenance qui donne couvert au vrais responsables : la finance globale qui tire les ficelles du politique.


                                • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:35

                                  « La Finance », ça n’existe pas.


                                • CORH CORH 29 mars 15:27

                                  @Meruidos Nuctuallos
                                  ça c’est bien vrai ! c’est pour ça que Flanby, n’a pas pu la combattre,


                                • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 25 mars 21:04

                                  Prix d’un respirateur artificiel (model BoarayD) : 10150 EUROS HT

                                  -

                                  Budget alloué à Bernadette Chirac

                                  960 000/£an x 12 ans = 11 520 000 roro

                                  Budget alloué 

                                  à Carla Bruni :

                                  437 346/£ an x 5 ans = 2 186 730 roro

                                  Budget alloué

                                  à Valérie T rierweiller :

                                  236 904/£an x 2 ans = 473 808 roro

                                  Budget alloué

                                  à Brigitte Macron :

                                  440 000/£ an x 3 ans = 1 320 000 roro

                                  --------------TOTAL------------

                                  ---------------15 500 538---------

                                  Nous aurions donc pu acheter avec cet argent public :

                                   -----------15 027 respirateur artificiel

                                  je compte pas le reste.....


                                  • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:38

                                    « Le coeur a ses raisons que la raison ignore. » ... Cela dit, Blaise Pascal n’appelait pas coeur l’amour, mais le sentiment d’exister.


                                  • zak5 zak5 25 mars 21:37

                                    Par tous les diables, quel arts oratoire et de l’écriture ! Mais encore ?



                                    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 25 mars 22:39

                                      François Bayrou : « Les idées mènent le monde. »


                                    • zak5 zak5 26 mars 06:25

                                      @Ratatouille 2 le retour

                                      Retournez fissa dans les chiottes, mon père qui est dans les cieux vous pissera dessus pour vous nettoyer un peu, dégueulasse !


                                    • zak5 zak5 26 mars 06:48

                                      @Meruidos Nuctuallos

                                      Erreur, c’est le fric qui mène le monde, ceux qui écrivent contre le fric ne le font que pour gagner du fric... d’ailleurs sans le fric, les idées, qui éblouissent, n’existeraient pas. Pourquoi croyez-vous que pour exprimer une idée toute simple, certains enfilent les mots comme s’ils aller mettre leurs phrases en vitrine, place Vendôme ?


                                    • zak5 zak5 26 mars 06:54

                                      @zak5 allaient, c’est plus vendable


                                    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:25

                                      Blablablabla ... vous tenez donc reproche aux gens de vouloir quand même vivre, bon an mal an, dans cette structuration des choses. C’est débile.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 mars 08:30

                                      @ l’auteur

                                      merci pour cet article remarquable, et merci Michel Onfray. belle lucidité


                                      • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:29

                                        Plus haut j’ai eu cet échange :


                                        • Meruidos Nuctuallos 25 mars 12:22

                                          De rien. Pour moi aujourd’hui (ça n’a pas toujours été le cas) Michel Onfray serait de « Nouvelle Droite française », à supposer que ces notions aient un sens (gauche, centre, droite) surtout concernant cette mouvance marxienne, européenne et décroissante ... il suffit de consulter mes articles. Notoirement, je pense à celui-ci.


                                        • Sébastien A. 26 mars 07:56
                                        • @Meruidos Nuctuallos

                                          Michel Onfray n’est pas de droite, et plus de gauche d’ailleurs. Ces mots ne portent aujourd’hui aucune valeur.
                                          Je pense qu’il représente le renouveau d’un concept un peu oublié dans les idées : « le socialisme ». Pas à la Mitterrand ou Hollande ; mais à la Proudhon, Blanqui, Marx. Bref le mouvement ouvrier. C’est-à-dire le peuple contre l’élite. Le peuple des gilets jaunes, pas celui faussement revendiquée par Le Pen.
                                          Mouvement qui a du mal à se structurer mais qui devient une réalité et qui possède déjà ses intellectuels (Onfray, Michéa, Guilluy, voire Todd dans une certaine mesure). Les bases idéologiques sont là, reste à le changer en mouvement politique.


                                        • Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:06

                                          La bonne nouvelle c’est que nous sommes d’accord, et que ce qu’il est convenu à tort de nommer « la Nouvelle Droite français » est raccord, pourtant.


                                      • kéké02360 26 mars 09:53

                                        Mais pourquoi donc déployer l’armée dans nos campagnes le Covi serait -t-il si dangereux ??? un élément de réponse peut-être !!!?

                                        << 

                                        Des Italiens retirent le drapeau de l’Union européenne et hissent le drapeau de la République Populaire de Chine.

                                        Cette scène s’est passée à l’entrée d’un hôtel et se répète sur l’ensemble de la péninsule italienne. Des gens retirent le drapeau de l’Union européenne et certains officiels l’on brûlé avant de le remplacer par le drapeau rouge de la République Populaire de Chine.

                                        Plus rien ne sera plus comme avant en Italie et les services de renseignements US estiment que la situation politique dans la péninsule italienne est similaire à celle de l’après-guerre mondiale de 1945-1955 lorsque les communistes avaient failli devenir l’une des principales forces politiques en Italie et forcé les services spéciaux US à trafiquer les élections et à déstabiliser durablement le système politique italien.

                                        Ce n’est plus le cas aujourd’hui où les Italiens, toutes tendances politiques et idéologiques confondues, refusent absolument tout lien avec l’Union européenne et sont prêts à prendre les armes pour s’en libérer (les incidents armés en cours dans le sud de la péninsule italienne et dont un impliquant une base militaire de l’OTAN abritant des armes nucléaires préfigurent ce que sera l’Europe des années à venir).

                                        Source : strategika51  >> 

                                        source : http://french.presstv.com/Detail/2020/03/25/621571/Covid19—la-cyberescrocrie-va-au-galop 


                                        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 16:08

                                          Je cherche le lien avec l’article et je vous réponds.


                                        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 16:09

                                          Non, en dehors de la critique de « l’Etat maastrichien », qui est déjà sévère, effectivement ...


                                        • ETTORE ETTORE 26 mars 10:17

                                          Regardez bien la photo ....futuriste, en tête d’article !

                                          Toute une équipe « de bras ballants ».....sauf....sauf, un qui se frotte les mains !

                                          Le principal acteur de cette « cène » apocalyptique, n’y figure pas !

                                          Judas Micron, à déjà été suicidé, ne restent que les illuminés, qui essayent de répandre sa foi, ou, plus probablement, à se vendre au plus offrant !


                                          • @ETTORE

                                            Vous avez du remarquer sur cette photo que dame Chiapppppas s’est coiffée des 2 cornes bleus de La Ripoublique En Mouise .



                                          • En tous les cas et dans tous les cas, leur grande théorie fumeuse et scientifique « Nous vivrons plus longtemps » selon certains experts scientifiques .

                                            Cette Théorie c’est écroulée en quelques mois, par contre elle a souvent été utilisée pour justifier les restrictions du budget de la santé .



                                            • @Meruidos Nuctuallos

                                              Hé ouais, parfois c’est comme ça . !

                                              J’ai la rage // Un psychologue de l’hôpital de Mulhouse crie sa révolte contre ceux qui ont détruit le système de santé au nom des restrictions budgétaires.

                                              Une fois la pandémie passée, ceux-là mêmes rendront des comptes.

                                              J’ai la rage - Tribune.

                                              Je suis en colère et j’ai la rage, quand ils défilent dans les médias, montrent leur trogne à la télévision, font entendre leur voix parfaitement maîtrisée à la radio, livrent leur discours dans les journaux. Toujours pour nous parler d’une situation dont ils sont un facteur aggravant, toujours pour pérorer sur la citoyenneté, sur le risque de récession, sur les responsabilités des habitants, des adversaires politiques, des étrangers…

                                              Jamais pour nous présenter leurs excuses, implorer notre pardon, alors même qu’ils sont en partie responsables de ce que nous vivons.

                                              Je suis en colère et j’ai la rage, car en tant que psychologue dans l’hôpital le plus touché, celui de Mulhouse, je vois toute la journée des dizaines de personnes arriver en urgence dans nos locaux, et je sais que pour une bonne partie d’entre elles, elles n’en ressortiront pas vivantes, souriantes, insouciantes, comme ce pouvait être le cas il y a encore deux semaines.

                                              Je suis en colère et j’ai la rage, car je sais que ces personnes, ces êtres vivants, ces frères et sœurs, pères et mères, fils et filles, grands-pères et grands-mères, mourront seules dans un service dépassé, malgré les courageux efforts des soignants ; seules, sans le regard ou la main de ceux et celles qui les aiment, et qu’ils aiment.
                                              Je suis en colère et j’ai la rage, devant cette situation folle qui veut que nous laissions nos aînés, nos anciens, ceux et celles qui ont permis que notre présent ne soit pas un enfer, ceux et celles qui détiennent un savoir et une sagesse que nul autre n’a ; que nous les laissions donc mourir par grappes dans des maisons qui n’ont de retraite que le nom, faute de pouvoir sauver tout le monde, disent-ils.

                                              Le deuil impossible des familles

                                              Je suis en colère et j’ai la rage, en pensant à toutes ces familles qui vivront avec la terrible douleur d’un deuil impossible, d’un adieu impossible, d’une justice impossible. Ces familles auxquelles on ne donne pas accès à leur proche, ces familles qui appellent sans cesse les services pour avoir des nouvelles, et auxquelles aucun soignant ne peut répondre, trop occupé à tenter une intervention de la dernière chance. Ces familles qui sont ou pourraient être la nôtre…

                                              ...................................................

                                              ...................................................................... ...................................................

                                              Je suis en colère et j’ai la rage, car la situation actuelle est le fruit de ces politiques, de ces fermetures de lits comme ils aiment le dire, oubliant que sur ces lits, il y avait des humains qui en avaient besoin, de ces putains de lits ! De ces suppressions de postes, parce qu’un infirmier, c’est cher, ça prend de la place sur le budget prévisionnel ; de ces externalisations de tous les métiers du soin, puisqu’un ASH en moins dans les chiffres du nombre de fonctionnaires, c’est toujours un fonctionnaire en moins dont ils peuvent s’enorgueillir.

                                              Je suis en colère et j’ai la rage, car celles et ceux qui sont au boulot tous les jours, malgré la peur ancrée au ventre, peur d’être infecté, peur de transmettre le virus aux proches, peur de le refiler aux autres patients, peur de voir un collègue sur le lit de la chambre 10 ; celles-ci et ceux-là se sont fait cracher dessus pendant des années dans les discours politiques, se sont retrouvés privés de leur dignité lorsqu’on leur demandait d’enchaîner à deux professionnels tous les soins d’un service en quelques minutes, bousculés dans leur éthique et leur déontologie professionnelle par les demandes contradictoires et folles de l’administration.

                                              Et aujourd’hui, ce sont ces personnes qui prennent leur voiture, leur vélo, leurs pieds, tous les jours pour travailler malgré le risque continu d’être frappées par le virus, alors que ceux qui les ont malmenés sont tranquillement installés chez eux ou dans leur appartement de fonction.

                                              Je suis en colère et j’ai la rage, parce qu’aujourd’hui, mon hôpital fait face à une crise sans précédent, tandis que celles et ceux qui l’ont vidé de ses forces sont loin. Parce que mon hôpital a été pris pour un putain de tremplin pour des directeurs aussi éphémères qu’incompétents qui ne visaient que la direction d’un CHU et qui sont passés par Mulhouse histoire de prouver qu’ils savaient mener une politique d’austérité bête et méchante… Parce que mon hôpital a été la cible d’injonctions insensées au nom d’une obscure certification, pour laquelle il semblait bien plus important de montrer une traçabilité sans faille plutôt qu’une qualité de soin humain.

                                              Parce qu’en gros, mon hôpital ne fut rien de plus qu’un cobaye pour des administrateurs dont seule l’autovalorisation égoïste avait de l’importance.

                                              Parce qu’au-delà de mon hôpital, ce sont les personnes qui y sont accueillies qui ont été considérées comme des valeurs négligeables, des chiffres parmi d’autres, des variables sur la ligne recettes/dépenses. Parce que dans l’esprit bêtement comptable de la direction générale de l’organisation des soins, patients et soignants sont tous dans le même panier d’un lean management des plus écœurants…

                                              Les premiers de cordée et leur respirateur

                                              Je suis en colère et j’ai la rage, quand je me souviens des premiers de cordée censés tenir notre pays, censés être le fer de lance de notre pays, censés nous amener, nous, petites gens, vers des sommets ; et que ce sont ces petites gens, ces caissières de supermarché, ces éboueurs dans nos rues, ces ASH dans nos hôpitaux, ces agriculteurs dans les champs, ces manutentionnaires amazone, ces routiers dans leurs camions, ces secrétaires à l’accueil des institutions, et bien d’autres, qui permettent aux habitants de continuer de vivre, de se nourrir, de s’informer, d’éviter d’autres épidémies… Pendant que les premiers de cordée lorgnent leur respirateur artificiel personnel, le prospectus de la clinique hi-tech dernier cri qui les sauvera au cas où, regardent les fluctuations de la Bourse comme d’autres comptent les cadavres dans leur service.

                                              ...........................................
                                              ...................................................................... .....................................................

                                              Je suis en colère et j’ai la rage, et je ne peux pas les laisser sortir pour le moment. Elles se tapissent au fond de mon âme, me consumant à petit feu. Mais sous peu, une fois que ce sera calme, je les laisserai jaillir, cette colère et cette rage, comme tous ceux et toutes celles qui les ont enfouies. Et croyez-moi, ce moment viendra. Elles flamberont, et nous exigerons justice, nous demanderons des comptes à tous ceux qui nous ont conduits dans ce mur terrible. Sans violence. A quoi bon ? Non, avec une humanité et une sagesse dont ils sont dépourvus. Entendez-vous cette petite musique ? Celle qui se murmure tout bas mais qui monte en puissance ? Ce refrain des Fugees : « Ready or not, here I come ! You can hide ! Gonna find you and take it slowly ! » Nous arrivons…

                                              Claude Baniam psychologue à l’hôpital de Mulhouse

                                              https://www.liberation.fr/deba…/…/03/24/j-ai-la-rage_1782912


                                            • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 27 mars 14:47

                                              Il y a des fois, comme ça.


                                            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 26 mars 11:01

                                              Selon Michel Onfray, la faute du gouvernement est d’avoir réduit les dépenses de santé. Or ce n’est pas une question de quantité de dépenses mais de qualité, de bonne gestion de ces dépenses. Il est bon de rappeler que les dépenses de santé de l’Etat par habitant sont très supérieures en France (parmi les premières au monde) à ce qu’elles sont en Corée du Sud, Singapour, Taïwan, Hong Kong et la Chine entre autres, pays qui ont nettement mieux géré cette crise que nous par une combinaison de détection et d’un large usage de masques. Comme quoi tout n’est pas une question d’argent mais de la façon dont on l’utilise, de l’intelligence ou l’honnêteté des personnes en charge de l’argent public. E Macron nous promet de nouvelles dépenses pour la santé après la crise, ce ne sera pas forcément la solution qui nous mettra à l’abri d’une nouvelle crise.


                                              • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 14:33

                                                La caste qui nous domine, élue et non-élue, depuis des décennies, est une sous-douée, qui ne pense qu’à faire mumuse tranquille chez elle et à l’international. Déjà en 1939, elle a oublié de sortir des tanks de certains hangars !


                                              • Profitez du confinement pour commander et lire son essai Grandeur du petit peuple. C’est bien écrit et bien argumenté, même si une partie du contenu est à débattre... Onfray et Michéa sont nos bouffées d’oxygène intellectuelle !


                                                • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 16:07

                                                  Heureusement, que les choses doivent pouvoir être discutées sans ostracisme. Enfin, on aimerait que ce soit le cas dans les grands médias en vérité.


                                                • Le421 Le421 26 mars 14:51

                                                  Personnellement, je suis de gauche. A ne surtout pas confondre avec le Parti Socialiste qui n’est de gauche que pour le Rassemblement National. Même Les Républicains l’avaient compris...

                                                  Et ça fait belle lurette que nous dénonçons dans la rue le massacre de l’hôpital public.

                                                  Et, à ma connaissance, je n’ai pas vu de gens de droite, même et surtout extrême, à nos côtés.

                                                  Donner des leçons, c’est bien, et je partage vos idées, mais il faut s’adresser aux bonnes personnes, sinon elles ne servent à rien...


                                                  • Cadoudal Cadoudal 26 mars 14:57

                                                    @Le421
                                                    Mon pauvre petit bonhomme, c’est pas comme si on vous connaissait pas...lol..

                                                     » • Le globalisme, – ou, en termes marxistes, l’“internationalisme”, – a toujours été un but de la gauche et il est devenu un but des entreprises multinationales. Les seconds élargissent leurs marchés et les premiers pensent qu’ils font avancer l’objectif marxiste du “Travailleurs du monde entier, unissez-vous !”.
                                                     » • Immigration sans restriction : Fournit une main-d’œuvre bon marché aux entreprises et donne aux gauchistes le sentiment d’être politiquement branchés et moralement supérieurs pour être des antiracistes qui accueillent tout le monde, –- quelle que soit leur race, leur religion, leur sexe ou leur orientation sexuelle, – y compris les membres de gangs mexicains qui vendent de la drogue et des enfants , – tout cela à la campagne, mais pas vraiment pour camper dans leur salon.
                                                     » • Le transgendrisme ou le polygendrisme, la pointe de la politique identitaire de gauche, est également bonne pour les affaires. Elle crée de nouveaux créneaux pour les produits d’entreprise, divise la main-d’œuvre et distrait les gauchistes par des arcanes et des absurdités quotidiennes.
                                                     » • Se débarrasser des nations, du genre stable, de la famille, de la culture occidentale et (pourquoi pas ?) du christianisme, – la marque du “progrès” gauchiste et de la politique d’avant-garde, – favorise également les objectifs corporatistes mondiaux, éliminant tout obstacle à la domination mondiale des entreprises.  »

                                                    https://www.dedefensa.org/article/la-passion-fusionnelle-capitalisme-gauchisme


                                                  • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 26 mars 16:10

                                                    C’est lourd, ce nombrilisme de gauche.


                                                  • macmurphy25 27 mars 15:11

                                                    Entierement d’accord avec cet article. Moi même infirmier , ayant traversé plusieurs burn out , j’aurais aimé que M. Onfray nous parle de Me Bachelot qualifiée de grande dame aujourd’hui pour sa gestion de la grippe. Nous , à l’hôpital , noublions pas qu’elle est , parmi d’autres , une des grandes destructrices de notre hôpital .et qu’elle l’a mené sur ce chemin désastreux avec grande violence. Il serait bon que les gens s’en souviennent.


                                                    • L'Astronome L’Astronome 30 mars 00:45

                                                       
                                                      @macmurphy25 : « Mme Bachelot qualifiée de grande dame aujourd’hui pour sa gestion de la grippe  »
                                                       
                                                      Vous ne voulez pas dire plutôt pour sa gestion de grippe-sous ?
                                                       


                                                    • Octave Lebel Octave Lebel 27 mars 17:57

                                                      "Voici venu le temps des assassins" Provocation ou démonstration de Michel Onfray ?

                                                      Si nous attendions d’être d’accord sur tout pour souligner le talent, la pertinence, l’engagement, le courage, nous nous condamnerions à vivre dans un monde aux couleurs et aux saveurs limitées. A camper à l’abri de nos chapelles déclarées ou secrètes afin de préserver nos convictions acquises plutôt que de nous nourrir de leur pouvoir de création et d’évolution. Je suis loin d’être d’accord avec tous les partis pris de l’observateur politique et du philosophe. Pour autant, lorsque qu’il chronique et analyse à vif la vie sociale et politique de notre pays, je pense qu’il serait dommage de saisir à l’envers nos jumelles et de nous empresser de réduire et déformer la portée de ce qu’il dit ou fait. Son discours est clair et net, argumenté, servi par une langue brillante et un souffle vigoureux. Il nous livre sans détour et à voix forte son point de vue. Bien loin du filet d’eau tiède produit quotidiennement par des éditorialistes encombrés de leur importance et domestiqués de royales prébendes. Filets filtrés bien souvent des mêmes sources dont la saveur en dépit des épices telles que la diversité des références et des anecdotes et les recettes de la rhétorique a bien du mal à dissimuler le brouet commun.

                                                       

                                                      C’est sûr qu’après cela écouter Michel Apathie, Thomas Legrand, Dominique Seu, Pierre Aski, ,Claude Askolovitch, Renaud Delly, Nathalie Cricq, Carine Becard , Elisabeth Martichoux, Léa Salamé et d’autres rentiers de l’ubiquité médiatique auxquels il est bien difficile d’échapper, nous tombons de haut pour atterrir comme par un voyage temporel dans le ronronnement poussif d’une pravda préoccupée du cordon sanitaire de la bien pensance attendue de leurs employeurs. Qui tiennent fermement le mercato des emplois et des promotions.

                                                      Mais alors Onfray est un activiste radical ! Non, il prend au sérieux une envie très partagée dans notre pays et une impatience de plus en plus pressante, plus de démocratie authentique. Et le débat démocratique non manipulé pour des citoyens correctement informés en est un des éléments vitaux. 

                                                       Il y a quelque chose qui relève de la salubrité publique chez cet homme-là, il vole dans les plumes des puissants et de leur cour pour démasquer leurs apparences et discours trompeurs et rendre aux abusés leur dignité en les écoutant et leur donnant ses mots et quelques vitamines par-dessus le marché. Merci Michel Onfray.

                                                      Merci aussi à Meruidos Nunctuallos d’avoir fait le passeur.


                                                      • gerard JOURDAIN 29 mars 13:51

                                                        humm.j’ai lu mieux de ONFRAY ;

                                                        dommage.


                                                        • lyaratul 29 mars 15:11

                                                          https://shr.name/XDcLx sitе de rencоntre génial pour les adultеs qui veulent trouver un pаrtenaire pour аvoir des relations sехuellеs


                                                          • assouline assouline 29 mars 16:19

                                                            Où est ce paradis sur terre qui n’impose pas des jours de congés payés à ses salariés ?

                                                            Et où est celui dont l’administration, dûment informée et sensibilisée, saura accorder des jours de congé supplémentaires à des parents en souffrance ?

                                                            Mais où est-il donc ?

                                                            En Chine ? Au Venezuela ? En Serbie, peut-être ?

                                                            Rien que le savoir nous reposerais de cet enfer sur Terre qu’est la France...


                                                            • assouline assouline 29 mars 16:25

                                                              le peuple n’est pas dans cette enceinte dans laquelle on ne trouve plus que des politiciens professionnels...

                                                              .

                                                              Q’attendent donc les Gilets-jaunes pour y être candidats et s’y élire entre eux... Puisque le désir du « peuple » est si ardent...

                                                              Et puisque le « peuple » est si nombreux...

                                                              Allez ! On se bouge !

                                                              Il nous faut des politiciens amateurs...


                                                              • Cadoudal Cadoudal 29 mars 16:33

                                                                @assouline
                                                                Les déplorables lépreux échaudés manqueraient à l’appel des urnes Républicaines ?

                                                                Embauchez les galeux Marocains...lol...

                                                                A Vénissieux (près de Lyon) quatre mineurs ont été interpellés à 5h dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu’ils tentaient de cambrioler une pharmacie. Les suspects ont été libérés pour des raisons sanitaires ; ils avaient la gale.

                                                                https://www.lejdd.fr/Societe/infirmiere-braquee-pharmacies-visees-avec-le-coronavirus-lapparition-dune-nouvelle-delinquance-3958361


                                                              • assouline assouline 29 mars 16:36

                                                                des politiciens professionnels qui prétendent le représenter mais qui se contentent de jouir du pouvoir et de ses avantages...

                                                                .

                                                                Et qui passent leurs soirées à boire du Champagnes avec des petits fours au frais de la princesse !

                                                                Ne jamais oublier les p’tits fours dans ce genre de discours !

                                                                Sans quoi, ça manque de réalisme...


                                                                • assouline assouline 29 mars 16:42

                                                                  Les riches y échapperont car leur argent est déjà ailleurs,

                                                                  .

                                                                  Un cours de l’Euro qui a bien remonté...

                                                                  Tout indique que les capitaux ont regagné l’Europe...

                                                                  Sans ne l’avoir jamais vraiment quittée, d’ailleurs...


                                                                  • assouline assouline 29 mars 16:50

                                                                    Tout citoyen français qui dispose d’un compte en Suisse ou dans un quelconque paradis fiscal....

                                                                    .

                                                                    Tout citoyen français qui dispose d’un compte en Suisse ou dans un quelconque paradis fiscal n’en est pas moins un contribuable français... à moins qu’il y ait également sa résidence principale... comme Johnny et Delon...


                                                                    • assouline assouline 29 mars 17:17

                                                                      découpler la santé publique du critère de rentabilité.

                                                                      .

                                                                      Et si on découplait, en plus, la santé publique, du critère d’’équilibre budgétaire !

                                                                      Ainsi, on pourrait justifier un endettement indéfini...

                                                                      Qu’est-ce que ça coûte ?

                                                                      Bon, bien sûr, il faut savoir rester raisonnable...

                                                                      Faudrait pas, non plus, se retrouver avec une dette paralysante...

                                                                      Et puis faisons la même chose avec l’Education nationale !

                                                                      On règlera cette histoire de dette publique plus tard...

                                                                      Et puis, qu’est ce que c’est que 2350 milliards...

                                                                      .

                                                                      Seule espoir au tableau, le montant des dépenses publiques de santé qui est passé de 205 à 215 milliards de 2019 à 2020...


                                                                      • assouline assouline 29 mars 17:27

                                                                        La République, c’est cela : le souci de l’intérêt général et du bien public avant l’intérêt privé de quelques-uns...

                                                                        .

                                                                        Et la maîtrise des dépenses publiques... et des équilibres budgétaires... c’est pas une question d’intérêt général, ça ?

                                                                        Dites-nous donc... les Grecs jouissent-ils toujours du « bien public » grec ?

                                                                        Paraîtrait que ça se serait pas amélioré, dernièrement...

                                                                        Et pourtant, Dieu sait, et nous aussi, se les Grecs ont fait primer « l’intérêt général » et « le bien public » sur « la rentabilité » !


                                                                        • Cadoudal Cadoudal 29 mars 17:41

                                                                          @assouline
                                                                          Tu les aimes pas les grecs Assouline...

                                                                          C’est pas grave...lol....

                                                                          Ainsi, la réaction à long terme des citoyens athéniens devant les pertes de la peste et la guerre fut de resserrer les règles de la citoyenneté plutôt que de les ouvrir, et ainsi d’augmenter le nombre de citoyens en permettant exclusivement aux métèques les plus riches et aux plus ingénieux, d’accéder à la citoyenneté. Les Athéniens semblaient certes inquiets de devoir conserver le nombre nécessaire de citoyens au sein de leur cité, mais ils n’étaient pas convaincus qu’ils devaient à nouveau ouvrir la citoyenneté aux non-Athéniens.
                                                                          https://digilib.phil.muni.cz/bitstream/handle/11222.digilib/136470/1_GraecoL atinaBrunensia_22-2017-1_14.pdf?sequence=1


                                                                        • assouline assouline 29 mars 17:55

                                                                          c’est au deux, à la droite maastrichtienne et à la gauche maastricthienne qui, l’une et l’autre, en même temps comme dirait l’autre, copines comme cochonnes, ont mis la France dans cet état 

                                                                          .

                                                                          Alors que c’est tellement mieux ailleurs....

                                                                          .

                                                                          En Russie, par exemple, où le système de santé est aujourd’hui divisé à 50/50 entre hôpital public et hopital privé, quand le peuple russe est à 90 % des pauvres, et 10 %, de riches clients malades...

                                                                          .

                                                                          Au Royaume-Uni, où des années de « socialisme acharné » expliquent qu’il faille aujourd’hui redresser le NHS, à coups de dizaines de milliards hypothéqués sur les années à venir...

                                                                          .

                                                                          En Chine, à laquelle l’Europe a dû apporter une aide technique massive, en Janvier, au plus fort de l’épidémie là-bas... en se privant d’en garnir les pages des journaux du monde... sur requête des autorités chinoises qui souhaitaient resté « discrètes » sur le sujet... et qui ne font que rendre aujourd’hui, à l’Europe, la monnaie de sa pièce, notamment pas l’aide envoyée à l’Italie...

                                                                          .

                                                                          Alors... il est où ce paradis populaire ?

                                                                          Au Qatar ?

                                                                          Ah oui, effectivement...

                                                                          Au Qatar, on peut pas se plaindre...

                                                                          Alors qu’en France, on peut toujours...


                                                                          • Montagnais Montagnais 29 mars 18:08

                                                                            .. impressionnante votre liste de Schindler..

                                                                            Quel travail !


                                                                            • assouline assouline 29 mars 18:21

                                                                              L’intérêt serait de connaître le manque à gagner que représentent la totalité de l’impôt dont ne se sont pas acquittés les exilés fiscaux...

                                                                              On pourrait alors avoir une juste appréciation de l’impact significatif ou non de l’évasion fiscale sur l’état de notre système de santé...

                                                                              .

                                                                              La liste d’Onfray a beau être spectaculaire, on pourrait bien être déçu en apprenant qu’elle ne pèse pas plus de quelques milliards annuels... dérisoires lorsqu’il s’agit du montant d’une rallonge accordée par l’Etat, hurle-t-on la plupart du temps...


                                                                              • assouline assouline 29 mars 18:32

                                                                                Bon...selon une enquête de 2019, l’évasion fiscal, c’est 100 milliards par an ! ici

                                                                                Soit un tiers du budget de l’Etat...

                                                                                On serait donc bien au-delà du symbolique...


                                                                                • ETTORE ETTORE 29 mars 19:39

                                                                                  Disons que le CROV19 est le deuxième volet de la loi sur les retraites voulu par micron et passé sans..... 49.3.


                                                                                  • Pasirou 29 mars 22:28

                                                                                    Onfray nous fait là une analyse du constat et comment elle est mise en place à partir de la déréglementation des moyens de productions qui ne sont pas pour le bien du plus grand nombre et de ceux qui souffrent et ceux qui ont du mal à finir leur fin de mois mais juste pour tirer profit des besoins nécessaires et des besoins augmentés comme le luxe même de mauvaise qualité. Puis comment le pouvoir va organiser la culpabilité sociale pour mettre tout le monde au travail avec je ne veux pas voir « une tête qui dépasse » etc.

                                                                                    Par contre je trouve insupportable le jeu des étoiles la parole doit être la seule action pour exprimer ses critiques dans un sens ou un autre. Ce sont des articles qui sont là pour faire penser non des produits de commercialisation donc des boites de conserve. La première action à faire c’est d’ignorer cette -pratique plus que douteuse. Laissons les étoiles où elles sont c’est à dire dans le ciel et basta.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès