Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Michel Sapin avoue que le traité transatlantique favorise les (...)

Michel Sapin avoue que le traité transatlantique favorise les Etats-Unis

Mais qu’est-il passé dans la tête du ministre du budget, qui n’est pourtant pas un perdreau de l’année, pour affirmer qu’une sanction injuste de BNP Paribas « pourrait affecter les discussions en cours sur le traité de libre-échange  » ? Quelques mots très révélateurs…

Une admission révélatrice
 
En effet, ces quelques mots sont très riches de sens. En utilisant le traité transatlantique en cours de négociation entre l’Union Européenne et les Etats-Unis pour menacer Washington alors que BNP Paribas pourrait être soumise à une amende délirante, Michel Sapin indique de facto que ce traité va davantage profiter aux Etats-Unis qu’aux pays européens. Car si le traité profitait davantage au vieux continent, ce devrait être les Etats-Unis qui menaceraient d’interrompre la négociation devant l’interférence du gouvernement français et il n’aurait aucun intérêt à évoquer une telle option dans le cadre du dossier BNP Paribas. Là, parce que le gouvernement français menace la négociation, cela signifie de facto que cette négociation représente un bénéfice potentiel pour Washington, et donc globalement que le traité transatlantique favorise les Etats-Unis.
 
Voilà une admission effarante de la part d’un ministre de la République qui est tout de même censé défendre les intérêts de la France et des Français. Bien sûr, les plus libéraux affirmeront que tout le monde a à gagner au libre-échange et que ce que gagneraient les USA ne serait pas au détriment de la vieille Europe. Mais un tel raisonnement ne tient pas parce que dans ce cas-là, la France y perdrait aussi, ce qui rendrait la menace non crédible. En outre, personne n’a démontré sérieusement les bénéfices de l’anarchie commerciale et le développement des pays asiatiques montre au contraire l’intérêt du protectionnisme, partie intégrante de leur modèle économique. Bref, soit Michel Sapin est un néolibéral dogmatique de la pire espèce, soit il était prêt à sacrifier les intérêts du pays dont il est le ministre jusqu’à ce que les abus caractérisé de l’Oncle Sam sur le dossier BNP Paribas ne le pousse à un peu moins de docilité à l’égard de Washington.
 
Un traité révoltant

J’ai déjà consacré plusieurs papiers au traité transatlantique pour rappeler tous les dangers qu’il porte pour la France et l’Europe. Danièle Favari a écrit un bon livre qui synthétise les principaux enjeux de ce traité dont on ne parle pas assez  : le dogmatisme de la libéralisation des échanges, le risque d’un abaissement des normes sanitaires pour permettre aux produits venus des Etats-Unis d’être vendus en Europe, malgré des normes plus laxistes, mais aussi la poursuite du développement des RDIE, ces mécanismes qui soustraient à l’autorité publique la capacité de décider du destin collectif, dont l’autorité serait placée sous la coupe d’une poignée d’avocats internationaux pour qui les Etats (et donc la démocratie) ne vaudraient pas davantage que les intérêts des multinationales, qui attaquent aujourd’hui les pays pour des législations anti-tabac trop restrictives !

Ce que révèle Michel Sapin malgré lui, c’est que parce que les Etats-Unis ont beaucoup de multinationales, et des normes souvent moins exigeantes que celles de notre continent, ils ont bien davantage intérêt que nous à signer ce traité (malgré une opposition grandissante outre-Atlantique pour des soucis de normes comme de protections commerciales). Il est effarant que personne n’ait semblé noter les implications pourtant extraordinaires de sa déclaration, qui en disent encore long sur la décomposition idéologique complète du Parti Socialiste, qui, dans ce cas précis, semble céder à la fois à un dogmatisme néolibéral sans nuance mais aussi à un atlantisme tellement servile qu’il les pousse à tout simplement abandonner la défense de la France.

En un sens, merci monsieur le ministre de dévoiler le pot aux roses. Le traité transatlantique est mauvais pour notre pays. Et ce n’est pas uniquement pour protéger BNP Paribas qu’il faut s’y opposer. C’est une question de principe absolument fondamentale.


Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • jako jako 17 juin 2014 11:05

    Merci, bien évidement que ce traité est fait par et pour les états unis, pour la france nous allons pouvoir enfin exporter dess pommes et du camembert et ouvrir nos importations à tout le reste, médicaments automobiles à leurs normes , ogm etc etc , c’est donc bien sûr un marché de dups


    • vieux grincheux 22 juin 2014 21:08

      et bla bla bla, et patin et couffin.....Nom d’ un poulet chloré !!!!


      Une seule question compte :

      TU VEUX PERDRE TA VIE A LA GAGNER ?

      Ciao TAFTA !! 

      on n ’en veut pas comme du Caca 40, du Merdef, des geonpis, et autres PARASITES subventionnés grassement par l’ Etat qui ferait mieux de faire rentrer les 152 milliards d’ euros (1000 milliards au niveau européen) dont les nantis sangfrais organisent l’ EVASION FISCALE..... 

      VG

    • LE CHAT LE CHAT 17 juin 2014 11:12

      Est ce cohérent de mettre une grosse amende à la BNP pour avoir fait du business avec les iraniens quand on est en train de se tâter si on va faire des frappes aériennes pour aider le régime Chiite de Bagdad allié de Téhéran en mauvaise posture face aux islamistes ??????


      • colere48 colere48 17 juin 2014 17:36

        Ben la cohérence les « étasuniens » s’en battent un peu les c.....  !
        Le but c’est de détruire ou au moins gravement handicaper la première banque française !
        Les ânes gouvernent hélas notre pays, mais les « étasuniens »ne sont pas mieux lotis. Jimmy Carter rejoint l’opinion américaine et parle d’Obama comme d’un loser incompétent


      • aimable 17 juin 2014 19:11

        colere 48
        n’insultez pas les ânes , eux au moins ils sont intelligents !!!!!


      • zygzornifle zygzornifle 17 juin 2014 11:19

        Sapin, c’est l’arbre qui cache la foret ....


        • pens4sy pens4sy 17 juin 2014 11:26

          Cette équipe de traites qui se pavanent au sommet de l’Etat devrait être jugés par des tribunaux populaires pour forfaiture.
          Une belle fournée pour le coup.
           smiley  smiley


          • devphil30 devphil30 17 juin 2014 11:33

            Merci de votre vigilance et vos articles en général


            Philippe

            • JL JL 17 juin 2014 12:37
              l’UE vent de décider que chacun des États de l’Union sera libre de déterminer sa position vis-à-vis des OGM.

              Avec le TAFTA, nos États livrés à eux-mêmes devant Monsanto (pour ne citer que lui) ne vaudront pas tripette !

              Et que vaut cette UE qu’on nous impose à marche forcée au motif que les États seuls sont impuissants dans le processus de mondialisation, et qui se démet le jour où elle seule pourrait résister à ces monstres froids que sont les multinationales qui vont ruiner les États qu’elle est censée protéger ?


              • JL JL 17 juin 2014 15:26

                Je serais curieux de connaitre le moinsseur.


              • lsga lsga 17 juin 2014 15:32

                moi je viens de remoinsser.

                 
                La seule manière de protéger l’écosystème terrestre (et donc mondial) des OGM, c’est d’unir les prolétariats européens et américains pour obtenir la collectivisation de Monsanto. 
                 
                La méthode consistant à se planquer comme des lâches derrière sa bourgeoisie nationale en espérant qu’elle sera « éthique » et « morale » et « gentille » et qu’elle ne courra pas après le profit est d’une STUPIDITÉ TOTALE. 
                 
                je ne sais pas si c’est ce que pensait la première personne qui a moinssé. 

              • JL JL 17 juin 2014 18:21

                ’’je ne sais pas si c’est ce que pensait la première personne qui a moinssé. ’’

                Non Isga, je ne le crois pas : vous êtes le seul ici vous réjouir de ce que les choses vont de mal en pis comme on dit en langage soutenu.


              • chani 17 juin 2014 12:58

                « Ce que révèle Michel Sapin malgré lui, c’est que parce que les Etats-Unis ont beaucoup de multinationales, et des normes souvent moins exigeantes que celles de notre continent, ils ont bien davantage intérêt que nous à signer ce traité (malgré une opposition grandissante outre-Atlantique pour des soucis de normes comme de protections commerciales). »

                Comment ça « ce que révèle ... » ? Voilà plus de 2 ans que le FDG dénonce justement cela, ce fut un des élément d’éducation populaire de la campagne présidentielle (avec le TSCG) !! Ce fut le thème central des européennes !!!

                L’aveuglement de tous, politiques, merdias et intellectuels confondus, sur les alertes lancées par le FDG est impressionnant ...


                • straine straine 18 juin 2014 13:20

                  Pour sa crédibilité le FDG devrait dénoncer la fausse appartenance du PS à un quelconque parti de Gauche !


                • lsga lsga 17 juin 2014 13:46

                  HEY : IL FAUT ENVOYER EN TAULE LES DIRIGEANTS DE LA BNP, COMME TOUS LES BANKSTERS SANS EXCEPTION !


                  • legrind legrind 17 juin 2014 15:49

                    "« Le traité d’union européenne se traduira par plus de croissance, plus d’emplois, plus de solidarité. » (Michel Sapin, ministre des finances, Le Figaro, 20 août 1992).

                    • doctorix doctorix 17 juin 2014 16:12

                      Si je comprends bien, on va accepter de signer ce foutu traité si Obama renonce aux 10 milliards de BNP Paribas ?

                      On va se faire enfler à coups de centaines de milliards jusqu’à perpète pour en récupérer 10 ?
                      Il y a des précédents : Esaü a bien échangé son droit d’aînesse contre un plat de lentilles...
                      Il me semble que De Gaulle aurait dit à Obama d’aller se faire foutre, et qu’il n’aurait ni ses dix milliards ni son traité.
                      Mais De Gaulle n’était pas un young leader, et, en plus, il avait des couilles.
                      Lui.


                      • Neymare Neymare 17 juin 2014 16:25

                        De Gaulle a compris dès le début que les américains, loins d’etre les gentils libérateur de la propagande, essayaient d’enfler tout le monde, y compris d’ailleurs, et en premier lieu, leur propre peuple


                      • lsga lsga 17 juin 2014 16:27

                        De Gaulle a été mis au pouvoir par les américains. 



                        à l’extrême droite, c’est pas l’Histoire qui vous étouffe...

                      • Redrogers 17 juin 2014 16:58

                        « De Gaulle a été mis au pouvoir par les américains. »


                        Comme on dit, le ridicule ne tue pas...
                        Mais avec des révolutionnaires comme ça, on est mal barré !

                        Au fait, juste pour démystifier les « rouges » et vos idoles pourfendeuses du Grand Capital bourgeois, avez-vous lu « Wall Street et la révolution bolchévique » d’A. Sutton ?

                      • 1871-paris 1871-paris 17 juin 2014 17:02

                        enfin les américains non pas eu trop le choix de choisir Degaulle...


                      • lsga lsga 17 juin 2014 17:09

                        De Gaulle était parfait pour les américains.

                         
                        Pour rappel, l’alternative c’était les communistes (premier parti de France à l’époque). 

                      • Garance 17 juin 2014 20:39

                        Igsa


                        Effectivement c’était les cocos le premier parti de France : le pouvoir leur tendait les bras

                        Mais comme Staline les pensait trop cons pour gouverner il les a empêchés de le prendre

                        Seule chose positive à mettre à l’actif du Petit Père des Peuples

                      • doctorix doctorix 17 juin 2014 20:46

                        « De Gaulle a été mis au pouvoir par les américains. »

                        Isga a un pet au bonnet phrygien..

                      • Remi 17 juin 2014 21:56

                        « On » ?
                        Vous avez ponctuellement ici les intérêts de la BNP , ET les intérêts du Capital, de qui est de moins en moins national. Sapin est payé pour satisfaire les deux.
                        Ce n’est pas « on ». C’est EUX.


                      • Remi 17 juin 2014 21:59

                        L’homme des Etatsuniens était plutôt Giraud.


                      • lcm1789 17 juin 2014 23:10

                        lega l’alternative à de gaulle c’était darlan et l’argot...et De gaulle s’est appuyé sur les communistes pour l’éviter...c’est comme ça qu’en quelquesmoi les communistes nous ont donné la sécu, l’edf, les retraites par répartition, les CE etc...


                        De Gaulle fut un gravier dans le partage/repartage .... bien qu’il n’ait jamais trahi sa classe il en a été haï pour ça...
                        Il ne faut pas réécrire l’histoire à sa convenance.
                        Reste que De gaulle s’est débarrassé des communistes des qu’il a pu.

                      • lsga lsga 18 juin 2014 13:22

                        Alors, les américains, avec De Gaulle, ont commencé par livrer Jean Moulin aux Nazi, puis par placer De Gaulle au pouvoir pour éviter qu’un président Communiste ne soit élu par les français.

                         
                        Si vous ne comprenez pas quelque chose d’aussi simple que cela, c’est que vraiment, vous ne comprenez rien à l’après guerre et à la guerre froide.
                         
                        De Gaulle : c’est le rempart choisi par les USA contre l’URSS et la vague communiste qui déferlait en France. De Gaulle a été le parfait petit toutou des USA sur ce point. 
                         
                        Tous ce qui vous plait chez DeGaulle : c’est toutes les concessions qu’il a été obligé de faire aux communistes (dont le refus de rentrer dans l’OTAN).

                      • jacques jacques 22 juin 2014 14:17

                        @ Garance

                        Les communistes n’ont pas pris le pouvoir car Staline leur a interdit car dans le partage du monde post guerre « Yalta » la France faisait partie du coté occidental donc toutes modifications du partage entraînait sa nullité donc celle coté soviétique.
                        Le PCF ne s’est jamais remis de ce soutient aveugle au « grand frère » même aujourd’hui cette tare lui colle à la peau.Même les militants sincères s’étaient enfermés dans cette position .Ferrat l’a très bien chanté dans « le Bilan ».

                      • 1871-paris 1871-paris 17 juin 2014 17:01

                        vu ce que l’argentine a pris dans les dents avec ca dette, soi le refus juridique aux « etats unis » de l’annulation de celle ci pour de fonds vautours. on est en droits de se dire que je juge mondial ce situra plutot la bas qu’ici !


                        • 1871-paris 1871-paris 17 juin 2014 17:03

                          kerviel en en taule pour 5 Milliards, les dirigeants devraient y aller pour 10 milliards !


                          • claude-michel claude-michel 17 juin 2014 17:05

                            Masculin...Sapin
                            Féminin...Sapine...
                            Sans genre...Sa pinaille.. !


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 2014 18:20

                              Menacer de ne pas signer TAFTA, c’est de l’humour euro-atlantiste au 3e degré... !

                              * Les Etats européens ont donné mandat à la Commission européenne pour négocier.
                              * Les Chefs d’Etat ne sont pas informés de ce qui se discute.
                              * Les Parlements ne seront sans doute pas consultés.
                              * Et tout le monde à Washington sait bien que Hollande, dès son élection, est allé faire la carpette chez Obama, en lui promettant d’accélérer la signature du bidule.

                              Menacer de donner un avis négatif sur un truc où personne ne vous demande votre avis, c’est la traduction exacte de la vacuité politique de nos pseudo- dirigeants !

                              Et la preuve par 9 qu’il est urgent de retrouver la souveraineté pour défendre les intérêts de la France et des Français... ! TAFTA et les euro-régions, c’est la fin de la France en tant qu’ Etat Nation.
                              « Les euro régions & TAFTA, allons nous laisser détruire les Nations ? » par Asselineau


                              • HELIOS HELIOS 17 juin 2014 19:54

                                Vous avez raison, Fifi !

                                Ne laissons pas notre attention détournée par des manoeuvres theatrales sur les maires, les fournées etc... le seul parti qui peut nous aider, c’est le FN !
                                Ne nous laissons pas avoir, gardons confiance et votons pour lui chaque fois que ce sera possible, c’est la SEULE voie possible tant que nous n’auront pas reglé ce probleme.

                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 juin 2014 05:40

                                Le FN est contre la mondialisation, mais pas contre ceux qui la font fonctionner..., autant dire qu’il ne sert à rien.


                              • PaxBZH PaxBZH 18 juin 2014 10:39

                                Enfants, certains croyaient au père Noël. De nos jours, ils croient que le FN est une solution.


                              • Garance 17 juin 2014 20:48

                                Sapin ?


                                Avant qu’il ne l’ouvre on voit sur sa tronche qu’il va te sortir un mensonge

                                Ca fait plus de 40 ans que ce mec se fout de la gueule de tout le monde

                                Nul par de par le monde il n’y a un autre exemple d’une telle durée d’une telle nullité aux zaffaires.....de 1981 à nos jours

                                Cherchez....il n’y en a pas

                                • coinfinger 17 juin 2014 23:13

                                  Le Tafta favoriserait les US ! Non , je ne le crois pas . Le champion du libéralisme qui proposerait un traité inégal au départ ? Comment est ce possible ?
                                  Je crois que Sapin est de mauvaise foi , il a réalisé que nos meilleures multinationales étant favorisées par nous , seraient menacées , donc menaceraient le budget , à commencer par la Bnp . Voilà un exemple de plus d’opportunisme face au grand Idéal : le Marché + la Démocratie Sociale .


                                  • arnulf arnulf 18 juin 2014 00:04

                                    C’est un socialiste.


                                    • xmen-classe4 xmen-classe4 18 juin 2014 01:17

                                      ils vont nous lire 3 chapitre de zadig et nous dire que l’éléction en leur faveur fait office de plébiscite ?

                                      au point ou on en est, ça changera pas grand chose. c’est comme mettre la lune beaucoup plus loin elle tourne après autour du soleil.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès