Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mobilisation contre le verrouillage de la présidentielle

Mobilisation contre le verrouillage de la présidentielle

C’est un sujet préoccupant, dont les racines viennent de l’instauration de la bien mal nommée règle dite de l’équité pour la campagne de 2012. En décembre, le gouvernement a lancé une réforme des modalités de campagne de la présidentielle, votée il y a quelques jours. Un projet scandaleux auquel il faut s’opposer, en signant, par exemple, la pétition initiée par le Comité Orwell.

 
De la démocratie à l’oligarchie ?
 
Je serais curieux de savoir comment serait traitée une telle réforme en Russie ou en Hongrie. Les hiérarques du PS et des Républicains, notamment les premiers, ne dénonceraient-ils pas le caractère autoritaire, voir même dictatorial de ces dirigeants qui réduisent le temps de parole de l’opposition pendant la campagne des présidentielles, des entraves à la vie démocratique. Cela, c’est ce que le PS, et les Républicains, qui laissent faire, ont voté il y a quelques jours. Alors déjà qu’en 2012, avant le début de la campagne officielle, la règle de l’équité avait remplacé celle de l’équité, moyen pour les médias de réduire le temps de parole des petits candidats à leur score dans les sondages, le moyen d’instaurer une rente de situation aux partis dominants, en réalité, le bâillonnement de ces petits candidats.
 
En 2016, les députés ont voté un projet qui va encore plus loin, en réduisant plus encore la période d’égalité de temps de parole, réduite à sa plus simple expression. Comme l’écrit le Comité Orwell, « cinq semaines de débat à la loyale, cinq semaines de délibération pluraliste sur les 260 que compte un quinquennat, cela peut paraître bien peu à tous ceux qui aiment le combat des idées. C’est encore trop pour la coalition d’intérêts politiques et privés qui a inspiré la proposition de loi ‘de modernisation de l’élection présidentielle’, votée en première lecture en catimini et dans un hémicycle désert le 24 mars », le tout « sans aucun débat public, ni consensus politique (…) en réalité, médias audiovisuels, sondeurs et ‘grands partis’ se sont entendus pour réduire à 12 jours le temps du débat présidentiel  ».
 
Pour le comité Orwell : « le pire, c’est que pendant ces douze jours, la répartition du temps de parole des candidats serait fondée sur les précédents résultats aux élections, les moyens mis en œuvre pour la campagne et les prédictions des sondages ! Le système favorisera donc les partis sortants les plus riches (grâce à l’argent public) (…) L’égalité stricte du temps de parole pendant 5 semaines est un garde-fou démocratique, qui doit rétablir la balance entre les candidats sortants, déjà connus, qui disposent d’avantages politiques et financiers et des candidats nouveaux, indépendants (…) cette insistance à favoriser les sortants, est un étouffoir d’espérance, c’est un moyen de figer la vie politique en partant du principe que demain doit ressembler à aujourd’hui ».
 

Voilà pourquoi, après l’avoir signée, je vous invite à signer la pétition du comité Orwell pour défendre notre démocratie de ce nouveau mauvais coup porté par le PS, avec la complicité coupable des Républicains, les deux cherchant à affaiblilr toute candidature qui pourrait leur prendre des voix en 2017 et leur barrer la porte du second tour de l’élection présidentielle.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 4 avril 09:39

    Faut le dire aux hurluberlus de la place de la raie-publique...qu’ils aillent camper devant l’élysée.. !


    • tf1Groupie 4 avril 09:41

      Des arguments assez étonnants :

      Combien de « candidats nouveaux,indépendants » lors des précédentes élections présidentielles ?
      NPA, Ecolos, DLR, FN ... des partis nouveaux, vraiment ?

      Et combien représentent ensemble tous ces petits candidats ? 10 % des électeurs, peut-être moins ?
      Alors peut-on réellement parler d’une dynamique démocratique ?


      • Fergus Fergus 4 avril 10:06

        Bonjour, tf1Groupie

        Plutôt d’accord avec vous : s’il doit émerger une candidature citoyenne de nature à balayer le système en place, elle émergera - sans doute via le net - et cette loi, qui grosso modo entérine les pratiques existantes, sera impuissante à l’empêcher.


      • Fergus Fergus 4 avril 13:19

        N’oublions pas en effet qu’en dehors de la toute dernière ligne droite avant le 1er tour, les temps de parole égalitaires étaient d’ores et déjà bidonnés par des accès à l’antenne très différenciés entre les petits candidats et ceux des grandes formations, les premiers étant relégués à des heures d’antenne sans audience.

        Bref, le nouveau texte - évidemment fait en faveur des grands partis - n’est guère plus hypocrite que la pratique antérieure.


      • tonimarus45 4 avril 18:21

        @Fergus—bonjour—«  »Bref, le nouveau texte - évidemment fait en faveur des grands partis - n’est guère plus hypocrite que la pratique antérieure.«  »dites vous

        Sauf que cette loi rendras cette pratique scandaleuse legale et qu’elle enlevera la possibilite a tout recours ; ne voyez vous pas là le «  »distingo«  » ?????

      • Fergus Fergus 4 avril 18:56

        Bonjour, tonimarus45

        Si, je vois un « distinguo », et c’est pourquoi je suis opposé à ce texte de loi, et la raison pour laquelle j’ai signé une pétition pour en demander le retrait.

        Mais sans en redouter véritablement les effets car après cette loi, l’offre politique « traditionnelle » restera la même qu’avant cette loi. Or, ce n’est pas des grands partis type LR ou PS que le renouveau politique sortira. C’est donc par d’autres voies que les médias mainstream qu’émergera la force citoyenne qui permettra de combattre ces partis et, à terme, de les vaincre sur leur propre terrain du suffrage universel.


      • tonimarus45 4 avril 19:44

        @Fergus— moi aussi j’ai signe- ceci dit oui les « merdias » se debrouillent pour detourner la loi mais ils ne sont pas a l’abri de se faire taper sur les doigts si tant est que le « csa et la justice »veuillent faire leur travail ?????


      • vesjem vesjem 4 avril 21:14

        @Fergus
        tu signes quelque chose qui ne sert à rien ; et tu l’annonces en commentaire 
        comment pouvons-nous désigner cette action ?
        Est-ce que cela veut signifier quelque chose de ta part ?


      • Fergus Fergus 5 avril 09:20

        Bonjour, vesjem

        Cela signifie que même si cette loi ne change pas grand’ chose dans l’immédiat, elle a pour conséquence de verrouiller un état des lieux d’ores et déjà inégalitaire dont on aurait pu espérer que, sous la pression populaire, il pourrait aller en s’améliorant - on peut rêver -, ce qui ne sera évidemment pas le cas avec ce texte.

        En conséquence, non, je ne signe pas « quelque chose qui ne sert à rien ». 


      • Onecinikiou 4 avril 11:00

        Herblay appelle ses lecteurs à signer pour des pétitions (le pouvoir tremble) comme ils les appellent tous les 5 ans à reconduire Hollande, Juppé, Sarkozy ou Valls. 


        Herblay est d’un ridicule et d’une tartufferie consommés.

        • Donbar 4 avril 12:23

          Le Conseil Constitutionnel n’aurait-il pas son mot à dire sur le remplacement de l’égalité par la prétendue équité ?


          • JL JL 4 avril 13:01
            Je vois dans ce mini coup-d’état un moyen pour étouffer au maximum la parole du peuple lequel ne s’exprime dans les télés qu’une fois tous les cinq ans, justement lors de cette campagne électorale-là.

            • tf1Groupie 4 avril 18:39

              @JL

              Je crois que comme beaucoup de nos concitoyens vous ne savez pas à quoi sert l’élection présidentielle : elle n’a pas pour objectif de donner tribune.

              C’est peut-être pour cela que les élections présidentielles françaises donnent en général un résultat assez pitoyable. Les électeurs ne viennent pas élire un Président mais voir un spectacle.
              La présence des écolos ou du NPA est une farce.
              Comment peut-on accepter à une élection des candidats qui annoncent que de toute façon ils ne veulent pas gouverner ?

              On dirait que Mr Herblay et consorts ont totalement oublié le 21 avril 2002 : à cause de la dispersion des voix on est arrivés à un 2eme tour ridicule qui était une parodie de démocratie.
              Pas de réels débats et deux candidats qui à eux deux représentaient à peine la moitié des français !

              L’argument de démocratie et les accusations de coup d’état sont carrément à côté de la plaque.


            • JL JL 4 avril 20:26

              @tf1Groupie,

               
              merci de prouver en creux la pertinence de mon post, en me servant à leur place les histoires qu’ ces factieux nous raconteraient eux-mêmes si des petites mains comme vous n’étaient pas là pour les servir.

            • SDM 94 SDM 94 4 avril 14:41

              Il y a une autre pétition qui a déjà recueilli 44 000 signatures :
              https://www.change.org/p/non-%C3%A0-la-loi-de-modernisation-de-l-%C3%A9lection-pr%C3%A9sidentielle-pr%C3%A9sidentielleouverte ?

              si on pouvait éviter la dispersion « façon puzzle »...


              • Aristide 4 avril 18:19

                On est sauvé, Cheminade se présente. Asselineau et d’autres sauveurs vont suivre...


                • tonimarus45 4 avril 18:29

                  @Aristide—bonjour- «  »On est sauvé, Cheminade se présente. Asselineau et d’autres sauveurs vont suivre..«  »« dites vous

                  Je ne sais si il s’agit de sauveurs par contre les naufrageurs je les connais c’est actuellement les soit disant socialos de »hollande« plus adroite que la droite et avant eux ceux qui maintenant sont la »« LR » de « sarko ».

                • Aristide 4 avril 19:49

                  @tonimarus45


                  J’attends une époustouflante démonstration de la validité de ces thèses oiseuses et géniales de tous ces sauveurs. Ils vont nous promettre à tour de bras, des retours au plein emploi à la sauvegarde de la planète, enfin on va vivre dans un monde farpait ... 

                  Maintenant je ne suis pas sur que vos sauveurs soient moins compétents que nos naufrageurs pour nous mettre dans une panade mémorable. Pire, si, si, c’est possible ... Il est vrai que la sagesse des Français nous met heureusement à l’abri de ces ... sauveurs. 






                  • tonimarus45 4 avril 19:48

                    chanteclerc-bonjour- peut etre a t’il voulu dire«  »« la regle de l’equite avait remplace celle de l’egalite »«  » ????


                    • Coalis 5 avril 16:49

                      Les médias et la loi Urvoas :

                      https://www.youtube.com/watch?v=fdGxbGxmA6U

                       smiley

                      (Montage ironique à propos de l’émission « Les grandes gueules » sur RMC. La mauvaise foi et les contradictions des animateurs...)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès