Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mobilisation pour un toit décent pour toutes et pour tous

Mobilisation pour un toit décent pour toutes et pour tous

L’austérité et l’exclusion sociale frappent de plein fouet les sans rien, les sans toit, les sans voix et tous ceux qui souffrent d’un mal logement.

La société devient de plus en plus duale, avec des spéculateurs qui augmentent leurs profits.

Alors qu’il faudrait bloquer les loyers, tel que le prévoyait la loi ALUR, le premier ministre ne veut pas d’encadrement des loyers en dehors de la capitale, là où ils sont d’ailleurs d’un niveau insupportable.

L'immobilier est devenu depuis 20 ans un objet de spéculation en "abritant" des placements de capitaux pour des rentiers :

 C'est, il faut le rappeler l'une des causes du krach financier en Espagne et aux USA ; le CNAFAL (Conseil National des Associations Familiales Laïques) réitère que le logement n'est pas une marchandise mais un bien vital pour les familles qui doit être sanctuarisé.

 L'an dernier 42 enfants sont morts dans la RUE et de la RUE ! 

Est-cela un état républicain ?

La résistance s’organise avec des collectivités territoriales qui se sont engagées à maintenir l’encadrement des loyers.

C’est un point d’appui positif mais il faut aller plus loin et que partout cet encadrement soit effectif.

Le CNAFAL appelle aux manifestations unitaires organisées par les associations de solidarité et la plateforme logement des mouvements sociaux.

Il sera présent le mercredi 5 novembre devant l’Assemblée Nationale pour demander que le budget logement - en discussion ce jour-là - soit à la hauteur des enjeux et que les premières mesures d’urgence soient prises :

L’ouverture de structures d’hébergement d’urgence, et l’amélioration des conditions d’accueil sans condition d’accès, été comme hiver. 
 L’arrêt des expulsions sans relogement, pour tout type d’habitation, des fermetures des places d’hébergement et des coupures de fluides (eau, électricité, gaz...). 
 L’arrêt du harcèlement de la part des administrations et bailleurs sociaux sur les locataires et les usagers (contentieux, lettres menaçantes…) et le gel des loyers impayés. 
 Une application des lois DALO et ALUR qui prévoient un très large accès de toute personne ou famille à un logement décent. 
 la REQUISITION des logements vides, la construction massive de logements réellement sociaux (PLAI : Prêt Locatif Aidé d’Intégration) et la baisse des loyers. 
 Un logement pérenne et décent pour tou-te-s !

 la construction programmée de 200 000 logements sociaux par an.


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • mmbbb 4 novembre 2014 12:55

    a l’auteur vous devriez apprendre deja le civisme ce serait deja la base a retablir la confiance J’ai habiter un studio dans un immeubel renove dans le 1 er a Lyon les parties communes ont ete sacages au bout de six mois J’ai des exemples a foison Il faudrait deja que les comportements changent


    • doctorix doctorix 4 novembre 2014 16:04

      Les loyers actuels sont le symbole de l’esclavagisme moderne.

      On arrive à piquer la moitié de son salaire à un smicard pour le loger dans une boite à sardine.
      On prétend que le loyer moyen annuel est de 3200 euros !
      Eh bien essayez de trouver un logement à Bordeaux pour vos enfants étudiants à moins de 600 euros par moi ! Même minable...
      Il faut taxer les logements à louer à mort, afin qu’ils cessent d’être un objet de spéculation et qu’ils soient remis sur le marché (Taxe redistribuée sous forme d’APL).
      Cela seul fera baisser leur prix, et rendra à nouveau l’accès à la propriété possible.
      Nous crevons sous le poids et l’appétit des spéculateurs : seul le travail a une valeur, pas la rente.

    • jpm jpm 5 novembre 2014 09:27

      Bonjour Doctorix,

      je suis assez daccord avec votre idee de taxer les proprietaires pour developpper l´allocatiion logement pour tous... et j´ai dailleurs developpe l´idee dans un petit article.

      http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/un-impot-negatif-sur-la-fortune-158970

      Le but est justement de redistribuer une partie des richesses (essentiellement concentree dans l´immobilier) tout en permettant aux gens de se loger dignement... ou et comme ils veulent.


    • philippe913 7 novembre 2014 08:59

      les propriétaires sont déjà bien (trop) taxés :
      en général, la taxe foncière = environ 2 mois de loyer, soit 16% des recettes annuelles.
      cotisations sociales 15.5%
      on est déjà à 31,5% aux quels il faut rajouter la TMI, qui va aller de 14 à 45%, on a donc une imposition qui varie de 45,5% à 76,5 % sans compter un éventuel ISF.
      ça n’est pas suffisant pour vous ?


    • raymond 10 novembre 2014 10:36

      Bonjour Philippe, oui mais il y a deux sortes de propriètaires, comme les chasseurs. Il y a le petit propriètaire qui loue un petit bien hérité ou acheté il y a longtemps et devenu trop petit, ces petits propriétaires se croient riches mais pleurent en recevant les taxes diverses, il ne sont riche que du capital de leur bien. Et il y a le financier, exemple je profite d’un projet immobilier bien placé et j’y accède grâce à une énorme niche fiscale, je loue ces appartements le temps du crédit et je bénéficie d’une énorme réductions d’impot sur le revenu (cela s’adresse aux gens gagnant plus de 10.000 ros /mois), en gros je m’enrichis sur le dos de l’état et des locataires, bien sûr j’augmente chaque année mon loyer et j’obtiens ainsi un placement genre 3 ou 4% l’an.


    • philippe913 14 novembre 2014 07:19

      @Raymond
      Vous vous faites des films.
      quelle énorme niche fiscale ? et qu’est ce qu’une niche fiscale ? qu’est ce qu’un financier ? avez vous vu que les grands institutionnels ’assurances) ont quitté l’immobilier depuis des années ?

      Sinon, une niche fiscale est une politique ETATIQUE qui n’a rien de libérale, c’est, encore une fois, l’état qui tord le marché et fout le bordel.
      Et sur le marché immobilier, à part le duflot maintenant, boarf, pas d’énormes niches fiscales en vue, qui, de toute manière, sont plafonnées à 10.000 €.

      Quand à un placement de 3-4%, vous trouvez ça extraordinaire ?? 

      Vous êtes malheureusement en dehors de toute réalité.


    • berry 4 novembre 2014 13:49

      L’invasion migratoire provoque une pénurie de logements disponibles.
      Forcément, il faut trouver des millions de m2 pour loger les nouveaux arrivants.
       
      La situation est la même en scandinavie ou en angleterre, pour les mêmes raisons.
      Voilà ce qu’on en dit en angleterre :
       
       
      "Le ministère de l’Intérieur indique que nous avons connu environ 250 000 entrées par an depuis dix ans… A ce rythme, cela ajoutera 12 millions d’immigrés à la population globale d’ici 20 ans. C’est énorme. Cela représente une fois et demi la population de Londres, ou douze fois la population de notre seconde ville la plus peuplée, Birmingham.

      Les gens ne réalisent pas qu’un tiers de la demande de logements résulte directement de l’immigration. Nous devrons construire une maison neuve toutes les 7 minutes pendant vingt ans pour accueillir les immigrés et leurs familles.

      Le résultat, c’est qu’il devient de plus en plus difficile de trouver un logement abordable dans de nombreuses régions du pays… La population de Londres a augmenté de 1 million d’habitants depuis 2000. Ceci est uniquement du à l’immigration. Ce qui a été dépeint comme un “boom” a cependant abouti au départ de 750 000 Londoniens de naissance vers d’autres régions du pays”.


      • mmbbb 4 novembre 2014 15:06

        pour completer votre propos mais c’est un sujet tabou et les grandes gueules comme Besancenot affirme le contraire evidemment, le cout induit ( sante ecole logement ) de cette immigration est quand meme non negligeable et se chiffre quelques dizaines de milliard d’euros Besancenot Authin contestent ces chiffres comme le PS par ailleurs puisqu’en manipulateurs des medias il l’evalue a minima C’est mon avis mais la crise actuelle en France nous la devons en grande partie a cette situation L’extreme gauche utilse cette immigration comme cheval de troie J’ai le sentiment que les europeens et les francais en particuliers veulent leur propre disparation cette mentalite m’echappe .


      • zygzornifle zygzornifle 4 novembre 2014 14:20

        Certains grands amis « chance pour la France » du PS du FdG et des Verts prennent un malin plaisir à saccager les logements mis à leur disposition .....


        • CRANACH 4 novembre 2014 15:41

          La manifestation a lieu exactement

          place Edouard Herriot près de l’assemblée nationale

          • sylvie 4 novembre 2014 16:36

            Deux, trois articles par jour c’est pas un peu trop ? le but c’est d’énerver ?


            • foufouille foufouille 4 novembre 2014 17:30

              il y a des logements vides, mais pas avec un leclerc à coté


              • Vipère Vipère 4 novembre 2014 17:42


                Taxer à mort les résidences secondaires et les bailleurs spéculateurs de logements !

                 leur faire rendre gorge, en les frappant durement au portefeuille, c’est la seule logique qu’ils comprennent, tout le reste n’est, c’est à dire en appellant à la civilité est parfaiteqment inopérant... 

                Pourquoi commencer par taxer les résidences secondaires ? pour rapeller aux privilégiés qu’il existe dans la « douce France » dès gens qui n’ont pas un seul toît, alors qu’ils en ont deux !!!

                Dans un pays civilisé, les gens ne dorment pas à la rue et ne sont pas expulsés par des immondes Préfet sans relogement.

                • christian pène 4 novembre 2014 19:01

                  l’auteur de cet article peut toujours aboyer , sachant que la ministre DUFLOT a indiqué 2.400.000 logements vacants avant son limogeage , en augmentation de 400.000 depuis dix ans car le ministre de Robien il y a 10 ans annonçait déjà 2 millions de logements vacants ;

                  alors bien sûr, on continue à construire des logements sociaux comme si de rien n’était......

                  mais pourquoi 2.400.000 logements vacants ? Duflot ne l ’a pas dit ..... : c’est à causse de la fiscalité et du comportement des locataires.....

                  autrement dit la ministre a dénoncé une vérité , mais s’est gardée d’en tirer les conséquences parce que les causes sont le fait du pouvoir républicain......

                  autour de moi j’entends un nombre croissant de bailleurs excédés qui cherchent çà vendre ou cessent de louer......

                  il faudrait que l’auteur de l’article fasse un dénombrement de toutes ces charges et impôts qui pèsent sur les biens locatifs dont la CSG à 15.5%.......un IRPP progressif.....les taxes foncières, l’ISF éventuel, la taxation des biens venus en succession.....une TVA à 20% pour un bien neuf destiné à la location ; la récente augmentation des droits de transmission chez le notaire......

                  c’est l’État qui fait ET la raréfaction des biens locatifs ET le montant des loyers et des charges par ces taxations malthusiennes.....

                  Bloquer les loyers alors que les frais de dépannage et remises en état ne sont pas bloquées ? C’est revenir à la loi de 1948 qui a bloqué la construction pendant DES années, les bailleurs ne faisaient plus de travaux :

                  la coercition dans le domaine des transactions n’a jamais marché ; les Allemands se sont toujours gardés de bloquer les prix , et leur inflation était des plus réduites ; en France en 1948 je crois , l’inflation a atteint 70% en régime de contrôle des prix.....le franc n’a donc cessé de se dévaluer ...

                  Je n’ai pas connaissance que des collectivités territoriales aient pu décider du blocage des loyers.....

                  l’auteur de l’article veut nous mener à un régime communiste , AUCUN d’eux n’ayant assuré le bonheur du peuple......

                  de même les PC ont ils collectivisé les terres pour aboutir à des famines

                  décidément l’État est incapable de faire le bonheur du peuple en accumulant des lois d’ailleurs votées par des poignées d’élus OU absents OU incompétents......

                  l’État français terroriste ne cesse d’accumuler les exaspérations : voir les 4200 manifestations annuelles CONTRE LE RÉGIME .......il n’y a pas lieu d’attendre du régime RÉPUBLICAIN qu’il puisse résoudre les problèmes des Français, problèmes qu’il a fabriqués........

                  L’auteur de cet article est un pur débile qui ne connaît RIEN aux errements du passé.....je dois lui recommander la prochaine fois de s’exprimer en évitant de prendre les lecteurs pour des imbéciles.....

                  À l’avenir , les propriétaires fileront à l’étranger avec leur argent issu du produit de la vente de leurs biens........mais compte tenu des taxes folles , qui achètera ? déjà DES agences ferment faute de biens à vendre faute d’acheteurs...... : cela fera des biens vacants dont l’État ne peut assumer l’acquisition .....

                  Ce n’est pas de taxer les biens vacants qui résoudra la prétendue crise du logement......

                  comme l’auteur est débile , il n’a pas vu que les logements vacants seraient libérés si les CAF aidaient les candidats potentiels à la location.....et si les juges ne se montraient pas aussi partiaux......

                  ce n’est pas en créant des niches fiscales que l’on résoudra la question de l’occupation des logements si des bailleurs échaudés ne veulent pas acheter......avec TVA 20% + droits chez le notaire.....

                  je suis étonné que 56% des lecteurs de l’article aient pu l’approuver ; c’est aussi stupéfiant que d’avoir provoqué l’élection des présidents depuis 1981...... :à part Chirac qui a évité de se représenter, ils ont tous été désavoués après avoir leurré le peuple.....Mitterrand, Sarkozy et maintenant Hollande ultra-minoritaire.....mais aucun n’a résolu la question du logement dont souffrent tant de gens......


                  • lsga lsga 4 novembre 2014 19:03

                    faudrait exproprier tous les petits propriétaires, ça ferait grand bien. 


                  • JL JL 4 novembre 2014 19:05

                    Et si on commençait par les gros ?


                  • JL JL 4 novembre 2014 19:22

                    Isga,

                    quelles que soient vos motivations et idéologies,

                    vous êtes l’allié objectif des ultra riches puisque comme eux, vous œuvrez à la disparition des classes moyennes.


                  • lsga lsga 4 novembre 2014 19:27

                    lol


                    les classes moyennes sont réactionnaires, et c’est le Capitalisme qui va les écraser. 

                  • JL JL 4 novembre 2014 22:43

                    Dont acte, vous confirmez.


                  • lsga lsga 4 novembre 2014 22:50

                    que je confirme quoi ? 


                    Que les classes moyennes sont une anomalie dans le cadre du Capitalisme, et que celui-ci tend à les écraser ? Je confirme.

                    Que ce faisant, le Capitalisme creuse sa propre tombe ? Je confirme.

                    Que je n’aime pas cette classe réactionnaire de petits bourgeois idéalistes ? Je confirme

                  • JL JL 5 novembre 2014 09:01

                    Isga,

                    cela a le mérite de la clarté.

                    Mais vous avez évacué l’essentiel de mon accusation : les riches détruiront la planète, avec ou sans le concours des classes moyennes.

                    Je sais, vous allez me dire qu’après avoir aidé les riches à éradiquer jusqu’au dernier représentant des classes moyennes, vous entreprendrez d’éliminer les riches bunkérisés dans une terre ruinée. Je vous souhaite bien du courage !


                  • lsga lsga 5 novembre 2014 12:00

                    Les classes moyennes sont riches, et détruisent la planète.

                    Si on veut mettre en place des politiques écologistes, il nous faut très rapidement une démocratie mondiale. Le reste, c’est du blabla. 


                  • bonnot 4 novembre 2014 20:25

                    Christian Péne....Chirac n’avait plus le droit de se représenter


                    • Garance 5 novembre 2014 01:02

                      La CNAFAL


                      Vous manquez de logements ?

                      Vous n’avez qu’a aller voir le camarade Lepaon ; grâce à vous et à vos cotises il dispose d’un super appart tout refait , peut-être qu’il vous le prêtera le week-end vu qu’il ne s’en sert pas à ce moment là


                      1500 euros une tinette de chiotte ; se refuse rien le camarade-chef syndiqué 

                      Parait que pour se torcher le cul il utiliserait des billets de 100 euros ( les billets de 50 seraient trop petits pour son gros cul )

                      Lepaon ; c’est pas lui qui , en 2012 , vous a demandé de voter pour le Pourri de l’Elysée ?

                      Ce que vous avez fait et vous avez le culot de venir pleurnicher aujourd’hui ?

                      Vous valez pas mieux que lui

                      • Gauche Normale Gauche Normale 5 novembre 2014 18:40

                        Faut arrêter d’écrire « Toutes et tous » : les femmes comme les hommes sont inclus dans le « tous ». Rien ne sert donc de mentionner les femmes une seconde fois.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

CNAFAL


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès