Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Monsieur Bayrou

Monsieur Bayrou

On n'est pas couché, FRANÇOIS BAYROU...

Et heureusement je ne l'étais pas non plus.

Avoir le plaisir d'écouter, entendre et apprécier à sa juste valeur un grand Monsieur de la politique française est à la fois réconfortant et rassurant.

Un Monsieur sobre, courtois, précis, aux explications claires et succintes qui font de lui un candidat plus que prometteur à l'élection présidentielle.

Pourtant ce n'était pas gagné d'avance face aux deux panthères prétencieuses Audrey Pulvar et Natacha Polony qui n'écoutent que ce qu'elles disent sans jamais prêter attention à leur interlocuteur et qui s'imaginent détenir la vérité, celle de la presse à scandales et des conversations de couloir.

Souvenons-nous comment elles ont sans aucun scrupule matraqué le brave Ivan Levaï dans l'affaire DSK ! Sans doute ignorent-elles ce qu'est l'amitié ?

Mais oublions-les pour revenir à François Bayrou, personnalité bien plus intéressante avec des projets lumineux comme rendre le travail aux français en encourageant les PME et les replacer à la place qu'elles méritent dans la société. Les PME constituent le plus important pourvoyeur de main d'oeuvre de France et leur qualification ne souffre aucune comparaison.

Ne dit-il pas qu'il est nécessaire de simplifier le code des impôts afin que celui-ci devienne accessible à toutes les entreprises, et pas seulement aux entreprises du CAC 40 et à leurs bataillons de fiscalistes ?

Créer ou plutôt recréer plus de 3 millions d'emplois en équilibrant les échanges commerciaux avec les pays limitrophes sans pour autant taxer les importations me semble réalisable à moyen et long terme soit, comme dit François Bayrou, sur deux quinquennats.

Prendre des Allemands les meilleures orientations en matière commerciale sans pour autant les prendre pour modèles, et adapter ces orientations au système français me paraît être une approche saine face à la situation financière déplorable de la France.

Accentuer l'apprentissage de la langue, du calcul et de l'écriture dès l'école primaire est, nous le savons tous, une préoccupation essentielle. Permettre aux étudiants adultes d'aider les plus jeunes dans les devoirs quotidiens et de les suivre dans leur cheminement intellectuel dès les premières années scolaires, est une évidence.

Dans une émission précédente sur France2, le candidat François Bayrou parlant de la fermeture des centrales nucléaires, était très clair sur leur fermeture pour autant que des possibilités de rechange ''propres'' puissent les remplacer progressivement.

Mais ce qu'il est important de retenir de ces trente minutes d'interview, au-delà de ses propos particulièrement objectifs et pertinents, c'est la prestance de l'homme et la pugnacité de ses affirmations.

Ne s'en laissant jamais compter par ses interlocutrices acerbes et désobligeantes, il répondait par un très léger sourire aux propos ironiques et médisants proférés comtre lui.

De même, s'agissant de ses adversaires politiques, jamais il ne les a humiliés. Face aux caricatures les présentant sous un angle démagogique et grotesque, il ne s'en est pas amusé.

Bravo Monsieur Bayrou.


Moyenne des avis sur cet article :  2.52/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 9 janvier 2012 11:06

    Bayrou correspond à cet électorat, qui trouve Sarkozy trop à droite, mais qui reste méfiant à l’égard des socialistes. Il sait qu’il a un créneau à exploiter et comme tous les candidats à l’élection présidentielle il a un égo surdimensionné, et peut réussir un score à 2 chiffres, pour monnayer ensuite son ralliement.....
    http://2ccr.unblog.fr/2011/12/09/bayrou-president/


    • Micka FRENCH Micka FRENCH 10 janvier 2012 07:29

      Des nouvelles de l’Ecossaise...

      Notre besoin de rétablir la République française démolie par plus de 10 ans d’UMP, pousse ma sensiblité vers la gauche dure, la vraie. Pas vers le PS qui lui, est de droite.....

      Cependant, monsieur Bayrou m’a tellement émue en 2007, avec sa pauvre moman qui ne gagnait que 600 Euros de retraite mensuelle, qu’à ce moment précis, en 2007 donc, que, comme on dit à la SNCF, un doute m’étreint...

      Mais monsieur Bayrou roule très adroitement à droite.

      Ma conclusion est que dans vingt ans, il faudra bien cela, monsieur Bayrou aura la clairvoyance et l’honnêteté de monsieur Mélenchon.

      Mais il lui faudra travailler beaucoup...

      Micka FRENCH sur le Web
      http://Mickafrench.unblog.fr


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 10 janvier 2012 08:44

      Bayrou, pas plus que les autres candidats du Centre - qui ont pourtant, ensemble, plus d’appuis que la gauche ou la droite ! - n’ont la moindre chance d’atteindre le second tour. Leur refus de principe d’une primaire au Centre, qui ferait de l’un d’eux le prochaine président de la République et servirait tous les autres, est la preuve de leur inintelligence ou de leur mauvaise foi. 


      Peut-être pour certains est-ce à la foi la bêtise et un peu de corruption. Chose certaine, ils ne vont ainsi que brouiller un peu les cartes et l’on ne peut que souhaiter que la contrainte des 500 signatures - même si elle est antidémocratique et ignoble - les mette hors-jeu au départ.


      Pierre JC Allard



    • Bulgroz 9 janvier 2012 12:04

      formidable bayrou, forbayou midable, miroubay fordable

      Je n’ai pas d’autres mots qui me viennent à l’esprit


      • leypanou 9 janvier 2012 12:16

        Quand F. Bayrou dénonce le problème de la dette, quand a-t-il dénoncé les baisses d’impôts par la droite et la gauche depuis de nombreuses années à l’origine de cette dette ? Quand l’une de ses idées phares est d’exonérer de charges toute entreprise qui crée 2 emplois -ou un truc de ce genre-, combien de personnes savent que depuis de nombreuses années, les gouvernements successifs n’ont fait que baisser les charges des entreprises mais cela n’a nullement empêché le chômage de masse ? F. Bayrou n’est qu’un homme de droite, certes plus présentable que l’actuel président de la république, mais au niveau d’idées qui sortent de l’ordinaire, c’est le néant. Beaucoup de politiciens parlent de PME comme étant grands pourvoyeurs d’emploi, mais ils se gardent bien de dire que beaucoup de PME ne sont que des sous-traitants de grosses sociétés, banques et de BTP notamment, donc les idées pour favoriser l’emploi, on sait ce que cela vaut.


        • Taverne Taverne 9 janvier 2012 13:03

          Le docteur Ducan n’a pas eu le temps de poser des questions à François Bayrou car l’insupportable Audrey Pulvar n’arrêtait pas de parler. Dommage, car le docteur Ducan voulait parler de régime amaigrissant. Audrey Pulvar, qui est aussi la compagne d’Arnaud Montebourg, était agressive et risquait le coup de sang. Cela m’a inspiré une chanson…(on peut ?)

          L’anémie

          I

          Y’avait Mairus, et pi Fanny,
          Y’avait César et Césario.
          Tout était bien dans l’scénario
          Pour fêter cette épiphanie.

          J’avais la couronne sur la tête.
          J’avais mangé de la galette.
          Et bien que ce soit nourrissant
          Je m’suis mis à manquer de sang.

          Refrain :

          Car l’ennemi c’est l’anémie.
          T’as pas la pêche de Mimie Mathie
          Car l’ennemi c’est l’anémie.
          C’est l’apathie qui t’aplatit.

          II

          Y’avait un cassoulet bien gras
          J’avais bien saucé ma saucisse.
          Tout était bien dans l’synopsis
          Pour fêter un bon Mardi Gras.

          J’étais gavé de haricots.
          Mais c’qui m’courait sur le haricot
          C’était l’régime amaigrissant
          Pour lequel je m’rongeais les sangs.

          Refrain :

          Car l’ennemi c’est l’anémie.
          C’est pire que la colopathie
          Car l’ennemi c’est l’anémie
          Qui peut te couper l’appétit.

          III

          Quand viendra mon anniversaire,
          Je vais m’lâcher, je serai moins strict
          J’ai déjà prévu dans le script
          De siroter quelques bons verres.

          Je mangerai un bout de gâteau
          Et pour pas me prendre de râteau
          Avec les filles car c’est vexant,
          Je boirai un grand verre de sang !

          Refrain :

          Car l’ennemi c’est l’anémie.
          Elle m’inspire aucune sympathie.
          Car l’ennemi c’est l’anémie.
          C’est l’apathie qui t’aplatit.

          Mais du sang partout j’en ai mis.
          Et maintenant mon anémie
          C’est une véritable endémie.
          Tant pis, « garçon un demi ! »

          Voris Bian 9 janvier 2012


          • Pyrathome Pyrathome 9 janvier 2012 15:04

            Dis-donc Taverne, tu crois qu’avec un tel soutien, il va aller loin ton idole ?
            Dois-je te rappeler de quoi est soupçonné l’énergumène ?
            Marakeich, Mamounia..... 


          • Taverne Taverne 9 janvier 2012 16:02

            Un secrétaire général adjoint de l’ONU, cela peut être utile.


          • Pyrathome Pyrathome 9 janvier 2012 17:20

            Un secrétaire général adjoint de l’ONU, cela peut être utile.

            Ah oui ?
            http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/05/31/un-ancien-ministre-francais-pedophile/
            ..


          • volpa volpa 9 janvier 2012 19:42

            Je préfèrerais que ce Douste reste là où il se trouve.


          • arretez de fumer taverne allez donc vous soignez....au lieu d’ecrire des poémes d’amour a B

             AYROU


            • Pyrathome Pyrathome 9 janvier 2012 15:06

              « Bayrou, c’est un réactionnaire parfumé ».... smiley


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 9 janvier 2012 15:03

              Bayrou sous ses airs de bonhommies patelines a été ne l’oublions pas un acteur politique de la droite pendant plusieurs décennies, il a commencé sa carrière sous Giscard.

              Il a de ce fait couvert des politiques dont il trouve de bon ton de les dénoncer aujourd’hui.

              Même s’il est sympathique, et que ma foi on peut lui faire crédit qu’il a pu changer, j’ai du mal a le croire totalement sincère.

              http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html


              • resistance 10 janvier 2012 01:26

                SVP, arrêtez de reprocher à Bayrou son passé giscardien.


                Souvenez-vous d’abord qu’à l’époque, dans les années 70, le marxisme dominait la gauche et que la droite, au sortir de la présidence de de Gaulle et de Pompidou, n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui. Bayrou s’est toujours revendiqué du centrisme, mais le paysage politique autour de lui s’est beaucoup transformé. Quand les extrémités se déplacent, le centre se déplace aussi.

                Et puis, si possible, mettez un peu d’humilité dans vos jugements. J’ignore votre âge, mais au cours de la vie nous apprenons tous. Heureusement que nous avons osé commencer à penser quelque chose et à nous engager sans tout savoir ni tout maîtriser. Petit à petit, la vie nous a permis de nuancer nos jugements et de rectifier certaines erreurs. Sinon, où en serions-nous ?

              • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 janvier 2012 17:30

                @résistance,

                je ne fais pas que lui reprocher son passé giscardien, je lui reconnais même le droit d’avoir changé, mais pas au point de lui faire confiance pour mener une politique plus sociale et surtout plus juste.

                PS : j’ai 59 ans donc un peu d erecul quand même !


              • Ptetmai 9 janvier 2012 15:22

                Vu les précédents, connaissez-vous bien, connaissons-nous bien le Bayrou public et le Bayrou privé ? 


                • Yurf_coco Yurf_coco 9 janvier 2012 15:25

                  Mais oui !! Arrêtons la mascarade s’il vous plait !


                  Bayrou ne représente aucune idée, aucune idéologie. Il n’y a qu’a voir les marchés qu’il a passé successivement avec la gauche et la droite juste pour exister.

                  L’europe actuel qui préconise plus de libéralisme sauvage, c’est lui qui l’a créer ! Sauf qu’aujourd’hui il ne s’en vante pas et n’aborde absolument pas le sujet. 

                  De plus il ne fait que appliquer des principes de droite en tenant un discours de gauche-centriste. Mais concrètement quel idée vient de lui ? Si il en avait ça fait longtemps qu’il serait élu.

                  Et au passage, vous ne trouver pas qu’il est sérieusement à l’ouest ? Certe dans les beau discours il est là, mais franchement, a-t-il de quoi former un gouvernement ? avec l’aide de boutin peut etre ?
                  Un petit rappel des dernieres elections :

                  • Imhotep Imhotep 9 janvier 2012 18:55

                    Lorsque l’on veut faire le malin on a l’honnêteté de vérifier ses chiffres. Ces chiffres du MoDem ne sont pas valides car ils ont dilués sur l’ensemble du territoire y compris là où le MoDem n’avait pas de candidats. Là où le MoDem avait des candidats sa moyenne était de 14 % par exemple pour les cantonales. Pour les municipales c’est même pire car il était impossible de déterminer qui était qui. Les listes n’étant pas chiffrables en pourcentages de ceux qui sont dessus. Par exemple Juppé élu à Bordeaux et Rebsamen à Dijon avaient tous les deux des MoDem sur leur liste et pourtant l’un a été comptabilisé UMP l’autre PS, et le MoDem : O. Pour les Européennes, là où les têtes de liste étaient implantées les scores départementaux étaient parfois au-dessus de 20 % : Lassale, Thomas. Et encore bien au-dessus pour les scores purement locaux, correspondant soit à leur ville soit à leur circonscription.


                    Enfin que voulez-vous démontrer ? Ce qui va compter ce ne sont pas vos petits chiffes manipulés, mais ce que les Français vont choisir. Depuis un mois, tous les sondages, tant bruts (vote) que qualitatifs (cote de confiance, de sympathie, honnêteté) donnent une nette progression de Bayrou et dans trois d’entres eux et tous trois les derniers il est devant Hollande (Sympathie, confiance).
                    Alors vous pouvez faire votre petit caca nerveux, cela ne changera rien. Et vous pourrez toujours piquer votre crise le soir du 22 avril si Bayrou passait le premier tour.

                  • Marc Bruxman 9 janvier 2012 19:41

                    "Et au passage, vous ne trouver pas qu’il est sérieusement à l’ouest ? Certe dans les beau discours il est là, mais franchement, a-t-il de quoi former un gouvernement ? avec l’aide de boutin peut etre ?« 

                    Vous verrez que s’il gagne vous allez trouver plein d’anciens UMP et PS pour quitter le navire et offrir leurs services en disant qu’ils ont toujours été proche de lui, blahblahblah. Car s’il gagne, les appareils du bipartisme seront mal en points »de suite« . Le parti éliminé par sa faute va en effet imploser.

                    S’il s’agit du PS le message sera clair : »Votre discours gauchisant ne fait plus rêver personne, évoluez« . Beaucoup d’entre eux le savent mais n’ont jamais osé franchir ce pas. Sauf que si le message des électeurs est aussi clair, la vieille doctrine gauchisante ne va pas faire long feu. Le parti va probablement se séparer entre ceux qui vont rejoindre mélenchon et une ligne »dure« et les partisants d’une social démocratie qui trouveront que finalement le modem c’est pas mal.

                    Si Sarkozy est éliminé, l’UMP va se retrouver tiraillé entre ceux qui voudront faire du »Le Pen« et ceux qui voudront adoucir le ton. Le parti va probablement éclater en deux. Et certains feront le choix d’aller au modem. Une fois encartés en dessous du modem, ils suivront ses régles.

                    Et si l’hypothése Attali se vérifie (Bayrou-Le Pen) alors la c’est tout bonus pour lui.

                    Quand au fait qu’il ait ou pas des idées, je crois que l’essentiel c’est de briser un système ou les deux partis en place se croient tout permis et gouvernent de concert. Si un tel avertissement passe par les urnes, il sera reçu cinq sur cinq par tous y compris les nouveaux du »modem". Les électeurs auront sifflés la fin de la récréation ! ! !


                  • Yurf_coco Yurf_coco 10 janvier 2012 14:27

                    «  Ce qui va compter ce ne sont pas vos petits chiffes manipulés »

                    -> Ce ne sont pas des chiffres manipulés, se sont des moyennes nationales en effet. Après chacun en tire la conclusion qu’il en veut. Ne me dite pas que c’est moi qui manipule.

                    « Là où le MoDem avait des candidats sa moyenne était de 14 % par exemple pour les cantonales. »

                    -> Je suis aller vérifier, et en effet j’ai pu lire : « Dans les cantons où des candidats présentés ou soutenus par le MoDem était présents, ils ont recueilli en moyenne un score de 13,87 pour cent lors de ce premier tour de scrutin. » 

                    —> Ca c’est de la manipulation, les cantons : « qui aurait eu le soutien du modem ». On se donne comme ça des résultats pour des soit-disant soutien.

                    « Par exemple Juppé élu à Bordeaux et Rebsamen à Dijon avaient tous les deux des MoDem sur leur liste et pourtant l’un a été comptabilisé UMP l’autre PS, et le MoDem : O. »

                    -> Mais... évidemment, le modem pour exister par endroit, est bien obliger de faire des alliances, ce qui fait l’affaire des autres partie. Mais si le modem avait les représentants qu’il fallait, et de quoi faire une liste, se serait il gêner pour se présenté en solo ? 

                    non, donc quand on pas de quoi présenté une liste, on essai pas de s’octroyer une victoire par procuration. On parachute quelques élu et on fait mine basse.



                  • Yurf_coco Yurf_coco 10 janvier 2012 14:45

                    " Quand au fait qu’il ait ou pas des idées, je crois que l’essentiel c’est de briser un système ou les deux partis en place se croient tout permis et gouvernent de concert. Si un tel avertissement passe par les urnes, il sera reçu cinq sur cinq par tous y compris les nouveaux du « modem ». Les électeurs auront sifflés la fin de la récréation ! ! !« 


                    Je suis bien d’accord avec vous. Ce système alternant est peut être un peu rouiller... mais contrairement à vous, je ne pense pas que créer un gouvernement qui mélange les deux soit la solution.
                    Gauche et droite voudront tiré partie des bonnes et des mauvaises choses... et finalement tout le monde sapera le travail, puisque »ce ne sera pas leur gouvernement" et qu’ils prépareront tous l’élection suivante. Je dirai même plus : Si ce gouvernement existe un jour (ce qui m’étonnerai), se sera le gouvernement le plus désuni jamais vu de toute l’histoire de la 5eme république

                  • iris 9 janvier 2012 15:29

                    UN OPPORUNISTE VOILA TOUT !! toujours les mèmes de droite !!
                    il a toujours «  » gouverné «  » avec la droite et NS VILLEPIN MORIN CHIRAC Etc...

                    la grosse tète qui veut le pouvoir et qui n’apporte pas d’idées nouvelles et qui va placer sesanciens ou nouveaux copains..

                    du sang neuf svp


                    • Imhotep Imhotep 9 janvier 2012 18:57

                      Du sang neuf ? Mélenchon alors peut-être ? Ou Eva Joly ? Ou Hollande ? Il s’agit d’une élection où l’on doit choisir parmi ceux qui sont candidats et non pour ceux qui ne se présentent pas. C’est un détail qui vous aura échappé. Ce n’est pas grave. Prenez votre pouce cela vous rassurera.


                    • Vieux Sachem 9 janvier 2012 19:07

                      Examinons les principaux candidats
                      -Marine Le Pen, si vous préférez la monocratie à notre démocratie républicaine.
                      -Nicolas Sarkozy, qui dit« j’ferai mieux la prochaine fois »
                      -François Hollande qui vous propose la quadrature du cercle : « Dépenser plus pour mieux rembourser la dette ; impossible n’est pas de gauche ! »
                      -François Bayrou : objectivement, un langage sans concession, des propositions aussi peu démagogiques que possible ; il inspire la confiance par sa rigueur intellectuelle qu’il substitue à l’austérité promise par l’UMP.
                      Personnellement, j’ai déjà fait mon choix. C’est mon avis,et, je l’partage !


                      • Yurf_coco Yurf_coco 10 janvier 2012 14:49

                        C’est votre point de vue. Cela dit. C’est n’est pas francois hollande qui à triplé de la dette de la france en 5 ans ! C’est nicolas sarkosy (si vous voulez mettre à jour votre feuille).


                        De plus, ce que propose francois hollande (nb : je ne voterai pas pour lui), c’est d’utiliser les 20 milliard de cadeau fiscal qu’a fait sarko aux grosses entreprises, pour les mettre s dans les pme et l’éducation. Donc je vois pas ou il y a endettement. 

                        Le discours du : la gauche = endettement... sort tout droit du bureau de l’Élysée... heu pardon, de l’UMP... heu pardon de TF1 et le figaro.

                      • Marc Bruxman 9 janvier 2012 19:32

                        Bayrou joue sur le même terrain qu’Hollande : Le président raisonable. Mais il est plus crédible de part ses expériences passées que Hollande et surtout sa ligne politique est centriste. Elle ne rebute à priori donc ni l’UMP modérée ni les socialistes modérés. Et surtout son appareil politique propre ne lui mets pas de batons dans les roues.

                        Or, le centre c’est finalement la position politique de la plupart des français. Or, le bipartisme interdit tout gouvernement au centre. Sauf que vu la gabegie actuelle cela pourrait bien changer. On remarquera un ton très complaisant pour Bayrou dans le Figaro et des ralliements d’anciens de l’UMP. Certains à gauches, pourraient suivre si Hollande continue à faire de la merde. Sa derniére en date : Changer le calcul du quotient familial pour le remplacer par un crédit d’impôt. Son électorat majoritairement issu des classes moyennes et supérieures (le PS n’a plus un électorat ouvrier) va probablement peu apprécier cette mesure. Dès qu’il va devoir se dévoiler face à Sarko, Hollande va faire des conneries. Et Bayrou risque d’en profiter s’il est intelligent.

                        Au dela d’un certain score dans les sondages, l’effet boule de neige va prendre et cette fois ci il risque fort d’être au second tour. Et on ne sait pas vraiment au détriment de qui.

                        Attali a parait il prévu un second tour : Bayrou-Le Pen ce n’est pas tout à fait sot de sa part. Et c’est en même temps une chance pour Bayrou si cela survient. Car si il est face à un des deux grands partis, il va galérer aux législatives ou tous les coups seront permis contre lui. Mais si il est face à Le Pen, une union sacrée et des défections devraient lui permettre de trouver une majorité large. Et paradoxalement le FN qui n’a jamais gouverné risque de ne pas apprécier son expérience du pouvoir dans quelques circonscriptions.

                         


                        • lebreton 10 janvier 2012 01:06

                          c’est quoi un socialiste modéré !on est socialiste ou ne l’est pas point ! bayrou a voté toutes les inepties de l’ump ,il est prêt a s’allier avec le fn pour avoir le pouvoir comme tout bon arriviste qui ce respecte !!!! 


                        • 100reproches 100reproches 9 janvier 2012 23:58

                          Ouvrez bien vos yeux et vos oreilles. Ecoutez ce qui ce dit, lisez ce qui s’écrit, et qui plus est, comment il est écrit. M Bayrou se détache du lot . Que l’on aime ou pas ce qu’il dit, il le dit bien et personnellement je pense même qu’il le dit mieux que d’autres.


                          Exemple : « produire en France » (au delà de l’opinion de chacun) n’est ni une idée neuve ni une idée modem, mais proposée aujourd’hui et comme il l’a fait,elle résonne pourtant mieux que bien par d’autres avant, en même temps ou après lui.


                          • Yurf_coco Yurf_coco 10 janvier 2012 14:32

                            Tu parles d’un programme politique.


                            De plus il a bon dos le « produire en france », mais que va t il faire de plus que la droite et la gauche ? Il va obliger les entreprises a rester en france... Bayrou a des tendances communiste, ah bon ?

                            Et dernière chose, si monsieur bayrou n’avait pas créer cette Europe de total libéralisme, on en serait peut être pas là aujourd’hui à ce demander pourquoi il n’y a plus d’industrie en France.

                            Je comprends vos arguments, je suis même d’accord avec. Mais vous ne choisissez pas le bon poulain. Ou alors donnez moi son programme politique, et on en reparle.

                          • lebreton 10 janvier 2012 00:52

                            le bearnais a une belle gueule certes mais c’est une salop....de droite ,il a toujours voté avec l’ump ,en même temps il est plus propre que les autres ,s’il avait trempé dans les combines ,le nain l’aurai dissuader de se présenter ,mais a t’il dénoncé les malversations dont il doit bien connaitre les acteurs non ,donc il est complice ,pas mieux pas pire que les rats.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès