Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Monsieur cardinal 23, votre dieu est-il un salaud ?

Monsieur cardinal 23, votre dieu est-il un salaud ?

Le cardinal Vingt-Trois incite tous les catholiques à écrire à leurs élus pour leur signifier leur opposition au "mariage pour tous".

Peut-être faudrait-il écrire aussi aux évêques et aux cardinaux, voire à Benoit n°16, pour leur adresser nos réclamations quant à l'incompétence de leur supposé bon dieu.

Car enfin si ces croyants veulent donner des leçons à nos élus républicains pour améliorer la vie publique, ne devraient-ils pas commencer par étudier leur histoire et demander pardon à l'Humanité ? L'Eglise catholique, combien de massacres, combien de crimes depuis environ 15 siècles ?

Bien entendu un Monsieur Vingt-Trois nous dira que c'est l'Homme qui est responsable ! Or pourquoi leur bon dieu a-t-il inventé un monde aussi mal foutu ? Est-il incompétent ? S'il n'est pas content de son oeuvre, en quoi sommes-nous responsables ? Qu'il corrige ses erreurs, s'il est si doué ! 

Personnellement je n'ai pas été consulté pour créer ce monde, ni pour naître dans un bled paumé de la planète Terre, plusieurs milliards d'années après la naissance de cet Univers qui n'est peut-être pas unique.

Certains affirment qu'on paie pour une bêtise très ancienne. On aurait été virés du paradis, à cause du premier couple humain qui n'avaient pas bien compris le règlement. Ce bon dieu est bien rancunier ! Il ne tenait qu'à l'inventeur de réussir sa créature !

Pour moi, si un tel créateur existait, ce serait un sacré salaud !


Moyenne des avis sur cet article :  2.79/5   (87 votes)




Réagissez à l'article

159 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 5 novembre 2012 11:07
    • Entièrement d’accord avec tout l’article sauf le 1er §.
    • Le cardinal a le droit de faire tout ce qu’autorise la loi pour faire triompher son point de vue sur la question puisqu’il s’agit d’un sujet qui concerne la conception du mariage pour les catholiques. Il fait du lobbying comme d’autres en font pour défendre les bouilleurs de cru ou les limonadiers ou les industries les plus diverses.
    • Il n’en irait pas de même si, la loi autorisant le « mariage » de deux individus du même sexe était votée et promulguée, il prônait la désobéissance civile et invitait les maires à ne pas l’appliquer. Là, ce serait du cléricalisme.

    • Javascript Javascript 5 novembre 2012 15:19

      Ok Mr Mourot, mais reconnaissez que « lobby » n’est qu’un joli mot nov-langue pour éviter de dire « corruption ».

      La loi ne devrait pas autoriser des intérêts privés à faire de la tentative de corruption sur des représentants élus. Si on interdisait ça on solutionnerait déjà pas mal de problème selon moi (je pense particulièrement au lobbying des céréaliers type Monsanto, des gaziers comme total ou des industries du CAC en général qui envoient régulièrement leur bouc émissaire L’eau-rance Paris-sotte à l’Élysée).


    • HELIOS HELIOS 5 novembre 2012 17:35

      Entièrement d’accord avec tout l’article sauf le 1er §.

      Et les autres article donc ne vous etonnent pas ?

      Vous avez du rater des cours, ou faire l’ecole buissonniere lors du catechisme quand vous etiez petit !

      Le catholicisme met bien en evidence le lien qu’il y a entre le comportement de l’homme sur terre et la vie eternelle auquel il a droit ensuite apres le jugement dernier. Ceux qui ont peché iront en enfer etc...Vous oubliez donc que l’homme n’execute pas ce que lui demande dieu mais possede son libre-arbitre pour guider sa vie et sera jugé justement sur ses actes.

      Donc, vous ne pouvez en aucun cas accuser dieu sur la base des actes des hommes.
      Pour les creationnistes, dieu a crée un monde et l’homme fait ce qu’il veut. Dieu n’est pas satisfait ou pas de ce qu’en fait l’homme, il a fourni les clefs et l’homme en fait ce qu’il desire.

      Vous inversez tout, votre raisonnement est mal foutu. Je suis helas incompetent, pour avoir renoncé a la religion, mais on ne peut pas se taire lorsqu’il y a erreur de raisonnement.


    • PapaDop PapaDop 5 novembre 2012 19:30

      Bonsoir ,et merci Hélios pour votre réaction ; Je précise ,je suis athé .

      L’auteur vous jugez un dieu que ni vous ni moi ne connaissons ,le libre-arbitre que Hélios vous a justement rappelé devrait vous faire réagir .

      Quand a la réaction de l’évêque ,La liberté d’Expression ,ça vous rappelle quelque chose ?

      Bonne Soirée à tous.


    • Archie Archie 6 novembre 2012 10:03

      PapaDop


      avant de participer à un débat, lisez donc ce qui a été dit avant vous, ça vous instruira !

    • Robert GIL ROBERT GIL 5 novembre 2012 11:08

      L’eglise s’inquiete de la deliquecence de la famille, mais j’ aimerais entendre l’eglise sur la destruction de la famille par la mobilité de la main d’œuvre, les salaires sans cesse tirés vers le bas, et le travail du dimanche. Le revenu insuffisant qui résulte des bas salaires est une cause majeure de divorce et lorsque la famille se disperse pour aller là où sont les emplois, elle se désagrège. Lorsque pour garder un emploi ou payer le loyer les parents sont obligés de travailler le dimanche, les enfants sont livrés à eux même et ce qui reste de cohésion familiale explose.....

      voir :
      http://2ccr.unblog.fr/2011/04/08/travail-famille-patrieet-petits-mensonges/


      • Rounga Roungalashinga 5 novembre 2012 11:39

        mais j’ aimerais entendre l’eglise sur la destruction de la famille par la mobilité de la main d’œuvre, les salaires sans cesse tirés vers le bas, et le travail du dimanche.

        Dans ce cas vous n’avez qu’à lire les encycliques, Centesimun Annus ou Laborem Exercem, par exemple.


      • vous voulez entendre l’Eglise sur la destruction de la famille par la mobilité de la main d’œuvre, les salaires sans cesse tirés vers le bas, et le travail du dimanche ?


        Comme quoi, le proverbe il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre ... se vérifie !

        Sur tous ces sujets, l’Eglise s’exprime !





      • sleeping-zombie 5 novembre 2012 17:08

        Sur tous ces sujets, l’Eglise s’exprime !

        Mais pas avec la même véhémence et la même visibilité...


      • amipb amipb 5 novembre 2012 19:19

        La véhémence est pourtant bien là.

        La visibilité, elle, est malheureusement l’affaire des médias.


      • OuVaton OuVaton 6 novembre 2012 09:18

        Salaud est peut-être excessif. Cioran l’appelait « Le mauvais démiurge », titre de son livre traduit en anglais par « Le démiurge diabolique (evil) »


        Ce qu’en dit l’éditeur :
        On ne peut pas concilier l’idée d’un dieu honorable avec l’évidente omniprésence du mal. Dans les commencements, quelque chose d’innommable a dû se passer, qui a vicié l’existence pour toujours. Nous ne pouvons admettre que le dieu bon, le « Père », ait trempé dans le scandale de la création. La bonté ne crée pas, elle manque d’imagination ; or il en faut pour fabriquer un monde, si bâclé soit-il. La vérité est que nous sommes sortis des mains d’un dieu maudit, auquel nous nous agrippons avec nos misères et nos tares : rien ne nous flatte tant que de pouvoir placer la source de notre indignité dans les agissements d’un créateur pervers. Nous singeons sa déplorable inaptitude à demeurer en soi-même, nous perpétuons son œoeuvre, car procréer, c’est se rendre complice d’un forfait originel. Tout engendrement est suspect ; les anges par bonheur y sont impropres, la propagation de la vie étant réservée aux déchus. Le mauvais démiurge n’est cependant pas un livre essentiellement sombre. Il finit en tout cas sur une note sereine : « Nous sommes au fond d’un enfer dont chaque instant est un miracle. »

      • Archie Archie 6 novembre 2012 09:58

        Merci OuVaton


        il est bien agréable de lire un lecteur cultivé !

      • Rounga Roungalashinga 5 novembre 2012 11:28

        L’Eglise catholique, combien de massacres, combien de crimes depuis environ 15 siècles ?

        Oui, tiens : combien ?

         Or pourquoi leur bon dieu a-t-il inventé un monde aussi mal foutu ? Est-il incompétent ? S’il n’est pas content de son oeuvre, en quoi sommes-nous responsables ? Qu’il corrige ses erreurs, s’il est si doué !

        Peut-être l’ignorez-vous, mais la théologie catholique a sa réponse à cette question.

        Certains affirment qu’on paie pour une bêtise très ancienne. On aurait été virés du paradis, à cause du premier couple humain qui n’avaient pas bien compris le règlement. Ce bon dieu est bien rancunier ! Il ne tenait qu’à l’inventeur de réussir sa créature !

        Pour moi, si un tel créateur existait, ce serait un sacré salaud !

        Peut-être l’ignorez-vous également, mais pour les catholiques, Dieu, dans sa bonté, a décidé de pardonner aux hommes cette « bêtise », en leur envoyant son Fils qui est Lui-même pour leur montrer le chemin vers le paradis perdu.

        On se demande comment de tels articles, sans aucun contenu argumentatif ou informatif, font pour passer la modération.


        • Archie Archie 5 novembre 2012 11:38

          On se demande comment de tels articles, sans aucun contenu argumentatif ou informatif, font pour passer la modération.


          Roungalashinga

          Parce que vous prétendez argumenter ? Je me marre quand je vous lis !

          Ainsi « Dieu » serait bon ? Pardon de vous contrarier mais ça ne tient pas. Ce grand créateur a voulu l’être humain selon son bon plaisir, car il en avait le pouvoir ! En le faisant différent de ses voeux, soit c’est un incompétent, soit c’est un pervers !

        • Rounga Roungalashinga 5 novembre 2012 11:49

          Je vous informe simplement de ce que la théologie catholique dit sur les sujets que vous soulevez dans l’article. La manière dont vous posez les questions laisse entendre qu’elle n’a pas de réponse à apporter, ce qui est faux. Après, libre à vous d’y adhérer ou pas, de même que vous êtes totalement libre de vous lamenter d’exister en prétendant que Dieu n’est pas bon. J’aimerais d’ailleurs savoir, si vous désirez commencer un débat là-dessus, comment vous définissez la bonté.


        • Archie Archie 5 novembre 2012 11:59

          Roungalashinga


          Au lieu de dire que l’église catholique a des réponses, répondez aux questions qu’on vous pose !

          Je répète :

          Ce grand créateur a voulu l’être humain selon son bon plaisir, non ? car il en avait le pouvoir ! En le faisant différent de ses voeux, soit c’est un incompétent, soit c’est un pervers, non ?

        • Rounga Roungalashinga 5 novembre 2012 12:54

          Au lieu de dire que l’église catholique a des réponses, répondez aux questions qu’on vous pose !

          Non. Vous posez des questions à l’Église catholique, comme si elle n’avait pas de réponses. Il est donc de mon devoir de vous informer qu’elle en a, et de vous faire remarquer qu’au lieu de vous adresser fictivement à l’Église comme vous le faites, vous auriez pu au préalable consulter un prêtre pour voir ce qu’il vous aurait répondu.


        • Daniel D. Daniel D. 5 novembre 2012 12:59

          Cela commence a me taper sur le système ces pleurnicherie et ses affirmations gratuites venant d’esprit vides et simplistes !

          Dieu est Bon, et il as créé l’Homme pour qu’il puisse choisir ses actes et ne soit pas guidé que par son instinct. Vous avez créer une société pourrie, avec des valeurs amorales et maintenant vous venez vous plaindre des conséquences de vos actes en reportant VOS erreurs et errements sur Lui !

          Dieu a souhaité que l’Homme ai la possibilité de choisir ou non le bien, alors vous plaindre d’avoir choisi le mal c’est pitoyable !

          Pour ce qui est de la correction des erreurs, patiente encore un peu, le grand nettoyage du bourbier infect que les Hommes seuls ont créé se rapproche, et les conséquences de vos actes, fruit de vos choix, vous seras bientôt servi, et vous y aurez droit jusqu’à l’indigestion...

          Le péché originel as été lavé par le sang du Christ versé pour les Hommes, il n’est pas la cause de nos maux actuels, par contre les ignominies actuelles sont d’origine humaine, le libéralisme, le capitalisme, l’égoïsme et l’égocentrisme, l’orgueil, la vanité et tout le reste sont vos choix libres, et leur conséquences ne sont imputables qu’a vous même.

          Espèce folle qui ne sait jamais réfléchir et ne fait que se plaindre.

          La Foi catholique contrairement an d’autres IMPOSE la compréhension et refuse l’acceptation aveugle des dogmes. La Foi vient de la compréhension, et découle du fait que notre raison accepte ce qu’elle comprend comme Vrai. L’Esprit de Vérité habite tout les Hommes et permet de comprendre, quand on s’y abandonne, tout ce qui se passe a l’heure actuelle et pourquoi !

          Encore faut il chercher la Vérité et non ce qui nous confirme dans nos illusions.

          Dieu est bon, et l’Homme par ses choix et son renoncement est devenu pervers au lieu de s’améliorer. Qu’il en assume les conséquences au lieu de blasphémer et de se plaindre !

          Le problème n’est pas le mariage Gay, mais l’adoption par des couples d’homosexuels d’enfants qui grandiront sans se construire avec des référents normaux. Si l’enfance ne formais pas l’esprit, pourquoi diraient on en permanence que les enfants de familles modestes n’ont pas les mêmes chances que ceux des familles aisées de par leur cadre de vie. Refuser de comprendre ce genre de chose n’as même pas besoin de la religion pour s’expliquer, la psychanalyse le ferais fort bien.

          Ne rendez pas Dieu, qui nous as laissé libre de nos actes, responsables de ce que les Hommes ont créé.

          Qu’avez vous fait du jardin dont je vous avais confié la garde ? un champ de ruine... et vous pensez avoir droit au pardon ? vous rêvez ! On assume ses choix et leurs conséquences !

          Daniel D.


        • Archie Archie 5 novembre 2012 13:08

          Daniel D


          Enfin un intégriste bien fanatique, ça fait plaisir à voir !

        • Daniel D. Daniel D. 5 novembre 2012 13:18

          ...

          No comment

          Votre intelligence et votre pertinence transpire de vos commentaires, Monsieur le fabricant de vent.

          Les athées hystériques avec leur prosélytisme anti Dieu n’ont rien a envier aux soi disant « fanatiques »

          Je vous souhaite une vie pleine de joie, car elle seras votre seule vie.

          Daniel D.


        • cassandre4 cassandre4 5 novembre 2012 15:59

          @ Archie (dans la colle)

          Ce grand créateur a voulu l’être humain selon son bon plaisir, non ? car il en avait le pouvoir ! En le faisant différent de ses voeux, soit c’est un incompétent, soit c’est un pervers, non ?

           Comme d’hab, ce sont les mécréants qui parlent le plus de religion, c’est une obsession chez eux, et ce sont les plus grands prosélytes de leur religion à eux, l’athéisme étant un système organisé de croyance (négative en l’occurrence) donc une religion.
           Mais ce ne sont pas les mieux avisés, sinon ils sauraient que pour les chrétiens, « Dieu a créé l’homme, A SON IMAGE, c’est à dire LIBRE, (il ne pouvait pas en être autrement) vous savez ce que çà veux dire »libre«  ? (le libre arbitre, bon où mauvais) çà vous dis quelque chose ?

           S’il avait créé des »ROBOTS« (programmés pour être bon où mauvais) on ne l’appellerait pas Dieu, mais »MOULINEX"

           Quand vous aurez compris çà, (et assimilé) vous aurez fait un grand pas vers la sagesse ! (et vous écrirez moins de conneries)


        • Archie Archie 5 novembre 2012 16:08

          cassandre4


          vous êtes un amour, je garde précieusement votre subtile argumentation !

        • jmdest62 jmdest62 5 novembre 2012 16:17

          @ daniel D :

          vous écrivez :
           "......Le problème n’est pas le mariage Gay, mais l’adoption par des couples d’homosexuels d’enfants qui grandiront sans se construire avec des référents normaux. Si l’enfance ne formais pas l’esprit, pourquoi diraient on en permanence que les enfants de familles modestes n’ont pas les mêmes chances que ceux des familles aisées de par leur cadre de vie. ....

          " ...Refuser de comprendre ce genre de chose n’as même pas besoin de la religion pour s’expliquer, la psychanalyse le ferais fort bien....«  

          1) expliquez moi pourquoi c’est DEDE 23 qui monte aux créneaux et pas l’amicale des psys de France ?
          2) c’est quoi des référents normaux ? : Maman la semaine ...papa le WE ou l’inverse .....Maman seule qui »voit qqn« de temps en temps .....Papa qui boit et qui tape sur tout ce qui bouge , surtout sur maman ....Papa à la maison (chômage !) pendant que maman va au boulot ..etc etc

          vous êtes vous rendu compte que depuis 50 ans ...la »référence normale « de vos » prechi-précha « dominicaux :

          un homme + une femme qui s’unissent  »pour la vie" afin de procréer en prenant Dieu à témoin

          a reçu beaucoup de plomb dans l’aile. ?

          @+


        • tf1Goupie 5 novembre 2012 16:27

          @ Jmdest

          Si vous pensez que des parents séparés, des femmes battues ou bien des enfants martyrisés sont des situations à éviter alors vous devriez soutenir le discours l’église catholique qui milite (inefficacement peut-être) contre ces situations ...


        • Daniel D. Daniel D. 5 novembre 2012 16:48

          @ jemedeteste62

           a votre 1 : je défend l’Église catholique, je doit être prêtre pour en avoir le droit ? comme si les commentaires n’étaient que pour les spécialistes... Agoravox n’est pas un média mainstream, il est peu fréquenté et n’attire que peu les associatif ou lobbyiste a cause de cela, donc seuls certains y viennent et peu se revendiquent de ce qu’ils sont car ils peuvent ainsi participer a tout sans être catalogués (ce qui empêche certains de lire et met leur reflexion en mode manichéen : OUI/NON selon le nom et non les idées développées)

          a votre 2 : si pour vous le référent normal est ce qui est la norme, vous avez encore des progrès a faire avec les concepts. De plus, les modèles que vous proposés ne sont pas les seuls existants et ne se multiplient que depuis peu. La norme actuelle aurais été considéré comme une grande déviance il y as bien peu de temps encore dans ce pays.
           (la femme n’as gagné sa responsabilité civile que très tard, et le mariage, dans le texte de loi, étais l’acte juridique faisant passer la responsabilité de la femme du père a l’époux)

          La multiplication des divorces, des couples recomposés, des boulots qui éloignent, ne sont en rien une conséquences des « prechi precha » mais bien une conséquence de la diminution des gens qui les écoutaient et les comprenaient.

          @+ le troll


        • appoline appoline 5 novembre 2012 19:16

          L’être humain garde son libre-arbitre et ses fautes, il les assume, Dieu n’y est strictement pour rien. 

          L’église se doit et heureusement garder la ligne de conduite qui lui a toujours été enseignée, elle est garante de certaines valeurs. La famille reste sacrée pour elle et la famille est constituée par un homme une femme et leurs enfants.
          Ne nous leurrons pas, la majorité des français sont contre le mariage gay, que ne me permettrais pas d’appeler le mariage pour tous sinon car là, ce serait vraiment du grand n’importe quoi. Evolution de la société, non, décadence. 

        • François51 François51 5 novembre 2012 11:35

          ce n’est pas Dieu qui a rendu cette société aussi mal foutu. c’est plutôt l’homme sa « création » qui l’à rendu tel qu’elle est actuellement.... Dieu n’est pas responsable de la folie des hommes.




          • Archie Archie 5 novembre 2012 11:45

            Dieu n’est pas responsable de la folie des hommes.


            François51

            Votre argument est absurde !
            Que je sache ce n’est pas l’Homme qui s’est un jour décidé à se créer tel qu’il est.

            Si votre dieu avait vraiment la bonne volonté que vous décrivez, il avait le pouvoir de concevoir le monde autrement. Peut-être qu’il manquait d’imagination !

          • François51 François51 5 novembre 2012 12:12

            voir la réponse de Gabriel 11h56. j’allais écrire la même chose que lui.


          • Fergus Fergus 5 novembre 2012 11:36

            Bonjour, Archie.

            Bien qu’athée et adversaire du formatage des esprits par les religions, je n’approuve pas complètement cet article car il stigmatise inutilement les croyants. Quant à la position des évêques sur le mariage homosexuel, elle a parfaitement le droit de s’exprimer : aux partisans de cette loi - dont je suis - de se montrer plus convaincants.


            • Archie Archie 5 novembre 2012 11:49

              je n’approuve pas complètement cet article car il stigmatise inutilement les croyants


              vous n’approuvez pas, c’est votre droit ! Que le prosélytisme des croyants m’inspire critiques et moqueries, c’est mon droit. Si vos gentils croyants ne veulent pas s’exposer aux critiques, qu’ils gardent leur profession de foi pour l’intérieur de leurs boutiques !

            • BlackMatter 5 novembre 2012 12:59

              « je n’approuve pas complètement cet article car il stigmatise inutilement les croyants »


              Vous savez, il n’y a qu’à ouvrir un des fameux livres saints pour voir à quel point les religions stigmatisent les mécréants, c’est à dire ceux qui pensent différemment. Je ne suis donc pas sûr que les religions aient des leçons à donner en ce domaine.

            • Archie Archie 5 novembre 2012 13:05

              Tout à fait d’accord BlackMatter


            • Gabriel Gabriel 5 novembre 2012 11:56

              Ce n’est pas à Dieu qu’il faut en vouloir mais à ceux qui prétendent le représenter et parler en son nom. Rejeter la faute sur un créateur auquel on croit ou l’on ne croit pas selon les circonstances est complètement vain. Les hommes sont venus au monde avec une conscience et le libre arbitre. En clair, entièrement responsable de leurs choix et de leurs non choix alors, il est inutile qu’il cherche un bouc émissaire pour les erreurs qu’il accumule sa vie durant.


              • Archie Archie 5 novembre 2012 12:11

                Les hommes sont venus au monde avec une conscience et le libre arbitre.


                Gabriel

                Voilà encore un argument que j’attendais : le libre arbitre ! Parce que vous êtes vraiment convaincu d’avoir choisi ce que vous êtes ?

                Comme disait Sartre, on n’a pas d’autre choix que d’être responsable de soi, mais qui s’est choisi ? Si on m’avait demandé mon avis, j’aurais préféré être autrement. Enfin quand on étudie le psychisme humain et ses nombreux accidents, on peut s’interroger sur cette notion masochiste du libre arbitre !


              • pissefroid pissefroid 5 novembre 2012 12:45

                Gabriel, vous écrivez :

                « Les hommes sont venus au monde avec une conscience et le libre arbitre. »

                Vous oubliez que l’humanité a émergé de l’animalité en plusieurs millions d’années.

                Donc les hommes ne sont pas venus au monde avec une conscience, ni avec un libre arbitre.

                La conscience s’est construite, très probablement, avec la vie,
                d’abord en meute,
                puis ensuite en société.


              • Archie Archie 5 novembre 2012 13:03

                Complément d’information à propos du libre arbitre :


                « Le flux qui mène de nos pensées à nos actes est trompeur. Notre cerveau nous joue des tours astucieux pour nous donner une impression de contrôle, qui fait que nous nous considérons responsables de nos actions. C’est très important socialement, notamment dans notre système légal. Dans notre cadre culturel et philosophique, il y a une sorte de penseur conscient qui décide « je veux lever mon bras » et fait que notre bras se lève. C’est l’approche dualiste du corps et de l’esprit héritée de Descartes. Le problème, c’est qu’elle n’est pas compatible avec notre compréhension actuelle des mécanismes du cerveau. Mon bras se lève à cause d’un certain nombre de processus neurologiques déterministes que nous pouvons mesurer et quantifier. »
                Patrick Haggard, neurologue.

                Les travaux scientifiques sont un problème pour les croyants, depuis très longtemps. Pourquoi ne renoncent-ils pas à leur ordinateur ?

              • Gabriel Gabriel 5 novembre 2012 13:29

                Archie, à vous lire vous n’êtes responsable de rien, vous n’avez aucun libre arbitre étant donné que vous êtes irresponsable de vos propre choix au cours de votre vie. Remarquez, c’est bien pratique pour ce dédouaner des absurdités qui en découlent. Quant à la conscience, je pense à celle qui empêche de se mentir à soi-même, celle qui vous fait dire que ce que vous faites est tordu ou pas. Pour Haggrad qui émet une théorie sur le fonctionnement du cerveau, ses supputations, quoique très intéressantes, ont autant de valeur que celle de théologien se basant sur des écrits d’une époque révolue. Voyez vous, pour les athée tout comme pour les religieux, c’est le même problème, celui de prouvez leurs certitudes. Les uns par des écrits qu’ils ne remettront jamais en doute et les autres par une absence totale preuve scientifique. Je terminerai en vous disant qu’il y a ce que l’on connaît et le reste, beaucoup plus vaste, à découvrir.

                Le sage cherche toujours la vérité. L’imbécile, lui, l’a déjà trouvé…


              • Rounga Roungalashinga 5 novembre 2012 13:41

                Parce que vous êtes vraiment convaincu d’avoir choisi ce que vous êtes ?


                Comme disait Sartre, on n’a pas d’autre choix que d’être responsable de soi, mais qui s’est choisi ?

                Comme disait Schopenhauer, nous sommes exactement, au niveau nouménal, ce que nous avons voulu être. C’est dans ce point que ce déterministe voyait la liberté individuelle. Mais c’était avant que le déterminisme prenne un plomb dans l’aile avec la mécanique quantique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès