Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Montebourg : nouvelle épine dans le pied gauche du système ?

Montebourg : nouvelle épine dans le pied gauche du système ?

Il ne sera pas au second tour de la primaire socialiste mais il sera sans doute, lui et ses idées, au cœur du débat. Avec près de 17%, un score inespéré, Arnaud Montebourg a frappé fort.

Les deux qualifiés, François Hollande (environ 38%) et Martine Aubry (environ 30%) n’auront pas d’autre choix, s’ils veulent remporter le second tour et, à terme, l’élection présidentielle, que de faire des concessions énormes sur leur programme. Ainsi, la poussée de Montebourg, bien qu’insuffisante, permettra à la Gauche de prendre en compte ses points de vue en rupture avec l’idéologie à tendance mondialiste du PS.

Car la ligne du compagnon d’Audrey Pulvar, même si on peut trouver des convergences avec celle de Mélenchon, n’a pas son pareil au sein même du parti socialiste. Dans son discours, à l’issue du premier tour, Montebourg – qui est d’ailleurs l’instigateur de ces primaires citoyennes – a estimé que cet important engouement pour sa candidature « a réussit l’exploit de faire mentir les sondages, de mettre en minorité les deux candidats, et d’installer au cœur de la primaire et de l’élection présidentielle de l’année prochaine : la démondialisation, la VIème République, le capitalisme coopératif, la lutte contre la corruption, et bien d’autres des propositions et des solutions nouvelles que j’ai défendu pour la France ».

Jean-François Copé, le secrétaire général de l’UMP, n’a quant à lui pas tardé à descendre, du haut de son mépris élitiste, les idées de Montebourg. Selon lui, la démondialisation est « un concept fou qui fait hurler de rire le monde entier ». Aussi, le maire de Meaux a rappelé qu’il « ne connait qu’une seule personne qui est proche de ses idées, c’est Marine Le Pen. Il y a une proximité d’idées un peu troublante. » Et de souligner que « l’ UMP suivrait de près les marchandages » qui devraient avoir lieu entre Arnaud Montebourg, François Hollande et Martine Aubry (ces derniers ayant déjà commencé à faire de l’oeil à ces 17% d’électeurs).

Ce que JFC oublie, c’est que son parti souffre du même problème. Avec la montée de Marine Le Pen (ou encore la présence de Nicolas Dupont-Aignan dans le paysage politique) et de ses idées si « proches » de celles de Montebourg, l’UMP se voit imposer la nécessité de prendre en compte ces tendances de l’électorat, de plus en plus sensibles aux discours protectionnistes et patriotiques.

Ainsi, le président du conseil général de Saône-et-Loire, qui avait appelé à voter non au référendum de 2005 sur la constitution européenne, représente-t-il à gauche (bien qu’il ait également reçu des soutiens à droite) cette pensée nouvelle qui se répand à mesure que le système libre-échangiste s’effrite. Reste à savoir s’il va faire l’erreur, ce lundi soir, de soutenir ouvertement l’un des deux qualifiés, plutôt que d’utiliser plus habilement ce rôle d’arbitre. Quoi qu’il en soit, il semble représenter l’une de ses nombreuses épines qui viennent se ficher, jour après jour, dans le pied du système mondialiste. A défaut d’être assez aiguisées pour faire chuter le géant, elles contribuent déjà grandement à le faire boîter, à le faire s’adapter à cette colère montante.

Si la victoire est encore loin d’être acquise, la machine est en marche… et c’est déjà pas mal.

Christopher Lings ( Enquête & Débat )


Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Beaurepaire Beaurepaire 12 octobre 2011 11:06

    Excellent article de Christopher Lings, dont j’avais déjà remarqué la qualité des interventions en lisant ses réactions lors d’articles précédents.

    Arnaud Montebourg en dénonçant les magouilles de la bande à Guérini, le responsable du PS dans les Bouches du Rhône, n’a pas plu aux états-majors parisiens et certainement pas que celui de son parti. Car les pratiques mafieuses touchent toutes les grandes villes de PACA. 
    Martine Aubry est quelqu’un de très désagréable avec son entourage. Avec Montebourg elle était détestable depuis des années. Son rapport sur le 13 est allé à la corbeille et elle était en colère qu’il s’en prenne à son ami le magouilleur Guérini. Montebourg comme Ségolène considèrent que Flanby est un boulet et ils le disent. 
    Le programme de Montebourg est une vraie alternative au système ultra-libéral. Donc Copé qui est sa marionnette et dont le parti est financé par des valises des dictatures africaines et arabe, mais aussi par la Parisot, la Bettencourt, Total, le mari de la Nathalie Kokuzko-Morizet, Darty... est payé pour dire qu’il est un fou proche de Marine Le Pen
    Marine, c’est l’insulte suprême pour ces gens là, la gousse d’ail pour le diable lol . Pensez-donc les PME paient 34% d’impôts et les grands groupes 8%. Marine veut que la fiscalité soit égale pour tous. Finie la niche Copé ! Elle dénonce Total qui en 2009 avec 7.800.000.000 d’€ n’a pas payé d’impôts. Dans le même temps la femme de mon coiffeur n’a pas pu aller en vacances avec sa famille car il paient de plus en plus d’impôts. En 2012 elle va voter Marine.
    Marine et Montebourg ne sont pas les seuls qui luttent contre les globalists à travers le monde. Cet été un couple d’amis espagnols, qui ont une agence immobilière, nous disaient : Vous en France face à la crise vous avez une alternative c’est Marine Le Pen ! Nous on a le PSOE et le PP va le remplacer, mais c’est le même programme. En Espagne et au Portugal le seul Français qui fait rire et est pris pour un fou par tous les gens c’est Sarkozy, Monsieur Copé !!!
    Pour l’instant on peut encore le dire sur Internet ! Pour combien de temps ? Conseiller municipal et adjoint au maire PS de Gonesse de 1995 à 2007, Karim Ouchikh vient de rejoindre l’équipe de campagne de Marine en tant que conseiller à la liberté d’expression. Pour cet avocat, membre après 2007 du groupuscule de Dupont-Aignan, « la liberté d’expression est aujourd’hui largement mise à mal par le pouvoir, le politiquement correct et les puissances d’argent. »



    • dawei dawei 12 octobre 2011 11:13

      "Arnaud Montebourg en dénonçant les magouilles de la bande à Guérini, le responsable du PS dans les Bouches du Rhône, n’a pas plu aux états-majors parisiens" pharisien marche aussi smiley


    • Beaurepaire Beaurepaire 12 octobre 2011 11:52

      Très juste Dawei et les Pharisiens doivent commencer à trembler. Jusqu’ici ils avaient une ennemie, maintenant ils en ont deux. Même si on l’insulte 18% cela risque de susciter des vocations. C’est déjà un peu le cas. Marine a beaucoup de conseillers qui viennent de la gauche et du centre.



    • Robert GIL ROBERT GIL 12 octobre 2011 11:21

      Les salariés ne font plus confiance aux politiques, car les différentes
      expériences de gauche plurielle les ont déçus, et ils n’ont rien à attendre de la
      droite et de l’extrême droite ! Voter pour des parties trop à gauche leur fait peur,
      alors qu’un bon score de ces partis, qualifiés d’extrêmes, est la seule façon
      d’envoyer un message fort à nos gouvernants. Lire :
      http ://2ccr.unblog.fr/2011/09/21/sondages-sondages/


      • PhiScp 12 octobre 2011 14:56

        Les salariés ne font plus confiance aux politiques ...ne font bien sur pas confiance aux patrons ....Donc supprimons les patrons et les politiques ..Mais euhHHHHH qui va les payer a la fin du mois ??? Eh bien nationalisaons tout avec un parti unique ...en voila une idée nouvelle !!!! Sauf que ca deja ete essayé et que ca a fabriqué des millions de morts de froid , des millions de malheureux , une economie detruite ,et......que ca a fait momentanément le bonheur des dirigeants et autre apparatchiks ...
        Lorsque l’aveuglement se superpose a la betise , tout est possible ................


      • storm storm 12 octobre 2011 17:38

        salut,

        pour phisc :

        si la bêtise est l’occlusion de la pensée, votre post en est une parfaite illustration

        Il existe une pratique qui consiste à étudier les mécanismes qui ont conduit des bonnes idées à se transformer en désastres, par exmple, en étudiant la Russie stalinienne, on peut analyser les noeuds qui ont conduit à ce qu’est devenue l’URSS

        Seul une gestion collective des ressources et des moyens, permettra une utilisation rationnelle de ceux-ci et conduira au bien-être de l’ensemble de la population d’un système.

        Pourquoi ? Car cela sera justement le but.

        Comparez ça avec la politique du profit et de l’enrichissement personnel (actuellement) et vous devriez pouvoir déceler une part de Raison là-dedans...

        (oublions le mot communisme aussi, il appartient à l’Histoire)


      • kéké02360 12 octobre 2011 14:16

        sommes nous des veaux , des mammifères !!!???

        http://www.infogm.org/spip.php?article4921 



        • Yvance77 12 octobre 2011 15:39

          Salut,

          C’est quand même fou de se dire : « tiens voila un homme avec un vrai contract social » et de devoir s’en passer pour les présidentiels ?

          C’est lui et vraiment lui qui incarne le renouveau à gauche (avec deux trois autres certes)... mais de mettre Flanby et Daube - Brie aux manettes non je pige toujours pas !!!

          Bon post


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 octobre 2011 20:19

            Il faut tout de même faire un peu d’arithmétique. Les partisans de Montebourg, quoi qu’il choisisse de leur dire, s,abstiendront sans doute au deuxieme tour des primaires et voteront Melenchon au premier tour des présidentielles. 


            Ajoutez l’abstention ou l’exode vers le centre des partisans de Segolene qui ne pardonneront pas a Aubry sa tricherie sans laquelle Segolene serait sans doute aujourdhui la candidate... et le PS ne sera pas au deuxième tour des présidentielles. Excellent car on enterrera a lors sans doute ce parti que ne représente plus rien et un vraie gauche pourra renaitre.

            En attendant, 2012 sera là... si un Centre s’unit sur un candidat, il affrontera l’UMP au deuxième tour et s’il joue a fond la carte nationaliste il gagnera ; c’est le scénario le plus probable et qui est dans la logique de ce qu’on peut prévoir depuis des années. Si le Centre ne s’unit pas, ce sera UMP contre le FN. 

            Si Sarko pour raison de santé a laissé la place, l’UMP gagnera, mais MLP n’en ira pas moins chercher au moins 25 et peut être 35% du vote : Il faudra en tenir compte. Si Sarko s’est accroché... je ne prendrais pas de paris...


            Pierre JC Allard



          • 1984 12 octobre 2011 17:49

            C’est vraiment déprimant une pareille naïveté !


            • Arafel Arafel 13 octobre 2011 02:21

              Bof, une fois le candidat socialiste désigné, ce monsieur remettra ses idées dans sa poche, et s’alignera sur le programme du parti.
              Surtout s’il veut bénéficier d’un poste ministériel et d’avantages pour les gens de sa cour, après la victoire aux présidentielles.
              De toutes façons, il avait besoin de se démarquer pour exister lors des primaires..........alors pour un socialiste, taper sur la mondialisation, quoi de mieux pour faire parler de soi ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Lannes

Jean Lannes
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès