Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Municipales : l’extraordinaire barouf sur les scores du (...)

Municipales : l’extraordinaire barouf sur les scores du FN

Incroyable poussée, passage du bipartisme au tripartisme : la principale nouvelle du premier tour des municipales semble être la percée du FN. Surprise, quand on examine les résultats nationaux, le parti de la famille Le Pen dépasse seulement 4% des voix ! Une incroyable déformation de la réalité

Le meilleur ennemi du PS
 
Il faut sans doute voir dans l’importance incroyable donnée au FN par la majorité le meilleur signe de son désespoir électoral. C’est, semble-t-il, l’argument qui leur semble le plus pertinent pour limiter les pertes lors de ces élections, ce que l’on pouvait déceler dès avant le premier tour dans les déclarations incongrues du premier ministre qui parlait déjà de front républicain pour le second tour. Il y a tout de même quelque chose d’incroyable à voir la majorité faire du vote de moins de 3% des citoyens du pays l’alpha et l’omega de sa stratégie de communication pour essayer de limiter les dégâts.
 
Mais ce faisant, le PS reprend la stratégie politicienne initiée par François Mitterrand qui consiste à faire du Front National son meilleur ennemi, pour essayer de réduire le choix politique qu’auraient les Français à une alternative entre des facistes et les opposants au facisme. D’où l’injonction assénée ad nauseam à l’UMP de se rallier à une stratégie de front républicain pour éviter que des mairies passent au FN dimanche prochain. Déjà, les résultats de dimanche amènent à relativiser la pertinence de cette stratégie, comme le note Laurent Bouvet sur son blog. N’y-a-t-il pas meilleur moyen pour montrer que la majorité est totalement à cours d’arguments que d’adopter un tel discours ?
 
Une percée plus que limitée

En effet, même si les scores de quelques villes sont impressionnants, il faut relativiser sa percée. Il faut rappeler ici qu’il ne rassemble qu’un peu plus de 4% des voix exprimées, environ 4 fois moins que le PS et l’UMP. Certes, le FN n’était pas présent partout, mais cet état de fait est aussi révélateur de ses faiblesses intrinsèques et il est juste revenu à son niveau de 1995. Mieux, étant donné que l’abstention a dépassé 38% dimanche, cela signifie que moins de 3% des citoyens en capacité de voter ont porté leur choix sur le parti de la famille Le Pen. Rappelons qu’en 2012, à la présidentielle, il avait réuni 17,9% des suffrages exprimés, et donc plus de 14% des citoyens en capacité de voter…

Du coup, les termes de percée ou l’évocation du passage au tripartisme semblent totalement abusifs au regard des résultats de dimanche. En outre, il ne faut pas oublier que certains résultats locaux doivent aussi beaucoup au seul contexte local. L’élection d’Hénin Beaumont devrait être rapprochée de la condamnation de l’ancien maire de gauche pour détournements de fonds publics en 2009 et le contrôle du budget mis en place une année avant… Bref, il serait abusif de croire à une poussée bleu marine. Les Français semblent avoir davantage retenu les incroyables candidats malgré eux du FN et les dérapages d’autres candidats du parti, qui réduisent à néant la stratégie de dédiabolisation

Evoquer un 21 avril municipal comme le fait le Monde est ridicule. Le FN n’a pas éliminé le PS du second tour à Paris ou à Lyon, même s’il l’a repoussé en troisième position à Marseille. Certes, ses résultats sont en hausse, mais ils restent marginaux dans un contexte très favorable avec une majorité et un premier parti d’opposition peu populaires. Et s’il s’agissait plus d’une sanction que d’un enracinement ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.69/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 25 mars 2014 11:43

    «  le parti de la famille Le Pen dépasse seulement 4% des voix ! Une incroyable déformation de la réalité. »


    On ne peut pas en dire autant de la manière dont vous présentez les choses smiley smiley smiley

    Ça me rappelle une phrase d’Audiard, « Je m’souviens plus très bien » (Serge Rezvani)..., il question de gens qui osent tout... Si quelqu’un voit...

    • francesca2 francesca2 25 mars 2014 12:36

      Moi ça me rappelle une phrase de Zemmour...les chiffres sont des petits êtres sensibles : si on les torture on peut leur faire dire ce qu’on veut...


    • Anaxandre Anaxandre 25 mars 2014 13:39

       Là où l’auteur n’a pas tort c’est sur l’incroyable réduction de l’analyse globale des résultats de ce premier tour au vote FN. Alors de quoi s’agit-il ? Les médiaset la majorité des commentateurs politiciens ont-ils si peur de ce Parti qu’il faille en faire tant (trop), à chaque fois, comme s’il n’était décidément toujours pas « comme les autres » ?

       Je crois que la réalité c’est surtout et simplement qu’il faut masquer au maximum la chute des Partis « de gauche » et sa récupération en vérité largement manquée par une droite « de gouvernement » fortement décrédibilisée et qui ne propose, sur les sujets majeurs, pas autre chose que l’équipe au pouvoir.

       De même pour le premier Parti de France, j’ai nommé l’abstention au sujet duquel les Partis institutionnels font mine de s’inquiéter quand ils savent fort bien que ces voix, si elles devaient s’exprimer, se porteraient majoritairement sur les Partis présentés comme les plus « anti-Système », dont le FN fait partie !...

       Le plus étonnant dans cette affaire c’est que nul ne semble s’étonner à la télévision que les Partis qui dirigent, vendent et détruisent la France depuis près de quarante ans soient toujours aussi largement en tête à peu près partout... C’est ça qui mériterait des émissions entière !


    • César Castique César Castique 25 mars 2014 15:40

      « les chiffres sont des petits êtres sensibles : si on les torture on peut leur faire dire ce qu’on veut... »


      Personnellement, je ne me prends pas la tête avec ceux qui minimisent l’avancée du Front national, parce que je me souviens qu’en 2008, quand le FN recueillait 0.95 % des suffrages exprimés, correspondant à 150’126 voix, au premier tour en métropole, ce sont rigoureusement les mêmes qui l’enterraient sans fleurs ni couronnes.

    • Redj Redj 25 mars 2014 17:30

       Les médias et la majorité des commentateurs politiciens ont-ils si peur de ce Parti qu’il faille en faire tant (trop), à chaque fois, comme s’il n’était décidément toujours pas « comme les autres » ?

      quand ils savent fort bien que ces voix, si elles devaient s’exprimer, se porteraient majoritairement sur les Partis présentés comme les plus « anti-Système », dont le FN fait partie !...

      Mouarf je me marre les guignols, vous ne savez même plus où vous habitez...


    • Onecinikiou 26 mars 2014 08:39

      @ Saint Just,


      Je me suis contenté de regarder le titre de la vidéo. 

      Une question me taraude cependant : pensez-vous sérieusement que Jean-Marie Le Pen (et l’ensemble du bureau politique du Front) furent les complices actifs, les complices conscients, au service d’une stratégie de domination, et qui consista à présenter une fausse opposition sous contrôle ? 

      Qu’avaient-ils à y gagner ? De l’argent ? Des strapontins ministériels ? Furent-ils ménagés ses trois dernières décennies par l’intelligentsia ? Ne prirent-ils pas de coups permanents ? Ne furent-ils pas exposer à la vindicte ? N’eurent-ils pas à subir, en défendant contre vents et marées leurs positionnements, une méthodique et systématique campagne de diabolisation ? 




      Plus centralemment, et sans lequel votre hypothèse s’effondre d’elle-même : contesteriez-vous leurs authentiques intentions et desseins patriotiques, nationalistes et souverainistes, que confirment avec constance l’ensemble de leur projet - et actes posés - politiques ces dernières décennies ? 


      Et sur quelles bases hormis la diffamation et le procès d’intention !

      Vous pensez sérieusement qu’avec le passé de Jean-Marie Le Pen, que chacun connait*, outre qu’il fut l’un des très rares parlementaires - et sinon l’un des seuls - à mettre en actes les décisions politiques qui jetaient alors la nation française tout entière dans la guerre d’Algérie (en se privant du confort des ors de la République pour risquer sa peau au sein du contingent*) celui-ci fut la marionnette consciente et consentante de ses adversaires politiques ?Qu’il fut le responsable de sa propre diabolisation ?

      Remarquez que je ne dis pas qu’ils n’ont pas essayé d’instrumentaliser le Front national (qui ne cherche pas à instrumentaliser ses adversaires potentiels, il n’y a que les illustres idiots ou les éternels cocus pour feindre de le découvrir), je dis que cela fut bien évidemment à leur corps défendant. 

      Je vais vous dire, au-delà de cette analyse pour ados pré-pubère acnéiques, qui découvre la politique à travers le prisme essentiellement de ses adversaires (Asselineau ayant suffisamment déclaré être un opposant résolu du Front national, qu’il diabolise lui-aussi à son tour, il est donc très mal placé pour prétendre que le Front s’en serait rendu coupable) : vous mériteriez quelques baffes dans votre g.eule de jeune puceau tellement votre propos est une insulte à la réalité historique.

      Où étiez-vous - où était Asselineau surtout - lorsque Jean-Marie Le Pen, alors plus jeune député de France, vota contre le Traité de Rome en 1957, dont chacun sait désormais qu’il fut la matrice de l’Union européenne sous protectorat américain que dénonce justement Asselineau et consorts, quarante ans après sa fondation ? Et vous voudriez donner des leçons de prospective politique ? Hilarant et grotesque de duplicité.

      Remarquez enfin, contrairement à ce que rabâche Asselineau et qui est donc une erreur historique factuelle, que le Front national n’attendit pas de voir son président invité dans les médias dominants (je pense à L’Heure de vérité) pour atteindre des scores électoraux à deux chiffres et contester alors ce qui était le l’hégémonie du pouvoir par la « bande des quatre » (RPR/UDF d’un côté, PS et PCF de l’autre). J’en veux pour preuve l’élection de creux en 83, qui vit le score du Front dépasser les 15%. Soit plusieurs mois AVANT que JM Le Pen ne fut invité chez de Virieu. Dont acte.





    • Onecinikiou 26 mars 2014 08:42

      errata : l’élection municipale de « Dreux ».



    • bartneski bartneski 26 mars 2014 09:43

      @saint just

      « Regardez la vidéo et on se reparle après... »

      J’ai regardé cette vidéo et je retiens ceci :

      -Le FN trouve ses origines dans un parti néo-nazi
      -Le FN a été financé par une secte sioniste pour la présidentielle 1995
      -négocier ou renégocier les traités européens est impossible
      -on ne peut rien changer en France sans l’accord des 27 ou l’élection d’Asselineau (j’ai un doute sur l’orthographe, pardon)
      -Le FN et le FDG c’est pareil

      mmmoouuaaiisss...

      FN=FDG, c’est abusé quand même. L’un s’inspire d’Hitler, l’autre de Jaurès... Faut pas déconner quand même... 

      Quand au changement, il y a une autre solution Mr Asselineau...

      Des pics et des fourches !!!


    • César Castique César Castique 26 mars 2014 11:21

      « . L’un s’inspire d’Hitler, l’autre de Jaurès... »


      La Culture avec un grand « Q » dans toute sa splendeur smiley smiley

      Il y a des années que je dis que les professions de l’audiovisuel devraient élever une statue à Hitler, et une belle, parce qu’on se demande ce que seraient le cinéma et la télévision, sans les douze années de pouvoir nazi.

      Et maintenant, il me vient à l’esprit que les ignares, les incultes, les politiquement analphabètes et les historiquement illettrés seraient bien inspirés d’en édifier une toute semblable, parce que le IIIe Reich est la Providence des crétins et Godwin est son Prophète, salalahou ahleyhi wa salam.

    • Onecinikiou 26 mars 2014 11:28

      « Le FN trouve ses origines dans un parti néo-nazi »


      Pourquoi ne vouloir voir que le verre à moitié vide ?

      Le bureau politique du FN à sa fondation était composé majoritairement, vous entendez majoritairement, de résistants lors de la SGM. Je vous mets au défi de démontrer, vous ou quiconque, que mon affirmation est inexacte.

      Cela me rappelle les mises en cause de salopards type l’atlanto-sioniste BHL, qui aujourd’hui même dans son bloc note se permet de mettre en cause le général Aussaresses lors de la guerre d’Algérie, qui finalement ne faisait que servir loyalement son pays (sans doute là est l’origine de son courroux, le cosmopolite attaché à la défense inconditionnelle de l’Etat colonialiste d’Israël, et ardent partisan de tout ce qui fonde la France) et répondre aux ordres qui lui étaient donnés par le pouvoir politique de l’époque, socialiste (rappelons également pour ceux qui ont la mémoire courte ou à géométrie variable que les pleins pouvoirs donnés à Massu pour réprimer la rébellion furent voté sans qu’il ne manqua un seul vote par les députés communistes d’alors), en oubliant au passage de rappeler (ce qui aurait évidemment le mérite de tempérer et relativiser sa vindicte rabbinique) que ce dernier fut un combattant de la France libre, membre des commandos britanniques parachutés sur le territoire français alors occupé par les nazis.

      Là encore, je vous mets au défi de démontrer que mes assertions sont fausses.

      En réalité, tout cela, toute cette merde et ces mensonges et intoxications savamment propagés par les agents stipendiés de l’oligarchie mondialiste, concours à la même vision manichéenne, simpliste, hémiplégique de l’histoire et des évènements actuels, en dehors de toute complexité. Elle est le fait de salopards (je le redis) qui servent directement ou indirectement les intérêts de l’Empire dans un but d’abrutir les masses incultes et sidérées.

      Dont vous êtes mon cher, sans même peut-être en avoir conscience, ce qui est d’autant plus grave.

    • Onecinikiou 26 mars 2014 11:30

      errata : et ardent partisan de la destruction de tout ce qui fonde la France


    • bartneski bartneski 26 mars 2014 11:48

      Ce n’est pas parce que ce que vous dites est vrai que ce que je dis est faux. Et ce n’est pas parce ce que ce que je dis est vrai que ce que vous dites est faux. Cela ne fait pas de nous des imbéciles collatéraux me semble t-il d’avoir raison tous les deux ? Me trompe-je ?


    • Fergus Fergus 25 mars 2014 11:50

      Bonjour, Laurent.

      Globalement d’accord avec votre article, notamment sur l’émergence d’un tripartisme qui n’est, pour l’instant, qu’une vue de l’esprit. Pour le reste, il est évident que le PS a subi une claque, de nombreux électeurs ayant voulu faire payer à Hollande sa politique de droite en n’allant pas voter, voire en votant FN, y compris dans l’Ouest où le vote frontiste était quasiment absent.

      A noter toutefois que si la baisse du PS a augmenté sensiblement le vote divers gauche, l’UMP subit également un transfert important de suffrages vers des candidatures divers droite. En définitive, sanction pour la gauche de gouvernement sans adhésion pour autant à une droite de gouvernement qui a bénéficié seulement de la fameuse abstention différentielle entre les deux partis, le PS payant plus cher le bilan d’étape de l’exécutif. 

      Quant au « front républicain », c’est une vaste foutaise qui n’a plus sa place dans le paysage politique de notre pays car basé sur un procès d’intention. Laissons agir les quelques mairies FN et il sera temps de voir, lors des prochains scrutins, s’il faut en revenir à ce « front républicain » en cas de manquements graves dans la gestion frontiste.


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 25 mars 2014 13:45

        instructif, extrait du blog du FdG :

        Le Front national dépose un nombre record de listes autonomes ? Non. Pas davantage qu’en 1995 et moins que nous ! 594 pour eux plus de 600 pour nous ! Il y a un nombre record d’élus lepénistes au premier tour ? Combien ? 473 ! Et nous ? Plus de deux mille. Le Front national gagne une ville au premier tour, Hénin Beaumont ? Nous en gagnons 67 au premier tour. A un cheveu près, nous passions le suivant, René Revol, dirigeant national du PG, qui a réuni 49,97% des suffrages à Grabels, face à tout les autres, PS inclus !

        Ces chiffres vous stupéfient n’est ce pas ? Ils n’ont pas été évoqués une seule fois ni dans la soirée électorale, ni le lendemain matin, ni midi, ni soir. Et voici autre chose encore à savoir pour bien mesurer l’exploit accompli. Notre résultat moyen est de 11,42 % pour nos plus de 600 listes. Au total, 308 de nos listes dépassent les 10 %. Le FN, «  triomphal » selon le dernier publi-reportage de quatre pages dans le journal « le Monde », ne les dépasse que dans 316 villes. Le triomphe du FN, c’est donc 8 listes de plus que nous à plus de 10 % ! Et voici une ultime info que vous ne risquez pas de trouver dans « Le Monde ». Nos 82 listes avec EELV recueillent en moyenne 15,32 % de suffrages. C’est infiniment plus que la moyenne du Front national ! C’est aussi bien davantage que les 9,69 % recueillis par les 95 listes où EELV s’était présentée seule. Et c’est ainsi que Grenoble voit pour la première fois l’opposition de gauche passer devant le PS. La troisième gauche est née, peut-être, ce dimanche à Grenoble. La leçon vaut ligne pour nous.


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 25 mars 2014 13:47

        Ca fait 2 fois que je poste ce copié-collé, désolé, mais cette fois c’est à la santé de Patrick Cohen.
        - ...
        - De rien, bon toutou.


      • Fergus Fergus 25 mars 2014 15:42

        Bonjour, Manu.

        Merci pour ces précisions. A noter que pour parvenir à ce résultat finalement en demi-teinte, le FN a bénéficié d’une couverture médiatique très largement supérieure à celle du FdG, y compris sur les ondes du service public, pourtant réputé moins ancré à droite que les autres médias.


      • César Castique César Castique 25 mars 2014 16:07

        « Ces chiffres vous stupéfient n’est ce pas ? »


        Si on traduit tout cela en voix, beaucoup moins. Et si on situe ce résultat dans le contexte traditionnel des municipalités rouges depuis 1945, il ne reste pas de quoi pavoiser.

        Inscrits : 44,8 mios
        Participation : 64 %
        Votants : 28,7 mios
        Front national, 4.49 % = 1,29 mio
        Front de gauche + staliniens, 2,8 % = 0,8 mio

      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 26 mars 2014 10:58

        je vous comprends.
        Il devrait y avoir un point Godwin pour les commentaires post-électoraux.
        Celui que vous venez de passer.
        Et qui se traduit généralement par cette phrase hautement intellectuelle :
        « Ah, mais les chiffres, on leurs fait dire ce qu’on veut ! »
        Trop facile, n’est-ce pas ? Plus de place aux débats, analyses, etc... Je pourrais de la même façon vous dire « on se console comme on peut », mais voyez-vous, avec ce genre d’argumentation, vous pourriez aussi me répondre : « justement ! ».
        Alors les chiffres, on les prends traduits dans les faits ou on ne les prends pas. C’est au choix, et j’ai choisi : je regarde combien d’élus et pas les stats, désolé.


      • César Castique César Castique 26 mars 2014 11:24

        « ... : je regarde combien d’élus et pas les stats, désolé. »


        On compte bien sur vous pour faire pareil au soir du 25 mai smiley smiley smiley smiley

      • mario mario 25 mars 2014 11:59

        pas tout a fait d’accord sur les chiffres mais bon ,on leurs fait dire ce que l’on veut .

        faite le compte proportionnel des listes de tous les partis sur la base des 600 présentés part la famille Le Pen.....et le pourcentage des résultats !

        effectivement il y a un gros problème.....qui n’a échappé a personne. sauf a l’auteur de cet article bien documenté.


        • Fergus Fergus 25 mars 2014 12:13

          Bonjour, Mario.

          Vous oubliez que l’impossibilité pour le FN de présenter des listes partout démontre que ses idées sont encore loin de faire recette partout.


        • LE CHAT LE CHAT 25 mars 2014 12:25

          salut Fergus ,


          pas évident de se présenter dans des villes tenues par la gôôche qui par pression , magouilles , chantage , fait tout pour dissuader les candidats .

          Preuve en est la ville de Grand Quevilly où le prefet aux ordres a fait retirer la liste FN , il y a quand même plus de 10% de gens qui ont été voter blanc ou nul !

        • bleck 25 mars 2014 12:27

          @ Fergus

          Tout à fait

          La possibilité au PS de pouvoir mentir partout c’est tellement mieux

          Heureusement que je suis là pour vous révéler le comique qui sommeille en vous

          Vous vous rappelez cette petite chanson que vous chantait votre maman ?

           « La petite bête qui monte....qui monte ...qui monte....et youp là... !!! »

          Méditez la dessus.... smiley

          Quand à l’auteur on ne lui en voudra pas d’employer la méthode Coué : y a pas de mal à vouloir se faire du bien

          Et ce dans l’affolement général 

          http://elections.lefigaro.fr/municipales-2014/2014/03/24/01052-20140324ARTFIG00396-retranche-a-matignon-jean-marc-ayrault-tente-d-organiser-la-riposte.php

           smiley  smiley  smiley

          .


        • mario mario 25 mars 2014 13:11

          bonjour Fergus

          exact ! je ne fait pas l’apologie du FN mais juste un constat . il faut comparer ce qui est comparable ( dans les 2 sens ! )


        • Fergus Fergus 25 mars 2014 15:46

          Bonjour, Bleck.

          Le parcours du FN me rappelle une petite comptine que nous fredonnions lorsque nous étions enfants : « L’araignée Tipsi monte à la gouttière. Pan ! voilà la pluie, Tipsi tombe par terre. »

          Je crains pour le FN que la pluie électorale ne vienne trop vite doucher ses ambitions.


        • OMAR 25 mars 2014 17:16

          Omar33

          Salumoilékouille Calmos, alias Bleck...

          Tu dois jouir non pas seulement au vu des résultats de F.N.... smiley smiley smiley
          Mais surtout à l’idée de me voir préparer les valises.....

          Mais arrêtes donc de rêver.

          Le lobby qui n’existe pas ne te laissera jamais accéder au podium smiley smiley smiley


        • Onecinikiou 25 mars 2014 18:08

          OMAR, détendez-vous, personne ici en France - aucun dirigeant politique - ne veut que vous fassiez vos valises. Vous êtes sans doute traumatisé par ce qu’on fait vos aïeux à l’encontre des européens en Algérie. Auriez-vous quelques problèmes de consciences ? 

          Les français souhaitent justes reprendre leur destin en main. Ce qui suppose de rompre avec les politiques qui ont été menées jusqu’à présent, calamiteuses. Ce qui implique de stopper l’immigration, légale et clandestine, en réinstallant des contrôles aux frontières, en dissuadant les candidats à l’immigration de venir chez nous. Nous sommes en faillite, avec un taux de chômage considérable, et un endettement colossal. 

          Vous mêmes comme résident (et peut-être même citoyen) français, n’avez strictement aucun intérêt à ce que se poursuive l’immigration massive que nous avons connu ces dernières décennies. Pensez-àvos enfants nom de dieu. Quel avenir souhaitez-vous pour eux ? Chômeur, alcoolique ?

          Cessez par conséquent de reprendre à votre compte les délires hallucinés du CRIF et consorts. Vous ne faites que démontrer votre potentiel d’aliénation, et qui est tout à fait consternant.

        • OMAR 25 mars 2014 19:11

          Omar33

          onrniktoimême  :« Vous êtes sans doute traumatisé par ce qu’on fait vos aïeux à l’encontre des européens en Algérie..’.

          Comme s’est mignon de coller à autrui, l’innommable que vos aïeux ont eux même perpétré....

          Non mon taré, la colonisation, les enfummades, les récurrents massacres de »bougnoules", les rafles parisiennes du 17 octobre 1961, l’OAS, le cercueil ou la valise, etc, etc..., ce sont des potes à vous ou de chez vous...
          http://www.histoire-en-questions.fr/algerie-oas.html


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 25 mars 2014 19:30

          SURTOUT QU ILS N AURONT QUE 3 PETITES VILLES ne serait ce pas plutot 

          pour occulter les listes UM PS QUI FLEURISSENT meme A MARSEILLES (gaudin

           et guerini ayant fait front commun.........ils sont indignes de confiance NOS ELUS UMPS OU UMPFN


        • Onecinikiou 25 mars 2014 19:33

          @ Omar, 


          Et sur l’immigration de masse dans une telle période socio-économique, un avis ?

          Mais sans doute êtes-vous juge et partie. De la famille à faire venir en France ? S’y faire soigner ? Comme Bouteflika... !

        • bartneski bartneski 26 mars 2014 09:56

          @Onecinikiou

          La France ruinée ? Depuis quand ? Vous voulez rembourser une dette fictive qui consiste à donner encore plus à ceux qui nous vident les poches ? Et c’est en arrêtant l’immigration qu’on pourra payer cette « dette » ?

          Faut vous soigner... Je m’excuse.

          Des pics et des fourches !


        • Bubble Bubble 25 mars 2014 12:05

          Merci du graphique, les grandes gagnantes semblent être les listes non-affiliées de la rubrique « Divers », qui passent de 1,6% à 11%.
          Mais difficile sans doute d’interpréter : Les listes classées « divers » sont elles sans couleur ? Leurs résultats indiquent ils que de plus en plus d’électeurs en ont assez des partis, ou bien que de plus en plus de candidats en ont assez des partis (et donc qu’il y a plus de listes « divers » qu’en 2008 donc mécaniquement plus de votes associés) ? Sans doute un peu des deux.


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 25 mars 2014 19:33

            ON A AUSSI VU DES LISTES « POPULAIRES AVEC 3 PS ET 16 UMP »

            et des listes centristes classées DIVERS DROITE DU GRAND GUIGNOL !!!!!!!!!!!!!!! autorisées par les préfectures donc MR VALS !!!!!!!!


          • LE CHAT LE CHAT 25 mars 2014 12:19

            les listes FN s’affichent en bleu marine .


            les autres ont faire disparaitre les logos UMP , les roses au poing etc etc etc

            alors , l’attribution des pourcentages à l’un ou l’autre .... Et alors qu’il y a des FN cachés dans des listes apolitiques ou simplement de droite ...


            • Bubble Bubble 25 mars 2014 12:32

              Hmm, je ne sais pas comment ils ont fait campagne chez vous, mais chez moi, à part l’affichage bleu marine, la liste FN n’avait rien de rien à proposer. Un parachuté du mois, une liste qui n’est pas révélée dans les professions de foi, aucune tentative de montrer qu’on s’intéresse à la ville et un argumentaire en deux concepts : « bon sens » et « stop gaspillage » dont aucune proposition ne découle.

              Avec l’affichage bleu marine, la liste a fait 9% et récupère un représentant au conseil municipal. Sans, elle aurait sans doute fait beaucoup moins.
              Peut être que les listes qui se présentent comme divers évitent de montrer une couleur politique qui n’est pas attrayante, mais de fait ils sont obligés d’attirer des gens avec du contenu.


            • César Castique César Castique 25 mars 2014 12:40

              « ... mais chez moi, à part l’affichage bleu marine, la liste FN n’avait rien de rien à proposer. »


              C’est dans quel département, Chez Moi ? J’ai comme un blanc...

            • Bubble Bubble 25 mars 2014 12:46

              @César Castique : à Plaisir, dans les Yvelines. Une ville qui vote plutôt à droite comme le département, mais qui est nettement plus à gauche que les villes avoisinantes.


            • Fergus Fergus 25 mars 2014 15:53

              Chez nous, à Dinan et la cousine maritime Dinard, beau temps, mer calme, et... pas l’ombre d’un candidat FN. Je ne connais d’ailleurs pas un seul électeur frontiste déclaré.


            • César Castique César Castique 25 mars 2014 17:38

              « Je ne connais d’ailleurs pas un seul électeur frontiste déclaré. »


              Et pourtant, ils furent 1’419, au total des deux villes, à voter Marine Le Pen en 2012. Mais c’est à cela qu’on mesure la puissance obscène du terrorisme intellectuel. Et le jour où il sautera, il y en a malheureusement qui chercheront à se venger...

            • Yohan Yohan 25 mars 2014 18:06

              Tu vois Fergus, ce qui m’énerve chez toi, c’est ta capacité à pratiquer la politique de l’autruche. Dinan, c’est la Bretagne (je connais, j’en suis), la vie est plutôt cool chez toi, pas trop de nuages à l’horizon, chômage pas encore trop préoccupant, très peu d’immigration sauvage et insécurité proche de zéro, à part les picolos qui cassent des bouteilles et braillent dans les rues le samedi soir. Alors, on peut peindre la France en bleu azur, se dire que les socialos vont régler tous nos problèmes, que la crise n’est que passagère et taxer les fachos dans mon genre de débiles profonds. 

              Vois-tu, mon frère a subi une violente agression à Paris il y a 10 jours, tabassé par 2 chances pour la France pour un portable sans valeur. Dans le quartier où je bossais (le XXème), j’ai perdu peu à peu des clients qui se sont fait agresser et traiter de pute par ces mêmes types, parce que trop française ou trop chic habillée. Quand mes filles rentrent de leurs études tard le soir, je suis obligé d’aller les chercher au métro parce que ça craint et qu’elles se font emmerder par des zonards.
              Or, une bonne moitié de ma vie professionnelle était axée sur l’insertion professionnelle de ces publics et pour une bonne part, de jeunes africains ou français d’origine africaine. J’ai donné, j’y croyais, tant que nous avions la capacité d’insérer et que le phénomène de délinquance était encore sous contrôle, et que les éducs tenaient la digue. Aujourd’hui, c’est hors de contrôle, je ne suis pas le seul à le dire, les éducs tirent la sonnette d’alarme dans un silence assourdissant. 
              L’immigration galopante interdit tout espoir, puisque l’insertion devient un défi pour tout un chacun et que ceux là partent de toute façon avec un sérieux handicap. 
              Pour être véritablement des « chances pour la France », il faudrait que leurs parents soient en mesure de leur travail de parents et que leur classe d’âge à l’école ne soit pas à 90% africaine. Où sont passés les bobos dans ces quartiers, hop volatilisés. 
              Avec les maghrébins jadis, il y avait encore un socle familial, des valeurs, un espoir. Avant de quitter ce job, j’accompagnais des DE adultes. 90% de ceux-ci dans le XXème étaient d’origine étrangère, Afrique noire en majorité. Je ne compte pas les fois où ils m’ont confié leur désarroi devant la politique laxiste de la France en matière d’immigration et des dangers qui nous menaceraient à continuer de la sorte. Ils en sont les premières victimes, ce sont eux qui nous le disent. Le bobo parisien lui ne veut pas voir et ne veut pas savoir. Il se contente de croire ce qu’on lui raconte, il a d’autres chats à fouetter, tant que cela ne l’atteint pas directement. Moi je regarde plus loin et je suis inquiet pour l’avenir de mes enfants à court terme, en tout cas dans l’Ile-de-France
              Voilà Fergus, je n’ai rien contre l’étranger en tant que tel, (je lui parle au zinc, je ne le prends pas de haut, je ne joue pas les bons samaritains avec lui pour me donner bonne conscience, je vis même à côté de lui) mais celui qui trafique les chiffres, cultive l’angélisme de bon aloi martelant que l’immigration est une chance pour la France alors qu’il vit bien protégé dans son quartier tranquille, est un salaud qui s’ignore....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès