Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Muray décroche la Joconde

Muray décroche la Joconde

Parmi le quintal de livres politiques qui polluent les librairies, une trouvaille des éditions des Belles Lettres : « Le sourire à visage humain » de Philippe Muray, charge incisive et lyrique contre la possédée du chabichou.

« Notre époque ne produit pas que des terreurs innommables, prises d’otages à la chaîne, réchauffement de la planète, massacres de masse, enlèvements, épidémies inconnues, attentats géants, femmes battues, opérations suicide. Elle a aussi inventé le sourire de Ségolène Royal. »

En 2004, Philippe Muray avait photographié comme personne celle qui allait devenir la candidate socialiste à la présidentielle, trois ans plus tard. En trois lignes, ce gros cigare là, parti avant d’être condamné au sevrage, encadrait sans baguettes la dame du haut Poitou. Vous pouvez chercher, il n’y a pas, depuis, de meilleur portrait.

« On tourne autour, on cherche derrière, il n’y a plus personne, il n’y a jamais eu personne. Il n’y a que ce sourire qui boit du petit-lait, très au-dessus des affaires du temps, indivisé en lui-même, autosuffisant, autosatisfait, imprononçable comme Dieu, mais vers qui tous se pressent et se presseront de plus en plus comme vers la fin suprême. »

C’est quand même mieux qu’une déclaration de patrimoine, plus insubmersible que 1, 2 ou 7 sous marins nucléaire, plus efficace que n’importe quel slogan, certifié ou non par Séguéla. C’est lumineux, évident, limpide. A l’heure où la dame blanche se prend les pieds dans le tapis, où Sarkozy la juge « démodée », où DSK assure dans le Canard Enchaîné que « si elle se met à dévisser dans le sondages, elle ne se rattrapera pas », à l’heure où Hollande, compagnon d’impôt sur l’infortune, fait quand même semblant d’y croire (« Ne vous en faites pas pour elle », déclare-t-il dans le Nouvel Observateur, elle « a tenu pendant un an dans le débat interne, elle tiendra dans le débat devant les Français"), à l’heure où Glucksmann se recoiffe à droite et Bové endosse le dossard 46, il est plus que temps de relire Muray, et d’acheter ce petit fascicule, extrait de ses Exorcismes Spirituels, où il exécute la gaucherie people comme personne.

« C’est un sourire qui descend du socialisme à la façon dont l’homme descend du cœlacanthe, mais qui monte aussi dans une spirale de mystère vers un état inconnu de l’avenir où il nous attend pour nous consoler de ne plus ressembler à rien. C’est un sourire tutélaire et symbiotique. Un sourire en forme de giron. C’est le sourire de toutes les mères et la Mère de tous les sourires. »

On trouve beaucoup de livres en librairie, mais rarement des textes indiscutables, auxquels ils seraient fâcheux d’enlever ou de corriger quoi que ce soit. Des textes définitifs, qui épuisent leur sujet. Le texte de Muray est de ceux là, il épuise son sujet. Il est donc court, moins de pages que de sous marins nucléaires. N’y figurent aucune attaque personnelle, aucune référence à une quelconque maison, à une quelconque imposition, rien d’intime, rien de dégradant, rien de polémique là dedans. Une analyse visionnaire, qui tient dans la poche, coûte trois euros six sous et permet de passer un moment agréable, avec Ségolène Royal et son sourire-programme.

« C’est un sourire près de chez vous, un sourire qui n’hésite pas à descendre dans la rue et à se mêler aux gens. Vous pouvez aussi bien le retrouver, un jour ou l’autre, dans la cour de votre immeuble, en train de traquer de son rayon bleu des encoignures suspectes de vie quotidienne et de balayer des résidus de stéréotypes sexistes, de poncifs machistes ou de clichés anti-féministes. C’est un sourire qui parle tout seul. En tendant l’oreille, vous percevez la rumeur sourde qui en émane et répète sans se lasser : « Formation, éducation, culture, aménagement du territoire, émancipation, protection, développement durable, agriculture, forums participatifs, maternité, imaginer Poitou-Charentes autrement, imaginer la France autrement, imaginer autrement autrement. » »

C’est pas Jean Michel Apathie qui aurait trouvé ça ! C’est pas Eric Zemmour qui en 2004 aurait été capable de tirer ainsi le portrait à la reine du fromage de chèvre ! Ah, si DSK était tombé là-dessus ! Ca avait une autre gueule que sa cassette de mauvaise qualité où la maîtresse Royal expliquait aux profs qu’ils allaient devoir commencer à bosser, « au moins 35 heures » ! C’était autre chose, comme charge héroïque, que ce petit reportage tronqué digne d’une caméra cachée !

« Je souris partout est le slogan caché de ce sourire et aussi son programme de gouvernement. C’est un sourire de nettoyage et d’épuration. Il se dévoue pour en terminer avec le Jugement Terminal. Il prend tout sur lui, christiquement ou plutôt ségolènement. C’est le Dalaï Mama du III e millénaire. L’Axe du Bien lui passe par le travers des commissures. Le bien ordinaire comme le Souverain Bien. C’est un sourire de lessivage et de rinçage. Et de rédemption. Ce n’est pas le sourire du Bien, c’est le sourire de l’abolition de la dualité tuante et humaine entre Bien et Mal, de laquelle sont issus tous nos malheurs, tous nos bonheurs, tous nos événements, toutes nos vicissitudes et toutes nos inventions, c’est-à-dire toute l’Histoire. C’est le sourire que l’époque attendait, et qui dépasse haut la dent l’opposition de la droite et de la gauche, aussi bien que les hauts et les bas de l’ancienne politique. »

Je souris partout...Quel slogan monumental pour l’apprentie sorcière du walhalla langien ! Autre chose que « Pour que ça change fort », ou « tout est possible » ou « plus fort tout possible » ou « tout est plus fort possible » ! Je Souris Partout, on rajoute les majuscules, et tout de suite on sent déjà monter ces féroces soldats qui viennent jusque dans nos bras égorger nos filles et nos compagnes...Il n’y aurait pas plus fort comme slogan que celui-ci. En effet, elle sourit partout. Sur la muraille, sous 1 ou 2 (ou 7) sous marins, chez PPDA ou avec le ministre québécois, elle sourit partout, tout le temps. Son emblème, son toc, son attitude. Tout passe, avec un sourire, même le pire, même le sérieux, même l’ennuyeux. Même l’inconcevable. Même la démocratie participative, même la Corse.

« Quant à la part maudite, elle aura le droit de s’exprimer, bien sûr, mais seulement aux heures de récréation. Car c’est un sourire qui sait, même s’il ne le sait pas, que l’humanité est parvenue à un stade si grave, si terrible de son évolution qu’on ne peut plus rien faire pour elle sinon la renvoyer globalement et définitivement à la maternelle. » De la lucidité accordée, quand même, à Ségo. Son intelligence à elle. Si beaucoup la juge « incompétente », personne n’ira mettre en doute son intelligence, enfin, une certaine forme, et sa capacité à bien comprendre l’état du pays. Il n’y a pas plus de hasard à l’éclosion de Ségolène Royal qu’il n’y en a eu à l’extinction des dinosaures ou au réchauffement de la planète. Rien n’est hasard. Ségolène Royal, sous des dehors naturels, simples et sincères, est aussi calculatrice, opportuniste et « bourreuse de mou » (pour reprendre un terme de Bayrou, le troisième homme) que son adversaire majeur.

« C’est un sourire de salut public, comme il y a des gouvernements du même nom. C’est évidemment le contraire d’un rire. Ce sourire-là n’a jamais ri et ne rira jamais, il n’est pas là pour ça. Ce n’est pas le sourire de la joie, c’est celui qui se lève après la fin du deuil de tout. » Même dans cet élan que d’aucuns qualifieront de pamphlétaire, il y a chez Muray une force de poésie qu’on ne retrouve nulle part dans les analyses sondagières de nos journalistes politiques, inféodés d’un côté ou manipulés de l’autre, qui, sous couvert de transmettre l’information ou d’éclairer le débat, ne commentent que des détails et n’alimentent que leur fond de commerce. Il y en a même, soi disant « expérimentés », qui oublient la candidate socialistes dans leur pensum, écrit « un an avant », quand Muray, lui, trois ans avant, avait senti venir Royal comme la louve blanche.

C’est donc un minuscule bouquin, à peine plus gros qu’un paquet de cigarettes interdites, et qu’on ira lire, ou fumer, au bureau, ou en dehors, dans un lieu public ou une zone réservée, peu importe, l’essentiel est de le lire à haute voix, le sourire aux lèvres, façon crieur. Haranguer ainsi le passant, qui se demande bien à quoi ça peut servir d’aller voter, lui qui huit heures par jour s’emmerde beaucoup pour un salaire qui ne ressemble que de très loin à un SMIC à 1500 euros.

La dernière phrase de l’objet vaut à elle seule le déplacement (de vertèbre), tendue comme une corde de pendue, hargneuse et vache :

« Les thanatopracteurs l’imitent très bien quand ils font la toilette d’un cher disparu. »

Muray maîtrisait l’exorcisme, cérémonie qui se passe rarement en douceur, qui peut même aller jusqu’à faire tourner le tête, 1, 2 ou 7 fois sur elle-même. Jusqu’à ce que la diablitude s’en aille, sans rire, de cette Joconde rose.

(Le sourire à visage humain, Philippe Muray, éditions Belles Lettres, 3 euros)


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (163 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 2 février 2007 11:39

    excellent ! les gros sabot de michel Charasse avec l’esprit calculateur du gnome à talonettes , c’est à peu ça ! smiley


    • dégueuloir (---.---.171.250) 5 février 2007 00:00

      il me semble que certains sont déjà sûr du résultat !c’est un peu pitoyable.....il reste 3 mois,le Roi n’a encore rien dit,elle n’a pas dévoilé son programme,et ni Bayrou ni Lepen ni les autres candidats n’ont dit leur intentions de vote en cas d’évictions au second tour...on pourrait bien assister à une surprise....je veux dire une plateforme commune entre Royal , Bayrou....et Hulot !.là,je ne donnerai pas cher de Nico quant au résultat du 2éme tour 60/40 et l’explosion de l’UMP un beau réglement de compte en perpective....lol.... smiley...mais c’est de pure fiction.......quoique !de quoi donner des cauchemars au nabot.....lol et lol smiley


    • dégeuloir (---.---.207.132) 8 février 2007 01:17

      Des astres tournoyans la danse coustumiere Des astres tournoyans la danse coustumiere Cessera d’embrasser du monde la rondeur, Phebus ira la nuict, et sa nuitale Soeur De son char brillonnant guidera la carriere.

      La flame sans chaleur, l’air privé de lumiere, Sans fermeté la terre, et l’onde sans froideur, De leur estre perdront l’efficace vigueur, Et tout ira confus en la masse premiere.

      Plustost qu’un seul moment s’esloigne de mon coeur Ceste Beauté sans pair, qui me tient en langueur, Anhelant doucement à son bien que j’adore :

      Je veux pour tout object l’avoir pour mon penser ; Contempler ses beautez, les penser, repenser, Les penser, repenser, et contempler encore.


    • dégeuloir (---.---.207.132) 8 février 2007 01:22

      Pierre de CROIX (1539-1614) (Recueil : Le Miroir de l’Amour divin)  smiley  smiley


    • mcm (---.---.121.69) 2 février 2007 11:50

      Oui, un sourire qui vaut une fortune, completement refait à neuf en chirurgie, bref du toc très chic !

      Les socialistes vont bientôt comprendre qu’on ne se fout pas de la gueule du peuple impunément !

      On va bien voir si Madame Royal va rire ou pleurer après le premier tour des présidentielles.

      Avec Jospin c’était déjà la fin, avec Royal ça sera le plongeon final !


      • dégueuloir (---.---.97.127) 4 février 2007 18:47

        voir la gueule à l’enfoiré de gnome me donne de l’urtiquaire,...lol smiley


      • x (---.---.112.177) 2 février 2007 12:31

        elle devient indefendable, la mort dans l ame je dois le dire elle m enerve , elle perd ses avantages meme celui d etre une femme, de rassurer. Il faudrait tout reprendre au depart, etre mieux habillee (ca devient enervant ), meme si futile , il faut parler des jeunes , logement , integration mais ne pas dire sans arret France du metissage


        • Bill Bill 2 février 2007 13:09

          Mais tout le monde lui en veut à cette pauvre gentille Ségolène !!!

          extrait :

          Claude ALLEGRE « Les idées saugrenues de Ségolène » A vrai dire, les idées saugrenues de Ségolène que les Français découvrent chaque jour, j’en ai soupé. Un jour, elle déboule dans mon bureau avec un projet d’arrêté qu’elle voulait me faire signer. Il s’agissait d’interdire les strings au collège. Je lui ai dit que je ne voulais pas me couvrir de ridicule, elle est repartie vexée. Le lendemain, elle voulait suspendre le directeur des Arts et Métiers parce qu’il n’avait pas supprimé le bizutage, etc. Mais jamais ses idées ne concernaient la pédagogie, l’égalité des chances ou une réforme quelconque de fond. C’étaient toujours des gadgets d’autopromotion... Lien : http://www.lepoint.fr/societe/document.html?did=185883

          Bill


          • Bill Bill 2 février 2007 13:10

            C’est vrai quoi, tout le monde s’y met !!!

            extrait :

            Julien DRAY Député de l’Essonne (socialiste . et partisan de Ségolène ROYAL) A l’issue du meeting au Zénith où Ségolène ROYAL a été chahutée par les militants : « Qu’est ce que tu veux que je te dise ? Elle a franchement été nulle. Nulle, je te dis, elle a été nulle ! » (Le Canard Enchaîné, 01.11.06)

            Bill


          • Bill Bill 2 février 2007 13:12

            Jusau’aux Historiens ! Faut qu’il se méfie celui-là, après avoir écrit « Fier d’être Français », ils vont finir par lui pondre une loi anti-Gallo !

            extrait :

            Max GALLO historien, ancien ministre de François Mitterrand S’exprimant sur la proposition de Ségolène Royal de créer « des jurys de citoyens », « on a la Révolution culturelle du président Mao, qui voulait « tirer sur le quartier général » et faire juger les professeurs et tous les représentants par le peuple, représenté par les militants qui viennent juger et condamner ceux qui sont élus »

            Bill


          • Bill Bill 2 février 2007 13:15

            Et celle-là j’adore, tout à fait en accord avec le sourire de votre photo :

            extrait :

            Laurent FABIUS Ancien Premier ministre, Député de Seine-Maritime (socialiste) « Je préfère dire : « Voici mon projet », plutôt que : « Mon projet, c’est Voici ! » »

            Quel tueur ce Fabius ! Mais bon, les socialistes ont préféré Ségolène, alors...

            Votre texte est très agréable à lire.

            Bill


          • Bill Bill 2 février 2007 13:16

            Au risque d’abuser, une dernière (pardon !)

            extrait :

            Claude ALLEGRE Ancien Ministre > Parlant de Ségolène ROYAL. « Elle ne travaille pas. Quand elle était avec moi au ministère, elle ne contrôlait rien. Les nominations d’enseignants partaient dans tous les sens. Un jour, à cause d’elle, je me suis fait remonter les bretelles par Jospin et Strauss-Kahn. Avec ça, elle est intraitable pour le personnel. A son cabinet, ça valsait. Elle a changé trois fois de chauffeur. Après mon départ, elle est passée sous la coupe de Martine Aubry, qui se plaignait d’elle tout le temps. »

            Sympa les petits copains !

            Allez, j’arrête, d’accord...

            Bill


          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 février 2007 13:20

            Et pourtant, c’est la meilleure des socialistes.


          • x (---.---.105.201) 2 février 2007 13:25

            ah bon peut etre c etait la meilleure on regrette


          • odlhp (---.---.63.162) 2 février 2007 14:32

            Encore !!!! Une petite dernière s’il vous plait !!!!


          • snoopy86 (---.---.211.185) 2 février 2007 15:31

            Non, non, n’arrêtez pas ....

            Si on avait encore eu Jospin ce serait moins drôle

            Une candidate gauche c’est beaucoup plus marrant qu’un candidat de gauche


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 février 2007 16:45

            extrait de la « vox pulli » éditions des Ombres du 37 juin 225+6

            « Sarkozy ....c’est pas un humain il est envoyé d’ailleurs ... l’antéchrist je vous dis » D.v.

            Si si je vous assure il ya des témoins


          • jujubinche 2 février 2007 17:04

            Bill permettez moi de vous trouver pitoyable.

            Ce matin nous avons découvert que le livre de sarkozy en italie a été préfacé par Mr Fini. Vous savez, l’extrème droite italienne. Ca c’est un vrai sujet, certainement plus grave que le « sourire » de Royal.


          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 février 2007 17:11

            La diabolisation, ce ne sera donc jamais fini ?

            Dites-nous plutôt ce que fait de mal ce Fini. Aurait-il traité un délinquant de « racaille » ?


          • jujubinche 2 février 2007 17:37

            Ecoutez, c’est simple. Je propose, puisque Mr Fini vous est très sympathique, que Sarko le cite devant les français au lieu de citer Jaurès. Ce sera plus honnête.


          • mcm (---.---.121.69) 2 février 2007 18:25

            Oui ce Laurent FABIUS quel tueur : Ancien Premier ministre lors de l’affaire du sang contaminé ! Le nombre des victimes reste inconnu à cette heure.

            La France métissée de Ségolène, fera sans doute bien plus de victimes, les émeutes de 2005 seront du gateau à côté de ce qu’elle nous prépare !

            C’est dingue quand même cette démocrate qui décide toute seule de la couleur de peau du futur citoyen Français, que veut-elle nous dire ?

            Qu’elle compte favoriser par les lois le mariage inter-ethnique ? Qu’elle compte interdire les mariages dans une même ethnie ?

            Pourquoi n’a-t-elle pas donné l’exemple en choisissant de se pacser avec un homme de couleur ?

            En fait les VRP de la gauche caviar n’ont plus qu’un seul leitmotiv à psalmodier : « Fais ce que je dis mais surtout pas ce que je fais ! »

            Pour moi cette Ségolène Royal est la version féminine de Bernard Tapie, tout deux hableurs, superficiels, arrogants, creux, emportés et contradictoires auront bientôt en commun une reconversion dans le music-hall.

            Après on a l’air fin de critiquer les yankees qui élisent l’acteur Arnold Swartzeneger comme gouverneur, au moins le mouvement se fait du bas vers le haut !


          • dionysos (---.---.232.178) 2 février 2007 22:34

            c’estla meilleure des socialistes, oui, elle va nous débarasser du P.S. pour vingt ans.


          • dionysos (---.---.232.178) 2 février 2007 22:37

            « Fini, l’extreme droite italienne » ? Hélas non.

            Le slogan de la droite en Italie c’est " Fini, fogna.

            Fini à l’egout, pour les non italophones.


          • Sam (---.---.190.49) 3 février 2007 09:00

            Bill

            Je ne suis pas un grand fan politique de Royal, je crois que tu le sais, mais l’anecdote que tu ramènes, c’est du réchauffé, peu circonstancié, qui repose grandement sur la capacité à dire la vérité du sierur ex-ministre...

            En gros, ça vient de pire qu’elle. Ce dindon d’Allègre s’est fait virer à grands coups de pompe ds le cul parce qu’il a passé son ministère à mépriser et insulter le monde enseignant. Faut-il rappeler l’épisode du Mammouth ?..

            Et ce socialiste couché, rampant devant le nultralibéralisme, viendrait faire le parangon des vertues politiques ?!

            J’ai trop de respect pour la chose politique, pour la laisser salir par un Allègre.


          • Bill Bill 3 février 2007 09:27

            Et encore une petite couche de Thierry Desjardins : « Ségolène Royal, personne ne sait ce qu’elle fera quand elle sera au sommet de l’Etat, même pas elle. »

            Une video intéressante de son passage chez Ardisson (au passage si quelqu’un peut me dire comment faire un lien sur un mot, merci !) pour son livre « Nicolas, Laurent, Ségolène, Dominique... Assez ! de mensonges, d’hypocrisie, de promesses, de parlotes, de trahisons, de lâcheté » http://www.dailymotion.com/blog_radio_courtoisie/video/x4xv3_thierry-desjardins-chez-ardisson

            Bill


          • knight (---.---.38.59) 8 février 2007 01:21

            Erreur Ludovic.... ça n’est pas dans le camp d’en face que l’on appelle Sarkozy « le petit en... » c’est son grand ami le président de la République française qui le dit, j’ai nommé Jacques Chirac !

            Moi je l’appelle le candidat extrême-droitier ! D’autres, Naboléon, etc....


          • maxim maxim 2 février 2007 13:18

            ahah.....ce sourire enjoleur de la dame qui vous entraine dans son sillage,et qui dissimule adroitement le tube de vaseline, qui sera necessaire à tous ceux qui s’aperçevront un peu tard, qu’ils se font empapaouter.....


            • dégueuloir (---.---.196.166) 2 février 2007 23:09

              il va falloir choisir sa sodomisation....à secosy ou avec vaselène.......moi ,j’ai fais mon choix et vous ?......  smiley


            • maxim maxim 3 février 2007 00:04

              @ degueuloir,moi je m’abstiens,ça fait trop mal,mais il y toujours des volontaires pour se sacrifier.....


            • dégueuloir (---.---.97.127) 4 février 2007 18:50

              ton tour viendra .....pourtant !!


            • ZEN zen 2 février 2007 13:26

              @ Bill

              Tu es trop méchant ! smiley

              L’auteur a une verve époustouflante, comme d’habitude,mais Muray n’en fait-il pas un peu trop ?


              • Popol (---.---.50.63) 2 février 2007 21:40

                Est-ce que Céline n’en a pas un peu trop dans « Voyage au bout de la nuit » ? Et Houellebecq dans « Extension du domaine de la lutte » ? Et Dostoievsky dans les « Frère Karamazov » ?


              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 février 2007 13:31

                DSK ? Il a voulu se rattraper d’avoir perdu la cassette Méry, le pauvre.


                • Nicolas (---.---.63.206) 2 février 2007 13:49

                  Seriez-vous jalouse, Madame ? Ou préféreriez-vous qu’elle nous tirât la langue ? J’aime un sourire qui dérange, car après tout, quitte à avoir un masque (ce que font fréquemment les politiques), autant qu’il soit agréable à regarder...


                  • Bage972Mill (---.---.127.2) 2 février 2007 14:33

                    Super article anti ségo ...bien joué ! De toute façon pas besoin de livre pour démonter Ségolène ! Elle le fait très bien toute seule tellement elle est conne et vilaine...

                    Vive Nicolas !

                    Vive Nicolas et la guerre en Irak ! On l’a ratée, mais avec Nico, on pourra enfin gagner celle d’Iran ! Pour la guerre en Iran, votez Nicolas !


                    • andree2 (---.---.214.156) 2 février 2007 17:50

                      J’espère que vous serez le premier parti pour aller combattre en Iran. Mais si vous voulez aller en Irak, l’armée américaine cherche des volontaires


                    • Popol (---.---.50.63) 2 février 2007 21:38

                      Quand Muray a écrit son texte, même dans son pire cauchemar, il n’envisageait surement pas que la Pétasse fût un jour candidate au présidentiel. Il n’a donc pas écrit son texte pour alimenter une polémique ou une campagne. J’imagine qu’il l’a écrit par simple écoeurement. Cette forme de nausée qui nous prend parfois lors des interviews télévisés de Jack Lang.


                    • dégueuloir (---.---.196.166) 2 février 2007 23:12

                      salut popol le gogol.....tu vas faire un gros dodo avec Nico et après tu aura ta petite sodo.......lol smiley


                    • Soren (---.---.209.50) 2 février 2007 14:38

                      Le sourire factice de Ségolène Royale m’indiffère profondément alors que le sourire « carnassier » de Sarkozy me dérange légèrement ....

                      On ne sait jamais si il va vous embrasser ou vous arracher la moitié du visage, il me fait passer un peu à Hannibal Lecter, je l’imagine très bien saliver en se demandant si il va déguster le foie de ses ennemis avec ou sans fèves ... smiley


                      • Sam (---.---.190.49) 3 février 2007 20:08

                        Soren

                        Une graduation supplémentaire dans l’horreur justifiée et bienvenue qu’inspire SDNB ; le Parti de la Mort enrage...

                         smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès