Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > N’enterrez pas trop vite les trotskistes !

N’enterrez pas trop vite les trotskistes !

Hier les médias opposaient les trotskistes modernes aux "archaïques" aujourd'hui ils s'appuient sur les sondages pour annoncer la fin "des utopies" ....

Vous vous trompez lourdement Mesieurs les journalistes, le trotskisme est encore bien vivant

et aujourdhui ceux qui ont cru à une nouvelle donne avec le PG s'interrogent....

L'histoire n'est pas finie....

Trotsky hors piste pour 2012 ? A voir !?

Libération enterre très rapidement l'extrême gauche . Dans son édition de vendredi 25 novembre, les journalistes ironisent sur les intentions de votes qui créditent les candidats de LO et du NPA d'un 1% ….

Ils oublient qu'un sondage n'est qu'une image à un temps t et que la plupart du temps les sondeurs « s'emmêlent les pinceaux » quand au soir des élections il leur faut expliquer le pourquoi des distorsions importantes entre les pronostics et la réalité.

Ils oublient aussi que si la candidature de Mélenchon rencontre un réel écho, rien n'est joué.

Le PG est dynamique, attractif même certes mais reste un parti qui se préoccupe essentiellement voire quasi exclusivement des campagnes électorales.

S'il sait très bien accompagner les mouvements sociaux comme celui des retraites il reste très propagandiste et ne cherche pas du tout à s'implanter dans les quartiers populaires.

Il ne suffit pas de distribuer des tracts et de coller des affiches pour attirer et convaincre les jeunes et les familles populaires qui survivent dans des quartiers ghettoïsés.

Il ne suffit d'appeler à des assemblées citoyennes.

Pour moi, une organisation qui lutte contre le libéralisme, c'est à dire le capitalisme se doit de renouer avec une tradition du mouvement ouvrier qui consiste à aller dans les quartiers, de vivre avec ses habitants et de militer dans les associations de proximité ou d'en créer.

Aucun groupe politique de gauche ne peut faire l'économie de ce travail opiniâtre de quartier.

Il ne s'agit pas de servir le peuple en singeant ce que faisaient les maoïstes au tout début des années 70, mais être avec le peuple.

« Lanternes rouges, Poutou et Arthaud s'accrochent » d'après Libé...A voir...

Si le Front de gauche n'ouvre pas des perspectives extra électorales, nous seront nombreux à voter extrême gauche aux présidentielles et aux législatives.

Je m'explique....

Le PS et son allié vert qui inscrivent leur politique dans le respect des directives européennes nous préparent des lendemains qui ne chanteront pas.

Ils parlent de plus en plus de limiter le déficit budgétaire et de la nécessité de faire des économies.

Comme des millions et des millions de citoyens j'en ai assez de Sarkozy et de son régime. Quelque soit le candidat de « gauche » qui sera au deuxième tour, je voterai contre la droite....

Ceci étant dit et répété, l'extrême gauche a raison d'être plus que critique par rapport au PS et d'expliquer que tout ne sera pas réglé uniquement par une arithmétique électorale donnant un résultat à deux chiffres pour la gauche anti libérale.

Il faut chasser Sarko et se préparer à des mobilisations dès maintenant pour faire échec aux politiques anti sociales actuelles et après les élections pour que les promesses progressistes soient tenues et pour que des réformes radicales permettent de tourner le dos au libéralisme dur ou teinté de social .

Il faut aussi clairement combattre pour que la France quitte l'Union Européenne qui constitue un carcan rigide, véritable obstacle au changement...

Cela me rappelle une anecdote :

Il y a deux ans s'est tenu un meeting du front de gauche à Vaux le Pénil.

Comme j'y intervenais comme PG, je voulais lancer le débat sur la question du retrait de la France de l'Union Européenne....

Un responsable du PG m'a demandé de renoncer à aborder cette question : « tu serais applaudi par les vieux militants du PCF, cela ferait désordre »....

Eh oui la base du PCF comme celle du PG n'ignore pas que cette question est centrale.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 28 novembre 2011 10:25

    Philippe Poutou defends un vrai programme de rupture avec le capitalisme. Cependant il  ne suffit pas d’être candidat pour  être présent à cette élection. Il devra être parrainé par au  minimum 500 élus, afin de pouvoir participer au débat démocratique… et ça, ce n’est pas gagné !....

    http://2ccr.unblog.fr/2011/11/02/un-candidat-sans-artifice/


    • NOUS REVIENDRONS ENTRE 2012 ET 2017 PAR LA VOLONTE DU PEUPLE OU CELLE DES

      BAIONNETTES

      LA REVOLTE GRONDE CAR L’EMPEREUR ET SON FOUCHé SE MOQUENT DES CITOYENS....AVEC SES AMIS VEREUX TADIEKKINE...BOURGI...TAPIE.JHONNY...BEN ALI...BONGO....KHADAFI (aucun regret pour un ami ...AUSSI DICTATEUR...°).........,OLIER..MAM...BALKANY...HOrTEFEUX..CARIGNON...ESTROSI...COPé BAROIN.PECRESSE...WAUQUIEZ...PROT.BNP ET SG...GOLDMAN SACHS ET LEHMAN BROTHERS...ET LAGARDE AGENT-DOUBLE DU FMI
      et les 3 guignols de la cee.......AUX ORDRES DE LAGARDE...ET DU FRIC ROI

      et vogueront les galeres.vers le bagne de CAYENNE


      • lsga lsga 28 novembre 2011 15:33

        « ENTRE 2012 ET 2017 »


        +1+1+1+1+1+1

        ça c’est le mot d’ordre des partis révolutionnaires.

      • jaja jaja 28 novembre 2011 10:45

        "Dans son édition de vendredi 25 novembre, les journalistes ironisent sur les intentions de votes qui créditent les candidats de LO et du NPA d’un 1% …« 

        L’article paru dans Bellaciao, »Tu le connais, toi, Philippe Poutou" et les commentaires qui le suivent démontre avec force l’étendue de la cabale médiatique menée contre ce candidat ouvrier. Ruquier qui est allé jusqu’à couper les répliques de Philippe au montage avait bien commencé le travail...

        A lire ;
        http://bellaciao.org/fr/spip.php?article122825


        • Rounga Roungalashinga 28 novembre 2011 13:43

          Ruquier qui est allé jusqu’à couper les répliques de Philippe au montage avait bien commencé le travail...

          Au moins il l’invite...


        • jaja jaja 28 novembre 2011 14:15

          Pour le détruire oui...


        • Robert GIL ROBERT GIL 28 novembre 2011 11:53

          ça a commencé bien avant, les principaux tortionnaires de l’inquisition etaient d’obedience trotskistes, et le massacre de la Saint Barthelemy leur est imputé. Pour Hirochima et Nagasaky ont reconnait la main de Trotsky, les escadrons de la mort en amerique du sud egalement et personne ne veut en parler, mais le 11 septembre serait l’oeuvre de Trotsky lui-meme !


        • lsga lsga 28 novembre 2011 11:58

          Le mal c’est pas bien et heureusement il y a l’enfer pour les méchants.... smiley


          Sinon :

          La minorité progressiste qui risque sa vie pour renverser l’oligarchie n’a aucune raison de redonner le pouvoir à la masse crétine et réactionnaire (paysans russes, islamistes tunisiens, petits bourgeois consuméristes européens...).

        • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2011 12:40

          @de par la hauteur

          la seule B.A de Jospeh Staline est d’avoir fait éliminer cette vermine aussi criminelle que lui !


        • lsga lsga 28 novembre 2011 11:53

          A chacun sa place :


          Les bourgeois démocrates se présentent aux élections, les partis révolutionnaires préparent la Révolution. 

          En réalité, le NPA et FO ne sont pas des partis révolutionnaires susceptibles de renverser le système. Une preuve : leurs leaders ne sont pas en prison, ils ont même la possibilité de passer à la télé. Le NPA et FO, tout comme le Front de Gauche, font aujourd’hui partie de la tradition Sociale Démocrate (celle qui remonte au 19ème, pas la ’new-wave’ libérale de ces dernières années qui est simplement de Droite (PS et compagnie...)). En ce sens, encore une fois, le Front de Gauche est légitime : Il ne prétend pas être ce qu’il n’est pas, il revendique la possibilité d’une Révolution Démocratique.

          Le NPA et FO par contre cherchent à se faire passer pour des partis révolutionnaires (ou trotskistes) alors qu’ils ne le sont pas. Donne-t-on des cours de stratégie militaires au NPA ? Non. Stock-t-on des armes au NPA ? Non. Etablie-t-on une liste précise des personnes à emprisonner après la Révolution au NPA ? Non. Pratique-t-on la Révolution permanente au NPA ? Non. Ni le NPA ni FO ne sont des partis révolutionnaires.

          Si on veut des exemples de partis authentiquement révolutionnaires en Europe de l’Ouest, on pourra par exemple citer Batasuna. Leurs leaders sont en prison, leur parti est interdit, leurs militants se font régulièrement torturer, ils pratiquent la Révolution permanente (Kale Borroka), et entretiennent un noyau de résistants formés à la lutte armée (Euskadi ta Askatasuna). En Euskadi, pas une banque ne peut rester ouverte sans avoir son rideau de fer baissé sous peine de recevoir une pluie de cocktail molotov dans la journée. 

          Batasuna ne se réclame pas directement du Trotskisme. Normal, la 4ème internationale a fait son temps... Il serait peut-être temps de passer à une cinquième et de renouveller un peu nos références.


          • jaja jaja 28 novembre 2011 12:05

            Post idiot d’un suppôt du FdG (foutage de gueule) qui outre les multiples conneries de son post ose prétendre que :

            "En ce sens, encore une fois, le Front de Gauche est légitime : Il ne prétend pas être ce qu’il n’est pas, il revendique la possibilité d’une Révolution Démocratique."

            Elle est chouette cette Révolution démocratique aux méthodes staliniennes. Bien lire la déclaration de Philippe Poutou et aussi les commentaires qui en disent encore davantage sur les méthodes du FdG....

            http://bellaciao.org/fr/spip.php?article122842


          • lsga lsga 28 novembre 2011 12:18

            Oui, le FG est un parti démocrate bourgeois. Bref : il deviendra l’ennemi à l’instant même où il prendra le pouvoir. Ça n’empêche pas de s’associer avec eux avant. 


            Putain les gars : relisez Marx... 

            Sinon pour LO et le NPA : en quoi sont-ils révolutionnaires ? En rien. 

            Bon sang : allez voir ce qui se passe aux Pays Basques du sud, c’est hallucinant. De la même manière que Saint Jean De Luz ressemble à la partie basque de Euro Disney comparée à l’authenticité de la culture basque de Hernanie (par exemple...) ; le NPA ressemble à la section révolutionnaire des Schtroumpf comparé à Batasuna. Etre révolutionnaire veut dire être pour la lutte armée. A quand remonte ton dernier cours de tir ? 

          • Gasty Gasty 28 novembre 2011 12:28

            isga se prend pour un Révolutionnaire parce qu’il associe emmerdeur, casse burne avec combat.


          • lsga lsga 28 novembre 2011 12:29

            je viens de lire l’article que tu as mis en lien, et je suis absolument mort de rire.

            Les cadres du PCF ont empêché la pauvre petite révolutionnaire de parler et donc tous les gentils révolutionnaires chouinent et se plaignent du manque de courtoisie des méchant staliniens du PCF .....


            mouaaarrff !!! 

            Tiens, ça c’est des révolutionnaires qui ont de véritables problèmes de repression :

            ça chiale pas, ça fait pas la queue pour prendre la parole, ça va en prison, ça prend les armes. 

          • jaja jaja 28 novembre 2011 12:32

            « Etre révolutionnaire veut dire être pour la lutte armée. A quand remonte ton dernier cours de tir ? »

            Tu ne dis que des conneries... La Révolution c’est la force du nombre, la grève générale : c’est un processus relativement pacifique. C’est lorsque la bourgeoisie sent que son pouvoir est menacé qu’elle lance la contre-révolution et la répression violente.....

            Et c’est à ce moment que la lutte armée est indispensable pour les révolutionnaires...


          • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2011 12:38

            Salut Gasty ,
            Isga est un fachiste rouge de la pire espèce qui s’est réjoui du génocide vendéen sur ce site et appelle à massacrer ceux qui ne pensent pas comme lui tel un vulgaire khmer rouge ! on aurait peur de confier une once de pouvoir à un tel fanatique !


          • Gasty Gasty 28 novembre 2011 12:46

            Salut Le chat

            C’est le genre de type que personne ne souhaite voir même dans une manif.


          • lsga lsga 28 novembre 2011 12:48

            non mais sans rire... si c’est ton point de vue sur la Révolution, rejoins mélenchon et le FG. Vous êtes du même bord. Je ne vois pas ce qui te différencie d’un démocrate bourgeois. Vous titillez sur des détails qui ne servent qu’à diviser les forces Sociales Démocrates.

            La Révolution ne peut pas être pacifiste. Tu es d’Extrême Gauche ? Tu es matérialiste ? Tu t’intéresses à l’Histoire ? Allez : donne ne serait-ce qu’un seul exemple de Révolution pacifiste. Les forces réactionnaires ne permettent jamais aux forces révolutionnaires de prendre le pouvoir pacifiquement. Mieux : en accord avec le jeune Marx, seules les conditions matérielles de la guerre civile permettent l’émergence de la véritable Conscience de Classe. 

            Bref : si tu crois à la révolution non violente (démocratique, etc.), rejoins le Front de Gauche. Vous avez le même point de vue, vos différences sont minimes.

            Si tu crois en la nécessité de la lutte armée, vient faire des stages en Euskadi. On va t’apprendre à utiliser les explosifs et l’AK47. On va t’apprendre comment on oblige dès aujourd’hui les banques à baisser le rideau. On va t’apprendre comment forcer l’Etat bourgeois à révéler sa vraie nature en installant partout des militaires et un pouvoir autoritaire. 



          • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2011 12:54

            @ISGA

            tes écrits ne te placent absolument pas dans le camp des démocrates , mais dans celui des fascistes rouges , des tortionnaires en puissance et des génocideurs !


          • jaja jaja 28 novembre 2011 13:02

            Et en plus tu ne sais pas lire ! Je n’ai jamais pensé un seul instant que la Révolution pouvait être pacifique de bout en bout c’est écrit dans mon post... Le reste de tes vantardises bon c’est poubelle...


          • lsga lsga 28 novembre 2011 13:56

            alors : tu admets que la Révolution ne peut pas être pacifiste.
            Donc : quel est le rôle du révolutionnaire en période de paix ? Préparer la Guerre Civile. 


            Un parti révolutionnaire est un parti qui prépare le prolétariat à prendre les armes. On peut être pour, on peut être contre, il y a des arguments des deux côtés. Mais un parti révolutionnaire est et restera toujours un parti qui prépare la Révolution. On ne peut pas prétendre être un parti Révolutionnaire et se contenter de distribuer des tracts et d’appeler à voter. 

            Donc : Le NPA n’est pas plus un parti révolutionnaire que le Front de Gauche ou LO. Il s’agit de trois partis Sociaux-Démocrates, qui ont beaucoup plus de points communs que de divergences. Ils feraient bien mieux de s’associer plutôt que de faire leurs guéguerres stériles. 

            Pour les autres, les groupuscules révolutionnaires, les partis de libérations nationales (européens, sud américains ou asiatiques) sont en effet des modèles à suivre. 

          • lsga lsga 28 novembre 2011 14:02

            et juste deux précisions pour lechat et gasty :


            1. Je ne suis pas démocrate au sens bourgeois du terme. Je suis ’conseilliste’, c’est à dire que je pense que la démocratie réelle repose sur des factions municipales armées du prolétariat

            2. J’ai en effet été élevé à la mamelle des black blocks. Vos manifs de petits bourgeois consuméristes ne m’intéressent que dans la mesure où elles fournissent un bon terrain d’entrainement pour les factions révolutionnaires ; et permettent au passage quelques razias. 

          • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2011 14:07

            @Isga
            les blackbloks qui font des razzias , c’est pas du consumérisme ça ??????
            ta place est aux Baumettes avec les autres cailleras !


          • jaja jaja 28 novembre 2011 14:24

            "On ne peut pas prétendre être un parti Révolutionnaire et se contenter de distribuer des tracts et d’appeler à voter. "

            Mais on ne se contente pas de distribuer des tracts et d’appeler à voter... Le NPA est impliqué dans les luttes sociales et prépare aussi la grève générale qui est l’étape actuelle pour les militants révolutionnaires.

            Quand aux Black Blocks dont tu te réclames c’est un entraînement un peu particulier... Courir beaucoup devant les charges de flics puis quand on est coincé faire comme à Strasbourg, abandonner son uniforme noir et se réfugier derrière le SO du NPA qui lui ne bouge pas et protège la manif...


          • lsga lsga 28 novembre 2011 14:27

            non, ce n’est pas du consumérisme. 

            Tu ne vois pas la différence entre consommer et voler ?

            La consommation désigne un ensemble de comportements réalisés par des individus ravitent autour de l’achat et de son usage.

            Le vol est la soustraction frauduleuse de la chose d’autrui

            Les sociaux démocrates (FG, NPA, LO...) se battent pour l’amélioration de la qualité de vie des prolétaires, pour le ’pouvoir d’achat’.

            Les partis révolutionnaires luttent pour l’abolition du salariat (y en a connaitre ça au NPA ou au FG ?) et de la propriété privé. Ils pratiquent l’impôt révolutionnaire en temps de paix (raquette des commerçant et autres petits bourgeois), et les razzia pendant la Révolution. 

            Des exemples récents de Razzia :
            http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/01/15/97001-20110115FILWWW00516-pillages-dans-une-banlieue-chic-de-tunis.php

            Cela se produit dans toutes les révolutions sans absolument aucune exception. C’est nécessaire. L’équivalent côté force réactionnaire s’appelle le picorage. 


          • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2011 14:58

            @isga

            Les pilleurs méritent juste d’être fusillés , je ne vois pas d’acte révolutionnaire dans le fait de dérober le bien d’autrui pour se l’accaparer , juste de l’avidité !


          • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2011 15:04

            @ISGA

            (raquette des commerçant et autres petits bourgeois),

            Commence déjà par apprendre à écrire , même le Che se foutrait de ta gueule , lui qui était soucieux de l’éducation du peuple ! on n’est pas à Rolland Garros !

            t’es franchement infréquentable et criminel !


          • lsga lsga 28 novembre 2011 15:14

            ok : donne, avec ou sans faute d’orthographe, un exemple de révolution où il n’y a eu besoin de recourir ni à l’impôt révolutionnaire ni aux pillages. 


          • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2011 15:41

            @ISGA
            la révolution de velours en TCHECOSLOVAQUIE qui a permis de virer les fascistes rouges du pouvoir !

            donne moi en retour un exemple du genre de révolution dans tes goûts , qui n’installe pas une dictature sanglante ?


          • lsga lsga 28 novembre 2011 15:57

            La ’révolution’ de velours n’est pas une révolution, mais une restauration. Elle a permis la fin du capitalisme d’Etat et la réintroduction du libéralisme, ce qui était souhaité par ceux qui sont devenus actuellement leurs oligarques.

            Les restaurations se font en effet en général sans violence. Elle s’effectue avec la chute naturelle du pouvoir révolutionnaire et la reprise non violente du pouvoir par l’ancienne oligarchie. 

            Exemple :

            Appelez ça révolution c’est se foutre de la gueule du monde... Il s’agit précisément de la fin de la révolution. 


            Pour ton deuxième point, lis ça stp :

          • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2011 16:16

            Il s’agit précisément de la fin de la révolution. 

            il n’y a pas eu de révolution , les russes ont imposé une dictature communiste par la force !
            ils ont m^me du envoyer les chars en 1968 contre le peuple en révolte !


          • lsga lsga 28 novembre 2011 17:00

             les russes ont imposé une dictature communiste par la force !


            Oui.. c’est précisément cela une révolution, et c’est ce qui fait la différence entre une révolution et une élection démocratique.

            La dictature du prolétariat est une nécessité : faire la révolution pour permettre ensuite à la masse de gueux de mettre au pouvoir les bonapartistes, les islamistes, ou les vendeurs de pouvoir d’achat : non merci. 

          • CHALOT CHALOT 28 novembre 2011 11:58

            Isga ! Pourquoi parlez vous de FO ? C’est une confusion avec LO ?
            Donc si je comprends bien : plus révolutionnaire que moi, je meurs !
            Tout ceci est amusant et me rappelle les grands débats des « chapelles » dans les années 60 70
            Mon propos n’était pas là


            • lsga lsga 28 novembre 2011 12:13

              LO, autant pour moi...


              La question n’est pas ’plus révolutionnaire que moi tu meurs’. 

              Je voterais Front de Gauche. Le Front de Gauche n’est pas révolutionnaire et ne prétend pas l’être.

              Il propose une sorte de transition démocratique douce inspirée des ’révolutions’ populaires d’Amérique du Sud. En ce sens, il se rapproche d’ailleurs pas mal du Trotskisme et de son programme de transition. (Le salaire maximum et les nationalisations représentent incontestablement un passage vers une économie socialiste.)

              En revanche, ni LO ni le NPA ne sont des partis révolutionnaires alors qu’ils le prétendent. Bref, se sont des usurpateurs qui font du tord à la tradition révolutionnaire. Ils feraient bien lieux de rejoindre le Front de Gauche duquel finalement ils sont très proches

              Batasuna par contre est un exemple de partis authentiquement révolutionnaire, proche sur bien des points des conseils stratégiques de Trotsky. L’Eusaki devrait être un exemple à suivre pour toutes les forces révolutionnaires européennes. 

            • jaja jaja 28 novembre 2011 12:20

              Batasuna c’était le parti politique nationaliste basque dont le bras armé était Eta militaire qui vient de signer sa reddition... C’était une lutte de libération nationale...

              Enfin Isqua c’est tellement con ce que tu racontes que je ne sais par quel bout le prendre...

              Ah si ! A ta question « Etablie-t-on une liste précise des personnes à emprisonner après la Révolution au NPA ? »

              Eh bien oui dans la catégorie bouffon sur mon cahier des futurs prisonniers il y a marqué Isga smiley


            • lsga lsga 28 novembre 2011 12:35
              Tiens, du wikipedia :

              Batasuna :

              Batasuna est un parti politique indépendantiste basque d’extrême gauche, principalement actif en Espagne, dans le Pays basque et en Navarre. L’organisation apparaissait jusqu’en 2009 sur la liste officielle des organisations terroristes de l’Union européenne1, mais n’apparait plus en 20102, et est depuis 2003 interdite en Espagne. Il se dit aussi socialiste (proche des mouvances marxistes et libertaires) et encore féministe et écologiste. Son principal objectif est la constitution d’un État socialiste basque, après avoir obtenu l’autodétermination et l’indépendance d’Euskal Herria (entité englobant les pays basques français et espagnols, ainsi que la Navarre).

              Euskadi Ta Askatasuna :

              Est une organisation armée basque indépendantiste d’inspiration marxiste (révolutionnaire).

              Révolution permanente ?

              Un parti révolutionnaire, par définition, ça a une bonne partie de ses membres en prison. Sans dec, rejoignez Mélechon, vous êtes du même bord : des sociaux démocrates. 


            • jaja jaja 28 novembre 2011 12:52

              J’ai 62 ans Isga et je milite depuis 1968 alors je n’ai eu pas besoin de toi ni de Wikipedia pour connaître ce qu’est ETA.... J’ai des amis basques et aussi Irlandais que je suis allé soutenir lors des grandes grèves de la faim des années 1980 et que j’ai encore revus il n’y a pas si longtemps vois-tu c’est comme ça !


            • lsga lsga 28 novembre 2011 13:48

              Ok, donc tu connais la différence entre un parti révolutionnaire authentique et un parti Social Démocrate. 

              Ce que je ne comprends pas : comment fais tu pour ne pas voir que le NPA est un parti Social Démocrate ? ça crève les yeux pourtant....


            • jaja jaja 28 novembre 2011 12:11

              Quand à Trotski et au trotskisme il faut savoir que le NPA ne s’en réclame pas préférant intégrer le meilleur des traditions révolutionnaires.
              Je n’ai jamais été trotskiste par exemple ce qui ne m’empêche pas d’être au NPA....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès