Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nadine Morano, l’arme anti-Le Pen de Sarkozy ?

Nadine Morano, l’arme anti-Le Pen de Sarkozy ?

La semaine dernière, la députée européenne, ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, s’est faite remarquer par des propos très durs sur la question des migrants, sur l’antenne de Jean-Jacques Bourdin, puis France 2. Faut-il y voir des dérapages, ou un exercice savamment étudié de communication ?

 
Dépasser le FN par la droite
 
Il faut dire que Nadine Morano n’y est pas allée par quatre chemins lors de ces deux interviews consacrées aux migrants. En fait, elle a peut-être même tenu des propos qui vont plus loin que ce que Marine Le Pen ose dire aujourd’hui, et plus proches du discours tenu par sa nièce, Marion Maréchal Le Pen : « nous sommes submergés (…) le sentiment d’envahissement des Français est une réalité  », allant même jusqu’à dire « on n’est pas encore à un niveau de remplacement  ». Elle a dénoncé la politique des quotas mise en place : « c’est une incitation à venir chez nous. Il faut dire ‘l’Europe ne fait plus de quotas, l’Europe ne prend plus de réfugiés !’ L’Europe va aider à régler la situation politique en Syrie ! L’Europe va entrer en guerre contre Daech ». On a vu ce que cela a donné en Irak et en Libye
 
Nadine Morano n’a pas fait dans la demi-mesure en évoquant la présence de terroristes parmi les migrants. Puis, elle a affirmé que la France est un « pays de race blanche  », « un pays judéo-chrétien  » et qu’elle n’a « pas envie que la France devienne musulmane ». Devant la réaction des autres intervenants, elle est restée droite dans ses bottes : « je suis désolée, c’est un mot (race) qui est dans le dictionnaire, je ne vois pas en quoi il est choquant  ». Ce faisant, la députée européenne est profondément démagogique en parlant d’envahissement, et flirte avec la xénophobie en parlant de race blanche, oubliant une partie du pays. Bien sûr, ses propos ont déclenché la polémique, mais il n’est pas intéressant de se demander ce que cela aurait été s’ils avaient été tenus par Marine Le Pen et non elle.
 
La présidentielle dans le viseur
 
Si Nadine Morano dit vouloir se présenter aux primaires, face à son ancien patron, elle lui a aussi rendu un véritable hommage chez Jean-Jacques Bourdin, en disant que « si on avait eu Nicolas Sarkozy, on ne serait pas dans la même situation parce que lui, il aurait pris le leadership, comme il l’avait fait quand il y a eu la crise en Côte d’Ivoire (…) Idem sur la Libye : maintenant, François Hollande est au pouvoir, il ne s’est plus rien passé ». Bref, on peut penser qu’en réalité, elle fait partie du dispositif de l’ancien président pour les élections présidentielles. En somme, elle peut dire tout haut des choses que ce dernier hésite peut-être à dire lui-même. Ne serait-il pas habile de l’envoyer chercher les électeurs de Marine Le Pen, elle qui partage un certain nombre de traits avec la présidente du FN ?
 
Nicolas Sarkozy semble en effet penser, peut-être pas à tort, que le meilleur moyen de battre le FN en 2017 est plutôt de tenir un discours plus dur sur les questions migratoires. Ce calcul est assez logique alors que le gouvernement a clairement mis le cap à droite économiquement, le dépassant sur bien des sujets : travail du dimanche, baisse des impôts des entreprises, baisse de l’impôt sur le revenu ou simplification du droit du travail. Le terrain économique, comme le terrain européen, ne lui permettent pas de faire la différence. Il peut encore le faire sur les sujets migratoires en revanche. Et pour ne pas s’abîmer il peut confier à d’autres, comme Nadine Morano, la charge d’aller plus loin encore que le FN n’ose le faire pour le battre, alors que la sortie de l’euro pourrait être disqualifiée par l’épisode Grec.
 

Dans cette guerre de communication qu’est devenue la politique aujourd’hui, les interventions de Nadine Morano ne tiennent sans doute pas au hasard. On peut y voir une stratégie des Républicains pour devancer le FN en 2017. Définitivement, les jeux ne sont pas faits pour la prochaine présidentielle.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.96/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Lonzine 29 septembre 2015 12:01

    Avec une stratégie pareille, pas besoin de s’inquiéter pour 2017....


    • soi même 30 septembre 2015 10:43

      Le spectacle va être gratuit à ce que voie, à se demandé si il y a pas une revanche machiste à mettre en avant des femmes en politique ?
      On va avoir tous le plaisir de voir des crêpages de chinions.


    • Michel DROUET Michel DROUET 29 septembre 2015 12:03

      Pourquoi voir de la stratégie là où il n’y a que de la connerie ?


      • philippe baron-abrioux 29 septembre 2015 12:50

        @Michel DROUET

        BONJOUR ,

        « il n’y a que de la connerie » :voila un avis largement partagé mais qui me semble bien rapide .

        faire de cette personne une « simplette d’esprit » ,ignorante de tout , à la gouaille populaire et capable de sortir des « conneries » à jet continu, conduit facilement à quelque chose qui ressemble à une sorte d’excuse .

        on ne peut condamner un « déficient mental » du fait de ses propos .

        OR , il faut se souvenir que l’on parle d’une députée européenne française .

        JE NE PEUX CROIRE que son parti ,l’ancien comme le (presque) nouveau ,L.R,ait investi comme candidate sous son étiquette une personne qui serait issue d’une« diversité » quelconque , au sens large , handicapée mentale dans ce cas .

        CETTE PERSONNE ne peut selon moi bénéficier d’aucune forme d’excuse .

        NON , cette personne n’est pas la crétine débile que certains voient .

        dès ce matin ,la très médiatique N.K.M a fait part de son courroux ,allant même jusqu’à évoquer une sanction à LUI infliger pour les propos tenus . QUELLE PLAISANTERIE !

        N.K.M devrait AU CONTRAIRE remercier celle que je refuse de nommer qui joue bien le rôle qui lui est confié de banaliser ce que beaucoup appellent « vérités » ,qui seraient le reflet des pensées de beaucoup de Français et ce sous couvert d’une immunité parlementaire efficace .

        MAIS ON NE PEUT CONDAMNER LE MENSONGE , car les paroles de cette zélée députée européenne ,en plus d’être de grossières erreurs ,ne sont que mensonges tragiquement répandus et qui font taches d’huile par le seul phénomène de répétition de certains médias qui évitent très soigneusement d’en proposer la moindre analyse politique impartiale .

        GOBE QUI VEUT , mais tout de même, penser que cette personne représente notre pays au niveau européen , devrait en chatouiller plus d’un ,sauf à en être les complices taiseux , qui devraient garder en mémoire certains silences soutenant les pires horreurs .

        à bientôt .

        P.B.A


      • alaric13 29 septembre 2015 16:36

        @Michel DROUETNON elle n’a pas parlé sans avoir eu de nombreuses conversations avec ses amis UMp !


      • Pere Plexe Pere Plexe 29 septembre 2015 17:06

        @Michel DROUET

        Je +
        Le mot stratégie suggère intelligence analyse réflexion voir finesse.
        Toutes choses impensables venant de l’ex ministre de la solidarité (!)

      • non667 29 septembre 2015 18:17

        @philippe baron-abrioux

        parler de simplets /c.. pour des roués/rusés / cyniques est un régals pour ces derniers ,cela les rassurent qu’ils ne sont pas démasqués , et que les naïfs qui se croient plus intelligents qu’eux leur pardonneront et continueront a voter pour eux !
        depuis 1983( 32 ans ) les gauchistes ne se sont pas aperçu que le ps n’était plus socialiste !et qu’ils votaient en fait pour des judéo américano-capitalo-mondialistes (N.O.M. )


      • Fergus Fergus 29 septembre 2015 20:12

        Bonsoir, Michel DROUET

        Je plusse moi aussi. Morano a fait du Morano, en proférant ces abyssales conneries.


      • Cadoudal Cadoudal 30 septembre 2015 04:28

        @Michel DROUET
        Assez surprenant que l’auteur se définisse comme gauliste tout en critiquant Morano qui ne fait que reprendre les propos du Général...

        On peut détester De Gaule et l’Histoire de France comme vous le faites, mais qualifier de conneries les propos de Morano est contre productif, les gens sont de plus en plus nombreux a refuser de se faire insulter en permanence...


      • philippe baron-abrioux 30 septembre 2015 06:06

        @non667

        Bonjour ,

        dans votre« inventaire » qui voudrait indiquer pour qui en fait, selon vous, voteraient ceux que vous appelez« les gauchistes » ,il me semble que vous en avez oublié beaucoup : les tziganes ,les francs-maçons ,les handicapés mentaux ,et physiques , les homosexuels (hommes et femmes ) .

        heureusement dans votre inventaire, vous n’oubliez pas les juifs (judéo ) !

        pourquoi pas les noirs ,les jaunes ,les métisses ? tant qu’à faire !

        P.B.A


      • aimable 1er octobre 2015 09:37

        @Fergus

        bonjour

        disons qu’elle est folle du roi Sarko


      • Jonas 4 octobre 2015 12:20

        @Michel DROUET
        Quelle connerie ? Nadine Morano a raison.
        Dans l’Histoire de France, tous nos rois (Clovis, Charlemagne, Saint-Louis, Philippe-le-Bel, Henri IV, Louis XIII, Louis XIV...), écrivains, poètes, architectes, peintres, scientifiques... sont chrétiens ou de culture chrétienne, et de race blanche.
        Si vous regardez les vidéos d’archive de la France et de Paris dans les années 1920-1950, il n’y a que des français de race blanche :
        https://www.youtube.com/watch?v=SDlVcMl6oQ8
        http://www.youtube.com/watch?&v=wy7lNJ7jrYg
        http://www.youtube.com/watch?v=AuLQ6C243X8

        Ce n’est qu’à partir du début des années 1970, avec la poussée de l’immigration extra-européenne et le regroupement familial imposé par Giscard d’Estaing, que le Grand Remplacement a débuté :
        https://www.youtube.com/watch?v=0QITxZjSa0k

        La doctrine totalitaire socialiste des années 1980 et ses multitudes d’associations anti-racistes ont lobotomisé les cerveaux des français en leur expliquant ce qu’ils devaient penser, leur faisant croire que la France est un pays multiculturel, sans race, sans religion.
        Avant cette période, les ouvrages décrivaient parfaitement les races. Comme le Larousse (1971-1976), qui décrivait scientifiquement la notion de races humaines.
        http://www.larousse.fr/archives/grande-encyclopedie/page/11394

        Christiane Taubira a elle même dit qu’elle est de « race créole », une « guyanaise de souche » qui protège son identité, personne n’a fait un scandale pour ça.
        https://www.youtube.com/watch?v=5UWHkY59Edk
        http://www1.rfi.fr/fichiers/MFI/PolitiqueDiplomatie/2068.asp
        Tout comme le poète et homme politique antillais Aimé Césaire, militait contre le « génocide par substitution » de la population de la Martinique, était-il un raciste pour avoir tenu ces propos ?
        Tout comme personne ne fait un scandale lorsque des associations dites anti-racistes comme le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France) promeut et défend la race noire.

        La propagande totalitaire socialiste vise à qualifier de raciste, fasciste les français de souche de race blanche, déshumaniser l’homme blanc, son Histoire, ses racines, qui doivent disparaître afin de faire place à la « diversité » défendue sous toutes ses formes, comme le préconise clairement le think tank Terra Nova, proche du gouvernement socialiste.
        http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/09/18/01016-20140918ARTFIG00316-quand-terra-nova-conseillait-au-ps-d-investir-sur-le-vote-des-immigres-francais.php


      • gaston gaston 5 octobre 2015 09:59

        @Michel DROUET effectivement je ne vois pas trop comment des imbéciles comme sarkozy ou pire encore morano pourrait faire de la stratégie !


      • fred.foyn Le p’tit Charles 29 septembre 2015 12:47

        Est elle la représentante du

        Ku Klux Klan... ?

        De toute façon tout ce qui vient de la sarkozie pue....


        • Pere Plexe Pere Plexe 29 septembre 2015 17:41

          ...au moins elle aurait une cagoule !


        • gaston gaston 5 octobre 2015 10:08

          @Pere Plexe c’est vrai qu’elle est aussi pénible (ou comique c’est selon les gouts) à écouter qu’a regarder , mais en même temps la cagoule nous empêcherait de voir sa grosse tête de poissonnière ...


        • Trelawney Trelawney 29 septembre 2015 12:48

          D’après vous les « conneries » (depuis l’affaire Bedos, j’adore dire ce mot) de Morano ferraient parties d’une stratégie pour ratisser à la droite de la droite ou faire prendre conscience aux électeurs du PR que finalement le FN c’est raciste et qu’il ne vaut mieux pas être tenté par ce vote.

          On peut aussi appliquer cette « stratégie » à la gauche ou un Macron vous dit que les 35 heures ce n’est pas bien, que les fonctionnaires avec emplois à vie ne doivent plus exister, que le libéralisme est une valeur de la gauche ou encore mieux qu’être élu est un cursus d’un ancien temps. En effet cette « stratégie » où celui qui dit la plus grosse connerie a gagné a le mérite d’inciter les militants de tout bord à ne pas se tromper de vote aux prochaines élections et à ne pas être tenté par le vote extrême et ainsi de voir revenir au pouvoir des gens « sérieux et pondérés » qui amèneront dans leurs bagages clones de Macron et Morano.

          Mais nos politiques sont tellement déconnecter des réalités qu’ils ne comprennent pas que dans ce capharnaüm généralisé qui met en avant des sombres abrutis comme les deux nominés (si ces deux la font des jeunes faudra pas tous les noyer) l’électeur de base pense qu’ils sont devenus tellement fou et dangereux pour notre pays qu’il vaut mieux s’abstenir de les placer au pouvoir. Enfin on peut rêver


          • Pere Plexe Pere Plexe 29 septembre 2015 17:46

            @Trelawney
            Cette approche de la politique sent vraiment trop la naphtaline.

            Et le résultat est à coup sur celui que vous décrivez.
            A gauche des électeurs sont dégoûtés par Macron comme d’autres à droite le sont par Morano.
            A vouloir ratisser trop large...

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 septembre 2015 21:00

            @Trelawney
            Ils sont sans doute déconnecter de la réalité, mais si leurs programmes sont vides, c’est que les décisions économiques, militaires et diplomatiques sont prises ailleurs : à Bruxelles, à la BCE, au FMI, et à l’ OTAN. Ils sont pieds et poings liés par les Traités européens dont ils ne veulent pas sortir.
            Il ne leur reste qu’à essayer de récupérer des électeurs où ils peuvent...


            J’ai écouté Fillon, il propose de faire voter les Députés sur l’immigration, il ne fera rien du tout. L’immigration est gérée par 3 textes européens : Traité d’Amsterdam, Schengen et les travailleurs déplacés.

            Les seuls qui peuvent faire quelque chose, sont ceux qui veulent la sortie définitive des Traités européens, les autres enfument tant qu’ils peuvent.

            • Elliot Elliot 29 septembre 2015 14:32

              @rosemar

              Un jour la France sera ce qu’elle aura décidé d’être. 
              C’est cela et uniquement cela que Moix a voulu dire. 
              Prétendre le contraire, c’est aller à l’encontre d’une des victoires les plus essentielles de la révolution : la démocratie.
              Certes, en sortant de ce cadre, on peut tout imaginer même l’inimaginable mais alors la France aura perdu son âme. 
              Il n’est ni dans votre pouvoir ni dans le mien de prédire l’avenir et d’arrêter le mouvement de l’histoire.
              Il n’y a personne ( même parmi les moins froncolâtres ) pour contester un principe de réalité ou contester la nature de son identité actuelle telle qu’elle a été construite par des siècles de sédimentations diverses, par ses guerres de religion, par ses massacres, par les invasions dont la plus performante lui a donné son nom.
              Personne sauf une Morano, ineffable grue à ne pas se rendre compte que la France est devenue multicolore. 
              Quelle que soit la tentation de la nostalgie, cette dernière n’est plus ce qu’elle était , c’est un album photo qu’on feuillette à la recherche de souvenirs et d’images disparues, désuètes, aussi bien est-il présomptueux de prétendre figer l’identité de la France ou encore pire de faire croire qu’on le pourrait. 
              La France éternelle, c’est une belle figure de rhétorique mais ce n’est que ça et telle que l’ont forgée, mythifiée, encensée Maurras ou Barrès et tant d’autres chantres, elle n’est déjà plus.
              Emportée par la tourmente de la seconde guerre mondiale et la perte de l’empire.



            • leypanou 29 septembre 2015 15:14

              @rosemar
              Connaissez-vous Jean Raspail et l’une de ses prédictions ? Si non, apprenez à le connaître et le lire et n’oubliez pas qu’on est en 2015, donc bien après les 30 ans dont il a parlé.


            • Pere Plexe Pere Plexe 29 septembre 2015 17:48

              @rosemar
              Un jour la France sera laïque !

              Et les Français libre de croire (ou non) à ce qu’ils veulent. 

            • non667 29 septembre 2015 18:33

              @Elliot

              mais alors la France aura perdu son âme.

               il n’y a pas de race et la france est laïque donc pas religieuse ,est devenue multicolore. et elle aurait une âme ?
              vous vous foutez de la gueule du monde !


            • rosemar rosemar 29 septembre 2015 19:02

              @Elliot

              Il ne s’agit pas de prédire l’avenir, ce qui reste très aléatoire, mais de faire ce constat : notre culture est, depuis des siècles, chrétienne : architecture, textes, peintures, pourquoi faudrait-il renier des siècles de culture ?


              C’est une évidence que la France est multicolore, et l’erreur de Morano est d’évoquer la notion de « race blanche »... Mais pour le reste, notre culture est chrétienne, fondée sur des valeurs humanistes qu’il ne faut pas renier !La France est riche de cultures diverses, mais la base, le substrat sont fondés sur des valeurs chrétiennes de fraternité, d’égalité, de partage : vous accepteriez de renier ces valeurs primordiales et premières ?

            • rosemar rosemar 29 septembre 2015 19:10

              @Pere Plexe


              La France est laïque et les français sont libres de croire à ce qu’ils veulent...Mais le substrat de notre culture, c’est une forme d’humanisme inspiré de la chrétienté.... faut-il renier cet héritage ? Moi, j’y suis très attachée, même si je ne suis pas croyante...



            • francesca2 francesca2 29 septembre 2015 19:38



              Un jour la France sera ce qu’elle aura décidé d’être. 

              En fait non...la France sera ce que ses élites ont déjà décidé qu’elle sera. 

              Prétendre le contraire, c’est aller à l’encontre d’une des victoires les plus essentielles de la révolution : la démocratie.

              Technocratie, Présidents non élus, référendums non respéctés...La démocratie ! Parlons en de la démocratie...qui peut croire encore aujourd’hui que nous sommes en démocratie ?

              Certes, en sortant de ce cadre, on peut tout imaginer même l’inimaginable mais alors la France aura perdu son âme.

              C’est précisement le contraire.

              Il n’est ni dans votre pouvoir ni dans le mien de prédire l’avenir et d’arrêter le mouvement de l’histoire.

              Le mouvement de l’histoire ? Le libéralisme sans frontière, seul credo de nos élites, qui nous tue psychiquement et physiquement est le « mouvement de l’histoire » ?

              Il n’y a personne ( même parmi les moins froncolâtres ) pour contester un principe de réalité ou contester la nature de son identité actuelle telle qu’elle a été construite par des siècles de sédimentations diverses, par ses guerres de religion, par ses massacres, par les invasions dont la plus performante lui a donné son nom.

              C’est du baratin...vous essayez de comparer ce qui s’est passé autrefois à ce qui est en train de se passer aujourd’hui. En fait il n’y a aucune comparaison possible, ni dans forme ni dans le fond.





            • Elliot Elliot 29 septembre 2015 19:39

              @rosemar

              Mais qui, diantre ! vous demande de renier quoi que ce soit ?
              La France est chrétienne depuis des siècles. Qui conteste cette affirmation ? La France est fondée sur des valeurs humanistes mais aussi sur celles des Lumières et ces valeurs humanistes sont mises à mal surtout par ceux qui affectent de les défendre.
              Il y avait un avant l’ère chrétienne, il y aura un après dont personne ne peut dire ce qu’il sera.

            • Pere Plexe Pere Plexe 29 septembre 2015 20:01

              @rosemar
              En quoi l’humanisme serait il le fruit de la chrétienté ?

              En quoi le le bouddhisme le sikhisme (etc..) ou l’athéisme seraient ils moins humanistes ? 

            • philouie 29 septembre 2015 20:08

              @Pere Plexe
              cet humanisme là, produit par le christianisme, est l’humanisme du Dieu fait homme.
              c’est l’homme idéalisé. On en trouve l’apogée dans le surhomme de la pensée nazie.


            • OMAR 29 septembre 2015 20:58

              Omar9

              Mais bien sûr @rosemar

              La France n’a plus sa culture gréco-romaine.

              Mais plutôt une culture.... judéo-chrétienne.

              Juste une question, depuis 1905, le "Vel d’Hiv’ et Drancy ou 1945 ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 septembre 2015 21:06

              @rosemar
              Profitez-en ! Si Poutine arrive avec ses alliés à débarrasser le Moyen Orient des djihadistes, les réfugiés retourneront chez eux, et vous devrez changer de chanson...Je me demande bien pourquoi les xénophobes de ce pays aiment autant Poutine ? Il va vous enlever votre gagne pain, savez-vous ?


              Tous ceux qui sont pour les guerres coloniales vous facilitent le boulot.
              Tous ceux qui sont pour la paix oeuvrent contre vous, mes condoléances !!

            • rosemar rosemar 29 septembre 2015 21:20

              @Pere Plexe

              L’humanisme s’inspire de principes chrétiens : la dignité de la personne humaine, l’égalité entre l’homme et la femme, la solidarité envers les petits et les pauvres, le souci de la justice, le sens du pardon, toutes ces valeurs sont issues de la tradition chrétienne

              Ces idées nous ont formés, et font partie de notre culture, même pour moi qui suis athée...

              C’est ma culture et j’y tiens...

            • philouie 30 septembre 2015 00:24

              @sampiero
              Donc l’humanisme du christ aurait inspiré le nazisme ?
               
              Mais pas du tout.
              Je ne remets pas en cause le Christ, (paix et salut sur lui), rien de tel.
              Je remet en cause ceux qui ont divinisé l’homme au prétexte du Christ, selon la formule que j’emploie habituellement : le christianisme, c’est l’idéalisation de l’homme et la diabolisation de l’autre.
              J’en veux pour preuve, par exemple, les accusations de crimes rituels à l’encontre des juifs qui remontent à bien avant le nazisme.
              Le christianisme, le catholicisme romain en particulier, c’est la création de l’homme pervers.


            • philouie 30 septembre 2015 00:42

              @philouie
              Et quand je parle de l’homme pervers, je parle précisément de l’homme qui a un idéal - la liberté, l’amour du prochain, la démocratie, mais qui en réalité n’est qu’un pur criminel.
              Robespierre par exemple. Qui était fermement opposé à la peine de mort et qui fit guillotiné des gens.
              Mais notre politique également quand on apporte la démocratie à coup de bombe.
              Les nazis étaient des idéalistes. Ils croyaient en l’homme et ils croyaient que l’homme pouvait se faire lui-même. En ce sens, c’était des humanistes. vous avez vu le résultat.


            • Osis Oxi gene. 30 septembre 2015 20:12

              @rosemar

              "L’humanisme s’inspire de principes chrétiens : la dignité de la personne humaine, l’égalité entre l’homme et la femme, la solidarité envers les petits et les pauvres, le souci de la justice, le sens du pardon, toutes ces valeurs sont issues de la tradition chrétienne"

              N’importe quoi !
              On retrouve ces principes dans toutes les religions en particulier celles du livre (et même pour la femme elles sont d’accord entre elles : La femme à la cuisine.)

              Ce qui d’ailleurs n’a pas empêché leurs adeptes, toutes religions confondues, de prêcher par la torture, le viol, les massacres tout pleins d’allégresse, les joyeux buchers, le pillage et l’esclavagisme à outrance...
              Les religions monothéistes sont les pires et les plus faciles à manipuler du genre.
              De là à comprendre pourquoi on a toujours voulu les imposer...

              Il y a très très peu d’êtres humains qui ont choisi leur religion...
              Pour la plupart elle a été imposée par le fer et dans le sang.... pour les autres c’est juste du lavage de cerveau commencé au berceau et souvent juste l’occasion de boire et de festoyer en famille.


            • rosemar rosemar 4 octobre 2015 14:51

              @Oxi gene.

              Bien sûr, la religion a été dévoyée, et détournée, mais les principes de base de la religion chrétienne, fraternité, égalité, sont essentiels : la devise républicaine s’est même inspirée de ces principes... L’islam, quant à lui, est traversé de courants très divers et opposés, avec des conflits permanents...
              Bien sûr, on ne choisit pas sa religion, mais on a la possibilité d’adhérer à certaines idées, même quand on est athée et c’est mon cas...
              Ne confondons pas la religion et les églises...

            • Genc Osman Genc Osman 29 septembre 2015 13:34

              La poissonnière est de retour tous aux abris

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès