Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nadine Morano officialise la révolution institutionnelle

Nadine Morano officialise la révolution institutionnelle

 Lorsque l’on n’est pas d’accord soit on se tait, soit on s’en va a lancé avant hier sur le plateau de Dimanche + la secrétaire d’état à la Famille et à la Solidarité, Nadine Morano, en réponse au scepticisme exprimé par la secrétaire d’état aux Sports Rama Yade quant à la suppression des avantages fiscaux des footballeurs professionnels (voir mon article à ce sujet). Quand on n’est pas d’accord avec la politique menée par le gouvernement, c’est simple : ou on ferme sa gueule, ou on démissionne a précisément déclaré la député de Meurthe-et-Moselle, reprenant à son compte la maxime de Jean-Pierre Chevènement. Au delà de la polémique qu’elle a engendrée, cette déclaration n’est-elle pas l’aveu implicite formulé par Nadine Morano de la lente révolution de nos institutions opérée, notamment, par Nicolas Sarkozy ?

La Vème république est officiellement un régime parlementaire (doublé d’un pouvoir présidentiel fort) présenté comme le garant de notre démocratie à l’inverse du régime présidentiel américain. Or, le lent déclin de notre parlementarisme, miné par des députés godillots et le départ des grands orateurs du Palais-Bourbon a sapé notre régime parlementaire et renforcé le pouvoir présidentiel. Avec l’élection de Nicolas Sarkozy, la Vème république est entrée dans une nouvelle phase, celle d’un véritable régime présidentiel, encore plus fort qu’aux Etats-Unis d’Amérique. Les ministres godillots côtoient désormais les députés godillots, laissant au président de la république le monopole de l’initiative, les ministres devant se contenter de suivre les directives de l’Elysée.

Ainsi, Rama Yade, qui a simplement contesté la venue à Paris de Mouammar Kadhafi, émis des doutes sur le bien-fondé de la suppression du DIC et adopté une position modérée quant à la candidature de Jean Sarkozy à la présidence de l’EPAD, est considérée comme la "tête-brûlée" de Nicolas Sarkozy, la figure contestataire du gouvernement. Pourtant, ses objections sur la politique de la majorité ne concernent en aucun cas des problématiques de fond mais de forme. Quant à Nadine Morano, qui estime qu’un ministre en désaccord avec la politique gouvernementale est prié de démissionner, elle considère ainsi néfaste tout débat au sein de la majorité, assurant au président de la république la gestion solitaire du pays.

Notre pays se dirige donc vers un régime présidentiel, une révolution institutionnelle, et ne peut plus ainsi faire valoir son régime parlementaire, garant absolu d’une démocratie saine face à la soi-disant présidentialisation des Etats-Unis : car c’est bel et bien de l’autre côté de l’Atlantique que la fermeture de la prison de Guantanamo a été refusée par 90 voix sur 96 au Sénat, tranchant avec les aimables questions des députés de la majorité à l’attention du gouvernement le mardi au Palais-Bourbon, les pseudo-débats ministériels où chaque prise de position contraire à celle du gouvernement est réprimée.

 
Le blog de l’auteur, http://lenouvelhebdo.com 

Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • franck2010 3 novembre 2009 10:46

    Nadine Morano la thénardier contre la gazelle de la république.

    Un coup de génie de Sarkon le recrutement de Rama Yade !


    • Gabriel Gabriel 3 novembre 2009 10:51

      Je ne suis pas à proprement parlé un fan inconditionnel de la poissonnière, loin s’en faut. Mais pour cette fois, elle a raison. Si on n’est pas content de l’application monarchique du nabot on prend son courage à deux mains et on démissionne et on ne se confond pas en excuses pour garder sa place. Deux ans et demi de courbette et de lèche de ce gouvernement de godillots, ça commence à suffire !


      • Alex Joubert 3 novembre 2009 11:23

        On peut très bien contester Nicolas Sarkozy tout en conservant sa place...


      • Gabriel Gabriel 3 novembre 2009 11:34

        Cher Alex, dans ce cas là on ne s’excuse pas de dire la vérité ! C’est une question d’honneur. Bien que j’en cherche vainement un semblant de trace dans ce gouvernement.


      • Alex Joubert 3 novembre 2009 12:20

        En théorie, on est d’accord. Mais dans les faits, elle aurait été congédiée ! 


      • Nobody knows me Nobody knows me 3 novembre 2009 14:18

        On peut très bien contester Nicolas Sarkozy tout en conservant sa place...

        Paraît-il, d’après de nombreux ministres et secrétaires d’Etat ((c) vu à la télé), que le président est qqn qui aime qu’on lui parle franchement (comme lui le fait aux autres), même sion en désaccord avec lui. Tous les jours, les faits nous démontrent le contraire.
        Sans compter l’ambiance qui a l’air de régner à l’UMP, entre les renards comme Coppé ou Bertrand dont on entend les dents crisser par terre, et la chape de plomb qui pèse sur le parti qui pense soi-disant comme un.
        Etrangement, on distingue que l’animal remue encore et essaye de se dégager du piège à loup, sans doute à cause des réminiscences du Chiraquisme et du nouveau Villpinisme.

        Tous les jours par contre, j’ai la confirmation que Nadine Morano est vraiment une pintade téléguidée (et peut-être explosive attention !!). J’ai vu son intervention dans Dimanche+ (contre mon gré...), c’était de la pure et simple récitation. Elle cache très mal ses répliques préparées apprises par coeur. Au moins, avant les politiques mettaient du style pour se foutre de notre gueule. Maintenant, même leur langue de bois est cagneuse.

        C’est en tout cas une très belle conception du travail collaboratif qu’a Nadine Morano :

        • écouter le chef
        • penser comme le chef
        • parler comme le chef
        • agir comme le chef
        Un vrai petit robot... Brrr !! M’imaginer en train de fonctionner comme ça, ça me fout la pétoche, genre Huxley ou Orwell.
        Bientôt peut-être soulèvera-t-elle ses épaules lorsqu’elle parlera ??

        Cdlmt


      • goc goc 4 novembre 2009 10:05

        @ l’auteur

        On peut très bien contester Nicolas Sarkozy tout en conservant sa place...

        l’existence même des Lefevre et Morano, prouve exactement le contraire

        Quand on se dit ouvert, on ne fait pas parler des individus dont on se demande quelle qualité a prevalue lors du choix : la bétise ou la servilité (quoique souvent l’un ne va pas sans l’autre)


      • abdelkader17 3 novembre 2009 11:27

        Le degré zéro de la réflexion politique ,les chiffonniers de l’ump tout comme les prédécesseurs du Ps n’ont plus rien à offrir que des querelles de famille stérilés en guise de programme politique ,nous assistons à la faillite avancée et l’agonie du système politique Français.


        • pat30 pat30 3 novembre 2009 23:25

          @ abdel

          Non ne croyez pas cela. ça va s’arranger car M6 leur donne des leçons de démocratie royale et de liberté de la presse, option caricatures.

          Je me suis même laissé dire que la France envisage d’acheter TAZMAMART.


        • aigle80 aigle80 3 novembre 2009 12:43

          La soupe est bonne !!! voila pourquoi on s’accroche.... faudrait pas perdre ses avantages tout de même !! alors on rale un peu, pas trop , faudrait pas deplaire à l’empereur.Et pendant ce temps on ferme les usines, on accule des employés au suicide, on met au chomage et à la rue et on dit que la crise est derriere nous...c’est beau l’optimisme ou alors on nous mène en bateau...non ce serait trop grave !!!


          • joelim joelim 3 novembre 2009 13:00

            Notre pays se dirige donc vers un régime présidentiel, une révolution institutionnelle, et ne peut plus ainsi faire valoir son régime parlementaire

            L’alignement à 100% sur la parole présidentielle est exigé par Sarkozy pour toutes ses petites mains. 

            Ce qui somme toute est cohérent avec le récent jumelage entre l’UMP et le PCC (parti communiste chinois). 

            Qui se ressemble s’assemble, n’est-ce pas...

            • Alex Joubert 3 novembre 2009 13:11

              «  Avec l’élection de Nicolas Sarkozy, la Vème république est entrée dans une nouvelle phase, celle d’un véritable régime présidentiel, encore plus fort qu’aux Etats-Unis d’Amérique. »


              Nous sommes d’accord.

            • Bardamu 3 novembre 2009 13:02

              L’homme aux pensées si lourdes -Carlier- soutient Morano en un livre : la belle affaire !
              Morano est une sotte aux ordres d’un crétin.
              Le pire en cette démocrature est bel et bien l’humiliation de devoir marcher au pas, couvert de ridicule.
              Aucune idéologie chez nos gouvernants, aucune réflexion.
              Le doigt sur la couture du pantalon ... des enfants qui jouent les grands.
              On supprime le bruit de fond de tous leurs beaux discours, et l’on se trouve face à un silence veritigineux.
              De fait, Nietzsche avait raison : l’ére du nihil est advenue... quant au surhomme, on peut dire qu’il se fait sacrément attendre !


              • M.Junior Junior M 3 novembre 2009 13:23

                Nadine.M ne fait que confondre management & gourvernance.

                A côtoyer des industriels de tout poil, les politiques adoptent les techniques de management de base.

                Ils ne sont pas là pour développer la France mais pour se nourrir sur la bête.


                • MTR Matthieu Robert 3 novembre 2009 14:04

                  Pauvre Rama Yade ! Elle ne peut pas parler librement sans avoir à s’excuser auprès de Sarkozy, sous peine d’être exclue du gouvernement !
                  Supprimerait-on (indirectement) la liberté d’expression aux membres du gouvernement ?


                  • franck2010 3 novembre 2009 15:42

                    A propos de Sarkozy on est toujours étonné des ravages que son égo a produit sur son cerveau....


                  • pingouin 3 novembre 2009 14:19

                    Laissons le temps à Rama Yade d’étre élue dans le 95, et alors seulement, elle aura l’assise pour envoyer paitre ces moutons du gouvernement.


                    • faxtronic faxtronic 3 novembre 2009 16:55

                      Si Rama Yade n eut pas ete une fanatique pro-israelienne et une supportrice patentee de Bush en Iraq, je lui aurait bien donner ma voix, mais helas...


                      • Alex Joubert 3 novembre 2009 17:30

                        Supportrice de Bush en Irak on est d’accord, quoique le mot de supporter ne soit pas le plus judicieux à employer. Quand à fanatique pro-israélienne, faut arrêter ! La théorie de Dieudonné et cie comme quoi le monde est dominé par les dangereux sionistes bouh bouh les méchants, c’est du n’importe quoi ! C’est quoi vos arguments dans l’histoire ? 


                      • Kelsaltan Kelsaltan 3 novembre 2009 17:55

                        Morano et Lefebvre, le degré 0 de rien du tout.


                        • « O » 3 novembre 2009 18:06

                          Le bandeau qui fait la manche en tête de commentaires est lamentable. 10 €, 3 € réduction d’impôts et t’as ton badge pour 2 mois, c’est la fin ! ha ha ha !


                          • Traroth Traroth 3 novembre 2009 20:34

                            S’il y a quelque chose que je déteste encore plus que les menteurs patentés comme Nadine Morano, ce sont les faux courageux comme Rama Yade. Le fait qu’elle soit toujours au gouvernement est la preuve évidente qu’elle n’a aucune conviction allant à l’encontre de l’action gouvernementale. Ses petits coups d’éclat, après lesquels elle s’aplatit comme... ben comme une merde, en fait, sont en réalité assez minables. Elle cherche simplement à exister politiquement, croyant sans doute, comme tous les politiques, « avoir un destin ». Un destin dans lequel le bien des Français ne joue pas grand rôle, bien entendu...


                            • pingouin 3 novembre 2009 22:25

                              le fait est que Sarko est coincé, il est fourbe mais pas idiot, il sait la popularité de Rama Yade et ne va pas s’en séparer, à moins d’un affront direct contre « sa » sainteté. Quand à Morano et frédo la chèvre, ils me font penser aux bouffons du roi.


                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 novembre 2009 01:12

                                Une sous-ministre du gouvernement réactionnaire de Sarkozy défendant les privilèges insensés des footballeurs qui se fait engueuler Nadine Morano. C’est un sketch.


                                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 novembre 2009 01:13

                                  « Par » Nadine Morano.


                                • polarys62 4 novembre 2009 08:20

                                  La dinde de Morano, si elle pouvait fermer la sienne de gueule et ne plus la montrer, ça ferait + d’oxygene à respirer pour tout le monde....


                                  • TSS 4 novembre 2009 09:50


                                    tout à fait d’accord ,si Rama Yade l’ouvre Nadine Morano doit partir..lol ... !!


                                    • goc goc 4 novembre 2009 10:11

                                      n’empêche, moi j’attends avec délectation une grève des footeux nationaux juste avant le premier match de barrage contre l’Irlande.

                                      Je vosi d’ici le nabot se vautrer à remettre fissa le DIC

                                      hein ?? quoi ??.. qu’est-ce que c’est ??

                                      zlot, je viens de me reveiller !!!!


                                      • Samuel Moleaud 4 novembre 2009 10:24

                                        La France n’est plus parlementaire, ça fait longtemps qu’on le sait. Cependant, l’Espagne et la Belgique sont des monarchies (parlementaires), cela n’enlève pas le caractère participatif de la démocratie pour la population espagnole et belge, puisque le particulier peut se monter en collectif et saisir la-bas l’équivalent du conseil constitutionnel pour demander la révision d’une loi... Même dans un système gaulliste chiraquien de démocratie parlementaire, cela n’a jamais été possible en France..
                                        De plus, aux Etats-Unis, les institutions garantissent plus de libertés aux citoyens, comme par exemple la réelle protection de la liberté d’expression, figurant dans le premier amendement de la constitution. Ce qui mine les US, sont la dictature des lobbies et des intérêts financiers des transnationales capitalistes.

                                        Je pense que comparer la France sarkozyste aux US aujourd’hui n’est pas le bon moyen pour arriver à la conclusion que nous sommes dans une démocratie autoritaire, même si je suis en accord avec votre conclusion. Le problème n’est pas pri dans le bon sens.

                                        Et quel rapport avec la suppression des avantages fiscaux des footballeurs ? Je suis radicalement contre la RGPP et ce « gouvernement », mais pour une fois je dois avouer que la proposition de loi visant à supprimer leurs avantages fiscaux (footballeurs) est une bonne idée : pourquoi pousser un ballon dans des filets leur donnerait le droit d’être exonéré de 30% de leurs charges, là où ils « gagnent » infiniment plus que le smicard moyen français ne palpe en une année ? Surtout lorsqu’un artisan du bâtiment fait 70h par semaines pour être imposé à 75% de ses bénéfices annuels...sans être assuré d’avoir une retraite alors qu’il travaille depuis environ 35 ans sur les chantiers.
                                        Pourquoi refuser cela, lorsque la pression de l’actionnariat à la baisse des salaires et le management tyrannique de l’entreprise pousse des milliers de salariés au stress, à la précarité voir au suicide, alors que l’on offre à ces mêmes sportifs réduits à se faire acheter pour des millions la possibilité de se conduire comme des hommes d’affaire, de vraies stars ?
                                        Ou alors je n’ai rien compris, et vous me l’expliquerez, je recevrai vos arguments avec plaisir, mais ce n’est que le minimum que de supprimer ce DIC...


                                        • caramico 4 novembre 2009 10:31

                                          L’aboiement de son maître contre un faire valoir qui s’est embling-blingué dans la gadoue et ne sait comment s’en sortir..


                                          • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 4 novembre 2009 11:08

                                            (rien à voir avec l’article mais joli le badge qui vous rappel que vous ne pouvez pas soutenir financièrement ce site car vous êtes au rmi.J’estime que les dons devrait resté entre donneurs et pas les affichés comme ça)

                                            l’auteur dit dans un commentaire qui suit : « On peut très bien contester Nicolas Sarkozy tout en conservant sa place... »

                                            Mais son integrité ???


                                            • AJA-4U AJA-4U 4 novembre 2009 11:17

                                              Je ne sais pas trop quoi penser de Rama, un peu de respect pour son parcours scolaire et professionnel (certes plus facile à réaliser quand on vient d’une famille aisée et proche d’un pouvoir politique) mais par rapport à ses multiples prises de position médiatiques, je n’arrive pas à trouver de logiques fondamentales dans ce qu’elle raconte.
                                              Après, il n’y a pas forcément de logique à trouver, ses idées évoluent au gré du vent et des amitiés politiques, entre les déclarations sur Khadafi (« Certains gestes donnent envie de se laver les mains « ), son soutien à l’intervention US en Irak ( »le résultat pas à la hauteur des attentes« ) - mais le monde attendait quoi exactement de cette intervention ?, concernant le blocus de Gaza  »Mais si le Hamas est responsable, Israël n’est pas non plus tout à fait innocent » ah ouais, quelle analyse... et elle termine en protégeant des avantages accordés à certains sportifs (ben oui, parceque les anglais et espagnols font n’importe quoi avec le business lié au sport, si la France veut s’imposer en Europe et rattraper le retard, faut baisser la fiscalité, 80% des footballeurs paient leurs impôts à l’étranger mais c’est pas grave, le corporatisme lié à sa fonction est plus important).

                                              L’erreur que l’on fait avec les politiques, c’est de croire que ce sont des Hommes d’idées.
                                              Un secrétaire d’Etat touche environ 12000 € mensuel, plus qques avantages (transport - logement), à ce prix là, je connais beaucoup d’idéos politiques qui évoluent.


                                              • non666 non666 4 novembre 2009 11:59

                                                « Les ministres godillots côtoient désormais les députés godillots, laissant au président de la république le monopole de l’initiative, les ministres devant se contenter de suivre les directives de l’Elysée. »

                                                Excellent !
                                                2 remarques :

                                                1) Le ministre se doit normallement d’etre « godillot » et en phase avec le gouvernement qu’il sert. Mais :

                                                2) Sarkozy recolte EXACTEMENT ce qu’il a semé.

                                                Rappelez vous le CPE voté sur la pression de ses amis , imposé a DeVillepin puis, dès que la rue a bronché, Le sarkozy qui a trahi le gouvernement en soutenant la foule de gauchistes hurlants et de petits nenfants manipulés...

                                                Rappelez vous Sarkozy a new York alors qu’il etait ministre de l’INTERIEUR) en septembre 2004 devant les 200 asociations du lobby juif puis devant les etudiants US regrettant « l’arrogance française » c’est à dire la position du président de la république, celle du premier ministre (soutenus par 90% des français sur ce sujet)

                                                Que sont ces exemples sinon des echantillons de la « méthode Sarkozy » pour se faire une image de marque sur le dos du gouvernement de la république et de l’interet du pays ?
                                                Il a montré la voie .

                                                Qui a choisie rama yade la senegalaise, rachida dati la marocaine, fadela amara l’algerienne, Kouchner l’ami d’israel, tous issus de la gauche sinon Sarkozy l’austro-hongrois ami des etats unis et d’israel ?
                                                Qui a fait son casting composé de dizaines de Besson en elevant en methode de gouvernement le choix des traitres autorisés a l’accompagner ?
                                                Pourquoi s’etonner aujourd’hui que les élèves copient le Maitre ?

                                                Ils trahissent ?
                                                La belle affaire, comme lui Chirac, puis Paqua , puis Balladur, puis Chirac , puis deVillepin
                                                Ils utilisent leur fonction pour se faire briller devant les medias , faire de l’audience, de la notoriété dans un gouvernement ou ce qui a le plus augmenté est l’achat de sondages, d’enquetes d’images de marque, le paraitre et le bling bling ?
                                                Qui cela etonne t’il ?

                                                Sarkozy a vendu des illusions et du paraitre pour servir la mondialisation, c’est devenu une norme de fait, c’est tout.




                                                • Christoff_M Christoff_M 5 novembre 2009 03:25

                                                  les leches culs arrivistes cotoient les parvenus de la nouvelle « droite décomplexée »...

                                                  Tellement décomplexée qu’elle expose son niveau ras des pâquerettes et sa vulgarité, croyant etre « investis » par la majorité des français, F Mitterrand ou Estrosi sont tout à fait à leur place de pédants et prétentieux, recrutés par le roi de la vulgarité et du mauvais gout...

                                                  Invité en Italie à une soirée en l’honneur du père de Carla, industriel et artiste... pognoniste surtout et nouveau riche, on peut se donner n’importe quelle carte de visite, lorsqu’on fait partie des héritiers de cette Europe des nouveaux riches... artiste, auteur, compositeur, chanteur, on peut se dire tout et n’importe quoi, les léches bottes ne risquent pas de critiquer et si l’on ne sait rien faire, on peut s’engager en politique, comme les moins bons des bonnes familles atterrissaient autre fois à l’Eglise...

                                                  Pas beaucoup de foi et de convictions la dedans, mais beaucoup de passe droit...
                                                  Rien n’a changé en Europe depuis les monarchies, à part les apparences démocratiques...


                                                  • Christoff_M Christoff_M 5 novembre 2009 03:34

                                                    Encore une fois la France n’est pas une entreprise et les différents « experts » autour de Sarkozy peinent à lui faire comprendre que ce pays n’est pas une multinationale à restructurer !!

                                                    Quand l’imbécilité et la vulgarité au pouvoir utilisent des méthodes de gestion et de com à l’américaine, au premier degré, on voit la catastrophe....

                                                    Plus facile de piller des boites européennes et de voler les connaissances techniques, de licencier la moitié du personnel, avec des avocats d’« affaires » pour couvrir des opérations douteuses, mais ceci est du court terme pour dirigeants demeurés, malheureusement en France nous avons ces avocats véreux au pouvoir, vous savez ceux qui obéissent au lobbying des multinationales au point de commander 94millions de doses pour plus d’un milliard dans un pays ou on doit faire « des économies »....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles







Palmarès