Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nazisme : l’accusation de trop contre Ségolène Royal

Nazisme : l’accusation de trop contre Ségolène Royal

En Sarkozye, les mœurs politiques ne s’apparentent plus qu’à des attaques ad hominem contre unetelle ou untel, sans vergogne et en toute impunité. Ne pouvant s’attaquer à son bilan à la tête du Poitou-Charentes, certains apprentis sorciers de l’UMP, amis du ministre Dominique Bussereau, adversaire de la majorité présidentielle de Ségolène Royal pour les Régionales de mars prochain, ont sorti l’artillerie lourde pour tirer à boulets rouges sur la présidente sortante de la région Poitou-Charentes, avec une violence inouïe. 

 C’est la galère !
 

Le blizzard étant à son maximum, sûrs de leur défaite certaine, pour réchauffer leurs troupes, les habitués des indignations sélectives, qui lancent des cris d’orfraie à la moindre attaque contre un des leurs, sont étrangement aux abonnés absents quand par exemple, des insultes injustifiées sont proférées à l’encontre de leurs adversaires. C’est le cas en ce moment, de l’accusation de dictature et de nazisme dont Ségolène Royal fait l’objet. Or, Comme une trainée de poudre, la rumeur selon laquelle la président de la région de Poitou-Charentes aurait changé en catimini les listes des Régionales du Parti socialiste fait le buzz. Sans bien sûr adhérer à un tel processus qui violerait, en effet, le vote des militants, il faut aussi savoir qu’un entraîneur peut changer son équipe à la dernière minute puisqu’il estime qu’un joueur n’est pas assez motivé et ferait perdre l’équipe si on l’alignait.

Ségolène Royal est aussi accusée de favoritisme puisque, selon le même tintamarre,  elle aurait privilégié un membre de la famille de Madeleine Ngombet (?) qui dirige Désirs d’Avenir en Charente, si nos informations sont exactes, en l’occurrence, sa propre fille. Tout ça ressemble à une vaste escroquerie orchestrée par des aigris incapables d’actions concrètes sur le terrain, qui surfent pourtant, sur la prestance de Ségolène Royal pour faire leur trou. Cette époque est révolue. Ségolène Royal n’a jamais cessé d’apporter sa touche personnelle dans ce monde politique réfractaire à tout changement. Elle dépoussière, renouvelle et ne se refuse rien. Et, cette nouvelle bourrasque n’aura aucunement raison d’elle. Comme par hasard, alors que le dépôt des listes a lieu aujourd’hui en Préfecture, après le clan des Siciliens, ces 80 personnes qui avaient adressé une lettre ouverte à la présidente de Poitou-Charentes, voici venus les Daltons, qui estiment que leurs places au sein de la liste auraient été usurpées… 

La présidente du Poitou-Charentes passera sans aucun doute à la rôtisserie médiatique, agrégée ès roulettes et agrégée ès frappes anti Ségolène Royal. Elle ne réchappera pas. Tels des prédateurs, les charognes et les fanges des mass-médias, ces vampires assoiffés de sang frais, cette meute ne lâchera rien, de peur de se déjuger après tous leurs mensonges. Tous les éditos concernant Ségolène Royal se disant justes mais plus sarcastiques que jamais, vont émailler toutes les feuilles de choux de France et de Navarre, jusqu’à la dernière minute. Mais, nous aimerions que le maire Divers droite de Lagord, banlieue de la Rochelle, Jean-François Douard qui a estimé, en parlant de Ségolène Royal, je cite : « Qu’elle dirige de façon dictatoriale. C’est une dictature, dictature du prolétariat certes, mais une dictature quand même, je vous rappelle que le nazisme était aussi une dictature du prolétariat.  » A l’UMP, c’est ça faire de la politique ? Et bien sûr, Dominique Bussereau ne condamne pas. Si cet élu était du Parti socialiste, les médias, et son propre parti allait suivre les recommandations, des médias, et de l’UMP…

 

>>> Allain Jules


Moyenne des avis sur cet article :  2.81/5   (93 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Allain Jules Allain Jules 15 février 2010 11:49

    @Papy,


    Bonjour. J’aime faire parler. En réalité, en prenant l’exemple de l’entraîneur, c’était pour venir éclairer le débat, bien sûr, s’il avait lieu. Il a lieu et c’est tant mieux.

    Donc, selon les statuts du PS, la tête de liste a toute autorité pour mener les négociations et pour constituer jusqu’au dernier moment sa liste.

    Vous avez bien lu, SA liste. Donc, les cris d’orfraie des pleureuses est amusant. Ségolène Royal n’a jamais été à côté de ses pompes. 

  • Vilain petit canard Vilain petit canard 15 février 2010 11:11

    Ouais, honnêtement, on s’en fout un peu.


    • LE CHAT LE CHAT 15 février 2010 11:14

      salut Coincoin ,

      c’est vrai , pas de quoi fouetter un chat ou casser trois pattes à un canard ! smiley


    • BABAYAYA BABAYAYA 15 février 2010 11:22

      Surtout si c’est un mouton à 5 pattes.....


    • Allain Jules Allain Jules 15 février 2010 11:52

      @Vilain pc,


      Ça ne s’invente pas Vilain.

      On peut traiter une personne de nazie, c’est normal, même si elle n’a jamais posé un acte dans ce sens. Mais bon...

    • Padackor 15 février 2010 12:44

      Il faut quand même admettre que les champions du monde du cri « au nazi » se trouvent souvent à gauche : on veut vérifier que les allocations vont bien aux bonnes personnes, on est un nazi ; on veut s’assurer que la sécurité est bien assurée aux abords des écoles, on est un nazi ; on estime que n’importe n’a pas à entrer n’importe comment sur le territoire national, on est un nazi ; on estime qu’un citoyen ou une citoyenne n’a pas à se promener dans l’espace public à visage couvert, on est un nazi… On pourrait égrainer la liste ad nauseam...

      Je crois que les mots ont un sens. Le jour où un nouveau totalitarisme pointera le bout de son nez, personne ne le verra venir à force d’avoir entendu crier au loup à tout bout de champ, et souvent uniquement dans le but de défendre des intérêts catégoriels et nullement pour le bien de tous. La gauche portera ce jour-là une lourde responsabilité…


    • Padackor 15 février 2010 13:15

      @ Frère Voiture

      Hé bien voilà, qu’est-ce que je disais ?!! Le copié-collé habituel du prêt-à-penser ne s’est pas fait attendre…

      Je suis donc un nazi nauséabond… Vous savez ce que c’était un nazi ? C’était quelqu’un qui poussait les gens dans la chambre à gaz, tuait les enfants, massacrait les civils, utilisait des théories fumeuses pour dissimuler des horreurs sans nom… Je suis fier que mes deux grands-pères se soient battus contre ces gens-là. Ouvrez un peu les livres d’Histoire - ou faites un tour sur Wikipedia, ça sera déjà ça - avant de dire des absurdités pareilles…


    • Shaytan666 Shaytan666 15 février 2010 14:53

      Padackor, comme vous êtes nouveau (?) vous êtes tout excusé, mais il ne faut vraiment pas connaître Frère voiture pour avoir pris ses paroles au premier degré  smiley


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 15 février 2010 15:27

      Ce que je veux dire, c’est que les mots ont un sens : depuis quelques années, on se traite de nazi, de collabo, de terroriste, de fasciste, et autres gracieusetés. Alors ça fait du buzz, oulala Ségolène s’est faite traiter de nazie, oh quelle horreur, je vais vite en chier deux pages, etc. C’est la Foire aux nazis.

      On voit que les gens qui disent ça, ils ne savent pas ce qu’a été le nazisme, sinon il s n’utiliseraient pas le terme à la légère. Et relayer (complaisamment) cette pseudo-info, c’est finalement l’encourager.


    • simplesanstete 16 février 2010 01:03

      Nazie est le mot le plus utilisé en israel pour des insultes réciproques comme le dit le très juste Filkenstein dans Defamation, cet excellent film d’un tragie/comique rarement égalé.
      Chacun dans ce petit pays rappel l’autre a l’ordre, charité bien ordonné commence par soi même
      Heil myself !
      En ce qui concerne ségo, naze aurait largement suffit, mais elle n’est pas seule, quand je pense que je ne savais même pas que presque toutes les régions étaient roses !!
      Jules tu me fais rire
      J’adore voir se rouler par terre des gens rien qu’au mot nazie, p a t h é t i q u e ou Pathé Gaumont


    • Padackor 17 février 2010 12:19

      Haha ! Autant pour moi alors, je me suis fait avoir ;)

      Il faut dire que cette imitation de la bien-pensance en mode automatique chère à notre belle gauche nationale était fort réussie ! Félicitations Frangin Tuture !

      Attention, un nazi, là, dans les fourrés ! Ce salopard a osé parler de la retraite des fonctionnaires ou critiquer Sainte Ségolène ! Aux armes citoyens, pendez-le haut et court et jetez son cadavre aux chiens !


    • LE CHAT LE CHAT 15 février 2010 11:12

      Rien de neuf sous le soleil , Segolene dirige en parfaite autocrate à l’image de Frèche dans le Languedoc ou Percheron dans le PdC , ils sont tous comme ça..........


      • Allain Jules Allain Jules 15 février 2010 11:53

        @LE CHAT,


        Ca n’est pas vrai.

      • Algunet 15 février 2010 12:46

        Bien sur que si !


      • snoopy86 15 février 2010 16:23

        Ca n’est pas vrai ?

        Petit rappel

        Regardez comment elle traite ses propres « amis » ( JF Fountaine, vice président socialiste du conseil régional )


      • snoopy86 15 février 2010 16:35

        Les oukases de la présidente et l’éviction d’une dizaine d’agents « rétifs » exaspèrent jusqu’à ses colistiers. « Elle se mêle de tout, décide de tout, centralise tout, ne délègue rien ou presque », grommelle un conseiller régional PS. Le court-circuitage des élus est devenu une habitude. Marie Legrand, conseillère régionale verte, raconte : « Une semaine avant le forum sur l’environnement que j’avais piloté de bout en bout, elle improvise une réunion avec les principaux acteurs régionaux de l’environnement. Là, surprise : elle engage la discussion non pas sur la base du texte d’orientation que nous avions adopté en juin, mais sur la plate-forme électorale de 2003 ! Cela s’est terminé mi-octobre par un tête-à-tête houleux dans son bureau. » Un élu socialiste renchérit : « On n’est pas là uniquement pour assurer l’intendance : une collectivité territoriale n’est pas une entreprise. »

        http://www.denistouret.fr/constit/Royal.html


      • Reinette Reinette 15 février 2010 17:42



        pioché dans votre lien, Snoopy

        Ségolène Royal... entourée de conseils généraux UMP qui ne lui font aucun cadeau


        mais c’est ça la politique, on ne fait pas de cadeau à l’adversaire, mais on s’en fait beauoup sous forme de pot-de-vin et délit d’initiés... rien de nouveau sous le soleil

        vous n’auriez pas une vidéo du Conseil munipal chez Balkany, ça devrait être beaucoup plus drôle  smiley smiley smiley




      • snoopy86 15 février 2010 19:01

        Reinette

        Sauf que sur le lien vidéo que j’ai mis, le type à qui elle refuse la parole c’est JF Fountaine, vice-président SOCIALISTE de la région...


      • Reinette Reinette 15 février 2010 19:59

        ah ok Snoopy  smiley

        ça change tout ! gueguerre entre sociolo - hélas les politiques français sont de plus en plus ridicules ; bonjour l’absention aux régionales... ouille !


      • kiouty 15 février 2010 11:17

        il faut aussi savoir qu’un entraîneur peut changer son équipe à la dernière minute puisqu’il estime qu’un joueur n’est pas assez motivé et ferait perdre l’équipe si on l’alignait

        La metaphore est tout a fait en adequation. En fait pour Alain jules, la politique est un sport, SR une entraineuse et les militants des supporters.
        Moi qui déteste le sport professionnel et médiatisé, voila pourquoi j’ai une telle aversion pour SR et tout ce qu’elle traine (sa horde de fanboys a la Alain Jules). Et pourtant, je ne suis pas journaliste, ni UMPéiste...


        • Allain Jules Allain Jules 15 février 2010 11:54

          @Kioutou,


          Selon les statuts du PS, la tête de liste a toute autorité pour mener les négociations et pour constituer jusqu’au dernier moment sa liste.

          Ok ?

        • non666 non666 15 février 2010 11:18

          Salut jullot !
          Bon tu la defends encore ?
          La seule chose sur laquelle je te rejoins , c’est qu’effectivement , elle a un bon bilan (bien que toujours criticable) dans sa Région.

          Effectivement, elle doit se garder aussi bien de ses « amis » socialistes« que de ses »ennemis" (qu’elle a si bien servi à la présidentielle en jouant le role d’un magnifique faire valoir).
          Aubry qui a mieux triché qu’elle pour etre à la tete du PS aujourd’hui sait qu’une victoire clatante renforcerait sa rivale dans la perspective des présidentielelles.
          Aubry sait surtout qu’une defaite, meme relative(perte de Regions), lui serait directement imputée
           et que Royal, gagante dans son fief en sortirait renforcée.

          Ceci dit, elles peuvent jouer a touche pipi si elle le veulent , les deux, le Siecle et la Trilatérale ont dejà decidé de presenter DSK contre un Sarkozy a bout de soufle, à la prochaine présidentielle.
          Comme ca, il n’y auara pas que la droite qui se reveillera avec un mal au cul, apres une présidentielle...


          • Allain Jules Allain Jules 15 février 2010 11:57

            @Non666,


            Encore faut-il que DSK puisse rallier les militants socialistes autant que Royal. Là, c’est une autre affaire.

          • Cug Cug 15 février 2010 13:41

             Rien à voir avec le PS, il suffit de ne pas faire de primaire si DSK ne peut les gagner en faisant appel aux caciques du parti pour le désigner ou bien de discréditer Royale quoique elle s’en charge bien toute seule.


          • non666 non666 15 février 2010 14:02

            Julles, c’est toi le socialiste , pas moi, mais dis moi :

            Le prochain candidat officiel du PS aux présidentielles, il n’est pas sensé etre désigné par l’ensemble des français « de gauche » plutot que par un vote interne des militants ?
            Il me semblait que c’est ce qui avait été décidé au dernier congrès ....
            Du coup, tu verra que les « sondages » vont faire en sorte qu’il soit, comme Royal en 2007 , « le seul qui peut gagner contre Sarkozy ».

            Le « Bandwagon effect », l’effet de Meute, fera le reste.


          • Allain Jules Allain Jules 15 février 2010 12:13

            @Chantecler,


            Oui, phrase stupide. Je suis d’accord avec vous. Or, si c’était un élu de gauche qui citait cette dernière, à bras raccourcis, tous les portes flingues de l’UMP et les médias tomberaient dessus.

            Voyez-vous, c’est ça que je dénonce.

          • Allain Jules Allain Jules 15 février 2010 12:01

            @Vilistia,


            Bonjour.

            Oui, l’UMP est fébrile. On sent que dans les rangs du parti majoritaire, il ya une crise voilée. Tout explosera si la gauche en prend encore pour 6 ans. C’est ça ? Du coup, il sera plus difficile pour Sarko de tricher pour 2012.

          • Padackor 15 février 2010 12:02

            La gauche qui accuse la droite d’avoir l’indignation sélective, c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité !!! A mourir de rire ! smiley


            • Deenye Deenye 15 février 2010 15:40

              Petit rafraîchissement de mémoire...

              Hortefeux, Morano, Gaudin, le maire de Gussainville tenant des propos incontestablement racistes : pas d’indignation, au contraire, soutien total.

              Dérapage de Frêche (et on finira par découvrir que c’est un coup monté) : Indignation !
              Lapin posé par Peillon : Indignation et insultes en tout genre...

              Donc, mon cher Padackor, votre remarque est aussi grotesque que votre pseudo...

              (Et ça fait 1-0 !)


            • Danic Daniel Ichbiah 15 février 2010 12:07

              Honteux... absolument honteux d’utiliser un tel qualificatif à l’égard de Mme Royal. Ce maire doit des excuses publiques. En fait, pour une telle infamie, il serait bon qu’il démissionne...


              • Allain Jules Allain Jules 15 février 2010 12:10

                @Daniel,


                Bussereau dit qu’il est sénile en quelque sorte. Une belle excuse.

              • l’éditorialiste 15 février 2010 12:10

                quand l’infamie politique des Jeunes populaires les incitent à jouer de procédés fort peu démocratique face à l’image de De Villepin, quand le pôle web de ces mêmes jeunes Pop s’appelle l’e-FORCE rappelant à qui veut l’entendre le climat guerrier qui les caractérise, quand leur seule capacité de réponse est d’exiger des excuses face aux Maire d’Angoulême, il n’est guère étonnant que la théorie de Godwin s’applique une fois encore alors que Ségolène Royal affûte ses listes....
                L’UMP ne vit plus en démocratie...


                • Allain Jules Allain Jules 15 février 2010 12:24

                  @L’éditorialiste,


                  Ces gens sont tellement aux abois que, ils ont perdu tout sens de responsabilité.

                • Jean Lerroux 15 février 2010 13:11

                  Comme le socialiste Philippe Lavaud...


                • Deenye Deenye 15 février 2010 15:45

                  Dans son cas, l’accusation est soutenue par un certain nombre d’arguments valables, dont le désormais fameux lipdub, qualifié par Luc Ferry de « confondant de bêtise » et qui est à ranger sur la même étagère que les films de propagande d’un certain Joseph Goebbels...

                  Vous remarquerez que la gauche n’est absolument pas responsable de ce lipdub et n’utilise pas des méthodes de propagande de ce style...

                  Par conséquent, le problème n’est pas qu’un élu de gauche compare les jeunesses sarkoziennes aux jeunesses hitlériennes ; le problème est que celles-ci imitent volontairement les méthodes de celles-là.


                • zadig 15 février 2010 12:12

                  Je vais me faire des amis (hum !)

                  Ségolène a deux sortes d’ennemis :
                  -Les libidineux frustrés de ne pas l’avoir dans leur lit.
                  -Les décaties jalouses de son charme et son intelligence.

                  Avant de sortir les mitraillettes, remarquez que ceci ne concerne que les
                  libidineux et les décaties (donc pas vous ! ) 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès