Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ni Union Nationale, ni sectarisme !

Ni Union Nationale, ni sectarisme !

Depuis mercredi comme beaucoup de personnes de toutes origines, je ne suis pas bien.

J’ai mal à Charlie, doublement :

D’abord ce journal m’a nourri quand j’étais jeune militant et en plus je ne supporte pas que l’on puisse assassiner des journalistes, d’autant plus dans un pays républicain.

Ce matin, j’ai participé à un rassemblement à Melun, rassemblement auquel j’avais appelé, il y avait des gens fort différents partageant la même émotion.

Nous étions plusieurs à pleurer ou à avoir des larmes à l’oeil, pourtant nous en avons de la bouteille.

J’ai rencontré cet après- midi, à l’hôpital, une famille musulmane. Je l’ai abordée.

La mère était effondrée : « la religion ce n’est pas cela, nous sommes une religion de paix et d’amour…. » Bon c’est vrai on peut en discuter, mais je ne suis pas allé sur le terrain du débat théologique.

La fille âgée d’une vingtaine d’années m’a dit : « oui, ce sont des assassins, c’est abominable, je les condamne mais pourquoi ce journal attaque le prophète…. Nous on est choqué. »

Là je me suis dit que l’école laïque et républicaine n’avait pas fait son travail pédagogique sur la liberté d’expression, le droit inaliénable à la critique et à la caricature.

Nous avons discuté longuement… Mais vraiment, il ne faut pas se contenter dans les établissements scolaires de faire observer une minute de silence, il faut expliquer, expliquer encore.

Oui le gouvernement Hollande veut nous faire goûter et manger un mets avarié : l’union nationale.

Nous savons que l’union nationale, rêvée par le patronat, l’ex gauche et une partie de la droite consiste à nous servir et resservir en plat unique : l’austérité, la loi Macron arrosée de bombes en Centre Afrique et ailleurs.

C’est NON et ce sera NON….

Des militants de gauche proclament à qui veut les entendre qu’ils n’iront pas au rassemblement à Paris pour ne pas communier avec la droite.

Mais camarades, qui ira communier avec la droite ? Ni les pauvres, Ni les chômeurs, Ni les petits revenus… Ceux-là en ont assez de cette politique, rejettent les Sarkozy, les Hollande et les autres.

J’irai manifester demain contre l’intégrisme, pour la liberté d’expression, contre la barbarie islamiste, contre la xénophobie qui est son frère jumeau et je garde intacte ma combativité et ma résolution d’en découdre avec le libéralisme quelle que soit sa face ou son déguisement.

Jean-François Chalot

 

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.02/5   (103 votes)




Réagissez à l'article

174 réactions à cet article    


  • sophie 10 janvier 2015 18:19

    Sur votre photo et aujourd’hui on voit que le peuple a besoin de grands meeting, de martyrs, .... cela me fait peur, les vrais sujets sont carréments évacués en ce moment et cette très triste affaire prend toute la place, ah tous ces gens que n’ont’ils bougés pour les retraites ? pour la Lybie ? etc etc.... Ce sera sans moi également, même si j’en pleure encore ( et surtout si.)


    • Robert GIL Robert GIL 10 janvier 2015 18:27

      et oui, se mobiliser pour des actions ciblées et médiatisées par l’émotion est une chose, mais comprendre que le problème est un problème politique, social et économique est mieux. L’on ne peut pas déconnecter ces événements d’une vision globale de notre société, ou alors notre indignation ne sert à rien.
      .
      voir :
      CHARLIE : la grosse rigolade !


    • Deneb Deneb 10 janvier 2015 18:43

      Ils l’ont bien cherché, hein ? Bien fait pour eux, n’est-ce pas, R. Gil ?
      Proprement nauséabond.
      Ces mecs sont des héros. Ils étaient le dernier rempart de notre liberté. Maintenant, que les assassins ont gagné, on est devenu une dictature.


    • boris boris 10 janvier 2015 18:54

      Un false flag tellement énorme qu’il n’y a que les boeufs pour ne pas s’en rendre compte.

      Mais là , je commence à flipper, car autour de moi de plus en plus de « veaux » endormis
      .
      Plus besoin pour les commanditaires de faire compliquer, le policier abattu avec les gars du commando qui gueulent bien fort pour signer leurs crimes dans une rue vide, la carte d’identité laissée dans la voiture, la cavale parsemée de petit cailloux blancs, et maintenant les tueurs abattus.

      Et les zombis qui brandissent les pancartes « Je suis Charlie » .

      Putain on a du souci à se faire.


    • boris boris 10 janvier 2015 18:54

      Un false flag tellement énorme qu’il n’y a que les boeufs pour ne pas s’en rendre compte.

      Mais là , je commence à flipper, car autour de moi de plus en plus de « veaux » endormis
      .
      Plus besoin pour les commanditaires de faire compliquer, le policier abattu avec les gars du commando qui gueulent bien fort pour signer leurs crimes dans une rue vide, la carte d’identité laissée dans la voiture, la cavale parsemée de petit cailloux blancs, et maintenant les tueurs abattus.

      Et les zombis qui brandissent les pancartes « Je suis Charlie » .

      Putain on a du souci à se faire.


    • Robert GIL Robert GIL 10 janvier 2015 19:49

      Deneb,
      avant de repondre, (sous le cout de l’emotion sans doute), lis l’artice que je propose et essai de le comprendre et tu te rendra compte que ton commentaire est completement déplacé ...


    • Michel Maugis Michel Maugis 11 janvier 2015 01:48

      Mon pôvre DENEB !


      « Ces mecs sont des héros ! »

      Certainement pas ! Mais alors qu’ êtes vous donc ?

      Et si vous trouvez que c’ étaient des héros parce qu’ il se font descendre, où parce qu’ ils choisirent la chose facile de de provoquer les islamistes SANS JAMAIS OSER APPELER HOLLANDE UN CRIMINEL
      alors vous avez des drôles de héros.

      Qu’ a attendu Charli pour dessiner un B52 en forme de Christ lançant des bombes et criant nous voulons la paix !

      Cela eut été un acte de courage ! Un héroïsme.

      Car oui, Hollande est un criminel que vous approuvez et vous êtes le pire des lâches.

      Ce crime n’ a absolument aucun rapport avec la liberté d’ expression !

      C’ est un crime de vengeance que l’ on comprend facilement de la part des islamistes entretenus PAR VOUS ET VOS COPAINS, en Syrie, en Libye, en Ukraine, en Yugoslavie, en Afghanistan, en Irak etc...

      Et, il n’ est point besoin d’ être un devin pour comprendre que, hélas, cela se reproduira. C’ est dans le fond de vous même ce que vous souhaitez. Ainsi que les crapules Bourgeoises qui construise l’ OTANAZIE, c’ est à faire l’ Europe.

      AINSI, LE MOMENT VENU ON POURRA LANCER UNE NOUVELLE CROISADE CONTRE VOS BOUGNOULS, POUR RECOLONISER.

    • tf1Groupie 11 janvier 2015 01:55

      « Un false flag tellement énorme »

      Ben mon povre Boris t’as qu’à aller manifester avec tous tes coreligionnaires pour dénoncer ce false-flag tellement évident ; montre que t’as des couilles.

      Vous devez être des millions à revendiquer cette vérité qui vous saute aux yeux, faites-là savoir, libérez les pensées.


    • Deneb Deneb 11 janvier 2015 06:06

      Bon, les réaction de maugis et des autres cocos, c’est en somme ce que dit Le Pen. Bravo pour le rapprochement. Je vois que la France est uni pour dire bravo aux nazislamistes.

      Rien à voir avec l’islam, comment peut-on penser un truc pareil.


    • Julien30 Julien30 11 janvier 2015 09:33

      « Ces mecs sont des héros. Ils étaient le dernier rempart de notre liberté. »


      Non ce sont des irresponsables comme ils aimaient d’ailleurs à se définir, enfin pas tant que ça c’est vrai, leurs caricatures sur Mohamed et l’islam étaient presque mignonettes comparées à celles abominables, haineuses et sans humour sur les catholiques et leur foi, ils étaient « courageux » mais pas téméraires. Disons de « semi-inconscients » qui comptaient sur les flics (les vrais héros de cette histoire), sur lesquels ils passaient leur temps à cracher, pour leur sauver la mise si ça tournait au vinaigre. Mais quoiqu’il en soit comme je l’ai écrit plusieurs fois, un type provoque un lion à plusieurs reprises et finit par se faire bouffer, on ne peut pas dire que le lion est seul responsable non ?

    • karibo karibo 11 janvier 2015 14:27

      Oui le prochain slogan sera : JE SUIS MUZ !


    • Ouallonsnous ? 11 janvier 2015 23:13
      TROP, C’EST TROP ! Par Jean LEVY

      dimanche 11 janvier 2015, par Comité Valmy


      TROP, C’EST TROP !

      Tous les médias écrits, sonores et visuels sont mobilisés au service de l’opération « SURVIE » d’un pouvoir se sachant agonisant. Son but : créer artificiellement en France une atmosphère de guerre permettant d’imposer à la population anesthésiée la dictature totale des puissances d’argent au nom de « l’Union sacrée ».

      Ainsi, serait écartée – pour un temps – toute réaction d’envergure des masses populaires à l’encontre d’une politique de régression économique et sociale inégalée par son ampleur dans notre pays.

      Tel est l’objectif du capital et de son pouvoir, relayé par ses chiens de garde médiatiques.

      Il faut réagir et vite.

      Non, tout n’est pas clair dans la relation des faits, tels qu’ils sont répercutés dans l’opinion par tous les canaux de communication contrôlés par le pouvoir.

      Dans la séquence du massacre de la rédaction de « Charlie Hebdo », les infos officielles font état d’un commando techniquement bien préparé.

      à ce genre d’opération, mené avec sang-froid et professionnalisme.

      Or, ce sont les mêmes hommes qui laissent trainer opportunément la carte d’identité de l’un des deux tueurs dans la voiture qu’ils abandonnent au cours de leur fuite.

      Ce qui permet à la police de connaître immédiatement les auteurs du massacre…

      Ils n’ont pas prévu d’avance une planque de repli autre qu’une petite imprimerie en activité à Dammartin-en-Goële en Seine-et-Marne, où ils attendent sagement l’arrivée du Raid…

      Instruits par l’affaire Merah à Toulouse de la façon d’opérer les forces de l’ordre (on abat le tueur sans chercher à le prendre vivant, pour éviter qu’il parle trop), les deux individus recherchés attendent sagement l’assaut…avant d’être bien sûr abattus.

      Alors que s’effectue l’opération contre Charlie Hebdo, les infos nous apprennent qu’à Montrouge, un individu abat une policière municipale qui verbalisait un automobiliste…Pourquoi ce crime, dont on nous assure.

      qu’il n’avait aucun lien avec l’affaire précédente ?

      Or, on nous fait savoir – sans expliquer les raisons subites de ce retournement – que l’homme recherché est au contraire lié aux tueurs des journalistes, et qu’il est en fuite…

      On retrouve celui-ci vendredi à la Porte de Vincennes, en train de prendre des otages dans une grande surface cascher.

      La dimension du terrorisme s’en trouve découplée : deux opérations

      simultanées dans Paris, le fait permet au pouvoir et aux médias d’élever le niveau dramatique de la situation : la France est brutalement confrontée à une guerre généralisée du terrorisme fondamentaliste.

      Et il faut d’urgence riposter, et d’abord par « l’Union sacrée » derrière le gouvernement Hollande-Valls…

      Celui-ci organise les choses en grand : le peuple de Paris est convié à manifester massivement son unité derrière le pouvoir. Les forces de droite appuient l’initiative du Parti socialiste, de même que tous les syndicats, les associations, les personnalités de toute sorte.

      Le Président de la République annonce sa présence, de même que les dirigeants de toute l’Union européenne avec en tête, ceux de Grande-Bretagne, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne.

      Ainsi, à partir du massacre des journalistes libertaires d’un hebdomadaire qui brocardait, semaine après semaine, les puissants de ce monde, ces puissants utilisent effrontément le crime pour renforcer leur domination…

      Tel est l’objectif de cette « manif » de la République à la Nation à laquelle est conviée la population.

      A qui donc profite le crime ?

      Jean LEVY
      Comité Valmy


    • boris boris 12 janvier 2015 09:51

      Encore une fois la groupie de TF1 je ne suis pas arabe, je suis Corse, et en Corse on aime pas trop les arabes justement, et les juifs non plus.


    • COVADONGA722 COVADONGA722 12 janvier 2015 12:03

       moi je suis pas assez malins pour savoir ce que pense tous les corses !



      on me permettras toutefois de féliciter les supporter Bastais 
      1 pour la branlée aux mercenaires dorés du psg
      ensuite et surtout pour avoir par banderole posé le véritable problème que les tartufesjournalistes ont prestement escamoté !

      le qatar sponsorise le psg et le salafisme djihadiste !



    • jaja jaja 10 janvier 2015 18:26
      Communiqué d’AL, du NPA et du PCOF

      Pour la liberté d’expression et contre l’union sacrée

      Le carnage perpétré au siège de Charlie Hebdo a suscité une vague d’indignation et de colère parfaitement légitime que nous partageons. Nous condamnons sans réserve ce massacre qui vise à semer la terreur et à réduire au silence des journalistes qui défendaient la liberté d’expression. Nos pensées vont tout d’abord aux proches des victimes et nous leur exprimons tout notre soutien.

      Tout laisse à penser que cette attaque est l’œuvre de fascistes religieux qui rêvent d’imposer leurs illusions mortifères à la société. Nous devons être très clairs en dénonçant sans réserve ce fanatisme. Nous combattons tous les fascismes, qu’ils prospèrent sur fond de nationalisme ou d’obscurantisme, et quels qu’en soient les guides ou les prophètes.

      Ils veulent terroriser, provoquer délibérément l’horreur et la peur, créer une situation de tension extrême. En celà ils sont parfaitement complices du FN et de l’extrême droite.

      Et comme nous le redoutions, nous constatons dès à présent que cette tuerie sert de prétexte pour alimenter les discours racistes et justifier des attaques contre des lieux de culte musulmans. Nous entendons déjà les scribouillards réactionnaires et les politiciens opportunistes reprendre en boucle la théorie fumeuse du « choc des civilisations » et profiter de cet événement pour renouveler leurs charges contre les immigré-es, les étranger-es, les musulman-es.

      Nous ne sommes pas moins choqués de la récupération politique en particulier par le gouvernement Hollande. L’appel à « l’unité nationale » n’est rien de moins qu’une vaste opération de confusion visant à justifier :

      les interventions militaires de la France en Irak, au Mali, en Centrafrique. Le but premier de ces interventions étaient de protéger les intérêts impérialistes des entreprises françaises dans ces régions et les dictateurs en place, pas de combattre le djihadisme, que la France n’a pas hésité à armer dans d’autres situations

      une nouvelle offensive liberticide. Comme après le 11 septembre 2001, les gouvernements en place vont sous couvert d’antiterrorisme imposer de nouveaux dispositifs de fichages, qui ont montré depuis qu’ils étaient majoritairement utilisés contre les militant-e-s politiques et syndicaux.

      la politique antisociale du gouvernement. En surfant sur le choc émotionnel qui nous touche toutes et tous, Valls et Hollande entendent bien faire passer au second plan leur politique austéritaire, en particulier le projet de loi Macron, qui sera présenté à l’Assemblée nationale fin janvier et prévoie son nouveau lot de remises en cause des moyens de défense des salarié-e-s (prud’hommes, inspection du travail…), de facilitation des licenciements, de banalisation et de baisse de la rémunération du travail de nuit et du dimanche.

      Plus généralement, parmi les forces politiques qui s’indignent aujourd’hui, bon nombre sont en grande partie responsables du climat délétère de par leur stigmatisation des travailleurs-ses immigré-e-s et de leurs enfants, en particulier lorsqu’ils sont supposés musulmans.

      Cette récupération est d’autant plus indigne que les journalistes de Charlie Hebdo assassinés n’hésitaient pas à condamner les politiques des Hollande, Sarkozy ou Le Pen. S’il avait fallu écouter le PS et l’UMP, le FN aurait dû être invité à leur « marche républicaine » de dimanche. Qu’auraient pensé de tout cela les journalistes assassinés ? 

      Nous regrettons la transformation de la manifestation de dimanche prochain, initiée par les organisations antiracistes, en une « marche républicaine  » dont Valls se voudrait l’organisateur et où Sarkozy défilera. Farouches opposants de « l’unité nationale » pour les raisons décrites plus haut, nous ne participerons pas à cette marche. Il est de toute première urgence que celles et ceux qui sont révolté-e-s par cet attentat fasciste et refusent de défiler derrière Sarkozy et Valls, qui veulent résister au racisme et combattre les discriminations, qui s’opposent aux politiques sécuritaires et liberticides se regroupent et reprennent l’offensive.

      Paris, le 10 janvier 2015


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 janvier 2015 10:49


        Il faut cesser de s’aveugler sur les organisations prétendument anti-racistes. Depuis des années elles se sont montrées dans leurs actes beaucoup plus proches des positions du PIR (1), lequel est avenir, comme il le proclame, et dont la très sympathique représentante Houria disait déjà aux souchiens, en 2006, ce qui leur arrive aujourd’hui (2). Elle leur proposait :

         

        de partir sur des bases saines. C’est là que c’est un cadeau qu’on vous fait. Prenez-le : le discours ne vous plaît pas… mais prenez-le quand même ! Ce n’est pas grave, il faut que vous le preniez tel quel ! Ne discutez pas ! Là, on ne cherche plus à vous plaire ; vous le prenez tel quel et on se bat ensemble, sur nos bases à nous ; et si vous ne le prenez pas, demain, la société tout entière devra assumer pleinement le racisme anti-blanc. Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront ça. Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres. Parce que, lorsqu’il n’y a plus de politique, il n’y a plus de détail, il n’y a plus que la haine. Et qui paiera pour tous ? Ce sera n’importe lequel, n’importe laquelle d’entre vous

         

        (1) Parti des Indigènes de la République

        (2) Rappelé dans un article du 10 janvier du site Boulevard Voltaire titré Jeannette Bougrab accuse !

         

        http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/jeannette-bougrab-accuse,150893



      • CHALOT CHALOT 10 janvier 2015 18:34

        L’essentiel réside dans le refus de l’union sacrée mais aussi de l’entre soi
        Il faut aller dans les cités, discuter avec la population, mener une politique d’éducation populaire en expliquant l’importance de la liberté d’expression, en se démarquant des politiques actuelles et en dénonçant les frères siamois que sont l’intégrisme et la xénophobie qui sont les instruments du libéralisme qui en a besoin pour diviser le peuple et l’envoyer dans des ornières.


        • COVADONGA722 COVADONGA722 10 janvier 2015 19:30

          absolument Sabine et qui verront nous demain dans les premiers rangs..


          la séance d’aplatissage vas être grandiose .on peut compter sur nos éminences politiques et intellectuelle dédouaner intégralement les paravents de l’intégrisme 


        • Aldous Aldous 10 janvier 2015 22:09

          La vérité c’est que cet attentat a tué mai 68.


          D’abord parce qu’évidement, Wolonski et Cabu incarnaient mai 68 dans tous ses aspects, historique, idéologique et culturel.
          Parce qu’en dépit des comptes en banque fournis et des honneurs officiels, ils perseveraient dans leur attitude potache, planqués derrière ceux qu’ils traitaient naguère de SS et qui se font tirer dessus pour les protéger de leur inconséquence.

          Je ne vais pas mentir, autant j’aimais les dessins de Cabu et Wolinski dans le Canard Enchainé, autant je n’aimais pas la ligne éditoriale de Charlie qui à mes yeux participe autant que M6 et Closer à la crétinisiation du peuple. On est assez loin de la gauche du XIXe siècle qui rêvait d’insrtuire ouvriers et paysans. Charlie ne respectait rien ni personne et exigeait qu’on le respecte en retour. 

          Cet esprit potache ne portait pas à conséquence tant qu’il s’en prenait à la figure paternelle (De Gaule, le Pape, le président, les ministres...) car la colère du père envers ses enfants est matinée de sollicitude. Ni les politiciens ni les Catholique, ni même le FN n’auraient jamais envoyé des tueurs chez Charlie. (Alors qu’en Ukraine Pravi Sektor a brulé vifs 40 opposants et compatriotes dans la Maison des Syndicats d’Odessa. C’est à cela qu’on reconnait de vrais nazis.) 

          Là où ça se gâte c’est quand les vieux sacripants se mettent à tirer le chien du voisin par la queue. Le chien s’en fout des conventions.

          Autrement dit, l’arme de l’effronterie ne marche que dans le cadre de NOTRE société.

          Dénigrer une autre culture, une autre religion, qui plus est victime de colonisation, de déstabilisation politique, de pillage de ressources, de guerres et de misère économique qui jetes des milliers de migrants dans nos cités-ghettos c’est d’un tout autre registre.

          Ne pas avoir su faire le distingo est une autre preuve de l’immaturité politique de l’esprit 68ard et ajoute à ses contradictions idéologiques et les contradiction finissent toujours par se heurter au retour du concret.

          Ce concret ne concerne pas que ces morts. Nous allons tous payer, par une société qui sera l’exact opposé de ce que souhaitaient Cabu et Wolinski : Une société policière et militariste, la guerre en Syrie et donc avec la Russie, et a guerre civile ici.

          Tout l’inverse de ce qu’ils croyaient naïvement.

          Demain, on enterre mai 68.

        • alinea alinea 10 janvier 2015 22:29

          Aldous, c’est si vrai ! et dit si clairement !


        • tf1Groupie 11 janvier 2015 02:01

          Tout-à-fait d’accord Aldous, sauf sur le dernier couplet concernant l’Etat policier et la guerre civile ; ça c’est des gros fantasmes provoqués par l’effet de choc.

          Après un attentat, au final pas si énorme que ça, il faut savoir garder un peu de sérénité : on n’est pas chez les cowboys.

          Après les attentats de Londres et Madrid les Anglais et les Espagnols ne sont pas partis en vrille.


        • César Castique César Castique 11 janvier 2015 10:19

          Je conserverai votre intervention dans mes archives, elle le mérite. Mais à votre énumération :

          « ... plus est victime de colonisation, de déstabilisation politique, de pillage de ressources, de guerres et de misère économique... »,

          ...j’ajouterai « d’impéritie chronique », parce que c’est l’un des aspects du problème que la comparaison (vécue par les immigrés et les issus) rend difficile à supporter


        • dithercarmar dithercarmar 11 janvier 2015 10:51

          <<Je ne vais pas mentir>>

          <<la figure paternelle (De Gaule, le Pape, le président, les ministres...) car la colère du père envers ses enfants est matinée de sollicitude.>>

          <<Ni les politiciens ni les Catholique, ni même le FN n’auraient jamais envoyé des tueurs chez Charlie.>>

          <<jetes des milliers de migrants dans nos cités-ghettos>>

          Aldous est un SPAM !


        • njama njama 11 janvier 2015 11:08

          Excellent Aldous !!!
          à ceci près que depuis belle lurette il ne restait à peu près rien de l’esprit 68ard chez Charlie Hebdo
          en mai 68 Charb portait encore des couches culottes, il n’avait pas encore 1 an
          la rupture remonte à plus de vingt ans quand Charlie Hebdo a commencé à être perfusé par le PS

          "Charlie Hebdo avait été créé en 1992, officiellement par Philippe Val, Gébé, Cabu et Renaud, officieusement par le président François Mitterrand avec les Fonds secrets de l’Élysée."
          Charlie Hebdo avait été administrateur du Réseau Voltaire, avant de s’en retirer, en 1997 ...
          lire l’article : http://www.voltairenet.org/article186406.html


        • rocla+ rocla+ 11 janvier 2015 11:25

          Des irresponsables à la science confuse .


        • dithercarmar dithercarmar 11 janvier 2015 12:35

          Julien30

          « Rien n’est plus jouissif à un pas con que d’être pris pour un con par un con. »

          C’est reparti pour un tour !


        • Aldous Aldous 11 janvier 2015 14:01
          Ayant appelé à lui la foule, (Jésus) lui dit : « Ecoutez, et comprenez. Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme ; mais ce qui sort de la bouche, c’est ce qui souille l’homme. »

        • Julien30 Julien30 11 janvier 2015 14:30

          Njama vous croyez que j’ai besoin de ce sordide trotskiste de Bensaïd pour savoir ce qu’était le mai 68 des branleurs bourgeois-gauchistes (pléonasme s’il en est) à la Cohn-Bendit ?


          Dithercarmar, oui continuez avec les citations c’est mieux en fait, parce que quand c’est vous qui vous exprimez c’est à peine de tolérable de connerie et de vide.

        • Julien30 Julien30 11 janvier 2015 14:34

          Bref cultivez-vous vous un peu, Soral pour une version simplifié et accessible est pas mal sur mai 68, ou Clouscard pour du plus élaboré, et il y en a d’autres, mais tout le monde sauf les escrocs à la Bensaid bien évidemment (pourquoi pas Krivine aussi tant que vous y êtes). 


        • Xenozoid Xenozoid 11 janvier 2015 14:40

          a le julien ,la gauche , l’islam.il aime mettre les autres en boites,bloqué en 68,ou bien 62 ? c’est la question


        • Julien30 Julien30 11 janvier 2015 15:06

          A le xéno, ou l’art de venir donner son avis sur les commentaires des autres sans jamais rien apporter si ce n’est des fautes d’orthographes et de syntaxe en pagaille.


        • Xenozoid Xenozoid 11 janvier 2015 15:08

          bien sur ,et tu es tellement con que tu marche dedans


        • Julien30 Julien30 11 janvier 2015 15:29

          En tout cas il faut reconnaître que tu progresses, il y a moins de fautes qu’avant et tu n’essayes plus de pontifier de façon grotesque, tu te contentes de phrases courtes, sans intérêt certes, mais au moins tu nous épargnes un peu les yeux, merci à toi !


        • Xenozoid Xenozoid 11 janvier 2015 15:31

          ouais,tu m’amuses


        • Xenozoid Xenozoid 11 janvier 2015 15:38

          au moins je ne me cache pas, si tu fait de l’ortographe, une fonction de libération nationale, t’es mal barré avec moi.....tu veux des oeulleires ?, ca t’évitera de mettre un accent, sur épargne


        • Julien30 Julien30 11 janvier 2015 15:43

          Hein ? 


        • Cauvin Cauvin 11 janvier 2015 17:21

          D’accord avec vous.

          C’est terrible de voir ces gens qui ont passé leur vie à cracher sur « les flics », « la répression » etc. se faire massacrer par ceux là mêmes qu’ils s’étaient fixés pour but de défendre (des enfants d’immigrés). C’est une vraie tragédie. Pour eux, l’attaque de Charlie ne signifie pas seulement la perte d’êtres chers, mais aussi un terrible échec, un démenti mortel.

          Leurs (belles) idées sont mortes, elles aussi. Tués par ceux qu’ils désignaient comme des victimes ! Racine ou Corneille n’auraient jamais imaginé un sort plus cruel.

          
Mais nous sommes debout.
 Debout ! Vive la Liberté !


          Et nous avons le Sourire !
La liberté guidant le peuple a les tétons à l’air (le célèbre tableau)

          
Les ténèbres...

          /etherciel.over-blog.com/article-la-liberte-guidant-le-peuple-a-les-tetons-a-l-air-124265245.html">http://etherciel.over-blog.com/article-la-liberte-guidant-le-peuple-a-les-tetons-a-l-air-124265245.html


        • Cauvin Cauvin 11 janvier 2015 17:24

          C’est terrible de voir ces gens qui ont passé leur vie à cracher sur « les flics », « la répression » etc. se faire massacrer par ceux là mêmes qu’ils s’étaient fixés pour but de défendre (des enfants d’immigrés). C’est une vraie tragédie. Pour eux, l’attaque de Charlie ne signifie pas seulement la perte d’êtres chers, mais aussi un terrible échec, un démenti mortel.

          Leurs (belles) idées sont mortes, elles aussi. Tués par ceux qu’ils désignaient comme des victimes ! Racine ou Corneille n’auraient jamais imaginé un sort plus cruel.

          
Mais nous sommes debout.
 Debout ! Vive la Liberté !


          Et nous avons le Sourire !
La liberté guidant le peuple a les tétons à l’air (le célèbre tableau)


          Les ténèbres...

          http://etherciel.over-blog.com/article-la-liberte-guidant-le-peuple-a-les-tetons-a-l-air-124265245.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès