Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas et la fête du 1er mai 2012 : Maréchal me voilà !

Nicolas et la fête du 1er mai 2012 : Maréchal me voilà !

 La nouvelle polémique déclenchée par Nicolas Sarkozy au sujet de la fête du 1er Mai pourrait apparaître comme une simple péripétie d’une campagne présidentielle abordant trop peu les grands enjeux que sont aujourd’hui ceux d’une France rongée par les délocalisations, le chômage et la précarité à l’intérieur d’une Europe ultra-libérale en crise.

Mais on aurait tort cependant de ne pas s’y attarder car dans sa folle équipée pour transformer l’UMP en un parti de droite extrême, le président sortant a fait un nouveau pas hautement révélateur…

Au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle, sortant de son siège de campagne, Nicolas Sarkozy annonce aux journalistes qu’il a l’intention d’organiser le 1er Mai la fête du « vrai travail ». Sa porte-parole, Nathalie Kosciusko-Morizet, précise dans la foulée que cela devrait prendre la forme d’un grand rassemblement à Paris, par exemple au Trocadéro.
 
Le ton est ainsi donné pour le second tour de la campagne présidentielle : récupérer le plus possible les voix du Front National ! Le président sortant entend court-circuiter la fête du 1er mai en organisant sa fête des "vrais travailleurs". A ce jour, seul Jean-Marie Le Pen avec sa fête de Jeanne d'arc et Philippe Pétain avec sa "fête du travail et de la concorde sociale" avaient osé faire un tel coup.
 
Petit rappel historique 
 
Le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200 000 travailleurs américains d'obtenir la journée de 8 heures (une des "utopies" de l'époque, comme celle aujourd'hui d’un Smic décent pour pouvoir vivre dignement…). 
 
Mais d’autres, moins chanceux, au nombre d’environ 340 000 font encore grève pour forcer leur employeur à céder. Le 3 mai, lors d'une manifestation pacifique, des ouvriers grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago, sont tirés à bout portant par des milices patronales qui font trois morts. 
 
Une marche de protestation a lieu dès le lendemain et tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. La police tire sur les grévistes qui répliquent. Des dizaines de morts et de blessés restent sur le carreau. Les meneurs de la manifestation sont arrêtés et condamnés à la pendaison le 11 novembre 1887. Ils seront réhabilités (à titre posthume) le 26 juin 1993 et déclarés innocents.
 
Le 20 mai 1889, à l’occasion de son congrès à Paris, la Deuxième Internationale fait une proposition demandant « l’organisation d’une grande manifestation internationale en faveur de la réduction des heures de travail qui serait faite à une date fixe, la même pour tous ». La date est celle choisie par les travailleurs américains et ce sera le 1er mai qui prend alors dans le monde entier la signification d’une journée de revendication des travailleurs.
 
Cette journée ne s'est pas imposée sans résistance en France. Le 1er mai 1891, c’est la première célébration française et internationale de la journée d'action du 1er mai. La troupe tire sur les grévistes pacifiques : neuf morts, dont 8 manifestants de moins de 21 ans, parmi lesquels une jeune ouvrière qui restera comme un symbole, Marie Blondeau, et 35 blessés. La fusillade provoque une vive émotion dans la France entière. Elle est considérée aujourd'hui comme l'un des événements fondateurs du mouvement ouvrier. Jean Jaurès se rendra même peu après à Fourmies pour y prononcer un discours tandis que Georges Clémenceau déclarera devant les députés que « c'est le Quatrième état qui s'est levé ».
 
Et depuis, un seul régime, celui du maréchal Pétain, a voulu rompre avec cette tradition de solidarité ouvrière, pour instaurer une fête… du travail. Pas du « vrai » travail mais c’est tout comme… 
 
Le 1er mars 1941, à Saint-Etienne, le maréchal prononce un discours en forme d’adresse aux « ouvriers, techniciens et patrons français », récusant la lutte des classes, encourageant la défense du bien commun et la création de comités sociaux. 
 
Puis le 24 avril suivant, le maréchal instaure officiellement le 1er Mai comme « la fête du Travail et de la Concorde sociale ». L’églantine rouge, chère auparavant à la gauche, est remplacée par le muguet.
 
Cette histoire-là, glorieuse et cruelle, des combats ouvriers de la fin du XIXe siècle, comme celle, honteuse, du régime de Vichy, Nicolas Sarkozy ne l’ignore naturellement pas. Il devient évident que son initiative est purement idéologique et le masque tombe ainsi pour celui qui se revendiquait comme le candidat du peuple et des humbles.
 
Aujourd'hui, le président sortant n'est en fait que le triste descendant de cette France honteuse du régime de Vichy qui cherche à réduire le souvenir de l'histoire des combats ouvriers de la fin du XIXème siècle. 
 
 
Quand Nicolas Sarkozy nie ses propos antérieurs sur le "vrai" travail…
http://www.dailymotion.com/video/xqe1kl_vrai-travail-l-amnesie-du-candidat-sarkozy_news#from=embediframe
 
Photo Creative Commons : Pétain par History In An Hour (http://www.flickr.com/photos/historyinanhour/4809643249/)
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • chapoutier 30 avril 2012 09:24

    bonjour

    s’agit-il que d’idéologie ?

    quelques émeutes le 1er mai notamment proche du rassemblement de sarkozy, avec casse de boutiques et quelques incendies de poubelles, permettrai à ce dernier de sauver son élection.


    • joelim joelim 30 avril 2012 16:02

      La question est, auront-ils les corones de le faire, sachant qu’ils ne contrôlent ni le net ni le passant susceptible de produire une vidéo potentiellement compromettante... 

      Où le gangstérisme politique fut stoppé par la technologie... smiley 

    • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2012 10:05

      voici un petit rappel de ce qu’est le « vrai travail » :

      http://2ccr.unblog.fr/2012/04/27/le-vrai-travail/


      • paul 30 avril 2012 10:17

        Quand il n’y a plus de limites, les bornes sont dépassées .
        Le petit Nicolas les a franchi depuis longtemps, il court maintenant dans le vide .


        • ta favorite ta favorite 30 avril 2012 13:56

          En allant voter dimanche, les Français auront le sentiment de vivre en démocratie. Sarkozy et Hollande ne sont que les deux faces d’une même pièce. Ces deux pantins œuvrent au service de la Finance Internationale, celle des Rotschild et de Soros qui exigent aux présidents successifs d’accroître les dettes souveraines à un point tel qu’elle ne soit plus remboursable, pour ensuite recevoir des intérêts ad vitam eternam, sans rien en échange, en rognant toujours plus sur les acquis sociaux des pays riches voués à se paupériser inexorablement, sombrant dans la récession et concurrencés par des pays pas encore très endettés, aux salaires 10× moins chers. Les problèmes d’immigration et d’insécurité servant d’épouvantails pour détourner l’attention des réels enjeux et des réelles raisons de nos problèmes qui ne font que commencer. L’État gendarme mettra tout en œuvre pour faire respecter la loi, faire payer le peuple, et étouffer les contestations. Vive la démocratie...Et vive la France ! :->


        • morice morice 30 avril 2012 22:23

          vous écrivez ça avec cette tronche là ?


          Par ta favorite (xxx.xxx.xxx.120) 28 avril 22:40

          Il faut voter Hollande. Pas pour son programme pourri, mais pour se faire plaisir et faire battre l’autre ordure. Après les élections, advienne que pourra. Faudra bien percer l’abcès un jour.


          bref, vous venez troller avec votre avatar de blondasse....


        • ta favorite ta favorite 30 avril 2012 23:20

          Je ne viens pas troller (j’offense personne). Je n’expose que des faits. Un peu de retenue.


        • focalix focalix 1er mai 2012 00:06

          Ben alors morice, tu juges les gens au faciès maintenant ?
          Prendrais-tu toutes les blondes pour des idiotes ?


        • aloha aloha 1er mai 2012 00:08

           smiley smiley smiley 

          Ha ! Bon ???


        • Zangao Zangao 30 avril 2012 11:52

          Sarko sait très bien a qui il s’adresse, et ceux la le comprennent parfaitement ! Rien n’est gagné.


          • Soi Même 30 avril 2012 12:18

            Sarkozy brûlé ses dernière cartouches, car si il ne réussie pas, il y a une batterie de casseroles aux fesses.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 avril 2012 13:05

              Les casseroles ne suffisent pas à déglinguer NS, qui peut encore gagner. Le « vrai travail » concerne 5000 euros /mois, en dessous il n’y a que des minables : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/229201-jean-francois-cope-50-millions-de-minables-vous-disent-merci.html
              L’avantage de FH est le manque crucial de casseroles.


              • eric 30 avril 2012 13:50

                « Leçon d’histoire » un peu courte. On aurait pu, on aurait du rappeler qu’a Fourmies, ce sont les Républicains, de gauche, ( Freysinnet, grand copain et soutien de Jules Ferry dans le combat laïque) qui étaient aux affaires quand la troupe tira sur les grévistes conduit par le gendre de Marx. Au fond un peu comme Moch fit tirer sur le mineur après guerre, ou comme les socialistes lâchèrent la légion et les para avec tous pouvoirs pour rétablir l’ordre a Alger a tout prix.

                C’est vrai que la gauche molle sait être dure parfois face aux travailleurs. Notamment quand elle n’a pas d’idées très claires sur ce qu’il faudrait faire ou ne parvient pas a dialoguer, ce qui est fréquent. Quand elle a la trouille de gauche de gauche aussi, ce qui l’est encore plus.

                En revanche, je ne vois pas le rapport entre ces gueguerres civiles entre gauches et Sarko et encore moins avec Vichy. Dans ce gouvernement pourtant composé aux trois quart d’anciens socialistes, radicaux de gauche et communistes il y a eu au final peu de violence directe contre le monde du travail en tant que tel. Le ralliement d’une partie de la CGT au régime avec Belin s’explique assez bien dans la mesure ou l’état de guerre conduit le régime a faire droit a toutes les principales revendications de la fonction publique en termes de moyens, de postes et de modernisation.
                Je ne vois pas non plus le rapport avec Sarko, héritier de droites Françaises qui contrairement aux socialistes n’ont jamais fait tirer dans le tas et dans le désordre sur le peuple. Vous devez confondre....Ou alors seriez vous partisant ?


                • martiseillais martiseillais 30 avril 2012 17:32

                   

                   

                  Et vous, vous vous trompez de planète ! Regardez, c’est au fond à droite ! Nimporte quoi !!


                • Zangao Zangao 30 avril 2012 14:03

                  Les casseroles au cul............... je comprends le pourquoi de cette démarche si particulière :)


                  • DSKprésident 30 avril 2012 14:18

                    Encore un Classique des socialos-communistes !

                    Ressortir les cadavres de Pétains et des Nazis pour les accrocher dans le dos de leur adversaires.

                    Ils avaient déjà fait cela avec de Gaulle, Chirac, et Le Pen (évidemment)...

                    Les mensonges et manipulations de ces gôchistes ne trompent plus grand monde. Ils se décrédibilisent avec ces manip’ de bas niveau (inventées d’ailleurs par Staline).

                    C’est bizarre que dans leur délire Pétainistes, ils oublient systématiquement la photo de Pétain donnant la francisque de collabo à Mitterrand :

                    http://www.affection.org/forum-derniere-page_70351.htm

                    Ainsi que les zeurs sombres de la GAUCHE COLLABO :

                    http://www.youtube.com/watch?v=GE7P2HkUTl0

                    Bon : votez DSK dimanche, pour faire plaisir à l’oligarchie internationale qui dirige la France, et qui divisera votre niveau de vie par 2 dans les 5 ans à venir !


                    • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 avril 2012 15:30

                      « Ils avaient déjà fait cela avec de Gaulle, Chirac, et Le Pen (évidemment)... »

                      oui, oui, et même Georges Marchais


                    • martiseillais martiseillais 30 avril 2012 17:35

                      DSKprésident

                       

                      Tiens on a ouvert les latrines ! Quelle odeur !!!


                    • morice morice 30 avril 2012 22:20

                      provoc débile.


                    • BOBW BOBW 1er mai 2012 09:11

                      Et bien non Teotl et dsk

                      « Et pourtant ils nous ressortent le couple des heures les plus sombres de notre histoire à la moindre occasion. »
                      Ce n’est pas nous qui ressortons ce triste passé de collaboration franco-nazi(avec le sto, la milice,la chasse aux résistants ,aux roms,l’antisémitisme, dont certains d’entre nous ont encore le souvenir vivant en mémoire),c’est hélas bien ce pouvoir actuel qui dérive dans la haine et l’exclusion
                      des autres...

                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2012 14:26

                      Le travail c’ est le travail 


                      Il appartient à ceux qui le font .

                      Ni aux syndicats ni aux politiciens ni aux menteurs professionnels . 

                      Laissez le travail à ceux qui aiment l’ activité . 

                      Et Pétain dans votre tiroir à polichinelles et guignols .

                      • morice morice 30 avril 2012 22:19

                        Le travail c’ est le travail 

                        Il appartient à ceux qui le font 

                        et la connerie à Rocla, on sait.

                      • deovox 1er mai 2012 01:18

                        ça fait bien 10 ans que sarko est au pouvoir (place beauvau, bercy,ump, élysée). alors pourquoi soudain il lui vient la brillante idée d’organiser le 1er mai sa fête du (vrai) travail à lui ? aucun rapport bien sûr avec le FN qui organise depuis x années un défilé le 1er mai. aucun rapport avec une défaite électorale imminente non plus.

                        pourquoi les manoeuvres les plus grossières de ns provoquent-elles toujours le même effet ?

                        pourquoi on a toujours une horde de commentateurs qui trouvent à mettre de la profondeur et de la cohérence dans les manipulations de ce tartuffe qui lui ne cherche qu’à être réélu ? laissez ce mec barboter dans le caniveau, ça rendra service à tout le monde.


                      • Emin Bernar Paşa Emin Bernar Paşa 30 avril 2012 14:26

                        l’églantine rouge remplacée par le muguet en 1941 !
                        décidément les idées rances de pétain aux le pen imprègnent toujours notre vie politique depuis pierre poujade dont jmlp était l’un des députés dans les années 50 juqu’en 2012 !
                        grâce à mitterrand décoré de la francisque et à sarkozy !
                        quelle honte pour la République !


                        • Yohan Yohan 30 avril 2012 14:30

                          Pétain, et pourquoi pas Hitler tant qu’on y est


                          • arobase 30 avril 2012 20:50

                            c’est pas sarkosy qui a dit ça ? voilà yohan porte parole ? 

                            après lefebvre, moréno, puis nkm et rosso debord, et maintenant yohan !
                            attend au moins lundi ! smiley

                          • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 30 avril 2012 22:16

                            Oui, pourquoi pas, « Arbeit Macht Frei » c’est notre candide candidat qui a changé qui le dit.


                          • morice morice 30 avril 2012 22:18

                            tiens, l’islamophobe en préfère un....


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 avril 2012 14:57

                              Si Sarkozy avait possédé une once de vision historique il aurait pu chercher à sortir par le haut, à soigner son image. Mais non, il termine son mandat dans l’ignominie. La trace qu’il laissera sera frappée du sceau de l’infamie.


                              • morice morice 30 avril 2012 22:19

                                il aurait pu chercher à sortir par le haut, à soigner son image. 


                                peux pas faire ça

                                trop petit pour ça.

                              •  C BARRATIER C BARRATIER 30 avril 2012 15:41

                                s Bien d’accord avec l’article. Mais la tradition aristocratique anti liberté et égalité a commencé avant PETAIN, et se porte de mieux en mieux dernièrement. Le prétendu aristocrate d’immigration se rattache à cette lignée : les ancêtres de SARKO accueillaient les contre révolutionnaires .

                                Ils restent très forts : SARKO va bien nous inventer un événement type gare du nord pour retourner l’opinion si facile à manipuler. Les manifestations du 1er mai s’y prêtent. Vigilance prévue des services d’ordre...mais il y a des forces occultes très organisées en face. Nous sommes en guerre civile larvée..

                                Voir dans la table des news :

                                République : Résister à la pieuvre libérale et intégriste

                                 http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=204

                                 


                                • arobase 30 avril 2012 20:45

                                  aucun souci à se faire, 80% des votants lepen vont voter sarkosy. comme en 2007.


                                  il sont content car ils auront ainsi plusieurs points de tva en plus à payer sur tous leurs achats, afin de compenser la baisse des charges des entreprises, la suppression de la taxe professionnelle etc...
                                  ça sarkosy ne l’a pas promis, il l’a fait ! c’est déjà voté !

                                  grâce au fn complice, les pauvres verront leur pouvoir d’achat amputé afin de faire encore des cadeaux aux entreprises , qui s’empresseront de délocaliser.

                                  alors aller pavoiser le premier mai sous le drapeau français que s’est approprié l’ump et le fn , c’est à dire les « vrais » travailleurs de ce pays, voilà une initiative qu’elle est bonne !
                                  le peuple de France devrait les laisser défiler seuls demain puisque le pays leur appartient..

                                  • morice morice 30 avril 2012 22:17

                                    allez, je le replace :


                                    la bonne affiche est là :

                                    je tiens les promesses, même celle des autres est prémonitoire avec le FN !!!

                                    aucun souci à se faire, 80% des votants lepen vont voter sarkosy. comme en 2007.

                                    archi faux. Ils veulent gagner la SUITE, pas maintenant


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès