Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Sarkozy et l’Art de la guerre

Nicolas Sarkozy et l’Art de la guerre

Et si les lectures de nos dirigeants nous éclairaient sur leur stratégie ?

Le Président Sarkozy qui est tombé récemment dans la littérature comme Obélix dans la potion magique aurait-il troqué ces derniers temps la Princesse de Clèves contre des ouvrages plus pertinents au regard du calendrier actuel ?

Sa stratégie actuelle semble donner corps à cette hypothèse. Elle paraît en effet depuis quelques semaines coller parfaitement aux propos édictés dans un ouvrage rédigé il y a plus de vingt-cinq siècles en Chine : l’Art de la guerre, attribué (entre autres) à un certain Sun Tzu.

L’ouvrage en question explique en gros que le gain d’une guerre ne repose ni sur les Dieux, ni sur les esprits mais sur une stratégie méthodique reposant sur 5 piliers : la cause morale, les conditions climatiques, les conditions géographiques, un commandant sage, honnête, bienveillant, courageux et strict et enfin une organisation et de la discipline.

Vous l’aurez compris en voyant les images d’un Président allant sauver bravement des usines par -10° dans les zones géographiques les plus reculées (comme Yssingeaux ou Bourgoin-Jallieu), les 3 premières conditions sont réunies sans coup férir.

La sagesse du commandant, Nicolas Sarkozy l’applique scrupuleusement en allant verser larmes et discours sur les dépouilles de nos soldats tués au combat mais aussi lors de ses multiples interventions nationales et internationales. Oubliés le bling-bling et les « casse-toi pauv’ con », le Président est sobre, calme et déterminé.

Reste le point ultime : l’organisation et la discipline. Vous l’aurez noté, le Président ne s’est pas encore déclaré candidat. Passons sur les remarques fielleuses et mesquines de ses adversaires qui prétendent que celui-ci ferait campagne aux frais du contribuable. Il aurait même dépensé la bagatelle de 6,5 M d’euros rien que pour les cérémonies de vœux ici et ailleurs. Et alors ? Comme si Giscard, Mitterrand et autre Chirac ne lui avaient pas montré l’exemple…

Revenons plutôt aux fondamentaux de l’Art de la guerre, cette Blitzkrieg qui s’annonce. Une campagne éclair dans laquelle on peut déjà parier que les boulets (Morano, Guéant, Lefebvre, Hortefeux, Jacob) vont rentrer sagement dans les rangs après avoir joué les snipers pendant quelques mois tandis que les sages, les fiers généraux (Guaino, Juppé, Fillon, Le Maire, Pécresse) vont faire sonner le clairon pour une charge tout en finesse dans une discipline irréprochable.

Mais l’harmonie de ces 5 éléments n’est qu’une condition préalable au succès d’une campagne. "Seule la réflexion, l’analyse des faiblesses de l’ennemi sans oublier l’importance de la ruse voire de la fuite mènent à la victoire finale" selon le séculaire ouvrage. Vous en connaissez désormais davantage sur les lectures de notre Président ainsi que sur les raisons de cette entrée tardive en campagne.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Pi@h 11 février 2012 15:02

    Sarkozy appliquer l’Art de la guerre ?! ma main à couper qu’il pense que Sun Tzu est une tisane...

    Lui et sa bande d’incapables sont bien trop arrogants, incompétents et cyniques pour saisir les subtilitées de cet ouvrage... Notre gouvernement, et la plupart des dirigeants Européens d’ailleurs, n’ont qu’une vision court terme de la politique. A partir de là ils n’agissent qu’en « réaction » aux évènements et sont incapables de mettre en place des stratégies. Pour faire simple ils ne savent jamais dans quelle direction et pourquoi ils y vont... N’est pas De Gaulle qui veut...

    Les Chinois nous sont bien supérieurs dans ce domaine, ils ont défini un projet une vision long terme, et appliquent des stratégies pour atteindre leurs objectifs. C’est l’approche inverse. Et vous verrez que dans 15 piges, on leur servira de serpillère.


    • amipb amipb 11 février 2012 16:23

      Lorsque Sun Tzu parle d’un commandant sage, honnête, bienveillant, courageux et strict, il parle d’être, pas de paraître.

      Les français seront-ils assez naïfs pour croire que 5 ans de vulgarité, de destruction de notre éducation, de nos services publics, hôpitaux et recherche peuvent être rattrapés par 3 mois de promesses ?

      C’est possible, mais j’en doute.


      • epicure 11 février 2012 17:19

        Tu aurais dû prendre une image où la flèche pointe vers le pieds.
        Cela aurait été plus proche de la réalité sarkozienne.
        Parce que avec certaines propositions qu’il a fait, c’est comme s’il faisait des manœuvres pour favoriser la victoire de l’ennemi.


        • Brazouzen Brazouzen 12 février 2012 09:33

          Sa strategie qui lui a permis d’arriver la ou il est la tricherie,le mensonge...ca ne marche qu’une fois !
          Il nous a pris ouvertement pour des cons pendant 5 ans,et ce,avec une arrogance insuportable....
          Il a beau fuire en avant sont bilan,celui ci le rattrapera toujours...et la preuve que son bilan est catastrophique,c’est qu’il detourne en permanence l’attention pour que l’on evite d’en parler....sauf,que son bilan,on le vit tous les jours....
          Sa strategie de l’esbrouffe a fonctionnée une fois...certainement pas deux.
          Meme une tres bonne strategie ne pourrait éffacer ce bilan dramatique,ces mensonges,cette corruption,cette arrogance...et tout ce qui fait qu’il n’aura jamais la stature d’un chef d’etat !c’est juste un petit voyou qui frime en appelant un de ses jets présidentiels « carla »....alors que 2 ans avant il nous mentait avec son soit disant super amour avec sa super femme qu’il avait super volé a jacques martin a son mariage....
          Sans parler de droite de gauche ect....je pense que dans la merde actuelle,on n’a pas besoin d’un malade mental a la tete de notre pays !Il peut faire des strategies autant qu’il veut....l’histoire ne retiendra qu’un mec un petit peu dérangé qui n’aura jamais rien eu d’un président.....
          on peut avoir une bonne strategie le temps d’une campagne....mais pour un président sortant,la seule et unique strategie est:des résultats si possible pas trop catstrophiques,pas trop de mensonges,pas du « jour le jour » et de contradictions et surtout le calme et la sérennité,bref tout l’inverse d’un sarkozy qui s’est pris pour un roi divin ayant tous les pouvoirs....
          .....sans déconner....vouloir nommer son fils de 22 piges sans diplomes a la tete de l’EPAD et nommer un des jets présidentiels « carla »....tu parles d’un stratege !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès