Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Sarkozy et la République des propriétaires et du labeur

Nicolas Sarkozy et la République des propriétaires et du labeur

Le congrès de l’UMP a plébiscité Nicolas Sarkozy avec un score et un sacre qui autoriseront sans doute les plaisantins à ressusciter les comparaisons vachardes avec les Bonaparte.

Pourtant, même si le panache était là, même si la communion des militants avec leur candidat était là, impressionnant, c’est bien la Troisième République qui a pointé son nez dimanche 14 janvier porte de Versailles.

Nicolas Sarkozy a beaucoup parlé de la « République réelle », par opposition à la « République virtuelle » dans laquelle nous serions en train de nous enfoncer. Mais derrière l’effet rhétorique plutôt réussi, on voit clairement un rêve de Troisième et un franc désamour pour le « modèle social » mis en place depuis 1945.

Regardons de plus près... Nicolas Sarkozy veut plus de propriétaires et moins de demandeurs de HLM. Nicolas Sarkozy veut moins de prélèvements sur le travail et plus sur la consommation. Souhaite que les patrimoines issus « d’une vie de labeur » soient transmis sans droits. Appelle à plus d’élitisme, d’excellence, de sélection, d’orientation. Rejette les revenus sans travail. En appelle à la morale. Voit des « maîtres » devant lesquels on se lève dans les établissements scolaires.

Nicolas Sarkozy nous propose un programme de droite comme rarement on en avait proposé. Mais il le fait à la mode radicale. Au nom du progrès des petits, de la valorisation de leurs efforts. Il appelle « assistanat » ce que d’autres appellent une politique sociale. Bref, les assistés, c’est les autres.

Nicolas Sarkozy a dit vouloir réformer le modèle social français, mais ce modèle social est le grand absent de cette entrée en matière.

- A quoi doit servir la dépense publique ? Réflexion sans laquelle on n’adressera pas la question des déficits publics.

-Où est la vision de long terme sur notre système de retraite, qui ne se limite pas à une réforme des régimes spéciaux, si courageuse et nécessaire soit-elle ?

- Mais surtout, où est la vision de l’activité économique en France dans une économie mondiale ouverte qui met de côté une part croissante de la population active ? Quels emplois la France doit-elle développer ? Quels besoins peut couvrir un contrat de travail unique aux contours indéfinis ? La France a-t-elle plutôt besoin d’heures supplémentaires ou plutôt de recherche/développement ? A-t-elle besoin d’héritiers ou d’égalité des chances face à l’économie de marché ?

- La sécurité sociale, les services publics, peuvent-ils être garantis dans ce contexte de concurrence internationale ? A quelles conditions ?

On ne peut pas tout attendre d’un unique discours. Mais les choix de Nicolas Sarkozy pour cette entrée en campagne sont révélateurs. Ce dimanche 14 janvier, il a fait simple. Il a davantage parlé aux inquiets qui s’en sortent qu’à ceux qui ne s’en sortent pas.

Pourtant, il va falloir parler à tous. C’est comme cela que l’on devient président de la 5e République. Pour la présidence du Conseil de la IIIe, c’est trop tard.


Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 15 janvier 2007 11:54

    « Arbeit macht frei »

    in Sarkozy Kampf, 14/01/07


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 15 janvier 2007 12:14

      Si la référence est de mauvais goût, il y a quand même une petite ressemblance.

      Un petit, nerveux, pas très beau, avec une belle femme ,issue d’un autre pays, qui à construit son « sacre » en trahissant les siens et en ce servant du marasme de la situation économique du pays.


    • Sarko l’hanta (---.---.103.189) 15 janvier 2007 12:31

      Ein V ein F ein R, KKK

      Une Volonté, une Fin, une Revanche.... et un peuple à terre.

      Sa devise : Képi, Komandantur, K-pitalisme.


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 15 janvier 2007 12:52

      Moi j’avais les 3 P : Police, Patron, Prêtre


    • Sarko l’hanta (---.---.103.189) 15 janvier 2007 13:07

      Oui ça marche aussi smiley

      Plus pétainiste le P...


    • (---.---.248.18) 15 janvier 2007 15:34

      Il a quand même dit : « Le travail c’est la liberté » !


    • (---.---.139.39) 15 janvier 2007 16:24

      Moi à sa place je surveillerai ma femme, surtout avec la petite gueule du « facteur de Neuilly ».


    • Elysée-moi (---.---.10.50) 15 janvier 2007 16:25

      ÉLYSÉE-MOI, BANDE DE NAZES !

      Comme je vais vous le prouver, j’ai toutes les qualités requises pour exercer cette fonction prestigieuse :

      1. Comme tous les candidats, je sais que les électeurs veulent le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière. Je vais donc leur promettre la Lune.

      2. Comme tous les candidats, j’ai une moralité douteuse, qualité indispensable pour diriger la France, république bananière bien connue dans l’hémisphère nord du fait du réchauffement climatique. J’ai un compte à l’UBS en Suisse, des amis à l’abri des juges grâce à l’impunité parlementaire et des soutiens financiers obscurs qui versent en liquide sur des comptes à Jersey.

      3. Comme tous les candidats, mon seul souci est le bien-être des Français, le mien surtout, car une campagne électorale - serait-elle perdue - va me procurer une notoriété durable et m’ouvrir les plateaux de LCI, Canal +, France 3 et les colonnes des grands médias. Je n’aurai plus qu’à monnayer ma gloire.

      4. Comme tous les candidats, j’utilise la séparation des êtres humains en deux familles bien distinctes : les cons et les salauds. Les premiers élisent les seconds, moins nombreux mais mieux organisés. Le con, comme son nom l’indique, n’est pas très finaud : il croit qu’en allant pisser dans un isoloir il va changer sa vie alors qu’il change seulement le clan de salauds qui va lui en faire baver. Ainsi va le monde depuis Périclès, inventeur grec de la démocratie, modèle le plus abouti de l’exploitation du con par le salaud.

      5. Comme tous les candidats, j’ai un panel d’amis sûrs : mon boucher-charcutier et sa panoplie de couteaux, des vrais frères attendant l’héritage, des enfants soignant mon arthrose avec des crustacés au vin blanc et des garagistes très attentifs à la largeur de mes plaquettes de frein. À voir leurs sourires quand je rentre dans les salles de meeting, je devine que Blandine dans la fosse aux lions devait se demander où était passé son déodorant.

      6. Comme tous les candidats, l’avenir m’importe peu. Si j’alertais les Français sur la fin du monde, la fin des haricots, la disparition des hannetons et la fonte des banquises, je risquerais de les inquiéter. Non, ce qui me chaut, c’est le présent, c’est mon élection et la longueur de l’escorte policière qui me transportera vers les avions du GLAM, en évitant les quartiers chauds où sévissent les jeunes basanés qui votent le pavé à la main. Ne mélangeons pas les serviettes de ministre avec les torchons des tchadors.

      7. Comme tous les candidats, je déteste la langue et les chèques en bois. Je ne parle que le langage de la vérité : oui, j’ai un Jacuzzi dans ma salle de bains, oui ma femme est une salope mais elle est rentrée à la maison voir si le frigo est plein, oui je suis un fils de bourge mais rien de ce qui préoccupe les pauvres ne m’est étranger puisque je cotise à la tombola du curé, oui j’ai un cancer de la prostate mais ça se soigne très bien, oui j’ai eu des amis corrompus mais on ne se voit plus, oui j’ai liquidé toute opposition dans mon parti mais c’était pour leur bien, et aussi pour le mien !

      8. Comme tous les candidats, je représenterai dignement la France dans les sommets internationaux en faisant goûter à Bush le roquefort national et à Ben Laden le saucisson truffé de Lyon. Je ferai essayer au président d’Israël nos prothèses pour enfants estropiés par les bombes à fragmentation et je montrerai la fiche de paye d’un salarié de Peugeot au président chinois pour qu’il comprenne à quel point il vit dans un paradis ouvrier. J’offrirai à Poutine les oeuvres complètes de Marx pour qu’il pige ce qu’est l’enfer auquel il a échappé.

      9. Comme tous les candidats, j’appelerai au rassemblement national après mon élection : je serai le président de TOUS les Français et le confident de TOUTES les Françaises. Je les invite à consulter mon site Internet et ma petite annnonce de rencontres, avec ma devise : « Une bonne pipe et au lit ! »

      Et maintenant,

      chers électeurs-trices,

      veautez ! Pour moi, évidemment.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 15 janvier 2007 22:06

      Arbeit macht frei » in Sarkozy Kampf, 14/01/07


    • Gio (---.---.91.178) 16 janvier 2007 00:01

      Vraiment totalement stupide et nulle ce « arbeit ... ».

      Vous me paressez digne de devenir un bon kapo pour avoir una analyse aussi étroitement bloquée.


    • toto1701 (---.---.131.47) 15 janvier 2007 12:49

      « j’ai changer »dit il, pourquoi n’etes vous pas rester vous meme ? en quoi le fait d’avoir changer suffirait il a vous faire confiance ? si vous avez changé doisje croire que vos amis sont plus les memes ? MONSIEUR 156fois « je »/ heure !!!


      • (---.---.169.151) 15 janvier 2007 13:56

        3 extraits : « Nicolas Sarkozy veut moins de prélèvements sur le travail » « Souhaite que les patrimoines ...soient transmis sans droit » « Rejette les revenus sans travail »

        Questions : 1) moins de prelevement sur le travail, plus d impots sur les heritages, il va mettre la TVA a 50 % pour compenser (et bonjour le travail au noir pour y echapper)

        2) si j ai des revenus grace a mes heritages, c est pas grace a mon travail. Et donc comment concilier les 2 points de sarko ?

        Plus generalement, on ne construit pas une societe dynamique avec des fils a papa. Meme les USA ont des taxes sur l heritages superieures aux notres !

        Si on veut privilegier le travail c est bien mais vu l etat de la france il faut faire des choix ! et la priorite n est pas de developper les rentiers !! Pour le reste, je pense que le sarko baissera probablement les droits de successions mais pas les impots sur le travail. Pourquoi ? Parce que c est une demande majeure de son electorat qui ne coute pas tres cher (contrairement a une baisse des impots frappant le travail qui pour etre visible va couter un max etant donne qu elle concerne au moins 30 millions de francais !)


        • (---.---.239.225) 15 janvier 2007 19:36

          Mais, enfin, il n’y a rien d’étonnant. Nicolas Sárközy de Nagybocsa est un homme de droite, qui a vêcu une enfance heureuse à Neuilly entre une mêre avocate d’affaire et un grand-père chirurgien renommé. Il n’a au grand jamais eu l’occasion, ni la nécessité, de travailler de ses mains.

          Il ne peut pas avoir une politique qui défavorise sa classe sociale. Normal qu’il veuille diminuer les taxes sur héritage. Normal d’augmenter la TVA et de diminuer les impôts directs. les impôts directs, les nantis en paient plus que les autres, il faut donc les diminuer. La TVA tout le monde la paie, il faut donc l’augmenter.

          Cette politique est parfaitement cohérente avec tout ce que représente M. Nicolas Sárközy de Nagybocsa !


        • Forest Ent Forest Ent 15 janvier 2007 14:01

          Sarkozy tourne plus vite que la girouette au vent : c’était « jamais GdF ne sera privatisé » et puis ...

          Maintenant c’est « l’Irak est une faute », avant c’était « Bush chouette copain ». Il raconte tout et son contraire et ça n’a aucun intérêt.

          De toutes façons, il n’a aucune chance d’être élu et il est peu probable qu’il soit au second tour.

          Pas la peine de tirer sur l’ambulance. Sarkozy est déjà enterré.


          • (---.---.107.65) 15 janvier 2007 17:44

            "De toutes façons, il n’a aucune chance d’être élu et il est peu probable qu’il soit au second tour.

            Pas la peine de tirer sur l’ambulance. Sarkozy est déjà enterré."

            Tu sais que la valeur de ces affirmations est quasi-nulle ? Tu le sais non ? Et tu penses que les gens ne le savent pas et que tu vas réussir à les bluffer ? Je trouve cela assez pitoyable comme procédé. D’habitude c’est les pro-FN qui utilisent ce genre de bluff.

            Je ne dis pas cela spécialement pour toi, mais on attend autre chose des commentaires d’Agoravox...


          • Forest Ent Forest Ent 15 janvier 2007 20:42

            Je n’empêche personne de pratiquer l’exégèse des déclarations de Sarkozy, mais ils vont avoir du boulot d’analyse comparée ... smiley

            Moi, ça m’indiffère totalement. Mais alors là complètement !

            Il apporte lui-même la meilleure preuve qu’il a perdu d’avance en disant « j’ai changé ». Moi, je n’ai pas changé d’avis sur lui depuis longtemps.

            Remember the DADVSI...


          • (---.---.107.65) 16 janvier 2007 12:09

            « Il apporte lui-même la meilleure preuve qu’il a perdu d’avance en disant »j’ai changé« . »

            OK, l’exégèse ne t’intéresse pas, mais par contre tu donnes dans les prophéties à la Madame Soleil et les extrapolations pifométriques, donc je vois pas trop l’intérêt non plus...

            Désolé mais le futur n’est pas déjà déterminé aujourd’hui. Rien à l’heure actuelle ne permet de prévoir ce qui va se passer dans les mois qui viennent. Pour tout dire, j’espère franchement que l’avenir te donnera raison, mais vouloir et croire influencer les gens en se contentant d’affirmer la réalisation certaine de nos souhaits dans le futur est un spectacle assez peu intéressant pour les lecteurs d’Agoravox.


          • Forest Ent Forest Ent 17 janvier 2007 19:17

            Si tu veux des stats, tu noteras que :

            - aucun gouvernement de la 5ème n’a été réélu depuis 25 ans,

            - Sarko n’a JAMAIS remporté une élection, sauf un parachutage à Neuilly où il a dû affronter des tas d’électeurs de gauche.

            Je pense que, profondément, c’est un loser.

            Mais dans une optique électorale, il me semble plus important de discuter ce qu’il a fait au pouvoir depuis 5 ans que les mutiples promesses et discours qu’il va égrener dans les mois qui viennent.


          • Briseur d’idoles (---.---.168.17) 15 janvier 2007 14:50

            Oui, Sarko est le candidats des esclavagistes... Il prévoit de payer les plus démunis à coups de trique !...

            Ségolène, prévoit tout de même une distribution de miettes !


            • Reinette (---.---.10.50) 15 janvier 2007 15:56

              Ça jase autour du rapport de l’IGS sur la mort de Bouna Traoré et Zyed Benna, électrocutés l’an dernier dans un transformateur de Clichy-sous-bois.

              Les flics ont-ils fait preuve de « légèreté » et de « non-assistance à personne en danger » ?

              « Je veux dire à nos concitoyens que la police nationale est une des institutions les plus contrôlées », a rassuré le préfet de police de Paris, Pierre Mutz.

              Mais pour soutenir le moral des troupes, le Sinistre de l’Intérieur remet en cause l’interprétation médiatique du rapport : « On avait contesté la thèse du vol, elle est confirmée ».

              Ça justifierait presque une électrocution, non ? Dans le même temps, la loi sur la délinquance garantit un peu plus l’impunité de la police, avec notamment une augmentation des peines pour rébellion. Voilà la solution : légaliser la bavure.


              • Reinette (---.---.10.50) 15 janvier 2007 16:07

                LA FRANCE A PEUR !

                Faudrait être sourd ou aveugle pour ne pas serrer les miches. On nous l’assène à longueur de JT : au-delà des centres-ville, vivent des hordes racailleuses au teint mat. Le soir venu, elles hantent les no man’s lands de nos banlieues. Bien organisées, le cock à la main, la poignée de cailloux dans les fouilles, elles tendent aux forces de l’ordre des embuscades ultraviolentes et crament des bus avec parfois des passagers dedans.

                Alors, pour rassurer le bon peuple, on sort la grosse artillerie, on débarque en force. Avec Médiaman comme frère siamois, Robocop fait son show.

                Mais quand une journaliste de l’AFP décrit objectivement (ça existe) les cafouillages des sarko-boys lors de leur descente aux Mureaux, et que sa dépêche est reprise par nombre de journaux, elle est frappée d’ostracisme par les institutions du département des Yvelines. Le 27 octobre, les syndicats de journalistes déclaraient y voir la main du chef d’orchestre de la place Beauvau, qui n’apprécierait pas les dissonances.

                À Clichy-sous-Bois, sans doute pour commémorer la mort de Bouna et Zyad, un gosse de 16 ans s’est mangé un flash-ball en pleine poire, à bout portant. Résultat : un oeil en moins et le nez fracassé. Procureur au tribunal de Bobigny, François Molins a déclaré qu’ « en l’état de la procédure, il n’y a pas de lien de causalité entre l’utilisation du flash-ball [par les policiers] et la blessure à l’oeil gauche » du jeune homme.

                À Marseille, 2 flics des stups ont pris 3 ans de prison dont un ferme pour violences aggravées. Condamnation assortie d’une interdiction définitive d’exercer leur noble profession. Ils avaient passé à tabac un vendeur à la sauvette algérien, fourrant un flingue dans sa bouche et lui faisant porter un drapeau tricolore... Afin de garder un souvenir de cette folle soirée, les deux assermentés avaient pris des photos avé le portable. Syndrome d’Abu Grahib ?

                On ne le répétera jamais assez, la France a peur. Et mai 2007, c’est tout de suite.


              • (---.---.139.39) 15 janvier 2007 16:30

                Faudrait peut-être apprendre aux gosses qu’il ne faut pas aller dans un transfo EDF, même si on a les flics aux fesses, c’est la moindre des choses. De mon temps, on savait tous ça.


              • Briseur d’idoles (---.---.168.17) 15 janvier 2007 16:42

                De ton temps, il y avait surtout moins de délinquance policière, bien qu’il y ait eu de tout temps des flics ripoux !

                Pour ce qui est de ton temps, t’en faisais pas des conneries dans ton temps ?

                T’as jamais tiré une sonnette ? piqué des bonbons dans une boutique ?


              • armand armand 15 janvier 2007 17:00

                Ah bon, parce que la caillera ne crame pas des bus avec des gens dedans ? Reinette ne doit pas connaître les situations auxquelles sont confrontés tous les jours les agents de l’Etat dans les quartiers : essayez d’obliger une bande de lascars à acheter un ticket ou à montrer une carte en montant dans un bus. Et les insultes au nauseam qui accueillent la moindre intervention de la police sans parler des habitants tranquilles qui voudraient un peu de tranquillité. Franchement, je reprocherais à Sarko plutôt des effets d’annonce et des gesticulation sans rien de bien tangible sur le terrain, alors qu’une campagne soutenue de ré-occupation de territoire et de neutralisation des noyaux de caïds s’imposait.


              • Briseur d’idoles (---.---.168.17) 15 janvier 2007 17:19

                Tu sais pas qui sont ces propriétaires ?

                Tiens au fait, il y a une bande d’ordures qui ont agressé et tabassé à plus de 10 contre 2, Deux éboueurs, qui vidaient leurs ordures dans le Marais, parce que l’un ressemblait à Saddam !

                Les médias n’en ont pratiquement pas parlé...

                Ah si cela avait été l’inverse, on nous aurait ressorti le grand jeu...

                « L’ignoble agression antimite », tous les politiques seraient montés au créneau...

                On se serait bousculé rue de l’Oseille...


              • panama (---.---.198.59) 15 janvier 2007 18:03

                Naam naam Saddam !!!!


              • bardamu (---.---.48.216) 15 janvier 2007 23:04

                Tirer une sonnette, piquer des bonbons dans une boutique = OK. Bruler des bagnoles, piquer des sacs à l’arraché, participer à des tournantes dans des garages = pas OK. Vous avez raison, nous avons changé d’époque smiley.


              • Sebastien Sebastien 17 janvier 2007 12:15

                de mon temps la police n’avait pas un arsenal de torture ( Tazer ) , et a terrifié les plus courageux ( Flash Ball )

                Et la police ne s’acharnait pas sur des voleurs de pommes prepubere juste pour faire du chiffre.

                de mon temps la police s’attaquais au vrai delinquants financiers et grand banditisme

                je vous propose de regarder un reportage

                http://www.regardeavue.com/index.php/2006/05/21/10-sans-casque-ni-bouclier-temoignage-dun-ex-officier-de-police

                cdt Sebastien


              • (---.---.38.189) 15 janvier 2007 20:52

                Voici le programme du candidat.... en chanson :

                http://onsfoudkilao.neufblog.com/reggaetime/2005/07/sarko_skanking.html

                 smiley


                • Gio (---.---.91.178) 16 janvier 2007 00:11

                  Sauf quelques trop rares exeptions il y a comme intervenants sur ce sujet une super bande de fachos de gauche dignes de plus beaux et glorieux faits d’armes du KGB ou de Pol Pot !!! (excusez moi de ne pas citer l’ensemble des bienfaiteurs de cette superbe gauche, ce serait trop long) ;

                  Bravo messieurs, vous faites honneur à la France.


                • jeanne (---.---.142.156) 16 janvier 2007 12:20

                  Logiquement,une alternance est prévisible et méme souhaitable,14 ans de droite agressive( les 5 ans de Jospin mis à part) Je ne crois pas du tout que Sarko soit élu,il a trop divisé jusque-là,il est trop tard pour recoller les morceaux,Ségo sera élue ,non-pas par son programme ,mais plus par peur du ministre de l’intérieur........ !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès