Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Sarkozy, le candidat qui sent le renfermé

Nicolas Sarkozy, le candidat qui sent le renfermé

L’ancien président de la République poursuit sa rentrée politique en vue des primaires. Après la sortie de son livre, il a présenté son programme économique, puis a participé à Des Paroles et des Actes. Où l’on constate, s’il en était besoin, que son mea culpa n’est que de façade, tant le candidat de 2016 reprend les recettes de 2017, sur le fond comme sur la forme.

 
Le programme réchauffé du bonimenteur de service
 
Sur le fond, ses propositions économiques ressemblent à s’y méprendre à celles de 2007, aucune leçon ne semblant avoir été tirée de son échec. Suppression de l’ISF, baisse de 10% de l’impôt sur le revenu, alors même que les inégalités augmentent, une baisse dérisoire de 13 milliards du coût du travail (quand Hollande aura fait plus de 50), non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, la règle qui a vidé nos rues de milliers de policiers, augmentation de la durée du travail des fonctionnaires, dégressivité des allocations chômage, relèvement de l’âge de la retraite, baisse des remboursements de l’assurance-maladie et privatisations du service public : nous avons droit à un gloubli-boulga des mesures de 2007, de celles qu’il avait évoquées mais pas osées faire, et de l’air du temps, décidemment néolibéral.
 
Bref, Nicolas Sarkozy ne semble pas avoir profité de ses quelques années de retrait de la vie politique pour réfléchir, se contentant, comme toujours, d’une approche mêlant opportunisme et superficialité. Pas sûr que ce soit suffisant face à un président qui lui a volé bien des propositions. Aujourd’hui, il est à peine à droite d’un président dont le ministre de l’économie tient quasiment le même discours que lui et fait ce qu’il n’avait pas osé faire. Et puis, sur la forme, à Des Paroles et Des Actes, l’ancien président, à mille lieux de son mea culpa, a continué son rôle de bonimenteur, n’hésitant pas à affirmer des choses complètement fausses ou mensongères. Comment peut-il encore s’exposer à ces décryptages qui révèlent ses approximations ou ses mensonges patents, qui sapent une image déjà bien ternie ?
 

Bref, la performance du Sarkoshow 2016 ne laisse pas augurer d’un retour victorieux, même s’il parvient à rapporter les primaires qu’il organise, soutenu par des fidèles qui se sont rués sur son livre, mais qui risquent bien de ne pas être assez nombreux en 2017.

 

Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Olivier 8 février 10:22

    On voit mal de toute façon en quoi il pourrait faire autre chose que ce qu’il a fait de 2007 à 2012, c’est-à-dire la soumission à Washington et aux banques (qu’il a sauvées à nos frais en 2008), la poursuite du fédéralisme (il a imposé la constitution européenne qui avait été rejetée lors du référendum de 2005), l’immigrationnisme à tout va (n’avait-il pas fait du « métissage » un impératif pour les français) ? 

    Maintenant il va nous ressortir le ventilateur à promesses, faire quelques cabrioles sur l’estrade et jurer grand Dieu « qu’il a changé ».
    Je suppose qu’il va se trouver des gens pour gober ça....

    • dominominus dominominus 9 février 12:20

      @Olivier Et s’il y a suffisamment de votant pour gober ça, ce que d’autres avant nous avec les Hugo et les Jaurès, ce que d’autres ont préparé et cherché à mettre en place à la Libération, ce que d’autres comme moi il y a trente cinq ans ont espéré, ne se produira pas.


    • Buzzcocks 8 février 10:25

      Sarko a une primaire à gagner, donc il s’adresse uniquement à son camp. Or pour séduire les militants de droite et ceux qui iront voter à cette primaire, il faut forcement leur promettre ce qu’ils veulent entendre, donc casser les services publics, baisser les impôts, et promettre de karcheriser tout ce qui bouge.
      Sarko est loin d’être bête, même si la majorité du peuple ne peut plus le voir, il mise sur le fait que les gens détestent encore plus Hollande, qui apparait effectivement carbonisé.

      2017 sera dramatique... le peuple aura probablement le choix entre des candidats en carton, que personne ne souhaite voir élu. Mais on choisira (ou pas), celui qui nous semble le moins pire. Bref, le vainqueur gouvernera en étant très mal élu, avec un soutien populaire très faible voire inexistant. Pour peu que l’économie mondiale s’écroule aussi, on peut craindre des troubles assez graves.

      Mais il faut surement passer par là pour foutre tout ce personnel politique à la poubelle. On le voit avec Cahuzac, le mec va profiter de lois spécialement conçues par les politiques pour que son procès fasse pshhiiit.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 11:47

        @Buzzcocks

        je suis d’accord, les Juppé, Fillon, Sarko et autres ne s’adressent qu’à leur camp...et à leurs financiers.

        Ca fait froid dans le dos : on a des présidentiables qui, sans plus aucune de précaution, nous informent officiellement qu’on sera tous tondus en 2017 !


      • Fergus Fergus 8 février 13:09

        Bonjour, Buzzcocks

        « il mise sur le fait que les gens détestent encore plus Hollande, qui apparait effectivement carbonisé. »

        Précisément, Hollande étant d’ores et déjà hors-jeu, les électeurs de la primaire n’ont strictement aucun intérêt à jouer la carte Sarkozy, la pire option possible dans le cas d’un duel avec Le Pen. Cela dit sans compter les risques judiciaires qui peuvent plomber Sarkozy à tout moment. Et sans compter non plus une candidature Bayrou. Le mieux est à l’évidence de définitivement passer Sarkozy par pertes et profits.


      • amiaplacidus amiaplacidus 8 février 10:32

        Vous êtes gentil de parler de sentir le renfermé, moi j’aurais dit sentir la pourriture.


        • zygzornifle zygzornifle 11 février 12:36

          @amiaplacidus

            il sent encore les couches surchargées de mamie Bétancourt ....


        • tashrin 8 février 12:38

          pourquoi continuer d’en parler
          Ignorez le, c’est encore le pire que vous puissiez lui faire
          franchement, il est ridicule, même au sein de son propre parti. Tout le monde s’en contrefout, il est cramé de chez cramé. Je pense qu’il ne se presentera meme pas à la primaire tant une gifle lors de cette échéance ne lui serait pas supportable. Quand il verra les sondages, il se desistera au profit du « meilleur d’entre nous »


          • Fergus Fergus 8 février 13:03

            Bonjour, tashrin

            Une hypothèse de plus en plus probable. Sarkozy a d’ailleurs prudemment laissé entendre que sa participation à la primaire n’était pas une évidence. Et ses lieutenants n’ont pas dit autre chose, le dernier en date étant Châtel ce matin sur France-Inter.

            Une prudence bien inhabituelle dans le camp de Sarko. Manifestement, elle traduit un très gros doute. Si rien ne change dans les sondages dans les semaines à venir, Sarkozy jettera l’éponge pour ne pas s’enferrer dans une quête qui pourrait se révéler définitivement catastrophique pour son image : mieux vaudrait pour lui tenter de s’en sortir au printemps en jouant le rôle de l’homme qui a voulu remettre le parti sur ses rails avant de s’effacer modestement.


          • rigoletto 9 février 23:12

            @Fergus
            non fergus le nain n’est pas l’homme qui baisse les bras quitte a inventer d’autres mensonges et encore moins a se retirer modestement (il ne connait pas ce mot car il est trop imbu de sa petite personne .je pense au contraire qu’il ira jusqu’au bout pour faire ch...z juppe et fillon qui ne valent pas mieux j’espere me tromper.

            juste un mot je pensais que pour se presenter au suffrage presidentiel il fallait un casier judiciaire vierge . si oui comment juppe qui a ete condamne a la prison et dechu de ses droits civiques ose se presenter et personne ne dit rien les francais sont vraiment des bourrins et ne reflechissent pas plus loin que le bout de leur nez


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 février 12:39

            Pour les candidats - marionnettes euro-atlantistes, faire un programme, c’est fastoche ! Ils annoncent quelques bonnes nouvelles (baisse des impôts par exemple), qu’ils n’appliqueront jamais, ou bien « mon ennemi, c’est la finance »...


            Et puis ils pompent le reste sur la feuille de route pour la France concoctée par le FMI. Ben oui, la France est endettée, et c’est le FMI qui, de la Grèce aux pays africains, dicte comment achever les pays malades de la dette... Sinon, à quoi ça sert que Lagarde se décarcasse ?

            Pour des détails sur la méthode : « John Perkins, confessions d’un assassin financier. » : privatisations des biens public, de la santé, des services publics, baisse des dépenses publiques, fin du droit du travail, toussa, toussa... C’est simple, les recettes du FMI sont les mêmes partout !

            Puis la feuille de route du FMI est détaillée, pays par pays, ( tous endettés), par la Commission européenne, dans un document : « Les GOPé », « Les Grandes orientations de Politique économique »., et le tour est joué !

            Si Sarkozy sent le moisi, pas d’affolement, la marionnette du FMI, de Washington et de Bruxelles a un remplaçant depuis Novembre : C’est le meilleur d’entre nous, Juppé ! Lequel piochera à son tour dans les injonctions du FMI et de la Commission européenne....


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 février 12:47

              PS :
              J’ai oublié de dire que Hollande/ Valls/ Macron ont les mêmes sources d’inspirations que les divers candidats de la Droite : le FMI et les injonctions de la Commission européenne.


              Quand je pense que de gentils naïfs, ou ignorants de Gauche ( j’ai écouté Piketty ce matin, sur France cul.), veulent une primaire, pour débattre du contenu des programmes, alors qu’il suffit de recopier ... !!
              Ils n’ont toujours pas compris que dans l’ UE des banksters, les Gouvernements ne décident plus que des questions sociétales
              Et que tout le reste se décide ailleurs....

              • Fergus Fergus 8 février 12:55

                Bonjour, Laurent

                « son mea culpa n’est que de façade, tant le candidat de 2016 reprend les recettes de 2017, sur le fond comme sur la forme."

                Cette phrase suffit à résumer l’arnaque politique de Sarkozy. Seuls les sots et les complices pourront adhérer à cette stratégie de la dernière chance.



                • sampiero sampiero 8 février 13:47

                  Salut Fergus


                  En tout cas les mesure qu’il a récemment annoncé font froid dans le dos. A part les très riches ( il vient de participer à une réception donnée par un milliardaire.....) la France d’en bas va considérablement s’appauvrir. 

                  Choc fiscal ? Les 20 millions de pauvres qui n’en payent pas gagnent quoi à voir une baisse de 10% de impôts sur le revenu ou la suppression de l’ISF ?

                  Par contre, la baisse des remboursements sécu, la destruction du code du travail, des emplois.......................

                  La baisse drastique du pouvoir d’achat va encore ralentir la consommation , d’où les multiples fermetures d’entreprises, d’où encore des millions d’emplois détruits............

                  Une réelection de Sarkosy annonce un tsunami social aux conséquences dramatiques imprévisibles !!

                  A moins qu’il ne faille que cela arrive pour que ce peuple, qui vote encore majoritairement pour ce capitalisme qui l’affame, finisse enfin par ouvrir les yeux ? 

                • julius 1ER 8 février 18:15
                  A moins qu’il ne faille que cela arrive pour que ce peuple, qui vote encore majoritairement pour ce capitalisme qui l’affame, finisse enfin par ouvrir les yeux ?

                  @sampiero

                  je crois que l’on aura la triangulaire Hollande , Sarkosy , Le Pen et que les français n’ouvriront pas les yeux car même s’il y avait « un Podemos » dans ce pays les gens ne le verraient même pas !!!

                  ce pays est en train de régresser comme jamais dans sa perception de l’action à mener !!!

                • ENZOLIGARK 8 février 13:56

                  ReReRe ... : Voir OU Revoir « le clip qui dechire » ( music / video by Mixus ) . ... AFF ISS ...


                  • colere48 colere48 8 février 14:33
                    Moi j’aurais dit ça sent le moisi... non ?

                    ..une réélection de Sarkosy annonce un tsunami social aux conséquences dramatiques imprévisibles....

                    Voilà une assertion qui est incontestable, et qui s’applique pareillement à l’ectoplasme qui fait actuellement office de président !

                    Pour résumé on ne refait pas le match ... On ne s’en remettrai pas !



                    • sirocco sirocco 9 février 01:07

                      @ l’auteur

                      Dites-nous si vous envisagez de rester au moins une semaine sans publier d’article sur Sarkozy, ce qui nous permettrait de ne pas retrouver durant quelques jours la sempiternelle photo de cette crapule en page d’accueil d’Agoravox.


                      • fcpgismo fcpgismo 9 février 09:47

                        Il ne sent pas le renfermé,c’est une véritable crapule,

                        (qualifie une allure ou un comportement bas, abject),
                        un bandit.

                        • BA 9 février 14:13

                          Mardi 9 février 2016 :

                          Sondage publié dans LE MONDE :

                          Electeurs de droite : intentions de vote pour la primaire à droite :

                          Alain Juppé : 44 %

                          Nicolas Sarkozy : 32 %

                          Bruno Le Maire : 11 %

                          François Fillon : 9 %

                          NKM : 2 %

                          Intentions de vote pour l’élection présidentielle : enquête du CEVIPOF :

                          Alain Juppé : 31 %

                          Marine Le Pen : 25 %

                          François Hollande : 18 %

                          Lisez cet article :

                          Primaire à droite : Juppé devance largement Sarkozy dans les sondages.

                          http://www.lepoint.fr/politique/primaire-a-droite-juppe-devance-largement-sarkozy-dans-les-sondages-09-02-2016-2016491_20.php


                          • zygzornifle zygzornifle 11 février 12:35

                            @BA

                             avec Juppé président il pourra créer 3,5 millions d’emplois fictifs pour résorber le chômage ....


                          • rigoletto 9 février 19:32

                            jepense que les francais ont compris et evalue la mediocrite du nain .mais ce qui est le plus grave c’est que le nain veut a tout pris se presenter au suffrage pas pour la france mais pour assouvir une vengeance car battre hollande serait pour lui la plus grande victoire de sa carriere ce gugus est le parfait modele de l’arriviste bon a rien mais pret a tout au mepris du peuple francais .on s’en est appercu de 2007 a 2012 et les francais ont pu voir dans quel etat il a laisse la france (600milliards de dette en plus bravo ce mec : couchez a la niche on n’en veut plus


                            • zygzornifle zygzornifle 9 février 21:12

                              Quand il y a peu il amenait ses clients fortunés ouvrir des comptes en Suisse il ne sentait pas le renfermé mais l’oseille bien fraiche .....


                              • Pinochio 22 août 23:59

                                Je ne comprends pas toutes ces réactions négatives face à la candidature de NS...je vais vous expliquer pourquoi :


                                Tout d’abord, il a toujours dit quelles mesures il prendrait lorsqu’il était en campagne et il n’a appliqué que celles annoncées : par exemple la suppression de la pub sur les chaines publiques, la tentative de suppression des juges d’instruction... Personnellement je ne me rappelle pas de ces mesures dans son programme et pourtant il l’a fait ou a tenté de le faire.... je ne pose pas la question de savoir pourquoi, mais je donne mes explications.... une vague histoire de renvoi d’ascenceur vers ses potes patron des médias et un moyen de se mettre à l’abri des juges un peu trop indépendants...qu’y a-t-l d’anormal à tout celà ?

                                Ensuite il a supprimé la formation des maîtres et là,on ne peut que lui donner raison vous en conviendrez : à quoi bon former des fainéants... en plus ça ne sert à rien de savoir comment défendre la république et la laicité dans les quartiers dits difficiles... un bon coup de Karcher et hop !

                                Sur un autre plan, c’est un gestionnaire hors pair qui est capable de trouver en peu de temps des millions pour combler le déficit hors norme créé par le dépassement abyssal des montants autorisés lors de sa précédente campagne présidentielle. D’aucun prétendent que ce sont les contribuables qui ont payé pour partie ( possibilité de déduire de ses impôts la moitié des dons aux partis politiques). C’est pourquoi il va nous remercier maintenant en supprimant l’ISF et en réduisant les impôts des plus riches de préférence j’espère.

                                En ce qui concerne le terrorisme, il a ,lui, les réponses et une arme imparable qui fera, n’en doutez pas, baisser le risque : pas besoin de policiers , on n’en remplace qu’un sur deux , on supprime les RG et on sort l’outil le plus efficace ; personne ne l’a proposé avant lui : il s’agit du « jevouslavais biendit le gouvernementnefaitrienyavaitqu’afallaitcon... »

                                Enfin c’est un personnage dont l’honnêteté et la probité est au dessus de tout soupçon.Il n’a tellement rien à se reprocher qu’il usurpe une identité pour prendre un contrat auprès d’un opérateur téléphonique, n’est ce pas M Bismuth Mais j’ai compris pourquoi en fait , c’était pour brouiller les pistes des grandes oreilles de nos amis américains... pas besoin de cryptage et donc économies...

                                Bref, je ne vois pas pourquoi toute cette cabale contre lui et j’espère avoir contribué avec mes modestes moyens à sa défense. Et si ça veut rigoler, on aura vraiment envie d’aller voter au second tour : pensez, si on a le choix entre la fille et l’élève ... ah putain si ça revient ! (merci les no one)...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès