Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Sarkozy perd son sang froid

Nicolas Sarkozy perd son sang froid

Il est devenu son obsession, sa malédiction. Pas une déclaration de Nicolas Sarkozy sans une pique à l’égard de François Hollande, ce concurrent tout en rondeur sur lequel il n’arrive pas à avoir de prise. Habitué comme président à des déplacements stérilisés par des dispositifs sécuritaires hors normes, le candidat Sarkozy est tombé de haut à Bayonne où il a dû essuyer les huées et les insultes d’une centaine d’opposants.

La faute à François Hollande forcément, soudainement accusé, dans une inversion des rôles assez osée, d’avoir échauffé les esprits des gens de la base en annonçant "l’épuration" à la tête de l’Etat.

Deux approximations, pour ne pas dire mensonges, dans la même journée, ça fait beaucoup pour un président sortant. Car l’affirmation le matin même sur France Inter selon laquelle, la proposition de François Hollande de créer une tranche d'impôt sur le revenu à 75 % serait en fait de 83 %, puisqu'il faudrait y ajouter la contribution sociale généralisée (CSG) de 8 %, est totalement erronée.

Aimablement Samuel Laurent, journaliste du Monde évoque "les raccourcis de Nicolas Sarkozy". Le terme préserve la fonction présidentielle mais l’article, d’une précision cruelle, démontre que Nicolas Sarkozy a, une nouvelle fois, effrontément menti.

Comme les trains, un mensonge peut en cacher un autre. Résumer les propos de François Hollande tenus le 19 février dernier à une volonté de mettre en place une épuration relève de la manipulation. "C’est vrai qu’il y a eu un Etat UMP qui s’est installé, c’est vrai que Nicolas Sarkozy - il en a lui-même pris la responsabilité puisqu’il a été ministre de l’Intérieur puis président de la République (...) - a mis un vrai système en place au niveau du ministère de l’Intérieur, avec un certain nombre d’excès dont les tribunaux sont aujourd’hui saisis". "Dans la justice aussi il y eu des nominations de procureurs qui ont été des amis du pouvoir. Eh bien nous aurons, sans qu’il y ait de brutalité, sans qu’il y ait d’excès, à remettre l’Etat républicain à sa place" avait déclaré François Hollande.

Dans un premier temps NKM avait bien tenté de s’engouffrer dans la brèche mais sans succès, tant la ficelle était grosse. A cours d’arguments, Nicolas Sarkozy est néanmoins revenu sur le sujet toujours ce matin sur France Inter : "J’ai été un peu étonné d’entendre le candidat socialiste dire que tous les magistrats, tous les préfets, tous les ambassadeurs qui, d’une manière ou d’une autre, n’avaient pas les idées de la gauche seraient changés".

Cette insistance à travestir les faits mérite un éclairage. L’entretien exclusif accordé par le député de Corrèze quelques jours plus tard, le 22 février, au site Acteurs Publics est pourtant dénué d’ambigüitéLe candidat socialiste explique longuement pourquoi, “Un retour à l’impartialité de l’État s’impose”. "La loyauté et la neutralité sont les principes qui doivent fonder le comportement de la haute fonction publique. Ceux qui détiennent des responsabilités éminentes ne doivent pas servir le pouvoir, mais servir l’État" estime François Hollande.

La fébrilité élyséenne du jour offre paradoxalement un boulevard au candidat du PS qui met ses pas dans ceux d’Henri Queuille radical-socialiste corrèzien et figure politique de la IVème république.

En meeting à Lyon, François Hollande a déclaré vouloir "réconcilier la France". A commencer dans cette campagne à "ne jamais céder à la polémique inutile, à la violence verbale et encore moins à la violence physique".

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Michel DROUET Michel DROUET 2 mars 2012 09:31

    A l’émission de Mermet d’hier sur France Inter, un linguiste décorticait le discours de Sarkozy.

    Il parlait de surenchère lexicale (c’est une folie, c’est un mensonge, épuration,etc...) en disant que cette technique était révélatrice d’une stratégie de « ça passe ou ça casse » autrement dit une stratégie désespérée d’un candidat en fin de course.

    Il a analysé également la prestation du candidat hier matin à France Inter. Ce qui ressort c’est le nombre de questions posées par le candidat pour éviter de répondre à celle qui étaient posées par les journalistes de France Inter.

    Résultat : 69 questions posées en 29 minutes par le candidat à lui même.

    Vous avez dit enfumage ?


    • IL N EN A JAMAIS EU....DE SANG FROID  !!!!!!!!!!!!!

      sans les piquouzes il piquerait des crises tous le jours...


      • Dzan 2 mars 2012 17:29

        € FdG

        Les bétas bloquants, ça donne des résultats !


      • Michel DROUET Michel DROUET 2 mars 2012 09:40

        J’ajoute la mauvaise foi évidente du candidat autour de la taxation à 75%. Il tentait de faire croire que ce taux (avec la CSG en plus) s’appliquait à l’ensemble des revenus des personnes concernées et non uniquement à ceux au delà de 1 Millions d’euros.

        Il nous aurait presque tiré des larmes sur ces pauvres acteurs ou écrivains qui se verraient ainsi spoliés, jusqu’à ce que Patrick Cohen précise que ces personnes pouvaient lisser leur revenus sur plusieurs années et par conséquent leurs impôts.

        Le « coup » de Hollande sur cette nouvelle tranche a parfaitement réussi et Sarkozy est tombé dans le piège tendu : il a réaffirmé qu’il était bien le Président des riches et du show-bizz


        • Fergus Fergus 2 mars 2012 10:44

          Bonjour, Michel.

          Effectivement, Hollande a bien joué le coup en provoquant une réaction unanime des ténors de l’UMP venus en rangs serrés soutenir les grandes fortunes et même les footballeurs. Ce faisant, ils ont, en quelques heures, totalement anéanti la com’ de Sarkozy voulant se faire passer pour le « président du peuple ». « Président des riches » il est, « président des riches » il restera. Et ce n’est pas le plaidoyer anti-Hollande prononcé par ce matin par le baron Sellières, ex-patron du Medef et héritier des aciéries de Lorraine, qui sauvera la mise, bien au contraire.

          Quant à Sarkozy, il est aux abois et acculé à multiplier les mensonges les plus énormes dans une stratégie de dernière chance. Le problème est que les Français ont appris, à leurs dépens pour la plupart d’entre eux, à décoder un discours présidentiel essentiel fait fait de duplicité. Cerise sur le gateau, Sarkozy se disqualifie lui-même en accusant Hollande de vouloir mettre en place cette fameuse « épuration », un mot qui renvoie à des tragédies de l’histoire. Un propos irresponsable et méprisable !


        • Michel DROUET Michel DROUET 2 mars 2012 11:05

          Bonjour Fergus

          La stratégie, « offensive », de campagne de Sarkozy a été élaboré par les conseillers et les communicants de l’Elysée, avec une forte connotation droitière.

          Connaissant le caractère pour le moins impulsif du candidat, cette stratégie produit des sorties de route de plus en plus fréquentes qui le plombent actuellement.

          Attention toutefois : Le Pen aura t-elle ses signatures ?

          Si elle ne les avait pas, la stratégie droitière pourrait payer pour Sarko qui récupererait des voix FN et en ferait fuir d’autres (mais moins) du centre.

          La droite veut conserver le pouvoir. Toutes les petites magouilles et les petits calculs sont bons pour y arriver


        • Fergus Fergus 2 mars 2012 11:23

          @ Michel Drouet.

          Je crois que l’absence de Le Pen serait un terrible coup pour Sarkozy car il serait tenu pour principal responsable de ce déni de démocratie.

          Dans un tel cas, beaucoup d’électeurs FN pourraient s’abstenir, mais pour les votants les enquêtes montrent que les reports vers l’UMP ne dépassent pas 40 % alors qu’il en faudrait 70 à 75 % à Sarkozy pour être élu. A condition de surcroît qu’il bénéficie d’un bon taux de report des centristes, ce qui n’est pas le cas actuellement.

          C’est pourquoi je crois que Le Pen aura ses signatures.


        • latortue latortue 2 mars 2012 09:48

          nous connaissons bien Monsieur Sarkozy et les attitudes de son visage quand il est hors de lui et qu’il se mord la langue au sang pour ne pas réagir .
          AHHHHHHHHHH ce n’est plus les déplacements organisés par l’Élysée avec des centaines de cars de militant invités gratis au frais du contribuable pour acclamer le petit président ,nous l’avons vue pendant son mandat, cette mascarade qui faisait croire que les Français l’aimait, Non Monsieur Sarkozy les Français ou du moins la majorité vous déteste et vous verrez le résultat aux élections de votre gestion calamiteuse du pays .


          • devphil30 devphil30 2 mars 2012 11:17

            Il faudrait qu’il réfléchisse au désaveu de nombres de Français ....


            A quand il se fera huer dans un meeting ump 

            Oui les Français vont vous juger monsieur le menteur et manipulateur , monsieur l’acteur à l’égo sur-dimensionné , nous allons vous faire revenir aux réalités de la démocratie après 5 ans de monarchie.

            Philippe

          • hacheii 2 mars 2012 10:09
            Nicolas Sarkozy garde son sang froid

            Il est devenu son obsession, sa malédiction. Pas une déclaration de François Hollande sans une pique à l’égard de Nicolas Sarkozy, ce concurrent tout en rondeur sur lequel il n’arrive pas à avoir de prise. Habitué comme opposant à des déplacements stérilisés par des dispositifs sécuritaires hors normes, le candidat Hollande est tombé de haut au salon de l’agriculture où il a dû essuyer les huées et les oeufs d’une centaine d’opposants.


            • hacheii 2 mars 2012 18:52

              +Seulement -11 faite un effort soyez sympa .... smiley ..


            • Traroth Traroth 2 mars 2012 10:45

              A Bayonne, Sarkozy a rencontré le peuple français pour la première fois depuis très, très longtemps. Je pense que maintenant, il a compris, et qu’il ne peut plus qu’attendre la branlée bien méritée qu’il va prendre en avril et mai !

              Après, il faudra éjecter ses complices en juin !


              • Traroth Traroth 2 mars 2012 10:52

                Tiens, au fait, on n’entend plus de sondage, depuis 2 ou 3 jours...

                http://www.sondages-en-france.fr/sondages/Elections/Pr%C3%A9sidentielles%202012

                D’après le sondage glissant de l’Ifop, après avoir réussi à se hisser péniblement à 28%, Sarkozy est retombé à 25,5%.

                Sauf coup de théâtre genre photos de Hollande en travelo ou avec une seringue d’héroïne dans le bras, c’est plié, je pense.


                • Traroth Traroth 2 mars 2012 10:55

                  Sarkozy est retombé à son niveau d’avant son entrée officielle en campagne. Ce qui veut dire que, effectivement, Boutin + Morin + Nihous = la tête à Toto ! smiley


                • devphil30 devphil30 2 mars 2012 11:21

                  Il faudrait qu’il arrête sa campagne cela lui éviterait de voir ce que les Français pense de lui , pas seulement les militants ump et cela le ferais peut être remonté un peu dans les sondages quoi que .......


                  Philippe

                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 mars 2012 11:05

                  Perdre son sang froid,lorsque cerveau il n’est que reptilien,fait que l’humeur serpente !


                  • Gérard Luçon Gerard Lucon 2 mars 2012 13:22

                    sarkozi est un obsessif convulsif a tendance psychotique

                    mais comme aucun test n’est necessaire pour devenir president ... l’avocat « folamour » a ete elu ... 


                    • arobase 2 mars 2012 13:26

                      faire ses propositions dans le sens de la justice sociale, , suivre son chemin, et ignorer totalement l’adversaire.


                      « voilà ce que nous comptons faire. parlons en, discutons en, améliorons, modifions lke projet, puis tous ensemble, appliquons le. 
                      sarko et sa troupene nous en occupons pas. qu’ils annoncent leur projet et c’est au gens de juger. leur bilan, tout le monde l’a sous les yeux , pas la peine de disserter ».

                      virons les , mais ensuite rouvrons les dossiers enterrés et sanctionnons.  trop facile d’enterrer des choses qui ont mis le pays au désepoir. il faudra appliquer le code pénal partout où il devra s’appliquer. sans faiblesses , quelque soient t les fautifs et leur bord, afin de dissuader d’autres de recommencer.

                      puisqu’on ne passe rien au peuple.

                      on applique bien la tolérance zéro pour un feu orange grillé ! FAISONS DE MËME POUR LES CORROMPUS ;



                      • arobase 2 mars 2012 15:00

                        c’est bayrou, lepen et sarko qui étaient hier dans les manifs contre l’austérité ? 


                        • arobase 2 mars 2012 17:02

                          à une manifestation de mécontents, on répond en disant qu’on n’est pas content que certains manifestent leur mécontentement !!


                          c’est pas comme ça qu’il va les convaincre de ne plus être mécontents ! smiley

                          face à des mécontents on s’écrase si le mécontentement est justifié, et on se fait tout petit, on s’excuse, on trouve des excuses.........
                          ou alors on explique les choses gentiments si les mécontents ont mal compris.


                          • nyandjock 2 mars 2012 18:15

                            J’attend avec impatience le jour ou tous ses supporters se retourneront contre lui pour avoir perdu, la curée sera impitoyable...... :->


                            • arobase 2 mars 2012 18:45

                              tous les députés UMP qui n’auront que ce qu’ils auront mérité en perdant leur emploi de député !


                              on n’a jamais vu en dix ans de gouvernance, que ce soit sous chirac ou sarkosy , que pas un seul des centaines de députés et sénateurs de ce parti qui n’aient pas une seule fois élevé la voix , avec toutes les saloperies qui ont été faites , qui n’aient jamais dit : ça , c’est pas bien, c’est inacceptable !! jamais !

                              ils ont tout applaudi, soutenu, excusé, comme des moutons, des limaces rampantes.

                              qu’ils sombrent avec leur guide, ce n’est que justice car ils ont mis l’un des pays les plus riches du monde au niveau de la Grèce.

                              encore 5 ans et les cadeaux fiscaux allaient se transformer, comme en Grèce à l’exonération totale des impôts pour les plus riches. 
                              comme en Grèce.

                              • volpa volpa 2 mars 2012 19:54

                                Il est mort de trouille.

                                C’est le seul à ne pas pouvoir se balader sans d ’imposantes escortes


                                • eric 2 mars 2012 20:23

                                  Excellent ! Queuille ! Celui qui disait en gros,« il n’y a aucun problème aussi compliqué soit il qu’une absence totale de décision ne finisse par résoudre » ?
                                  Je crois que vous êtes tombés juste...


                                  • gaston gaston 2 mars 2012 20:31

                                    ON a jamais vu un guignol comme sarkozy , aucun programme , un bilan calamiteux , pas étonnant qu’a part s’en prendre à Hollande il ne fait ni ne propose rien , comme si c’était de la faute à Hollande si les Français pour une fois pas empêcher par les CRS allaient en masse hué et insulté celui qui les à mis sur la paille et qui les méprise profondément , sarkozy est l’ennemi plublic numéro un , il faut l’éliminer , le peuple aura le dernier mot face à la racaille politique de droite !


                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 2 mars 2012 23:01

                                      Très bon. Un article qui démonte les mensonges, les incohérences et l’obsession maladive du sortant (et bientôt sorti) envers Hollande.

                                      Quant à NKM, qui « avait bien tenté de s’engouffrer dans la brèche », elle peut toujours nous montrer son cul, comme ici. Ca nous changera de ses communiqués soviétiques.

                                       smiley


                                      • BA 4 mars 2012 11:19

                                        Sarkozy à la ferme : « Moi, je n’ai pas 40 hectares. »

                                         

                                        Avant son accueil sous les huées à Bayonne, le déplacement de Nicolas Sarkozy dans le Sud-Ouest avait déjà débuté sous le signe de la tension.

                                         

                                        France Inter a diffusé vendredi 2 mars un extrait de l’échange du président-candidat avec un couple d’agriculteurs rencontrés, en compagnie de Michèle Alliot-Marie, à Itxassou, au sud-est de Bayonne.

                                         

                                        L’éleveuse évoquait la pénibilité de son travail et ses problèmes financiers :

                                         

                                        L’agricultrice : « Ecoutez, on n’est pas aux 35 heures, hein. »

                                         

                                        Nicolas Sarkozy : « Moi non plus. »

                                         

                                        L’agriculteur : « Oui, mais on n’a pas le même salaire. »

                                         

                                        L’agricultrice : « Nous, on n’a rien. On vivote. »

                                         

                                        Nicolas Sarkozy : "Moi, je ne suis pas propriétaire de 40 hectares, hein, ok ?"

                                         

                                        L’agricultrice : "Mais vous avez autre chose en banque peut être."

                                         

                                        http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120302.OBS2765/video-sarkozy-a-la-ferme-moi-je-n-ai-pas-40-hectares.html

                                         

                                        Rappel :

                                         

                                        Le salaire mensuel du président Nicolas Sarkozy sera augmenté à partir du 1er janvier 2008 de 172 %, et non de 140 %, écrit Le Monde.

                                         

                                        Le quotidien explique que la plupart des journaux, dont lui-même, avaient fondé leurs calculs sur une note de l’Elysée, mais que le plus grand flou régnait lors du vote de cette mesure le 30 octobre à l’Assemblée nationale.

                                         

                                        Or, le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, qui a défendu les amendements du gouvernement sur le budget de l’Elysée, a fourni des précisions au Monde.

                                         

                                        Il en ressort que de 7.084 euros à l’heure actuelle, l’indemnité nette mensuelle du président de la République passera à 19.331 euros, soit une augmentation de 172 %.

                                         

                                        http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-salaire-de-sarkozy-augmente-de-172-pourcent-et-non-140-pourcent_467694.html


                                        • Gérard Luçon Gerard Lucon 4 mars 2012 12:11

                                          et pendant ce temps le malade fait des degats ailleurs et aussi sur nos medias http://www.voltairenet.org/La-France-retablit-la-censure

                                           

                                           


                                          • wilson89 wilson89 4 mars 2012 19:33

                                            Le problème de sarkozy c’est qu’il veut absolument des chaussures de pointure 44 ( avec talonnettes, bien sûr ), alors qu’il ne chausse que du 37, fatalement , il marche à côté ... c’est ennuyeux pour un « grand » garçon comme lui, ça ne fait pas sérieux , même et surtout, si c’est des « Weston » ! Morale de l’histoire : ne jamais vivre au dessus de ses moyens, même si le ridicule ne tue pas !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès