Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Sarkozy répond à Mathieu Kassovitz sur son blog

Nicolas Sarkozy répond à Mathieu Kassovitz sur son blog

Il semblerait que l’histoire soit vraie, Nicolas Sarkozy aurait posté ou fait poster une réponse à l’acteur Mathieu Kassovitz, directement sur le blog de ce dernier, alors que le cinéaste critiquait violemment l’attitude de Nicolas Sarkozy dans un post intitulé “La France d’en bas”.

Voici la réponse :

Monsieur,

J’ai pris connaissance de vos propos développés sur votre blog relatifs à la crise qui a traversé plusieurs de nos banlieues. Au-delà de vos flèches caricaturales et provocantes dont je suis la cible, j’ai tenu à vous répondre personnellement car je crois aux vertus du débat et de l’échange, notamment avec celles et ceux qui ne souscrivent pas à mes idées ou mes actes.

Le premier point qui m’a frappé à la lecture de votre blog, c’est qu’il laisse fortement entendre que la crise actuelle a surgi soudainement, comme par un malheureux hasard. Vous l’attachez de façon réductrice et manichéenne à ma personne et à quelques mots prononcés par moi-même... Ces mots, j’assume leur tonalité directe et franche car ils sont fondés sur la réalité d’un quotidien vécu par une majorité de nos concitoyens dans les cités. Au surplus, j’estime que le "politiquement correct" et la langue de bois qui prévaut depuis des décennies ne sont pas indifférents à la montée du vote extrémiste dont je combats depuis toujours les idées et les leaders.

Vous connaissez, semble-t-il, suffisamment "les quartiers" pour savoir, au fond de vous-même, que la situation est tendue depuis de longues années et que le malaise est profond. Votre film, "La haine", qui date de 1995, évoquait déjà ce malaise que des gouvernements, de droite comme de gauche, ont dû gérer avec plus ou moins de réussites. Limiter cette crise aux faits et gestes du Ministre de l’Intérieur, c’est, d’une certaine façon et une fois encore, passer à côté des vrais problèmes. Je mets cela sur le compte d’un coup de cœur mal placé.

Le second point qui m’a heurté, c’est que vous paraissez vous faire, sans nuance, le porte-parole d’une minorité de casseurs plutôt que l’interprète d’une majorité de familles et de jeunes qui vit, elle aussi, dans les cités et qui en a assez de constater que la culture de la violence et des rapports de forces s’est imposée sur celle de l’Etat de droit. Pourquoi n’avoir aucun mot pour ceux dont la voiture a brûlé, les privant ainsi d’un outil de liberté et de travail durement acquis ? Pourquoi ne pas évoquer ces jeunes dont les gymnases ont été réduits en cendres et ces enfants dont l’école est détruite ? Pourquoi, par ailleurs, n’avoir aucune pensée pour les 110 policiers blessés, les pompiers caillassés et les médecins injuriés ?

Votre proximité affective à l’égard des jeunes des cités est compréhensible et estimable, mais j’ai le sentiment qu’elle vous conduit à accepter ce qui n’est pas acceptable. Ce n’est pas rendre service aux banlieues que de prendre fait et cause pour une minorité dont les actes sont répréhensibles et parfois même meurtriers. Je crois même le contraire. Vivre dans un quartier populaire ou être le fils de parents ou grands-parents immigrés n’autorise nullement à lancer des cocktails molotov sur la police et des pierres sur les pompiers. Laisser entendre le contraire, c’est, selon moi, insulter toutes celles et tous ceux qui, dans des conditions d’existence identiques, se comportent en citoyens responsables.

Je n’ignore nullement le fait que derrière cette crise il y a des facteurs économiques, sociaux et culturels. J’en ai mesuré l’ampleur et c’est pourquoi je défends, notamment, le principe de la discrimination positive ou encore le vote des étrangers aux élections municipales. Il est temps de briser l’égalité de façade dont notre pays est coutumier depuis trop longtemps ! Il est temps de donner toutes ses chances à la France plurielle dont j’estime qu’elle est un atout et non un handicap  ! A cet égard, je veux vous dire que la Police est sans doute le service public le plus représentatif de cette France plurielle que j’appelle de mes voeux.

Cette nouvelle impulsion dont les quartiers ont tant besoin, ne peut être engagée en l’absence d’un rétablissement des règles républicaines. Le développement des trafics, des violences, des "tournantes", de l’immigration clandestine, minent tous les efforts que nous pouvons entreprendre. En ces zones de non-droit, l’ordre républicain n’est pas l’adversaire du progrès, mais bien son allié.

Nous sommes en présence d’une des crises urbaines les plus complexes et les plus aiguës que nous ayons eu à affronter. Elle exige de la fermeté et beaucoup de sang-froid. Ces sont ces instructions précises que j’ai données aux forces de police et de gendarmerie. Elles agissent avec une maîtrise et un professionnalisme qui font honneur à notre démocratie. Au cours des quatre dernières semaines, certaines de nos unités ont fait face, dans le calme et la discipline, à une violence dont je vous demande de ne pas sous-estimer la brutalité.

Voilà les quelques réflexions que m’inspire la lecture de votre blog. Je sais que vous êtes, avec votre style et vos convictions, à la recherche d’une prise de conscience des pouvoirs publics vis-à-vis des banlieues. Depuis tant d’années, beaucoup d’argent a été engagé, beaucoup d’efforts ont été entrepris par les services de l’Etat comme par les acteurs de terrain. Les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes. Nous y avons tous notre part de responsabilité. Comment faire mieux et autrement ? Cette question, il faut maintenant la résoudre.

Demeurant disponible pour poursuivre, si vous le jugez utile, notre échange de vive voix, je vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Nicolas Sarkozy


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Sylvio (---.---.161.167) 23 novembre 2005 14:26

    Concernant les réponses de Nicolas Sarkozy, pas celle-ci, mais la réponse qu’il donne dans ces discours, je vous invite à regarder le film « La raison du plus fort » de Patrick Jean (film qui a été diffusé hier soir sur Arte en introduction de l’émission Thema) et à lire son interview sur ce film qui décrit bien ce malaise de la France et de la Belgique. Ce film ne parle n’est pas une critique de Nicolas Sarkozy (il n’en parle pas) mais apporte des images du problème des cités et de la pauvreté en Europe.


    • michel lerma (---.---.63.53) 23 novembre 2005 19:30

      Voila enfin un ministre républicain qui répond à de vrais problèmes dans nos quartiers et qui ne laisse pas la parole à ces représentants vendeurs de produits de marketing qui se veulent les seuls représentant des habitants de banlieues.

      Un certain nombre de gens comme Kassovitz on fait surtout du bizness en cherchant à communautarisé la société pour mieux la différencié et lui vendre par « segmentation du marché » des marques x ou Y de vetements,de radio,de musique, de boites de nuit...........

      Bref le discours de Kassovitz ça tiens la route quand vous passez dans une emission de publi-reportage comme l’emission de Thierry Ardisson qui va valoriser sans esprit critique ses amis « invités » et surtout sans esprit de contradiction comme cela existe dans des émissions comme « C dans l’air » ou « Riposte » ...

      Donc, comme le discours de Kassovitz ne correspond pas à la réalité quotidienne de la vie des gens ,il va rechercher un discours radical qui là va lui ramener une minorité d’individus qui sont bien souvent connu des services de police pour avoir pourri la vie des citoyens habitant dans ces quartiers

      C’est le ridicule qui tue les cons

      kassovitz est ridicule

      Sarkozy à un projet de société,on peut etre pour ,on peut etre contre ,mais comme il le dit ,c’est projet de société contre projet de société.

      Le problème,le parti socialiste n’existe plus car il n’est plus representatif de la société française et comme seul programme ,le PS sort un chiffon rouge comme seul programme quand ils parlent de Sarkozy,mais AUCUN CITOYEN REPUBLICAIN HABITANT DANS LES BANLIEUES N’A PEUR DE NICOLAS SARKOZY CAR ,C’EST PAS NICOLAS SARKOZY ,LE MINISTRE DE L’INTERIEUR mais plutot le voyou qui pourri la vie de tout le monde et eux s’attaquent touhjours aux plus faibles

      Donc ,il conviendrait ici de lancer un débat d’idée afin de faire un projet de société réaliste pour la gauche qui correspond vraiment aux besoins et aux aspirations du citoyen et non pas aux idées imposées par le directeur du marketing du PS !

      Quelque part Sarkozy permet aux gens de gauches non militant en-carté fonctionnaire-PS de se reconstruire intellectuellement et de développer des idées

      La monenklatura du PS composé d’ex-troskistes (Dray,Cambadelis...) stigmatise en parlant de lepénisation des esprits pour faire peur et échapper à tout débat d’idées en vue de nous imposer un modéle libéral-bobo qui n’interesse vraiment personne.


      • Calb Calb 23 novembre 2005 20:31

        on aura décidement tout lu ! Monsieur, vous n’avez honte de rien et c’est tant mieux pour vous ! Vos certitudes sur un problème que vous ne connaissez guère, il serait bon que vous les gardiez pour vous ; Sarkozy en fait assez de son côté sans qu’il ait besoin de porte-paroles supplémentaires ! Je ne vais épiloguer longtemps sur le problème des banlieux avec vous car vous êtes trop bien engoncé dans votre confortable fauteuil, à contempler d’un air satisfait les infos du soir, un verre de bon whisky à la main pendant que la bonne termine la vaisselle. Je vous vois en train de compter les coups entre policiers et émeutiers en esperant que la police frappe toujours plus fort ! la force brute comme unique réponse au malaise social qui s’installe en France ne reglera jamais rien...l’avenir vous prouvera que malheureusement j’ai raison. D’autres solutions restent encore à inventer...et il nous faudra du temps, beaucoup de temps !

        Socialement vôtre !


        • (---.---.81.4) 30 décembre 2005 17:31

          Oui Monsieur Calb ? vous avez beaucoup d’imagination pour insulter les intervenants de ce Forum , sns même les connaître, Par contre pour formuler UNE proposition, sur UN sujet ,la vous en manquez énormément. Vous avez la haine á la bouche , cela me fait penser á Mr le Pen.

          Oui je me déclare porte parole ( non officiel) de Mr Sarkosy !

          Et un de plus !

          jpledun


        • Charles Nouÿrit (---.---.57.12) 30 décembre 2005 17:48

          Je parle bien évidemment de votre niveau ;)


        • mat (---.---.64.89) 23 novembre 2005 21:19

          calb , je ne vois vraiment pas ce qui vous permet d’attaquer l’auteur du post precedent ; critiquez donc ses idées , au lieu de de vous l’imaginer en train de boire un verre de whisky dans son fauteuil ;

          ces attaques ad hominem sont un peu faciles et surtout elles empechent le dialogue et la reflexion de fond ;

          mais je reconnais que votre tâche n’est pas facile : celui que vous preferez caricaturer a une position tres citoyenne , sans aucune agressivité ;

          Il ne fait que rappeler des evidences : les delinquants ne doivent pas empecher autres de vivre .


          • Sylvio (---.---.240.250) 23 novembre 2005 21:21

            Michel Lerma, votre discours est complètement subjectifs.

            Voila enfin un ministre républicain qui répond à de vrais problèmes dans nos quartiers et qui ne laisse pas la parole à ces représentants vendeurs de produits de marketing qui se veulent les seuls représentant des habitants de banlieues.

            Qui fais du Marketing en envoyant des spams à 2 millions de personnes ou en distribuant des freesbee sur les plages ? Est-ce que c’est avec un vrai programme ou avec des freesbee qu’on propose de faire avancer la France ?

            Un certain nombre de gens comme Kassovitz on fait surtout du bizness en cherchant à communautarisé la société pour mieux la différencié et lui vendre par « segmentation du marché » des marques x ou Y de vetements,de radio,de musique, de boites de nuit...........

            Je ne vois pas le rapport entre Kassovitz qui est un grand réalisteur, mais aussi producteur, acteur, etc. et Nike, NRJ, Universal, et ? dires que Kassovitz n’est pas un artiste mais un business-man est faux, honteux et complètements subjectifs. Apportez-nous des sources fiable pour ettayer vos propos.

            Bref le discours de Kassovitz ça tiens la route quand vous passez dans une emission de publi-reportage comme l’emission de Thierry Ardisson qui va valoriser sans esprit critique ses amis « invités » et surtout sans esprit de contradiction comme cela existe dans des émissions comme « C dans l’air » ou « Riposte » ...

            Vous sous-entendez que Kassovitz passent dans ces émissions, pas plus que n’importe quel cinéaste je pense. Et puis, que-ce que ces émissions ont à voir la dedans ? Est-ce que des emissions de publi-reportage sont mauvaise ?

            Donc, comme le discours de Kassovitz ne correspond pas à la réalité quotidienne de la vie des gens ,il va rechercher un discours radical qui là va lui ramener une minorité d’individus qui sont bien souvent connu des services de police pour avoir pourri la vie des citoyens habitant dans ces quartiers

            Eh ben... Vous semblez bien remonté contre Mathieu Kassovitz qui a « osé » critiqué le grand Sarkozy. Mathieu Kassovitz a bien le droit de dire ce qu’il pense de M. Sarkozy surtout sur son blog personnel. Que-ce que ça peut lui faire de qui ça va ramener, il ne se présente pas à une élection, lui ? Son discours n’est pas radical, je le soutiens (et je n’habite pas les quarties, ne suis pas fils d’immigré) quand il dénonce « manque de respect du ministre de l’intérieur envers leur communauté ».

            — -

            M. Sarkozy joue sur le raz-le-bol, la peur et la haine des gens pour s’accaparer des voix (dont celle du F.N non négligeable : 20%). M. Sarkozy utilise des mots qui ne sont pas digne, pourquoi ne pas utilisé « délinquants » au lieu de racaille ou « soumettre à la justice » au lieu de « débarasser au karsher » qui connote l’idée de l’exil ou du renvoi dans un pays. M. Sarkozy utilise tout les moyens possibles pour pêcher des voix, markzting, politique de le peur, attisation de la haine, discours enflammées.

            Le programme de M. Sarkozy, je l’attend toujours, je ne pense pas qu’il sera extraordinaire que ça. Son objectif sera plus de cloisonné encore un peu plus les cités en les vidéos-surveillants et en les ignorants encore un peu plus (a-t-il seulement écouté les jeunes des cités pour savoir le « pourquoi » de ces émeutes ?).

            Ton message porte de la haine tout comme les discours de M. Sarkozy.

            Ses émeutes, ça a été tut bénéf pour Sarkozy, il en redemande pour monter encore un peu plus dans les sondages ! Qui choisir entre la droite « Chirac/De Villepin » qui propose le rassemblement et la droite « Sarkozy » qui prone la rupture ?

            Merci M. Kassovitz de défendre les valeurs de la France, à savoir « Liberté-Egalité-Fraternité ».


            • Calb Calb 23 novembre 2005 21:36

              en tout cas, le populisme ça a fait ses preuves ! c’est fou ce que le peuple est receptif à ce genre de messages ! Je remarque aussi que Sarko prend plus de gants pour parler à Kassowitz qu’aux « racailles »...ça s’appelle la faculté d’adaptation !


              • Damien (---.---.19.198) 23 novembre 2005 22:26

                tant de mauvaise foi messieurs les censeurs.

                Sarko président.


                • (---.---.247.69) 23 novembre 2005 23:02

                  Pitoyable...

                  Vous publiez la réponse de Sarkosy, faite de la pub au désormais plus célèbre lepéniste de France, islamophobe, negrophobe, arabophobe, jeunophobe, antigauchiste hystérique etc....

                  En lisant votre zozozozine, si je n’avais pas quelque culture politique j’en déduirai qu’aux prochaines élections il e faudrait voter Sarko ou Le Pen..

                  Au fait, c’est quoi la différence entre ces deux racistes anti pauvres anti tout ?

                  Si agoraVox était un tant soi peu citoyen on y trouverait des posts pro PC LCR ou ATTAC, qui représentent tout de meme un certain coursant de pensée en France....Hors quenini.... On va vous le niquer grave votre Sarko de merde en 2007...

                  Allez continuez comme ça !

                  Fabien, Paris


                  • Charles Nouÿrit (---.---.57.12) 30 décembre 2005 17:46

                    ce qui est pitoyable c’est le niveau de votre commentaire


                  • Alexandre Santos Alexandre Santos 23 novembre 2005 23:06

                    Je trouve que Sarkozy fait plus une campagne électorale anticipée, avec la chasse au vote sécuritaire, qu’il n’apporte des réponses de fond aux problèmes de la banlieue.

                    Le discours de Sarkozy est le suivant :

                    - le problème était là depuis longtemps (donc avant moi, donc je n’y suis pour rien).

                    - la solution est réprimer, car ça dépasse les bornes.

                    Bref, aucune initiative de fond pour adresser les vrais problèmes.

                    En réalité, si ce climat insurrectionnel pouvait durer jusqu’aux élections, ce serait parfait pour faire élire Sarkosy.


                    • Sylvio (---.---.240.250) 24 novembre 2005 00:06

                      Exactement Alexandre Santos et ajoute à cela un peu de peur du terrorisme (ça a bien marché pour Bush) et c’est la meilleure recette électorale.

                      Cela s’appelle la politique de la peur, elle a notamment été utilisé par Hitler et Bush.

                      Dans notre cas, M. Sarkozy ne pourrait pas en France faire des disours ouvertement xénophobe. Il la fait par des moyens détournés. Il utilise cette méthode : « La xénophobie devient du racisme quand on attribue à la personne ou au groupe étranger des caractères stigmatisants qui sont utilisés pour justifier des actes de discrimination et/ou de violence. » Analysé les dicours de M. Sarkozy un peu plus profondément et vous verrez qu’il utilise ces méthodes.

                      Je ne dis pas pour autant qu’il est raciste, je ne le pense pas, simplement cela lui permet de récupèrer les voix des personnes xénophobes, ethnocentrique ou raciste. Celà n’est pas du tout étonnant car M. Sarkozy est pret à tout (et il le fait bien comprendre) pour remporter ces élections.


                      • iso (---.---.82.150) 24 novembre 2005 10:57

                        Je trouve particulièrement gonflé de prétendre que Kassovitz s’oppose à Sarkozy pour de pure raisons marketing...

                        Je pense que l’on a là l’hopital qui se fout de la charité : qui utilise des études d’opinions (aussi appelées études qualitatives et quantitatives, pour ceux qui utilisent les terme exacts et ne se bornent pas à utiliser le terme marketing sans savoir de quoi ils parlent) ? Qui s’attache les service d’un conseiller en communication et en relation publique (aussi appelé spin doctors pour ceux qui veulent vraiment parler avec les termes appropriés), chargé de veiller à l’image de mon-seigneur-sarko ? Qui occupe le terrain avec un plan média béton (pas un jour sans voir le nabot sarko à la télé) ? Qui organise des événements digne des show à l’américaine pour le lancement d’un produit - lui même ?

                        il ne me semble pas que cela soit Kassovitz, par contre ça me rappelle fortement notre cher ami sarkozy...

                        En conclusion, avant d’employer des termes que l’on ne maitrise pas, et avant de jeter tous les maux de la terre sur les personnalités qui osent s’opposer au plus grand raciste de france, on commence par regarder si cette personne n’emploi pas elle même les méthodes incriminées...

                        Sarkozy propage des idées dangereuse : il stigmatise les gens et les communautées pour mieux les dénoncer ; il communique à grands renforts de médias pour montrer son action (sans résultat dans les faits) ; il étouffe toute tentative de critique en ne laissant aucune chance à ses détracteurs de s’opposer à lui : son message sur le blog de Mathieu Kassovitz est révélateur : il envahit un espace dans lequel il n’a pas de légitimité pour présenter ses arguments : à quand un message de Sarko sur agoravox ?


                        • (---.---.54.137) 24 novembre 2005 18:15

                          Matthieu Kassowitz donne dans le style des grands donneurs de leçons, lui ce fils de producteur, qui n’a jamais vécu en banlieue, ou si près de la banlieue de Sarkozy... Qu’il fasse des films !!! D’ailleurs ces gens-là font mine de s’affonter mais voyez le ton amical de Sarko, qui espère « poursuivre cet échange de vive voix ». Kassowitz ne mérite ni cet excès d’honneur, ni cette indignité. Un non evénément.


                          • Provocateur (---.---.28.210) 24 novembre 2005 18:56

                            PC : a la methode Chinoise, Nord Coreene ou Cubaine ? LCR : Lu dans un livre qu un des createur etait le beau frere d’un celebre financier assassine cet ete , proche d’au moins deux nomenklatura francaises ? Enfin n y a t il pas un lien generationnel entre ces dirigeants(portes paroles) actuels ? ATTAC : ENARQUES ayant choisi un nouveau segment de marche politique et passés de Antimondialistes a Altermondialistes ?

                            On pourrait en dire autant de tout les partis de droite comme de gauche, Vieux pays = vieilles idees = vieux remedes populistes !


                            • Sylvio (---.---.240.250) 24 novembre 2005 19:02

                              « Le ton amical de Sarkozy », habituellement ce n’est pas le cas. Mais dans ce message destiné à quelqu’un qui sait réfléchir, il sait qu’il n’est pas la peine d’employer un ton plein de haine. D’autres part la réponse de M. Sarkozy ressemble plus à de la langue de bois qu’autre chose.

                              Alors quand on habite pas en banlieue selon toi, on n’a pas le droit de critiquer la position d’un politique sur ce sujet ? Et la liberté d’expression ?

                              M. Kassovitz a bien raison de se mettre sur le chemin de Sarkozy si il le pense. Je suis tout à fait d’accord avec le message de son blog ce qui prouve bien qu’il n’est pas seul à penser celà.

                              M. Sarkozy n’est-il pas non plus un grand donneur de leçon face aux actions du gouvernement dont il oublie qu’il en fait partie : lisez son spam et vous comprendrez (survoler avec la souris les différentes parties du messages et lire les annotations du bas).

                              Vous feriez vient d’accepter la critique et de respecter l’opinion des autres avant de vous enflammer. Une critique argumentée du message de M. Kassovitz est plus constructive.


                              • Idalupino (---.---.197.234) 24 novembre 2005 19:03

                                « Je remarque aussi que Sarko prend plus de gants pour parler à Kassowitz qu’aux »racailles« ...ça s’appelle la faculté d’adaptation ! »

                                Je me suis fait la même réflexion que vous.Je constate que le pavé de Kassovitz n’a pas fini de faire de grosses vagues. Il y a beaucoup de vrai quand il montre du doigt le côté néo-napoléonien du personnage, certes hyper-doué, mais aussi frisant la toute grosse tête qui va bientôt éclater.

                                En tous cas, je le répète, la réponse de Sarkozy à Kassovitz prouve que notre futur candidat sent très bien qu’il ne peut pas s’aliéner une partie des Français qui souhaitent autre chose que des postures devant lesquelles pas mal de médias ( TV en particulier) s’esbaudissent avec l’opportunisme qui est le leur.


                                • Jobi (---.---.244.65) 24 novembre 2005 19:47

                                  Ca bave sec par ici. Sarko-Kassovitz : encore une mise en scene pour faire parler d’eux... On aura vite fait d’oublier ce non-evenement.


                                  • Sylvio (---.---.240.250) 24 novembre 2005 21:14

                                    Ce n’est pas un non-évenement, j’ai été ravi de connaître la position de M. Kassovitz qui a été écouté et nous montré les jeunes des cités et leur désespérance bien avant M. Sarkozy (qui les a plus réprimé qu’écouté à vrai dire).

                                    Cet article m’a permis de connaître ce billet de M. Kassovitz qui est intéressant et a sucité de nombreuses réactions (il n’y a qu’à voir le nombre de commentaires).

                                    Je ne vois pas pourquoi M. Kassoviz n’aurait pas le droit à la parole. Vos propose me font pensée à la censure qu’il a exercé sur des livres et des émissions le concernant.

                                    Merci M. Kassovitz.


                                    • Idalupino (---.---.197.234) 24 novembre 2005 23:17

                                      « Je remarque aussi que Sarko prend plus de gants pour parler à Kassowitz qu’aux »racailles« ...ça s’appelle la faculté d’adaptation ! »

                                      Lisant le dernier message de Sylvio de ce jour, j’ai pris la peine de cliquer sur le mot Kassovitz pour découvrir sa biographie dans Wikipedia.

                                      Il y est indiqué à la première ligne qu’il est le fils de Peter Kassovitz, réalisateur français d’origine judeo-hongroise qui a quitté Budapest pour Paris en 1956 au moment de la révolution hongroise.

                                      Je comprends mieux ...


                                      • Charles Nouÿrit (---.---.57.12) 30 décembre 2005 17:44

                                        Monsieur, votre commentaire est à la limite de l’anti-sémitisme !!!


                                      • Melville (---.---.174.209) 7 septembre 2006 16:44

                                        Origine de Mr SARKOZY par Wikipédia :

                                        « Il est le fils d’un Hongrois, Pál Nagy-Bócsay Sárközy né à Budapest, en 1928, dans une famille de l’aristocratie hongroise, possédant des terres et un château à Alattyán, à 100 km de la capitale. À l’arrivée de l’Armée rouge en 1944, la famille est contrainte à l’exil. Après de nombreuses péripéties à travers l’Autriche et l’Allemagne, Paul Sarkozy rencontre un recruteur de la Légion Étrangère à Baden-Baden. Il signe pour cinq ans et fait ses classes en Algérie à Sidi-Bel-Abbès. Il est cependant déclaré inapte au départ en Indochine, puis démobilisé à Marseille en 1948. Son nom est alors francisé en « Paul Sarkozy de Nagy-Bocsa ». Devenu publicitaire, il rencontre en 1949 Andrée Mallah, qu’il épouse. Cette dernière, fille d’un médecin du XVIIe arrondissement de Paris, juif séfarade de Salonique, est alors étudiante en droit. »

                                        Ayant lu ceci et observant sa véhémence en politique, cela laisse songeur...


                                      • (---.---.162.15) 26 novembre 2005 21:37

                                        Dans cette révolte des banlieues, les instances gouvernantes de la police ont prononcé deux mensonges d’état relayés par les médias, qui ne les ont presque pas corrigés.

                                        1) L’enquête policière a affirmé que les trois jeunes n’étaient pas poursuivis par des policiers. Or le seul survivant dit le contraire. N’est-ce pas bizarre comme on a oublié qu’il existe un témoin de premier plan ?

                                        2) Le ministre a dit que les incendiaires (j’utilise plutôt le mot pyromanes) étaient dans leur grande majorité des délinquants récidivistes, ce qui s’avère être faux.

                                        Ces deux mensonges d’état sont suffisamment graves pour demander la démission de celui qui en est le responsable.


                                        • michel lerma (---.---.59.247) 27 novembre 2005 20:30

                                          On voit bien qu’avec la situation d’un président en fin de régne qui à TOUT échoué avec les pleins pouvoirs,nous n’avons RIEN à attendre de lui pendant encore 18 MOIS. Donc,si nous n’allons pas tout de suite à une éléction presidentielle anticipée pendant 18 mois ,nous allons tranquillement glissé vers une situation assez dangeureuse avec la montée de l’intolélance,le refus du débat républicain et des comportements de type guerre civil.

                                          L’exemple des reponses apportés ici sur le sujet de SARKOZY-KASSOVITZ est un exemple que l’on rencontre partout.

                                          Nicolas SARKOZY,il est un candidat républicain dans une démocratie et en lisant les réponses ici DE HAINES contre lui nous pouvons craindre pour le débat citoyen et républicain dans notre pays.

                                          Imaginons tout simplement une personne dans une rue avec un TSHORT avec comme éfigie la TETE DE SARKOZY,avec un message I LOVE SARKO JE VOTE POUR LUI ou bien SARKOZY PRESIDENT... Imaginons aussi que sur le chemin de cette personne les memes personnes qui ont réagie ici « Nicolas Sarkozy répond à Mathieu Kassovitz » se croisent dans la rue et bien ,je suis sur que le supporter de Nicolas SARKOZY,il va se retrouver à l’hopital ou à l’hopital de Garches tous simplement parce que dans ce pays une minorité intolérante et violente par les propos et les gestes n’accepte pas le DEBAT CITOYEN & REPUBLICAIN ,et nous pouvons nous attendre à des affrontements de type guerre civil venant d’une minorité qui n’accepte plus le débat démocratique couplait à une montée de toute les forces extrémistes de ce pays (extreme droite,extreme gauche ,religieux intégristes quelques soit la religion),qui elles n’ont aucun interet à une élection présidentielle anticipée car ,elles font leur choux gras sur la misère des gens qui n’ont plus de visibilité dans leur vie (boulot,chomage,logement.....)

                                          Vous,qui avez critiqué,ma réponse ici, je suis sur que vous préférez attendre 2007 ,plutot que d’avoir une élection présidentielle anticipée car,vos amis extrèmistes ne sont pas encore près !

                                          Donc,pour vous,la situation actuelle est bonne et elle sera meilleure encore en 2007 Nous pourrions qualifier tous ces gens d’ulta-réactionnaires avec des idées obscurantistes car INAPPLICAPLES dans une démocratie (heureusement !)

                                          A ceux qui critiquent SARKOZY OU SONT vos idées et vos propositions qui correspondent à une société moderne d’économie de marché ?????

                                          Ainsi donc on ne peut pas critiquer un réalisateur de film dans ce pays ?????

                                          Forcement tous ces films sont bon ! et tous ce qu’il dira est vrai !

                                          Donc pas d’esprit critique

                                          Ainsi donc on ne peut pas critiquer une émission de télé comme celle d’Ardisson qui n’invite sans AUCUN esprit de contradiction des personnes ,qui comme elles le reconnaissent, viennent faire LA PROMOTION de leur produit (livre,cd,film....) ON N’APPELLE CELA DE LA PUBLICITE

                                          Que cela passe sur une chaine privée ,je zap,mais sur une chaine public avec de l’argent public ,c’est GRAVE !

                                          Ensuite,moi j’irai voté à l’élection presidentielle anticipée (car j’y crois) pour le candidat républicain (SARKOZY,BAYROU,ou FABIUS) qui aura le meilleur programme car ils sont les 3 candidats connus et crédiblent aujourd’hui

                                          Désolé pour les autres,mais je n’aime pas les nazis d’extreme droite ou d’extreme gauche et les intégristes religieux aux idées obsurantistes

                                          Je suis tout simplement un citoyen Français,républicain,qui veut le départ de l’usurpateur du pouvoir dans les meilleurs délais,afin qu’un débat de société puisse avoir lieu dans ce pays à l’occasion d’UNE ELECTION PRESIDENTIELLE ANTICIPEE

                                          PAS VOUS ???? (bizarre !)


                                          • Melville (---.---.174.209) 7 septembre 2006 16:52

                                            Pour quelqu’un qui désire que l’on s’inquiète du marché éco, vos lubies sur la pubs sont etranges... Faites donc une recherches sur les raisons de l’apparitions des pubs sur les chaînes... je vous assure que c’est tres interessant... Tandis que vos choix politiques dit crédibles, je déplore que ces hommes soient dénués de l’humanisme necessaire à notre nation qui s’est construite sur l’idée d’une république respectueuse DE SON PEUPLE (bravo au 49.3)...


                                          • juve (---.---.243.69) 29 novembre 2005 10:42

                                            Réponse a fabien.Vous étes petit comme vos pensées.Soyez un peu adulte et voyez la vérité en face.nous sommes un pays laique pas un pays laxiste.Il en faudrait 100 comme sarkozy,et s’il faut montrer du doigt les débordements de ces jeunes paumés n’oubliez pas ceux qui vivent au quotidien a leurs cotés.Il y a 20 ans on pouvait aller dans ces banlieues le soir et maintenant ?


                                            • Melville (---.---.174.209) 7 septembre 2006 17:00

                                              C’est malheureusement vous qui êtes petit. Votre rascisme qui ne dit pas son nom (envers les « jeunes paumés », mais de quels « jeunes paumés » parlez vous ?) force l’admiration. Je cours m’inscrire au jeunesse hitlerienne pour eviter que vous nous fassiez du mal... Nous courrons vers une redites de la montée d’un nouvel Hitler (Les sans papiers à qui l’ont promet tant de choses et qui ont confiance... Une rafle dans un vélodrome d’hiver)... Et dire qu’on ose encore invoquer Voltaire dans ce pays...


                                            • Emile Red (---.---.84.56) 29 novembre 2005 13:35

                                              100 Sarko .... On croit réver, que pourraient-ils faire ensemble, ormis se bouffer le nez entre eux de peur que l’autre prenne le pas...

                                              Tiens « ...de peur... », et si Sarko n’était tout simplement qu’un trouillard ?

                                              Il y a quelques temps ne l’a-t-on pas vu dans son sérail préféré, entre Mme Chabeaud, fervente adepte, à l’hotel de Mr de Carolis, ami redevable, ne l’a-t-on pas vu, donc, interrompre couper, tancer, et finalement empécher de s’exprimer un jeune banlieusard qui aurait pu expliquer de l’intérieur les derniers évènements ?

                                              Le peur que Mr Sarkozy engendre est la peur qui l’habite, comme son ex-compatriote ostro-hongrois qui crevait devant une chèvre, lui crève devant la jeunesse et l’égalité, devant le droit d’expression et la liberté de pensée.

                                              De la censure à la policisation, des caméras aux CRS, des radars aux immigrés, tout est mis en place pour générer la peur et ainsi le Petit Monsieur conjure sa phobie.

                                              Cet homme est dangereux, il prend son rôle politique pour une thérapie dont il reste le seul et unique bénéficiaire.

                                              Les peurs ancestrales que ses origines nourrissent, il ne supporte pas que nous ne les partagions.

                                              Et celui-ci a les moyens, ceux de son intellect, ceux de son porte-feuille, pour arriver à ses fins, fins en soit qui ne dessine qu’un profit unilatéral et personnel.

                                              Lorsqu’il parle de citoyens, de pauvres gens, il parle de lui, il se voit horrifié dans son mirroir, suant de terreur.

                                              Il ne connait que deux symboliques, rebus et propreté, d’où « racaille » et « karcher » sont le langage imagé de l’expression de ses craintes.

                                              Mais gare à cet individu, il aura tôt fait, alors qu’il nous aura mis dans la pire des situations, la seule issue qu’il cherchera, sera de s’en « laver les mains ».


                                              • (---.---.162.15) 29 novembre 2005 23:27

                                                Hé bien Michel, il ne faut pas nous prendre pour une affreuse racaille qui tabasse les porteurs de T Shirts « Vive Sarko »... On se contenterait de rigoler un bon coup !... On est cool et on n’est même pas une petite minorité, on observe et cela nous amène à émettre une opinion qui peut tout de même être tranchée face à un manipulateur de karcher...

                                                Et puis ce n’est pas gentil pour Bayrou et Fabius de les mettre sur le même plan que l’excité de Neuilly...

                                                Am.


                                                • (---.---.152.198) 6 décembre 2005 04:26

                                                  En 2007 ; ni Sarko, ni Villepin, ni de Villiers, ni Le Pen >> Nicolas DUPONT-AIGNAN (NDA) Président !

                                                  NDA, un champion, un crack, une solution alternative à la dichotomie factice UMP-PS et au choix sans issue entre la révolte (Le Pen, Villiers) et la résignation (Sarko, Villepin)

                                                  2007 Avec NDA : à vos marques, prêts ? Gagnez ! site : www.nda2007.fr


                                                  • stéphanie (---.---.78.126) 29 décembre 2005 18:37

                                                    juste faudrait faire comprendre à nicolas sarkozy qu’il faut assumer ses erreurs et que les jeunes des banlieues se sont sentis attaqués voire même agréssés les mots violents employés surtout de la part d’un ministre. Stéphanie


                                                    • stéphanie (---.---.78.126) 29 décembre 2005 18:42

                                                      juste un autre truc ça serait bien que nicolas sarkozy lise les réponses sur son article je serai curieuse de voir ce qu’il aurait à répondre et la manière dont il s’y prendrait surtout.Stéphanie


                                                      • tvargentine.com michel Lerma 29 décembre 2005 19:13

                                                        En lisant les infos sur le site de http://www.tf1.fr ,j’ai été choqué ! OUI,un repris de justice,une racaille comme dirait Nicolas SARKOZY,aurait des idées pour redresser la France.

                                                        Frenchement,14 mois de prison avec sursis,cela fait combien de voitures brulés ????

                                                        Aurions l’idée,d’aller demander à un voyou de quartier qui aurait brulé des voitures de lui demander si il n’aurait pas des idées pour redresser la France, après plus de 3 ans de plein pouvoir économique et social de Mr Jacques CHIRAC qui dispose du Sénat,de l’assemblée nationale,du conseil constitutionnel,sans parler de la nomination de tout un cercle de courtisans dans l’administration en vue de produire des statistiques économiques,sécuritaires er sociales à la gloire d’un homme : CHIRAC ,dont le bilan est dramatique.

                                                        Après avoir perdu toute légitimité républicaine dans les urnes,Jacques CHIRAC,nous « offre » comme 1er ministre, un technocrate,idolatre d’un dictateur (NAPOLEON) ,qui après avoir poignardé la démocratie issue de la Révolution Française de 1789,a restauré, le 1er des crimes contre l’humanité :L’ESCLAVAGE ! et amené l’europe à la guerre à son seul profit personnel.

                                                        Franchement,NAPOLEON,c’est pas un modèle à suivre ,ni à valoriser,car il incarne tout cette conception du pouvoir qui ne veut rendre de compte à personne.

                                                        Un peu comme Mr Jacques CHIRAC

                                                        Donc,comme la cour de Mr Chirac n’a de compte à rendre à personne,ils mettent en oeuvre une politique économique de fuite en avant ,qui amene la France à devenir un pays en voie de sous-développement économique. Les pauvres sont encore plus pauvres ,mais rassurez vous Claire Chazal,prie pour eux dans ses journaux TV du week-end et nous compatissons de maniere écumenistes à sa compassion.

                                                        La classe moyenne s’appauvrie

                                                        Seule,les riches sont encore plus riches ,mais n’ont aucunes reconnaissances vie à vie de Jacques Chirac ,puisqu’ils ne veulent plus investir en France

                                                        Pourtant c’est le principe de « la main invisible » du libéralisme économique" ????

                                                        Salo de riches !

                                                        Nous avons donc ici,réuni pour la 1ere fois dépuis la révolution française de 1789,les 3 principales classes sociales sur un même constat :

                                                        JACQUES CHIRAC EST UN OBSTACLE A TOUTE EVOLUTION DE LA FRANCE (quelque soit l’évolution) CAR IL N’EXISTE PAS D’ESPOIR ,PAS D’AVENIR ET AUCUNES PERSPECTIVES DANS UNE TELLE SOCIETE.

                                                        Mais,rassurons nous Français,Française ,ALAIN JUPPE à des idées pour la France (hi hi hi !!!)

                                                        Et prions,pour que soeur Claire Chazal invite dans son journal ce bouffon qui fait rire la France

                                                        Au moins,cela nous évitera d’aller voir le médecin nous prescrire des anti-dépresseurs

                                                        Mais peut etre,devrions nous amené cette racaille chez Nicolas Sarkozy pour qu’il le karcherise !

                                                        Bonne année 2006

                                                        Changer c’est progresser


                                                        • maxxalexandre (---.---.26.101) 30 janvier 2006 00:35

                                                          honte a vous exploiteur de toute les miseres et des craintes du petit peuple puissiez vous mourrir demain.

                                                          cordialement alexandre


                                                          • drio (---.---.36.127) 30 janvier 2006 10:10

                                                            Sarko est le seul pour l’instant qui puisse nous redonner confiance en l’avenir car il est le seul a avoir un projet clair. Arretons de philosopher et de chercher des solutions dans l’inaction...j’ai 25 ans et je veux un avenir !!

                                                            Je dis merde à ceux qui ont profité de la croissance des trentes glorieuses et qui restent campés sur leurs privilèges. Nous sommes leurs enfants et nous voulons que ca bouge... Le communisme est un fléau aussi bien que le nationalisme extremiste...le socialisme est un système qui a le cul entre deux chaises, qui ne peut rien pour nous aujourd’hui...

                                                            Reveillons nous, retroussons nos manches et au boulot mes amis !


                                                            • Melville (---.---.174.209) 7 septembre 2006 17:03

                                                              Une personne qui a si souvent retourné sa veste t’inspire confiance... Quelle drôle d’idée !


                                                            • Mathieu (---.---.212.160) 30 janvier 2006 11:02

                                                              A drio,

                                                              je ne vois pas top en quoi Sarkozy peut redonner confiance au peuple en l’avenir. Pour moi au contraire, un avenir avec lui m’inquiète plus qu’autre chose. Quelle est la différance entre Sarkozy et les autres ? Une seule, il fait des déclarations « médiatiques ». Il est seulement plus doué que les autres pour faire croire qu’avec lui tout ira mieux. Comment il va faire baisser le chomage ? En radiant plus de gens des listes. Comment il veut faire redémarrer la croissance ? En demandant au peuple de s’endetter. Comment il veut régler les problèmes de banlieues ? En mettant tous les jeunes à problèmes en prison. Comment il veut régler les problèmes à l’école ? En mettant tous les jeunes à problèmes en prison. Quel bel avenir...

                                                              « Reveillons nous, retroussons nos manches et au boulot mes amis ! » Tu as raison, retroussons nos manches et débarassons-nous de tous ces politiques qui n’ont aucune envie d’aider le peuple


                                                              • (---.---.36.127) 30 janvier 2006 14:17

                                                                Mathieu,

                                                                Merci d’avoir répondu a mon texte .. Notre pays a besoin d’hommes politiques pour le gouverner, l’anarchie nous plongerait dans le chaos...

                                                                Donc je considère qu’il faut faire avec ce qu’on a. Sarko est certes un excellent orateur, et il est probable qu’il ne respecte pas toutes ses promesses. Néamoins, je crois qu’il est le seul aujourd’hui a exprimer clairement ses idées et à faire appel au bon sens et au pragmatisme. Tu appelles ca du populisme, c’est en partie vrai. Je n’ai rien contre s’il nous permet de de nous unir autour d’un objectif commun : sortir la France de la crise economique et morale qu’elle traverse depuis longtemps.

                                                                Le popullisme, c’est un moyen de toucher ceux qui raisonnent avec leur coeur et qui ne sauraient pas exprimer clairement leur point de vue autrement. Je prefere un populiste pragmatique et volontaire à un communiste ou un annarchiste qui se gratte les sourcils en se demmandant comment il va révolutionner le monde.

                                                                Le mieux est l’ennemi du bien, alors je le redis, mettons nous au travail et soutenons le seul candidat qui a mes yeux a les tripes et le projet qu’il nous faut...Mr Sarko...

                                                                drio


                                                                • tof (---.---.58.83) 3 octobre 2006 11:24

                                                                  Avant de vous prononcer sur le bien fondee de la politique de monsieur sarkozy il serait interressant de revenir sur les realites des consequences des premieres loi du ministre de l interieur sur la delinquance et sur la prostitution. elles sont soit mensongeres soit dangereuse .il est devenue tres dur pour les assoc de gerer les problemes, notamment pour la traite des femmes de l est car elles se cacheent, ce qui favorise les projets des maq et autres salopard et ca monsieur sarozy s en lave les mains .vous avez raison monsieur mais la manipulation n a qu un temps. a vous de regarder vraiment ,de lire et de constater par vous meme de quoi est vraiment capable cet homme .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès