Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Sarkozy, star de « L’émission politique »

Nicolas Sarkozy, star de « L’émission politique »

« Sarkozy, c’est le seul qui a été obligé de passer par l’Élysée pour devenir Premier Ministre. » (Jean-Louis Borloo, Prix Humour et Politique 2008).



L’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy a été le premier invité de la nouvelle émission politique de France 2 diffusée en direct ce jeudi 15 septembre 2016. Au titre très original, "L’émission politique", elle a pour but de suivre toute la campagne présidentielle. Animée par David Pujadas (de France 2) et Léa Salamé (de France Inter), elle est peu différente de la précédente, "Des paroles et des actes" animée aussi par David Pujadas.

Parlons rapidement de l’émission : comme la précédente, c’est une émission interminable, et parfois ennuyeuse, des "Français" sont appelés à interroger l’invité (on se demande bien alors pourquoi les journalistes ne sont pas considérés comme des "Français") et le côté trop long fait que l’émission déborde évidemment sur les horaires, ce qui est dommage puisque la pépite se trouve à la fin (voir plus loin).

2,7 millions de téléspectateurs auraient regardé l’émission, ce qui a placé France 2 en troisième position derrière TF1 (6 millions de téléspectateurs) et M6, au top grâce à des séries télévisées.

De fait, Nicolas Sarkozy, qui a excellemment bien préparé sa prestation, est ressorti sans surprise de cette émission avec sa capacité de conviction intacte et son charisme que ses détracteurs auraient grand tort de minimiser. Il sera un rude concurrent pour Alain Juppé pendant ces deux prochains mois.

Si l’inconsistance ricanante de David Pujadas n’était pas vraiment une surprise, on pouvait être déçu par Léa Salamé qui, à mon avis, pêche trop par amour-propre dans la volonté de vouloir piéger son invité (elle ne voudrait surtout pas qu’on lui parle d’allégeance avec les politiques).

En effet, Léa Salamé n’a jamais cherché à mieux connaître ou critiquer le programme de Nicolas Sarkozy mais simplement à le placer en contradiction. Et pour cela, elle a ressorti son discours d’investiture de candidat …du 14 janvier 2007 (sans se rappeler qu’entre temps, il y a eu une nouvelle élection en 2012).

Or, à l’époque (comme maintenant), Nicolas Sarkozy avait expliqué qu’il ne voulait pas changer les institutions, qu’il défendait la Ve République, qu’il voulait la garder. Léa Salamé a cru mettre cette déclaration en contradiction avec sa volonté de réviser la Constitution pour permettre de légiférer contre le port du burkini sur les plages. Évidemment, c’étaient des sujets complètement indépendants et la défense de la Ve République n’avait pas empêché Nicolas Sarkozy de réaliser une réforme de la Constitution (réussie, elle !) qui a apporté de nouveaux droits aux citoyens (en particulier la QPC).

_yartiSarkozy2016091503

Léa Salamé s’est enfermée dans son scénario qui n’avait aucune prise, évidemment, sur Nicolas Sarkozy. Il avait beau jeu de répondre qu’il n’avait pas changé depuis dix ans sur le sujet des institutions mais que le burkini, après le voile et la burqa, n’était qu’une provocation de plus contre le mode de vie français et qu’il fallait que la République puisse réagir en conséquence. À la question : pourquoi ne pas avoir parlé de burkini en 2007, il a pu répondre qu’il n’y avait pas de problème à ce sujet à l’époque, fortifiant ainsi sa position.

Si Léa Salamé s’était vraiment préoccupée de se confronter aux idées de son interlocuteur, si elle avait vraiment joué le rôle d’une journaliste indépendante, elle serait allée sur le terrain de Nicolas Sarkozy et lui aurait demandé d’expliciter quelle révision de la Constitution il proposerait de faire pour interdire le burkini et comment une loi pourrait faire la différence entre un burkini et un vêtement de plongée sans tuba ni palmes.

Le problème, c’est que les journalistes, plus narcissiques que passeurs, ne vont jamais au fond des choses et cherchent juste la petite phrase qui les ferait mousser et qui doperait leur carrière… Pour Léa Salamé, c’est dommage car elle vaut certainement mieux que cela.

C’était la même chose pour David Pujadas qui a repassé un discours de Nicolas Sarkozy au Grenelle de l’Environnement qui mettait la priorité sur la réponse politique au changement climatique, tandis qu’aujourd’hui, il met surtout en avant l’enjeu démographique (les 400 millions d’habitants du Nigeria, dont 22 à Lagos, l’ont, semble-t-il, terrifié !).

Là encore, David Pujadas aurait été mieux inspiré, pour éclairer ses téléspectateurs, de demander à Nicolas Sarkozy en quoi consistait, concrètement, sa préoccupation de la démographie mondiale. Et de rappeler que ce thème est l’un des thèmes récurrents de l’extrême droite. Nicolas Sarkozy a même enfoncé une porte ouverte en disant que dans quelques jamais, il y aurait 9 milliards de personnes et que jamais il n’y aurait autant de monde ! En fait, jamais il n’y a eu autant de monde à chaque époque, vu que la population mondiale croît sans cesse, et déjà en 1950, des esprits malthusiens mal inspirés s’inquiétaient de cette croissance démographique…

_yartiSarkozy2016091502

Dans ces échanges, la mauvaise méthode des journalistes a nettement bénéficié à Nicolas Sarkozy qui a même réussi à se montrer convaincant sur le thème de l’immigration et de la nécessité, selon lui, d’arrêter les "flux" migratoires.

Léa Salamé a certes insisté sur l’aspect humanitaire d’accueillir les réfugiés et sur la faible proportion des nouveaux arrivants par rapport aux 67 millions de Français, mais Nicolas Sarkozy a expliqué qu’un chef de l’État ne devait pas réagir seulement avec son cœur mais aussi avec la raison et son sens des responsabilités. Même les comparaisons avec l’Allemagne se sont retournées en sa faveur puisque le résultat des dernières élections régionales avaient donné le 4 septembre 2016 un grand afflux d'électeurs au parti nationaliste AFD dépassant la CDU de la Chancelière Angela Merkel, désavouée donc par le peuple allemand.

Lui qui avait été fier de se rendre à Saint-Jean-de-Latran, Nicolas Sarkozy aurait pu aussi être interrogé sur les déclarations du pape François, par exemple, demandant que chaque pays vienne en aide aux réfugiés, au lieu de citer Michel Rocard sur sa fameuse déclaration qu’il a effectivement dit le 3 décembre 1989 dans l’émission "Sept sur sept" sur TF1, sans la réserve qu’il a voulu rajouter plus tard.

Même sur l’affaire Bygmalion, Nicolas Sarkozy a constaté qu’il avait subi plus de quatre-vingt-dix heures d’entretiens avec des juges en quatre ans et qu’il n’avait jamais eu une seule condamnation… Et il a cité les accusations injustes faites à la télévision publique contre Dominique Baudis.

Nicolas Sarkozy s’est payé aussi le luxe d’observer avec ironie que, lorsqu’on faisait remarquer que lors de son discours du 14 janvier 2007, il était encore très jeune (cela fait vieillir, de gouverner !), François Fillon semblait d’accord avec lui !

Sur les thèmes économiques et sociaux, rien ne lui a été demandé pour justifier les 50 à 100 milliards d’euros d’économie des dépenses publiques, surtout à un moment où des besoins en santé, en sécurité et en enseignement sont élevés. Nicolas Sarkozy a aussi demandé de réduire le nombre de contrôles fiscaux, considérant que les Français en ont assez qu’on les soupçonne alors que l’administration fiscale est tolérante avec les gros fraudeurs (Jérôme Cahuzac n’a été pris la main dans le sac qu’en raison d’un article de Mediapart).

_yartiSarkozy2016091504

J’écrivais que la pépite se trouvait à la fin. Effectivement, pour terminer l’émission, la très dynamique et pétillante Charline Vanhoenacker, qui officie aussi sur France Inter (comme Léa Salamé), a fait une excellente chronique, avec un esprit très fin et subtil, apportant beaucoup de fraîcheur à l'émission. Elle a présenté la facture de l’émission à Nicolas Sarkozy (allusion aux fausses factures de Bygmalion) et lui a demandé des nouvelles de …Paul Bismuth ! Visage blême de Nicolas Sarkozy qui, quelques secondes plus tard, s’est repris avec un sourire de façade pour garder bonne contenance juste avant le générique de fin.

On pourrait penser que c’est un peu traître de la part des concepteurs de l’émission de ne pas redonner la parole à l’invité juste après Charline Vanhoenacker, mais son humour croustillant est féroce, certes, mais pas méchant et a visiblement plus le but de faire rire ou sourire que d’enfoncer le candidat dans ses retranchements, c’est peut-être ce désintéressement qui fait que cette férocité est sans doute très acceptable…

Que l’on le craigne ou que l’on s’en réjouisse, Nicolas Sarkozy restera un animal politique toujours très combatif et sera, dans tous les cas, un acteur majeur de la précampagne présidentielle de 2017.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (16 septembre 2016)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Nicolas Sarkozy, star de "L’émission politique".
Nicolas en Sarkini.
Une combativité intacte.
Discours du 30 mai 2015 à la Villette.
Les 60 ans de Nicolas Sarkozy.
Je suis Charlie.
Mathématiques militantes.
Le nouveau paradigme.
Le retour.
Bilan du quinquennat.
Sarkozy bashing.
Ligne Buisson ?
Stigmatisation.
Transgression.
Sarcologie et salpicon socialistes.

_yartiSarkozy2016091505
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.27/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 17 septembre 08:16

    Sarkozy a déclaré que, pour tarir le flot d’immigrés économiques illégaux venant d’Afrique, il fallait aider à son développement. Il n’en a pas dit plus et, sans doute, n’en dira-t-il pas plus sur ce sujet comme les autres candidats.

    Il existe trois types d’immigration :
    1)
    Légale : chaque pays européen la gère selon ses critères,
    2)
    Relevant du droit d’asile : pour cause de guerre ou/et de persécutions politiques. Elle fait l’objet de conventions internationales que tout pays signataire doit respecter.
    3)
    Économique : fuite de la pauvreté, du sous-développement.

    C’est un truisme de dire que l’immigration relevant du droit d’asile ne pourra ếtre arrêtée que par l’instauration de la paix dans les pays concernés ; Moyen-Orient, Afrique.

    Dans ces pays, le développement attendra l’instauration de la paix...

    L’immigration économique résulte du sous-développement économique et pousse les pauvres à fuir leur pays pour tenter de trouver de meilleures conditions de vie en Europe même au prix d’une entrée illégale, même au prix de leur vie.

    La solution à l’immigartion économique illégale est donc le Développement Économique des pays d’où viennent les migrants.

    Tous les Chefs d’État et les Chefs de Gouvernements des pays développés en sont bien conscients depuis bien longtemps.

    C’est pourquoi, depuis les Indépendances, dans les années 1960, a été créée l’Aide Publique au Développement (APD) [Économique ?] que les pays développés financent depuis 60 ans à raison d’environ 140 milliards d’Euros annuellement, aujourd’hui, avec l’immense succès que l’on sait... notamment dans le domaine des produits vivriers qui constituent l’essentiel de la nourriture de ces populations.

    Si l’APD n’est pas rendue plus efficace, l’immigration économique illégale n’est pas prête de tarir ! ! !

    Fiasco intégral mondial de l’Aide Publique au Développement en matière de Régulation de la Commercialisation des Produits Vivriers

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fiasco-integral-mondial-de-l-aide-183839

     


    • Le421 Le421 17 septembre 21:05

      @Jean-Pierre Llabrés
      Demandez donc à Bolloré si il n’a pas aidé au développement du Gabon !! Il y a amené bonheur et prospérité et il a même ramené ces deux richesses avec lui, tiens...  smiley
      C’est que ça coûte cher en yacht ma bonne dame, d’avoir des potes comme Nico 1er !!


    • amiaplacidus amiaplacidus 17 septembre 09:22

      Rakotoarison, les bottes de Sarközy ne sont pas impeccables, il y a passablement d’endroits ternes, pour ne pas dire glauques.

      Vous devriez mettre un peu plus de salive et lécher plus consciencieusement, vous vous relâchez, vous vous relâchez mon ami.

      Ah, autre remarque : Sarközy qui s’inquiète de la pression démographique, il a combien d’enfants au juste ?


      • mmbbb 17 septembre 11:49

        @amiaplacidus il ne faut s inquiéter et charger NK, ce seront vos petits enfants qui devront partager ce pays avec tous ces migrants Ce ne sont que les prémices d un mouvement qui s’amplifiera Votez Hollande le president normal 2 en 2017 . 


      • amiaplacidus amiaplacidus 17 septembre 12:27

        @mmbbb

        Ai-je dit où que ce soit qu’il fallait voter Hollande ? Ce serait à l’insu de mon plein gré.

        Je ne suis que consterné que la France en soit réduite à choisir le/la moins pire.
        Pour moi, tant Sarközy, que Hollande, que MLP font partie des pires.


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 septembre 17:37

        @mmbbb
        cela serait un « miracle » que rakoto ne ramène pas sa fraise en faveur de sarko le MODEM cherche des oranges pour ENVOYER EN TAULE A ROCHEFORT

        sarko serait la star de quelque chose ?????????????????? CA CE SAURAIT ce n est qu’un politique minable et véreux qui réélu ( jamais) nous ferait une belle guerre civile LE DUO MARINE-BISMIUTH SERAIT ATOMIQUE MAIS TRES BREF !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 septembre 17:50

        @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

        les corses entre un mauvais vin trop de soleil voyent des mirages DES MOSQUEES SUR LESQUELLES SECHENT DES BURKINIS VERS MARSEILLES QUI A VOL D OISEAU ( ET IVRES ) on peut voir dans la brume de chaleur


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 septembre 08:48

        @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
        Vous savez que les Français s’en fichent de vos histoires de burkini ?
        Leurs soucis principaux, ce sont les emplois , les revenus et le logement dans les grandes villes...


      • Jonas 17 septembre 09:26

        Sarkozy est fini, il a été démasqué.
        Sa politique mondialiste sous l’influence des USA, pour installer ce qu’il appelle le « Nouvel Ordre Mondial », un monde où l’être humain n’a plus d’Histoire et d’Identité, ne doit devenir qu’un consommateur lambda métissé, une main-d’oeuvre aux ordres des diktats des riches banquiers et industriels américains, est un échec complet.
        http://www.youtube.com/watch?v=aeXhEp7dhvw
        http://www.youtube.com/watch?v=36g0lGJ8htA

        Nicolas Sarkozy a structuré et enraciné l’Islam radical antioccidental, antisioniste et misogyne sur le territoire français, en créant en 2004 le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), incluant ses branches les plus extrêmistes telles les salafistes, tabligh ainsi que l’organisation politique des Frères Musulmans (UOIF) qui veut imposer un califat sous la charia.
        https://www.youtube.com/watch?v=ikX1AbPX4zk
        http://islamineurope.unblog.fr/

        En 2004, à peine devenu ministre de l’Économie, Nicolas Sarkozy a vendu près de 600 tonnes de lingots d’or pur, patrimoine historique cumulé par le travail, la sueur du peuple français au cours des siècles, contre des ramettes de feuilles A4 découpées et imprimées en dollars américains, du papier quasiment sans valeur, alors que le cours de l’or s’est envolé par la suite !
        http://www.lepoint.fr/economie/cour-des-comptes-quand-sarkozy-liquidait-un-cinquieme-du-stock-d-or-de-la-france-08-02-2012-1428657_28.php

        En 2007, Nicolas Sarkozy a trahi les français en faisant ratifier la constitution européenne (traité de Lisbonne), alors que celle-ci avait été rejetée par une majorité de français lors du référendum de 2005.

        Qui pourrait encorer aller voter pour cet escroc ?


        • aimable 17 septembre 11:34

          @Jonas
          la famille ( un peu comme la mafia ) des escrocs voterons pour un autre escroc


        • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 19 septembre 20:13

          @Jonas

          J’aimerais tant vous croire !!!

          Cependant des forces très puissantes le propulsent de nouveau vers le trône. Leur tâche est immense et ingrate cela dit en passant...


        • Jordi Grau Jordi Grau 17 septembre 09:47

          Je conseille à tous deux éclairages complémentaires, pour mieux comprendre à quel point cette « émission politique » était mauvaise.. L’un est sérieux, bien que non dénué d’ironie. Il s’agit de cet article de l’association Acrimed.

          L’autre est humoristique, sans pour autant n’être que frivole. Il s’agit d’une chronique de Meurice sur France Inter intitulée « Climato-sarkozyste ».


          • petit gibus 17 septembre 13:30
            @Jordi Grau

            Merci de me faire découvrir
            ces 2 articles
            Ne nous reste- il plus que l’humour pour nous consoler ?

          • philouie 17 septembre 10:00

            J’ai pas suivi mais c’est cette fois que Pujadas a demandé à Sarko pourquoi il avait fait tué Khadafi ?
            On en est où de l’inculpation de cette ordure pour crime de guerre ?


            • Verdi Verdi 17 septembre 10:25

              « De fait, Nicolas Sarkozy, qui a excellemment bien préparé sa prestation, est ressorti sans surprise de cette émission avec sa capacité de conviction intacte et son charisme que ses détracteurs auraient grand tort de minimiser. »


              Avons-nous vu le même Sarkozy, dans cette émission, destinée au microcosme politico-médiatique parisien, dont vous reconnaissez vous-même qu’elle est « interminable » et « parfois ennuyeuse » , je dirais plutôt « particulièrement barbante », parce que convenue, baignant dans une bien pensance, digne des Bisounours. Une foule de questions auraient dû lui être posées, eu égard aux affaires dans lesquelles il est impliqué ou soupçonné de l’être. 
              Hélas, la justification de cette émission est connue : faire une maximum de pub à l’invité, quand c’est Sarkozy, démolir l’invité quand c’est un adversaire du fou agité, dont il faut sauver la peau, par crainte des ses foudres au cas où il serait élu. N’est-ce pas, M. Laisse d’Or, alias Pujadas ! C’est du journalisme d’anthologie !
              Son couplet sur la justice, et le fait que le juge Tournaire ait reconnu sa probité (?), il fallait vraiment oser. Pensez-vous un instant que les téléspectateurs aient été dupes de tels boniments ? Prend-il les Français pour des imbéciles ? 
              Ce type, protégé de la CIA, rejoue le même mauvais sketch depuis dix ans, en résumé : « Regardez-moi, élisez-moi, je suis le meilleur, je suis le plus grand, je ne mens jamais, je suis le seul sauveur de la France, il n’y en a pas d’autres. »
              Mais à qui allez-vous faire avaler cette infecte salade sarkozienne, qui fiche la diarrhée à 8 Français sur 10 ? 

              • mmbbb 17 septembre 12:03

                @Verdi vous êtes de tres mauvaise foi j’ai regarde 10 minutes cette emission . je suis tombe sur le passage ou Poujadas et Salame le chargeaient avec l’affaire Bygmalion . et les depassements du cout de la campagne Les francais ont vote par defaut hollande. La Hollande a ete tres fort, Respect monsieur le president normal Vous avez depassé mes espérances . Malheureusement N Sarkosy n’avait pas ce type de ministre tres honnete , tout entier dévoué à sa mission régalienne le tres grand Cahuzac . Je ne defends par Sarko mais vous devriez ecrire des articles a charge contre Hollande Cela paraitra plus juste. Le pacte de solidarite, la loi el komry , Sarko en avait rêvé, Hollande l’a fait . Rire la les ouvriers les employes sont tres tres satisfaits. 


              • petit gibus 17 septembre 12:38
                @Verdi


                2 Français sur 10 risquent hélas
                de permettre à ce triste sire de se rassoir sur le trône
                de notre belle démocratie à la française !


              • leypanou 17 septembre 14:40

                @Verdi
                Avons-nous vu le même Sarkozy : êtes vous encore étonné par l’auteur ? Beaucoup, dont je fais partie, non.


              • Debrief 17 septembre 10:27

                Une « émission politique » donc ! Pujadas à la question et ce monsieur Sarkozy à la réponse. C’est juste une réplique de l’éculé jeu médiatique ringard avec des ringards à l’image. Désuète mise en scène des marionnettes du système à la promo d’autres marionnettes. Il y a 2,7 millions de gens qui y croient encore, c’est beau.


                • petit gibus 17 septembre 11:00
                  @Debrief

                  « 
                  Désuète mise en scène des marionnettes du système à la promo d’autres marionnettes. Il y a 2,7 millions de gens qui y croient encore, c’est beau.  »

                  C’est mon avis sur ce genre d’émission
                  ou l’on évite bien évidemment de traiter sérieusement du moindre sujet
                   

                • Vipère Vipère 17 septembre 10:53

                  Je n’ai pas vu l’émission, ne regardant plus la petite lucarne pour forger mes convictions, vu l’information indigente délivrée par les journalistes, vassaux de la finance et du pouvoir.

                  En revanche sur l’immigration, et la position prêtée à l’ancien locataire :

                  « Dans ces échanges, la mauvaise méthode des journalistes a nettement bénéficié à Nicolas Sarkozy qui a même réussi à se montrer convaincant sur le thème de l’immigration et de la nécessité, selon lui, d’arrêter les »flux« migratoires. »

                  Je constate, en revanche que l’immigration et tout ce qui gravite autour, un thème emprunté au F.N. est devenu très tendance et très vendeur auprès de l’électorat français, puisque repris par la Droite, mais gageons que les convaincus préfèreront l’original à la copie.

                  Et pour résoudre les vrais problèmes des français ? rien, des prunes (c’est la saison) ! smiley


                  • izarn 17 septembre 22:23

                    @Vipère
                    Les millions de migrants déversés sur l’UE, notamment en Allemagne, ce n’est pas le FN qui l’a inventé....


                  • Vipère Vipère 17 septembre 22:52

                    @izarn

                    Le peur vous-je, toujours la peur ! importer des migrants pour mater les travailleurs dont les conditions de travail régressent, par le chantage du remplacement par une main d’œuvre étrangère.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 septembre 09:00

                    @Vipère
                    Vous ne vouliez quand même pas que les journalistes demandent à Sarkozy la liste des réformes structurelles imposées par l’ UE, qu’il va être obligé d’appliquer... ??


                    Sarkozy aurait été obligé de citer le document de l’ UPR sur les GOPé, vu qu’à part l’ UPR, personne dans cette classe politique n’a le courage d’informer les Français ce qui les attend : privatisation de la Sécurité sociale, privatisation des services publics, gel des retraites, augmentation de l’âge de la retraite, baisse des allocations chômage, fin des CDI et du SMIG etc etc

                  • Vipère Vipère 18 septembre 16:49

                    @Fifi Brind_acier

                    Vous ne voudriez tout de même pas que Sarkozy nous présente un programme ficelé aux petits oignons et fasse des excuses aux contribuables pour les avoir endettés, rapport à sa campagne électorale, au-dessus des barèmes légaux ?

                    Que les politiques nous dise la vérité, rien que la vérité sur ce qui attend les français un fois élus, vous n’y pensez, Ma brave Fiffi Brin d’Acier, à nattes rouges ! smiley parce que pour le coup, vos poules auront des dents ...


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 septembre 21:10

                    @Vipère
                    Sauf qu’il n’existe pas dans le monde que des Sarkozy, ou des Hollande...Il a plein de Chefs d’États qui s’occupent des intérêts de leur peuple. Ceux que vous voyez depuis 40 ans sont des euro-atlantistes, pas des gens prêts à s’occuper de la France et des Français...


                    Sinon comment expliquer que les USA aient liquidé plus de 50 Chefs d’ états, la plupart élus démocratiquement ??
                    « Confessions d’un assassin financier » John Perkins, cela vous fera faire la différence.

                  • Vipère Vipère 18 septembre 21:26

                    @Fifi Brind_acier

                    Bien que n’ayant pas vu la vidéo auparavant, je suis parvenue à la même analyse, par déduction !

                    Nous devons nous fier à notre instinct, à notre esprit analytique pour rassembler les morceaux de puzzle et construire un raisonnement cohérent, face aux désordres du monde, le discours politique n’est plus éclairant pour comprendre où va le monde.

                    La sclérose de la France en dit long sur la passivité délibérée de nos élus, et cela depuis si longtemps que les gens ne votent plus. 

                    Heureusement qu’il existe des chefs d’états qui s’occupent de leurs électeurs, mais ils sont rares et se comptent sur les doigts d’une main... Il faut d’abord, que tous ces professionnels dégagent pour laisser la place à des gens de valeur, autrement dit ce n’est pas pour l’élection à venir !

                    Mais, il ne faut pas désespérer de l’avenir, impossible n’est pas français disait un certain personnage.


                  • Vipère Vipère 18 septembre 21:41

                    @izarn

                    Je vous l’accord, le F.N. n’y est pour rien, tout le contraire, il s’y oppose pour de multiples raisons qui n’ont rien à voir avec le racisme.

                    Tout le monde a plus ou moins des amis d’origine étrangère, ce qui n’empêche pas de partager des valeurs communes. Le nœud du problème est lorsque des français d’origine étrangère, s’éloignent des valeurs communes à l’ensemble des français pour partager celles des califats datant de millénaires avant notre civilisation.

                    Si l’on ne se reconnaît pas dans une civilisation dans laquelle on a grandi, cela pose un sérieux problème, et cela d’autant plus que l’on affiche une identité autre que celle du pays où l’on a trouvé asile, prospérité et paix, même si rien n’est jamais vraiment parfait où que l’on vive.


                  • Kapimo Kapimo 17 septembre 13:44

                    « n’avait pas empêché Nicolas Sarkozy de réaliser une réforme de la Constitution (réussie, elle !) »

                    C’est sur, c’est réussi. Ainsi, dans la nouvelle constitution, il n’est plus possible de poursuivre le chef de l’état pour haute trahison.
                    Quand on voit ce qui s’est passé ensuite avec les defacto agents sionistes et de l’empire US Sarkollande, c’est très pratique.


                    • flourens flourens 17 septembre 16:34

                      non non non, Sarko est une vraie bête, sortir intact et vivant d’un interrogatoire dirigé par Torquemada- Pujadas, le grand inquisiteur sans pitié qui ne laisse rien passer, fallait le faire, il est vrai que Sarko est aussi innocent que ses grands potes, le couple Balkany


                      • Le421 Le421 17 septembre 20:57

                        @flourens
                        Té, pardi !!

                        Bien compris votre humour. Cependant, il y aura toujours un con pour y croire !!
                        Suivez mon regard...  smiley


                      • Le421 Le421 17 septembre 20:59

                        @flourens
                        Ceci dit, les Balkany, largués en rase campagne, commencent à se retrouver enchristés comme pas vrai !!
                        Le petit a décidé qu’ils sentaient le pâté, alors, il zappe !!


                      • Thorgal 17 septembre 17:35

                        Bon, Sylvain Sarkotoaparaison, garde tes bouses sur ton blogue, merci.


                        • gaston gaston 17 septembre 18:48

                          Bien sur qu’il a fait assassiner cette ordure de kadhafi , parce que ce dernier lui a donné 50 millions d’euro et qu’il menaçait de le révéler !
                          inutile de chercher des complications quand c’est aussi simple !
                          Le problème c’est qu’il s’est servit de l’armée Française pour regler ses comptes , rien que pour cela il devrait être traduit en justice pour haute trahison envers le peuple Français !
                          Ce minable a de multiple compte à rendre à la justice !
                          Sa seule chance de s’en tirer est d’être élu Président de la république , république qu’il a tant salit et bafoué ,éspéront que les Français cette fois ne seront pas assez cons pour pour sauver cette racaille pire que berlusconi !


                          • gaston gaston 17 septembre 18:56

                            Les gens semble oublier que sarkozy est une bille pas possible !
                            son niveau d’étude est au ras des pâquerettes pour les fonctions qu’il brigue !
                            Ce sont ses conseillés qui gouvernaient , pas lui !
                            Il est trop con pour comprendre l’économie et la politique en général , il a été la risée de tout les chef d’état mondiaux , il s’exprime dans un Français approximatif , un comble pour un chef d’état !
                            Bref , il est du niveau des dati morano balkany et quelques autres de ses « amis » !
                            je ne soutien pas Juppé , mais il est quand même plus crédible que cette tanche de sarkozy , aussi con que la cruche qui lui sert de femme , c’est dire ! 


                            • izarn 17 septembre 22:21

                              @gaston
                              Je pense qu’Hollande l’a dépassé...Vers le bas...


                            • aliante 19 septembre 10:55

                              @gaston

                              Justement F Mitterrand a dit après J Chirac ,n’importe qui pourra être président

                              alors N Sarkozy a eu le privilège d’être sacré Nain-porteKi 1er ,sans vilain jeu de mots
                              et Groflan 2 lui a ravi le trône chacun a eut 5 ans pour traiter des affaires de cul
                              entre un mannequin aussi talentueuse que Sarkozy en président et le second sur son scooter
                              rue du cirque avec une actrice médiocre
                              Quelle vie trépidante a traiter des affaires sérieuses


                            • zygzornifle zygzornifle 17 septembre 19:02

                              Sarkozy star de l’évasion fiscale bénie par les politiques les chefs d’entreprises et autres fortunés de l’époque ravis d’aller planquer leur pognon en suisse....


                              • BobbyFFR94 (---.---.154.231) 17 septembre 19:08

                                Cet ORDURE nous a bien BAIxE la dernière fois !!!

                                2 articles pour que vous vous en souveniez, parce que, apparemment, la mémoire de certains est vraiment très courte !!

                                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-4-cas-de-haute-trahison-commis-167983

                                Quand à l’immigration, voici un article en anglais qui résume bien ce que pensait cette ORDURE :
                                http://www.express.co.uk/news/uk/65628/Secret-plot-to-let-50million-African-workers-into-EU
                                -
                                2 extraits :

                                Ce que pense les CONxxRDS du PS :

                                " The report, by French MEP Francoise Castex, calls for immigrants to be given legal rights and access to social welfare provision such as benefits.

                                Ms Castex said : “It is urgent that member states have a calm approach to immigration. To say ‘yes’, we need immigration … it is not a new development, we must accept it.” 

                                - - -

                                " French president Nicolas Sarkozy wants to implement an EU-wide immigration plan by the end of the year when he stands down as head of the Council of the European Union. "


                                • izarn 17 septembre 22:18

                                  @BobbyFFR94
                                  Sarkosy, le caniche de G.W.Bush et d’Obama....
                                  Comme Pujadas, Léa Salamé et autres qui tiennent à leur poste.
                                  Meme si tu fais un livre contre le « réchauffisme » (Le changement climatique anthropique) tu te fais virer...Alors ? Hein ?
                                  Un journaleux qui dira qu’au fond Trump est sympa, se fera virer...
                                  La liberté de la presse !  smiley  smiley
                                  Alors Sarko, tu penses quoi de Trump hein ?
                                   smiley
                                  Alors Pujadas, tu reves ou quoi ?
                                  Fais ton boulot !
                                  Lamentable !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès