Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Sarkozy, voyageur de commerce et touriste

Nicolas Sarkozy, voyageur de commerce et touriste

La France est au bord de la nouba sociale, de la grande quinzaine festive de l’automobile calcinée, de la médiathèque municipale Louis Aragon carbonisée, de l’école maternelle Georges Marchais consumée. Emeutes ? Emeutes ? En même temps la France pleure une étudiante en journalisme, atrocement assassinée dans le RER. Acte impardonnable. Impardonnable. On craint le retour de l’insécurité. On craint le désordre. On craint une vieille chienlit hivernale. Lourde. Plombée. Il fait froid. Les prix augmentent ( c’est ce que dit ma concierge ! ). Il y a des courants d’air. Mais le président de la République est heureux. Il fait le VRP en Chine, avec Rachida Dati... Commentaire d’image.



sarko-1.jpg

Nicolas Sarkozy visite le site où se trouve l’armée en terre cuite à Xian, le 25 novembre 2007.
©AFP - eric feferberg



Il y a de superbes images qui tombent manifestement mal. Eric Feferberg, photo-journaliste de l’AFP, qui suit le président Nicolas Sarkozy durant sa visite en Chine a pris ce superbe cliché dimanche 25 novembre. L’image a été publiée par de nombreux sites internet et par plusieurs journaux. On y voit le président de la République, Rachida Dati et un officiel chinois. C’est ce que l’on appelle une plongée (les sujets sont photographiés « de haut » : l’appareil de prise de vue surplombe ses sujets). C’est là une première originalité de ce cliché : les grands de ce monde et autres porteurs d’écharpes officielles sont rarement représentés sous cet angle, légèrement « réducteur ». Ils sont plus fréquemment pris en contre-plongée (le sujet surplombant l’appareil de prise de vue), comme sur cet autre cliché de l’AFP, pris par le photographe chinois Goh Chai Hin, représentant Nicolas Sarkozy et le président chinois Hu Jintao, le 26 novembre 2007 à Pékin. La contre-plongée donne de l’importance et de l’épaisseur au sujet, alors que la plongée l’écrase, le contraint, le réduit.



sarko-2.jpg

Nicolas Sarkozy et le président chinois Hu Jintao, le 26 novembre 2007 à Pékin.
©AFP - Goh Chai Hin



Mais revenons à l’image d’Eric Feferberg. Sur ce cliché Nicolas Sarkozy, qui fait face à l’objectif, a un regard extatique de petit garçon qui s’amuse, et la belle Rachida - gainée de fourrure - sourit à un ami quelconque, qui est hors-champ. Ca sent le bonheur. Ca sent la communauté amicale, chaleureuse. C’est pour ça qu’elle tombe mal cette image ; surtout cette semaine. Très mal. Et pour plusieurs raisons. D’abord la France s’est réveillée avec une méchante gueule de bois, lundi, en apprenant l’agression sauvage - et le meurtre au couteau - d’une étudiante en journalisme de 23 ans, Anne-Lorraine Schmitt, dans une rame du RER D, par un récidiviste d’origine turque. Ensuite, la France est un peu groggy depuis quelques jours, en assistant à la reprise des affrontements télévisés entre « jeunes » des « banlieues » et policiers. Les violences semblent concentrées sur la zone de Villiers-le-Bel (charmante bourgade bucolique et pittoresque du Val-d’Oise), mais chaque soir ce sont plusieurs dizaines de policiers qui sont blessés par des jeunes qui tirent à balles réelles sur les forces de l’ordre. On ne doute pas que la grande quinzaine anti-flic de 2005 va reprendre, sous les feux croisés des commentaires sociologiques et des scansions morales des « grands frères » et autres « directeurs de MJC »... («  C’est l’ennui, ma bonne dame, qui conduit à brûler des voitures ! Ce sont les contrôles d’identité, répétés, subis par les jeunes, qui leur donnent envie de bouffer du poulet ! C’est l’architecture, ma bonne dame, l’architecture... Eh oui, ça rend con l’architecture, ce sont les tours le problème... Ca rend con les tours... Regardez les Amériques ! Regardez New York, ma brave dame ! »).

Alors cette photo tombe mal. Très mal. Car l’homme du Kärsher, celui qui promettait de nettoyer les quartiers de leurs « racailles », semble prendre des vacances loin de la France. Certes, il est au taf, il est au taquet, cela ne fait pas le moindre doute... Il vend des Airbus, des usines Sanofi et des tas de trucs qui ne risquent pas de m’enrichir, mais il fait le touriste quand même. Le cliché de l’AFP laisse songeur. Pourquoi est-il si loin de nous, si loin de l’objectif... Alors qu’on aurait aimé le voir consoler la famille déchirée ("broyée" dit une proche dans L’Est républicain) d’Anne-Lorraine Schmitt, alors qu’on aurait aimé le voir en chef d’équipe auprès de son gouvernement, en chef de l’Etat auprès des policiers à Villiers-le-Bel.

Pendant ce temps-là, la ministre de l’Intérieur, Mme Alliot-Marie, lance des appels dans le vide : "Il faut que des mesures soient prises pour empêcher ceux qui tirent sur les policiers de le faire". Qui doit prendre la responsabilité de telles mesures ? Suivez mon regard. Ou, non, suivez plutôt son regard sur la photo...

Sur le cliché il est loin, le président, mais pas seul. Il est accompagné de la ministre de la Justice, Rachida Dati. On se demande pourquoi. Evidemment, ça fait un peu couple présidentiel, mais elle est juste ministre de la Justice. C’est entendu. Tiens, une ministre de la Justice... Ca aurait été pas mal, en France, pour commenter le parcours du tueur d’Anne-Lorraine, criminel sexuel multirécidiviste, remis en liberté sans contrôle... Mais bon, on se dit : ils sont là-bas en copains, pour vendre des Airbus et faire des photos. D’accord. Ils sourient. D’accord. La France qui se lève tôt a le sourire. D’accord. Sont-ils heureux ? Ils seraient donc au moins deux. C’est un bon début. D’accord.

Sur le cliché d’Eric Feferberg l’arrière-plan est constitué de l’un des plus célèbres chefs-d’œuvre de la sculpture chinoise, l’armée en terre cuite de l’empereur Qin, située à Xian. Ce site archéologique, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est composé de 6 000 statues de guerriers - strictement singulières - mesurant environ 1,80 m. L’empereur Qin, unificateur de la Chine, fit enterrer à côté de son tombeau une copie de son armée dans les positions traditionnelles du combat. C’était il y a plus de 2000 ans... On se demande, à l’heure où la poudrière de Villiers-le-Bel projette ses premières étincelles inquiétantes sur les villes voisines et les départements limitrophes, si Nicolas Sarkozy ne devrait pas les emporter dans la valise diplomatique, ces guerriers chinois de l’antiquité. Ces valeureux combattants. Ces soldats. On se demande s’il ne devrait pas leur demander, à l’oreille, des conseils pour juguler les violences, dans les rames de RER comme dans les rues de certaines villes françaises. On se demande, absorbé dans une rêverie fantasque, si Sarkozy ne devrait pas prendre la tête de l’armée de Qin, et rentrer en France à cheval. A la tête d’une armée de Chinois, en terre cuite, armés de Kärsher...

Et puis non, finalement. On reprend la photo de l’AFP. On la regarde dans tous les sens. Il y a de superbes images qui tombent manifestement mal. Très mal. On se demande surtout pourquoi il n’est pas déjà en France, le président...

PS : on lira avec profit le bouleversant hommage rendu par Frédéric Pons, de Valeurs actuelles (sur le blog de VA), à Anne-Lorraine Schmitt, qui fut stagiaire au sein de l’hebdomadaire.

Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 28 novembre 2007 10:04

    Encore un article primaire qui est écrit pour ne rien dire.

    Le Président de la République joue son rôle de signer des contrats pour son pays et ne peut pas être en Chine et en France en même temps.

    Vous semblez aussi découvrir les vrais violences de voyoux dans les banlieues françaises,qui pourrissent la vie de centaines de milliers d’habitants qui voient partir en fumée des véhicules de particuliers et des biens appartenant à la connaissance et du savoir.

    Vous pouvez comprendre pourquoi les citoyens (même de gauche) ont préféré Nicolas Sarkozy au discours de compassion sociale de Ségolène Royal pour les délinquants.

    D’ailleurs,vous avez noté que la jeune journaliste assassinée dans le RER l’a été par un multi-récidiviste.

    En finir avec le discours de la compassion pour les délinquants et remettre ces gens à leur vrai place : PRISON

    Nous voulons vivre libre et heureux dans notre pays et non vivre comme en Palestine ou nous retrouver avec les problèmes sociales de l’Afrique ou d’éléments qui refusent de s’intégrer à la société française.


    • Wlad Wlad 28 novembre 2007 13:10

      « Le Président de la République joue son rôle de signer des contrats pour son pays »

      Mais quand il s’agit de faire jouer son rôle à Rama Yade, par contre, il est grand champion de l’esquive, notre Président ! Surtout que depuis le temps qu’ils sont arrangés, ces contrats, il aurait très bien pu se permettre de taper un peu sur les doigts des Chinois.


    • Gazi BORAT 28 novembre 2007 10:40

      @ l’auteur

      Vous avez réellement écrit pour Libération ?

      Vous êtes sûr que vous ne confondez pas avec « National Hebdo » ?

      gAZi bORAt


      • tal 28 novembre 2007 10:41

        « en apprenant l’agression sauvage - et le meurtre au couteau - d’une étudiante en journalisme de 23 ans, Anne-Lorraine Schmitt, dans une rame du RER D, par un récidiviste d’origine turque. »

        Décidément ceux-là !!! smiley

        « du tueur d’Anne-Lorraine, criminel sexuel multirécidiviste, remis en liberté sans contrôle... »

        Dans ce second cas on verra un peu plus clair dès que l’enquete aura déterminé si cette fois le tueur l’a agréssé sauvagement et a commis son meurtre au couteau Ensuite son appartenance conféssionnelle...

        Oui éffectivement c’est louche que Rachida soit encore de la partie de ce voyage touristique, ayant pour faux prétexte de vendre des airbus... bizarre !...bizarre ! Hmm ?! smiley Gouverner c’est prévoir donc en bon gouvernant le président ou du moins la ministre de la Justice aurait du prévoir ces évennement et être là sur le terrain pour traiter l’évennement à chaud... smiley smiley

        Par ailleurs selon les dires de la télévision, la Mother Lady était aussi du voyage touristique, vous n’en parlez pas, ça m’étonne ! Croyez-moi ça n’a pas fini de faire jaser. Il en prend un peu trop à son aise ce Président...

        Il divorce, il fait du tourisme en Chine, il n’est pas rentré que dès samedi prochain il repart pour une prétendue visite d’état en Algérie, le but véritable étant une virée à dos de chameau dans le sahara Algérien, il trimbale partout sa...Rachida Dati avec lui alors que ça ne se justifie pas,Hmm !...(c’est louche), et il se permet de balader la mère Sarkosy, c’est un comble !!! smiley


        • tal 28 novembre 2007 10:50

          Pffffffffff !!!!!!!!!!........Merde encore Tal ?! Vite...vite ! à vos moins... moins...à vos moins... moins... à vos moins... moins... On va le replier vite fait bien fait cet emmerdeur ! smiley


        • tal 28 novembre 2007 14:48

          @Calmos

          « Un clic pour te moinsser serait de trop... »

          Mais aussi comment cultiver l’art du paradoxe...

          Implicitement dans ta réponse, cette autre question:lequel des deux ? smiley

          Cdlmt.

          Talec


        • Eve 1er décembre 2007 10:58

          « en apprenant l’agression sauvage - et le meurtre au couteau - d’une étudiante en journalisme de 23 ans, Anne-Lorraine Schmitt, dans une rame du RER D, par un récidiviste d’origine turque. »

          Pendant que l’auteur chipote sur le cadrage des photos, il ne fait pas dans la dentelle avec la Justice. (Je ne cite que le premier exemple relevé puisqu’un intervenant le relève)

          Et hop, une condamnation journalistique, en bonne et due forme, avant procès. Et tant qu’à faire autant préciser l’origine étrangère du coupable, circonstance aggravante sans doute possible pour devoir le préciser. Ce n’est pas Président qui le contredira, lui qui n’applique la présomption d’innocence qu’à ses amis, les victimes auxquelles il souhaite appliquer en priorité (sic) les Droits de l’Homme devant attendre cette fois son bon vouloir.


        • Vincent 28 novembre 2007 10:54

          Article rédigé sous un angle intéressant. Prenant de la hauteur pour au final nous ramener à notre niveau, l’immobilisme, rien ne bouge réellement, seuls quelques malfrats s’agitent aux détriments des agents de police, de nos voitures et des bâtiments municipaux.

          Ah si quand même visiblement cette nuit ça s’est calmé, est-ce du au fait que le GIGN avait pris position cette nuit au cœur de la ville.

          Si les CRS, ne font plus peur, le GIGN (qui dépend de l’armée me semble-t-il) oui.

          C’est sûr qu’eux, même s’ils vous visent avec des balles en caoutchouc (dans le meilleur des cas), ont moins de chance de vous rater de leur poste d’observation que nos pauvres CRS en première ligne en train de se faire canarder.

          Notre globe trotteur de président à eu raison daller faire un tour en Chine, au moins, il n’aura pas eu à intervenir, comme ça, il ne fera pas de boulette. (bien que mon petit doigt me dise, qu’il y a de fortes chances de le voir ces prochains jours au JT de TF1 afin de commenter l’actualité, demain peut-être).

          Ce n’est pas lui qui a signé les contrats, ils sont le fruit d’intenses tractations, mais c’est lui qui en récolte les fruits, pas mauvais d’ailleurs puisque d’après un reportage signé TF1, les deux centrale nucléaires vendu par AREVA, vont offrir du boulot pour 10 ans à 400 personnes dans une boites du nord.

          C’est déjà ça, mais contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, ce n’est pas grâce à notre omniprésent président, mais bien grâce au savoir faire de nos ingénieurs.

          Bon il est vrai, que pour des marchés d’une telle ampleur et d’une telle technicité l’accord de l’état doit, à mon avis, être indispensable dans ce genre de transaction.

          Quand aux remarques de Lerma, nos ici ce n’est pas la Palestine. Nous n’avons pas de problème de frontière, de territoire, juste des problème de droits communs avec des bandes de trafiquants qui signifient régulièrement aux autorités que leurs périmètres d’actions ne sont accessibles aux autorités.

          Sur ce point il faudrait que ça change.


          • La Taverne des Poètes 28 novembre 2007 11:18

            Alliot-marie n’est pas la plus critiquable. Je pense qu’elle fait au mieux son boulot. Mais j’ai écouté Christine Boutin (ministre du logement et de la ville) l’autre jour sur Télématin : une alchimie parfaite de langue de bois, d’inaction et de jenfoutisme. En résumé : « la banlieue crève, et alors ? » Le plan Borloo avance mais pas assez vite.


            • JL JL 28 novembre 2007 11:47

              Je note : «  »Certes, il est au taf, il est au taquet, cela ne fait pas le moindre doute... Il vend des Airbus, des usines Sanofi et des tas de trucs qui ne risquent pas de m’enrichir, mais il fait le touriste quand même«  »

              Il ne vend rien, il soigne sa Com en même temps qu’il va à la soupe chez les chinois, à son tour, comme tous les dirigeants occidentaux, c’est bon pour notre CAC40.

              Avec sa mère et son fils ! C’est parce qu’il n’a pas de femme ?! Parce que, enfin, confondre la femme d’un président avec sa mère ou son fils dans les cérémonies officielles c’est faire preuve de confusion profonde au niveau symbolique. Peut-être faut-il voir là la raison de la défection de Cécilia, laquelle serait très sensible à cet aspect des choses, ce que je crois volontiers.

              Décidément, ce président n’a pas fini de nous surprendre.


              • JL JL 28 novembre 2007 11:51

                Ps. je note que vous écrivez : «  »chaque soir ce sont plusieurs dizaines de policiers qui sont blessés par des jeunes qui tirent à balles réelles sur les forces de l’ordre«  » et plus loin : «  »Car l’homme du Kärsher, celui qui promettait de nettoyer les quartiers de leurs « racailles », semble prendre des vacances loin de la France«  ».

                Dommage que ces deux assertions soient séparées. Je trouve plus pertinent de les accoler mais je pose la question : Des jeunes qui tirent ? Comment le savez-vous, on les a arrêtés ? Plusieurs dizaines, à balles réelles, vous êtes sûr ? Des preuves, vite !


              • JL JL 28 novembre 2007 15:32

                à Calmos, toujours le mot pour rire !

                Au fait, votre chat, est-il borgne ? ou bien a-t-il passagèrement une escarbille dans l’œil ?

                Bien sûr que je ne nie pas l’emploi d’armes à feu. Je conteste qu’il y en ait eu par dizaines, cela se saurait.


              • Eve 1er décembre 2007 11:10

                « ... mais je pose la question : Des jeunes qui tirent ? Comment le savez-vous, on les a arrêtés ? Plusieurs dizaines, à balles réelles, vous êtes sûr ? Des preuves, vite ! »

                Deuxième faute journalistique que j’avais relevée chez l’auteur, trop braqué sur le cadrage de certaines photos des tribulations de Sarkozy en Chine (après avoir évacué diplomatiquement Yade afin de ne pas fâcher le volet économique à conclure devant caméra) ne lui laissant guère le temps de prendre des infos sur les événements qu’il se devait (?) de glisser dans son article, sans s’intéresser évidemment à certains cadrages sur ces mêmes événements...


              • Yohan Yohan 28 novembre 2007 12:44

                Quand on n’a pas de stratégie, pas de plan d’action, pas d’idées nouvelles, pas de pépettes, pour les quartiers, le mieux est encore de tenter de calmer le jeu. Les phrases intempestives coûtent cher et sont totalement improductives.

                Mieux vaut pour tous que notre Président se fasse discret et s’occupe plutôt de faire phosphorer ses troupes pour produire des avancées dans les quartiers.

                N’oublions pas qu’en face, il y a des jeunes excités, des politiques, des fanatiques qui jouent la provoc pour justifier leurs noirs desseins.


                • JL JL 28 novembre 2007 15:38

                  «  »Mieux vaut pour tous que notre Président se fasse discret et s’occupe plutôt de faire phosphorer ses troupes pour produire des avancées dans les quartiers«  »

                  Ne rêvez pas. N’a-t-il pas dit par l’Hagarde interposée que les français pensent trop ?


                • Blé 28 novembre 2007 13:40

                  L’article traduit une approche originale de constater la manière de ce gouvernement de gouverner.

                  Sans doute que je ne suis plus à la page, que je ne suis pas moderne, mais il fut une époque où les entreprises qui exportaient, envoyaient leurs VRP former à HEC ou autres grandes écoles du commerce. Maintenant, pour vendre de la marchandise (centrale ou avion) il faut être élu par un peuple. Les temps changent, je veux bien, mais je ne suis pas sûre que la démocratie s’en porte bien.

                  La visite officielle d’un président d’un pays à un autre pays avait une visée politique, qui permettait ensuite de faire du commerce mais aujourd’hui, il faut faire du commerce pour faire de la politique.

                  Une banlieue brûle. L’ancien ministre de l’intérieur ne semble pas trop concerner par le résultat de sa politique.


                  • vieuxcon vieuxcon 28 novembre 2007 14:12

                    C’est une façon intéressante, et un retour de bâton mérité, que cette façon de présenter les choses. Notre président, construit sa suffisance sur l’image, et voilà que l’image nous renvoie un ravi dans une crèche...

                    Notre président signe des contrats, ais-je pu lire. Oui mais voilà, si j’avais rapporté de tels contrats, au temps ou j’en signais, j’eus été immédiatement écarté de la vente.

                    Pourquoi ? C’est encore une fois dans les journaux Suisses que j’en apprend un peu plus sur le contrat Aréva. Mirifique contrat qui va donné du travail à 400 ouvriers pendant 100 ans dites vous ? Bradé dues réacteur coutant chacun entre 4 et 5 millions d’euro à produire, au prix de 8 millions les deux, c’est au plus tout juste couvrir les couts, au pire endetter une boite. Et avec 8 millions d’euro je vous garanti qu’il y de quoi faire travailler plus de 400 français. Deuxième contrat : Airbus. Là je pense que M Louis Gallois doit regretter d’avoir été du voyage. Jusqu’au bout son représentant à refusé de signé, et ce n’est que sur l’insistance de sa suffisance auprès de M Gallois que le paraphe fut apposé. Car les commerciaux d’airbus ne sont pas des représentants d’opérette. Ils savent que leur signature engage l’avenir de la société qu’ils représentent. Et accepter du transfert de technologie, pour des contrats au ras des pâquerettes, voir à perte, ça n’est pas dans les habitudes de la maison. Mais comme on le voit, notre suffisance c’est laissé ravir par les dirigeants chinois. Je rapelle la définition de « Lou Ravi » qui est un santon de la crèche de Noël.

                    Il lève les bras au ciel en signe d’émerveillement devant le miracle de la nativité. C’est le langage du corps bien connu des méditerranéens, pas besoin de parler pour exprimer ce que l’on ressent, le corps « prend » la parole. La joie du ravi est démonstrative et communicative, il prête à rire avec ses bras en l’air et sa tête d’étonné. Le ravi est un personnage attachant, on dit qu’il est un « simple d’esprit ». Autrefois on disait que chaque village avait son « idiot du village », son fada (qui signifie littéralement « possédé par les fées »).(source wipipédia)

                    Et voilà, votre image résume la visite chinoise, avec en prime « la ravido ».

                    C’est attendrissant, mais économiquement dans la droite ligne de ce qui est fait depuis 6 mois.

                    Heureux les pauvres d’esprits, le royaume des cieux est à eux


                    • akenaton7 akenaton7 28 novembre 2007 14:24

                      que voulez-vous mon cher !!! v.r.p n°1 de notre beau pays !!! Chine = affaires , benef,busnes etc etc... notre president s’inquiete pour notre avenir a tous c’est normal qu’il aye faire des AFFAIRES dans cette belle armée de terre cuite !!!!!!!!


                      • vieuxcon vieuxcon 28 novembre 2007 14:57

                        C’est une façon intéressante, et un retour de bâton mérité, que cette façon de présenter les choses. Notre président, construit sa suffisance sur l’image, et voilà que l’image nous renvoie un ravi dans une crèche...

                        Notre président signe des contrats, ais-je pu lire. Oui mais voilà, si j’avais rapporté de tels contrats, au temps ou j’en signais, j’eus été immédiatement écarté de la vente.

                        Pourquoi ? C’est encore une fois dans les journaux Suisses que j’en apprend un peu plus sur le contrat Aréva. Mirifique contrat qui va donné du travail à 400 ouvriers pendant 100 ans dites vous ? Bradé deux réacteurs coutant chacun entre 4 et 5 millions d’euro à produire, au prix de 8 millions les deux, c’est au plus, tout juste couvrir les couts, au pire endetter une boite. Et avec 8 millions d’euro je vous garanti qu’il y de quoi faire travailler plus de 400 français.

                        Deuxième contrat : Airbus. Là je pense que M Louis Gallois doit regretter d’avoir été du voyage. Jusqu’au bout son représentant à refusé de signé, et ce n’est que sur l’insistance de sa suffisance auprès de M Gallois que le paraphe fut apposé. Car les commerciaux d’airbus ne sont pas des représentants d’opérette. Ils savent que leur signature engage l’avenir de la société qu’ils représentent. Et accepter du transfert de technologie, pour des contrats au ras des pâquerettes, voir à perte, ça n’est pas dans les habitudes de la maison. Mais comme on le voit, notre suffisance c’est laissé ravir par les dirigeants chinois. Je rapelle la définition de « Lou Ravi » qui est un santon de la crèche de Noël.

                        Il lève les bras au ciel en signe d’émerveillement devant le miracle de la nativité. C’est le langage du corps bien connu des méditerranéens, pas besoin de parler pour exprimer ce que l’on ressent, le corps « prend » la parole. La joie du ravi est démonstrative et communicative, il prête à rire avec ses bras en l’air et sa tête d’étonné. Le ravi est un personnage attachant, on dit qu’il est un « simple d’esprit ». Autrefois on disait que chaque village avait son « idiot du village », son fada (qui signifie littéralement « possédé par les fées »).(source wipipédia)

                        Et voilà, cette image résume à elle seule la visite chinoise, avec en prime « la ravido ».

                        C’est attendrissant, mais économiquement dans la droite ligne de ce qui est fait depuis 6 mois.

                        Heureux les pauvres d’esprits, le royaume des cieux est à eux


                        • JL JL 28 novembre 2007 15:42

                          Lou Ravi, cette exprssion va comme un gant à ce « président-enfant » (l’expression est de Morice : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=32218&id_forum=1558176&var_mode=recalcul#commentaire1558176 )


                        • Pascal 2 décembre 2007 13:39

                          Lire Milliards d’euros pour les centrales, quand aux transferts de technologie c’est une boutade quand on sait que les chinois achetent des avions pour les démonter depuis longtemps.

                          Apres il y a un president qui fait des courbettes, mais je prefere qu’il fasse des courbettes aux chinois et ramene des contrats que de faire des courbettes en banlieu et ramene encore plus de bordel.

                          D’autres que lui dans son equipe seront plus efficaces pour faire ce travail, on a vu avec son Karsher qu’il manquait particulierement de diplomatie dans certains cas.

                          Par ailleur c’est bizarre que des partisans du TSS, qui lui reprochent sa presence médiatique trop extreme, lui reprochent en meme temps de ne pas etre présent a chaque fois qu’une caméra se déplace. Avouez... c’est comme une drogue, il vous manque a vous aussi quand il est trop loin, ou que quoi qu’il fasse il aura tord.


                        • artnaif 28 novembre 2007 16:16

                          article imbécile ; Sarkozy etait parti en Chine avant ces problémes de banlieue ; il y a eu pour 20 milliards d’euros de contrats ; c’ est du travail assuré pour beaucoup d ’ ouvriers dont , à l’ evidence , vous ne faites pas partie .


                          • vieuxcon vieuxcon 28 novembre 2007 17:13

                            artnaif Bien sur il semblerait que ces contrats soient une bonne nouvelle. Donnons un éclairage plus simple aux choses. Par exemple vous fabriquez des yogourts et un yogourt vous coute 1 à produire. la capacité de votre usine est de 100 000 yogourts/an Donc pour gagner un peu votre vie et que vous ayez de quoi manger autre chose que du yogourt vous le vendez 1.20. Et vous vendez 80 000 yogourts. Votre bénéfice apparent est donc de 0.20 * 80.000 soit 16.000/an Un gros commerçant arrive, et vous achète 30% de votre production , à condition que vous lui vendiez 0.80. Vous vous dites que vous gagnerez sur le nombre. Erreur, pour chaque yogourt vendu à ce commerçant vous perdez 0.20. Votre bénéfice apparent devient (0.20*70 000)- (0.20*30 000) soit 8.000. Vous venez de diviser votre bénéfice par 2.

                            - Oui mais vous trichez, avant je vendais 80.000 yogourts à 1.20 et maintenant vous n’en compter que 70.000.
                            - Effectivement mais l’usine étant taillé que pour 100.000 et le gros client exigeant 30.000 il a bien fallu que je sacrifie ailleurs.

                            Alors produisons 110 000 yogourt. D’accord, mais il faut construire une deuxième usine de 100 000 yogourt par ce que c’est la taille qui permet de vendre à 1. Dans ce cas vous voyez que soit on fait une deuxième usine mais le cout de production va considérablement augmenté. Soit on fait comme j’ai fait précédemment. Mais voilà que mes clients précédents à qui je vendait 1.2 on vent du contrat et exigent de revoir le prix. Si je vends 0.8 à tout le monde je suis dans la m.. donc je peux essayer de édcranté un poil moins, mais dans tous les cas je réduis mon bénéfice.

                            Pourquoi cette démonstration, et je vous rassure j’ai simplifié au maximum, simplement en réponse à :« 20 milliards d’euros de contrats ; c’ est du travail assuré pour beaucoup d ’ ouvriers dont , à l’ evidence , vous ne faites pas partie »

                            Non. Une vente à perte n’est jamais un bien, que vous soyez ouvriers ou commercial. C’est bien de votre avenir et du mien qu’il s’agit. C’est bien de milliers d’emplois qu’il s’agit, et qui ne pourront être rénumérés très rapidement. Car n’oubliez qu’en cas de faillite, ce n’est pas le salaire des ouvriers qui est prioritaire.


                            • tvargentine.com lerma 28 novembre 2007 20:55

                              Le monde de la finance et de l’économie en parle beaucoup

                              http://canadianpress.google.com/article/ALeqM5i2QsfE5COzWHSHX6v_UIdvYwe6IA

                              Nicolas Sarkozy à battu un record de contrats signés et apportent des millions d’heures de travail aux travailleurs français

                              Une très bonne nouvelle pour l’économie française


                              • Icks PEY Icks PEY 28 novembre 2007 22:14

                                Une pensée chaleureuse pour la victime du RER, Anne-Lorraine, qui n’a pas la chance de faire la une des journaux, elle.

                                Et pourtant, en se débattant, en retournant l’arme contre son agresseur, ce qui l’a blessé à ce point qu’il n’a pas pu utilement s’enfuir, Anne-Lorraine s’est peut-être condamnée (mais aurait-elle été laissée en vie si elle l’avait laissé faire ? Rien n’est moins sûr !) mais elle l’a surtout empêché de s’enfuir utilement et grâce à cela il a été arrêté.

                                Je pense à Anne-Lorraine qui est décédée des suites de ses blessures et qui, d’une certaine façon, grâce à sa résistance, a évité que d’autres victimes tombent après elle. Combien de tueurs en série ou de violeurs récidivistes ne le seraient pas devenus s’ils étaient tombés sur une « Anne-Lorraine » lors de leurs premières tentatives ?

                                Anne-Lorraine a posé un acte de résistance, un acte de citoyenne en se révoltant contre l’agresseur et en le blessant de telle façon qu’il soit rapidement arrêté. C’est un acte de courage mais aussi un signal fort à l’égard des agresseurs : non toutes les victimes ne se laisseront pas faire : votre crime ne sera pas impuni.

                                En communion avec Anne-Lorraine qui méritait tellement mieux que de tomber sur un criminel dégénéré,

                                Icks PEY


                                • boubi boubi 28 novembre 2007 22:38

                                  sarko n’est qu’un agent double au service des rabbins de new york et tel aviv.Une sorte de pute sans culotte.


                                • Blé 29 novembre 2007 05:52

                                  Il serait étonnant que Sarko s’embarasse d’un lobby quelconque. Les seuls lobbyes qui l’intéressent vraiment c’est lui même et la richesse. Or, la richesse ne connait pas de religion.


                                  • tvargentine.com lerma 1er décembre 2007 14:54

                                    Oui,67% ,mais ou est passé le PS ???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

                                    oui,ils n’ont rien à dire !


                                    • boubi boubi 1er décembre 2007 17:49

                                      Demain SArko va tirer des pipes à Boutef, j’espere qu’il en a une grosse


                                    • JP Picaud (pcd) JP Picaud (pcd) 1er décembre 2007 21:04

                                      La France est en émois, un pédophile récidive sur un enfant de 5 ans, urgence, réunion, propositions, jusqu’aux hautes autorités de la République, Ministres, Premier Ministre, Président ....les pécheurs toussent réunion, les paysans aussi la on ouvrent les finances, la pompe a fric de l’Etat, une enfant de 18 mois décède des suites de morsure d’un chien dangereux, branle bas de combat, réunion du ministre de l’intérieur, propos du premier ministre..fetes foraine 3 morts intervention d’un ministre, texte.

                                      Par contre a Lisieux trois personnes écroués pour viol et torture sur une personne en situation de handicap.............deux rémois écroués pour viol sur une handicapée mental !...............décès d’une jeune fille handicapée dans sa famille d’accueil, mise en examen des personnes accueillants...........ou sont les réunions, eux ils n’y ont pas droit, c’est tout ce que la France leur propose pour prise de concidération de leurs problèmes..

                                      C’est la France

                                      Bayonne


                                      • boubi boubi 1er décembre 2007 23:21

                                        La palme d’or du CAJ [AMERICAN JEWISH COMMITTEE] décernée au sayanim Sarközy.

                                        Richard J. Sideman, président de l’AJC pour les Etats-Unis, ouvrant la réunion et la cérémonie de remise de cette distinction, a salué « la vigueur sans équivalent et le sens des principes hors du commun » du président Sarkö, évoquant les défis et les dangers communs auxquelles sont confrontées ces « démocraties sœurs [siamoises] » que sont les Etats-Unis, la France et Israël.

                                        Sarko n’est qu’une pute qui travail pour sion !!!


                                      • tvargentine.com lerma 1er décembre 2007 23:47

                                        En lisant les derniers commentaires sur le Président Nicolas Sarkozy on comprend que l’antisémitisme à touché l’extrème gauche et cela explique les raprochements avec les islamistes intégristes en France qui osent revendiquer l’obscurantisme

                                        Véritablement ,l’extrème gauche et l’extrème droite sont à combattre partout

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès