Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Non à l’anonymat des maires soutenant un candidat !

Non à l’anonymat des maires soutenant un candidat !

Le Front National se plaint du non anonymat des signatures des maires et a déposé un recours devant le Conseil constitutionnel. Mais quel est réellement l'enjeu démocratique de la lisibilité pour les citoyens des maires qui ont soutenu tel ou tel candidat ? Est-ce vraiment ça le probléme ?

Les élus sont normalement dans une république les représentants du peuple, les députés pour les citoyens de leur circonscription, les conseillers régionnaux de leur régions ... Remarquons au passage que seul les sénateurs sont représentants des grands électeurs et ne sont donc pas directement représentants du peuple.

Les maires et les conseillers municipaux n'échappent pas à la règle. Bien que le maire est élu au sein du conseil municipal et non directement par les citoyens, les listes qui se présentent à ces élections, affichent généralement pendant la campagne qui est présenti au poste de maire. Ces listes proposent un programme et donc une orientation politique (n'en déplaise aux listes soi-disant apolitique). Normalement (j'ai bien peur que ce ne soit pas toujours le cas) c'est à partir de ces idées que les citoyens choisissent l'équipe, et par conséquent le maire, qui les représenterons à la direction d'une commune.

En tant que citoyen nous devons garder le droit de savoir si un maire soutient un candidat à la présidentielle en accordant sa signature. Nous avons le droit de vouloir une cohérence entre les idées pour lesquelles nous avons voté en élisant notre conseil municipal et celle défendu par le candidat soutenue. La transparence n'est-elle pas gage de démocratie ? Cette transparence est primordiale aujourd'hui. Elle n'est que peu présentée dans la gestion publique malgré les nombreuses lois existantes mais ne l'abimons pas d'avantage.

Les citoyens doivent avoir le droit de signaler à leur maire qu'ils ne les ont pas élus pour qu'ils soutiennent un candidat aux idées opposées. Nous devons avoir le droit de dire : "si vous soutenez des idées pour lesquelles vous n'avez pas été élu nous ne voterons plus pour vous". C'est là une liberté démocratique importante. Les élus si ils doivent représenter le peuple doivent donc rendre des comptes de leurs actes. Sans cela les grandes tactiques politiciennes (et non plus politique au vrai sans du terme) serait accentuées par un anonymat qui ne protège aucunément la démocratie.

Certes quelques faits d'hivers ont été signalés : des menaçes d'attaques physiques, des dégradations de bien personnel ... Cela ne peut être accepté. Aucune personne (élu ou non) ne devrait avoir à s'inquiéter pour lui ou ses proches parcque ses idées et ses actes politiques ne conviennent pas à d'autres. Il en va de la liberté d'opinion et donc de la démocratie. Mais méfions-nous et ne tombons pas dans le panneau. Ne sacrifions pas nos droits à connaître les agissement faits en notre nom par nos élus.

Le FN représente un courant d'idée, certse. Mais il sert également aux stratégies des partis dominants. Certains cherchant son électorat, d'autre en s'en servant comme épouvantail. Mais un Gaulliste ayant voté pour un maire UMP peut-il accepter que ce dernier soutienne des idées contraires aux idées de De Gaulle et de la résistance ? De même une personne de gauche, peut-elle accepter qu'un maire socialiste donne sa signature à l'extrême droite ? Si l'on est un tant soit peu attaché aux idées pour lesquelles on vote la réponce est NON. Trop de tactique de peur, trop de fatalisme et d'épouvante sont véhiculés par les médias et leurs partis. L'anonymat n'arrangerait rien à tout ça. Pire il permettrait les magouilles électoralistes, les mensonges et la malhonnêteté politicienne, faisant courir par l'incohérence et l'inconscience de certains élus, un grave danger pour la démocratie.

Faut-il que le FN ait un candidat ? La question n'est pas la, si le FN est un courant d'idée qu'il faut combattre par l'argumentation faite dans l'espace démocratique, il peut donc se présenter, aussi haineuses soient leurs idées, anonymat ou non des maires les ayant soutenu.

Faut-il pour autant s'accrifier le droit à la transparence et l'éthique politique ? Assurément NON.

Faut-il changer les régles et les pratiques démocratique ? Là est la vraie question et elle pose la réflexion autour de la réelle représentativité des élus et de leur pouvoirs effectifs. Si tel doit être le débat c'est donc celui de la 6ème république pour une démocratie impliquant les citoyens. Mais ça n'est sûrement pas en mettant en place l'anonymat que les choses vont évoluer dans le bon sens.


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 3 février 2012 16:56

    dites non a l’isoloir !
    nous defons safoir pour qui fous foter
    achtung !


    • foufouille foufouille 3 février 2012 17:56

      nein !
      feauter est obligatoire !
      schnell !


    • René de Sescendres René de Sescendres 4 février 2012 13:35

      Ça me fait pitié de lire ce genre d’article rédigé par un pauvre bobo victime du lavage de cerveau bien-pensant de l’UMPS et de TF1... Pauvre France, la démocratie apprécie...


    • amiaplacidus amiaplacidus 4 février 2012 05:42

      Pas besoin d’être frontiste pour penser que le système de parrainage doit être, pour le moins, sérieusement revu.

      Je n’ai jamais donné, et ne donnerais jamais, ma voix à un parti d’extrême-droite* : je suis démocrate et anti-raciste, alors, le FN, très peu pour moi. Mais je trouve totalement aberrant que MLP ne puisse être candidate, faute de parrainages. Quoique cela ne me fasse absolument pas plaisir, elle représente tout de même de 10 à 20 % des intentions de vote.
      J’approuve Voltaire lorsqu’il dit : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. ».

      Et de toute façon, avoir des élus FN ce ne serait pas vraiment une catastrophe. C’est au contraire le moyen de leur mettre le nez dans leur caca. Croyez-moi, les gens qui ont connu la gestion municipale FN (Toulon, Vitrolles, ..) ne sont pas prêts à recommencer.
      Florilège (http://www.lemonde.fr/politique/art...) :
      "Mais, alors que les élus FN ont souvent fait campagne sur la lutte contre les malversations des équipes précédentes, et promis davantage de transparence, certains d’entre eux sont rapidement accusés des mêmes pratiques. Bruno Mégret est condamné en 2007 en appel pour avoir utilisé les moyens de la mairie de Vitrolles pour financer sa campagne pour les présidentielles. A Toulon, Jean-Marie Le Chevallier est condamné en 2003 pour subornation de témoins dans l’affaire du meurtre de son directeur de cabinet."


    • Robert GIL ROBERT GIL 3 février 2012 17:01

      Les grands partis décident de la vie politique et font pression sur les maires et les élus plus « conciliants » en les menaçant de représailles et de baisse de subventions s’ils ne respectent pas les consignes.

      Cette loi au départ votée pour empêcher les candidatures fantaisistes et anti-démocratiques, est en fait une loi pour éliminer la concurrence, faire pression sur les élus et imposer des conditions à ceux que l’on parraine : arrêtons l’hypocrisie......
      http://2ccr.unblog.fr/2012/01/23/parrainages-les-500-signatures/


      • bernard29 bernard29 4 février 2012 10:15

        oui cette loi sur les parrainages est une hypocrisie. ( main mise ou jeu des grands partis sur la sélection des candidats)
        Il faut donc en changer.

        PROPOSITION ;

        Tout parti ou mouvement politique peut présenter un candidat à la présidentielle , à condition que ce parti ou mouvement ait été présent à au moins deux légistatives consécutives avec un candidat dans au moins la moitié des circonscriptions.

        La succession de deux scrutins législatifs prouverait l’inscription du mouvement dans une certaine durée politique, et la moitié des circonscriptions indiqueraient le besoin d’inclure ce parti ou ce mouvement dans le débat démocratique national.

        Ainsi on éviterait l’opportunisme politicien et les revendications catégorielles. 


      • lsga lsga 4 février 2012 10:53

        Non.

        La loi sur les parrainage n’est pas un problème.
        C’est l’élection présidentielle qui en soit est un problème.

        Il faut abolir l’élection présidentielle. 

        C’est encore le meilleur moyen de se protéger de l’Extrême Droite qui est toujours à la recherche d’un Leader Charismatique. 

      • bernard29 bernard29 4 février 2012 12:40

        à Isga
        vous préférez le droit divin pour désigner le Président. ?

        ou alors un régime parlementaire avec proportionnelle , mais alors ce sera la même chose. Il y aura la tête de liste qui sera la locomotive.

        Et avant d’avoir supprimé la présidentielle en France, il faudra une révolution radicale puis une constituante comme dit l’autre . mais on n’est pas à la veille !!


      • lsga lsga 4 février 2012 12:58

        démocratie directe, conseillisme, les alternatives ne manquent pas. 


        En tout cas, tout sauf une Duche ou une Führer smiley

      • Bastien Valente Bastien Valente 5 février 2012 21:13

        J’ai déjà vue c’est pratique pendant les élections régionales. Elles ont servie au PS d’empêcher un grand nombre de soutien aux élus locaux pour le Front de Gauche élargie.

        Dans ma région il y a des personnes qui ont perdu leur boulot ou celui de leur femme à cause de leur engagement politique. Cela se fait et se sait et beaucoup de citoyen ne veulent pas s’engager publiquement par peur de représailles.

        Devons nous pour autant cacher nos idées et les oublier, ne plus rien faire ? NON, nous devons être fier de porter nos idéaux et les affirmer ouvertement, annonçant à l’establishment que l’on ne se laissera pas faire et qu’ils sont surveiller par des citoyens mobilisés.
         
        Pour les présidentielles, le FN sert l’UMP qui rêve de se retrouver à nouveau avec eux au second tour. Le FN sert également le PS dans sa tactique de vote utile. C’est donc bien au parti majoritaire que servirai l’anonymat.

        En revanche si des citoyens font pressions de par leur droit de vote aux prochaines élections municipales ce n’est que pratique démocratique.

        Je suis pour que l’on change de république (comme je le signale à la fin de l’article). Pour moi le poste de président de la république devrait sauter tout comme l’existence de grand électeurs pour élire les sénateurs. Des droits nouveaux devraient être donné aux citoyens.

        Dans l’attente du jour où, grâce à notre lutte, nous commencerons l’écriture d’une constituante, je préfère avoir les élus à l’œil, en leur demandant au moins de respecter les idées pour lesquelles ils ont été élu.


      • les 160 SIGNATURES QUI MANQUENT AU FN SERONT DONNEES PAR L ’UMP.DROITE POPULAIRE...................

        LEURS ACCORDS SONT SENSES ETRE SECRETS MAIS CONNUS..........DES CITOYENS.

        PAS D’ ANONYMAT.......L’ UMP NE VOUDRA PAS......


        • ottomatic 3 février 2012 17:25

          L’anonymat est une bonne chose dans ce cadre car un maire communiste peut très bien vouloir donner sa signature au FN par principe démocratique : on n’évince pas un candidat susceptible d’être au second tour en faisant pression sur les maires.


          L’auteur à bien subit le lavage de cerveau, si le peuple n’est pas d’accord, d’une manière ou d’une autre on passe outre sa volonté comme pour le coup de l’europe...

          • @ottomatic ..........ne salissez pas les collègues communistes qui n’ont rien avoir AVEC la droite

            populaire UMP/FN

            MERCI


          • lsga lsga 4 février 2012 10:57

            Un maire communiste n’a absolument pas le droit de donner sa signature aux fascistes.

            Il est élu par les communistes pour diriger la ville selon des principes communistes, pas pour permettre à un parti créé par d’anciens SS de se présenter aux élections. 


            Si un maire communiste donnait sa voix au FN, la sanction dans les urnes serait immédiate. 

          • Bastien Valente Bastien Valente 5 février 2012 20:41

            1) je n’ai jamais dit que le FN ne devait pas avoir de candidat, c’est avec le débat que nous devons les mettre à terre.
            Et à vrai dire, je pense qu’ils les auront leurs signatures dans l’intérêt électoraliste de l’UMP et du PS.

            2) chaque action entreprise au nom du mandat donné par le peuple doit être rendu public.
            La politique ne doit pas se faire caché.
            Si l’on n’est pas mis au courant de l’action des personnes au pouvoir, nous ne pouvons que subir leur décision.
            C’est d’ailleurs se qui est arrivée avec le traité de Lisbonne et d’avantage encore avec Euro+ contre lesquels je me suis battu et me bat encore aujourd’hui (merci donc de laisser mon cerveau en dehors de ce débat).

            3) C’est justement à cause de l’incohérence entre le discourt et les actes que les gens ne font plus confiance en la politique.
            Il faut plus de cohérence chez les élu-e-s entre se qu’ils sont, se qu’ils prétend vouloir faire et se qu’ils font vraiment.


          • soi meme 3 février 2012 18:03

            Article de tête à claque.
            je ne suis pas partisan du FN, je dirais même plus j’ai de l’aversion, ce qui n’empêche pas qu’il doit être présent sur notre scène politique. Car si il est étouffé dans l’œuf, par ce que vous préconisez, c’est bien simple il y a plus de pluralité. Cela ne veux pas dire qu’il ne faut pas le combattre à la loyale et le fait de le faire disparaitre ne réglera pas le problème.
            Il est toujours comique de voir comment les cocos se drapent comme donneur de leçon de moral politique.


            • Croa Croa 3 février 2012 20:23

              Le problème ce n’est pas celui du FN seulement  smiley

              Un candidat écologiste ( un vrai, pas de celles ou ceux qui vont servir de tremplin d’appoint à l’UMPS au second tour en échange de vagues concessions) n’a que très peu de chance de convaincre un de ces pourtant nombreux maires ruraux surveillés par le lobby des chasseurs qui a énormément d’influence localement.

               smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


            • lsga lsga 4 février 2012 10:50

              Non.

              Le Front National est un parti Néo-Nazi créé par d’ancien Waffen SS.
              Il doit être interdit, et l’ensemble de ses cadres doivent être envoyés en prison. 


              C’est grâce à ce type de mesures que la France a été un des seuls pays d’Europe continentale à échapper au Fascisme au 20ème siècle. 

            • nenyazor 3 février 2012 18:11

              L’enjeu démocratique de l’anonymat ? L’adjectif est mal choisi.
              La règle des 500 signatures est oligarchique et ANTIDÉMOCRATIQUE dans son essence.Elle ne favorise que les partis institutionnels, et principalement les gros. C’est tout de suite plus simple de réunir ses signatures quand on est dans un parti comportant quelques milliers de maires.

              L’anonymat serait au moins un début... Mais le mieux serais de supprimer cette règle débile des 500 signatures, voir remplacer l’élection par le tirage au sort. Mais dans le deuxième cas, y’aurait un peu plus de boulot...


              • Croa Croa 3 février 2012 20:26

                On ne peut plusser qu’une fois !  smiley


              • dawei dawei 3 février 2012 18:20

                la democratie representative est une confiscation du pouvoir car une minorité cooptée entre elle décide pour la Large majorité, elle est donc totalement antidemocratique et donc antinomique.


                • Scual 3 février 2012 20:04

                  L’anonymat des signatures des maires ? Quelle horreur anti-démocratique.

                  Je vous signale que là on ne parle pas de M.Untel qui vote en son âme et conscience dans son isoloir, mais de quelqu’un qui en tant que Maire, accorde sa signature au nom de ses électeurs !

                  Cela dit cette histoire de signatures, c’est surement du vent. On nous la ressort à chaque élection, faudrait peut-être pas se faire avoir à chaque fois. En tout cas pas de signature, pas d’élection.

                  Le filtre des 500 signatures n’est pas forcément une mauvaise chose, même si 500, ça fait beaucoup quand même. En tout cas, cela oblige les candidats à être un minimum sérieux et crédibles. Les maires ne pouvant pas accorder leur signature à n’importe qui. Bien sur on pourrait imaginer un autre filtre, mais en attendant au moins ça permet d’éviter que seule la fortune personnelle permette aux candidats de se présenter.


                  • Scual 4 février 2012 22:48

                    La popularité négative de mon commentaire est riche d’enseignements... Voila donc que plein de gens méprisent les électeurs des maires, ce qui veut dire la majorité de la population, les maires eux-même ainsi que la transparence de leurs agissements !

                    Et après ils veulent se déguiser en démocrates...franchement c’est un peu gros là les gars ça se voit.

                    Je propose aussi que les candidats soient anonymes, une fois élu il n’y aura qu’à appeler leur avatar médiatique Big Brother. Et les députés aussi d’ailleurs devraient être anonyme tout comme leurs votes, pour pas influencer. Ah non, mieux ! On devrait cacher les lois elles-mêmes avant qu’elles ne soient déjà effectives pour que les gens ne puissent pas influencer le débat des élus !

                    Cette histoire est ridicule, et j’arrive même pas à croire qu’autant de gens aient pu se faire avoir. L’anonymat de ce que font les élus...


                  • Denis Rezler 3 février 2012 20:37

                    " Certes quelques faits d’hivers ont été signalés : des menaçes d’attaques physiques, des dégradations de bien personnel .."


                    Oui, ça jette un grand froid. smiley

                    • Denis Rezler 3 février 2012 20:41

                      " Mais un Gaulliste ayant voté pour un maire UMP peut-il accepter que ce dernier soutienne des idées contraires aux idées de De Gaulle et de la résistance ? De même une personne de gauche, peut-elle accepter qu’un maire socialiste donne sa signature à l’extrême droite ? Si l’on est un tant soit peu attaché aux idées pour lesquelles on vote la réponce est NON. "


                      En somme dans notre démocratie ce sont les maires - et élus habilités- qui choisissent qui peut se présenter. Ca m’a tout l’air d’avoir valeur de vote ça.

                      • gordon71 gordon71 3 février 2012 20:49
                        Nous avons le droit de vouloir une cohérence entre les idées pour lesquelles nous avons voté en élisant notre conseil municipal et celle défendu par le candidat soutenue



                        il me semble que nous sommes un certain nombre à avoir voté pour des élus de gauche qui ont mis en oeuvre une politique de droite, faite par des élus qui se versent des salaires de droite, qui méprisent le peuple comme peu de gens de droite le font 

                        qui se soucie de savoir comment votent les élus européens (quand ils vont à Bruxelles, donc pas souvent)

                        quel citoyen se préoccupe de savoir, ou peut savoir pour quel sénateur a voté son maire ?

                        quelle est la transparence de notre sytème électoral ?

                        qui se préoccupe du pouvoir constitutionnel et de sa transparence, quand il valide des comptes de campagne sachant qu’ils sont faux pour préserver la paix civile

                        alors la transparence quand elle arrange le reste du temps l’opacité la plus complète

                        • colza 3 février 2012 20:53

                          Je soutiens le Front de Gauche, opposant résolu du Front National.

                          Pourtant, tant que le FN sera un parti légalement reconnu en France, je serais pour qu’il puisse présenter un candidat aux présidentielles.
                          Pour mieux le combattre certes, mais aussi parce qu’il représente un nombre important de citoyens de ce pays. A nous de les convaincre qu’ils ont tort et qu’ils se font manipuler.
                          Le FN, d’ailleurs, est bien pratique pour les politiques de droite comme de gauche (si on considère que le PS est à gauche) qui s’en servent comme d’un épouvantail : « si vous ne votez pas pour moi, vous aurez le FN ». 
                          Par contre, pas un de ces politiques pour se demander où ils ont « merdé » pour que le FN soit maintenant à 30% dans les sondages.

                          • Scual 3 février 2012 22:31

                            Mais ils peuvent présenter un candidat aux présidentielles et ils le font d’ailleurs. Ils ne passent pas la première épreuve des 500 signatures, c’est tout. S’ils veulent accéder aux urnes, ils n’ont qu’à réussir à avoir 500 maires élus démocratiquement ou prêts à signer. C’est la même règle que pour les autres.

                            Le FN a pas mal d’électeurs mais ils ne sont majoritaires quasiment nulle part. De toute façon même quand ils sont minoritaires, personne ne veut traiter avec eux... Ils n’auraient que ce qu’ils méritent par rapport à cette situation démocratique puisqu’on parle de représentants élus. Contrairement à ce qu’ils essaient de faire croire avec cette histoire, c’est tout à fait démocratique. L’Anonymat de la signature des maires au contraire, ça serait juste accorder un pouvoir aux maires en toute opacité et sans qu’ils aient de compte à rendre aux électeurs.


                          • arobase 3 février 2012 21:01

                            ce qui est très bizarre, c’est que le refus de signatures ne concerne essentiellement que le fn !

                            même cheminade a eu les siennes.
                            ces gens devraient se demander pourquoi ils sont si mal aimés . 

                            ils n’y sont certainement pour rien !

                            • arobase 3 février 2012 21:11

                              le fn existe depuis 40 ans et prétend représenter un tiers des français. il devrait donc avoir logiquement un tiers de élus et donc pléthore de parrainages.


                              le vote est libre, les candidatures aussi aux postes de maires, conseillers, conseillers généraux, régionaux, députés...

                              qui empêche le fn de présenter des candidats partout ? si leurs idées sont si prisées, qui empêche les électeurs de voter pour eux.

                              ça veut dire sans doute que les idées sont nulles et leurs troupes aussi ? quelle autre explication ?
                              les idées fn c’est peut être pas dans nos gènes , les valses de vienne non plus .

                              ils ont perdu tout de suite les quelques mairies qu’ils avaient conquises et les gens ne sont pas prêts de les leur confier à nouveau comme orange ou Vitrolles.

                              • arobase 3 février 2012 21:15

                                mais qu’on se rassure il les a ses siçgnatures car il va rejoindre sarkosy au 2° tour. que pourrait-il faire d’autre ?

                                 j’ai toujours entendu le fn se plaindre et faire semblant à toutes les présidentielles depuis 40 ans. alors ça ne prend plus. 

                                • jymb 3 février 2012 21:28

                                  « un maire soutient un candidat à la présidentielle en lui accordant sa signature »

                                  Tout faux, le maire est là pour éviter des candidatures d’hurluberlus félés du ciboulot, c’est tout. Tout autre candidat n’a aucune raison d’être écarté sauf à être un maire anti démocrate primaire, c’est ainsi que devrait être affiché le nom de ceux qui refusent leur parrainage. En tant qu’électeur, j’éviterais ainsi de les ré- élire dans le futur. 

                                  Marre comme beaucoup de voir la politique réduite à un petit club de copains


                                  • ali8 3 février 2012 22:10

                                    la dictature est là et Marine a raison !!

                                    un maire de campagne qui donne à Marine aura des problèmes : il y a secret et les candidats n’ayant pas obtenu la signature le feront savoir et il y aura une déduction ; ou il n’y a pas secret !!

                                    de toutes manières, un maire de campagne qui « donne » sa signature à Le Pen est cuit

                                    on est vraiment en DICTATURE UMPS


                                    • ali8 3 février 2012 22:15

                                      de ce point de vue là, dictature plutôt PS ne vous en déplaise

                                      au secours !! dîtes moi pour qui voter


                                    • Bastien Valente Bastien Valente 6 février 2012 19:45

                                      Pour les présidentielles, le FN sert l’UMP qui rêve de se retrouver à nouveau avec eux au second tour. Le FN sert également le PS dans sa tactique de vote utile. C’est donc bien au parti majoritaire que servirai l’anonymat.


                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 février 2012 22:42

                                      L’auteur est clair : pour lui un vote démocratique, c’est un vote qui permet aux courants dominants de le rester.

                                      Et l’on s’étonne qu’il y ait des indignés dans les pays démocratiques !


                                      • Yohan Yohan 4 février 2012 00:00

                                        Pourquoi cherche-t-on à empêcher les maires communistes et UMPistes de parrainer MLP ?

                                        Ah ! oui je viens de comprendre... Il suffit de remplacer pourquoi par comment smiley smiley smiley

                                        • lahalle 4 février 2012 00:36

                                          Tout d’abord, j’estime normal qu’un élu encarté politiquement opte pour la présentation (car juridiquement c’est bien de présentation dont il s’agît et non pas de parrainage) du candidat de son parti... Cela fait parti du jeu politique et on ne peut pas reprocher à un maire socialiste, par exemple, de donner sa caution à F. Hollande (même s’il sait que celui-ci obtiendra bien plus de 500 présentations) et partant de la refuser à d’autres candidats...
                                          Pour ce qui est des élus « sans étiquette », souvent des maires de petites communes, je pense que le problème de la pression aux subventions est plus qu’exagéré. Si le dossier est correctement monté, et que la subvention prévue est régulière, il est très difficile à un organisme quelconque de s’y opposer. Si c’était exact, un maire communiste, par exemple, ne devrait toucher aucune subvention d’un conseil général de droite.... C’est tout de même un peu gros... D’autant que les maires ont, eux aussi, de gros moyens de pression (élections cantonales et aux communautés de communes ...)
                                          Ce qui est assez marrant, comme l’explique bien arobase, c’est que ce sont toujours les mêmes qui crient au scandale et, bien entendu, trois mois avant les élections présidentielles, alors que durant les 4ans et 9 mois précédents...silence radio... Cela ressemble assez à de l’enfumage, d’autant que si l’on considère, par exemple, les présidentielles 2002, il y avait 2 candidats d’extrême-droite présents au 1er tour (Mégret et Le Pen) et 1000 élus avaient donc accepté de les présenter. 10 ans plus tard, le FN, en plein essor, selon ses dirigeants, peinerait à en rallier 500... Foutaises....
                                          Je suis absolument opposé à l’anonymat, car il s’agit bien d’une présentation qui engage pleinement son auteur vis-à-vis de ses électeurs et je veux connaître, au même titre que les délibérations du conseil municipal sont publiques, les décisions prises par la municipalité et son maire.
                                          La condition des 500 présentations ne date pas d’hier, elle a été instaurée (il n’y avait que 100 signatures nécessaires au début) pour éviter les candidatures fantaisistes mais également pour éviter que l’élection présidentielle ne se transforme en une tribune pour des partis qui ne visent en elle qu’ une publicité... Imaginons demain un parti salafiste qui aurait la sharia pour programme... On a pas fini d’entendre ceux qui donnent de grandes leçons de démocratie aujourd’hui et réclament la suppression de ce garde-fou républicain demander son application stricto-sensu...
                                          On nous présente le front national comme un parti qui représente 20% de la population. Ils sont ou les 20%.... ??? Dans les sondages... Pas un député, pas un sénateur et deux conseillers généraux... Mais 20%, peut-être, dans les sondages... Les maires « sans étiquette » sont, sans doute, à l’image de la population, les sondages, ils s’en foutent, mais ils sont plus de 80% à ne pas supporter le front national ses dirigeants et ses électeurs... C’est plus certainement la raison de leur grande réserve quant à la candidature de Mme Le Pen...

                                          Pour clore définitivement ce débat sur ce « scandale démocratique », ne serait-il pas plus intelligent de supprimer ces présentations en supprimant tout simplement l’élection présidentielle et en élaborant une véritable république parlementaire... Comme nos amis allemands par exemple (C’est marrant d’ailleurs que Sarkozy ne cite jamais cet exemple)... Je m’étonnerai toujours que les français aient raccourci un roi en 1793 et se battent au XXIeme siécle pour en élire un tous les cinq ans....


                                          • lsga lsga 4 février 2012 10:46

                                            100% d’accord 


                                            • Gasty Gasty 4 février 2012 12:05

                                              Les mairies n’ont-t-elles pas été fondé durant la révolution pour donner une identité à tous les citoyens ? Le droit d’exister dans la société et pouvoir s’exprimer librement.

                                              Car seul les grands duc archiduc conte etc... avait ce privilège d’etre reconnu.

                                              Ce serait un comble qu’un maire perde son identité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bastien Valente

Bastien Valente
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès