Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Non, l’électorat de Mélenchon n’est pas un électorat de (...)

Non, l’électorat de Mélenchon n’est pas un électorat de bobos

Eric Zemmour a encore frappé. Une opération désintox s'impose : de nombreux électeurs issus des classes populaires ont au contraire apporté leurs voix au candidat du Front de gauche.

Sur RTL, le chroniqueur ultraréactionnaire adepte des discussions de salon Eric Zemmour a fustigé le résultat de Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle, l'accusant d'être coupé du peuple et de n'avoir rassemblé sur son nom que les suffrages des "bobos", des "classes moyennes intégrées", "plutôt masculines et diplômées", "fonctionnaires ou cadres moyens qui ne supportent plus l’arrogance des nouvelles artistocratie financières".

Mais sans blague, comment peut-on raconter autant de sottises en si peu de temps ? On connaît depuis longtemps le fantasme d'Eric Zemmour, qui veut que les classes populaires soient devenues unanimement réac et racistes, nationalistes et xénophobes, et par conséquent incapables de valider un discours vraiment progressiste, universaliste et internationaliste.

Pourtant, les faits sont tétus. Jean-Luc Mélenchon a bel et bien réalisé une percée dans les couches populaires, même si son électorat est très composite. Il obtient son meilleur score, 17 %, en Seine-Saint-Denis, un département qui n'a rien de franchement "bourgeois-bohème", tout le monde en conviendra volontiers.

Les enquêtes réalisées sur les électeurs le jour du vote tendent également à montrer que les citoyens issus des couches populaires sont très présents dans l'électorat de Jean-Luc Mélenchon. D'après l'Ifop (enquête conduite le 22 auprès de 3500 personnes), la CSP qui a le plus voté Mélenchon sont... Les ouvriers, à hauteur de 18 %. C'est plus que Sarkozy et à peine moins qu'Hollande. Viennent ensuite les professions intermédiaires, à 14 %. Le résultat chez les cadres et professions libérales est bien plus mauvais, 9 %.

D'après un autre institut, Opinion Way, qui a conduit une enquête d'autant plus fiable qu'elle porte sur 10 400 personnes, Jean-Luc Mélenchon atteint également son plus haut niveau chez les ouvriers, dont 15 % déclarent avoir voté pour lui. Les professions intermédiares suivent à 14 %. Remarquons également, toujours selon cette enquête, que Mélenchon a obtenu plus de voix chez les Sans diplôme/BEPC/CAP/BEP que chez les titulaires du bac. Le candidat du Front de gauche a également obtenu d'excellents résultats chez les plus précaires de nos concitoyens : 18 % des voix chez les interimaires, 16 % chez ceux travaillant en CDD, 15 % chez les chômeurs. En ce qui concerne le niveau de revenu, Mélenchon obtient 17 % des voix des électeurs vivant avec moins de 999 euros/mois et 14 % des suffrages des locataires de logements de type HLM.

Cerise sur le gâteau : le vote selon la proximité syndicale (d'après une enquête spécifique de l'Ifop, également conduite le jour du vote). Mélenchon a obtenu 17 % des suffrages des actifs proches d'un syndicat, 28 % des voix des sympathisants de la CGT, 36 % des voix des sympathisants de SUD-Solidaires, et 16 % des voix des sympathisants de FO. Son score est, on a presque envie de dire "logiquement", nettement moins bon parmi les sympathisants de syndicats de cadres comme la CFDT et l'UNSA.

Alors oui, certes, cette percée aurait put être plus importante. Mais il est faux de dire que Jean-Luc Mélenchon a fait un flop chez les électeurs des couches les plus populaires de la société. Les faits sont têtus, et malheureusement pour Zemmour ses foutaise ont encore fait long feu.


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (133 votes)




Réagissez à l'article

176 réactions à cet article    


  • Pandy Pandy 26 avril 2012 16:52

    Oui, les vrais bobos ne votent pas pour Mélenchon, trop à gauche pour eux :
    —>
    http://www.youtube.com/watch?v=JYePIuM275Y


    • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 28 avril 2012 15:32

      Ce n’est pas un électorat de bobos mais de gogos ! Ce qui est encore pire finalement...

      La France est la clé de voute du NOM


    • Pandy Pandy 26 avril 2012 16:53

      Par contre, j’ai compris pourquoi Mélenchon appelait à voter Sarko :
      —>
      http://www.youtube.com/watch?v=sLVLvwhjZcc
       
      Il gagne tellement de fric qu’il a peur que Hollande, qui n’aime pas les riches, soit élu. ^^


      • Aiane Aiane 26 avril 2012 16:59

        Vous semblez prendre une parodie pour argent comptant.... c’est bien une réaction de blonde !

        Enfin, vous pourrez tenir la main à Zemmour : même niveau.

      • tiloo87 tiloo87 26 avril 2012 17:42

        C’est de l’humour de blonde ?


      • Marc Viot Marc Viot 26 avril 2012 19:28

        JL Mélenchon répond à la diffamation sur ses revenus diffusés par les réseaux extrémistes :

        http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/2012/02/05/22656196.html

        Mélenchon et l’argent :
        http://videos.leparisien.fr/video/77bf11f4c84s.html


      • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 19:33

        Excellent ! la vidéo de Méluche appelant à voter Srako, elle est pas mal, celle-là... Et à voir les commentaires ci-dessus... Même la plus grosse ficelle, y’en a qui accrocheraient...
        Pas croyable.


      • efarista efarista 26 avril 2012 22:48

        Je doute que ce soit une vraie photo de vous..mais quand bien même, il aurait mieux valu que vous fussiez un peu plus moche et un peu plus intelligente !
        Pas sympa la fée qui s’est penchée sur votre berceau quoiqu’il en soit !


      • Guillaume D. 27 avril 2012 09:39

        Pour Pandy : il est très naïf de croire que Melenchon a appelé à voter Sarkozy alors même que tout le monde l’a vu, en direct, appeler à « battre Sarkozy ». Et, de plus, ce ne fut pas une surprise puisque depuis le début de sa campagne il en parle. J’ai entendu François Delapierre, son directeur de campagne, ce matin à la radio. Et il était des plus clair : « nous allons voter contre Sarkozy car ce sera là le premier acte de notre révolution citoyenne ».


        Pour les autres, ceux qui commentent le physique ou la « blondeur » des idées de Pandy, je trouve cela très très moyen. Ca ressemble un peu à de la discrimination au facies. 

      • J-J-R 27 avril 2012 17:47

        @ Marc Viot et il réponde quoi à la « diffamation » admise par lui et ses bons amis sur ses rapports de proximité avec ses frères de coeurs milliardaires ( Dassault notamment ) ou nationalistes ( le chroniqueur Zémour notamment, ou encore que sont ses conlégionnaires propagandistes qui rédigent les discours de Sarkozy que sont Guénaut ou Buisson.
        Vous remarquerez que seule la vrai opposition de ce pays incarnée par MLP¨au FN ne trempe pas dans ces relations troubles. 


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 avril 2012 17:10

        En riant les chiens mordent... On sait très bien que le pourcentage de gens incapables de monter au deuxiàme degré dépasse largement celui nécessaire pour faire basculer une élection. Voyez le succes durable de l’Église catholique et celui plus récent, du concept de démocratie. Ne blaguez pas : le 6 mai, ABSTENTiON.



      • Aiane Aiane 26 avril 2012 16:56

        A l’auteur,


        C’est bien, voire nécessaire de mettre les points sur les I.
        Par contre, je trouve que c’est faire bien de l’honneur à cette chose de Zemmour, c’est faire croire qu’il a quelqu’intelligence, alors que ce n’est qu’un pauvre type qui ne peut faire parler de lui qu’en énonçant des énormités aussi grandes que sa connerie est insondable.

        • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:04

          comme vous ?


        • DSKprésident 27 avril 2012 14:48

          Contre Zemmour, contre Sarközy !

          décidément, vous êtes anti-sémite ?

          Ils sont tous au service de la Banque, même aussi le Franc-Mac de Mélenchon qui a appelé à voter ultra-libéral dès la fin du 1er tour.

          Le FdG me rappelle la chanson de Serge Lama : « Cocus mais contents ».

          sinon, votez DSK, il a toutes les qualités de la gauche, et c’est le meilleur à gauche ! 


        • JP 26 avril 2012 17:49

          En espérant que les gens ne voteront pas « utile » pour les législatives, mais voteront avec conviction. Le Fdg a un bel avenir devant lui.


          • bigglop bigglop 27 avril 2012 02:57

            Bonsoir à tous,

            Voici l’analyse de la sociologie des électeurs du premier tour

            http://www.les-crises.fr/presidentielle-2012-1/



          • rorotroisdeux 26 avril 2012 18:06

            Je peux témoigner que le vote Mélenchon comprend de nombreuses personnes modestes.

            Dans nos quartiers huppés de Sevran , nous avons été nombreux à le soutenir, bien qu’une partie se soit laissée aller au« vote utile » pour Hollande

            L’avenir passera par la formation et il faudra que le fdg organise de façon structurée la formation des militants et sympathisans. Dès lors , les propos de Zemmour et compagnie apparaitront comme dérisoires !!


            • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 14:10

              Je pense que vous avez raison à la fois sur le vote des personnes modestes et sur une partie des propos de Zemmour. Et je peux vous assurer que les gars du FdG ne se rposent pas pourtant.

              Mais oui la reconquête des quartiers populaires est entamée et elle passe par de l’information , des rencontres, des réunions publiques et du porte à porte.

              Elle passera par les urnes aussi plus nous auront de députés et plus nous pourrons promouvoir nos idées (cela parait évident de dire cela) encore faut il les faire élire.

              Le mouvement citoyen est en marche


            • DSKprésident 27 avril 2012 14:50

              Moi je mettrais aussi DSK au FdG...

              cela serait aussi rigolo qu’avec le Franc-Mélençon au service du grand patronat et des banquiers...


            • manusan 26 avril 2012 18:08

              Les électeurs de Mélenchon sont des bobos qui pensent que la révolution est un dîner de gala.

              Mais la crème bobo revient à Eva Joly, qui était montée rappelez vous, à 17% dans les sondages il y a 2 ans.


              • Romain Desbois 26 avril 2012 18:16

                « Mais la crème bobo revient à Eva Joly, qui était montée rappelez vous, à 17% dans les sondages il y a 2 ans »

                En quoi est-elle responsable des conneries des sondages ?


              • Alan C. Alan C. 26 avril 2012 18:38

                Eva Joly n’a jamais atteint les 17 % dans les sondages...


              • lemouton lemouton 27 avril 2012 07:58

                àmanusan

                Les électeurs de Mélenchon sont des bobos qui pensent que la révolution est un diner de gala.

                —> c’est cela oui... croyez cela, si cela vous permet de dormir le soir....

                Surprise au réveil.. !!!... smiley


              • kingfausto kingfausto 27 avril 2012 10:57

                Va vraiment falloir couper des tetes pour qu’ils arrivent à croire que nous sommes convaincus et motivés !


              • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:06

                Oui déjà le 1er mai, on va bien se marrer quand il vont nous voir dans la rue.


              • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:08

                On va lui faire ravaler sa salive, au locataire en préavis de l’Elysée, il va les voir ceux qui ont un « vrai travail »


              • Romain Desbois 26 avril 2012 18:11

                Même si je suis d’accord avec vous, le fait de vous appuyer sur des sondages décrédibilise vos propos.

                La preuve les sondages le disent !
                C’est ce que vous appelez des faits ?

                C’est le niveau zéro de la réflexion politique et intellectuelle.


                • Alan C. Alan C. 26 avril 2012 18:41

                  Nen mais en fait toi je vais t’expliquer la vie, parce que pour le coup le niveau zéro t’es carrément en-dessous. Ouvre ton esprit et sors un peu de la crasse des idées préconçues.

                  Les enquêtes que je cite ne sont pas de vulgaire sondages, mais des enquêtes réalisées le jour du vote sur des échantillons très larges. Vu que les gens viennent de voter ou s’apprêtent à le faire dans les heures qui suivent, ils ne peuvent pas se tromper.

                  Ça, pour le coup, ce sont de vraies méthodes scientifiques. Ça fait des decennies que ce genre d’enquête est conduite à chaque élection, et ça a toujours été pris très au sérieux, bien plus que les sondages d’intentions de vote qui ne peuvent pas rendre compte de manière sérieuse de la réalité.


                • Romain Desbois 26 avril 2012 18:48

                  Tu vas m’apprendre la vie jeune bouffon ?
                  Tu sais ce que c’est que le déclaratif ?
                  De plus les enquêtes ne tiennet pas compte de ceux qui refusent de répondre.

                  Mais faut bien que tu justifies ton futur métier d’enfumeur.

                  M’est avis que bientôt l’on te verra sur chez Calvi parmi les experts du vent.


                • Alan C. Alan C. 26 avril 2012 18:58

                  Mon futur métier c’est enseignant-chercheur vieux blaireau, je vais passer bien plus de temps dans des amphis délabrés devant des étudiants lunaires que sous le feux des projecteurs à une heure de grande écoute.

                  Il se trouve que les enquêtes dont on parle ont été conduites avec le concours de chercheur en science politique. La méthode des quotas EST une méthode scientifique, y’a que les bornés dans ton genre pour affirmer le contraire. A moins que n’accuse des générations entières de sociologues d’être de vulgaire charlatans...

                  Par ailleurs quand on interroge 10400 personnes on a priori peu de chance de tomber sur une majorité de répondants fondamentalement malhonnêtes qui vont mentir sur leur vote. Ne t’en déplaise, tout le monde n’est pas aussi pourri que tu ne le suggère...


                • Romain Desbois 26 avril 2012 19:05

                  oui c’est ainsi que l’on a reproduit les conneries de la médecine que Molière a justement ridiculisé.
                  Tu es fier de te destiner à l’enseignement des conneries que l’on t’aura enseigné.

                  Bonjour l’esprit critique.

                  Mais il me suffit de te citer « on a priori peu de chance ».

                  C’est ce que tu appelles de la science.

                  Tout est dit.


                • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 20:08

                  Bouffon... Blaireau... Comme vous y allez, tous les deux... Bornez-vous à voter Hollande.
                  Toute autre option sera un vote Sarkozy, même et surtout l’abstention. Le fou autiste n’attend que ça pour échapper aux juges. Balance-lui le missile et on discutera après du sexe des anges.


                • Dzan 26 avril 2012 22:16

                  @Allan
                  Ah ! Enseignant chercheur !
                  Et vous trouvez beaucoup ?


                • Mycroft 27 avril 2012 16:50

                  Qualifier la sociologie de charlatanisme ?

                  Je prends. Je suis assez d’accord avec Romain Desbois, les sondages sont systématiquement basé sur des modèles bien trop simple vis à vis de la complexité

                  Sociologie, économie, philosophie, ces domaines ne sont que des sous ensemble de la politique, et cette dernière est dominée par la conviction tout simplement parce que la raison n’est pas suffisante pour régler les problèmes qu’elle soulève. Si ce n’était pas le cas, il faudrait établir un gouvernement, non par le peuple, mais par une élite convenablement formée (les élus n’étant pas nécessairement, en démocratie, les « meilleurs » dans leur domaines respectifs). Et donc remplacé les élections par des concours, afin d’attribuer les postes clés aux premiers arrivés.

                  Sauf qu’il ne ferait pas mieux que n’importe quel quidam. Gouverner, c’est une tache, mais pas un métier. L’expertise n’intervient pas. Ça n’implique pas qu’il n’y a pas de bonne et de mauvaise idée, juste que personne n’est en mesure de faire le tri. Certaines se heurtent néanmoins à des fais technique discutables.

                  Au passage, arrêtez d’en appeler à la science à tout bout de chant. Une science, c’est l’art de modéliser formellement (souvent mathématiquement, mais il arrive, comme en médecine, que le modèle soit plus artisanal, souvent à cause du caractère fortement empirique et très peut réflexif et déductif du domaine) un ensemble de phénomène et de valider ces modèles par un ensemble d’expérimentation irréfutable (attention, ici, c’est les expérimentation qui sont irréfutable, pas les modèles, qui peuvent toujours être contredit par d’autre expérimentation).

                  L’idée même de faire des expérimentation avec des population parait soit ignoble (vous imaginez, pour, par exemple, savoir si le modèle politique de Corée du nord est bon, mettre un peuple dans une situation comparable sur tout les plans sociétaux, mais en remplaçant le communisme par du libéralisme ? Et encore, même là, l’expérimentation serait discutable, vu que le territoire géographique à lui aussi un impacte et qu’on ne pourrait pas prendre deux fois le même).

                  Le terme de science dure, par exemple, n’a pas de sens (et n’est jamais utilisé par un scientifique). Une science est nécessairement rigoureuse. Les fausse science, autoproclamée science non dure, ne réalisent jamais d’expérimentation, mais valident des modèles par d’autres modèles. Modèles appelées « échantillon représentatif ». Modèle qui ’est pas validé.

                  Au passage, l’usage de statistique ne garantie rien. On peut très bien avoir une chance sur ce que vous voulez de se tromper et se tromper quand même. Deux même, deux phénomènes peuvent être corrélés sans qu’il y ai de lien de causalité entre eux. Ces aspects sont systématiquement oublié par les pseudo scientifiques. 

                  Donc par pitié, arrêtez de vous autoproclamer scientifiques. Proclamez vous ce que vous voulez, beau-parleur, charlatant, conseiller, verbeux, ou « grand voyant qui te prédit ton avenir pas cher gentille population », ce que vous voulez. Mais arrêtez d’essayer de vous associer à nous. Nous ne voulons pas avoir à faire avec vous.


                • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2012 19:19

                  Alan, ne te laisse pas avoir par la provoc où tu n’en sortiras pas. les fils d’agoravox sont hantés par des violents qui doivent vivre en pantoufles et ont l’injure comme défouloir.

                  Tu réponds , tu perds ton temps. Ils sont ravis si tu entres dans leur jeu.
                  replie-les.
                  Ils viennent couiner leur race que tu les censures et t’agonises de nouvelles injures :
                  Tu replies encore.
                  Si leur propos est vraiment gratiné, tu signales l’abus, ils giclent.

                  Il y va de la qualité de lecture d’agoravox, bcp de fils, en ces temps politiques étant invisibles tant ils sont tagués de violence verbale.


                  • Romain Desbois 26 avril 2012 19:30

                    Ariane

                    Il ne faut pas cautionner sous prétexte qu’il est d’accord avec nous.

                    JE trouve Mélenchon génial et le FdG très prometteur, mais ils n’ont pas besoin de méthodes vaseuses pour se défendre.

                    Je dirais même que c’est un piège.

                    Je combats la méthode des boules de cristal, des faiseurs d’opinion, des belles personnes qui font du bruit avec la bouche.

                    Pitié ne te laisse pas avoir. Pas toi.


                  • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 20:10

                    Ariane, élite des élites. Vous feriez un excellent ministre de l’intérieur.


                  • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2012 20:29

                    J’ai été prof , le Manu et les petits merdeux qui veulent te mettre le boxon,je n’ai jamais laissé faire. Et j’avais les meilleurs rapports du monde avec eux. Après.

                    Mais ministre de l’Intérieur n’est pas une insulte. Guéant, oui.
                    La police , dans son rôle, n’est pas quand même une mauvaise invention. Et le respect du droit dans un pays , comme sur un forum n’est pas une tare.

                    Romain, par pitié , n’entre pas dans la violence verbale. Un mot en entraîne un autre. Il m’arrive de m’y laisser prendre. C’est une erreur.
                    Il est vrai que cet article n’est pas favorable à Mélenchon, mais c’est sur la partie Merah qu’il me paraît le plus discutable.
                    Bien à toi.


                  • le poulpe entartré 26 avril 2012 23:28

                    Hello Miss Walter,
                    Les baltringues sont légions, il y en même un qui a pris le pseudo de spartacus alors qu’il n’en pas le début du commencement des guts nécessaires. Il y a ceux qui vous parlent d’économie, de théories économiques, de management mais qui ne savent même pas lire un bilan, quand à en faire un ...inutile de seulement l’évoquer. Ceux qui parlent de coût du travail mais qui n’ont jamais fait une session de paye mensuelle charges sociales comprises. Ces stratèges économiques de chambre de bonne ouvrent la bouche pour nous faire part de leurs théories économiques à la godille, en apparence d’abord. En fait, ils travestissent leurs idéologies putrides et réactionnaires en pseudo rationalité economique. Deux figures emblématiques de ce type d’imposture : Alain Minc et Jacques Attali. Cela commence à se savoir, enfin. c’est pas trop

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès