• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Non, l’électorat de Mélenchon n’est pas un électorat de (...)

Non, l’électorat de Mélenchon n’est pas un électorat de bobos

Eric Zemmour a encore frappé. Une opération désintox s'impose : de nombreux électeurs issus des classes populaires ont au contraire apporté leurs voix au candidat du Front de gauche.

Sur RTL, le chroniqueur ultraréactionnaire adepte des discussions de salon Eric Zemmour a fustigé le résultat de Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle, l'accusant d'être coupé du peuple et de n'avoir rassemblé sur son nom que les suffrages des "bobos", des "classes moyennes intégrées", "plutôt masculines et diplômées", "fonctionnaires ou cadres moyens qui ne supportent plus l’arrogance des nouvelles artistocratie financières".

Mais sans blague, comment peut-on raconter autant de sottises en si peu de temps ? On connaît depuis longtemps le fantasme d'Eric Zemmour, qui veut que les classes populaires soient devenues unanimement réac et racistes, nationalistes et xénophobes, et par conséquent incapables de valider un discours vraiment progressiste, universaliste et internationaliste.

Pourtant, les faits sont tétus. Jean-Luc Mélenchon a bel et bien réalisé une percée dans les couches populaires, même si son électorat est très composite. Il obtient son meilleur score, 17 %, en Seine-Saint-Denis, un département qui n'a rien de franchement "bourgeois-bohème", tout le monde en conviendra volontiers.

Les enquêtes réalisées sur les électeurs le jour du vote tendent également à montrer que les citoyens issus des couches populaires sont très présents dans l'électorat de Jean-Luc Mélenchon. D'après l'Ifop (enquête conduite le 22 auprès de 3500 personnes), la CSP qui a le plus voté Mélenchon sont... Les ouvriers, à hauteur de 18 %. C'est plus que Sarkozy et à peine moins qu'Hollande. Viennent ensuite les professions intermédiaires, à 14 %. Le résultat chez les cadres et professions libérales est bien plus mauvais, 9 %.

D'après un autre institut, Opinion Way, qui a conduit une enquête d'autant plus fiable qu'elle porte sur 10 400 personnes, Jean-Luc Mélenchon atteint également son plus haut niveau chez les ouvriers, dont 15 % déclarent avoir voté pour lui. Les professions intermédiares suivent à 14 %. Remarquons également, toujours selon cette enquête, que Mélenchon a obtenu plus de voix chez les Sans diplôme/BEPC/CAP/BEP que chez les titulaires du bac. Le candidat du Front de gauche a également obtenu d'excellents résultats chez les plus précaires de nos concitoyens : 18 % des voix chez les interimaires, 16 % chez ceux travaillant en CDD, 15 % chez les chômeurs. En ce qui concerne le niveau de revenu, Mélenchon obtient 17 % des voix des électeurs vivant avec moins de 999 euros/mois et 14 % des suffrages des locataires de logements de type HLM.

Cerise sur le gâteau : le vote selon la proximité syndicale (d'après une enquête spécifique de l'Ifop, également conduite le jour du vote). Mélenchon a obtenu 17 % des suffrages des actifs proches d'un syndicat, 28 % des voix des sympathisants de la CGT, 36 % des voix des sympathisants de SUD-Solidaires, et 16 % des voix des sympathisants de FO. Son score est, on a presque envie de dire "logiquement", nettement moins bon parmi les sympathisants de syndicats de cadres comme la CFDT et l'UNSA.

Alors oui, certes, cette percée aurait put être plus importante. Mais il est faux de dire que Jean-Luc Mélenchon a fait un flop chez les électeurs des couches les plus populaires de la société. Les faits sont têtus, et malheureusement pour Zemmour ses foutaise ont encore fait long feu.


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (133 votes)




Réagissez à l'article

176 réactions à cet article    


  • Pandy Pandy 26 avril 2012 16:52

    Oui, les vrais bobos ne votent pas pour Mélenchon, trop à gauche pour eux :
    —>
    http://www.youtube.com/watch?v=JYePIuM275Y



    • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 28 avril 2012 15:32

      Ce n’est pas un électorat de bobos mais de gogos ! Ce qui est encore pire finalement...

      La France est la clé de voute du NOM


    • Pandy Pandy 26 avril 2012 16:53

      Par contre, j’ai compris pourquoi Mélenchon appelait à voter Sarko :
      —>
      http://www.youtube.com/watch?v=sLVLvwhjZcc
       
      Il gagne tellement de fric qu’il a peur que Hollande, qui n’aime pas les riches, soit élu. ^^


      • Aiane Aiane 26 avril 2012 16:59

        Vous semblez prendre une parodie pour argent comptant.... c’est bien une réaction de blonde !

        Enfin, vous pourrez tenir la main à Zemmour : même niveau.

      • tiloo87 tiloo87 26 avril 2012 17:42

        C’est de l’humour de blonde ?


      • Marc Viot Marc Viot 26 avril 2012 19:28

        JL Mélenchon répond à la diffamation sur ses revenus diffusés par les réseaux extrémistes :

        http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/2012/02/05/22656196.html

        Mélenchon et l’argent :
        http://videos.leparisien.fr/video/77bf11f4c84s.html


      • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 19:33

        Excellent ! la vidéo de Méluche appelant à voter Srako, elle est pas mal, celle-là... Et à voir les commentaires ci-dessus... Même la plus grosse ficelle, y’en a qui accrocheraient...
        Pas croyable.


      • efarista efarista 26 avril 2012 22:48

        Je doute que ce soit une vraie photo de vous..mais quand bien même, il aurait mieux valu que vous fussiez un peu plus moche et un peu plus intelligente !
        Pas sympa la fée qui s’est penchée sur votre berceau quoiqu’il en soit !


      • Guillaume D. 27 avril 2012 09:39

        Pour Pandy : il est très naïf de croire que Melenchon a appelé à voter Sarkozy alors même que tout le monde l’a vu, en direct, appeler à « battre Sarkozy ». Et, de plus, ce ne fut pas une surprise puisque depuis le début de sa campagne il en parle. J’ai entendu François Delapierre, son directeur de campagne, ce matin à la radio. Et il était des plus clair : « nous allons voter contre Sarkozy car ce sera là le premier acte de notre révolution citoyenne ».


        Pour les autres, ceux qui commentent le physique ou la « blondeur » des idées de Pandy, je trouve cela très très moyen. Ca ressemble un peu à de la discrimination au facies. 

      • J-J-R 27 avril 2012 17:47

        @ Marc Viot et il réponde quoi à la « diffamation » admise par lui et ses bons amis sur ses rapports de proximité avec ses frères de coeurs milliardaires ( Dassault notamment ) ou nationalistes ( le chroniqueur Zémour notamment, ou encore que sont ses conlégionnaires propagandistes qui rédigent les discours de Sarkozy que sont Guénaut ou Buisson.
        Vous remarquerez que seule la vrai opposition de ce pays incarnée par MLP¨au FN ne trempe pas dans ces relations troubles. 


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 avril 2012 17:10

        En riant les chiens mordent... On sait très bien que le pourcentage de gens incapables de monter au deuxiàme degré dépasse largement celui nécessaire pour faire basculer une élection. Voyez le succes durable de l’Église catholique et celui plus récent, du concept de démocratie. Ne blaguez pas : le 6 mai, ABSTENTiON.



      • Aiane Aiane 26 avril 2012 16:56

        A l’auteur,


        C’est bien, voire nécessaire de mettre les points sur les I.
        Par contre, je trouve que c’est faire bien de l’honneur à cette chose de Zemmour, c’est faire croire qu’il a quelqu’intelligence, alors que ce n’est qu’un pauvre type qui ne peut faire parler de lui qu’en énonçant des énormités aussi grandes que sa connerie est insondable.

        • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:04

          comme vous ?


        • DSKprésident 27 avril 2012 14:48

          Contre Zemmour, contre Sarközy !

          décidément, vous êtes anti-sémite ?

          Ils sont tous au service de la Banque, même aussi le Franc-Mac de Mélenchon qui a appelé à voter ultra-libéral dès la fin du 1er tour.

          Le FdG me rappelle la chanson de Serge Lama : « Cocus mais contents ».

          sinon, votez DSK, il a toutes les qualités de la gauche, et c’est le meilleur à gauche ! 


        • JP 26 avril 2012 17:49

          En espérant que les gens ne voteront pas « utile » pour les législatives, mais voteront avec conviction. Le Fdg a un bel avenir devant lui.


          • bigglop bigglop 27 avril 2012 02:57

            Bonsoir à tous,

            Voici l’analyse de la sociologie des électeurs du premier tour

            http://www.les-crises.fr/presidentielle-2012-1/



          • rorotroisdeux 26 avril 2012 18:06

            Je peux témoigner que le vote Mélenchon comprend de nombreuses personnes modestes.

            Dans nos quartiers huppés de Sevran , nous avons été nombreux à le soutenir, bien qu’une partie se soit laissée aller au« vote utile » pour Hollande

            L’avenir passera par la formation et il faudra que le fdg organise de façon structurée la formation des militants et sympathisans. Dès lors , les propos de Zemmour et compagnie apparaitront comme dérisoires !!


            • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 14:10

              Je pense que vous avez raison à la fois sur le vote des personnes modestes et sur une partie des propos de Zemmour. Et je peux vous assurer que les gars du FdG ne se rposent pas pourtant.

              Mais oui la reconquête des quartiers populaires est entamée et elle passe par de l’information , des rencontres, des réunions publiques et du porte à porte.

              Elle passera par les urnes aussi plus nous auront de députés et plus nous pourrons promouvoir nos idées (cela parait évident de dire cela) encore faut il les faire élire.

              Le mouvement citoyen est en marche


            • DSKprésident 27 avril 2012 14:50

              Moi je mettrais aussi DSK au FdG...

              cela serait aussi rigolo qu’avec le Franc-Mélençon au service du grand patronat et des banquiers...


            • manusan 26 avril 2012 18:08

              Les électeurs de Mélenchon sont des bobos qui pensent que la révolution est un dîner de gala.

              Mais la crème bobo revient à Eva Joly, qui était montée rappelez vous, à 17% dans les sondages il y a 2 ans.


              • Romain Desbois 26 avril 2012 18:16

                « Mais la crème bobo revient à Eva Joly, qui était montée rappelez vous, à 17% dans les sondages il y a 2 ans »

                En quoi est-elle responsable des conneries des sondages ?


              • Alan C. Alan C. 26 avril 2012 18:38

                Eva Joly n’a jamais atteint les 17 % dans les sondages...


              • lemouton lemouton 27 avril 2012 07:58

                àmanusan

                Les électeurs de Mélenchon sont des bobos qui pensent que la révolution est un diner de gala.

                —> c’est cela oui... croyez cela, si cela vous permet de dormir le soir....

                Surprise au réveil.. !!!... smiley


              • kingfausto kingfausto 27 avril 2012 10:57

                Va vraiment falloir couper des tetes pour qu’ils arrivent à croire que nous sommes convaincus et motivés !


              • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:06

                Oui déjà le 1er mai, on va bien se marrer quand il vont nous voir dans la rue.


              • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:08

                On va lui faire ravaler sa salive, au locataire en préavis de l’Elysée, il va les voir ceux qui ont un « vrai travail »


              • Romain Desbois 26 avril 2012 18:11

                Même si je suis d’accord avec vous, le fait de vous appuyer sur des sondages décrédibilise vos propos.

                La preuve les sondages le disent !
                C’est ce que vous appelez des faits ?

                C’est le niveau zéro de la réflexion politique et intellectuelle.


                • Alan C. Alan C. 26 avril 2012 18:41

                  Nen mais en fait toi je vais t’expliquer la vie, parce que pour le coup le niveau zéro t’es carrément en-dessous. Ouvre ton esprit et sors un peu de la crasse des idées préconçues.

                  Les enquêtes que je cite ne sont pas de vulgaire sondages, mais des enquêtes réalisées le jour du vote sur des échantillons très larges. Vu que les gens viennent de voter ou s’apprêtent à le faire dans les heures qui suivent, ils ne peuvent pas se tromper.

                  Ça, pour le coup, ce sont de vraies méthodes scientifiques. Ça fait des decennies que ce genre d’enquête est conduite à chaque élection, et ça a toujours été pris très au sérieux, bien plus que les sondages d’intentions de vote qui ne peuvent pas rendre compte de manière sérieuse de la réalité.


                • Romain Desbois 26 avril 2012 18:48

                  Tu vas m’apprendre la vie jeune bouffon ?
                  Tu sais ce que c’est que le déclaratif ?
                  De plus les enquêtes ne tiennet pas compte de ceux qui refusent de répondre.

                  Mais faut bien que tu justifies ton futur métier d’enfumeur.

                  M’est avis que bientôt l’on te verra sur chez Calvi parmi les experts du vent.


                • Alan C. Alan C. 26 avril 2012 18:58

                  Mon futur métier c’est enseignant-chercheur vieux blaireau, je vais passer bien plus de temps dans des amphis délabrés devant des étudiants lunaires que sous le feux des projecteurs à une heure de grande écoute.

                  Il se trouve que les enquêtes dont on parle ont été conduites avec le concours de chercheur en science politique. La méthode des quotas EST une méthode scientifique, y’a que les bornés dans ton genre pour affirmer le contraire. A moins que n’accuse des générations entières de sociologues d’être de vulgaire charlatans...

                  Par ailleurs quand on interroge 10400 personnes on a priori peu de chance de tomber sur une majorité de répondants fondamentalement malhonnêtes qui vont mentir sur leur vote. Ne t’en déplaise, tout le monde n’est pas aussi pourri que tu ne le suggère...


                • Romain Desbois 26 avril 2012 19:05

                  oui c’est ainsi que l’on a reproduit les conneries de la médecine que Molière a justement ridiculisé.
                  Tu es fier de te destiner à l’enseignement des conneries que l’on t’aura enseigné.

                  Bonjour l’esprit critique.

                  Mais il me suffit de te citer « on a priori peu de chance ».

                  C’est ce que tu appelles de la science.

                  Tout est dit.


                • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 20:08

                  Bouffon... Blaireau... Comme vous y allez, tous les deux... Bornez-vous à voter Hollande.
                  Toute autre option sera un vote Sarkozy, même et surtout l’abstention. Le fou autiste n’attend que ça pour échapper aux juges. Balance-lui le missile et on discutera après du sexe des anges.


                • Dzan 26 avril 2012 22:16

                  @Allan
                  Ah ! Enseignant chercheur !
                  Et vous trouvez beaucoup ?


                • Mycroft 27 avril 2012 16:50

                  Qualifier la sociologie de charlatanisme ?

                  Je prends. Je suis assez d’accord avec Romain Desbois, les sondages sont systématiquement basé sur des modèles bien trop simple vis à vis de la complexité

                  Sociologie, économie, philosophie, ces domaines ne sont que des sous ensemble de la politique, et cette dernière est dominée par la conviction tout simplement parce que la raison n’est pas suffisante pour régler les problèmes qu’elle soulève. Si ce n’était pas le cas, il faudrait établir un gouvernement, non par le peuple, mais par une élite convenablement formée (les élus n’étant pas nécessairement, en démocratie, les « meilleurs » dans leur domaines respectifs). Et donc remplacé les élections par des concours, afin d’attribuer les postes clés aux premiers arrivés.

                  Sauf qu’il ne ferait pas mieux que n’importe quel quidam. Gouverner, c’est une tache, mais pas un métier. L’expertise n’intervient pas. Ça n’implique pas qu’il n’y a pas de bonne et de mauvaise idée, juste que personne n’est en mesure de faire le tri. Certaines se heurtent néanmoins à des fais technique discutables.

                  Au passage, arrêtez d’en appeler à la science à tout bout de chant. Une science, c’est l’art de modéliser formellement (souvent mathématiquement, mais il arrive, comme en médecine, que le modèle soit plus artisanal, souvent à cause du caractère fortement empirique et très peut réflexif et déductif du domaine) un ensemble de phénomène et de valider ces modèles par un ensemble d’expérimentation irréfutable (attention, ici, c’est les expérimentation qui sont irréfutable, pas les modèles, qui peuvent toujours être contredit par d’autre expérimentation).

                  L’idée même de faire des expérimentation avec des population parait soit ignoble (vous imaginez, pour, par exemple, savoir si le modèle politique de Corée du nord est bon, mettre un peuple dans une situation comparable sur tout les plans sociétaux, mais en remplaçant le communisme par du libéralisme ? Et encore, même là, l’expérimentation serait discutable, vu que le territoire géographique à lui aussi un impacte et qu’on ne pourrait pas prendre deux fois le même).

                  Le terme de science dure, par exemple, n’a pas de sens (et n’est jamais utilisé par un scientifique). Une science est nécessairement rigoureuse. Les fausse science, autoproclamée science non dure, ne réalisent jamais d’expérimentation, mais valident des modèles par d’autres modèles. Modèles appelées « échantillon représentatif ». Modèle qui ’est pas validé.

                  Au passage, l’usage de statistique ne garantie rien. On peut très bien avoir une chance sur ce que vous voulez de se tromper et se tromper quand même. Deux même, deux phénomènes peuvent être corrélés sans qu’il y ai de lien de causalité entre eux. Ces aspects sont systématiquement oublié par les pseudo scientifiques. 

                  Donc par pitié, arrêtez de vous autoproclamer scientifiques. Proclamez vous ce que vous voulez, beau-parleur, charlatant, conseiller, verbeux, ou « grand voyant qui te prédit ton avenir pas cher gentille population », ce que vous voulez. Mais arrêtez d’essayer de vous associer à nous. Nous ne voulons pas avoir à faire avec vous.


                • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2012 19:19

                  Alan, ne te laisse pas avoir par la provoc où tu n’en sortiras pas. les fils d’agoravox sont hantés par des violents qui doivent vivre en pantoufles et ont l’injure comme défouloir.

                  Tu réponds , tu perds ton temps. Ils sont ravis si tu entres dans leur jeu.
                  replie-les.
                  Ils viennent couiner leur race que tu les censures et t’agonises de nouvelles injures :
                  Tu replies encore.
                  Si leur propos est vraiment gratiné, tu signales l’abus, ils giclent.

                  Il y va de la qualité de lecture d’agoravox, bcp de fils, en ces temps politiques étant invisibles tant ils sont tagués de violence verbale.


                  • Romain Desbois 26 avril 2012 19:30

                    Ariane

                    Il ne faut pas cautionner sous prétexte qu’il est d’accord avec nous.

                    JE trouve Mélenchon génial et le FdG très prometteur, mais ils n’ont pas besoin de méthodes vaseuses pour se défendre.

                    Je dirais même que c’est un piège.

                    Je combats la méthode des boules de cristal, des faiseurs d’opinion, des belles personnes qui font du bruit avec la bouche.

                    Pitié ne te laisse pas avoir. Pas toi.


                  • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 20:10

                    Ariane, élite des élites. Vous feriez un excellent ministre de l’intérieur.


                  • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2012 20:29

                    J’ai été prof , le Manu et les petits merdeux qui veulent te mettre le boxon,je n’ai jamais laissé faire. Et j’avais les meilleurs rapports du monde avec eux. Après.

                    Mais ministre de l’Intérieur n’est pas une insulte. Guéant, oui.
                    La police , dans son rôle, n’est pas quand même une mauvaise invention. Et le respect du droit dans un pays , comme sur un forum n’est pas une tare.

                    Romain, par pitié , n’entre pas dans la violence verbale. Un mot en entraîne un autre. Il m’arrive de m’y laisser prendre. C’est une erreur.
                    Il est vrai que cet article n’est pas favorable à Mélenchon, mais c’est sur la partie Merah qu’il me paraît le plus discutable.
                    Bien à toi.


                  • le poulpe entartré 26 avril 2012 23:28

                    Hello Miss Walter,
                    Les baltringues sont légions, il y en même un qui a pris le pseudo de spartacus alors qu’il n’en pas le début du commencement des guts nécessaires. Il y a ceux qui vous parlent d’économie, de théories économiques, de management mais qui ne savent même pas lire un bilan, quand à en faire un ...inutile de seulement l’évoquer. Ceux qui parlent de coût du travail mais qui n’ont jamais fait une session de paye mensuelle charges sociales comprises. Ces stratèges économiques de chambre de bonne ouvrent la bouche pour nous faire part de leurs théories économiques à la godille, en apparence d’abord. En fait, ils travestissent leurs idéologies putrides et réactionnaires en pseudo rationalité economique. Deux figures emblématiques de ce type d’imposture : Alain Minc et Jacques Attali. Cela commence à se savoir, enfin. c’est pas trop


                  • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 09:22

                    Tiens, voila Anastasie Walter qui vient la jouer caporale-chef, en donnant les instructions de la censure.
                    C’est qu’elle s’y connait en censure : tous ceux qui lui mettent légitimement son nez dans sa mouise, sont éliminés dans les fils de ses articles.
                    Un exemple d’intempérance, d’intolérance, d’autocratie ; la pire propagandiste contre le Front de Gauche.

                    En fait, Madame Walter est un sous-marin de la droite sarkozyenne..

                    Finalement logique qu’elle souhaite la victoire de Sarkozy : entre autocrates, il y a des affinités...


                  • JL JL1 27 avril 2012 09:40

                    J’ai écouté Mélenchon ce matin sur France Inter,

                    et je dois dire qu’il m’a presque convaincu de voter Hollande.

                    Mais dimanche, quand je serai dans l’isoloir, si je pense à des gens comme Valls ou sisyphe, c’est sûr, je ne pourrait pas mettre un bulletin Hollande dans l’enveloppe.

                    De sorte que j’en conclue que si Sarkozy est réélu, ce sera à cause de ces gens-là.


                  • Tall 27 avril 2012 09:44

                    Non, Sisyphe a raison.

                    Car abandonner par dépit est une chose ( je parle de l’abstention au 2e tour )
                    Mais promouvoir l’abstention en est une autre.
                    L’abstention dans les rangs de la gauche, ça profite à qui ?

                  • Stupeur Stupeur 27 avril 2012 10:07

                    Salut Ariane,
                    En tant qu’autocrate, tu vas m’obliger à ne voter pour personne au second tour ? smiley 
                    Pour le 1er tour (1ère fois de ma vie que je votais...), j’ai mis un bulletin au nom de Charles Baudelaire ; pas un seul média n’a dit qu’il avait obtenu une voix, je suis dégoûtée. smiley 
                     

                  • JL JL1 27 avril 2012 10:19

                    La réalité est en 3D, le cinéma (je ne parle pas de l’imposture commerciale) est en 2D.

                    Il en est de même de la politique : il y a l’oligarchie nationaliste (la droite), l’oligarchie cosmopolite (le néolibéralisme), et les peuples. Seules les deux premières forces ont droit de cité dans les médias : et pour cause !

                    Votons aux premiers tours, ne veautons pas aux seconds tant qu’ils n’opposeront que des candidats de l’oligarchie : la peste vs le choléra.


                  • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 10:51

                    Madame Anastasie Walter est la complice OBJECTIVE de la droite sarkozyenne.

                    Volontaire ou non ; la question peut se poser...


                  • Tall 27 avril 2012 11:27

                    JL 1

                    Tu simplifies trop le schéma. Tu crois peut-être que j’aime Hollande ?
                    pffffff....( grrrrrros soupir )

                    Non, mais entre lui et Sarkozy, l’avenir sera très différent.
                    Surtout de par l’effet d’entraînement de la victoire présidentielle sur les législatives.

                    Hollande gagne et on a un président centre-gauche mou avec un FdG bien en forme, et l’UMP en débandade.

                    Sarkozy gagne, et c’est le PS qui part en vrille et l’UMP qui est reboostée.

                    Et de ce résultat des législatives dépendra 5 ans de vie non seulement en France, mais dans toute l’UE. La France a un tel poids dans l’UE, que les français ne votent pas seulement pour eux, ils votent pour toute l’UE aussi.

                    Car il faut impérativement casser le couple infernal Merkozy qui a mis l’UE en récession avec sa politique d’austérité suicidaire.

                  • JL JL1 27 avril 2012 11:55

                    « politique d’austérité suicidaire », Tall ??

                    Ou bien enrichissement de la bankocratie ?! Le but clairement suivi de cette UE libérale est la reconstitution des privilèges, par l’argent : il faut que les fortunes, patrimoines et revenus des plus riches creusent l’écart avec les classes moyennes dans une proportion qui soit de plusieurs ordres de grandeur, pour in fine, tuer la démocratie. On est déjà dans la démesure, et ça va empirer. Hollande peut dire qu’il n’aime pas les riches, ça ne servira qu’à le punir, et nous avec. Rien d’autre.

                    Je crois savoir que le PS a voté pour l’application du MES !

                    Cela signifie clairement que le PS n’est pas « dangerous ». Malgré cela, si Hollande est élu, ce que je crois, nous aurons droit à une attaque en règle des marchés contre la France, par principe.

                    Si Sarko était élu, ce serait comique de voir l’évolution des choses : ceux qui ont déjà fait leurs valises - « pour la galerie » j’en conviens -, les déferont-ils ?

                    Quoi qu’il en soit, Sarkozy a déjà fait le sale travail, et ni lui ni personne n’y reveindra. Je ne suis pas haineux contre lui au point de faire des ennemis de mes ennemis, mes amis, quoi qu’en dise mélenchon. Et j’y regarderai à deux fois mon bulletin de vote : une seule chose est sûre, il n’y sera pas marqué Sarkozy. Puissent la grande majorité des Français en faire autant.


                  • Stupeur Stupeur 27 avril 2012 12:09

                    Jusqu’à preuve du contraire, on a le droit de ne pas choisir entre les deux finalistes et on a également le droit de dire qu’on préfère voter blanc, ou ne pas voter du tout... 
                     Ceux qui dénient ces droits sont les vrais autocrates.
                     

                  • Stupeur Stupeur 27 avril 2012 12:23

                    Comme JL1 :  une seule chose est sûre, il ne sera pas marqué Sarkozy sur mon bulletin de vote.
                     

                  • Tall 27 avril 2012 14:00

                    JL1

                    Malgré cela, si Hollande est élu, ce que je crois, nous aurons droit à une attaque en règle des marchés contre la France, par principe 

                    Exactement, et je le pense aussi .... et ça va remettre qui en selle ça, aux yeux de l’opinion ?

                    Mélenchon !

                  • Tall 27 avril 2012 14:02

                    J’espère même que les Marchés attaqueront à fond avant les législatives. Ce serait parfait.


                  • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 14:16

                    @stupeur

                    Puisque votez blanc est un art pour vous, vous avez le droit d’aller jusqu’au bout de la logique et ainsi de poster blanc.


                  • Stupeur Stupeur 27 avril 2012 14:30

                    Je n’arrive pas à retrouver le commentaire où j’aurais dit que voter blanc était un art... 
                     

                  • Stupeur Stupeur 27 avril 2012 14:56

                    Tu vas faire comme sisyphe avec Ariane : me sommer de dire la même chose que Mélenchon ou alors me taire ? 
                    Pour vous, la liberté d’expression consiste à dire (penser) comme vous, ou bien se taire ? 
                    Si ça c’est pas un comportement d’autocrate... smiley 
                     

                  • JL JL1 27 avril 2012 15:49

                    « et ça va remettre qui en selle ça, aux yeux de l’opinion ? »


                    Mélenchon ? Non, Le Pen !

                  • Tall 27 avril 2012 15:50

                    Militer pour l’abstention dans les rangs de la gauche, c’est promouvoir Sarkozy.

                    Et même si ce n’est pas l’intention, c’est son effet politique inéluctable


                  • Tall 27 avril 2012 16:32

                    JL1

                    Objectivement : les 2 ...

                  • JL JL1 27 avril 2012 16:52

                    Non, pas les deux, puisque le FDG a appelé à voter Hollande ; seul le FN tirera son épingle du jeu : « On vous l’avait bien dit, rien à attendre de l’UE ma bonne dame » !

                    Le pire c’est que sur ce point, ils ont raison.


                  • Tall 27 avril 2012 17:20

                    Mélenchon a toujours dénoncé les banksters comme ennemi public n°1 de la France, et tout le monde le sait. On pourrait même dire que c’est sa marque de fabrique. Son label.

                    Tandis que le label du FN, c’est plutôt la chasse aux immigrés.
                    Et même si l’UE est bien montrée du doigt aussi par le FN, ce n’est pas prioritairement contre les banksters. C’est surtout contre l’espace shengen. Car c’est lié à l’immigration.

                    Dès lors quand les marchés attaquent. C’est Mélenchon qui en tire le + de profit dans l’opinion. Car les marchés, ce ne sont pas les immigrés.

                  • JL JL1 27 avril 2012 17:23

                    Tall,

                    « gagne, et mets dans ta poche » !

                     smiley


                  • Tall 27 avril 2012 17:26

                    Si Hollande ne réagit pas bien contre les marchés ( ce qui est probable au début ) il se fera publiquement engueuler par Mélenchon. Et alors, soit : il se bouge et fait ce qu’il faut, soit les électeurs sanctionneront le PS en faveur du FdG.

                    Mais ils ne condamneront jamais le FdG pour avoir donner une consigne de vote anti-Sarkozy. Le FdG n’a rien à se reprocher.

                  • lagabe 27 avril 2012 17:55

                     stupeur
                     j’ai mis un bulletin au nom de Charles Baudelaire ; pas un seul média n’a dit qu’il avait obtenu une voix, je suis dégoûtée
                    a ta place cf http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/etonnant/article/dieudonne-biquette-et-la-campagne-32590
                    votez biquette


                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 avril 2012 17:58

                    @AW


                     « Je me ferai teindre en blonde, si tu me le demandais... » e.p. smiley

                    Si tous ceux qui n’ont pas voté Sarko ou Hollo au premier tour s’abstenaient au deuxième et ceteris paribus, l’arithmétique des sondages donne Hollande gagnant à 51,3%. Et on aurait en France une énorme poussée de la lucidité avec le message discret que la prochaine protestation ne sera pas simplement du verbiage et des effets de manches.


                    pjca

                  • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2012 19:22

                    t’agonisent..


                    • PhilVite PhilVite 27 avril 2012 12:30

                      t’agonissent...

                      Moi, ce que j’en dis... smiley


                    • gordon71 gordon71 26 avril 2012 19:30

                      le plus drôle de l’histoire :

                      regarder les « antifas » du PS FDG aller tapiner et s’aplatir devant ceux qu’ils traitaient de connards et de nazis il y à encore deux ou trois jours....


                      un régal de gourmet, 

                      savoureux...

                      • wesson wesson 26 avril 2012 20:38

                        vous radotez.


                        Essayez au moins de changer 1 ou 2 trucs dans vos copier/coller

                      • efarista efarista 26 avril 2012 22:49

                        @ Gordon

                        Votre médecin traitant ne trouve décidément rien a vous prescrire a tous ces vomissements ??
                        Changez en !


                      • Cocasse Cocasse 27 avril 2012 12:45

                        Gordon, les fascistes rouges-libéraux ont besoin d’un bouc émissaire, au lieu d’affronter les vrais problèmes. Toute la campagne de mélenchon était axée sur la recherche du bouc émissaire à haïr, vous en faites partie, et moi aussi probablement. C’est ni plus ni moins que l’application des doctrines racistes qu’ils se targuent de dénoncer par dessus le marché.


                      • gordon71 gordon71 26 avril 2012 19:34

                        la preuve que l’électorat de mélenchon ce sont les bobos :


                        pour les élections : les profs étaient tous en vacances 

                        résultats 11%

                        si çà c’est pas une preuve ?

                        • Spip Spip 26 avril 2012 22:09

                          @ gordon71

                          Rassurez-nous, c’est bien de l’humour, hein ?


                        • Dzan 26 avril 2012 22:20

                          Spip
                          De l’humour ?
                          Ces gens n’en ont pas, pour eux tout intellectuel est bon à recycler, comme dans certains régimes.
                          Lui l’Gordon il était au fond de la classe près du radiateur.
                          Il n’a jamais pu passer le concours, c’est pour ça qu’il est jaloux


                        • Spip Spip 26 avril 2012 22:22

                          Ah, les bobos, nouveau défouloir du Net pour ceux qui sont en panne d’arguments réels. Ils sont bien pratiques.

                          J’avais commencé à réagir à partir de là, mais ça menaçait d’être long. Du coup ça m’a donné envie d’en faire un article, pour une fois. A suivre...


                        • gordon71 gordon71 27 avril 2012 08:30

                          un intellectuel ?


                          où çà ?

                          sur agoravox ?

                          ouarf ouarf ouarf

                        • JL JL1 26 avril 2012 19:42

                          Quelle bêtise !

                          Décidément, tout et son contraire.

                          Les PS-istes n’ont pas de mots assez durs pour fustiger les votants du FDG qui ne suivraient pas assez promptement les consignes, je cite, « de leur gourou » ! Et dans le même temps, ces mêmes donneurs de leçons se gaussent de ce que Mélenchon aurait appelé à voter Sarkozy.

                          S’il fallait une preuve que ces gens sont tous dans l’UMPS et craignent plus que tout ceux qui votent à gauche, en voilà une belle.

                          Pfff !!!


                          • Tall 27 avril 2012 09:47

                            JL 1

                            Entre Sarkozy et une chèvre avec un bonnet d’âne, je vote pour la chèvre.

                          • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:14

                            Les manipulations génétiques sont très avancées maintenant à ce que je vois Tall.


                          • efarista efarista 27 avril 2012 22:38

                            @ Tall
                            Bêêêêĥ moi aussi sans la moindre hésitation. Destitution du Nabot..priorité n)1


                          • Sacotin Sacotin 26 avril 2012 19:47

                            « Une hirondelle ne fait pas le printemps » mais autour de moi de nombreuses personnes ont voté Mélanchon et ils sont loin d’être des bobos.

                            Encore ce Gordon ! Quel répandeur de miasmes ce lascar ! pouah... 


                            • Romain Desbois 26 avril 2012 20:04

                              Gordon est un royaliste et en bon chrétien qu’il est , il pêche pour avoir de quoi se faire absoudre dimanche prochain.


                            • Acid World Acid World 26 avril 2012 19:59
                              Bobo s’est vidé de sens, il est trop utilisé. Ça désigne les gens aisés qui préfèrent mettre leur thunes en produits bio qu’en 4x4 ? Et alors ? smiley

                              • spartacus spartacus 26 avril 2012 20:23

                                A mourir de rire cette analyse !

                                Surement d’un abonné d’un syndicat qui explique qu’il défend l’ouvrier alors que 75% des rangs sont composés de statutaires « bobos » des régimes spéciaux.

                                Mélenchon c’est juste fait taper le cul par Marine a 8 points de plus. Un garnement vulgaire et insolent qui a pris une bonne gros-grosse taloche !

                                Quand au 93, c’est un vote communautariste. Le premier prénom donné aux enfants de ce département est « MOHAMED ». 

                                Les ouvriers qui ont voté Mélenchon, des dockers CGT grutiers du port de Marseille à 4000€ par mois qui ont détruit l’économie de ce port. Effectivement y’en a ! 

                                • Dzan 26 avril 2012 22:24

                                  Ah le Spartacus
                                  Depuis qu’il a pris un grand coup de bouclier sur la tête, il déraisonnne.
                                  Le coup des dockers à 4000 euros, faut chercher autre chose, gladiateur de série B


                                • Guillaume D. 27 avril 2012 10:19

                                  A royaume des aveugles, les borgnes sont rois


                                • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:18

                                  Je ne me souvenait pas que Spartacus était aveugle. Vous avez du vous tromper de pseudo, ce n’est pas Spartacus mais Œdipe que vous auriez du choisir.


                                • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:20

                                  Vous vous êtes trompé de pseudo Spartacus, vous auriez du choisir Œdipe.



                                • gordon71 gordon71 28 avril 2012 09:03

                                  Les ouvriers qui ont voté Mélenchon, des dockers CGT grutiers du port de Marseille à 4000€ par mois qui ont détruit l’économie de ce port. Effectivement y’en a ! 

                                  vous pouvez ajouter 

                                  tout ce qui ressemblait de près ou de loin à une entreprise ou un service de de transport décent 

                                  demandez à un marseillais ce qu’il pense des transports en commun 

                                • BA 26 avril 2012 20:31

                                  Mai 2007 : élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République.

                                   

                                  Chômage en France métropolitaine, sans compter les départements d’outre-mer : Catégories A, B, C, D, E :

                                   

                                  Mai 2007 : 3 632 400 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

                                  Mai 2008 : 3 449 800 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

                                  Mai 2009 : 4 044 100 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

                                  Mai 2010 : 4 529 600 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

                                  Mai 2011 : 4 665 600 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

                                  Mars 2012 : 4 920 400 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

                                   

                                  http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/xls/ser_nat_CVS-Wahl87-2.xls

                                   

                                  Evolution de mai 2007 à mars 2012 : augmentation de 1 288 000 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

                                   

                                  Evolution de mai 2007 à mars 2012 : augmentation de 35 % du nombre des demandeurs d’emploi.

                                   

                                   

                                   

                                  Chômage en France, en comptant les départements d’outre-mer : Catégories A, B, C, D, E :

                                  Mars 2012 : 5 216 500 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

                                  C’est la page 15 :

                                   

                                  http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-DvF79-2.pdf


                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 avril 2012 20:40

                                    Un mec qui emmerde autant de monde ne peut avoir tort .


                                    Zemmour , la vérité !

                                    • efarista efarista 26 avril 2012 22:44

                                      Quelle profondeur de réflexion !
                                      Vous vous économisez ou vous êtes vraiment a votre maximum ??


                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 27 avril 2012 08:30

                                      NON non , là je suis sur 1 sur l’ échelle de Richeterres !


                                    • Tall 27 avril 2012 09:50

                                      D’après Rocla, Hitler avait donc raison.


                                    • CATP 26 avril 2012 21:57

                                      zemmour a trop de talent pour les bobos, il les insulte !


                                      • francesca2 francesca2 26 avril 2012 23:10

                                        Les propos concernant Eric Zemmour sont tellement caricaturaux et simplistes qu’ils ne méritent pas qu’on s’y attarde. 

                                        Article écrit visiblement pour (se) rassurer, chacun fait comme il peut...

                                      • lagabe 27 avril 2012 09:42

                                        citer

                                        Les propos concernant Eric Zemmour sont tellement caricaturaux et simplistes qu’ils ne méritent pas qu’on s’y attarde. 

                                        Article écrit visiblement pour (se) rassurer, chacun fait comme il peut...

                                        totalement d’accord , pour faire de la polémique Eric Zemmour est trés bon et le pire quand on lit les réponses sur ce sujet , pas mal ont foncé tête baissé


                                      • lagabe 27 avril 2012 11:21

                                        alors a chaque phrase choc de zemmour , un post sur agoravox ?


                                      • francesca2 francesca2 27 avril 2012 12:08

                                        Non, cela confirme par contre que tu es un fieffé menteur et un propagandiste maladroit : tu peux inlassablement rabâcher les mêmes mensonges elles ne deviendrons pas pour autant des réalités, Laurie-huitième -pseudo. 



                                      • ddacoudre ddacoudre 26 avril 2012 22:18

                                        bonjour alan c
                                        ne fait pas une fixation la dessus si les ouvriers étaient gauche nous n’aurions jamais perdu le pouvoir, et les syndicats seraient bourré d’adhérents.
                                        hors l’histoire montre que les pauvres non jamais renversé les dictatures, si non il n’y en aurait plus dans le monde, mais cette histoire montre que ce sont toujours des gens instruits et avec des revenus qui au lieu de se pavaner comme des parvenus s’occupent de ceux qui sont trop ignorants ou peureux pour se prendre en charge, il n’y a rien d’infamant à cela, ce ne sont pas les paysans qui ont fait la révolution ni eux que l’on faisaient voter durant la période censitaire. le socialisme a sortie les travailleurs de la pauvreté grâces, à tous ceux moins pauvres qu’eux qui ont ouvert la voie tel fernand Pelloutier pour ne citer que lui, aujourd’hui il serait considéré comme un bobos.
                                        ddacoudre.over-blog.com
                                        cordialement.


                                        • Tiaphael Tiaphael 26 avril 2012 22:48

                                          mais c’est quoi les bobos à la fin ? Par définition c’est les friqués qui se donnent des airs de routards. Y’a 4 millions de gens fortunés qui se déguisent en gitan et qui votent FDG en France ?

                                          dès qu’on dit qu’on prend le métro plutôt que la voiture ou qu’on ne regarde pas TF1 on est bobo maintenant. En fait dès qu’on se met en opposition au courant général, en 2007 c’était les électeurs de Bayrou il paraît, aujourd’hui c’est Mélenchon. La droite (avec le FN parce que c’est pareil hein) se plaint souvent - à raison - de la caricature et la généralisation de son électorat mais ils font pareils avec le vote de gauche.

                                          Mon père était ferrailleur, moi je suis dans la classe moyenne et j’ai voté Mélenchon parce que j’ai voulu voter utile, dans l’intérêt général !

                                          • Redj Redj 27 avril 2012 00:48

                                            bobo c’est le mot inventé par la droite pour qualifier tout ce qui ne sont pas comme eux !!

                                            Tu as un peu d’argent, et tu ne votes pas à droite ? T’es un bobo !
                                            Tu as une éducation catholique, mais tu ne supportes plus les curés ? T’es un bob islamophile !!
                                            Des comme tu peux en décliner à l’infini !!! Ils faut laisser les réacs gueuler, ils finiront bien par crever un jour !

                                            Redj, fils d’un soutien de famille engagé à 16 ans dans la marine marchande, puis ouvrier, puis artisan à son propre compte et sans salarié. Moi à 14 ans je bossais déjà avec lui tous les WE et les vacances, en plus de l’école. Puis à 18 ans j’ai bossé l’été et toutes les vacances pour payer mes études, et ce jusqu’à l’obtention de mon diplôme. Jamais boursier, jamais aidé, je me suis fait tout seul, je suis aussi dans la classe moyenne maintenant, et j’ai voté Mélenchon, et je le referai.


                                          • Fergus Fergus 26 avril 2012 23:00

                                            Bonsoir, Alan.

                                            Bravo pour cette mise au point utile et nécessaire. Les scores de Seine-Saint-Denis suffisent à eux seuls à démontrer que le discours dominant dans les médias sur le vote Mélenchon est faux.


                                            • spartacus spartacus 28 avril 2012 08:59

                                              Justement la seine St denis est un vote communautariste, qui ne ressemble pas à la France.

                                              Le premier prénom donné aux enfants dans ce département est « Mohamed ».
                                              Le poids de la population musulmane est suppérieur a la moyenne.

                                              Cela démonte que nous devons faire attention avec le vote des immigrés, et l’imposition des interdits et rites non laïc qui vont avec leur religion.

                                              Interdits vestimentaires et interdits alimentaires qui pourraient être imposés à tous si nous ne prenons pas garde.


                                            • COVADONGA722 COVADONGA722 26 avril 2012 23:29

                                              « de ceux qui sont trop ignorants ou peureux pour se prendre en charge »




                                              ben , voila 60 ans qu’ils vous expliquent que partager le sol les services les boilots ls cités c’est pour votre bien , 60 ans qu’ils ont confisqué l’ascenseur républicain à l’usage de leur progéniture , 60 ans qu’ils envoient nos gosses dans des colléges et lycées à 8/12 langues et foutent les leurs à l’abri dans les « bons » .60 ans qu’ils vous refilent le procés en sorcellerie racistes ou faschistes dés que vous ralez , et la en une phrase vous avez ce que pense de nous les intellectuels eclairés de ce pays en quelques lignes nous le betails d’usines nous le troupeau des revolutions vous savez ceux qui en 68 sont retournés à l’usine aprés la greve se faisant injirier par des revolutionnaires devenus ministre directeur de banque directeur de journaux ect... nous le bétail des guerres pas assez diplomés pour passer au travers pas assez pistonnés pour le sursis ben voila ce qu’ils pensent de nous les éduqués.
                                              Asinus : ouvrier qualifié


                                              • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 11:00

                                                Voila une excellente critique de la droite, covadonga, partant d’un axiome de droite sur les « assistés » ; bravo, je vois que ta conscience politique progresse.

                                                Allez, encore un effort, pour voter FdG aux législatives..
                                                 smiley


                                              • bert bert 26 avril 2012 23:55

                                                merci Alain Coral pour cet article

                                                et je dirais même que pour appeler à voter sarko au 2ème faut vraiment pas être bobo

                                                • Redj Redj 27 avril 2012 00:35

                                                  aaaaaaah Zemmour, ça faisait longtemps !!

                                                  En gros il reproche quoi : que des gens qui ont réussi dans la vie, qui ont réussi à s’extirper du milieu populaire dont ils sont issus, grâce à leurs études et concours, et donc qui ont un peu d’argent, n’oublient pas le milieu d’où ils viennent ? C’est ça être un bobo ?

                                                  Alors si c’est ça, je suis fier d’en être un !!! Et si ça peut lui faire mal au cul j’en suis encore plus fier !!!


                                                  • Berboral 27 avril 2012 01:04
                                                    Faire un billet sur les propos d’un polémiqueur c’est vraiment nul et leur donner beaucoup d’importance.
                                                    rien à ajouter
                                                    Ah si Pauvre France
                                                    Demain si j’ai le courage je vous donnerai l’avis de la belle mère de l’ami du père du copain de’un de mes enfants - enfin si cela vous intéresse ! ...
                                                    .


                                                    • JACKTURF JACKTURF 27 avril 2012 07:36

                                                      Pujadas n’a toujours pas réussit à faire dire hier soir à Hollande s’il y avait trop d’étrangers en France ? Quand on n’a pas le courage de ses convictions on ne se présente pas à la mandature suprême, car il va falloir en prendre des décisions et vite.

                                                      Comment les Français peuvent-ils changer de Capitaine de navire à un tel moment de notre histoire, j’avoue que ça me dépasse !

                                                      Mais ils croient quoi ? Qu’il n’y a jamais eu de crise ? Et la bécasse de Ségolène, elle aurait fait quoi, ils auraient fait quoi les socialistes dans la tourmente que nous venons de vivre !

                                                      Les Journalistes sont en dessous de tout, pas un pour poser la bonne question, tous inféodés qu’ils sont à la gauche (plus de 90 % des journalistes avouant être idéologiquement de gauche) !

                                                      Quelle misère, que les Français sont cons...Pardon, des veaux mon Général...


                                                      • Romain Desbois 27 avril 2012 08:04

                                                        Dans une précédente émission des paroles et des actes Hollande a affirmé qu’il faudra baisser le nombre d’immigrés légaux. Je suis étonné que personne ne l’ait relevé.


                                                      • oncle archibald 27 avril 2012 09:53

                                                        A la question de savoir si à son avis  il y avait trop d’étrangers en France Hollande n’a pas mal répondu du tout ... Il a esquivé, mais il a relevé l’essentiel : ils y sont ... S’ils sont en situation régulière ils sont inexpulsables, s’ils sont en situation irrégulière il dit qu’il les foutra dehors mais bien entendu il ne le fera pas, encore moins que Sarkozy qui déjà ne le fait pas ...

                                                        La bonne question, à laquelle il n’aurait pas pu fuir par la tangente, aurait été celle ci : à votre avis est ce que le nombre très importants d’étrangers et de français d’origine africaine et nord africaine récemment naturalisés  faire prospérer les communautarismes et peut perturber gravement l’unité nationale ....

                                                      • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 11:25

                                                        Jack turf

                                                        Retourne cuver ta vinasse au PMU, et arrête de nous bassiner avec les étrangers sinon on te renvoie en Angleterre parce que je suis sur que tes papiers ne sont pas en règle.

                                                        Vivement qu’un immigré épouse ta fille et qu’il lui fassent de beaux enfants dont tu sera obliger te torcher le derrière.


                                                      • Romain Desbois 27 avril 2012 15:47

                                                        On voit bien le côté malhonnête et finalament illusoire de nos discutions.
                                                        J’ai énoncé un fait plus haut que tout le monde peu aller vérifier.

                                                        Malgré cela les moisseurs ont considéré que cette info ne devait pas être donnée.

                                                        PS : le fait de donner une information ne signifie pas que l’on soit en accord avec celle ci.


                                                      • GoustiFruit 27 avril 2012 09:07

                                                        C’est quand même très dommage d’écrire un article à partir d’une déclaration de Zemmour.

                                                        C’est comme quand les media annoncent que maintenant que Marine Le Pen a dédiabolisé le FN : non Marine le Pen n’a rien dédiabolisé, c’est *vous* les media qui cherchez à la dédiaboliser, par ces mêmes propos.


                                                        • JP94 29 avril 2012 11:00

                                                          Vrai ! et en plus , ça dévie totalement .

                                                          Du coup on ne parle plus des vraies alternatives ... mais c’est le but visé par nos médias , qui versent ensuite des larmes de crocodile ...
                                                          Zemmour n’en vaut pas la peine .

                                                          Parlons plutôt de comment changer cette société qui en a bien besoin !


                                                        • agent orange agent orange 27 avril 2012 09:10

                                                          Est-ce que Mélenchon assistera à la remise de la légion d’honneur à Eric Zemmour ?


                                                          • gordon71 gordon71 27 avril 2012 09:47

                                                            trop fort agent orange


                                                          • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 09:46

                                                            bobo, gauche-caviar, sont les éléments de langage rabâchés par la droite-crustacés décomplexée, pour essayer d’expliquer que quand on a de l’argent, on doit, nécessairement, comme eux, être du côté des exploiteurs et des oppresseurs.

                                                            C’est une façon de se dédouaner de leur propre servitude et de leur allégeance aux puissances de l’argent, d’essayer de gommer leur cupidité, et leur désir de domination.

                                                            Décidément, depuis le 18ème siècle, les tenants du pouvoir et de l’argent ont cette même condescendance et ce même mépris pour ceux qui, parce qu’ils ne sont pas pauvres, devraient nécessairement être du côté des riches ; des traitres à leur classe !

                                                            Est-ce qu’on dit « droite-caviar » ? Non, parce que ça va de soi ; la droite a toute légitimité à consommer du caviar, n’est-ce pas ? C’est dans ses moyens, et dans son ADN.

                                                            En revanche, « gauche-caviar » apparait comme un oxymore, parce que, pour eux, tout ce qui n’est pas de la droite est assimilé aux pauvres, à des bouffeurs de pâtes et de patates ; alors, pensez ; quelqu’un qui serait fortuné et de gauche ? Mais c’est la révolution : une hérésie, très cher....

                                                            La droite décomplexée, c’est l’exploitation jugée légitime, la servilité/complicité avec les puissants, la solidarité des dominants, le mépris de la piétaille, et l’opprobre sur ceux qui, n’étant pas pauvres, OSENT prendre leur parti, comme des traitres à leur classe.

                                                            Faut les comprendre ; ils défendent leur pré carré ; faudrait bien voir que les manants viennent y fourrer leurs pattes sales... 


                                                            • armand armand 27 avril 2012 10:06

                                                              La gauche caviar, Sisyphe, outre son aspect culturel (j’ai tendance à croire que le culturel l’emporte bien souvent sur le purement économique) sont des gens aisés des centre-villes, qui s’accommodent fort bien d’un entre-soi entre proprios aisés, et qui se donnent bonne conscience en réservant les logements sociaux aux immigrés méritants, mais de préférence en dehors de leur quartier.
                                                              La gauche-caviar a surtout une sainte horreur des classes travailleuses françaises, ouvriers, employés, petits patrons, techniciens, présumés impurs idéologiquement. QUand le « gauche-caviar » n’est pas riche, il est dans les métiers du spectacle, de l’agitation culturelle, des médias, des nouvelles technologies, et son habitus ce sont les abords du Canal Saint-Martin où il aime à promener sa progéniture.... sauf quand celle-ci est confiée à une méritante nounou avec ou sans papiers....


                                                            • tiloo87 tiloo87 27 avril 2012 10:17

                                                              Joliment et justement expliqué, merci !


                                                            • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 10:46

                                                              Et voila armand qui nous ressort tous les poncifs, les éléments de langage de la droite décomplexée, les clichés du Figaro et de Minute...

                                                              Ceux qui veillent à ne surtout pas mélanger les classes sociales, à exiler les pauvres dans les banlieues-dortoir, ç’a a été, c’est, et ce sera toujours la droite des fortunés, des dominants, attachés avant tout autre chose à la conservation de leurs privilèges.
                                                              Ceux qui donnent l’aumône à la sortie des églises ; ceux pour qui c’est la seule charité qui est autorisée, vis à vis des pauvres, ceux pour qui le sentiment de solidarité ne s’exprime que vis à vis de leur classe sociale, à qui le mot « d’égalité » provoque des prurits, quand ils n’envoient pas leur police ou leur armée, pour mettre les manants au pas..

                                                              armand, je te croyais suffisamment fin pour éviter de tomber dans ces clichés à 2 balles ; mais, décidément, l’idéologie est un aveuglement de la pensée, et un empêchement de toute lucidité.

                                                              Il est clair que vous utilisez tous vos néologismes et poncifs foireux, pour entretenir la séparation des classes sociales, pour la conservation de vos privilèges, pour décrédibiliser tous ceux (fortunés ou non) qui tendent à plus de justice et de solidarité ; c’est bien là votre vrai visage ; celui du mépris, du cynisme, et de la défense du maintien de l’oppression.

                                                              Tout ça pour attiser les divisions, opposer des catégories de Français aux autres, désigner à la vindicte ceux qui ne sont que les victimes, quand vous vous rangez, définitivement, du côté des coupables.

                                                              Opprobre sur les « assistés », les Français d’origine étrangère, les chômeurs ; un vrai discours de droite-extrême, auquel tu te rallies sans scrupule ; ma foi, c’est toi qui compose avec ta conscience, mais ne viens surtout pas te poser en donneur de leçons, en nous sortant des pseudo-analyses digne du Figaro-Madame.

                                                              Même si ça vous emmerde vraiment que des gens aisés se rangent du côté de la solidarité et de la justice, tâchez d’essayer de conserver un minimum de dignité, en place de tomber dans le populisme réactionnaire le plus graveleux.

                                                              Tes clichés moisis, range les dans tes cahiers, à côté de ta nostalgie de l’empire colonial  : tu auras tout le temps de t’y attendrir quand le peuple aura enfin repris sa marche pour se débarrasser de l’oppression, aidé par ceux réellement épris de justice sociale.

                                                              Bobos, c’est le terme employé par les gogos de la droite décomplexée ; celle qui ne rêve que de mettre ce pays à genoux, et le livrer aux mafias financières, comme ça a toujours été le cas depuis le 18ème siècle.
                                                              Ta nostalgie de cet ordre ancien ; exploiteur et dominant, fais en des papillotes, pour décorer ton salon, et regretter le bon vieux temps des colonies...

                                                              Justice, solidarité, égalité.
                                                               smiley


                                                            • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 11:11

                                                              @ waldganger

                                                              L’idéologie, ce n’est que la droite qu’elle aveugle.

                                                              La grande masse des citoyens n’en a que faire de l’idéologie ; elle est suffisamment préoccupée à survivre, pour ne pas s’en soucier.

                                                              Personnellement, je n’ai aucune idéologie ; je raisonne par pragmatisme, en observant et analysant les choses, les situations : sociales, politiques, économiques.

                                                              Le seul sentiment qui me guide et qui m’a toujours guidé, c’est celui de la JUSTICE ; sociale, législative, systémique.
                                                              Un système qui produit de la misère, la mort, des inégalités, est un système mortifère ; il ne subsiste que par l’oppression, (quelles que soient les formes qu’elle revêt) .

                                                              Il est du devoir de tout honnête homme, conscient, de lutter contre cette oppression ; c’est la seule « idéologie » qui m’anime.

                                                              JUSTICE, RÉVOLTE, et SOLIDARITÉ : voila les fondements de la lutte que je défends.
                                                              Si c’est idéologique, alors, oui, mille fois oui, je défends cette idéologie, et je me bats pour qu’elle arrive, enfin, un jour, à s’imposer.


                                                            • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 12:02

                                                              Je ne fais aucun procès « global » à armand ; je le reprends sur son intervention ci-dessus, où il étale tous les clichés conçus par la droite-crustacés (panier de crabes), sur les pseudos « bobo ».

                                                              Quant à l’oppression ; et d’une, je n’ai jamais de ma vie défendu le stalinisme, comme tous les régimes dictatoriaux ; j’en suis le plus fervent ennemi
                                                              et de deux, non, l’oppression n’était pas pire sous Staline, parce qu’elle ne concernait qu’une région du monde, et qu’elle s’incarnait dans un pouvoir identifiable, quand l’oppression du capitalisme néolibéral impose sa dictature à l’ensemble de la planète, par des organismes inscrits anonymement dans ce système, qui ne sont pas élus, ni identifiables, ni contrôlables.

                                                              Les tenants des puissances de l’argent constituent des sociétés anonymes, sur lesquelles, si les états les laissent agir, NUL n’a aucun pouvoir : ni démocratique, ni législatif, ni électoral ; AUCUN. Ce qui est bien la pire des dictatures.

                                                              Il n’y a que les dirigeants politiques, démocratiquement élus, pour avoir le pouvoir de changer les règles du jeu, et mettre ces mafias financières sous contrôle, de les réguler, de les priver de leur pouvoir d’extrême-nuisance. Pour l’instant, ceux des sociétés occidentales se sont asservis, ont laissé s’installer (quand ils ne l’ont pas facilité) cette dictature, parce qu’ils y trouvaient leur compte.
                                                              C’est maintenant aux peuples d’élire ceux qui auront la volonté de changer la donne ; je sais que la tâche est excessivement lourde, et particulièrement difficile ; je sais aussi que les dirigeants des partis « socio-libéraux » n’en ont pas la volonté farouche, je ne me fais aucune illusion sur la profondeur des changements à attendre de Hollande ou d’autres du même acabit, mais l’urgence est d’entrouvrir la porte, et de mettre fin à la nuisance de l’équipe au pouvoir ; elle totalement inféodée aux mafias de l’oppression.

                                                              C’est ensuite qu’il faudra continuer le combat ; certes pas gagné d’avance, mais les seuls combats perdus sont ceux qu’on refuse de mener.


                                                            • COVADONGA722 COVADONGA722 27 avril 2012 13:52

                                                              yep ; armand jeu set et match


                                                              asinus


                                                            • Cocasse Cocasse 27 avril 2012 15:31

                                                              Je suis d’accord sur un point : le bobo, le gauche caviar, ou le gocho pseudo-intello, le parisianiste, tous ces gens là ont une sorte de mépris de la classe populaire. Celle qui de leur dires, sont des « beaufs », des « franchouillards », des péquenots, des imbéciles sans cerveau, et puis allons y gaiement aussi, des fachos, des racistes, des xénophobes.

                                                              Ouais, tout ces petits idiots utiles du système qui se croient intelligents. J’en ai rencontré plein des comme ça. Des consensualistes mous, des donneurs de leçon, des pères la-morale universalistes de marché, des ferme-ta-gueule-j’ai-fait-la-fac, des ultra-tolérants sauce sopo.
                                                              Tout un tas d’abruti qui ne comprennent rien, et reprennent fiers de leur connerie les âneries débitées par le système, tout en le rejetant, mais confortablement installés dans la société de consommation, au fond. Les du genre à faire partie du public sur le plateau de michel denisot.

                                                              Bobo, ce serait un peu cet état d’esprit.
                                                               smiley


                                                            • Cocasse Cocasse 27 avril 2012 15:51

                                                              Précision : j’avais déjà brossé un tel portrait.
                                                              Plutôt qu’employer le mot « bobo », j’avais employé le terme de « néo-beauf ».


                                                            • armand armand 27 avril 2012 17:19

                                                              Si Sisyphe savait lire, il verrait que je vise tout autant la cécité d’une certaine droite, qui a mis en péril sa propre base électorale en se rangeant derrière la défense absolutiste de la propriété immobilière (j’insiste sur « immobilière », la droite est prête à tout taxer, avec un esprit d’inquisition digne.... de la gauche redistributive SAUF le patrimonial, et singulièrement l’immobilier). La gauche caviar parisienne ne veut surtout pas qu’on écorne ses droits patrimoniaux... et se défausse sur les logements sociaux, où, du fait d’une application indifférenciée de critères purement familiaux et salariaux, les immigrés sont prioritaires. Cela donne la situation présente : des très riches, des riches (qui votent majoritairement à gauche).... et des pauvres méritants, qu’on loge dans un parc social que le facétieux Delanoë installe SURTOUT dans le plus gros arrondissement, à droite. Sans doute dans l’idée de gagner les élections municipales une fois les étrangers pourvus du suffrage.... comme les démocrates newyorkais au XIXe siècle l’ont fait avec les immigrés irlandais....
                                                              SInon, pour tes envolées lyriques et comminatoires sur le temps des colonies, absolument hors sujet, tu peux en faire un usage que je n’ai pas besoin de développer.
                                                              P.S. Bonjour Wald - et merci de ton intervention. Seulement, comme tu le sais, il n’y a plus véritablement de débat, tout le monde s’envoie des mots et des expressions connotés en guise de posture guerrière.


                                                            • sisyphe sisyphe 28 avril 2012 15:07

                                                              @ armand

                                                              personnellement, je n’ai lu et réagi qu’à ton post plein de clichés sur la « gauche-caviar ».

                                                              Quand bien même, il en existe comme tu le décris, combien représentent-ils de l’ensemble des votants ?
                                                              Allez, en étant très large, disons 1/20ème ....

                                                              Donc, ce faux argument n’est qu’un élément de langage systématiquement utilisé par la droite-crustacés, pour essayer de tromper et de donner le change.

                                                              Aussi me suis-je étonné, que tu tombes dans des clichés si moisis... et qui ne représentent rien, par rapport aux voix exprimées de l’ensemble du corps électoral.

                                                              La « gauche-caviar », ça ne concerne presque personne, c’est un néologisme tout fait ; ce qui est important, ce sont les programmes, et les politiques mises en oeuvre.

                                                              On a devant les yeux les effets de celle suivie depuis 5 ans : faudrait être aveugle pour ne ps en tirer les leçons, gauche-caviar ou pas, non ?


                                                            • lisée 27 avril 2012 10:18

                                                              Il est vrai qu’une bonne partie des ouvriers / employés a voté Mélenchon.
                                                              Il est vrai aussi qu’une autre bonne partie de ces classes populaires a voté Lepen. Pourquoi Lepen qui ne défend nullement leurs intérêts : parce qu’ils sont « anti-arabes » avant tout. Il y a peu, j’ai lu dans Le Monde, un article relatant le dégoût d’un bénévole du secours Populaire, citant l’exemple d’un bénéficiaire qu’il connaît bien, et qui avait voté Lepen « parce qu’on aide trop les arabes ».
                                                              Mélenchon, selon ses convictions universalistes a plaidé pour l’égalité de toutes les races et de tous les peuples, à Marseille en parlant des pays bordant la méditerranée, et des « you you » on fusé dans la foule.
                                                              Même chose à la porte de Versailles. Moi qui partage ses opinions, cela m’a ravi. Mais je suis obligé de constater qu’en mobilisant son électorat, il mobilisait aussi celui de Lepen, selon le vieux principe action / réaction.
                                                              Vous en conclurez ce que vous voulez, mais pour moi, le sentiment « anti-arabe » est encore très présent et je crains que ce ne soit pas demain la veille que nous rallions ces classes populaires à nos opinions.
                                                              Mais je ne me décourage pas et continue à faire ce que je peux, à mon petit niveau, pour faire avancer notre cause. Quand on a fait ce qu’on pouvait, on a fait ce que l’on devait.
                                                              Lisée.


                                                              • zarathoustra 27 avril 2012 12:04

                                                                Le youyou comme symbole d’universalisme, il faut avoir le tropisme du pied noir déraciné tel Mélenchon pour le percevoir. Pour ceux qui n’entretiennent pas de lien spécifique avec le Maghreb c’est plutôt une preuve du clientélisme de ce candidat.


                                                              • bernanke 27 avril 2012 10:24

                                                                dire que y’a des bobos planqués qui nous predisaient un 2eme tour avec la meluche : ils ont pas honte de revenir ici on dirait .


                                                                • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 15:21

                                                                  Il n’y a que des idiots comme vous, ou des exaltées comme Ariane pour croire aux pseudos sondages.

                                                                  Je note au passage que le FN qui existe depuis 1972 n’a réusi qu’à faire son premier score supérieur à 10% qu’en 1984 aux européennes

                                                                  Quel cynisme de la part de ceux qui passent leur temps à la dénoncer de vivre grassement avec l’Europe, quand même !

                                                                  Le FdG existe depuis trois ans et c’est le seul parti qui est enregistré une progression de cette ampleur dans les sondages :
                                                                  3% il y a trois ans,
                                                                  6% il y a deux ans
                                                                  donné jusqu’à 14% en mars et début avril.
                                                                  Il a scoré à 11% sur le scrutin. Personne ne nous donnait un score à deux chiffres il y a 3 mois.

                                                                  Le prochain rendez vous c’est les législatives et je pense que nous pouvons aller plus loin que un score entre 8 et 12% permettrait d’obtenir à l’assemblée un groupe compris entre 30 et 60 députés. De quoi peser quand cela sera nécessaire.

                                                                  Tous les partis ne peuvent pas en dire autant, si vous voyez ce que je veux dire.


                                                                • Clojea Clojea 27 avril 2012 10:38

                                                                  Mélenchon, l’homme qui monte. Ce qui me gêne est le fait qu’il appelle à voter Hollande au second tour. Car, s’il était honnête, il appellerait à l’abstention. En effet, Hollande ou Sarko aucunes différences, c’est la même inconsistance politique. Donc appellez à voter Hollande au second tour est malhonnête du point de vue des idées du FDG.
                                                                  A moins que Mélenchon vise un Ministère si Hollande passe. Si c’est ça, bof, il est comme les autres.....
                                                                  Abstention massive au second tour. Tous ceux qui me dise qu’il faut voter se trompe. Car en votant pour Hollande ou Sarkozy, rien ne bougera en France et ce sera reparti pour 5 ans, avec hausse des impôts chez l’un comme chez l’autre. Encore et toujours la classe moyenne qui en prendra plein le nez. Il n’y a qu’un désaveu massif le 6 mai qui peut ébranler les choses. Le reste, ne sera que la continuité de l’UMPS.


                                                                  • tiloo87 tiloo87 27 avril 2012 11:29

                                                                    Faut être bien mal embouché pour affirmer qu’il n’y a aucune différence entre Hollande et Sarko.

                                                                    Il y a la même différence qu’entre un De Gaulle et un Pétain, entre une politique de concessions aux marchés, et une politique de destruction systématique des fondamentaux de la République...

                                                                    Même à politique égale, Je ne pense pas qu’Hollande se permette d’insulter travailleurs, syndicalistes, journalistes, jeunes, immigrés.. ;comme le fait Sarko. Rien que pour ça, merci d’aider à le virer !


                                                                  • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 11:46

                                                                    @ tillo87

                                                                    Entièrement d’accord.

                                                                    Entre la peste, et un (très) faible espoir de guérison, le choix s’impose de lui-même.

                                                                    Surtout que l’étape la plus importante sera les législatives, où l’on pourra faire une grosse pression sur la gauche molle, puis un 4ème tour social, crucial pour l’évolution des choses.
                                                                    Et ceci ne sera possible qu’une fois la droite dégagée, et implosée...

                                                                    Tant à l’échelle française qu’européenne.


                                                                  • Clojea Clojea 27 avril 2012 14:19

                                                                    @ Tiloo87 et Sisyphe : En fait il ne faut pas que virer Sarko devienne une obsession, car Hollande, désolé si je me répète n’est pas mieux et je me demande si ce ne sera pas pire. Non pas que je veuille voter Sarko, mais Hollande a réussi à créer son département, la Corrèze, le département le plus endetté de France. En 3 ans, depuis qu’il est a la tête du Conseil général de Corrèze, la dette de ce département a explosé de 25% (+ 87 millions d’euros). Le nombre de fonctionnaires du département a été augmenté de 50%, passant de 831 à 1231. La Corrèze a acheté 5400 Ipad à Apple, au lieu de consulter les fabricants français tel qu’Archos par exemple. En 3 ans, le nombre d’année théorique pour rembourser la dette Corrézienne a doublé, passant de 9 à 18 ans. Taxe foncière a augmenté de 6%. Des bourses d’étudiantes ont été supprimées, les taxes sur les permis de construire ont augmentées de 300%. La trésorerie nette en fin d’exercice était positive au 31/12/2008 (9,424 millions d’euros) et largement négative l’année suivante (7,891 millions d’euros au 31/12/2009). La gratuité des transports scolaires a été supprimée.
                                                                    Et c’est lui que vous voulez comme Président ?


                                                                  • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 15:51

                                                                    Oui Tiloo87
                                                                    Je sais bien que l’on reproche aux hommes politiques d’être des menteurs, mais avec sarkopinoccio, on tient le ponpon.

                                                                    Rien a voir, il n’y a pas de comparaison possible entre Hollande et Sarkosy. Par ailleurs le résultat du sortant, on le connait, donc pas la peine d’en prendre 5 ans de plus.Triste bilan :

                                                                    la dette.
                                                                    Ramadan
                                                                    la baisse tendantielle de l’augmentation du chômage
                                                                    le « vrai » travail
                                                                    la retraite à 60 ans
                                                                    Fukushima
                                                                    700 mosquées
                                                                    les referendums sur la construction européenne
                                                                    l’augmentation des retraites de 20% passée à 1%
                                                                    les SDF
                                                                    le droit au logement
                                                                    la réduction du train de vie de l’Etat
                                                                    la taxation des exilés fiscaux
                                                                    la taxation des super-profits des multinationales
                                                                    la mise au pas des banques
                                                                    la fin des privilèges de naissance
                                                                    privatisation d’EDF
                                                                    Quota 0 de l’immigration
                                                                    la vidéosurveillance
                                                                    l’imprimerie nationale
                                                                    le ministère de l’immigration
                                                                    Kadhafi
                                                                    Nucléaire
                                                                    LOPSI 2
                                                                    Hadopi
                                                                    le pouvoir d’achat
                                                                    les parachutes dorés
                                                                    la BCE
                                                                    les primaires dans les partis
                                                                    le vote des étrangers aux élections locales
                                                                    500 000 euros en bijoux, colliers et parures non déclarés dans le patrimoine
                                                                    Pérol à la tête du groupe Banque populaire – Caisse d’épargne
                                                                    Gandrange
                                                                    le redevance TV
                                                                    la baisse des impôts
                                                                    etc
                                                                    etc
                                                                    etc



                                                                  • JACKTURF JACKTURF 27 avril 2012 10:42

                                                                    Et bien on est en train de se précipiter dans une crise économique sans précédent.

                                                                    Que certains français choisissent Hollande après avoir voté pour Marine Le Pen, démontre qu’en fait ils sont complètement perdus, le vote anti-sarkosyste proné par tous les médias, leur tournant la tête !

                                                                    On vote contre quelqu’un au lieu d’étudier les programmes, d’analyser sereinement et de se déterminer enfin pour savoir qui sera le meilleur Capitaine en pleine crise...

                                                                    Hier soir, les propos de Hollande sur France 2 indique qu’il sera incapable de gérer la crise qui se profile à l’horizon. Il n’est même pas capable de gérer la Corrèze ou même son budget de campagne, alors comment va -t-il faire pour celui de la France ?

                                                                    On voit que tous les pays qui ont été sous gouvernement socialiste en début de crise en 2008, ont des difficultés démentielles pour refaire surface, les Espagnols ayant viré leur gouvernement socialiste à grands coups de pieds au cul !

                                                                    Nous qui n’avons que peu connu les souffrances dans lesquelles ils se trouvent désormais, nous nous dépêchons de voter pour les accompagner dans cet abysse insondable ou ils sont plongés.

                                                                    Français réveillez-vous !


                                                                    • Lavoi Lavoi 27 avril 2012 11:51

                                                                      eh turfiste, c la droite ki est au pouvoir (depuis trop longtemps)ki nous mi ds la merde non ?
                                                                      ouvre les yeux nigaud !!!! la crise ? kel crise ? simplement du racket des banques !!!! c pas vrai comment tu as de la merde devant les yeux ...
                                                                      Je t’ai déjà dit....joue au tiercé ,picole,chasse ,lave ta voiture,joue au foot, ce ke tu veux mais arrête
                                                                      de nous saouler avec tes analyses politiques à 2 balles .....tu représente juste la france réac,lourde,ki a peur de son ombre,fermée ....putain on vous la laisse cette france de beaufs !!!!
                                                                      de koi t’as peur ? toi aussi tu gagnes + de 30 000E par moi ??? suis sûr ke non !! alors pignouf
                                                                      continue de voter pour les petits nazillons en tutu et tu finiras par bouffer tes déchets ,c tout ce kil te laisseront !!!!!! mais en toute sécurité zozo !!


                                                                    • Gillesdd Gillesdd 27 avril 2012 11:39

                                                                      Compte tenu des paroles et de la pensée que véhicule ce personnage, il y a longtemps que j’ai pris l’habitude de changer de programme TV ou de changer de radio quand cet individu s’exprime.
                                                                      Nul doute qu’il serait disparu de toute vie médiatique si tout le monde pratiquait ainsi. Nous ne sommes pas obligé de gober tout ce qu’EZ débale à longueur de temps pour satisfaire son ego et pour propager une certaine pensée.


                                                                      • JACKTURF JACKTURF 27 avril 2012 12:17
                                                                        La note de l’Espagne dégradée, le chômage au zénith
                                                                        Standard & Poor’s abaisse de deux crans la note de l’Espagne, où le taux de chômage a atteint son plus haut niveau depuis 16 ans, à 24,44%.

                                                                        L’agence d’évaluation financière américaine Standard and Poor’s (S&P) a abaissé jeudi de deux crans, après l’avoir déjà fait en janvier, la note de solvabilité financière de l’Espagne, de « A » à « BBB+ », s’inquiétant de la récession qui complique ses objectifs budgétaires. Dans le même temps, le taux de chômage du pays a atteint son record depuis 1996, à 24,44%.

                                                                        L’abaissement de la note relègue Madrid dans la catégorie des émetteurs de qualité moyenne, en mesure de faire face à leurs obligations de manière adéquate. La perspective associée à la nouvelle note de l’Espagne est « négative », ce qui signifie que l’agence envisage la possibilité d’un nouvel abaissement.

                                                                        « Dans un environnement de contraction économique, et contrairement à nos prévisions précédentes, nous pensons que la trajectoire des finances publiques de l’Espagne va probablement se détériorer », écrit l’agence dans un communiqué.

                                                                        Le pays, quatrième économie de la zone euro, a renoué au premier trimestre avec la récession, deux ans à peine après en être sorti, avec un produit intérieur brut (PIB) qui aurait reculé de 0,4%, selon la Banque d’Espagne.

                                                                        5,6 millions de chômeurs après 7 ans de pouvoir Socialistes....

                                                                        Mais c’est bien sur ! C’est la Faute à Sarkosy !


                                                                        • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 12:35

                                                                          Eh oui, mon gars, ça n’a rien à voir avec les « gouvernements socialistes », mais tout avec le libéralisme imposé aux peuples par l’Europe et le monde.

                                                                          Tout à voir avec la lâcheté des dirigeants européens en place, dont, en première ligne, le couple Merkozy, qui, lors de la crise de 2008, provoquée ENTIEREMENT par les banquiers et les jeux spéculatifs, au lieu d’instaurer un contrôle financier et économique qui interdise ce genre de Monopoly mortifère pour les états et les citoyens, n’ont rien trouvé de mieux à faire que de...... renflouer les banques, pour qu’elles puissent continuer à égorger les états.

                                                                          Lâcheté, inféodation, bêtise, impéritie, manque total d’analyse et d’anticipation, parce que l’Europe est tenue par la droite libérale, et favorise les égorgeurs, au lieu de défendre les citoyens.

                                                                          Pour l’Espagne, comme pour le Grève, puis l’Italie, c’est cette Europe néolibérale qui est ENTIÈREMENT responsable de leur situation, en ayant redonné les clefs de l’argent aux banques et aux organismes financiers prédateurs.

                                                                          Sarkozy y a sa pleine part de responsabilité.


                                                                        • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 13:49

                                                                          la Gréce : pardon...


                                                                        • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 15:54

                                                                          @JackTURF

                                                                          Tu reprendras bien une tournée de pastaga

                                                                          va cuver et lâche nous la grappe avec tes affirmations qui sont des copiés collés et auxquelles visiblement tu ne comprends rien par ailleurs.


                                                                        • Cocasse Cocasse 27 avril 2012 12:31

                                                                          Au delà d’un statut difficile à appréhender ou à définir de « bobo », c’est plus autour d’une idéologie extrémiste que se retrouvent pas mal d’électeurs de mélenchon.
                                                                          Preuve en est que la « bête immonde » ne sommeille jamais, et que les idées prônées par mélenchon sont de nature à mener notre peuple à un de ces abysses effroyables qui jalonnent la terrible histoire de l’humanité.

                                                                          Je suis tombé par hasard sur un commentaire dans un forum, qui illustre parfaitement mon propos :

                                                                          « Ce n’est pas dans la lutte des classes que la gauche révolutionnaire arrivera au pouvoir mais par le biais d’une activité culturelle et en éradiquant par tous les moyens appropriés les notions de patrie, de famille et de religion, piliers de la civilisation occidentale. L’immigration sans limites est aujourd’hui le moyen le plus sûr, le plus puissant et le plus efficace de parvenir rapidement à nos fins »

                                                                          C’est signé : Antonio Gramsci, membre fondateur du Parti Communiste Italien.
                                                                          Un individu qui fut proche un temps de Mussolini (bien que ce soit anecdotique), et qui est toujours très apprécié visiblement dans les milieux de gauche.

                                                                          C’est cette idéologie de l’horreur que propose mélenchon, déjà mise en application de façon intensive bien que moins radicale par les socialistes, mais également les Ump, soutenue par les officines « culturelles » et associations xénophobes/francophobes assurant le conditionnement mental des foules pour une inquisition généralisée de tout le monde envers tout le monde.

                                                                          Dès lors, les arguments de mélenchon prennent sens, s’articulant sur la destruction du patrimoine pérenne de notre société :
                                                                          Immigration illimitée, démolition du mariage pilier de la famille, élaboration de l’individu nomade sans racine et sans patrie, dépénalisation des drogues. En résumé, tout ce qui peut tordre le cou à la stabilité sociale, au nom d’un pseudo-progressisme du n’importe quoi, de la désacralisation de l’être, en droite ligne de mai68 et de son « il est interdit d’interdire » qui donnera lieu à l’explosion d’abominations telles que la pédophilie. Les premiers concernés seront d’ailleurs ces monstres chargés de la culture, et du reformatage des masses, pour leur inculquer ce vagabondage de la pensée du « tout se vaux ».

                                                                          C’est malheureusement ces perdus sans stature ni dignité que je croise dans notre pays en ruine de l’âme. Facilement manipulables, aux idées simplettes, mus par les réflexes dogmatiques élaborés sur la perversion de ce qu’ils pensent avoir de bons sentiments.

                                                                          Ce fascisme rouge-libéral est la complémentarité idéale de l’ultra-libéralisme économique que nous subissons. FDG et PS main dans la main, s’activant à la volatilisation du peu qu’il nous reste.


                                                                          • armand armand 27 avril 2012 17:25

                                                                            cocasse,
                                                                            Excellente analyse. La destruction des unités (famille, art, littérature, religion, philosophie etc.) est bien le but de toute une nébuleuse rouge, depuis le début du XXe siècle. Le seul mérite que je trouve à Mélenchon c’est qu’il annonce la couleur. Les nationaux doivent se le tenir pour dit, et se préparer à l’affrontement. C’est pour cela qui je préfère encore cinq ans d’un Sarkozy « lame duck » à un Hollande, qui tout naturellement placera ses pions (ou on le fera pour lui) dans l’idée de faire deux mandats.


                                                                          • eric 27 avril 2012 12:33


                                                                            Toujours pareil : shcyzophrenie, mensonge et archaisme.

                                                                            1) on ne voit pas en quoi le fait d’avoir plus ou moins d’ouvriers parmi ses electeurs serait un critere qualitatif important sauf a faire des distincitons entre citoyens proches de la stigmatisation.

                                                                            2) Le fait de base est qu’il y a de moins en moins d’ouvriers, ils sont ultraminoritaires dans la population. Se preoccupper tellement de savoir pour qui ils ont vote est un archaisme mais aussi une schyzophrenie. Parce que ce sont quand meme les memes qui deplorent la desindustrialisation acceleree, avec correlarivement la baisse du mobre d’ouvriers et qui se gargarisent si ils ont eu 14% de leurs suffrages.

                                                                            3) L’essentiel de ces ouvriers ne votent pas : d’une part c’est dans cette categorie que l’on compte le plus d’etrangers, dautre part pour des raisons entre autres culturelles, les ouvriers votent peu ( 63% d’abstention parmi ceux qui ont le droit de vote ?).

                                                                            4) Parmis les ouvriers, il y a les un peu plus de 20% de la fonction publique sens large qui rentrent dans cette categorie. Mais nous savons tous qu’ils sont fonctionnaires avant d’etre ouvriers. Du reste ceux la sont syndiques et votent.

                                                                            C’est ce dernier element qui explique une surrepresentation apparrente du « vote ouvrier » a gauche. Mais meme avec cela, l’ouvrier vote finalement peu a gauche.

                                                                            On retire ce million « d’ouvriers »suvotant et sursyndiques, on le pose sur le nombre de votant reel en milieu ouvrier et le resultat est que les ouvriers du secteur prive syndiques ou votant a gauche doivent en gros se compter sur le doigts des deux mains.

                                                                            Et si on prenait en compte egalement les tres grosses boites ex nationalisee ou pas, ce n’est meme pas sur qu’il resterait une main.

                                                                            L’essentiel des ouvriers en France travaille dans des toutes petites boites genre artisanat.

                                                                            Du reste, le sondage de l’Humanite prouve que Zeymour a raison.

                                                                            Reste la question fondamentale, est ce un pur et simple menonge de la part des zelateurs de Melnchon en particulier et des gauches en general, ou sont ils tellement eloignes du monde du « vrai travail » qu’ils ont sincerement l’illusion de compter des « pauvres » dans leurs rangs ?

                                                                            Le reponse est sans doute entre les deux.

                                                                            N’empeche que pour reprendre les termes de l’auteur, es faits sont les faits. les pauvres qui ont le droit de vote et qui votent reelement votent a droite. Ils ont de tres bonne raisons pour cela.


                                                                            • sisyphe sisyphe 27 avril 2012 12:47

                                                                              2) Le fait de base est qu’il y a de moins en moins d’ouvriers, ils sont ultraminoritaires dans la population.

                                                                              Ils sont 6 millions ; soit plus de 25% des ACTIFS en France.
                                                                              Avant d’annoner des contre-vérités, faut se renseigner un minimum ; ça n’a rien d’une « ultraminorité »

                                                                              En revanche, la France est le pays qui compte le plus de millionnaires en Europe  : mais il est vrai qu’il s’agit dune « ultraminorité », puisqu’ils sont 2,6 millions...

                                                                              Pour connaître le marché du travail en France  : des chiffres qui datent un peu (2005) ; depuis, le nombre de chômeurs a explosé, et celui des fonctionnaires a largement diminué.

                                                                              Extrait :

                                                                              Entre 1954 et 2005, la part des agriculteurs dans la population active est passée de 26,7 % à 2,6 % et celle des entrepreneurs individuels de 12 % à 6,04 %. Aussi, de nos jours, les non-salariés représentent moins de 10 % de la population active. Les employés forment la catégorie socioprofessionnelle la plus importante (29,02 %) suivis des ouvriers (23,9 %), des professions intermédiaires (23,06 %), des cadres supérieurs et professions libérales (14,7 %)8. En 2003, la France comptait 5 032 000 fonctionnaires (environ 20 % de la population active occupée) dont 2 543 000 dans la fonction publique d’État, 1 523 000 dans les collectivités territoriales et 966 000 dans les établissements hospitaliers9.


                                                                            • eric 27 avril 2012 14:00

                                                                              Sisyphe, apprenez a compter et nous pourrons peut etre arriver a quelque chose.
                                                                              6 millions, soit 25% de la population active, donc 75% de non ouvriers. Maintenant il y a genre 5 millions d’etrangers sans droit de vote en france, a votre avis, ils travaillent majoritairement ou ?

                                                                              Vous devez pas frequenter beaucoup le populo.

                                                                              5 millions d’agents publics stricto sensu dont 20 dans la categorie ouvriers cela fait bien 1 million. Vous oubliez par ailleurs que le secteur associaitif au sens large remunere de l’ordre de 1,8 millions de personnes avec nos impots, personnes dont les comportement electoraux sont aussi marques par le fait qu’ils ont tendance a preferer les partis qui prevoient d’augmenter les depenses publiques. ceux la votent pour toutes les extremes gauches et autres FdG parce qu’ils ont la trouille. Gauche ou droite, c’est eux qui seront les cibles de la rigueur.

                                                                              C’est pourquoi leur interet objectif est de voter Sarko.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès