Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Norman Finkelstein : Charlie Hebdo n’est pas satirique, il est (...)

Norman Finkelstein : Charlie Hebdo n’est pas satirique, il est sadique

Lundi 19 janvier 2015

Dans cet article, Norman Finkelstein fait des rappels historiques et éthiques fondamentaux, mais impensables dans une scène médiatique française encrassée d'aveuglement, d'ignorance et de lâcheté (cf. cet échantillon, qui ose notamment prétendre que la France est plus libérale que les Etats-Unis en matière de liberté d'expression). La France en est réduite à recevoir d'Outre-Atlantique des leçons indispensables sur sa propre histoire.

 

 

Norman Finkelstein, Professeur de science politique de renommée mondiale déclare qu’il n’éprouve « aucune sympathie » pour le personnel de Charlie Hebdo

 

Par Mustafa Caglayan, pour Anadolu Agency 

NEW YORK


 

Dans l’Allemagne nazie, il y avait un journal hebdomadaire antisémite appelé Der Stürmer.

Dirigé par Julius Streicher, il était réputé comme l’un des défenseurs les plus virulents de la persécution des Juifs pendant les années 1930.

Tout le monde se souvient des caricatures morbides de Der Stürmer sur les Juifs, le peuple qui était alors confronté à une discrimination et à une persécution généralisées.

Ses représentations validaient tous les stéréotypes communs sur les Juifs – nez crochu, avarice, avidité.

« Imaginons qu’au milieu de toute cette mort et de toute cette destruction, deux jeunes juifs aient fait irruption dans le siège de la rédaction de Der Stürmer, et qu’ils aient tué tout le personnel qui les avait humiliés, dégradés, avilis, insultés », se demande Norman Finkelstein, un professeur de sciences politiques et auteur de nombreux ouvrages dont « L’industrie de l’Holocauste. Réflexions sur l’exploitation de la souffrance des Juifs  » et « Méthode et démence  » [consacré aux agressions israéliennes contre Gaza].

« Comment réagirais-je à cela ? » se demanda Finkelstein, qui est le fils de survivants de l’Holocauste.

Finkelstein dressait ainsi une analogie entre une attaque hypothétique contre le journal allemand et l’attaque mortelle du 7 janvier au siège parisien du magazine satirique Charlie Hebdo qui a causé la mort de 12 personnes, dont son éditeur et ses principaux dessinateurs. L’hebdomadaire est réputé pour sa publication de contenus controversés, y compris des caricatures dégradantes sur le Prophète Muhammad [Mahomet] en 2006 et en 2012.

L’attaque a déclenché un énorme tollé mondial, avec des millions de personnes en France et dans le monde qui ont défilé dans les rues pour soutenir la liberté de la presse derrière le cri de ralliement « Je suis Charlie » ou « I am Charlie ».

Ce que les caricatures du Prophète Muhammad [Mahomet] par Charlie Hebdo ont réalisé « n’est pas de la satire », et ce qu’ils ont soulevé n’était pas des « idées », a soutenu Finkelstein.

La satire authentique est exercée soit contre nous-mêmes, afin d’amener notre communauté à réfléchir à deux fois à ses actes et à ses paroles, soit contre des personnes qui ont du pouvoir et des privilèges, a-t-il affirmé.

« Mais lorsque des gens sont misérables et abattus, désespérés, sans ressources, et que vous vous moquez d’eux, lorsque vous vous moquez d’une personne sans-abri, ce n’est pas de la satire », a affirmé Finkelstein.

« Ce n’est rien d’autre que du sadisme. Il y a une très grande différence entre la satire et le sadisme. Charlie Hebdo, c’est du sadisme. Ce n’est pas de la satire. »

La « communauté désespérée et méprisée » d’aujourd’hui, ce sont les musulmans, a-t-il déclaré, évoquant le grand nombre de pays musulmans en proie à la mort et à la destruction, comme c’est le cas en Syrie, en Irak, à Gaza, au Pakistan, en Afghanistan et au Yémen.

« Donc deux jeunes hommes désespérés expriment leur désespoir contre cette pornographie politique qui n’est guère différente de celle de Der Stürmer, qui, au milieu de toute cette mort et de toute cette destruction, a décrété qu’il était en quelque sorte noble de dégrader, d’avilir, d’humilier et d’insulter les membres de cette communauté. Je suis désolé, c’est peut-être très politiquement incorrect de dire cela, mais je n’ai aucune sympathie pour [le personnel de Charlie Hebdo]. Est-ce qu’il fallait les tuer ? Bien sûr que non. Mais bien sûr, Streicher n’aurait pas dû être pendu. Je ne l’ai pas entendu dire par beaucoup de personnes », a déclaré Finkelstein.

Streicher fut l’un de ceux qui furent accusés et jugés au procès de Nuremberg, après la Seconde Guerre mondiale. Il a été pendu pour ses caricatures.

Finkelstein a également fait référence au fait que certaines personnes soutiendront qu’elles ont le droit de se moquer de tout le monde, même des gens désespérés et démunis, et elles ont probablement ce droit, a-t-il concédé. « Mais vous avez aussi le droit de dire : ‘Je ne veux pas publier ça dans mon journal…’ Lorsque vous le publiez, vous en prenez la responsabilité. »

Finkelstein a comparé les caricatures controversées de Charlie Hebdo à la doctrine des « propos incendiaires », une catégorie de propos passibles de poursuites dans la jurisprudence américaine.

Cette doctrine se réfère à certains propos qui entraîneraient probablement la personne contre qui ils sont dirigés à commettre un acte de violence. C’est une catégorie de propos qui n’est pas protégée par le Premier Amendement.

« Vous n’avez pas le droit de prononcer des propos incendiaires, parce qu’ils sont l’équivalent d’une gifle sur le visage, et ça revient à chercher des ennuis », a déclaré Finkelstein.

« Eh bien, est-ce que les caricatures de Charlie Hebdo sont l’équivalent des propos incendiaires ? Ils appellent cela de la satire. Ce n’est pas de la satire. Ce ne sont que des épithètes, il n’y a rien de drôle là-dedans. Si vous trouvez ça drôle, alors représenter des Juifs avec des grosses lèvres et un nez crochu est également drôle. »

Finkelstein a souligné les contradictions dans la perception occidentale de la liberté de la presse en donnant l’exemple du magazine pornographique Hustler, dont l’éditeur, Larry Flynt, a été abattu et laissé paralysé en 1978 par un tueur en série suprématiste blanc, car il avait publié des illustrations de sexe interracial.

« Je n’ai pas le souvenir que tout le monde l’ait glorifié par le slogan « Nous sommes Larry Flynt » ou « Nous sommes Hustler », a-t-il souligné. Est-ce qu’il méritait d’être attaqué ? Bien sûr que non. Mais personne n’a soudainement transformé cet événement en un quelconque principe politique. »

L’adhésion occidentale aux caricatures de Charlie Hebdo est due au fait que les dessins visaient et ridiculisaient les musulmans, a-t-il affirmé.

Le fait que les Français décrivent les musulmans comme des barbares est hypocrite au regard des meurtres de milliers de personnes durant l’occupation coloniale française de l’Algérie, et de la réaction de l’opinion publique française à la guerre d’Algérie de 1954 à 1962, selon Finkelstein.

La première manifestation de masse à Paris contre la guerre « n’a eu lieu qu’en 1960, deux ans avant la fin de la guerre », a-t-il rappelé. « Tout le monde soutenait la guerre française annihilatrice en Algérie. »

Il rappela que l’appartement du philosophe français Jean Paul Sartre a été bombardé à deux reprises, en 1961 et en 1962, ainsi que les bureaux de son magazine, Les Temps Modernes, après qu’il se soit déclaré absolument opposé à la guerre.

Finkelstein, qui a été décrit comme un « Radical Américain », a déclaré que les prétentions occidentales sur le code vestimentaire musulman révèlent une contradiction remarquable lorsqu’on les compare à l’attitude de l’Occident envers les indigènes sur les terres qu’ils occupaient durant la période coloniale.

« Lorsque les Européens sont arrivés en Amérique du Nord, ce qu’ils ont déclaré à propos des Amérindiens, c’est qu’ils étaient vraiment barbares, parce qu’ils marchaient tout nus. Les femmes européennes portaient alors trois couches de vêtements. Puis ils sont venus en Amérique du Nord, et ont décrété que les Amérindiens étaient arriérés parce qu’ils marchaient tous nus. Et maintenant, nous marchons tout nus, et nous proclamons que les musulmans sont arriérés parce qu’ils portent tant de vêtements », a-t-il affirmé.

« Pouvez-vous imaginer quelque chose de plus barbare que cela ? Exclure les femmes qui portent le voile ? », a-t-il demandé, faisant référence à l’interdiction du voile dans les emplois de service public français promulguée en 2004.

Les travaux de Finkelstein, accusant les Juifs d’exploiter la mémoire de l’Holocauste à des fins politiques et dénonçant Israël pour son oppression des Palestiniens, ont fait de lui une figure controversée même au sein de la communauté juive.

Sa nomination en tant que Professeur à l’Université De Paul en 2007 a été annulée après une querelle très médiatisée avec son collègue académique Alan Dershowitz, un ardent défenseur d’Israël. Dershowitz aurait fait pression sur l’administration de De Paul, une université catholique de Chicago, afin d’empêcher sa nomination. Finkelstein, qui enseigne actuellement à l’Université de Sakarya en Turquie, affirme que cette décision fut fondée sur des « motifs politiques transparents. »

 

Voir également :

Norman Finkelstein réagit à l’affaire « Charlie Hebdo » : « Je suis… Gaza ! »

Norman G. Finkelstein : de la culpabilité en politique 

Le spectaculaire échec médiatique à propos de Charlie Hebdo

Terrorisme « islamiste » : à qui la faute ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (80 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 21 janvier 2015 08:37

    un humain debout avec ses mots..ca fait drôle......

    merci Mr Finkelstein... smiley

    je cite :

    La première manifestation de masse à Paris contre la guerre « n’a eu lieu qu’en 1960, deux ans avant la fin de la guerre », a-t-il rappelé. « Tout le monde soutenait la guerre française annihilatrice en Algérie. »

    Il rappela que l’appartement du philosophe français Jean Paul Sartre a été bombardé à deux reprises, en 1961 et en 1962, ainsi que les bureaux de son magazine, Les Temps Modernes, après qu’il se soit déclaré absolument opposé à la guerre.


    • fred.foyn Le p’tit Charles 21 janvier 2015 08:57

      Depuis toujours je dis que CH n’est qu’un ramassis de cons-haineux-décérébrés..Des sans couilles (comme les millions de gens descendus dans les rues pour vouloir ressembler à ces cons.. ?

      Une partie du peuple français reste un mystère pour moi...

      Pauvre France...


      • bright13 bright13 21 janvier 2015 16:27

        on est toujours le con d’un l’autre... rassure toi p’tit charles : tu es aussi le con de quelqu’un... et mon commentaire apporte autant au débat que le tien a pu le faire... 1 partout


      • JL JL 21 janvier 2015 09:01

        La comparaison que fait Norman Finkelstein entre Charlie Hebdo et Der Stürmer n’est pas pertinente parce que Der Stürmer n’insultait que les juifs alors que CH croquait tous azimuts.

        Der Stürmer, chantre des nazis connaissait son ennemi.
        CH n’avait ni dieu ni maître, mais avait beaucoup d’ennemis ; Trop ; comme JFK.


        • Fergus Fergus 21 janvier 2015 09:39

          Bonjour, JL

          Vous avez exprimé ce que je m’apprêtais à écrire : non seulement cette comparaison entre Charlie Hebdo et Der Stürmer n’est pas pertinente mais elle est scandaleuse et choquante.

          Certes, Charlie Hebdo ne fait pas dans la dentelle intellectuelle, et ses colonnes sont principalement emplies de propos et de dessins vulgaires et parfois inutilement blessants. Mais il est dans la tradition de Hara Kiri, « journal bête et méchant » auquel il a succédé, et ses rédacteurs assument parfaitement ce positionnement éditorial

          Mais surtout Charlie Hebdo tape sur toutes les idéologies politiques et religieuses, et pas seulement sur l’Islam radical. Et en aucun cas, ce journal ne s’en prend aux musulmans de la planète, mais uniquement à ceux qui, les yeux bandés, font une confiance aveugle à des fondamentalistes qui ont émergé il y a ou siècles seulement en imposant peu à peu une lecture tendancieuse du Coran.

          Der Stürmer s’en prenait à une cible unique : les Juifs (hommes, femmes et mêmes enfants !, vilipendés, moqués, et accusés de toutes les dérives et de tous les vices du seul fait de leur appartenance à leur communauté

          Comparer le médiocre journal qu’est Charlie Hebdo avec ce torchon nazi est répugnant et ne grandit pas l’auteur de cet immonde article ! 


        • Fergus Fergus 21 janvier 2015 09:42

          Erratum : ... qui ont émergé il y a trois siècles...


        • JL JL 21 janvier 2015 10:13

          Bonjour Fergus,

          ravi de nous voir ici du même coté.

          Pour édifier l’auteur, et aussi les lecteurs qui voudraient faire des comparaisons, j’aimerais que tous lisent cette excellent chronique de Thomas Cluzel diffusée ce matin sur France Culture.

          Elle est consacrée au dernier film de Clint Eastwood et de son accueil aux US.

          Extrait : ’’ « American Sniper me donne envie de shooter des arabes », écrit un internaute. « Enfin un film où les arabes sont dépeints pour ce qu’ils sont vraiment : de la vermine déterminée à nous détruire », commente un autre. Ainsi le débat a-t-il désormais largement dépassé la presse traditionnelle ou la télévision, pour trouver un terreau fertile dans les réseaux sociaux. Mais pas seulement, d’ailleurs, puisque même des politiciens en perte de vitesse ont pris le train en marche. Depuis son Alaska natal, la républicaine conservatrice Sarah Palin peste contre, je cite, les gauchos d’Hollywood, qui selon elle, s’intéressent à des objets en plastique brillant tout en crachant sur les tombes des combattants de la liberté qui vous permettent de faire ce que vous faites.’’


        • leypanou 21 janvier 2015 10:58

          @JL :

          alors que CH croquait tous azimuts. : bizarre, je ne m’en suis pas aperçu. Ou alors, ce qu’a fait Siné ne fait pas partie de tous azimuts !!!

          Et puis se moquer en permanence de l’objet de croyance de millions d’individus qui ne sont pas en haut de la hiérarchie sociale, qui sont quasiment absents des cercles de décision et d’autres, c’est faire preuve de beaucoup de courage ? Ridicule.

          Une demande a été faite aux Etats-Unis auprès de caricaturistes pour faire des dessins moquant le judaïsme ou assimilés : il n’y eut aucun candidat. Ils ne sont pas fous les courageux caricaturistes : c’était la mort professionnelle assurée.


        • JL JL 21 janvier 2015 11:14

          Leypanou,

          je be sais pas ce que vous voulez dire à propos de Siné.

          Oui, tous azimuts : Charb a fait beaucoup de caricatures courageuses dénonçant les israéliens sur Gaza.


        • JL JL 21 janvier 2015 11:16

          Lire : Charb a fait beaucoup de caricatures courageuses dénonçant les bombardements israéliens sur Gaza.


        • Francisco Francisco 21 janvier 2015 11:46

          CH n’était pas un hebdomadaire courageux comme vous le prétendez. Il ne « croquait » pas tous azimuts comme vous le dite. Le licenciement de Sine l’illustre bien. Ils ont cautionnés d’une manière ou d’une autre les guerres de l’OTAN et ont crachés sur ceux qui proposent des analyses alternatives à celle des médias mainstream comme Noam Chomsky ou le site d’information le Grand Soir. Il n’y à qu’à voir la nomination de Val à France Inter pour s’apercevoir du degré de dissidence de ce journal dit « satirique ». 


        • JL JL 21 janvier 2015 12:18

          ’’CH n’était pas un hebdomadaire courageux comme vous le prétendez.’’

          Vous voulez dire, Francisco, qu’il n’y a aucun risque à insulter le prophète des musulmans ?

          Il vous arrive de penser par vous-même ?


        • Ukulele Ukulele 21 janvier 2015 13:32

          @ Francisco

          Vous lisez vraiment Chomsky ? Vous avez un lien vers un article où il condamne Charlie Hebdo et justifie l’assassina de sa rédaction ? Vu le bonhomme, cela m’étonnerais…

          "Il n’y à qu’à voir la nomination de Val à France Inter pour s’apercevoir du degré de dissidence de ce journal dit « satirique »" dites vous…

          Dans les commentaires des fils de discussion liés au drame, sur n’importe quel site, vous vous rendrez compte que ceux soutenant leur ligne éditoriale sont ultra minoritaires. Du reste, Val n’a été qu’un épisode de la vie de ce journal. Enfin, Charlie ne s’est jamais réclamé de la dissidence…


        • Fergus Fergus 21 janvier 2015 14:15

          Bonjour, Tonimarus.

          Je n’ai nullement l’intention de comparer la liberté d’expression dans l’Allemagne du nazisme montant des années 30 avec celle de la France de nos jours. Je me contente de souligner que rapprocher Charlie Hebdo - quels que soient les griefs que l’on puisse avoir contre ce journal - avec un immonde torchon nazi est inadmissible et révoltant !

          Quant aux regrettables et choquantes caricatures qui ont été publiées en France sur les communistes, jamais elles n’ont atteint le niveau d’abjection de Der Stürmer.


        • Michel Maugis Michel Maugis 21 janvier 2015 19:11

          @Fergus


          C’ est de la mauvaise foi caractérisée.

          relisez l’ article, et n’en oubliez pas le fondamental.

          LE CONTEXTE ANTI-MUSULMAN depuis des siècles, avec des massacres de musulmans

          Charlie Hebdo est effectivement un torchon comparable a ceux de l’ occupation contre les juifs.

          Bien sûr, vous allez encore oublier cette remarque, qui explique tout.

          Charlie hebdo a été pour les guerres en yougoslavie, en Irak, en Libye, en Syrie. C’EST DE LA MERDE 
          Aucun rapport avec la liberté d’ expression, mais `PLUTÔT AVEC DE LA LÂCHETÉ CRIMINELLE.

          Je ne crois pas que sur Agoravox vous avez brillé pour votre témérité dans l’ usage de cette liberté, alors que les occasions ne manquent pas.

        • COVADONGA722 COVADONGA722 21 janvier 2015 19:19

          Ah Maugis , jurassik pol pot personnifié 


          il faut absolument protéger ce dernier stalinien vivant , j’imagine que le seul biotope pouvant lui convenir est la Corée du Nord , vu que pour Cuba ça s’annonce rappé !



        • tf1Groupie 21 janvier 2015 20:29

          Je ne lis pratiquement jamais CH, mais il me semble que ce journal ne se moquait pas beaucoup des chrétiens, plutôt du Pape et de la religion catholique, et pas à la même dose que pour l’Islam.

          De même pas trop de blagues sur l’intégrisme Juif, qui est pourtant assez costaud en matière de connerie ; peu de critiques également sur le lobbyisme pro-Israelien.
          D’ailleurs on nous ressort toujours la même caricature, moquant Tsahal.
          Mais de caricatures sur le fond du sujet.

          Bref ce CH qui moquerait tous azimuths n’est pas convaincant.


        • 65beve 21 janvier 2015 21:05

          Merci Fergus pour cette salutaire mise au point.

          Norman Finkelstein met dans le même sac l’appel au meurtre et la caricature.
          Les journalistes de Charlie n’ont pas été exécutés parce qu’ils se moquaient des musulmans mais bien parce qu’ils ont blasphémé Mahomet.
          Les terroriste n’ont pas gueulé « on a vengé nos frères musulmans » mais « on a vengé le prophète »
          cdlt.


        • Analis 21 janvier 2015 21:06

          Ne vous inquiétez pas, ils ont longtemps fait leur choux gras des chrétiens, et sans discrimination entre la religion chrétienne (et surtout catholique), ses symbôles (Jésus, la Vierge) et les fidèles, prêtres somme roturiers. Cette religion a sans doute fourni le plus gros de leurs caricatures assassines et souvent de très mauvais goût. Il est vrai que récemment ils se sont recentrés sur l’Islam, mais les chrétiens continuent d’en prendre pour leur grade. Ils s’en sont donné à coeur joie au moment des scandales de prêtres pédophiles, et encore dans le dernier numéro, ils s’en prennent au pape François.

          En revanche, il est vrai qu’ils ne font pas grand-chose sur les juifs, même pas beaucoup sur Israël. Quand ils montrent un rabbin, c’est en général à côté d’un imam ou d’un évêque.

          Mais surtout, ils ne font jamais rien sur les communistes, les syndicalistes CGT ou SUD, les gens de la gauche dure en général. 


        • Vipère Vipère 21 janvier 2015 21:13


          « Mais surtout, ils ne font jamais rien sur les communistes, les syndicalistes CGT ou SUD, les gens de la gauche dure en général. »

          La Gauche dure ! dans quelle monde vivez-vous Analis, il n’y a plus de Gauche.... ils jouent à en être, une sorte d’acteurs, bien payés au demeurant, la preuve en ait qu’ils peuvent redécorer leur appartement en location et leur bureau à prix d’or.

          Indécent ? normal pour des acteurs bien payés !!!

        • philouie 22 janvier 2015 09:54

          Comparer le médiocre journal qu’est Charlie Hebdo avec ce torchon nazi est répugnant et ne grandit pas l’auteur de cet immonde article !

          Evidement que les choses ne sont pas comparable : nous avons entre Der Stürmer et Charlie Hebdo un événement qui s’appelle la Shoah et qui rend impossible l’expression du racisme tel qu’il s’exprimait avant guerre. Der Stûrmer a disparu et rien d’équivalent ne peut le remplacer.

          Cependant si l’expression du racisme façon Stürmer a disparu, le racisme lui est toujours là. Il repose sur les mêmes ressorts, seulement il doit avancer masqué. C’est pourquoi quelqu’un parlait de Charlie Hebdo comme d’une machine a raffiner le racisme.
          Un point particulièrement intéressant dans les propos de Norman Finkelstein parle de « sadisme », c’est à dire d’une pulsion visant à faire mal. Il y a un travail d’analyse à faire de ce coté là : on se rendrait compte que les gars de Charlie ont plus à voir avec leurs bourreaux qu’il n’y paraît. (arghhh...)
           
          Enfin concernant la liberté d’expression dont Charlie serait l’emblème, je me contente de rappeler que le journal de Drumont s’appelait « la Libre Parole ».

          Je sais mes propos sont immondes.
          Seulement j’ai l’impression de penser par moi-même sans me laisser enfermer dans l’interdit de penser dans lequel on veut nous enfermer au prétexte de liberté d’expression.

          Charlie c’est de la merde.


        • wawananda 21 janvier 2015 09:46

          Charlie Hebdo attaque des gens qui se croient tout puissant et se permettent de tuer d’autres gens au nom d’un prophète. De plus il ne me semble pas que Ben Laden était un pauvre de la rue. Les terroristes ne sont pas que des pauvres gens désespérés, même si la misère est le lit du terrorisme. La comparaison avec les SDF c’est juste n’importe quoi. Et puis c’est pas parce qu’on est pauvre et désespéré qu’on a le droit de tuer. Quant à la comparaison avec le journal Der Stûrmer, on a la preuve qu’on peut être un « grand » professeur et dire des âneries. Et puis y’en a marre des comparaisons avec les juifs et le nazisme. On peut pas trouver autre chose. Qui est sadique ? Charlie Hebdo qui ne fait que de l’humour même parfois de mauvais goût, je peux en convenir, ou l’état d’Israël qui sème la terreur dans le peuple palestinien. Autre question : peut-on critiquer l’état d’Israël et ses dirigeants sans être taxé d’antisémitisme ? Est-ce juste possible ? Attaquez les puissants et pas des journalistes et des caricaturistes -critiquables certes, comme tout le monde-, attaquez les vrais sadiques.


          • prolog 21 janvier 2015 10:18

            Merci pour cet article, qui pointe pas mal de contradictions.

            Bon, en même temps, avec autant de contradictions flagrantes, c’est possible qu’il y ait une autre idée derrière, de la part de certains...

            Mais c’est plus intéressant de montrer ca plutôt que de se lancer sur des spéculations. bravo.


            • Deneb Deneb 21 janvier 2015 10:27

              Un analyste politique de renommé mondiale ?
              Il est financé par qui ? Les Saoudiens ? Les Qataris ?


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 janvier 2015 19:47

                Deneb,
                Et les terroristes, ils sont financés par qui ? Ils servent à qui et à quoi ?
                Je vais vous aider : Hillary Clinton vous l’explique.


              • Corinne Colas Corinne Colas 21 janvier 2015 21:19

                En retard d’une étape ... On n’a pas besoin des soi-disant explications de la « joyeuse » Hillary car l’Arabie Saoudite et le Quatar n’ont nul besoin de notre autorisation, on leur mange dans la main !



                (si ds cet article, on veut nous rassurer...on constate le résultat aujourd’hui)
                 
                Ce que Sarkosy voulait, Hollande l’a fait... en déléguant les « valeurs républicaines » au Quatar dans les quartiers qu’on appelle pudiquement « sensibles » ! 

                Dans ce jeu de « tu me tiens, je te tiens la barbichette », faudrait se pencher sur les actifs détenus par ces états fort démocratiques à travers le monde, notamment dans les entreprises françaises... Cela éviterait de nous polariser seulement sur une instrumentalisation occidentale des « fous de Dieu »... 

                Quant à cet article, ce n’est qu’une énième justification de la criminalité... on devrait pouvoir le dire sans s’accrocher aux slogans niaiseux : « je suis Charlie/je ne suis pas Charlie » car de ce côté là aussi, on bafoue notre intelligence. 

              • Corinne Colas Corinne Colas 21 janvier 2015 21:38

                Pour mon doublon sur besoin (je parle à plusieurs personnes en même temps que j’écris ici et c’est la foire) ce sera un coup de fouet depuis l’Arabie saoudite :



                (puisque l’on parle de « sadisme », en voilà l’expression non virtuelle)



              • velosolex velosolex 21 janvier 2015 21:48

                Tout cela est assez nauséeux. ce site est maintenant pourri de fondamentalistes qui font écho entre eux.


              • tf1Groupie 21 janvier 2015 22:03

                Selon les jours ce site est déclaré :
                - pourri par les fachos du FN,
                - Pourri par les cocos et le FDG,
                - Pourri par les Francs-maçons
                -Pourri par les homophobes,
                - Pourri par les pédés,
                - Pourri par les complotistes,
                -Pourri par le NOM,
                - Pourri par la pensée unique

                etc ...

                Pourri par la liberté d’expression ?
                Pourri par ceux qui le disent pourri par ??


              • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 21 janvier 2015 10:40

                 

                 « Norman Finkelstein, Professeur de science politique de renommée mondiale »  smiley

                Sa seule renommée provient du fait qu’il se soit fit virer de l’université DePaul où il n’avait même jamais été professeur titulaire ...



                • leypanou 21 janvier 2015 11:02

                  Sa seule renommée : seule pour ceux qui ne savent pas grand-chose.


                • Philippe Stephan Slipenfer 21 janvier 2015 11:56

                  Le sadisme est la recherche de plaisir dans la souffrance (physique ou morale : domination , contrôle) volontairement infligée à autrui (éventuellement un animal).

                  les dessinateurs éprouvent-ils du plaisir à déclencher des réactions violentes
                   chez les musulmans ou simplement comme un enfant qui appui sur un bouton
                  qui fait pouet pouet . !! et qui recommence sans se lasser .
                  peut-être un peu des deux ; je ne sais pas ;mais quand on voit le résultat final
                  ce n’est pas drôle du tout.

                  Siné c’est exprimé clairement a propos de hara kiri en tous cas.
                  nous faisions cela pour déconner pour se marrer a-il dit.

                  A la question c’est islamiste radicaux fanatique sont-il sadique je répond oui
                   en tout cas et pourquoi sont ils comme cela je n en sait rien ;les réponses des psy
                  sont insuffisante pour moi .les états psychotique expliquerai cela mais aussi
                  la possession diabolique.le mal dans sa pureté absolue
                  les guerriers de dieu seraient les plus purs,loyaux serviteur du démon.
                  vraiment démoniaque. :->

                  Pour les dessinateur de charlie auraient du lever le pied quand ils ont vu les réactions dans les autres pays.Ne pas voir le danger c’est de l’inconscience mais aussi la caractéristique de l’enfance.
                  alors les dessinateurs de charlie
                  de pur anges,des sales gosses peut-être trop manipuler,vraiment bête et méchant.
                  Se serai simple.

                   


                  • Ukulele Ukulele 21 janvier 2015 13:00

                    Et d’un, M. Finkelstein aurait pu reprendre des exemples de journaux anti-juifs français, nombreux à la même époque comme « je suis partout » ou « gringoire »…

                    Ensuite, son incapacité à faire la différence entre une caricature irrévérencieuse potache et une caricature raciste ou anti-sémite mène son article complètement à côté de la plaque. A t’il lu les articles de CH aussi ? A t’il analysé la ligne éditorial de CH sur plusieurs numéro ? J’en doute… Au sujet de racisme peu dissimulé dans la presse, je lui conseil la lecture de « minute », « valeurs actuelles » et les articles sur la violence ou la drogue dans les banlieues dans le « figaro ». Pas de dessins ici, mais des tribunes assez éloquentes.

                    Enfin, les anglo-saxons ont des contradictions pas piquées des hannetons. A Londres, les prêcheurs peuvent tranquillement appeler au Djihad au nom de la liberté d’expression. Aux States, on peut manifester avec un drapeau KKK et dire ouvertement que les « nègres » sont issue d’une sous race. On peut aussi défiler en uniforme nazi en chantant qu’il faut en finir avec les juifs. M. Finkelstein a t’il donné sont avis sur le sujet ?


                    • Ukulele Ukulele 21 janvier 2015 13:59

                      « Finkelstein, qui enseigne actuellement à l’Université de Sakarya en Turquie… »

                      La turquie, un modèle pour la liberté d’expression et la liberté de la presse, cela va sans dire…
                      Misère… M. Finkelstein n’est pas cohérent pour deux sous


                    • ETIENNE 22 janvier 2015 15:36

                      Il serait bon je pense de voir la vérité en face.
                      Charlie Hebdo est un instrument de propagande destiné entre autres a promouvoir le choc des civilisations, notamment la prétendue nécessité morale de combattre l’Islam.
                      S’ils relaie certaines de vos indignations, sachez qu’elles sont sélectionnées.
                      Les liens capitalistiques et politiques de ce torchon plaident contre Charlie Hebdo.
                      Et votre cul est proche de la commode.


                    • tiloo87 tiloo87 21 janvier 2015 14:45

                      Il y a effectivement plusieurs malentendus à propos de Charlie hebdo.

                      Principalement entre le Charlie, fils de Hara-kiri (Choron, Cavanna, Gébé, Siné, Wolinski...), capable de tourner en dérision indifféremment n’importe quel idéologie, et le Charlie réssucité par P. Val, qui, malgré la présence d’anciens et de nouveaux dans la même lignée, est devenu un journal d’opinion, de plus en plus écœurant jusqu’au départ de Val, et encore après...

                      Je ne le lisais presque plus depuis le départ de Siné (auquel je suis par contre fidèle), aussi ai-je été très désagréablement surpris de lire la chronique d’un certain Camus, dans le dernier numéro : c’est une chronique politique sans humour, sans talent, très militante, qui n’a rien à faire dans un journal qui se prétend encore satirique !

                      Je regrette aussi qu’ils aient snobés à ce point Siné et son équipe, alors que la fusion paraissait une solution évidente après le massacre.

                      Ils vont sans doute faire le minimum, le temps de bouffer tous le fric qu’ils ont reçu..(et puis y’a quelques requins la dedans ...)


                      • tiloo87 tiloo87 21 janvier 2015 16:47

                        Purée, le nombre de fautes que j’ai laissé passer  !!!
                        Désolé...


                      • Ukulele Ukulele 21 janvier 2015 17:00

                        bah… je ne vous jetterais pas la pierre. Mon orthographe et ma grammaire sont lamentables…


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 janvier 2015 15:52

                        Je ne crois pas qu’il s’agisse de sadisme, mais de politique. Du virage politique d’un journal.

                        La politique en question, c’ est celle des néos cons qui pullulent à la Maison Blanche depuis des décennies, et qui sont des va-t-en guerre de première bourre.


                        Les néos cons s’appuient sur une vision du monde de primate, l’Occident contre toutes les autres religions et civilisations du monde. Polyvalents, aussi bien contre le Pape que contre les Hindous ou les chrétiens orthodoxes russes que contre l’ Islam. Mais les guerres engagées par les USA au Moyen Orient visaient d’abord les musulmans et les pays laïques du Moyen orient.

                        En « englobant » les terroristes dans l’ Islam (alors que le wahhabisme n’est qu’une version archaïque du Coran), ils ont attaqué l’ensemble des musulmans. Mais c’était peut-être ce que demandaient les commanditaires ?

                        D’après Siné, Val, BHL et Fourest sont les responsables de ce virage.
                        Ceux qui sont restés, ont fait ce qu’on leur demandait, mais n’étaient pas des politiques, dit Siné.
                        On les payait pour faire des Mickey, comme disait Cabu. C’est tout.
                        Si c’est ça, ils sont morts pour le pétrole syrien et le gazoduc qatari, c’est encore plus triste.

                        Siné : Philippe Val

                        Siné : les vendus


                        • bright13 bright13 21 janvier 2015 16:14

                          encore une attaque en règle contre CH ... une de plus ...« les sales gosses n’ont eu que ce qu’ils méritaient : une bonne fessée... »

                          Combien faudra -t-il de victimes avant de voir défiler des musulmans condamnant les atrocités commises au nom de leur religion sur la planète entière ?

                          « deux jeunes hommes désespérés expriment leur désespoir contre cette pornographie politique... » ca me fout la gerbe... vraiment...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès