Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nos politiciens. Plus dangereux que les hedge funds ?

Nos politiciens. Plus dangereux que les hedge funds ?

Dans une situation de crise, l’Europe n’a jamais été dirigé par des politiciens si peu compétents. C’est cela qui alimente la crise, plus que les hordes de joueurs et spéculateurs de bourse.

 L’idée n’est pas très encourageante, mais supposons que... les alliés occidentaux de la Seconde Guerre mondiale n’ont pas été dirigés par des hommes de la trempe de Churchill, Roosevelt ou De Gaulle. Admettons que leurs qualités intellectuelles, leur courage de prendre des décisions impopulaires et leur leadership auraient été au niveau des classes dirigeantes de l’Europe et des USA de nos jours. Comme par exemple le président de la Commission européenne José Manuel Barroso ou les chefs des gouvernements européens, en l’an de grâce 2011.

Le résultat aurait été, que Hitler aurait gagné la guerre et conquis une bonne partie de l’Europe et du monde.

 Il aurait été ennuyeux, même dans des périodes calmes, de se faire gouverner par une génération de politiciens aussi médiocres qu’aujourd’hui. Disais-je gouverner ? Non, non. Je voulais dire administrer, car ces gens-là ne gouvernent aucunement.

 Mais, malheureusement, ce ne sont pas des temps ordinaires, bien au contraire. Sauf un miracle, les dirigeants européens devront prendre, dans un avenir très proche, des décisions drastiques avec des conséquences dramatiques. Et là il n’est pas question de guerre ou paix (en tout cas j’espère), mais de la prospérité de la population européenne pour les décennies à venir. Car tôt ou tard, les élites de la politique européenne devront choisir entre deux options : transformer l’Union en une entité avec des responsabilités communes et le mettre sous le joug des euro-obligations (Eurobonds) ou laisser des grands états comme l’Italie ou la France à son propre sort et les lois des marchés avec les conséquences qu’on connaît déjà.

 Les deux décisions impliquent des risques potentiels en soi. La première transformerait l’Europe en une communauté de dettes avec l’avenir d’une faible croissance et des montagnes d’impôts qui engendreront une inflation élevée ; La seconde mènera à l’effondrement de la zone Euro elle-même, qui n’est pas drôle non-plus. Malgré les aspirations des politiciens, une troisième solution n’est pas en vue car pendant les trois (voir quatre) derniers années ils espéraient voir la désintégration miraculeuse de la crise financière.

 Pour choisir entre les deux maux aussi lourds qu’inévitables, le périodique britannique “The Economist” a commenté sèchement que ”... la décision est maintenant entre les mains des politiciens semblent d’être dépassés par les événements”.

 C’est probablement dans la nature de la démocratie médiatique contemporaine en symbiose avec les médias people, qu’elle génère justement ces types de politiciens médiocres auxquelles nous avons à faire aujourd’hui.

 Les médias ne veulent plus informer mais seulement divertir les (é)lecteurs. Les résultats sont des politiciens qui nous divertissent mais qui nous n’informes pas et qui représentent un risque plus accrut dans cette crise financière que tout les hedge funds réunis.


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • kiouty 30 août 2011 11:46


    " laisser des grands états comme l’Italie ou la France à son propre sort et les lois des marchés avec les conséquences qu’on connaît déjà "

    .... C’est pas déjà un peu le cas ... ?


    • atcreate atcreate 30 août 2011 12:31

      >Vous avez raison, d’un certain point de vue c’est déjà le cas, si on regarde les « réformes » récemment entreprises par « l’administration » Fillon.


    •  A PART REGO..MELN CHON MONTEBOURG...ET HOLLANDE ...LES AUTRES SONT TOUS
       
      INCOMPETENTS ET AUX ORDRES DES LOBBYS FINANCIERS...DEGAGEONS LES ET
       

      A LA CEE :
      VON ROMPUY ET SON ADJOINTE SONT ARRIVES A LEUR SEUIL F INCOMPETENCE


      • BONJOUR LIRE A PART SEGO...AU LIEU DE REGO SVP BONNE JOURNEE MERCI

        TOUSENSEMBLE


      • jef88 jef88 30 août 2011 11:53

        je viens d’écrire un commentaire un peu plus haut :
        http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/le-parti-socialiste-acceptera-t-il-99774

        Et si le lobbying était classé comme crime dans le code pénal ?

        Parce que vues leurs « erreurs » les politiques n’ont pas pu tout inventer sans aide ......


        • Micka FRENCH Micka FRENCH 31 août 2011 08:53

          Des nouvelles de l’Ecossaise et des mouchoirs à carreaux....

          Ecoutez, les gars. Arrêtez de chougner, de chialer, de pleurer de miauler., d’aboyer comme des chacals puants. (Ca me rappele une bonne blague française, les chacals)...

          LES RESPONSABLES, C’EST VOUS

          Vous n’aviez qu’à voter pour de vrais démocrates tant à l’Elysée qu’à l’Assemblée Nationale.

          Vous ferez plus attention en 2012.... On peut rêver....

          Micka FRENCH qui hait ses contemprains sur le Wb depuis 1995...

          http://mickafrench.unblog.fr


        • Roosevelt_vs_Keynes 30 août 2011 12:13

          « Le résultat aurait été, que Hitler aurait gagné la guerre et conquis une bonne partie de l’Europe et du monde. »

          Barack Obama ayant déclaré à Angela Merkel que la Fed servirait de prêteur en dernier ressort à aux banques européenne, vous ne croyez pas si bien dire.


          • BisonHeureux BisonHeureux 30 août 2011 12:58

            Petit stress-test de Greenpeace concernant les candidats à la présidentielle :

            http://energie-climat.greenpeace.fr/2012-le-stress-test-des-candidats?epslanguage=fr-FR

            Il est très intéressant et pour le moment c’est Eva Joly qui l’emporte largement !
            Hasta la libertad
            Salut et fraternité


            • Roosevelt_vs_Keynes 30 août 2011 13:49

              Sur ce coup-là, la France a un temps de retard sur l’Allemagne qui a subit son stress-test au printemps, avec le Pr. Schellnhuber.

              L’Allemagne, elle, a échoué.


            • jaja 30 août 2011 21:13

              svp lisez avant de voter, cet article dit que les hedge sont inoffensifs...


              • atcreate atcreate 31 août 2011 03:38

                Je n’ai jamais dit que les hedge funds sont inoffensifs ! Alors ne détournez pas le message de l’article svp


              • Pyrathome Pyrathome 30 août 2011 23:25

                On ne peut plus parler d’incompétence à ce niveau là, mais de corruptions, de crimes et de tromperies.........
                Politiques/financiers=mafia.....
                des graves parasites  !!!


                • BA 31 août 2011 09:28
                  Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy aurait reçu des espèces de la milliardaire.

                  Isabelle Prévost-Desprez, la juge de Nanterre qui enquêtait sur l’affaire Bettencourt, avant d’être dessaisie du dossier, affirme qu’un témoin a vu Nicolas Sarkozy recevoir des espèces chez la milliardaire.

                  Dans le livre « Sarko m’a tuer », écrit par deux journalistes du Monde qui se sont entretenus avec la juge, Isabelle Prévost-Desprez explique qu’elle a été frappée par la peur des témoins lors de ses investigations. Selon elle, ils avaient « peur de parler sur procès-verbal à propos de Nicolas Sarkozy ». Elle ajoute également que « l’un d’eux [lui] a dit qu’il avait vu des remises d’espèces à Nicolas Sarkozy ». Ce témoin serait, selon la juge, l’infirmière de la Liliane Bettencourt. Elle aurait toutefois refusé de s’exprimer sur procès-verbal. 

                  Une autre personne avait évoqué ces remises d’espèces : Claire Thiboult, la comptable de la milliardaire.

                  A l’Élysée, on dément catégoriquement ces « allégations scandaleuses », jugées « infondées et mensongères ».

                  Dans « Sarko m’a tuer », Isabelle Prévost-Desprez explique qu’il « fallait [la] dessaisir par tous les moyens. Il était impératif de [la] débarquer. » Ce qui fut fait à l’automne 2010 au profit du tribunal correctionnel de Bordeaux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès