Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nos politiques logent-ils sur une autre planète ?

Nos politiques logent-ils sur une autre planète ?

Chronique d’un Français (sans) moyen.

Depuis longtemps, je me pose cette question. Pourquoi ont-ils tant de mal à saisir les aspirations du peuple de France ? Qu’est-ce qui fait qu’ils sont pour la majorité d’entre eux déconnectés de leur base ? Que leurs arrivent-ils ? Planent-ils dans les couloirs du sénat ou de l’assemblée nationale des spectres à l’esprit malfaisant et terriblement contagieux qui forts de leur pouvoir feraient succomber nos chers élus aux charmes pernicieux mais extatiques du panthéon de la République pour mieux les précipiter dans l’acte d’une tragédie dont l’issue non cornélienne ferait le régal de méchants exégètes ? C’est grave docteur ? Sont-ils frappés d’une maladie incurable ? Pauvres d’eux ! Le virus qui se duplique dans leurs veines est-il le seul responsable des maux qui les affectent. Au hasard, je cite : la paresse (avez-vous remarqué les dormeurs aux teints rougeaux et les bancs vident de nos hémicycles). Puis, l’envie du pouvoir (caractérisée par le cumul des mandats, de la présidence d’associations et autres…). Ensuite vient l’orgueil qui les place au dessus des autres (Pauvre de nous, l’omniscience les éclaire). Hélas, le mépris de leurs adversaires politiques les égare. Et, pour finir, l’incompréhension remporte le palmarès de ce triste tableau. A deux blâmes près, j’aurais pu faire allusion aux 7 péchés capitaux. Quoique, soudainement, une sixième réprobation me vient à l’esprit ! Non, je n’ose pas ! Bon, je me lance ! Je vous préviens ce n’est qu’une interrogation ! La luxure ferait-elle partie du tableau de chasse de nos parlementaires ou sénateurs ? Ouf, ils l’ont échappé belle, DSK n’est pas un élu du palais Bourbon ou du Luxembourg !

A Nous Français, que nous arrivent-ils ? Nous ne sommes tout de même pas tous des « gogo » à qui l’on « bourre le mou » avec des recettes amères et stupides auprès desquelles leurs narrateurs espèrent nous faire adhérer en nous servant à chaud ou à froid les énormes couleuvres qu’ils mitonnent au gré de l’actualité, de leur humeur ou de leur soupe partisane. Séduire ! Séduire ! A tout prix !!! Voilà le maître mot ! Surtout en période électorale. Promettre, toujours promettre, on verra après… Chez nous il y a un proverbe qui dit : « Les promesses rendent les fous joyeux ! »  A méditer…

Ils ont tout de même un cerveau ces Français ! Au fait qui sont-ils ? Non vraiment, je me pose la question ? Car comment a t-on pu envoyer sur les bancs de l’assemblée nationale et du sénat autant d’incapables ? Franchement, c’est un exploit ! Dire que depuis la coupe du monde de 98 les Français pensaient qu’ils étaient incapables d’en produire un autre. Et bien c’est fait, nous sommes tous nominés !!! L’heure de l’élection est proche… Hourra ! Nous avons le César du parfait « Niais » ; celui du « Grand Imbécile » ; et chance suprême celui du « Grand Con ». Chers collègues, un grand merci, à vous tous ! Vous n’auriez pas du ! Tant de reconnaissance me touche, bla bla bla… Pour enchainer sur cette brillante consécration, les victoires de la musique auraient du nous être attribuées. Bon, j’arrête mon délire sinon je ne vais pas tarder à revendiquer au nom du peuple Français les Oscars. Ah, l’on me dit que c’est déjà fait ! Je n’en crois pas mes oreilles ! Un petit « Frenchie » aurait remporté un Oscar avec un film muet ? Est-ce un signe du destin ou la réhabilitation de notre légendaire séduction et érudition ? A vous de trancher ! Réfléchissez deux minutes ! Partout dans le monde le Français est réputé pour être un parfait râleur et une grande gueule (si, si, nous avons la palme). En fait, les Amerlock sont trop finauds ! Ils ont trouvé notre exploit tellement incroyable car, pour un français, être capable de « la boucler » pendant plus d’une heure trente est, foi de gascon immigré en terre nordique, une véritable performance que, fair play, comme ils savent l’être, ils nous ont récompensé (Chut ! Des mauvaises langues disent que lors de la première projection du film on avait bêtement oublié de raccorder le son…) . Ah, ces ricains, toujours aussi farceurs et fins amateurs d’idées originales … 

Pour revenir aux signes du destin cet Oscar providentiel nous pousse à croire que dorénavant, pour avoir du succès, nous aurions intérêt à fermer notre grande gueule de monsieur je sais tout. Bon c’est décidé ! Je coiffe ma casquette de bookmaker (à l’envers ça fait plus branché) et j’ouvre les paris pour le festival de cannes. La palme est décernée à ? Pour cela, il vous faudra attendre les élucubrations du (vieux) jury car je ne suis pas devin ! Mais bon, j’ai ma petite idée ! Vous aussi non ? Non, vous n’avez pas d’idée ? Bon, je vous aide un peu ! La palme d’or 2012 est attribué à 该艺术家 . Vous ne croyez tout de même pas que j’allais vous donner la réponse aussi facilement. Alors tous à vos traducteurs et vous connaitrez peut être l’augure de ma prophétie ! Plus je pense à l’obtention de cet Oscar et plus je me dis que nos fins politiques devraient adopter pour leur campagne électorale le génie scénique du film muet. Je les imagine, tous galamment vêtus, prendre des cours de mimiques, de gestuelles, de danse et de claquettes. En périodes électorales, ils seraient les acteurs d’un court métrage où ils devraient nous convaincre de voter pour eux. Bien sûr, le thème serait libre et chacun nous démontrerait son talent de comique ou de tragédien. Une pirouette par ci, un froncement de sourcils par là, une mimique racoleuse, un sourire sponsorisé par émail diamant, et le tour serait joué. Génial non ! Ils pourraient aussi, attifés dans des habits de mage, être les rois de l’illusion en interprétant des numéros sensationnels. Oyez, Oyez, braves gens ! Ouvrez bien vos mirettes ! Ce qui va suivre est une expérience unique, impensable, spectaculaire ! Du jamais vu ! Nos grands artistes, vous promettent monts et merveilles et accompliront sous vos yeux des miracles ! Oui, j’ai bien dit des miracles ! Et maintenant (roulement de tambour), place au spectacle ! Mesdames et Messieurs, j’ai l’honneur de vous présenter et vous demande d’applaudir, les grands Maîtres de l’illusionnisme ! Le spectacle dura des heures, des jours, des semaines. Les gens étaient émerveillés, ce qu’ils voyaient les enchantaient. Disparu le chômage ! Balayée la crise ! Finie les injustices et les inégalités ! Les laissés pour compte volatilisés ! L’insécurité des villes et des banlieues n’était plus qu’un mirage ! Riches et pauvres, la main dans la main, glorifiaient sur nos écrans l’allégorie de la fraternité retrouvée ! Le public toujours extasié criait « Bravo The Artist ». Parfois, il conspuait à l’unissons, les maladroits, les sans talents, les imposteurs, les profiteurs, les prétentieux, les forts en gueule, les vulgaires. « Dehors !!! Vous êtes des ratés, des mauvais, des nuls ! » Et, la tête basse, pétris de honte, ils disparaissaient à tout jamais. « Mesdames, Messieurs, y a t-il parmi vous un Houdini des temps modernes qui pourrait accomplir de tels miracles ? ». Je vous en prie, dites oui ! Non ! Personne dans la salle ! Bon, et bien, tant pis pour vous, il ne me reste plus qu’à reprendre le fil de mes divagations … Où en étais-je ? Ah oui, j’étais parti pour vous narrer le conte d’une campagne électorale idyllique : les candidats sont tous fair play, dignes et plaisants. Ils parlent dans un jargon compréhensible, regardent les électeurs droits dans les yeux, sans malice, on reconnaît l’homme honnête, franc et courtois. Les débats sont concis, précis, matures, pertinents, etc… Sans bruit tapageur, de coups de gueule, de phrases assassines, de répliques démagogues, lesquelles, par un savant jeu d’illusion anesthésient toutes nos souffrances, masquent nos peurs, nous confortent dans le doux sentiment de l’indécision et nous plonge dans le marasme des idées. Qu’en pensez-vous ? C’est beau non ! Où est ce pays imaginaire ? Que j’y courre séance tenante !

Hélas, notre drame national m’oblige à revenir au monde réel, d’enfermer à double tour ma gaité dans le placard (sniff). Sérieusement, mai approche à grand pas et à l’horizon se dessine clairement trois grands partis. Je vous fais grâce des deux plus connus ! C’est le troisième qui m’intéresse. Et, à mon avis, c’est lui qui va l’emporter ! L’avez-vous trouvé ? Allez remuez vos méninges ! Oui, Madame a gagné ! C’est bien le parti des abstentionnistes qui est le premier parti de France ! Tiens qui est son leader ? Qu’elle est son orientation ? Droite ? Centre ? Gauche ? Quelqu’un peut-il me répondre ? Qui sont ces anonymes ? Ont-t-ils un programme ? Ah, encore vous, madame. Vous avez une idée ! Plutôt un sentiment ! Et bien dites ! « Ces gens se foutent de tout ! Ils ont démissionné, la politique ne les intéresse pas ! Voilà mon avis ! ». Comment est-ce possible ! Y a t-il en France des gens qui ne se soumettraient pas aux exigences de leur devoir civique, lesquels, je le rappelle furent chèrement acquis par nos pères, nos grands pères et arrières grands pères, souvent aux périls de leur vie. Que dire à ces Français ? Comment les convaincre que voter c’est défendre leur liberté, leur modèle de société, le droit de leurs enfants. Comment ces Français peuvent-ils après se plaindre des calamités qui leur tombent sur la tête ? La chose est grave ! C’est un péril national qui s’annonce ! La France en danger par son propre sang ! Au secours les sans culottes, les poilus, venez nous montrer l’exemple, vous qui n‘avez jamais failli !!!

1er tour des élections présidentielles, le 22 avril 2012, JT de 20h :

« Mesdames et Messieurs bonsoir. Le premier tour des élections présidentielles 2012 a battu son record d’abstention. Seulement 27% de nos concitoyens sont allés voter. Le duel droite - gauche est très serré… 

Gérard Méric-Cadourel


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • PapaDop PapaDop 9 mars 2012 14:19

    Bonjour ,j’ai beaucoup aimé :
    « Les promesses rendent les fous joyeux ! »
    On devrait laisser cette phrase en surimpression pendant les débats télés !

    Sinon regardez cette vidéo c’est une excellente métaphore de notre vie politique ,enjoy smiley

     http://www.youtube.com/watch?v=FCQHlmVN8qQ


    • xray 9 mars 2012 15:43


      Vous allez voter pour qui ? 


      - Qu’ils soient de droite ou de gauche,  les élus sont au seul service du capital de la Dette publique. 


      - Sarkozy et Juppé, quand on sait les saloperies qu’ils ont fait en Libye (70 000 morts civils) que l’ensemble de la gauche était d’accord, vous allez voter pour qui ? 

      /n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2007/02/19/n-importe-lequel-et-qu-on-en-finisse.html">N’importe lequel et qu’on en finisse. 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2007/02/19/n-importe-lequel-et-qu-on-en-finisse.html 



      • Ruut Ruut 9 mars 2012 17:27

        Si moins de 50 % de votant le vote doit être annulé et refait.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès